« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ouille ouille ouille... [Claw & Nuage de Glace]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Ouille ouille ouille... [Claw & Nuage de Glace]   Mar 7 Juin - 18:16

    Eclat de Glace était pensif. Ce matin, il était allé chasser et avait rapporté trois prises, un bon score d'après lui. Là, il n'était pas loin de midi et il croquait à pleine dent dans un mulot. Le guerrier songeait à la manière dont il allait occuper le reste de la journée. Retourner chasser ? Pourquoi pas, mais il avait franchement la flemme. S'incruster à une patrouille ? De nature plutôt réservée, Eclat de Glace ne pouvait pas s'incruster à une patrouille. Pourquoi ne pas rester ici tout simplement, à se reposer ? Enfin, ça lui apporetrait peu de passer cette radieuse journée à ne rien faire. Bon, alors c'était décidé : il partirait en promenade. Mais avant, dodo. Il s'était réveillé très tôt et comptait bien récupérer un peu de sa nuit. Il trouva un petit arbuste à l'ombre où il fit sa toilette avant de se coucher. Il ferma les yeux et se reposa. Il tomba alors dans un profond sommeil.
    Zut ! Le félin se redressa. Il avait la fourrure ébouriffée et les yeux bouffis. Son coeur battait à tout rompre. Mais combien de temps avait-il dormit ? Il faisait déjà nuit et il n'avait rien pu faire de l'après-midi. Il était tout honteux. Comment allait-il réussir à se reposer cette nuit ? Furibond, il fit sa toilette encore une fois et se calma pour remettre en place sa fourrure hérissée. Bon, il se rattraperait en allant chasser de nuit. Rapidement, il quitta le camp et chassa un peu. Il chopa une souris et un mulot, qu'il enterra. La fraicheur de la nuit lui plaisait beaucoup, et il ne voulait pas rentrer. Il dépassa alors sa frontière et continua sa route. Soudain, il vit juste devant lui un magnifique pigeon. Enfin, si un pigeon pouvait être magnifique. Mais celui-là il était très gros, et le ventre du félin gargouilla. Il se plaqua au sol, se rapprocha de quelque pas avant de courrir vers sa cible... Et de trébucher sur un cailloux. Poussant un terrible miaulement de douleur, le félin se mit à faire des galipettes et dévala une petit colline. Puis la chute se termina en un fracas assourdissant ; il avait percuté quelque chose de dur.

      « Aouch ! Pu... »


    Il fut étouffé par la force du choc, mais se releva plutôt vite. Nan mais quel boulet il faisait ! Il se rendit compte qu'il était rentré dans un autre chat. Mais quel imbécile ! Sa gueule était resté ouverte, et il termina sa phrase d'une voix bouffie :

      « ...Naise. »


    [Désolée c'est un peu nul, mais j'avais pas vraiment d'inspi ^^']
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Ouille ouille ouille... [Claw & Nuage de Glace]   Mar 7 Juin - 19:40

La journée c’était déroulée sans rien de particulier. Je semblais aller de mieux en mieux après mon accident. J’arrivais enfin à dormir sans faire de cauchemar une nuit sur deux, chaque ombre de félin, ou chat tricolore ne me faisaient plus sursauter, et j’arrivé à remettre mes pattes dans l’eau, presque jusqu’au ventre, sans faire de crise de panique. D’après Sanglante violette, c’était vraiment mieux. Mais je faisais de gros effort pour ça. Personne ne le voyaient, mais je prenais sur moi, pour ne pas déguerpir dès que je touché l’eau. Quand au cauchemar, ils partaient une nuit sur quatre, et les trois autres nuits, ils étaient juste moins violents.

Je ne savais pourquoi, mais je n’oubliais pas le passé, chaque moment à me noyer, mais je n’arrivais pas à me rappeler comment je souriais, comment je pouvais être heureuse, et les bons moments, les sentiments que je ressentais dans ces moment là, avant l’accident … C’est comme si on passait ce moment là en boucle dans ma tête, sans laisser aux autres le temps d’arriver et de s’installer. Je me sentais seule, perdu, glacé des pieds à la tête comme dans cette tourbe …

Cette nuit à fait partit de celle dont els cauchemar sont els plus violent, les plus réalistes, et où j’ai vraiment l’impression de mourir, encore et encore. Je me suis réveillée en sursaut, le poil ébouriffé, les yeux affolés, et allaitante. Je me suis forcée à m’asseoir, à me plaque le pelage, et à me calmer. J’y suis arrivé au bout de quelque minute. E savais que je ne me rendormirais pas, alors je suis sortit prendre l’air.

