« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entrainement n°1 ~ Surprends-moi ! (Pv: Luciole)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Entrainement n°1 ~ Surprends-moi ! (Pv: Luciole)   Sam 2 Juil - 19:50

    Quel bonheur! Le puissant félin avala la dernière bouchée de l'épaisse souris qu'il avait chasser.
    En cette fin de matinée rayonnante, il était déjà épuisé. Ayant passait sa journée à chasser, patrouiller et s'agiter dans l'enceinte du camp, le guerrier fut absolument ravi de pouvoir enfin se nourrir comme il se doit. C'est à dire se nourrir du quart que le chasseur rapporte au clan. Si chacun des membre de ce clan en faisait ainsi, nous pourrions avoir deux fois plus de réserve...
    Le chat se perdit, rêveur, dans ses pensées et idées tout en se disant qu'il fallait peut-être retenir ses rêves et ne pas y penser car de toutes façons ce n'étaient que des rêves.

    Le grand félin se leva, et trottina jusqu'au début de la clairière. Avec de larges foulées régulières, il arriva rapidement à sa destination. Il y enterra la carcasse du pauvre animal et revint au camps dans la même régularité de foulées.
    Dans le clan, nombres de chatons jouaient et s'amusait en criant, attirant l'attention des plus grands... Tout changera quand ils deviendront... APPRENTIS .
    Oh non ! Le chasseur s'arrêta de trottiner. Mais où était donc sa tête! Oublier de s'occuper de son apprentis, mais quel idée... Mince alors.
    Soleil Infernal analysa la situation. Cela faisait 4 jour et 3 nuit que le baptême était passé. Et il était bientôt temps que le soleil atteigne son plus au point dans le ciel en cette fin de matinée. Alors pourquopi pas aujourd'hui?

    Le félin se dirigea vers le lieu où dormait paisiblement son apprentie.
    Pris d'un profond remord, le mâle imposant inspira, pris un air sévère et pénétra dans la tanière des apprentis où demeurait un silence gênant. Il s'approcha d'une petite masse poilue et immobile.
    Quel fardeau. Réveiller une petite chatte innocente.
    Soleil Infernal secoua la tête d'un geste décider. Il fallait lui apprendre la vie la vraie, pas de justice, pas de cadeau, pas de chichi. Si il fallait lui apprendre à devenir un soldat, cela serait fait.
    Il posa sa tête sur le buste de sa novice et la tira de son rêve. Elle ouvrit les yeux et d'un regard ensommeillé, la jolie chatte se leva et s'étira.
    Le grand chasseur pris alors la parole:

    -C'est l'heure de ton premier entrainement... Nous avons pris du retard par rapport à tes camarades alors il est temps de s'y mettre.

    Ne la laissant sans aucune réplique, le guerrier continua:

    -Suis moi, nous allons dans la forêt des grands pins.


    En effet leur voyage jusqu'à cette forêt serait un premier exercice. A vrai dire, plutôt un test.
    Aux yeux du chat, c'était une manœuvre détestable. Ne pas savoir que l'on est évaluer alors que l'on nous test et observe à chaque battement d'ail de papillon. Mais il avait trop de temps perdu, trop de moments passés dans lesquels aucuns entrainement aura eut lieu.

    Les deux félins sortirent doucement du Camp mais arrivés au début de la clairière, Soleil Infernal changea son rythme passant du très rapide au très très rapide. Il écoutait les foulées des petites pattes de la novice. Finalement, ce n'était pas si mal. Ils coururent longtemps jusqu'à sentir le manque de régularité et de vitesse dans les pas de Nuage de Luciole. Il ralentis donc sans se retourner mais toujours, il continua à courir, toujours courir.
    Au bout d'un certain temps, il commença à sentir l'odeur boisée du lieu de l'entrainement. Alors d'un coup, un sursaut d'excitation surpris le jeune mâle. Les pas réguliers et stables des deux chats, la forêt qui approche, le souffle lent de son apprentie qui tenait le coup. Tout incitait le chasseur à mettre au point son idée. Alors sans prévenir sa novice, la lumière pétillant dans ses yeux bleus sombres, il se jeta dans un course folle à travers les grands arbres. Slalomant pins, buissons, flaques et encore pins. Puis survolant tronc mort, fourrés et terrier. Ils arrivèrent enfin à un lieu où la terre sablonneuse serait de toute évidence parfaite pour leur prochain exercice: Le combat.

    Soleil Infernal se retourna tout sourire, le souffle fort et dit:

    -Bravo, tu as bien tenu le coup ! puis d'un ton plus grave, Pour l'endurance tu t'es montrée vaillante mais maintenant, place à quelque chose dont tout chasseur à besoin: le combat.


    Alors le jeune chasseur au pelage imposant s'assit et se lécha la patte. Pour la première fois, la petite chatte aura le temps d'imposer une remarque à son mentor.




