« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Affrontons la Mort [PV Coeur de Lion]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Affrontons la Mort [PV Coeur de Lion]    Dim 6 Nov - 18:05

~¤~ Quand nous frôlons la mort…~¤~


    « - F.ais attention Nuage de Minuit!! »
    Je me retournais juste à temps pour apercevoir la nuée de moustique qui fonçait directement sur moi. Aussitôt, je me couchais à plat ventre sur le sol humide et parsemé de boules de mousse. J’échappais de justesse à l’attaque frivole des bestioles enragées. Quand les « bzz » insupportables des moustiques s’éloignèrent lentement, je me permis de lever les yeux vers le ciel bleu et clair.

    « - Bon Dieu! Nuage de Minuit, mais qu’est-ce que tu faisais? »

    Je me retournais vers Nuage Enchanté avant de lui sourire innocemment. Mon jeune compagnon de clan fut aussitôt frustré par ma réaction.

    « - Tu ne m’avais pas entendu quand je t’ais avertit la première fois? »

    Je me redressais lentement avant de m’étirer allégrement, profitant du beau temps et de la chaleur du soleil qui courrait tout le long de mon corps.

    « - Non, pas vraiment, j’étais occupé à compter les pétales de cette fleur. »

    Je lui montrais du bout de la queue une magnifique jonquille aux scintillants pétales blancs. Nuage Enchanté grogna de mécontentement à l’écoute de cette réponse.

    « - Tu es vraiment bizarre toi. »

    ~¤~~¤~~¤~~¤~~¤~~¤~~¤~~¤~

    M.idi. J’avais finalement terminé de remplir les litières des anciens avec de la nouvelle mousse. Le soleil, haut et majestueux dans le ciel, réchauffait le clan et illuminait cette journée d’automne. Je m’étais promis de sortir aujourd’hui. Les journées chaudes et magnifiques se feront de plus en plus rares maintenant que l’automne vient de débuter. Et je voulais en profiter au maximum. Discrètement, j’abandonnai ma petite vie d’apprenti modèle pour aller vers l’univers merveilleux de mon innocence.

    J.e gambadais. Je poursuivais ce petit papillon multicolore depuis déjà plusieurs minutes, mais je ne réussissais pas à l’attraper. Ce bel insecte aux ailes graciles avait la couleur du ciel et du miel. J’étais envouté par ces merveilleuses couleurs, ces mouvements gracieux et légers. Je fis une nouvelle tentative pour l’attraper. Peine perdue, le papillon reprit de l’altitude pour s’envoler encore plus haut. Frustré, je me mis à lui courir après comme un chaton.

    M.es pattes me brulaient. La nature douce et mélodieuse des bois laissait place à un environnement bruyant et puant. J’arrêtais de courir derrière le papillon avant de regarder où je me trouvais. Soudainement un bruit strident vint me briser les tympans. J’agrandis les yeux de stupeur avant de tourner la tête vers ma gauche. Un monstre d’une envergure impressionnante apparut alors dans mon champ de vision. À une vitesse surprenante. J’étais paralysé. Mes poumons, envahit par la puanteur que dégageait cette monstruosité, me piquait. Je voyais le monstre arriver. Approché. L’impact fatal. Je voyais ma mort…

    Je ne voulais pas mourir.
Revenir en haut Aller en bas

Mon identité.
Relationship :
Coeur de Lion
Ancien membre



Féminin
● Nombre de messages : 391
● Je suis arrivé(e) ici le : 20/02/2011
● Age : 19
● Mentor/Apprenti(e) : Nuage du Tyran ♣

MessageSujet: Re: Affrontons la Mort [PV Coeur de Lion]    Dim 6 Nov - 19:44

Après le baptême plutôt joyeux des deux nouvelles guerrières, quelques heures plus tôt, les activités quotidiennes reprirent le dessus, comme si de rien n'était. Après tout la vie continuait, et il fallait nourrir le Clan. Coeur de Lion faisait partit de la patrouille de chasse du midi. La scène qui venait de se déroulait repassait son cesse dans son esprit, à une différence prêt : Etoile d'Argent avait remplacé Etoile d'Ebène ... Le rouquin secoua la tête afin de se concentrer sur sa tâche. Il était en position accroupie, tout son poids calé dans ses pattes avant, l'arrière-train levé. Il pistait depuis quelques minutes un mulot bien dodu, un parfait repas pour les Anciens. Des grignotement attirèrent son attention, et il repéra bientôt sa proie. Celle-ci mangeait au pied d'un magnifique peuplier, insouciant au sort qui l'attendait. Coeur de Lion se fit le plus discret possible et s'approcha méticuleusement du mulot.
Crack!
Le mulot releva brusquement la tête, renifla l'air et s'enfuit en courant. Le jeune guerrier du clan du lion fit de même mais renonça à le poursuivre : il était obnubilé par le chaton qui venait de s'introduire dans ses territoires. Coeur de Lion reconnu l'odeur familière et répugnante du Clan du Tigre. Il eu une mimique de dégoût et suivit cet intrus des yeux, estomaqué. Petit, agile, un magnifique pelage noir, il n'avait guère l'allure d'un guerrier, ni d'un chaton. Un apprenti sûrement. Et le plus sidérant, c'est qu'il poursuivait un papillon! Coeur de Lion failli éclater de rire devant tant de bêtise. Puis, reprenant son sérieux, il se mit à le talonner discrètement. Que comptait-il faire? ...

