« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'or brûle mais ne fond pas... ~ Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: L'or brûle mais ne fond pas... ~ Libre   Ven 30 Sep - 22:29

<< L'or brûle mais ne fond pas...
Etrange est-il, aujourd'hui, d'être ainsi... >>


Le Soleil brûlait tel des arbres ravagés par le feu. Il brillait de toute sa hauteur dans le ciel bleu azur. De longs et grands nuages fins s'étendaient sur la large voûte céleste. Le ciel était beau avoir : les formes inhabituelles, les petites taches, la couleur... Pourtant, il avait presque tout de normal. La seule chose, c'est qu'il ne s'accordait pas du tout avec la température. Froide, bien froide. C'était bien l'après-midi... Mais aussi l'automne. Cette atmosphère fraîche venait donc d'ici. La saison.

Sous les grands arbres, Phénix de Feu trottinait. Il observait les feuilles teintées de rouge et orange, celles étant tombées trop tôt... Le chat roux aimait ce moment de l'année. Il ne faisait ni trop chaud, ni trop froid. Tout était bien. C'était le début des pluies, qui enlever la sécheresse. Aujourd'hui, le guerrier avait décidé de se rendre aux Rochers du Soleil. On disait que, là-bas, le sol était brûlant. Il ne l'avait jamais vraiment remarquer, mais, le matin, lorsqu'il s'était réveillé, il avait froid. C'est pourquoi il s'était demandé quel endroit était le meilleur pour se réchauffer. La réponse fut donné par sa mémoire après quelques minutes. Tout de suite après, il était en train de partir pour les Rochers au Soleil.

Maintenant encore, il trottine tranquillement en essayant d'aller vite. La terre était bien fraîche et dure pour ses coussinets, malgré qu'eux soient de même que le sol... Le chat roux portait aujourd'hui la même allure que tout les jours : son poil lisse, sec, ses yeux bruns, son air de calme étrange... Comme tout le temps. Enfin, il sortit de la forêt. Il y eut d'abord un endroit fait d'herbe et de lumière, sans aucun arbre, puis le bruit d'une grenouille. Dans la forêt, il n'y avait que le bruit des feuilles frémissant et des ailes battantes. Phénix de Feu s'arrêta un instant. Il respira fortement l'air. On se sentait déjà plus libre. Les arbres l'encadraient comme une cage, un instant plus tôt. Ce n'était pas, comme certains disaient sur un tout autre sujet, "un coeur emprisonné". Le coeur du guerrier roux ne lui servait qu'à faire voyager l'air dans tout son corps. Rien d'autre. Il s'était forgé une idée bien à lui : restait célibataire éternellement. Pourquoi s'embêter avec une autre personne seulement parce qu'on dit l'aimer ? C'est complètement stupide ! Mais, après tout, le combattant devait avoué que sa regardait les autres, et non lui... C'est tout.
La vue d'un rocher n'étonna pas le chasseur. Sans aucune curiosité, il s'avança à pas lent vers cette pierre. Peu à peu, il en découvrait d'autres. C'était donc bien là.

De gros rochers gris se présentaient à lui. Lisses ou taillés, il avait tous au moins une fois vécu une inondation. Des lignes blanches et grises se voyaient sur eux. Une question tourmenta encore une fois l'ancien apprenti : comment étaient-ils parvenus ici ? Comme pour un bouton de moustique, il stressa et s'impatienta. Son air calme contredisait son état intérieur. Ses yeux inexpressifs cachaient tout de lui... Ah, qu'il est secret ce félin. Il sauta finalement sur un rocher, de taille plus petite que les autres, bien lisse sur le dessus. Le chasseur s'assit et contempla le reste du paysage. Ses épaules bien en carré tenait une tête tournée vers l'horizon. De l'herbe, une mare, un territoire, un monde... Rien de bien plus sorcier. C'était seulement la vie, bien que son but soit de vivre et de ne pas mourir.

