« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tout vient à point à qui sait attendre. [pv plein de monde !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Mon identité.
Relationship :
Souffle Matinal
Lieutenant du Clan du Tigre



Féminin
● Nombre de messages : 5304
● Je suis arrivé(e) ici le : 16/01/2010
● Age : 19
● Mentor/Apprenti(e) : -

MessageSujet: Tout vient à point à qui sait attendre. [pv plein de monde !]   Jeu 21 Juin - 18:20

Tout vient à point à qui sait attendre ;
privé Feu de Cendres, Nuage de Minuit, Pic-Vert, Nuage du Treize, Ombre de Lune & Nuage Sans Couleur & le clan

Enfin. Enfin … quoi ? Le ciel est beau et les oiseaux chantent ? Non, surement pas. Alors pourquoi ce mot ? Une question. Une question auquel il ne semblerait avoir pas de réponse. Malheureusement. Ou heureusement. Parfois, n'avoir de réponse vaut mieux qu'une réponse concise.
Toutes ces réflexions, pensées et arrière-pensées s'écoulaient tel un flot tumultueux. Par vague, par intermittence. Le plus gros, comme une déferlante s'abattant sans pitié sur une plage désertique. Le fond, l'écume qui léchait un sable poli par ce mouvement millénaire. Et puis "l'entre-deux". Le décrire … Pourquoi se perdre dans des comparaisons ? Y a-t-il un quelconque intérêt à cela ? Peut-être est-ce mieux pour tenir un minimum son esprit au clair. Ou bien … Simplement. Sans raison. Oui, c'est cela. De toute façon, gérer un esprit happé par une constante tristesse et un éternel tourment est impossible. C'est à l'âme à laquelle appartient l'esprit de s'occuper de ça. C'est à elle de le redresser, de lui redonner la confiance en soi, qu'il semble avoir depuis longtemps abandonné. L'âme et l'esprit ne doivent faire qu'un, ne font qu'un …

Elle avait longtemps tergiversé, en proie à un désagréable mal de tête qui ne semblait en aucun cas vouloir s'estomper. Elle songea à se rendre auprès de Jolie Perle, avant de réaliser qu'elle - aussi - avait disparue … Tant de félins avaient disparus … S'était comme si un nouveau coup s'abattait dans son cœur déjà meurtri.

Un cri retentit. Ou plutôt, un rire cristallin et imprégné de joie. Était-elle atteinte à ce point pour ne pas faire la différence entre un hurlement et un rire ? Décidemment, elle l'était bien plus qu'elle ne l'aurait cru.

Elle pensa faire le bon choix. De toute façon, elle n'avait pas le droit à l'erreur. Alors, enfin décidée à affronter la réalité en face, elle sortit de sa petite tanière érigée juste à côté du monticule de gravas qui lui faisait office de promontoire. Lentement, elle se issa dessus, tout de même au prix de quelques efforts, car leur exil lui avait prit le peu de force qu'elle lui restait. Affichant un faux sourire, cachant sa détresse, elle appela le clan au rassemblement.
Lorsque tous le furent, elle les regarda un à un dans les yeux, quelques secondes à peine, puis commença le peu de paroles qu'elle avait eue le courage de rassembler :

« Je ne pense pas nécessaire de rappeler dans quelle situation nous nous trouvons. Depuis la mort de Tempête de Troubles, nous sommes sans lieutenant, et ce depuis plusieurs jours, malgré ce qu'affirme le Code du Guerrier : « Nommer le nouveau lieutenant avant minuit ». Je compte donc remédier à cette fâcheuse circonstance par la nomination de notre nouveau lieutenant ! Mais avant ça, je dois d'abord m'occuper de quelques faits … pressants. Nuage du Treize et Nuage Sans Couleur, approchez-vous .Vos apprentissages se sont arrêtés brutalement, et vous vous retrouvez maintenant sans mentors …
- Ombre de Lune et Pic-Vert, faites de même s'il vous plaît. Ombre de Lune, je te confie Nuage Sans Couleur. J'ai foi en toi et je sais que tu sauras lui enseigner tout ce qu'il lui faut encore savoir. Pic-Vert, tu entraîneras Nuage du Treize. Tu as toute ma confiance.
»

