« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 J'ai peur...[PV Phénix de Feu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: J'ai peur...[PV Phénix de Feu]   Dim 23 Oct - 2:37

~¤~ Quand enfant et adulte se rencontrent…~¤~

    J.e ne comprendrais donc jamais cette vie? Une vie remplie de doutes, de mensonges, de secrets et d’erreurs de toutes sortes? Est-ce donc cette vie que je veux poursuivre, durant les années à venir? Non, je préfèrerais m’amuser. Tous les jours! Oui! Tous les jours. M’amuser, m’éclater sans me soucier de qui que se soit. Ah… Comme se serait bien… vivre comme un enfant. J’en rêve depuis... Non, pourquoi rêver alors que je peux le vivre! Vous savez qu’est-ce que le problème des adultes? C’est que tous leurs rêves ont disparu au fil du temps, au fil des ans, alors que leur innocence laissait place une vie de travail. Ils ne savent plus s’amuser, comme avant. Mais moi, je ne veux pas leur ressembler. Je veux rester jeune. J’ai peur de vieillir.


~¤~~¤~~¤~~¤~~¤~~¤~~¤~~¤~

    À. travers de ses vallées, de ses plantes luxuriantes, de ses papillons multicolores et de ses libellules vagabondes, je suis sûr de garder cette jeunesse et cet innocence que je conserve aussi précieusement. Je ne veux pas devenir un adulte. Je ne veux pas les ressembler; devenir sérieux, n’avoir jamais de temps pour moi et surtout, ne plus savoir m’amuser et rêver. Je ne veux point perdre toutes ses choses qui m’ont poursuivi depuis ma naissance dans ce monde. Je veux les conserver. J’ai peur mon Dieu. Je ne veux pas devenir Grand, avec un grand « G ».

    J.e crois que c’est pour cela que je me comporte comme ça. Comme un bambin. Grandir me terrorise. Vieillir me fait peur…

    E.t aujourd’hui, je me trouvais à cet endroit, l’endroit où j’allais lorsque des pensées noires traversaient mon esprit et me pervertissaient. Ces paroles silencieuses me disaient : « -Tu n’as point le choix pourtant, tu deviendras grand. » Et je devais reconnaître que cette petite voix avait raison; quoique je fasse, quoique je pense, je perdrais un jour mon innocence et ma vulnérabilité.

    B.rusquement, un bruit tout proche me fit sursauter. Ce son me semblait lointain. Toutefois, je me retournais derrière moi, curieux. Une ombre agile vint se planter devant moi. L’ombre prenait bientôt la forme d’un chat sauvage. Grand, au court pelage roux et robuste avec une pointe d’agilité féline.

    Phénix de Feu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: J'ai peur...[PV Phénix de Feu]   Mer 26 Oct - 16:06

<< Ça signifie "créer des liens..." >>

Le vent ébouriffait peu à peu le pelage de Phénix de Feu. Il ne prit pas la peine de le lisser. Il vadrouillait sa et là, sur sa terre natale. Le bruit des feuilles mortes écrasées résonnait dans ses oreilles, tel le tintement de la cloche d'un mouton près d'une falaise. Courant au milieu de la forêt, on aurait bien pu se demander ce qu'il faisait là. Rien d'autre que chercher un calme apparent. Ses questions le perturbaient, ce jour-ci. Il voulait fuir et les laisser seule, au milieu d'un endroit inconnu, sombre et inquiétant. Pourtant, il semblait calme, hormis le fait qu'il galopait à toute allure dans un groupe d'arbre. Au passage, il sautait au dessus de petite branche, sa réception douce et presque silencieuse. Il contournait agilement les buissons où les souris se cachaient avec leurs petits. Elles partaient de leur lieu, mais restait toujours sur le territoire. Pas d'inquiétude... De plus, il était tout seul sur son terrain de marche. Personne ne viendrait chasser ici.

Enfin, il arrêta sa course folle contre ses pensées. Il savait bien que sa ne servait à rien. En attendant, il s'était bien défoulé. Il repris une marche tranquille. Phénix de Feu était devant les Marécages, endroit dangereux quand on ne fait pas attention à là où on met les pattes. C'était une grande étendue grisâtre et liquide. Flou. Sans rien dessous, sauf un sol au multiples secrets. En plus, "l'eau" de cet endroit avait du mal à partir des fourrures des chats. Le guerrier du Tigre avait déjà vu un de ses camarades revenir avec sa sur le poil, il avait passé un sale quart d'heure. Sa avait passé l'envie à Phénix de Feu d'aimer ce lieu. Dangereux, sale, dérangeant... On se demande à quoi il sert, à part remplir le trou manquant d'un territoire d'un Clan.

