« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qu'y-a-t'il de plus simple qu'une rencontre frontalière ? [PV : Neige des Pics]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Qu'y-a-t'il de plus simple qu'une rencontre frontalière ? [PV : Neige des Pics]   Mer 30 Mai - 16:31

Tu marches, lentement. Tu n'as pas de but précis, tu as pris part à la patrouille de l'aube, puis tu as chassé. Tu es fier, Sortilège de Minuit, de servir aussi bien ton Clan... Cela fait moins d'une Lune que tu as été baptisé guerrier, et tu veux prouver à ton chef, ton lieutenant, ton Clan entier et même à toute la forêt que tu es un bon guerrier, loyal et courageux. Tu essaies de cacher ta gentillesse naturelle, mais comme on dit, chasser le naturel, il revient au galop ! Et maintenant, alors que le soleil a dépassé son zénith depuis quelques heures, tu as eu subitement envie de ressortir du camp. Mais depuis que tu t'es levé, tu n'as pas mangé, et ton ventre te rattrape enfin. Tandis que tu ralentis, tu lèves ta tête immaculée pour renifler l'air. Il fait chaud, ces temps-ci, autant dire que les proies ne manquent pas. Les rongeurs et autres mets de choix pour les félins de la forêt sortent de leur tanière pour aller se désalaterer, ou juste profiter de la nourriture que leur offrent les bois. Justement, l'odeur alléchante d'une souris parvient à tes narines et fait gargouiller ton ventre. Tu la vois maintenant, le petit rongueur brun qui grignote une graine au pied d'un chêne moussu. Tu t'accroupis dans cette position du chasseur que tu as appris et utilisé depuis des lunes. Ton ventre blanc effleure à peine le sol... tu te ramasses silencieusement sur toi-même, puis tu bondis. Un coup de croc bien placé, puis la souris rejette son dernier soupir. Soudainement, tu te demandes ce que doit ressentir une souris prise au piège d'un chat bien entraîné, beaucoup plus gros et puissant qu'elle. Les chats sont toujours vainqueurs de ce combat inégal. Comme ça doit être triste de ne pouvoir même pas défendre sa propre vie contre les griffes ennemies... Mais tu secoues aussitôt la tête. Tu as bien d'autres choses à faire que de philosopher sur la mort des souris ! Surtout si celles-ci servent à nourrir ton Clan et à te nourrir toi-même. Mais là encore, c'est ton horripilante bonté qui te pousse à t'interroger sur le sort de tous les êtres vivants qui vivent sur cette terre. Enfin... ta souris morte toujours posée entre tes pattes avant, tu t'es assis sur les feuilles qui tapissent le sol de la forêt. Tu es perdu dans tes pensées, et un renard pourrait bien te tomber dessus que tu ne réagirais sûrement pas. Il va pourtant bien falloir en faire quelque chose, de cette proie, et étant donné que tout le Clan a mangé... aussitôt pensé, aussitôt fait, tu sors de tes pensées et tu te jettes sur la souris. Ton repas terminé - en quelques bouchées, c'est ça, avoir faim - tu recouvres les os du rongeur comme il se doit. Puis tu te dresses sur tes quatres grandes pattes, et avec ton allure de jeune félin dégingandé, tu reprends ton chemin à travers les terres du Clan du Tigre. Puis tu aperçois une trouée entre les arbres... le Sentier de Terre. Heureusement, aucun Bipède ne semble vadrouiller sur la piste terreuse. Voilà pourquoi tu as sentit des proies près d'ici, Sortilège de Minuit. Le soleil baigne le Sentier d'une lueur jaune et chaude. Tu décides de t'engager sur la piste, puisqu'il n'y a pas de chiens, et que tu as du temps devant toi... Comme il fait bon se promener au calme, en paix, dans un silence bienveillant ! Enfin, silence, si l'on peut dire, des oiseaux et des rongeurs s'activent dans les arbres qui bordent le Sentier de Terre. Un pas, un autre. Le soleil embrase ton pelage, qui scintille comme la neige au soleil. Tout à coup, tu piles net sur le Sentier. Tu t'es avancé beaucoup plus que tu ne le croyais dans tes terres, et le soleil poursuit inexorablement sa course. Bientôt, il entamera sa descente... mais ne serait-ce pas l'odeur du Clan du Lion que tu sens ? Tu fronçes le museau. Pouah, quelle odeur infecte ! Tu es à la frontière, désormais. Mais cette odeur est beaucoup plus nette et forte que si c'était un simple marquage. Un chat du Clan ennemi doit sûrement patrouiller de l'autre côté de la frontière... L'idée de rebrousser chemin te traverse un instant l'esprit. Mais pourquoi ? Tu es du bon côté de la limite invisible qui sépare les deux Clans. Tu n'as rien à te reprocher. Faisant mine de te frotter aux arbres de ton territoire pour marquer la frontière, tu attends que l'inconnu se montre. Tu n'avais jamais participé à une Assemblée, rencontrer un membre d'un Clan ennemi ne devait pas être une mauvaise chose... non ?
Revenir en haut Aller en bas

Mon identité.
Relationship :
Neige des Pics
Ancien membre



Féminin
● Nombre de messages : 694
● Je suis arrivé(e) ici le : 01/04/2012
● Age : 17
● Mentor/Apprenti(e) : Nuage de Cristal ~

MessageSujet: Re: Qu'y-a-t'il de plus simple qu'une rencontre frontalière ? [PV : Neige des Pics]   Ven 1 Juin - 21:56

Neige des Pics se réveilla au petit matin . Le soleil était d'un jolie couleur rosé et orangé , les oiseaux commençaient à chanter et les odeur de gibier étaient allèchente . Elle s'étira de tout son long et se fit un brind de toilette pour remettre en place sa fourrure rebele ebourrifé par la nuit .
A FINIR

__________________________________




Merci ma chériie ♥
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdcforumrpg.lebonforum.com/t71-ange-des-ombres
 

Qu'y-a-t'il de plus simple qu'une rencontre frontalière ? [PV : Neige des Pics]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: LES ARCHIVES :: BACK TO THE PAST :: Clan du Tigre-