« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Souvenirs d'automne [PV Nuage Joyeux]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Souvenirs d'automne [PV Nuage Joyeux]   Ven 8 Avr - 15:51

Souvenirs d'automne [PV Nuage Joyeux]


Au bord de la mort
Plus que jamais bruyante
La cigale d'automne
- Shiki Masobaka -



N uit étoilée

    Le firmament étoilé brillait d’une lumière sombre. Dans la noirceur des lieux, une lueur argentée gouvernait les cieux de la nuit. L’astre blanc illuminait tandis que je sortais précipitamment de la tanière des apprentis. Je relevais la tête, sourire aux lèvres, avant de m’avancer tout joyeux, jusqu’au centre du camp. Un long moment passa où seul le vent du soir fouettait les feuilles des branches et les hululements des hiboux brisaient ce paisible silence. Quand finalement, je me décidais de parler.

    - J’ai failli te manquer Amie du Soir. Es-tu prête pour une nouvelle histoire?
    Comme à chaque fois que je murmurais ses douces paroles féériques, la forme de la lune changea, laissant à la place une fine et fluide silhouette de chat. Le félin ouvrit lentement les yeux avant de les ouvrir complètement. Deux éclats dorés m’aveuglèrent un instant, puis je me redressai, prêt à raconter mon récit.


~¤~ ~¤~ ~¤~ ~¤~ ~¤~ ~¤~


H istoire d’aujourd’hui
H istoire de demain

    Il était une fois, dans une vaste plaine remplis de fleurs, de papillons et de vies, un jeune couple de chat se promenait paisiblement. Ils étaient heureux et comblé. Rien ne pouvait les séparer, même pas leur Clan qui, par contre, était de farouches ennemis. Ils vivaient dans le bonheur. Seulement, aucuns des deux amoureux ne savaient ce qui leur arriveraient…
    Tout commença un beau jour d’automne. Les feuilles se coloraient de teintes rouges-orangé et de jaune terne. Le vent caressait paresseusement les alentours de sa brise légère et les petits animaux commençaient à faire leurs réserves de nourriture pour l’hiver qui approchait à grand pas. Dans une petite clairière parsemée d’arbres de grande envergure, Océan de Mousse et Pelage du Loup, les deux petits amoureux, se baladaient toujours, l’un à côté de l’autre, dans une démarche gracieuse. Les yeux verts de la grande chatte angora contemplaient ceux légèrement indigo de son compagnon massif et musclé. Ces deux tourtereaux s’aimaient à la folie. Aucuns, entre Océan de Mousse et Pelage du Loup, ne pouvaient rester une minute sans penser à son amour.
    Ils marchaient, les yeux dans les yeux, sans se préoccuper de quoi que se soit autour d’eux. Quand tout à coup, la belle chatte angora se crispa de douleur. Aussitôt, le grand mâle ébène aida sa bien-aimée, mais Océan de Mousse avait si mal, qu’elle avait peine à respirer. Que devait faire Pelage du Loup? Aller chercher de l’aide ou rester au chevet de son amour éternel? Le brave félin ne savait plus quoi faire. Dans un élan de panique, il coucha doucement sa compagne sur le sol herbeux de la clairière, pendant qu’Océan de Mousse gémissait de douleur. Soudain, la magnifique guerrière hurla de désespoir, et une petite boule de poils regorgée de sang s’échappa. La chatte angora poussa un autre hurlement, et un nouveau chaton sortit, lui aussi rempli de sang de leur mère.

    Ébahi par ce qui venait de se produire, Pelage du Loup en resta bouche bée. Les deux petites boules de poils se tortillaient pendant qu’ils escaladaient les mamelles de leur mère qui soufflait difficilement. Le jeune père se pencha vers sa compagne et celle-ci ouvrit lentement les yeux, et dans un souffle lui murmura :

    - Prend bien soin de nos petits mon amour…
    La belle chatte angora releva avec difficulté la tête pour venir lécher le museau de son compagnon, puis elle s’effondra au sol devant les yeux rempli de larmes de Pelage du Loup. Le grand mâle renifla la tête de sa bien-aimée, lui murmurant de garder un peu d’air pour qu’elle survive, mais rien ni changea, Océan de Mousse mourut.

    Au pied de la défunte mère, les deux chatons avalaient avec appétit le lait maternel, sans se préoccuper de la peine de leur père qui pleurait de désespoir. Pelage de Loup jeta un léger coup d’œil en direction des chatons et sursauta à leur vue.
    Tous deux avaient hérité du doux et fin pelage crème de leur mère et de son de son divin visage. Seul un des chatons avait les yeux émeraude et l’autre avait son regard mauve, légèrement turquoise. Pelage du Loup s’approcha des boules de poils qui allaitaient goulument, et les renifla. Un mâle et une femelle. Heureux et attendri par ses enfants, le valeureux guerrier les lécha vigoureusement avant de leur donner chaque un leur nom.

    - Petite, toi qui ressemble tant à ta mère, je te donne le nom de Petite Hirondelle.
    Il lécha avec douceur la petite tête de sa fille avant de se pencher vers le mâle aux yeux mauves.