Dernière édition par Soleil Infernal le Mar 20 Sep - 1:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Entrainement n°1 ~ Surprends-moi ! (Pv: Luciole)   Jeu 7 Juil - 19:55

« Bon sang mais qu’est-ce qu’il attend, ce con ? »

Le grommellement de Luciole attira l’attention de quelques novices qui sommeillaient à côté d’elle, ou plutôt à distance raisonnable d’elle. Beaucoup dormaient encore, mais comme tous les matins depuis son baptême, quatre jours plutôt, la gamine était éveillée bien avant eux et restait tranquillement roulée en boule tout au fond de la tanière, ses grands yeux braqués sur l’entrée en guettant le passage de son mentor. Si, passé midi, il n’était toujours pas venu, elle finissait inévitablement par sortir de la tanière pour se chercher à manger et allait s’isoler tranquillement dans un coin ombragé ou personne ne la voyait. Pas aujourd’hui. Décidant qu’il était temps d’aller secouer le tas de flemme qui semblait lui servir de mentor, Luciole s’apprêtait à se lever quand l’odeur du félin le précéda dans la tanière. Instinctivement, elle ferma les yeux et s’immobilisa, calant sa respiration sur celle d’un camarade endormi, et feignit le sommeil. Allez tiens, et plein de remords dans ta gueule, gros flemmard. Elle ouvrit ses grands yeux intelligents une fraction de secondes avant qu’il ne la sorte de ce simili de sommeil et se leva souplement, sans même feindre de s’étirer. Allez ça sert à rien, s’il n’est pas con il avait vu qu’elle ne dormait pas, s’il l’est il s’en sera aperçu maintenant. Point barre. S’asseyant au fond de la tanière tranquille, tellement au fond que le bout de ses oreilles effleurait d’ailleurs le toit de branchages malgré sa petite taille, elle garda le silence pendant que Soleil Infernal lui dictait tranquillement le programme de la journée. En retard sur ses camarades ? Tiens donc, c’est étonnant ça, avec un mentor qui la fait commencer quatre jours à la bourre ça avait de quoi la surprendre. Se levant sans un mot, elle le suivit dehors et quitta le campement derrière lui avec la détestable sensation qu’elle allait se faire mortellement chier pendant l’entraînement. Bon d’accord, elle y mettait pas mal de mauvaise foi, elle avait un peu la haine d’avoir été mise sous tutelle de la sorte même si c’était la tradition, mais même. Foutue hiérarchie. Foutus Clans. Mais bon au moins ça donne à bouffer et un toit, n’est-ce pas ? Se coulant avec souplesse dans le tunnel d’ajoncs, la novice prit la suite de son mentor qui se mit à accélérer presque imperceptiblement. Presque ai-je dit, raison pour laquelle les sens aiguisés de Nuage de Luciole perçurent cette accélération sans cesse croissante. Ah oui, il voulait jouer à ça ? Manque de chance, autant la finesse et la petite taille de la novice la poussaient à éviter tout combat, autant ses muscles taillés pour la course et son souffle puissant la prédestinaient pour l’endurance et le sprint. Ah c’est con hein, il ne la pincera pas là-dessus ce pauvre mentor. Sentant qu’il accélérait encore, elle comprit toutefois que son « adversaire » était à prendre au sérieux et se mit à surveiller son souffle de jeune chatte, accélérant pour tenir le rythme sans émettre un seul son, ombre parmi les arbres. Peu à peu, ils approchèrent de la forêt et elle sentit le matou se lancer dans un sprint fou. Mais bon sang, elle a six lunes bordel, comment il veut qu’elle tienne ce malade ? Jurant dans son for intérieur sans desserrer les dents, elle le suivit du mieux qu’elle put et s’estima ravie, lorsqu’il s’arrêta, de sentir ses poumons en feu sans avoir perdu de vue son mentor et mieux, sans avoir été distancée ne serait-ce que d’un mètre. Reprenant doucement sa respiration en faisant le moins de bruit possible, elle s’assit face à son mentor, qui se remit à parler.
L’écoutant d’une oreille, elle faillit ne pas relever la faute. Faillit seulement.

« Un guerrier. »

La voix ferme et adulte de la novice résonna pour la première fois aux oreilles de son mentor, un peu rauque à force du silence borné dans lequel elle se murait. Allez, c’est parti pour l’avalanche, il va en chier de l’avoir faite attendre si longtemps.