La vie est dîtes en or.
L'or fond bien à un moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: L'or brûle mais ne fond pas... ~ Libre   Sam 1 Oct - 10:04

Je m'étais dit que pour profiter de cette journée ensoleiller , les rochers du soleils étais l'endroit idéale
. Quand j'arrivas quelqu'un était déjà là .Mais qui? Je ne reconnu pas tout de suite mais c'était Phénix de Feu. Son pelage roux brillait au soleil je le regardais . Et lui regardait le soleil. Ce n'était pas pour lui faire peur mais je me mis derrière lui et je lui dit:
-Bonjour...
ça ne fais pas peur et ça allait le surprendre j'en était sur...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: L'or brûle mais ne fond pas... ~ Libre   Dim 2 Oct - 11:51

<< Rien ne vaut la solitude, parfois. >>

Le regard fixe vers le soleil, Phénix de Feu inspira un grand coup. Il allait bien s'aveugler à un moment. C'est pour cela que, toutes les deux secondes, il coulait un regard vers l'horizon et non le ciel... Des montagnes, de grandes montagnes, aussi appelées Hautes Pierres, y étaient. Belle, presque invisibles, grises... Il aurait tellement voulu y être, le chat roux. Il y fait froid, mais on s'y sent bien. Son voyage d'apprenti là-bas avait été le meilleur moment de sa vie. Hélas, c'était la seule fois où il avait été là-bas... La liberté et la nature était deux choses que le guerrier adorait. Il n'était plus tout jeune, il avait atteint la moitié de sa vie, mais il ne pouvait laisser passer une occasion de se sentir aussi bien et seul dans un endroit. Rêveur, aussi. On pouvait le qualifier comme sa.

- Bonjour...

Phénix de Feu eut un sursaut. Sa rêverie l'avait empêché de se concentrer sur ce qui se passait autour de lui. Rapidement, il tourna la tête vers la source du bruit, c'est à dire, derrière lui. Lumière d'Etoile s'y trouvait. Une guerrière, elle aussi, du Clan du Tigre. Il n'avait pas chercher à la connaitre comme il ne cherchait pas à connaitre les autres. D'un ton neutre, il dit, comme toute bonne personne :

- Bonjour, Lumière d'Etoile.

Ce n'était pas son habitude de fuir. Même silencieux, il se devait de répondre à quelqu'un lui adressant la parole. S'engager dans une longue conversation qui n'était pas philosophique, c'était différent. Ainsi, il recommença à parler :

- Comment vas-tu ?

Bien ou mal, la réponse serait la même pour le guerrier. Toujours la même... Aucun bilan, seulement questions pour donner réponse. Point.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: L'or brûle mais ne fond pas... ~ Libre   Dim 2 Oct - 12:58

-ça va .Et toi?
Je n'avais rien n'a dire . J'étais peut-être bavarde mais en ce moment j'étais vraiment très très fatigué.
En même temps je détestais les silences qui duraient trop longtemps .
-Beau temps ...
J'étais vraiment nul , j'aimais parler mais là rien. Ma cervelle de souris n'était pas en marche . Je me moquais de moi même . Je le regarda . Son poil brillait au soleil . Je ne le connaissais pas bien mais il avait l'air gentil...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: L'or brûle mais ne fond pas... ~ Libre   Lun 3 Oct - 20:55

<< Au loup ! criait-il tout les jours. Depuis, plus personne ne le croit. >>

- Ça va. Et toi ?

Toujours la même réponse. Toujours les mêmes mots. Quand on va mal, on dit qu'on va bien, et quand on va bien, idem... Cacher quelque chose aux autres n'est que mentir une fois de plus. Si Phénix de Feu était expansif, il aurait secoué la tête en faisant un "ti-ti-ti" avec sa langue et son palais. Seulement, il ne l'étais pas. Ainsi se contenta-t-il d'arborer un petit sourire quelque peu moqueur et gentil. Il ne dit rien et descendit de son perchoir. Lentement, il se plaça perpendiculairement par rapport à son interlocutrice. Et puis, d'un coup, il y eut l'amie du guerrier roux et blanc : le silence, aussi nommé calme et éventuellement solitude. Il la connaissait bien, le réfléchisseur. Profitant bien de ce cours instant, il attendit un quelconque mot de Lumière d'Etoile. Il tourna sa tête discrètement sa tête vers le Soleil mais la retourna aussitôt.

- Beau temps...

Rien d'autre dit. Une simple phrase. Inutile. A nouveau, un sourire un brin moqueur mais sympathique se dessina sur les lèvres du chasseur. Cette fois, il dit quelque chose, d'un ton neutre.

- Tu t'en sors plutôt bien pour ce qui est de s'en sortir dans le silence. Mais, dis-moi... Es-tu sûre de bien aller ?