La nuit était doucement fraiche, j’en ai profité autant que possible. J’ai entendu, à l’extérieur du camp, dès sont de petite proies de la nuit. Je voulais voir si je savais encore bien chasser. Je suis sortit du camp, les oreilles au aguets. Je me suis éloignée, encore et encore. Au bout de plusieurs minute, peut être plus, j’ai attrapé une souris. Fière de moi, j’ai commençais à la dévoré. Là, j’ai entendu un craquement, proche. Je me suis retournée, et j’ai eu une crise.

Oui, une crise, j’ai ça depuis ce fameux jour … Des ombres dansante, affreuse, tournent autour de moi, des bruit incertain, que moi seule entend, provenant de tout les coté arrive vers moi, de grand yeux lumineux me fixe et … Je cours. Loin, très loin de cette folie, aussi loin que possible. Je cours, le vent dans ma fourrure, mes patte me guidant, sans savoir trop où. Quand je m’arrête, je suis perdu. Désespéré, je cherche quelque chose de familier, pour me clamer les nerfs. Et je trouve la lune.

Je la fixe, ça me tranquillise drôlement. Surement parce que la lune, elle bouge pas, elle brille, et elle vous surveille gentiment. N’empêche, à cause d’elle, j’ai pas entendu le chat arrivé. Il m’a rentré dedans, comme ça, en roulant.

« Aouch ! Pu... »

Je me suis retournée vers lui, sur mes patte, presque craquante. Je sentais la peur remonté, puis j’ai sentit son odeur, c’était un des miens …

« ...Naise. »

Je me suis rassise, toujours énervé. La queue battant furieusement l’air. Puis je me suis rendu compte que c’était le seule qui pouvais me ramener, j’avais intérêt à être gentille …

Je me suis retournée vers la lune, ai inspiré, et lui ai dit :

« Salut, ça t’arrive souvent de heurté les gens pour dire bonjour ? »


Dernière édition par Nuage de glace le Mar 7 Juin - 21:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Ouille ouille ouille... [Claw & Nuage de Glace]   Mar 7 Juin - 20:35

.Claw.
« be strong forever... »