« Par définition, un chasseur est un être qui chasse des proies, donc la plupart du temps un gibier plus petit que lui. De ce fait, son art s’appelle la chasse. La traque, à la limite. Le combat, c’est l’art des guerriers, qui eux ne sont pas forcément des chasseurs. Ce sont des êtres qui défendent quelque chose, que ce soit un territoire ou autre. Les chasseurs tuent pour subsister, les guerriers tuent pour que leurs idioties subsistent. Donc le combat n'est pas quelque chose dont tout chasseur a besoin. »

Toujours son air parfaitement calme. Tiens finalement elle a repris son souffle la gamine. Plantant son regard neutre et détaché dans celui de son mentor, elle enroula sa queue autour de ses pattes, satisfaite de son laïus sans pour autant qu’aucune émotion ne transparaisse sur son visage. Bonjour, je m’appelle Luciole, je suis passée maître dans l’art de masquer mes sentiments et mon grand kiff dans la vie, c’est d’emmerder les gens. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Entrainement n°1 ~ Surprends-moi ! (Pv: Luciole)   Ven 8 Juil - 14:15


    [ J'aime ton Rp !! x') ]

    _____________________________________________

    La petite boule de poil vaillante lança à son mentor un regard indescriptible et presque étrange, semblant vouloir ignorer toutes les remarques du matou. Mais elle ouvrit seulement la bouche pour en sortir sa petite voix dur et rauque.

    " Un guerrier. "

    Le grand mâle ne réagit pas et attendit la suite. La novice n'était pas comme les autres, elle se désintéressait de tout, de rien, pensait et voyait autrement. Elle était étrange. Mais la meneuse du Clan du Lion ne pouvait se tromper. Elle trouvait en elle un énorme potentiel. Surement celui de perçoir la vie différemment que ces camarades.
    Ce n'était pas à ces paroles que le distinguait Soleil Infernal mais bien à la voix qu'elle employait pour s'adresser à son mentor. Ce n'était pas à son apparence plus robuste que les jeunes chats de son age que son mentor avait perçut sa différence mais c'était bien à son regard dépourvut de lumière que Luciole se distinguait des autre.
    Elle reprit de son ton sévère et monotone:

    " Par définition, un chasseur est un être qui chasse des proies, donc la plupart du temps un gibier plus petit que lui. De ce fait, son art s’appelle la chasse. La traque, à la limite. Le combat, c’est l’art des guerriers, qui eux ne sont pas forcément des chasseurs. Ce sont des êtres qui défendent quelque chose, que ce soit un territoire ou autre. Les chasseurs tuent pour subsister, les guerriers tuent pour que leurs idioties subsistent. Donc le combat n'est pas quelque chose dont tout chasseur a besoin. "


    Elle acheva son monologue sans laissait une faille ouverte sur ses pensées, ses sentiments, ses idées. Comme détaché du monde et vaguant vers d'autres aires...

    Le chasseur accomplit stoppa sa toilette et repris d'une même voix, ni plus ferme pour lui montrer qu'il ne jouait pas à ça, ni plus douce pour ne pas qu'elle en profite et prenne le dessus.

    "Bon je vais t'expliquer clairement. Imagine, tu es dans les territoires de notre Clan, tu aperçoit un gros lapin, tu t'apprêtes à te jeter dessus quand tu perçoit une odeur inconnu, appartenant à un clan adverse. Tu as trois solutions: la première, tu lui dit bonjour partage ton gibier avec lui et fais tout le tralala d'une traitresse. La seconde: tu fuis lâchement comme l'aurait fais un chaton. Ou bien la dernière, tu le combat comme un digne membre de ce clan. Mais toi... peut-être as tu une autre solution?"

    Le grand félin repris son souffle puis continua:

    "Écoute moi bien Luciole, ne compte pas sur moi pour te gronder et te crier dessus, je ne suis pas ici pour sa. Alors ou bien tu apprends et devient une chasseuse accomplit avec mon apprentissage ou bien tu reste ici à chialer et à stagner dans ton niveau. Dans tout les cas, ne compte pas sur moi pour abandonner et te trouver un nouveau mentor. Tu n'a pas vraiment le choix."


    Il n'avait dans son ton aucune prétention ou arrogance. Quelle soit différente ou non, cela ne changeait rien. Il finirait son apprentissage en tant et en heure.
    Si elle voulait la chasse, elle chasserait...



Dernière édition par Soleil Infernal le Mar 20 Sep - 1:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Entrainement n°1 ~ Surprends-moi ! (Pv: Luciole)   Ven 8 Juil - 17:54

Et Soleil Noir de reprendre sur le même ton que son apprentie pour la poser face à un problème, une histoire de lapin, de gibier, de traitresse et de chaton. Ah oui, il mettait son esprit tordu à l’épreuve ? Quelle drôle d’idée. Haussant les épaules durant le court moment de flottement qu’il fallut au matou pour reprendre son souffle, elle profita du silence pour répliquer froidement.