Suivant la tradition, les apprentis et leurs mentors se touchèrent le bout du museau, puis descendirent sous les acclamations des autres félins. Tous, pendant cet instant, semblaient avoir oublié le malheur qui les accablait. Tant mieux pour eux …
Souhaitant à nouveau le silence, elle agita quelque peu la queue. Les cris de joies cessèrent lentement, jusqu'à ne devenir qu'un léger chuchotement.

« Durant ce périple, vous avez démontrez à quel point vous teniez au clan et vous avez maintes fois prouvez votre courage. Notamment toi, Nuage de Minuit, elle posa ses yeux vert émeraude sur le chat noir avant de reprendre, et je pense qu'il est grand temps pour toi d'accéder au rang supérieur. Approches-toi, Nuage de Minuit. Promets-tu de respecter le Code du Guerrier et de protéger le clan, même si cela inclus d'y mettre ta vie ? Alors, par les pouvoirs que m'octroie le Clan des Étoiles, moi, Etoile d'Epines, je te confère ton nom de guerrier : Écho de Minuit. Nos ancêtres rendent hommage à ton courage et à ta témérité. Ainsi, nous t'accueillons en tant que Guerrier à part entière ! Et comme le veut la tradition, tu veilleras, seul, le camp cette nuit. »

Le nouveau guerrier posa sa truffe sur son épaule avant de redescendre lui aussi. Ayant terminé là-dessus, Epines s'accorda le temps de reprendre son souffle avant de continuer. De plus, elle sentait l'impatience grandir dans les rangs et l'excitation monter d'un cran.

« Je sens bien que vous attendez l'annonce avec impatience. Eh bien, elle va prendre fin ! Tout d'abord, c'est une guerrière à la témérité et au zèle indéniable. Elle possède l'expérience qu'il faut, malgré son jeune âge … Feu de Cendres ! »

__________________________________

merci drizzle, tu sais comme je t'aime. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rise-in-hell.forumactif.org/

Mon identité.
Relationship :
Nuage du Treize
Ancien membre



Féminin
● Nombre de messages : 1569
● Je suis arrivé(e) ici le : 10/02/2010
● Age : 17

MessageSujet: Re: Tout vient à point à qui sait attendre. [pv plein de monde !]   Jeu 21 Juin - 19:21




~A great day !

" Aïe !! "
Voilà, c'était le premier mot que j'avais prononcé de la journée, peut être que sa aurait été autre chose, si un apprenti n'avait pas tout banalement marcher sur moi en sortant de la tanière, Bah quoi ? Je suis pas voyant c'est ça ? Il s'était excusé, ouais,ouais,ouais, bien sûre, je suis sûre qu'il est juste trop jaloux de ma réputation dans le clan, même si elle n'est pas forcément très bonne. Je le fixa un instant, de mes yeux vairons, il partit alors, sans rien dire. Ah ouais, je fais peur maintenant, c'est nouveau. Bref, je venais de me réveillé j'étais de mauvaise humeur, c'est juste T-R-O-P génial. La plupart ne sont pas sans savoir que un Treizou en colère, c'est même pas la peine de lui parler. Je sortit alors de la tanière.

" Coucou Nuage du Treize ! "

Je tourna la tête, ah, une admiratrice ? Je la fixa puis dit, d'une voix neutre avec une touche de colère.

" Salut . "

La novice partie alors, quoi ? Elle était déçue de ma réponse, bah tant pis hein. Je sentit alors mon ventre gargouiller, il est vrai que je m'étais levé plutôt tard aujourd'hui, et que c'était presque l'heure de casser la croûte ! Je fit une toilette rapide et me dirigea vers le tas de gibier mais un un cri retenti, je dressa les oreilles, reconnaissant facilement la voix de notre chef, Etoile d'Epines. Je fit demi-tour, en soupirant, renonçant à mon repas tant désiré.

