« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Oh! L'eau elle a trop le goût de ... ben ... d'eau. » [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Mon identité.
Relationship :
Coeur de Lion
Ancien membre



Féminin
● Nombre de messages : 391
● Je suis arrivé(e) ici le : 20/02/2011
● Age : 19
● Mentor/Apprenti(e) : Nuage du Tyran ♣

MessageSujet: « Oh! L'eau elle a trop le goût de ... ben ... d'eau. » [Libre]   Dim 4 Sep - 19:17

  • Bwarf. Je m'ennuie beaucoup trop, au camp.
    La faute à qui hein?! Mon mentor! Puisque Monsieur a décidé que mon niveau était amplement suffisant, je n'avais plus besoin d'entraînement. Je fais quoi en attendant? Je chasse, je participe aux patrouille, je me ballade ci et là pour dissoudre la boule de tension qui grossissait dans mon ventre ... Mon baptême de Guerrier approchait à grands pas. D'un côté, je suis impatient et je ne tiens pas en place. D'un autre, je suis plus nerveux que jamais. Ce matin, après avoir chassé et rapporté une belle souris et une petite musaraigne, je me suis échappé de toute cette agitation pour marcher seul. J'avais grand besoin de faire le vide, de faire un point sur tous ces évènements. La forêt se portait légèrement mieux, depuis que la colère du Clan des Etoiles s’apaisait petit à petit. Le gibier revenait gentiment, et malgré l'arrivée de la Saison des Feuilles Mortes, les éclaircies réchauffaient les bois. C'aurait pu de belles journées. Au Clan du Lion, c'était l'une des pires épreuves qu'il devait surmonter.
    Etoile d'Argent était morte.
    Oui, sa dernière vie s'était envolée, elle avait rejoint les guerriers de jadis. Et j'en suis écroulé.
    Notre chef était mon idole, la guerrière que je respectais le plus. L'idée d'être baptisée par cette légende vivante m'honorait. Ce rêve éphémère fut vivement balayé par une maladie inconnue. La volonté du Clan des Etoiles? Une nouvelle punition? Je n'en peux plus.

    J'étais tellement plongé dans mes pensées que je n'ai pas remarqué que j'avais quitté les Terres du Lion. Aucune odeur de Clan particulière ne marquait ces territoires. Il devait sûrement s'agir des Terres Libres. Les parfums d'eau fraîche me parvinrent. La rivière! Je me précipitais en avant pour découvrir les filets d'eau parcourant calmement la terre. J'ai pu me désaltérer longuement avant de reprendre ma route, longeant la berge. Un bruit assourdissant fit son apparition, et derrière d'immenses arbres se cachait d'immenses chutes d'eau. J'ai alors fait la chose la plus virile de tous les temps.
    J'ai poussé un petit gémissement content avant de me précipiter sur les pierres, sautillant près du rideau d'eau tel un chaton. C'était drôle, de pouvoir s'évader, là, et d'oublier tous ses soucis ... Mes de nouveaux étaient en perspective.

__________________________________

« J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé. »


Merci à tous pour ces magnifiques signas!! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Fleur d'Ajonc
Ancien membre



Féminin
● Nombre de messages : 2087
● Je suis arrivé(e) ici le : 11/10/2010
● Age : 19
● Mentor/Apprenti(e) : Ancienne mentor → Coeur d'Ebène Apprenti → Nuage d'Eclipse

MessageSujet: Re: « Oh! L'eau elle a trop le goût de ... ben ... d'eau. » [Libre]   Dim 4 Sep - 20:17