« J’attrape mon lapin et je rentre le poser sur le tas de gibier. C’est quand même moins con que d’aller voir l’autre et de lui dire que ‘salut, tu m’as volé mon quatre heures, je suis ton ennemie jurée maintenant ! =D’, tu crois pas ? Et pour la fuite, ce n’est pas un acte de lâcheté, c’est juste la réaction de l’animal lucide qui comprend qu’il n’a aucune chance et qui préfère sauver sa vie que de faire le con suicidaire. »

Allez, un à zéro pour Luciole. Pourquoi toujours cogner sur les gens enfin ? Puis pour un lapin, c’est quand même on ne peut plus con. Dardant son regard de glace sur son mentor, elle resta là, assise, sans bouger d’un poil, son immobilité finissant par paraître presque anormale. Toute frêle, toute petite, toute mince, et déjà si surprenante. C’était peut-être par son regard bleu océan particulièrement froid et perçant, ou alors par sa voix sans âge, peut-être parce qu’aucun de ses émotions ne se voyait jamais sur son visage de marbre, ou même tout simplement parce qu’elle avait une logique vachement tortueuse, assez décalée, mais une logique quand même. Quand elle parlait à quelqu’un, elle le mettait sans cesse à l’essaie, le jaugeait, le testait et finissait par se faire une idée définie sur lui au gré de ses actes et de ses paroles. Si les mots ne correspondaient pas avec les gestes, elle en déterminait des fois que le spécimen était hypocrite, d’autres lunatiques, parfois elle n’en déterminait rien du tout. L’important, c’était la masse d’informations qu’elle amassait sans cesse, de par sa constante observation des autres, de cette société si unie qu’il lui semblait en être exclue. Etrangement, là où d’autres auraient mal vécu cette mise au rebut, Luciole y voyait un simple moyen d’en apprendre encore plus sur les autres. Elle se connaissait déjà parfaitement, il ne restait que l’univers entier à connaître. La coupant net dans ses pensées, Soleil Noir reprit la parole. Alors. Quel ramassis de conneries va-t-il encore nous sortir, celui-ci ? L’écoutant attentivement sans pour autant se dépourvoir de son air neutre et détaché, elle sentit toutefois toute son éthique se hérisser lorsqu’il se lança dans un laïus convaincu. How putain, il est si atteint que ça celui-là ? Plissant imperceptiblement les yeux, Nuage de Luciole garda la bouche résolument fermée durant tout le discours de son mentor, se retenant de l’ouvrir en grand pour montrer tout son ébahissement. Mon Dieu mais tais-toi. Tant de conneries accumulées les unes après les autres dans un délai aussi court, ça avait de quoi couper le souffle, mais elle conserva vaillamment son masque d’indifférence et ne montra son opposition aux imbécilités de son mentor qu’en reprenant la parole. Attachez vos ceintures, ça va chier.

« Apparemment on s’est mal compris toi et moi. Que t’abandonnes et qu’on me foute un nouveau mentor, personnellement, j’en ai strictement rien à branler, pardonne-moi du terme. C’est pas toi mon problème, c’est l’autorité, mais ça je crois que les reines ont pas jugé bon de te mettre au courant, et de toute façon ça changerai pas grand-chose. Ce sera ta parfaite réplique, vu que tu es comme tous les autres. Alors que mon mentor ce soit toi, mon père, son grand-père, le grand-père de son grand-père ou le grand-père du grand-père de ton grand-père, je doute que vos discours changent de plus d’un mot. Tu ne comptes pas abandonner ? J’en ai rien à cirer, par contre ne compte pas sur moi pour changer pour te satisfaire, si tu me supportes pas, c’est pas mon problème. Tu vois, tu n’es qu’un mentor pour moi, rien de plus. Un enseignant plutôt. Quelqu’un qui m’apprend des trucs que quelqu’un d’autre pourrait m’apprendre, sauf que c’est toi qu’on a désigné pour faire ça. T’es en aucun cas quelqu’un de particulier à mes yeux. T’es qu’un rôle. Un simple rôle, alors gueule, insulte moi, cogne moi si ça te chante, mais rien de ce que tu pense n’a d’importance pour moi. C'est con pour toi, mais c'est comme ça. Ensuite, quand tu parles de chialer et de stagner à mon niveau, arrête de déconner mon pauvre, où t’as vu jouer que je chialais ? Faut te calmer sur la fumette si ça te rend aussi aveugle. Et un petit point, on n’arrête jamais d’apprendre, donc si tu refuse de m’entrainer, toi non plus tu n’avanceras pas. J’ai assez vu les autres pour savoir que t’apprendras plus avec moi qu’avec d’autres morveux. Déconnons pas, on sait très bien tous les deux que je suis différente d’eux. Donc si t’as pas encore compris, ce que j’attends de toi, c’est que tu me respecte. Si t’es clean, je serai cleane. Si t’es le dernier des salauds, je te le rendrais bien, t’inquiète pas pour ça. »