Les deux chats traversèrent la forêt aux Sycomores, puis le Champs de Fleurs, avant d'arriver auprès de l'horrible croisement du Chemin du Tonnerre. Le rouquin n'avait cessait sa traque, sa curiosité piquée à vif. Pendant ce temps, l'apprenti continuait de jouer, sans se rendre compte qu'il s'approchait dangereusement du chemin des Bipèdes. Sous les yeux estomaqués du guerrier, l'apprenti suivit l'insecte volant sur l'asphalte dure et répugnante.

Tout se passa très vite.
Un monstre d'une taille impressionnante fonçait à toute allure vers lui. Il releva la tête et fut pétrifié d'horreur. Coeur de Lion ne réfléchit plus une seconde. Son esprit semblait déconnecté, ses membres ne lui obéissaient plus. Une poussée d'adrénaline venait de monter en lui. D'un bond énorme, il sauta sur le Chemin, planta ses crocs fermement dans la peau du cou de l'apprenti et échappa à la mort de peu. Il courut vers l'autre côté du Chemin, et sentit la bête lui frôler la queue. En courant trop vite, il s'emmêla les pattes et fit un roulé boulé avec le petit. Sa course folle s'arrêta quelques mètres plus loin, stoppé par une pierre extrêmement pointue qui lui meurtrit les côtes. Le guerrier serra les dents et releva la tête. Le corps de l'apprenti était allongé à côté de lui, inerte. Il sauta ses pattes et courut vers lui.

« - Ouf! Il respire ... » constata-t-il tandis que sa poitrine se relevait péniblement.

Jetant des regards alertés aux alentours, il le traîna derrière un buisson afin d'être au calme. L'apprenti ouvrit grands les yeux sur lui, scotché. Coeur de Lion fut frappé par un regard aussi expressif, injecté de peur. Les mots lui manquèrent, et un silence pesant s'installa ...

__________________________________

« J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé. »


Merci à tous pour ces magnifiques signas!! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Affrontons la Mort [PV Coeur de Lion]    Sam 12 Nov - 0:20

    T.out se passa si vite.

    Le monstre arrivant à dix milles à l’heure. L’impressionnant guerrier au fin pelage roux m’agrippa par la peau du cou. La culbute incroyable que nous avions faits peu après avoir échapper de justesse à la mort. Et puis, le noir complet…

    ~¤~~¤~~¤~~¤~~¤~~¤~~¤~~¤~¤~~¤~

    P.endant une dizaine, voire une quinzaine de minutes, je ne ressentais rien. Mes pattes, ma tête et même mon corps! Je ne sentais aucune sensation. Mon ouïe était devenue sourd. Ma vue se trouvait être brouillée par le noir profond et le voile oppressant de l’inconscience. Mon toucher ne ressentait plus rien que se soit sous mes coussinets ou sous mon corps. Et mon odorat ne flairait même pas à un mètre de moi. J’étais dépourvu de mes quatre sens. Enfin, les plus importants pour moi.

    S.ans mon ouïe, comment pourrais-je entendre les chants mélodieux des oiseaux? Sans ma vue, comment pourrais-je maintenant admirer les contours graciles et sans défauts des fleurs et des arbres? Sans mon toucher, comment pourrais-je ressentir l’herbe fraîche et humide sous mes pattes? Sans mon odorat, comment pourrais-je, à présent, sentir les diverses parfums qui m’entourent? Comment allais-je m'en sortir?

    B.rusquement, une énorme vague d’air me fouetta de plein fouet. Les sons revenaient avec un aplomb incroyable. Même chose pour les odeurs et les sensations de mon corps. J’ouvris bientôt les yeux. Les images défilantes de ma quasi-mort me revenaient soudainement; le monstre arrivant à dix milles à l’heure. L’impressionnant guerrier au fin pelage roux m’agrippant par la peau du cou. La culbute incroyable que nous avions faits peu après avoir échapper de justesse à la mort…

    J.’étais…en vie?
    Trop cool… Venais-je de défier la mort? Moi? Après seulement une seconde de frayeur, je me redressais vivement, remplis de nouveau d’énergie. Je tournais la tête vers mon sauveur avant de lui dire de ma voix enfantine :

    « - Merci beaucoup Monsieur. Merci de m’avoir sauvé. Cependant, j’ai une question pour vous… »

    Je le fixais intensément avant de recommencer à gambader comme un gamin.

    « - Savez-vous où est parti le papillon? »

    Tout ce qui venait de se produire quelques minutes plus tôt venait déjà de sortir de mon esprit. Je n'y pensais plus. Enfin, je ne VOULAIS plus y penser. Savoir que j’allais mourir m’avait peut-être terrifié au début, mais après avoir réfléchit quelques secondes, la perspective de mourir, maintenant, m’avait beaucoup amusé. Mourir jeune, sans vieillir. Ça serait marrant, non?
[Désolée =\
J'espère que tu n'as pas trop attendue x)

P.S. C'est pas mon meilleur Rp, désolée... encore =S]
Revenir en haut Aller en bas
 

Affrontons la Mort [PV Coeur de Lion]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: LES ARCHIVES :: BACK TO THE PAST :: Terres Libres & Etoiles-