    J'écoutais le flux des remous, les vagues qui se fracassaient violemment contre les rochers, et l'eau qui chutait dans un vacarme assourdissant, dans un néant vertigineux. Je sentais la pierre froide sous mes pattes, rugueuse, avec quelques pousses sèches qui luttaient pour survivre en ces milieux rocailleux. Je m'étais promis que si un jour plus rien ne me retiendrait dans ce monde, je me baignerais dans l'eau, et je me laisserais filer avec le courant pour voir quel effet ça faisait d'être comme une feuille morte à la dérive, précipitée dans cette cascade sans fin. Qu'y avait-il en bas ? J'aurais aimé le savoir. J'en vins presque à souhaiter de le savoir maintenant. Par quoi étais-je retenue ? Mon clan ? De plus en plus la déception me gagnait. Je me souvins de la journée où tous les chats semblaient s'être ligués contre moi, lorsque cette maudite prophétie avait été énoncée. Etait-ce de ma faute si j'avais raison ? Bientôt les apprentis innocents devraient se flageller de n'avoir rien fait, tout cela pour plaire à ces maudits chats des étoiles, à des morts. Des morts. Les morts sont morts ! Etait-ce si dur à comprendre ? Pourquoi obéissaient-ils aveuglement à des êtres chimériques dont la prétendue existence n'était pas prouvée ? Pourquoi personne ne me croyait ? Pas même Nuage d'Or, elle qui préférait ramper comme le misérable ver de terre qu'elle était aux pieds des plus puissants, dans le vain et lâche espoir de gagner un peu de notoriété. Elle me révulsait. Je pensais à mon frère, qui finalement avait raison, même si cela me faisait mal de l'avouer. Un clan n'est peuplé que de chats trop faibles pour subvenir à leurs propres besoins. C'était simple. Pourquoi restais-je, alors, qu'espérais-je ? Je n'arrivais pas à comprendre pourquoi je m'entêtais. J'avais pourtant le choix. Mais loin des autres chats, comment pourrais-je devenir la meilleure, et le savoir ? Non, mon but était de devenir meilleure que tous ces faibles, et de prendre le contrôle du clan. Il me suffirait alors d'écraser les autres clans, de rendre ces minables plus forts, et de dissoudre toute cette stupide hiérarchie. Les meilleurs seraient récompensés, et les faibles hypocrites n'auraient pas leur place. Il me fallait juste le temps de devenir la meilleure. En attendant, il me fallait faire profil bas. Et devenir la meilleure. Toujours. Il y avait une autre raison, plus secrète, que je me refusais d'avouer. Je ne voulais pas quitter les terres où j'étais née et où j'avais grandi. J'étais attachée à ces lieux, et je pouvais donner à chaque brindilles, à chaque cailloux, à chaque buissons, à chaque arbre, un souvenir, heureux ou non, mais qui me semblait venir d'un siècle passé. Je n'avais que 9 lunes, mais pourtant l'impression d'avoir vécu tant de choses que mon cœur menaçait d'exploser sous le poids des chagrins et des regrets.
    Un bruit d'eau me fit brusquement lever la tête, interrompant le cours de mes pensées. On aurait dit qu'un chaton s'amusait à éclabousser quelqu'un, un peu plus loin. Je m'éloignai de la rive et pris un chemin parmi les peupliers et les saules. A mesure que je me rapprochais, le bruit s'intensifiait. Je finis par apercevoir un apprenti roux, le pelage flamboyant sous les maigres rayons du soleil qui perçaient l'épaisse couche de nuages. Je le reconnus aussitôt. Lors de la dernière assemblée d'Etoile d'Argent, avant qu'elle ne trouve la mort de manière tragique, celle-là même où le Clan des Etoiles annonçait de sombres temps à venir, il avait pris ma défense lorsque j'avais suggéré de punir les responsables et de laisser en paix les apprentis. Mais voyant que mon idée était loin de faire unanimité, il avait préféré, comme les autres, se ranger du côté du plus fort -mais aussi du plus bête. Un lâche, comme tous les autres. Un lèche-pattes rampant, comme Nuage d'Or et tant d'autres. Pourtant, quelque chose me disait qu'il n'était peut-être pas si proche des autres. Sa stupidité, me souffla une voix. Sûrement. Qui de suffisamment mûr pouvait, à son âge, sauter sur des rochers en s'éclaboussant d'eau, comme si tout allait bien ? Ce comportement puéril me mit en colère. Je détestais voir les autres plein d'allégresse alors que semblait être au plus mal. Son insouciance m'enfonçait une vrille dans le cœur. Comment, comment pouvait-il, alors que notre chef était morte, et que le Clan des Etoiles nous promettait la mort, que nous avions besoin de proies, s'amuser ? Je m'approchai en silence et lançai d'une voix moqueuse :

    - Tout va bien, tu t'amuses bien alors que notre meneuse est morte, et que d'autres chassent pour toi ?