Une fois que sa voix banquise, associée à regard iceberg, eut finit de retentir dans l’air, soit après un très bref moment, Luciole referma la bouche et se mura de nouveau dans son immobilité butée. Pas si butée que ça en fait, on lui a pas dit de bouger alors elle ne bouge pas, c’est assez logique ma foi. x] Puis de toute façon, elle l’a bien dit, son problème c’est l’autorité, alors s’il lui avait dit de faire des pompes pendant qu’il restait tranquille dans son anorak sur le côté à la regarder bosser, elle se serait plantée devant lui et aurait dit que non, elle ne bougera pas si lui non plus, c’est pas un prof d’EPS, c’est un mentor bon sang. Oh oui ça sent le vécu, le prof qui bouge pas pendant qu’on se caille dehors en plein hiver. Bref. Agitant une oreille pour chasser un moustique trop aventureux, sans un autre mouvement du reste de son corps, Luciole reporta son attention sur Soleil Noir.
Réagira, réagira pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Entrainement n°1 ~ Surprends-moi ! (Pv: Luciole)   Jeu 25 Aoû - 20:29

    [ C'est Soleil Infernal ^^' ]

    __________________________________________


    Soleil Infernal lui expliqua brièvement un problème à résoudre afin de lui expliquer ce qu'il voulait de lui. La jeune prétentieuse le regarda dans les yeux, sont regard intense remplit de rebellions semblait restait impassible et indiffèrent à chaque mots du mentor. Luciole pris à son tour la parole ne lâchant pas une demi-seconde son supérieur des prunelles.

    « J’attrape mon lapin et je rentre le poser sur le tas de gibier. C’est quand même moins con que d’aller voir l’autre et de lui dire que ‘salut, tu m’as volé mon quatre heures, je suis ton ennemie jurée maintenant ! =D’, tu crois pas ? Et pour la fuite, ce n’est pas un acte de lâcheté, c’est juste la réaction de l’animal lucide qui comprend qu’il n’a aucune chance et qui préfère sauver sa vie que de faire le con suicidaire. »

    Fascinant, sans réfléchir, la boule de poil répondait une réponse possible et idéal à sa manière égoïste de voir les choses... De plus, elle défendait ses argument avec la férocité du lion. Néanmoins, il ne pouvait pas se permettre de la laisser le contredire à chaque paroles prononcé par le grand mâle. De nature patiente, Soleil Infernal lui expliqua calmement les choses:

    "Écoute moi bien Luciole, ne compte pas sur moi pour te gronder et te crier dessus, je ne suis pas ici pour sa. Alors ou bien tu apprends et devient une chasseuse accomplit avec mon apprentissage ou bien tu reste ici à chialer et à stagner dans ton niveau. Dans tout les cas, ne compte pas sur moi pour abandonner et te trouver un nouveau mentor. Tu n'a pas vraiment le choix."

    Mais la peste rétorqua sauvagement:

    « Apparemment on s’est mal compris toi et moi. Que t’abandonnes et qu’on me foute un nouveau mentor, personnellement, j’en ai strictement rien à branler, pardonne-moi du terme. C’est pas toi mon problème, c’est l’autorité, mais ça je crois que les reines ont pas jugé bon de te mettre au courant, et de toute façon ça changerai pas grand-chose. Ce sera ta parfaite réplique, vu que tu es comme tous les autres. Alors que mon mentor ce soit toi, mon père, son grand-père, le grand-père de son grand-père ou le grand-père du grand-père de ton grand-père, je doute que vos discours changent de plus d’un mot. Tu ne comptes pas abandonner ? J’en ai rien à cirer, par contre ne compte pas sur moi pour changer pour te satisfaire, si tu me supportes pas, c’est pas mon problème. Tu vois, tu n’es qu’un mentor pour moi, rien de plus. Un enseignant plutôt. Quelqu’un qui m’apprend des trucs que quelqu’un d’autre pourrait m’apprendre, sauf que c’est toi qu’on a désigné pour faire ça. T’es en aucun cas quelqu’un de particulier à mes yeux. T’es qu’un rôle. Un simple rôle, alors gueule, insulte moi, cogne moi si ça te chante, mais rien de ce que tu pense n’a d’importance pour moi. C'est con pour toi, mais c'est comme ça. Ensuite, quand tu parles de chialer et de stagner à mon niveau, arrête de déconner mon pauvre, où t’as vu jouer que je chialais ? Faut te calmer sur la fumette si ça te rend aussi aveugle. Et un petit point, on n’arrête jamais d’apprendre, donc si tu refuse de m’entrainer, toi non plus tu n’avanceras pas. J’ai assez vu les autres pour savoir que t’apprendras plus avec moi qu’avec d’autres morveux. Déconnons pas, on sait très bien tous les deux que je suis différente d’eux. Donc si t’as pas encore compris, ce que j’attends de toi, c’est que tu me respecte. Si t’es clean, je serai cleane. Si t’es le dernier des salauds, je te le rendrais bien, t’inquiète pas pour ça. »