    Il était tard et Claw commençait à fatiguer. Le petit matou était toujours à la recherche d'un mentor, mais sans résultat. Il devait donc s'entraîner plus ou moins seule pour le moment. Il ne faisait ni frais, ni chaud ; à vrai dire, la température était parfaite. Le félin aux tâches grises remua les moustaches quand une faible brise amena l'odeur du tas de gibier aux narines de l'apprenti. Son ventre répliqua avec des bruits qui ressemblaient à un tremblement de terre intestinal, ce qui lui rappela qu'il n'avait rien avalé depuis déjà quelques heures. Il s'approcha de tous les rongeurs et les oiseaux, empilés les uns sur les autres, près à être déguster et se choisit une grosse souris pour repas. Il s'éloigna dans un coin d'ombre, se coucha et leva la tête, sa proie inerte devant ses pattes. Il fixa la lune qu'on voyait à peine à cause du jour qui refusait de disparaître avec sa lumière. Claw remua la tête et déchira des petits morceaux du rongeur avant de les mâcher longuement, tout en appréciant. Peu après, il eut fini et enterra les os dans la terre. Il se coucha de nouveaux et posa sa tête sur ses pattes avant, sa queue devant son museau, les yeux ouverts, il fixait le peu d'ambiance qu'il y avait dans le camp à cette heure là. Malgré tout, il sentait ses paupières tomber sur ses yeux et ses muscles se décontractés puis il s'assoupit calmement. Quand il releva la tête, il s'aperçut que la nuit était complètement tombée. Il se leva et se rendit compte qu'il n'avait aucune envie de retourner dormir dans la tanière des apprentis. Il s'extirpa donc en dehors du camp, incognito. Apparemment, tout le monde dormait et le petit félin avait l'air fier de son escapade. Il avança bien droit, la tête haute, et malgré sa petite taille, il paraissait grand. Ne connaissant pas très bien son territoire, il continuait tout droit et finit par dépasser les frontières de son Clan. Mais bien sûr, ça, il ne le savait absolument pas. Soudainement, il entendit des craquements plus loin et se hâta de se cacher dans des buissons. Il sortit sa tête et vit une boule de poils qui roulait violemment dans une descente.
    ○ Claw se mit à courir après le félin gris pour le retenir de sa chute mais il roulait trop vite. Il ne parviendrait pas à le rattraper sans glisser à son tour. Se rendant compte qu'il courait trop vite dans une descente comme celle-là, il freina avec ses pattes avant et dérapa sur le côté avant de remonter la pente en courant. Il haletait, sa course avait était brutal et remonter cette descente à toute vitesse lui avait valu des efforts inutiles car il aurait pu remonter plus doucement. Malgré tout, il décida de descendre par le côté, là où les feuilles ne faisaient pas déraper la piste. Sa respiration allait anormalement vite, donc Claw décida de marcher doucement et prudemment. Il arriva en bas de la côte et vit le chat d'il y a pas longtemps et un autre chat. blanc celui là. La boule de poils qui avait rouler à une vitesse folle s'était apparemment cogné contre l'autre chat qui ne semblait pas ravie de ça. Claw recula mais il fit craquer un branche dans ses pas. Il sursauta et détala sans se faire voir. Il réfléchit longtemps avant de se dire qu'il ne retrouverai probablement pas son chemin seul, alors il redescendit sans faire de bruit et se dirigea vers les deux matous. De toute manière, il en avait assez d'avancer. Autant faire une pause. Mais comment ces deux chats allaient-ils réagir quand ils apprendraient que Claw venait d'un autre Clan ? Et si, d'ailleurs, il n'était pas sur des terres ennemis ? Claw frissonna à cette idée et avança, son courage à deux pattes avant de lancer, tout simplement :

    _Bonjour...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Ouille ouille ouille... [Claw & Nuage de Glace]   Mer 8 Juin - 14:47

    Eclat de Glace ronronna. Ouf, ce n'était qu'une apprentie de son clan. S'il était tombé sur un chef ennemi, il aurait eu l'air bien con. Il se lécha le poitrail pour remettre sa fourrure et ses esprits en place. Hum ? Si ça lui arrivait souvent de tomber sur quelqu'un pour dire bonjour ? Eh oh, chacun ses techniques. Il se mit à ronronner. L'apprentie n'avait pas l'air d'avoir la joie de vivre. Il savait qu'elle s'appelait Nuage de Glace, mais il ne connaissait pas son mentor. Nuage de Glace ? Pas mal, le nom. Il rit intérieurement avant de se dire qu'il devrait peut-être répondre avant qu'un vieux blanc gênant ne s'installe.


      « Heu, seulement quand je croise une apprentie là où elle ne devrait pas être. Et en pleine nuit, en plus ! »


    Ben quoi ? Il était guerrier, non ? Il devait passer pour un chat mature et sérieux. Ce qui était plutôt difficile car il était tout sauf mature et sérieux. Soudain, il entendit un bruit. Pas le genre de bruit très naturel, plus le bruit d'un espion qui s'est craqué. Le guerrier se leva, tous les sens en alerte. Sa mine était redevenue grave, il observait le paysage d'un air suspicieux. Et, d'un air naturel, un jeune matou tapa l'incruste. Il devait avoir l'âge d'être apprenti, et d'après son odeur il était du Clan du Tigre. Bah, un simple apprenti ne devait pas être dangereux, mais le jeune guerrier devait se montrer prudent. Il s'assit et enroula sa queue autour de ses pattes annelées de gris.


