« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tout commence par une rencontre || PV. Tendre Deuil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Tout commence par une rencontre || PV. Tendre Deuil   Lun 17 Oct - 17:32


« Papillon des Champs »


« Rencontre »


→ La brise matinale se promenait légèrement et toujours aussi douce dans les camps des Clans. Les solitaires, toujours seuls de leur côté vivaient en paix, et était toujours libres. Il faisait chaud, très chaud. Cette journée d'automne s'annonçait assomante. L'épaisse fourrure de la chatte ; c'était ça son problème. Il poussait déjà pour l'hiver, il fallait de l'ombre. C'est ce qu'elle cherchait. Elle choisit donc le territoire du Lion. Non, pas trop à l'ombre ; pas au Grands Pins, mais à la Forêt de Sycomores. Si l'on montait aux arbres, on pouvait se cacher du soleil, mais également chasser quelques oiseaux de leur nid. Papillons des Champs fit sortie de ses pensées par le bruit du gibier. Un mulot gras et gros passait, espérant de ne pas se faire remarquer. Mais Papillon des Champs l'avait bien vu, et s'applatit sur le sol. Elle rampa - en quelques sortes - pour arriver plus près de la proie. Elle avait oublier de voir si elle était avec le vent, mais plus le temps ; elle devait maintenant tuer la proie. Elle bondit dessus et lui enfonça ses griffes rapidement. Le mulot mourrut, mais Papillon des Champs n'en était pas convaincue. Elle trancha la carcasse en deux, et le sang coula. Il coula rapdement, il coula .. La chatte aima ça, mais allait être salie. Elle prit la proie dans sa gueule et bondit de la flaque. Elle regarda son arrière-train ; le sang le lui avait coloré. Papillon des Champs s'en moquait vachement. Elle l'avala et s'en alla. Enfin en route pour la Forêt de Sycoromes.

→ Elle commença à courrir, à courrir vite. Très vite. Papillon des Champs adorait ça. Courrir pour oublier ses problèmes, même si elle n'en a pas vraiment. Enfin si, avec les Clans. Quand elle chasse sur leur territoire, cela les énerve. Mais elle s'en fiche. Tant qu'elle a sa liberté, tout roule. Elle courrut, jusqu'à ce qu'elle se stoppa net. Un arbre se trouvait devant elle. Elle était déjà dans la Forêt de Sycoromes. Les arbres étaient grands, et dur comme l'acier. Elle grimpa sur l'un d'eux. Mais il était long, c'est pour cette raison qu'elle s'arrêta à la moitié. En face d'elle, se trouvait aussi un arbre, à quelques pas, à vol d'oiseau. Et au pied de l'arbre, il y avait un chat. Il n'était pas là tout à l'heure. Il était surement arrivé après. Papillon des Champs descendit donc, et provoqua une rencontre avec l'autre chat.

« - Qui es-tu ? Commença-t-elle. Comment t'appeles-tu, et pourquoi es-tu ici ? »

Le pauvre chat, enfin chatte devrais-je dire. Il venait d'être bombarde par la curiosité de Papillon des Champs. Le pire, c'est quelle n'avait pas fini.



    | Désolée, un petit manque d'inspiration, mais voilà. èé |
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Tout commence par une rencontre || PV. Tendre Deuil   Lun 17 Oct - 21:44

    L’Automne. Ma saison préférée, pour de multiples aspects. Nous avons déjà ce fabuleux camaïeu de rouges et ors. Des couleurs chaudes qui se déclinent sous toutes les teintes, imprimées sur les feuilles des arbres. Feuilles qui, tombant élégamment des arbres, me rappellent les flammes d’un feu ardent. Mais ces flammes, au lieu de s’élever, retournent à leur nature, suivent le cycle de la vie comme nous suivons le nôtre : elles couvriront bientôt l’humus de cendres. Puis, il y a ces matins brumeux, lorsque d’un étang se lève le brouillard et envahit la forêt, faisant régner une atmosphère lugubre entre les arbres. Lorsqu’envahit par le silence on s’avance dans l’épaisse brume, notre cœur chavire. Et enfin, l’automne, ah, triste saison qui m’enrobe d’une douce nostalgie, et qui m’arrache des sanglots longtemps refoulés. Oh oui, j’aime cette période.