    Voyons, son problème c'est l’autorité? Au pauvre chou !! C'est dur la vie, tu veux pas écouter les autres plus grands?? Raah ! C'est bon, il y en a marre de ces morveux qui se croit les plus malheureux du monde. Mais mal grès les phrases délibérément dépassé de la petite chatte, le visage de Soleil Infernal resta neutre, ne montrant aucun signe de désespérance ou autre...
    Seulement à un moment, le chasseur eut laissé échapper un petit sourire. Quand l'apprentie le compara aux autres mentor ainsi qu'à son père, son grand-père et son arrière grand père. Comme si elle connaissait tout les mentor du clan comme sa poche, pauvre idiote, ne voit tu pas que je suis ton premier mentor? Ne pas changer? C'est pas grave, fait comme tu veux si tu ne veux pas t'améliorer ! Je suis seulement un mentor pour toi, ben rassure toi, je ne comptait pas être ton meilleur ami... Au se serait à pleurer ma parole se discours, à pleurer de rire oui! Jamais tant d'ignorance et de cupidité à était amassé en un chat... M'enfin, c'est pardonnable, elle aura le temps de grandir. Et qui ta dit que j'arrêtais de t’entraîner, je disait justement que je ne renoncerais pas... Différente, sa on peut le dire! Que je la respecte, sa va être dur...
    Pendant tout son monologue, le mentor n'avait en réalité rien dit, pas un mot n'était sortit de sa gueule risquant de provoquer la fureur de la chatonne. Pas un mot.

    Ensuite s'installa un silence pendant lequel le chat réfléchit sérieusement à se qu'avait dit son apprentie, peut-être pas si débile... il pensa également à comment aller-il faire pour continuer la traversé de l'apprentie. A quoi bon? Continuer de parler, de le bercer dans l'illusion que je joue à son propre jeu?

    Le guerrier se leva d'un bond, tourna le dos à son apprentie, marcha 3 longues foulé, se retourna le regard de braise et feula d'une voix neutre:

    "J'ai compris ce que tu voulais me faire passer, mais à présent je pense qu'il serait mieux de passer à autre chose. Je crois que tu souhaitais t'exercer à la chasse... Et bien tu sera contente, je crois avoir trouver un exercice qui corresponde à tes désirs."

    Entre Luciole et son mentor, le grand mâle avait des le début sentit une sorte de contact, de l’électricité, un lien étrange qui ne serais pas forcément positif pour ses relations de mentor/apprentie. Mais il ferait de son mieux, pour qu'elle réussisse et devienne la meilleur. Par son charisme ainsi que pour ses capacité intellectuelles et physique.

    "Ce lieu regorges de bêtes, il est idéal pour la chasse. Et par définition, cet endroit sera parfait pour une première évaluation de toi dans cet art... Bon je te donne un tempos illimité pour ramener ici 3 animaux que tu aura chassé dans ce territoire, autrement dis, je t'observerais pendant cette épreuve... Hum, tu vois des inconvénients? Si non vas-y quand tu veux."

    Le chasseur accomplit avait fait de son possible pour ne pas "froisser" son apprentie. Maintenant que les choses étaient au clair, il espérait mieux y voir dans l’esprit de la rebelle.








Dernière édition par Soleil Infernal le Sam 22 Oct - 19:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Entrainement n°1 ~ Surprends-moi ! (Pv: Luciole)   Lun 19 Sep - 18:25