    Je bouillais de colère. Voilà typiquement le genre d'imbéciles que j'éradiquerai impitoyablement lorsque je serai chef. Mais encore, je me souvenais de lui quand il avait pris ma défense, et je me sentis moins en colère. Mais c'était les faibles qui pardonnaient, qui éprouvaient ce genre de sentiments nuisibles. Pas moi. Ce n'était pas cet idiot sautant à cloche-patte sur des rochers qui pourrait comprendre à quel point j'étais triste et en colère. Nuage de Papillon, lui m'aurait comprise. Je songeai avec une bouffée de tristesse à ses yeux verts brillants, et à sa fourrure roux-crème si douce. Mais impossible de me souvenir des traits de son visage. Il était mort, lui aussi, emporté par cette même rivière qui me faisait tant rêver. Peut-être y avait-il quelque chose dans ce néant où elle se précipitait, ce gouffre insondable ? Et peut-être que je pourrai plonger, moi aussi, au cas où il ne soit pas mort, juste prisonnier d'un univers à part. Mais c'était beau de rêver. Nuage de Brume aussi m'aurait comprise. Elle pensait comme moi. Elle aurait été ma lieutenante, nous deux aurions gouverné ce monde de fou. Mais elle avait disparu. "Emportée par un quelconque renard ou bien noyée au fond au fond d'une mare". Telles avaient été les laconiques paroles du meneur de la patrouille chargée de la retrouver. Plus personne ne devait se souvenir d'elle à présent. Ma meilleure amie. Et si moi je disparaissais comme elle, qui se souviendrait de moi ? Personne. Je ne tenais plus qu'à des morts. Personne ne me connaissait. Peut-être ma mentor garderait-elle le vague souvenir d'une apprentie douée. Peut-être...

__________________________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warriorslgdc.forumactif.fr/
Invité
Invité




MessageSujet: Re: « Oh! L'eau elle a trop le goût de ... ben ... d'eau. » [Libre]   Mer 18 Juil - 9:16

Hum des chutes d'eau après une longue canicule Plume sucrée mit ses pattes dans l'eau et commenca a boire.
Elle s'allonga et des miliers de petites bêtes arrivèrent vers plume sucrée. Ah, des moustiques pas étonnant qui se logent ici, ils doivent craindre la chaleurs...
Plume sucrée courra longtemps pour échapper aux piqûres de ces horribles bestioles.
"Ou pourrai-je trouver un coin d'eau traquille." pensa Plume surcée.
Revenir en haut Aller en bas

Mon identité.
Relationship :
Papillon
Chat Solitaire



Féminin
● Nombre de messages : 2191
● Je suis arrivé(e) ici le : 29/05/2009
● Age : 22
● Mentor/Apprenti(e) : /

MessageSujet: Re: « Oh! L'eau elle a trop le goût de ... ben ... d'eau. » [Libre]   Mer 18 Juil - 11:15

    Plume Sucrée, tu n'as pas le droit de poster tant que tu n'as pas fait ta présentation et été validée. :)

__________________________________




Mon disciple à moi que j'aime ♥:
 


Je vous aime mes amours ♥ Ambrou x Fufu x Pillon = Forever ♥:
 


Merci à tous pour vos adorables cadeaux ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pillonchou.deviantart.com/
Invité
Invité




MessageSujet: Re: « Oh! L'eau elle a trop le goût de ... ben ... d'eau. » [Libre]   Jeu 26 Juil - 4:31

Ok papillon cendrée désolé ...
Revenir en haut Aller en bas
 

« Oh! L'eau elle a trop le goût de ... ben ... d'eau. » [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: LES ARCHIVES :: BACK TO THE PAST :: Terres Libres & Etoiles-