      « Salutations », lui répondit-il d'un ton calme et posé. Voyant que l'apprenti n'était pas très rassuré, il ajouta : « Je m'appelle Eclat de Glace, du Clan du Léopard. Je ne te veux pas de mal, pas d'inquiétude. »


    Il se força à sourire, bien que sa fourrure était hérissée. Et si d'autres chats du Clan du Tigre surgissaient pour les tuer ? Mais non, il était encore parano. Il jeta un coup d'oeil à l'autre apprentie. Elle avait le pelage blanc et les yeux bleus. Tout le contraire de lui, pourtant ils avaient le même nom. Il faillit pousser un soupire. Ah, comme ce mot lui rappelait son défunt père, Coeur de Glace.




Dernière édition par Eclat de Glace le Mer 8 Juin - 21:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Ouille ouille ouille... [Claw & Nuage de Glace]   Mer 8 Juin - 19:49

    Excuse-moi, je n'ai pas compris la fin de ton RP, je ne peux donc pas répondre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Ouille ouille ouille... [Claw & Nuage de Glace]   Mer 8 Juin - 21:39

    [ Eh bah c'est bien la première fois que ça m'arrive ça x) Qu'est-ce que t'as pas compris ? Si c'est le dernier paragraphe de toute façon ça a aucun rapport avec toi donc je vois pas ce qui t'empêche de répondre... x)
    Edit : Sinon il ne fait que se présenter... Au cas où c'est difficile à comprendre, je précise xD]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Ouille ouille ouille... [Claw & Nuage de Glace]   Mer 15 Juin - 19:44

Il se mit à ronronner. Je ne voyais pas se qu’il y avait de drôle … J’ai remué les oreilles, indécise. Il finit enfin par répondre :

« Heu, seulement quand je croise une apprentie là où elle ne devrait pas être. Et en pleine nuit, en plus ! »

Je soupiré, alors ça c’était de la réponse, il avait rien trouvé de mieux, le grand guerrier, quel exemple ! Même les chatons répondaient mieux. M’enfin … Chacun son truc. J’allais lui répondre un truc, je sais pas encore quoi, et je pense que je le saurais jamais, car une branche craqua. Ben ouais, une branche, sauf que au milieu de la nuit, sans vent, c’est pas normal. Deux solutions, soit c’était un oiseau, ou une proie, et rien à craindre, ou un animal plus gros, et là, bien plus à craindre.

Je sentais mon cœur s’affolai, je m’obligeais à me calmer. Ça ne pouvait pas être si dangereux que ça ! Malgré tout, j’étais tendu comme tendu comme les corde à piège des bipèdes. Les poils de mon échine se sont redressé un bref instant, lorsque j’ai vu arrivé un autre chat. Je ne le connaissais pas, mais ça ne m’étonne guère. Il sentait … L’odeur du clan du Tigre ! Mais bon, rien d’étonnant en faite … Je savais que on n’était pas chez nous, et ça sentait pas les autres clans, donc on devait être en territoire neutre.

L’apprenti du tigre vain vers nous avec un petit « bonjour ». Je me rassis, laissant tombé prestement mon pelage sur mon dos, et donnant un coup de langue sur mon poitrail pour ne rien faire paraitre. Je n’eu rien à dire, le « grand » guerrier sans chargea pour moi :

« Salutations Je m'appelle Eclat de Glace, du Clan du Léopard. Je ne te veux pas de mal, pas d'inquiétude. »

Je fixais toujours l’apprenti du Tigre, mais j’écoutais bien le « grand » guerrier, qui avait désormais un nom : Eclat de Glace. Bon, allez, il c’était présenté, moi aussi … Sans aucune sympathie, mais aucune méchanceté non plus, juste une voix totalement neutre, je lui demandé :

« Moi, c’est Nuage de Glace, apprentie du clan du léopard … Et toi, t’es qui ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Ouille ouille ouille... [Claw & Nuage de Glace]   Lun 27 Juin - 19:12