Elle était sûre qu’il n’avait rien compris à son laïus. Que tous les points sur lesquels elle avait appuyé avec férocité n’avait rien éveillé dans son cerveau stupide, et qu’il se bornait à l’idée qu’elle était une morveuse comme les autres, avec un caractère de pimbêche prônant l’anarchie dans l’unique but de se donner des airs et qui oublierait ça d’ici quelques lunes, en grandissant. Pourquoi est-ce que les adultes ne comprenaient jamais que lorsqu’elle parlait, elle s’adressait à eux comme sa mère aurait parlé ? On lui disait toujours qu’elle avait le même caractère que Muse Eternelle, qu’elles avaient la même grande gueule et que les deux faisaient autant de remous, alors pourquoi aucun de tous les chats du clan n’arrivaient à se foutre dans le crâne que si sa mère avait suivit une certaine voix sans jamais changer ou presque de caractère, elle serait pareil ? Elle avait vécu la mort de sa génitrice, les cauchemars incessants, le murmure sarcastique du Marchand de Sable dans ses rêves, et tout enduré sans broncher ou presque. Elle avait fait le même cauchemar des jours durant, avec chaque nuit un nouveau rebondissement, une nouvelle horreur, et les images s’étaient gravées au fer rouge sur sa rétine. Elle en avait vécu beaucoup plus que la plupart des enfants de son âge, et pourtant aucun des adultes du clan n’était capable d’admettre que ce genre d’épreuve suffit à vous faire grandir plus que n’importe quel anniversaire. Retenant un soupir où se seraient sans nul doute mêlé déception, irritation et dépit, elle garda son masque inerte tandis qu’il répondait d’une voix étrangement calme sur un feulement pourtant agressif. Si l’entrainement avait commencé sur un mauvais pressentiment, il continuait dans une atmosphère plus qu’électrique. Entre les deux félins il semblait qu’un lien invisible crépitait violemment tandis qu’on l’étirait, qu’on l’étirait, s’approchant sans cesse du point de rupture sans vraiment savoir si ce serait demain ou dans des lunes qu’on l’atteindrait. Elle sentait juste que ce lien était loin d’être fait de sympathie, et qu’ils n’auraient pas d’entrainements houleux avant un bon moment. Avant le jour où le mentor comprendrait qui elle était vraiment à vrai dire. S’il ne comprenait son point de vue, son caractère et s’il ne prenait pas en compte ses opinions, ça ne collerait jamais entre eux. Elle attendait de lui du respect et après seulement elle n’en aurait pour lui. Qu’il lui parle d’égal à égale, pas mentor à apprentie ou pire, d’adulte à enfant. Mais bon, ça, le temps qu’il comprenne, aussi … v.v L’écoutant d’un air attentif mais à contrecoeur, la gamine faillit grimacer lorsqu’il lui dit de chasser. Il est marrant lui, elle n’a jamais attrapé plus qu’un truc déjà mort de sa vie, elle ! Se levant lentement tout en réfléchissant, elle hocha pensivement la tête, les pensées focalisées sur tout ce qu’on lui avait déjà dit sur la chasse. Pas grand-chose à vrai dire. A la limite qu’elle devait faire gaffe au vent, à son ombre et au bruit. Comment y faire gaffe, ça on n’avait pas jugé intéressant de lui faire parvenir, mais au moins elle avait les bases – ou du moins elle supposait les avoir – et elle se tapit au sol avec souplesse, malgré une légère hésitation. Humant l’air, elle discerna vaguement l’odeur légèrement d’un lapin. Quitte à avoir l’air con, autant avoir l’air con jusqu’au bout, aussi elle se mit à se déplacer le plus discrètement possible, sentant bien qu’elle était par là obligée de ralentir ses mouvements, et donc de rendre nettement plus visible le dandinement naturel qui disparaissait dans la fluidité de son pas habituellement rapide. Merveilleux, donc en plus elle avait tout de la parfaite pétasse qui tord du fessard maintenant. Quelle joie. Quand elle finit par apercevoir son lapin, à à peine un mètre d’elle, elle retint son souffle puis bondit, dérapa légèrement, se mit à sprinter quand le lapin en fit autant et finit par le choper, baisser la tête en tentant de ralentir sa course et se prendre un arbre en pleine poire. Avoir l’air abruti en trois leçons, étape une, tordre du cul, étape deux, déraper, étape trois, se prendre un arbre. Merveilleuse interprétation du kéké des forêts par Luciole.

Se relevant, son lapin dans la gueule, elle lança un regard de défi à Soleil Infernal.

« On conviendra du fait que tout commentaire de ta part sur ma performance serait une excellente idée pour te prendre un lapin dans la gueule et voir ton apprentie tourner les talons, vu ? »

Ouais elle attaque, mais bon elle aime pas qu’on se moque d’elle la petiote. è.é
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Entrainement n°1 ~ Surprends-moi ! (Pv: Luciole)   Mer 26 Oct - 22:27



    [ excuse de mon retard ^^" ]

    _______________________________

    Il ferma les yeux quelques secondes pour s'assurer qu'il n'était pas dans un rêve, et qu'en réalité Luciole aurait était confié à un autre mentor... Mince >.<"