Il n'ajouta pas que, bien souvent, les gens allaient bien à l'oral mais pas en eux... Son sourire disparu. Il se concentra plutôt sur les paroles de Lumière d'Etoile...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: L'or brûle mais ne fond pas... ~ Libre   Jeu 13 Oct - 19:18

La phrase qu'il venait de de dire ne me surpris pas vu que j'étais une très mauvaise actrice. Je ne savais pas quoi répondre vu que si je disais oui il ne me croirait pas et si je disais non il me demanderai des explications.Bon, se qu'il y avait de mieux à faire c'était de ne pas mentir:
-Nan pas ...pas vraiment je suis plutôt fatigués ses derniers temps et... ... ...je ne sais pas quoi me traquasse
Je lui avais dit la vérité et c'était le plus important mais qu'allait-il dire?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: L'or brûle mais ne fond pas... ~ Libre   Sam 15 Oct - 12:51

<< Qui sait, il serait possible que tu puisses y arriver... >>

Lumière d'Etoile répondit au guerrier. Il l'écouta, sans l'interrompre.

-Nan pas ...pas vraiment je suis plutôt fatiguée ces derniers temps et... ... ...je ne sais pas quoi me traquasse.

Sa se voyait qu'elle était fatiguée. Non pas physiquement, mais dans ses mots. Elle hésitait. Phénix de Feu réfléchit bien. Il inspira un grand coup et dit, en s'adressant à la guerrière :

- Dors-tu assez ? Ou n'est ce qu'un sentiment ?

Non, le vieux guerrier n'était pas un curieux. Il ne cherchait pas à savoir si elle allait bien ou pas. Il n'était pas paniqué, du genre " Ohlalalalala mais qu'est ce qu'on va faire ?! Aaaaaah !" Non, c'était plutôt quelqu'un qui voulait faire rendre compte au autres de quelque chose sur eux. Soudain, il entendu un bruissement. Une souris, petite, se cachait dans une touffe d'herbe. Le chasseur eut une idée. Ne pas l'attraper. Il se tourna vers l'animal.

- Il est étrange qu'elle reste... Tu penses pouvoir la tuer ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: L'or brûle mais ne fond pas... ~ Libre   Dim 16 Oct - 10:11

-Il est étrange qu'elle reste ...tu pense pouvoir la tuer?
Bien sur que oui!!! Ce n'était pas parce que j'étais fatigué que je ne pouvais pas exercer mon activité préféré!!! Mais ce n'était pas méchant de la part du guerrier.
-oui...Bien bien sur.
Je me mis en position du chasseur. ET...sauta sur ma proie mais avec ma fatigue ...Je la loupa .ET m'écroula sur le sol la tête la première.
Et au lieu de me relever ...J'éclata de rire!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: L'or brûle mais ne fond pas... ~ Libre   Sam 22 Oct - 17:04

<< L'amusement est bon, mais mieux vaut ne pas l'utiliser pendant les grands moments... >>

- Oui... Bien bien sur.

Phénix de Feu sentit quand même de la fatigue, quoi qu'elle fut très petite est presque inaudible, dans sa voix. Il se déplaça pour être un peu plus près de la pierre et ne pas gêner Lumière d'Etoile dans son attaque. Puis il attendit et observa. Quand elle s'écrasa sur le sol, la souris courra se cacher loin, dans son trou invisible de là où était le guerrier. Ce dernier guetta une réaction et, quand la membre du Tigre se mit à rire, il s'en approcha au pas, calmement, un petit sourire sur les lèvres. Il s'arrêta devant Lumière d'Etoile et dit :

- Rectification : non, tu ne peux pas la tuer.

Il prit une inspiration.

- Tu sais que ta fatigue peut mener à la mise en danger de notre Clan, en quelque sorte. Tu comptes faire quoi ?

Phénix de Feu avait repris tout son sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: L'or brûle mais ne fond pas... ~ Libre   Dim 23 Oct - 9:18

-c'est bon je sais on me la déjà dit.je suis trop fatigué et je devrais aller voire Jolie Perle.
Je battais de la queue. Et je peux vous dire que même moi je n'étais pas fier de moi. Je savais que bouger et me fatiguer ne résoudrais rien mais, je suis une petite idiote qui ne pense pas à son clan.
c'est ce qu'on allais finir par me dire ,si je continuais.
Je regardais mais patte, à la fois vexer et confuse .Si j'avais un problème personnel c'était le mien un point c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
 

L'or brûle mais ne fond pas... ~ Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: LES ARCHIVES :: BACK TO THE PAST :: Clan du Tigre-