    - Et toi, mon fils, toi seul qui as hérité de mes yeux, je te donne le nom de Petit Guépard.
    Et Pelage du Loup lui lécha avec amour ses deux minuscules oreilles pointues.


~¤~ ~¤~ ~¤~ ~¤~ ~¤~ ~¤~


R encontre matinal

    Le matin avançait à bonne allure. Le soleil se prélassait avec grandeur dans le ciel. Je me promenais à grande vitesse sur le Pont en Bois qui séparait les frontières du Clan du Tigre et du Clan du Lion. Chimère Argentée m’avait demandé de parcourir cette frontière, voir si le Clan du Lion se tenait à carreaux. Pour l’instant, je n’avais rien remarqué de suspect, aucune odeur ennemie à l’horizon. Après de longues minutes à regarder la frontière, je me décidais de partir, quad soudainement, une vague odeur du Lion pénétra dans mes narines. Je me retournai et vit une agile silhouette qui passait habilement entre des buissons. De mes yeux dorés, j’essayais d’apercevoir la forme féline qui s’avançait timidement vers moi.

    - Hey! Bonjour, qui es-tu? lui demandais-je quand la féline arriva à ma hauteur.



Dernière édition par Nuage de Minuit le Sam 9 Avr - 19:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Souvenirs d'automne [PV Nuage Joyeux]   Sam 9 Avr - 0:46

[Ca m'étonnerait que les chats disent Hey ! mais bon...]

Nuage Joyeux marchait, encore et encore, sans savoir où elle allait et ceci lui était totalement égal. Quand elle arriva à l'orée de la forêt, un bruit la tira de son état somnolent :

- Hey! Bonjour, qui es-tu? lui demanda un petit félin noir d'environ l'âge de la chatte rousse perché sur une pierre.

Elle répondit d'un ton las :

- Je suis Nuage Joyeux, du Clan du Lion. Que fais-tu ici ?

Elle s’assit, juste en face du chat et juste derrière la frontière. Et elle regarda celui qui devait être un apprenti. Il lui disait quelque chose mais quoi ? Bonne Question.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Souvenirs d'automne [PV Nuage Joyeux]   Sam 9 Avr - 18:46

[Euh.. je sais pas x)]

Souvenirs…

    Cette chatte me rappelais quelque un… mais qui donc? Je l’avais déjà vu quelque part, mais pourtant, dans mes vagues souvenirs, elle était plus grande et élancée. Je fouillais dans ma fraîche mémoire d’apprenti, mais ne découvrit rien qui pouvait m’éclairer. Je soupirais. Je me faisais sûrement des idées…

    La jeune chatte avait a peut près mon âge. Elle avait une scintillante fourrure rousse-flamme parsemés de rayures rousses plus claires. Sa longue et fine queue était elle aussi d’une vive couleur rousse, mais contrairement au reste de son corps, sa queue était constellée de taches blanches qui contrastaient parfaitement au roux de son pelage couleur automne. Sa petite truffe rose était humide et deux vives pupilles émeraude brillaient avec éclats sur son visage paisible et autoritaire.
    Oui…
    Cette chatte ressemblait à deux gouttes d’eau à une personne que je connaissais parfaitement…
    Seuls ses yeux trahissaient son identité. Celle dont le visage me revint avait les yeux ambrés comme le miens. Donc ça ne pouvait absolument pas être elle.

    Devant moi, la jeune apprentie soupira, puis me répondit :


    - Je suis Nuage Joyeux, du Clan du Lion. Que fais-tu ici ?

    Sa voix exprimait sa lassitude. Je souris amicalement, avant de lui dire :

    - Je suis bien content de te rencontrer Nuage Joyeux. Je m’appelle Nuage de Minuit, membre du Clan du Tigre.
    Je n’avais en aucun cas répondit à sa question, mais je m’en fichais un peu. Et puis, qu’est-ce que ça lui ferait si je lui disais ce que je faisais ici? Rien.


Simple coïncidence?
Ou signe du Destin?


    Je me léchais vigoureusement la patte droite en fermant les yeux, essayant de comprendre pourquoi cette chatte me faisait revenir de si lointains souvenirs. Dans mon esprit, je n’arrêtais de voir un visage rond et féminin, où la tranquillité et l’amour maternelle régnait sur son visage. Ses traits étaient ceux d’une grande chatte élancée, fine et forte aux yeux dorés qui brillaient comme deux pierres précieuses. Elle avait un pelage roux étincelant au soleil et des rayures rousses foncées qui s’étendaient tout le long de son corps. Elle affichait le même regard farouche et autoritaire de la jeune présumée Nuage Joyeux. * Quelle ressemblance! * pensais-je en ouvrant les yeux. Je plantai mes iris dorés dans ceux verts de l’apprentie du Clan du Lion. Cela ne faisait aucun doute, elle ressemblait trait pour trait à la femelle de mes pensées. Était-ce seulement une coïncidence ou autre chose…?

    - Dis, toi, qu’est-ce que tu fais par ici? miaulais-je en me relevant et en m’ébrouant.

Revenir en haut Aller en bas
 

Souvenirs d'automne [PV Nuage Joyeux]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: LES ARCHIVES :: BACK TO THE PAST :: Terres Libres & Etoiles-