    En rouvrant les yeux, Soleil Infernal constata que la boule de poil furax avait enfin "accepté" l'exercice qui lui était dédié. Et MIRACLE, s'était abstenu de toutes remarques. Elle s'était même sagement mise dans la positon de base de la chasse. Avançant à pas petit pas légers, elle s'engouffrait lentement dans une partie plus dense du bois tandis que son mentor la suivait attentivement du regard. Elle était si petite, mais déjà si forte. Elle était, oui différente, mais pas encore mure, piquant une crise ou un caprice toutes les 10 minutes, elle avait encore besoin de sagesse... et de politesse --" Elle parlait fort, avec une grande assurance, ses paroles était réfléchit mais elle manquait de tact, de finesse, de compréhension et était buté comme pas possible. Alors, que quand on la regarde, c’est une minuscule chatonne ayant l'air adorable. Une adorable puce aux yeux noirs qui semblent happer le ciel. Elle semblait désemparée du monde à l’œil nu mais si sur d’elle quand elle ouvrait la bouche.
    Elle était en ce moment en train de renifler le sol sableux en quête de petites bêtes innocentes. La queue un peu trop haute, elle leva la tête et dressa ses oreilles au dessus de sa jolie tête. Puis dans un fragment de seconde, la petite chatte se retrouva dans une course folle avec un lapin. Dérapant à chaque virage et accélérant autant que ses petites jambettes le pouvaient. Elle lutait, car elle le voulait son lapin. Elle voulait prouver qu'elle était capable de réussir l’exercice. Et même tout ce qu’elle désirait. C’était bien Luciole. Son mentor aimait la voir comme sa, vaillante à toute épreuve et battante jusqu’au bout. Il la préférait ainsi que dans son univers où elle avait toujours raison.
    Ce jour là, Soleil Infernal eut l’impression de comprendre enfin qui était son apprentie et quelle était sa manière de penser et d’agir. Il avança de 5 ou 6 foulées pour suivre de plus près la petite chasseuse en pleine intervention. En effet, la gamine s’en sortait à merveille, excepté pour les virages dans lesquelles ses petites pattes ne résistaient pas au changement trop brusque de la vitesse et de la direction. Soudain, elle bondit sur l’animal. Elle semblait voler, le vent fouettait tout le long de sa fourrure claire et ses pattes étaient prêtes à se déplier pour attraper le lapin essoufflé et apeuré par la chatonne. Celle-ci se jeta avec vitesse sur sa proie, l’attrapant de ses pattes avant, elle lacéra la bête entre ses petites griffes pointues. Mais voila qu’elle n’avait pas calculé l’atterrissage, si bien que ses deux pattes arrières continuèrent à courir pendant que la tête basse, elle fonçait sur un arbre… Et PAF la Luciole! D’un air abruti, elle revint le lapin débordant de sa petite gueule :

    " On conviendra du fait que tout commentaire de ta part sur ma performance serait une excellente idée pour te prendre un lapin dans la gueule et voir ton apprentie tourner les talons, vu ? "

    Soleil Infernal ignora la remarque de son apprentie et sourit:

    " C'était vraiment très bien, tu m'as impressionné. Je pense vraiment que tu as les qualité requises pour devenir une grande chasseuse. "

    Il toussa un instant, observant les gros yeux de Luciole et repris tout à fait du même ton:

    " Quand tu flairais une piste, tu t'es mis dans la bonne position mais ta queue était encore trop haute, tu aurais du la baisser pour faire le moins d'ombre possible. Ensuite, quand tu as vu le lapin, rapproche toi le plus possible de lui... sa t'évitera les longues poursuites. Sinon, la course était très impressionnante, tu as vraiment beaucoup de rapidité et c'est un super avantage! Néanmoins, tu dois faire attention au virage surtout sur un terrain aussi sablonneux. Mais il faut beaucoup entrainement pour acquérir une maîtrise complète de stabilité.
    Bon, franchement, je te dis que tu m'as impressionné et pour ta première partie de chasse c'est un excellent début. Tu veux qu'on continue ou bien tu es trop fatigué? "


    Le chasseur observa Luciole. Elle était assise à quelques pas de son mentor. Elle avait le pelage ébouriffé par le vent déchaîné, son regard neutre fixait d'un air absent Soleil Infernal. Ses pattes sales et boueuse laissaient penser qu'elle était un de ces chats errants qui n'aimait personne. Ses grosses oreilles pointaient verticalement laissant croire qu'elle était attentive malgrès ses yeux aussi morts que le lapin posé à coté de celle-ci. Oui, elle était différente.

Revenir en haut Aller en bas

Mon identité.
Relationship :
Etoile du Temps
Chef du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 1522
● Je suis arrivé(e) ici le : 26/02/2011
● Age : 19
● Mentor/Apprenti(e) : ♣ en Pause

MessageSujet: Re: Entrainement n°1 ~ Surprends-moi ! (Pv: Luciole)   Jeu 27 Oct - 1:08

Soleil Infernal, Nuage de Luciole a quitté le forum, tu n'as donc plus d'apprenti.

__________________________________

merci n'Ajonc


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagueguerre.forumgratuit.org/
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Entrainement n°1 ~ Surprends-moi ! (Pv: Luciole)   Jeu 27 Oct - 2:38

Hein !!? Bon ok ... Moi qui est mis des plombs à lui répondre ^^"
Ok, vous pouvez vérouiller :)
Revenir en haut Aller en bas
 

Entrainement n°1 ~ Surprends-moi ! (Pv: Luciole)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: LES ARCHIVES :: BACK TO THE PAST :: Clan du Lion-