    Claw avait voulu arrêter une roulade infernale pour éviter une chute violente à un matou qu'il ne connaissait pas. En vain, il avait échoué et avait remonté la pente à toute allure pour rentrer chez lui. Malgré tout, il s'était bien rendu compte qu'il était perdu. Les siens allaient sans doute commencer à s'inquiéter et il devait rentrer au camp. Mais sachant qu'il ne savait quel chemin prendre, il décida donc de chercher de l'aide. La nuit allait peut-être être longue. Il faisait noir, et on ne voyait pas grand chose, même grâce aux yeux très développés que possédait Claw. Il continua son chemin en redescendant la pente car il pensait rejoindre le chat qu'il avait vu rouler et qui avait percuter un autre matou au passage. Ils l'aideraient peut-être. Après tout, Claw ne savait pas vraiment se battre, ils ne lui feraient rien, logiquement. Il s'approcha prudemment mais une brindille craqua sous son poids, pourtant léger. Il écarquilla les yeux quand il vit que les deux matous avaient retournés leurs yeux vers lui. Quatre fentes semblaient le fixer. Mais non, les chats en question posèrent juste leurs yeux en direction de la provenance du bruit, sans pour autant détecter l'apprenti du Clan du Tigre. Claw respira un grand coup et s'approcha, sortant de sa cachette.

    Il lança un bref "bonjour" aux deux matous. Il tremblait. L'un d'eux, le plus grand, s'approcha et le salua tout en se présentant. Éclat de Givre était son nom. Il était plus haut sur pattes que l'autre matou. Sans doute plus vieux. Son pelage était court et gris. Il était fin et sa silhouette était quasiment parfaite. Ses yeux brillaient d'un vert pur, même dans la nuit. Les étoiles illuminaient son pelage ce qui le rendait encore plus grand car il se tenait bien droit face au petit matou blanc et gris que Claw était. L'autre chat s'approcha à son tour. C'était une apprentie. Cela se voyait à cause de sa petite taille et de son corps encore en développement. Elle se présenta. La jolie femelle se nommait Nuage de Glace. Elle portait bien son nom. Ses yeux étaient d'un bleus éclatants, ils étaient magnifiques. Et sa fourrure était blanche comme de la neige. Elle était propre, l'apprentie devait en prendre soin souvent. En regardant ce genre de chat, on a toujours l'impression d'être en hiver. A cause de leur apparence très froide. Et le nom n'arrange rien à cette impression. Les deux chats semblaient amical. Et ils avaient la même odeur, ils étaient très probablement du même Clan. Claw s'approcha encore et s'assit à quelques longueurs de queue des deux félins.

    Il devait être tard, il était vraiment temps de rentrer. Claw soutenu le regard des deux matous et se fit le plus grand possible malgré sa si petite taille. Il n'y avait pas de quoi avoir peur, ils s'étaient montrés sociables jusque là.

    _Je suis Claw, apprenti du Clan du Tigre, et je cherche à rejoindre mon camp.

    L'apprenti baissa la tête en pensant aux suggestions que pouvaient tenir les deux félins du Clan adverse face à son nom incorrect et contre le code du guerrier. Il secoua la tête et la releva en rouvrant les yeux. Il attendait une réponse. Et le jeune matou espérait surtout qu'ils sauraient le reconduire chez lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Ouille ouille ouille... [Claw & Nuage de Glace]   Mar 28 Juin - 16:46


-Je suis Claw, apprenti du Clan du Tigre, et je cherche à rejoindre mon camp.

Hein ? Un apprenti ? Avec un nom comme celui-ci ? Non, c’est pas possible ? de plus, c’est un bien drôle de nom, qui ne me dit rien … M’enfin, c’est qu’un nom après tout …

Et puis, comme ça, on est deux à vouloir rentré, ça obligera peut être enfin Eclat de Glace à repartir …

Je me tourne vers celui-ci, un léger sourire ironique sur le museau :

-Toi, tu dois savoir comment te rendre à la frontière, non ? Montre-nous ton sens de l’orientation, grand guerrier.

Ça y ai, c’était officiel, son nouveau surnom, ce serai ça, point. Et une fois qu’il aura raccompagné Claw à la frontière, j’aurai plus qu’à la longer pour retrouver un point de repères et rentré enfin pour dormir. Fallait donc que je le presse un peu, sinon, j’allez être crevé demain, pour l’entrainement …

[oupss oublie de changement de compte, désolé]
Revenir en haut Aller en bas
 

Ouille ouille ouille... [Claw & Nuage de Glace]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: LES ARCHIVES :: BACK TO THE PAST :: Terres Libres & Etoiles-