    Ce matin, je me suis levé tôt. La lumière naissante du jour qui s’infiltre entre les arbres et va rallumer le feu éteint la veille… Ce spectacle me bouleverse un peu plus chaque année. Les premiers givres se sont abattus sur la forêt, et les feuilles craquaient sous mon poids à l’aube, en laissant sur mes coussinets une agréable sensation de fraîcheur. J’ai été pris, plus tard dans la matinée, d’une allégresse inespérée qui m’a fait courir dans toutes ses feuilles, m’y rouler, faire voler ses frivoles cadavres, comme un joyeux chaton. Je ne comprends toujours pas pourquoi l’instant d’après je me suis mis à pleurer. Immobile, affalé dans les feuilles, le cœur au bord des lèvres, la brise qui peu avant me rendait léger, m’a glaçait le corps.

    Assis sous un sycomore, la tête tendue vers sa cime, j’observe le tourbillon de feuilles jaunes qui déferle sur moi. Je ne me suis pas remis de mes précédentes émotions. Mon cœur serait donc si fragile ? Bien que dans le désarroi, je sens que cette déferlante de larmes m’a fait du bien. Je me sens mieux et la nausée a disparue.

    « - Qui es-tu ? Comment t'appelles-tu, et pourquoi es-tu ici ? »

    C’était une chatte aux longs poils blancs et aux yeux bleus. Ces questions, fort étonnantes étant donné que je suis sur mon propre territoire et que c’était plutôt à moi de les poser, ne me surprennent pas : ma réflexion sur moi-même m’éloigne du contexte dans lequel je me trouve. C’est donc tout naturellement que je réponds :

    « - Tendre Deuil, du clan du Lion. Qui je suis, j’étais en train de me le demander lorsque tu m’as interrompu. Quand à ce que je fais ici et bien … J’aime tout simplement me trouver en ces lieux. »

    C’est vrai ça. Qui suis-je ? Je me pose trop de questions. Je ne devrais pas…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Tout commence par une rencontre || PV. Tendre Deuil   Jeu 20 Oct - 21:30


« Papillon des Champs »


→ Assise, j'étais en face d'un chat. Je venais de lui poser une question. Il ne répondit pas, jusqu'à ce qu'enfin, après de longues hésitations, il prit parole ;

« - Tendre Deuil, du clan du Lion. Qui je suis, j’étais en train de me le demander lorsque tu m’as interrompu. Quand à ce que je fais ici et bien … J’aime tout simplement me trouver en ces lieux. »

→ J'aimais bien ces leux aussi. Je trouvais ce chat légerement bizzare, mais il me ressemblait d'un côté. Je me rendis compte soudain qu'il ne m'avait pas poser de question en retard. Devais - je avancer le pas, ou le laisser me poser la quesion, en patientant. Je soupirai. Je labourai l'arbre qui était derrière moi. J'extirpai ma colère. Cela faisait du bruit, cela c'est sûr. Mais au moins, je n'allais pas me déchêner sur le chat d'en face. Aillant fini de faire souffrir l'arbre, je me retournai vers le chat. Je ne m'étais pas encore rendu compte de son phsique. Il était roux. Légerement brun clair. Ses yeux, c'était impossible à voir, à l'ombre. Je décidai de me lancer, faire le premier pas. Pour de nouveau, relancr la conversation.

« - Eh Bien, tu es toi. Moi, je suis moi. Ensuite, je suis enchantée, Tendre Deuil. Je me prénomme Papillon des Champs, et je suis libre comme l'air. Je ne vais pas t'en déduire la traduction. Je marquis une légère pause, avant de continuer. J'aime bien aussi ces lieux. »

Je m'assis, le fixant comme un zombie. Je décidai de partir, lui mettre un vent, comme on dit. Je me restai assis un moment, puis levai l'une de mes pattes. Je la léchai rapidement avant de me lever.

« - Je m'en vais. J'avançai de quelques pas, avant de lui lancer une nouvelle phrase. Désolée de t'avoir dérangé. »

→ En moi, je ne voulais pas partir. Pour une fois, une seule fois que je rencontre quelqu'un. J'ai été bête de dire que je partais, mais il était trop tard pour que je recule. Mais comme on dit, « Pour aller de l'avant, il faut prendre du recul. Car prendre du recul, c'est prendre de l'élan. » Mais bon, j'ai prit du recul, mais là, je ne prends as d'élan. Ce n'étaot qu'une fausse légende. Je secouai ma tête, et me stoppai quelques temps. J'avais une crampe à l'une de mes pattes, je ne le sentais plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Tout commence par une rencontre || PV. Tendre Deuil   Mar 29 Nov - 17:34



      [ Crep's ? ]
Revenir en haut Aller en bas
 

Tout commence par une rencontre || PV. Tendre Deuil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: LES ARCHIVES :: BACK TO THE PAST :: Clan du Lion-