Phénix de Feu s'avança de quelques pas vers le début des petites "mares" de dégoût. Il les remonta des yeux et vit, à l'autre bout, une silhouette. Noire. Comme l'endroit, d'ailleurs... Curieux, il voulut s'en approcher. Il se chercha un chemin dans ce labyrinthe et décida finalement de prendre par le côté. Le guerrier y alla. Et marcha. Plus il continuait son chemin, plus il distinguait ce que c'était. Un animal. Un félin. Un chat. Un apprenti... Phénix de Feu s'arrêta. Il était à mi chemin. Il essaya de reconnaître ce novice... Il eut une idée et ne put s'empêcher de la murmurer.

- Nuage de Son !

La face du chat qu'il voyait était noir. Son frère décédé était noir devant et avait des blanches sur son dos et son ventre, mais invisibles lorsqu'il était dans la même position que ce chat là. Phénix de Feu eut le réflexe de sourire. Il avait envie de lui parler, de lui poser des questions... Mais la douloureuse vérité lui revint. Son frère était mort. Alors, sans enthousiasme, le guerrier roux continua son chemin. Arrivé près du chat noir, il se planta à 50 centimètres de lui et dit :

- Bonjour, Nuage de Minuit.

Il ne toisa pas le chat noir, ne sourit pas. Il resta simple et lui-même. Il attendit une dizaine de secondes avant de reculer de quelques pas puis de dire :

- Comment vas-tu ?

Cette fois-ci, il fit une minime sourire, presque invisible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: J'ai peur...[PV Phénix de Feu]   Sam 29 Oct - 16:04



    « - B.onjour, Nuage de Minuit. »

    À quelques centimètres de moi, Phénix de Feu s’arrêta. Je le scrutais minutieusement. Aucun sourire, aucun regard bienfaiteur, juste un voile noir qui assombrissait son visage de guerrier aguerri. Voilà qui était Phénix de Feu; un simple guerrier au courage sans faille, mais au cœur difficile à déchiffrer. Les mille et une facette qu’on pouvait apercevoir traverser son visage se trouvaient être de fausses expressions, dénudée de sentiments. Cependant, je ne lui en voulais pas d’être aussi distant. Moi aussi je l’étais… quelques fois, quand mon cœur me le dictait.

    P.uis, un mouvement indiscret de la part du guerrier me sortit de ma rêverie. Je reposais toute mon attention sur lui. Je ne bougeais pas, je ne parlais même pas. Je préférais grandement garder le silence, tandis que les oiseaux et leurs chants lointains parvenaient aisément jusqu’à moi.

    « - Comment vas-tu ? »

    Sa voix vint briser le lourd silence qui s’était installé entre nous. Je relevais la tête, quand un minuscule sourire vint éclairer faiblement son visage pourvu de poils roux flamboyants. Phénix de Feu se forçais de sourire, juste pour que je sois plus à l’aise en sa présence. Mais en rien, il ne réussit.

    J.e savais que derrière ce masque, qui montrait un minimum de gentillesse, se trouvait une autre partie de lui, une partie enfouie au plus profond de son être qui le faisait souffrir encore plus qu’une blessure. Voici donc la fameuse "blessure" que j’aimais surnommer "Maladie du cœur solitaire". Phénix de Feu aussi faisait partit des nombreuses victimes de cette maladie, quelques fois intraitable. Plusieurs en était atteint. Cette maladie était encore plus pire que la grippe ou la rage, puisse qu’elle s’attaquait directement au cœur des gens et à leurs émotions. Bien vite, les victimes changent de caractère, deviennent plus solitaire et préfère rester seuls des heures et des heures durant.

    P.ris de pitié pour Phénix de Feu, jeune guerrier du Clan du Tigre, je ne pus m'empêcher de lui lancer un regard bienveillant, compréhensif. Comme si je savais ce qu'il ressentait.

    « - Oui, moi je vais bien, mais toi Phénix de Feu, est-ce que tout va pour le mieux? »





[Wow, il est vraiment beau ton Rp *o*]
Revenir en haut Aller en bas
 

J'ai peur...[PV Phénix de Feu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: LES ARCHIVES :: BACK TO THE PAST :: Clan du Tigre-