« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une exploration en solitaire...Ou pas ? [PV Nuage Enneigée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Une exploration en solitaire...Ou pas ? [PV Nuage Enneigée]   Lun 27 Juin - 17:27

Patte Fière
"Ou quand un chaton décide lui même ce qu'il serait le mieux pour lui,
ce n'est jamais bon pour sa sainte et vivace santé"

PV Nuage Enneigée


    Le soleil flottait bien haut dans le ciel lorsque le jeune chat leva ses yeux dorés sur lui. On devait être à la mi-journée, il faisait déjà une chaleur torride et aucun nuage ne venait tachait le bleu de ce ciel immense. Patte Fière finit par détourner le regard au bout d'une demi seconde, aveuglé par ses rayons luminescents. Il cligna des yeux et bailla tout ce qu'il pouvait. Combien de temps cela faisait t-il ? Une heure ? Deux heures ? Il avait l'impression que ses petites pattes blanches avaient pris la teinte de la terre meuble devant la pouponnière tant cela faisait longtemps qu'il y flemmardait. Mais que faire d'autre ? Il n'y avait pas un chaton à l'extérieur -mise à part lui, comme par hasard-. Non, en réalité il était bien le SEUL chat du Clan du Lion a être encore dehors sous pareil chaleur. Les seuls qu'il voyait encore sortir de temps en temps étaient les guerriers et apprentis chargés des patrouilles ou ceux chargés d'aller chercher de la nourriture pour tous le monde. En clair, Patte Fière se retrouvait tout seul les trois quart du temps et DIEU qu'il s'ennuyait...

    Les autres chatons profitaient de la fraîcheur et de l'ombre bienvenue de la pouponnière pour faire une petite sieste contre le ventre douillé des reines. Bien sur, le jeune membre du clan du Lion aurait pu faire la même chose que ses camarades. Mais c'était plus fort que lui, il ne pouvait pas. Cette échange entre les mères et leurs chatons lui rappelaient ses propres souvenirs, autrefois, entre lui et sa propre maman...Et ses souvenirs s'accompagnaient trop souvent de tristesse et d'amertume. Patte Fière n'était pas prêt à les supporter ou les accepter, alors il évitait consciencieusement toutes les situations qui pourraient lui remémorer sa vie d'avant. A commencer par la vue de ses chatons de son âge avec leurs mères.

    Il bailla une nouvelle fois. C'est fou comme l'ennui peut tuer le moral. Y'aurait même pas un seul truc intéressant à faire, à regarder ou bien à réfléchir dans ce trou à rat ? Sous entendu que le trou à rat est le camp du clan du Lion, bien entendu. Le chaton posa mollement son petit menton sur ses pattes avants et regarda avec ennuie le camp s'animait peu à peu. Des guerriers entraient avec du gibier et ressortaient avec de nouvelles instructions, quelques apprentis échangeaient des boutades ou les résultats de leurs derniers entraînements. Patte Fière s'intéressa un instant à cette dernière et agita ses oreilles touffues, amusés. A les entendre, ça avait l'air pal-pi-tant.
    Bref, le chaton au pelage blanc, gris rayé de noir décida que ce n'était pas son rôle de faire la commère et prit soudainement une décision...Soudainement ? C'était le moins qu'on puisse dire. Il se leva rapidement et aussi souplement que ses petites pattes de chaton le lui permettaient et acheva de réveiller ses muscles endormis en s'ébrouant violemment. Son regard, auparavant aussi vif que celui d'un paresseux, s'éclaira soudain d'une lueur déterminée tandis qu'il jetait un oeil observateur sur les membres rassemblés à l'intérieur du camp. Personne ne faisait attention de près ou de loin à lui. C'était si frappant qu'il aurait presque pu s'en vexer, dans une autre situation. Mais à cet instant, c'était parfait.
    Patte Fière détourna le regard de l'activité du camp, contourna silencieusement la pouponnière et s'échappa discrètement par un entrebâillement dans le mur d'ajonc.

    Le soleil était un peu moins haut dans le ciel quand il fit halte dans la forêt de sycomore. Le jeune chaton s'écroula littéralement dans la mousse, la respiration forte et saccadée. Il était plus que fatigué. Toutefois, on voyait dans l'éclat de ses yeux dorés, toutes les émotions enivrantes qui avaient suivis son départ. Le fait d'avoir brisé un interdis, sa course folle dans des terres inconnues, le vent caressant son pelage, les nouvelles senteurs plus curieuses les unes que les autres...C'était presque magique, cette course ! Rien à voir avec l'ennui mortel qui menaçait de faire de lui une pauvre loque. Patte Fière en oubliait un instant les dangers qui pouvaient tomber sur lui à tout moment. Bien sur, il en avait conscience...Mais préférait taire sa prudence. Il voulait s'amusait et surtout profitait de cet instant unique.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Une exploration en solitaire...Ou pas ? [PV Nuage Enneigée]   Mer 6 Juil - 15:33

Nuage Enneigée ○

« Le soleil brille, les oiseaux chantent et moi... je danse » ♪

Ce n’était pas les rayons du soleil qui avait réveillée la jeune apprentie, mais son mentor. La belle chatte blanche était rentrée dans la tanière des apprentis peu avant l’aurore. Nuage Enneigée ne compris que plus tard la raison qui avait poussée Poussière d’Étoile à la réveiller aussi tôt. Elle avait donc suivit son mentor et effectuer les exercices du jour. Seulement, elle n’avait pas prévue la chaleur qui s’abattit sur elle après l’aube. C’est la fourrure trempée et haletante qu’elle rentra au camp, lorsque le soleil fut bien haut.

Épuisée, elle se rendit dans la tanière des apprentis. Elle ne prit pas la peine de déjeuner, tant ses pattes lui paraissaient lourdes. De plus, le coin où elle allait manger habituellement était en plein soleil, ce qui la découragea. Elle avança dans sa tanière, déserte à cette heure, et se dirigea vers sa mousse. Heureusement, elle avait pensé à la changer la veille. Elle s’étira puis se roula en boule, enfin à l’abri de la chaleur. La fraicheur de sa mousse et sa fatigue l’endormirent immédiatement. Elle dormit d’un sommeil peuplé d’images colorées.

Un coup de queue la réveilla en sursaut. Elle bondit sur ses pattes et regarda qui l’avait réveillé. Soudain, la tanière était remplie d’apprentis en train de dormir, ayant eux aussi succombés à la chaleur. Son voisin agitait la queue dans tous les sens, en proie à un mauvais rêve. Elle passa sa tête dans l’ouverture de la tanière et plissa les yeux. Le soleil était haut dans le ciel. Elle sortit de la tanière et fit le tour du camp. Elle n’avait plus sommeil, mais une douleur à l’estomac lui fit rappeler qu’elle n’avait pas mangeait. Elle se dirigea en trottinant vers le tat de gibier et pris une petite souris. Elle l’avala rapidement, veillant à rester à l’ombre. Maintenant, l’ennui pointait pour la jeune apprentie. Elle chercha une occupation. La tanière des anciens était en face, elle s’y dirigea.

La plus part des anciens dormaient, mais d’autres discutaient entre eux. Elle s’approcha d’eux, les oreilles droites. Une ancienne l’interpella.
« - Nuage Enneigée, tu tombes bien ! Tu peux aller nous chercher de l’eau ? On nous laisse nous déshydrater ici... » Demanda t-elle.
Elle hocha la tête, heureuse d’avoir trouvée une occupation. Elle fonça vers l’entrée du camp. Elle se mit à courir vite, très vite. Elle éclata de rire, heureuse de cette liberté. Elle traversa la moitié du territoire, voulant se rendre au petit ruisseau qu’abritait la Forêt des Sycomores. Enfin arrivait, elle se laissa tomber comme une masse devant le ruisseau. La chaleur et sa course l’avait extenuée. Elle lapa la surface du ruisseau. Repue, elle partie en quête de mousse.

Un craquement se fit entendre. Nuage Enneigée huma l’air, prudente. Elle décela l’odeur de son clan, ce qui n’était guère étonnant. Néanmoins, l’odeur était toute fraiche. Elle s’approcha à pas feutrés. Derrière l’arbre, elle entendait un halètement. Curieuse, elle risque un coup d’œil hors de sa cachette. Elle aperçut avec étonnement un chaton, Patte Fière ! Rassurée et intriguée, elle sortit de derrière l’arbre et se planta devant lui.
« - Qu’est ce que tu fais là, Patte Fière ? »
Elle n’avait pas utilisée un ton qui laissait penser qu’elle le grondait. Elle avait essayée d’avoir l’air la plus normal possible, même si sa voix laissait filtrée sa curiosité.

Revenir en haut Aller en bas
 

Une exploration en solitaire...Ou pas ? [PV Nuage Enneigée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: LES ARCHIVES :: BACK TO THE PAST :: Clan du Lion-