Je m'arrêta devant le promontoire, ou plutôt le tas de cailloux qui nous servait de promontoire, la classe.... Je n'écouta pas vraiment ce que disais Etoile d'Epines lorsque qu'elle prit la parole, j'avais faim moi, et j'esperais qu'elle fasse vite, très vite, mais c'est alors que mes oreilles se retournèrent vers elle lorsque mon nom retentis! Hein quoi ? J'avais encore dut faire une bêtise... non ? Ah non, j'allais avoir un nouveau mentor ! Un sourire s'afficha alors sur mon visage ! Je me retint alors de crier de joie !

Notre chef demanda ensuite à Pic Vert, et Ombre de Lune de s'approcher, lequel des deux serait mon mentor ? Suspens....
Et ce fut Pic-vert, je continua de sourire, et comme le veut la tradition, je toucha du museau celui de mon nouveau mentor. Tradition que je trouvais complétement idiote, je précise.

Woaah, on m'acclamait maintenant, je souris, personne ne peut décrire ce que je ressentais en ce moment ! J'avais l'impression d'être un dieu venu sur terre ! Bon, d'accord j'arrête mon cirque. Je n'écouta pas la suite, trop heureux d'avoir enfin un mentor. Je regarda alors Pic Vert, puis lui dit, toujours aussi souriant :

" J'suis content que tu sois mon mentor, je dois avouer que t'as toujours été un peu un modèle pour moi ! J'éspère qu'on va bien s'amuser ! On commence quand ? "

Bon, c'est bien cool tout ça mais en attendant, j'ai hyper faim moi. C'est alors que j'entendis parler de Feu de Cendres, à présent c'était notre nouvelle lieutenante !


__________________________________




??? - Nuage du Treize - Vendredi Treize - Treizième Etoile.


Catch me if you can♪:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Tout vient à point à qui sait attendre. [pv plein de monde !]   Ven 22 Juin - 15:26

    ~ Tout ne vient pas par hasard.
    C'est le destin. Enfin non.
    C'est plutôt la fatalité.


    Pourquoi ne veut-il pas manger? Je reprends la souris entre mes dents et la dépose doucement devant lui, affichant un petit sourire. De nouveau, ma tentative échoue. Il enlève la proie de sa vue d’un coup las du revers de la patte. Je soupire. Il doit manger s’il veut reprendre des forces. Comment pense-t-il survivre alors qu’il refuse catégoriquement de manger? Je n’en peux plus. Je suis exaspéré.

    « - Mange cette souris s’il-te-plaît. Il faut que tu manges si tu veux survivre. »

    Il ne me répondit pas. Je pousse le petit rongeur devant son museau. Il me lance un grognement d’avertissement. Je le défis du regard. Il repousse encore la pauvre souris, traînante sur la terre. Comprenait-il que je faisais tout cela rien que pour lui? Je ne pense pas, vue la manière dont il semble me traiter. Mais je dois tout de même le faire. Pour lui, et pour ses parents, morts pendant notre fuite. Tant de jeunes comme lui se sont retrouvés sans parents, sans famille. Tant de victimes ont péri lors de cette anarchie.

    Aussitôt, je secoue la tête, m’obligeant à ne pas repenser à cette horreur. Je détourne les yeux du petit chaton. Il me fait de la peine. Beaucoup de peine. Mais ce n’est pas la pitié des autres qu’il a besoin en ce moment. Mais plutôt du réconfort et d’un peu de solitude. D’un geste violent, je lui lance la souris qui lui tombe en plein visage. Sa réaction fut instantanée. Il se lève et me toise de ses grands yeux perçants. Mais avant qu’il ne me crache des insultes en plein visage, je réplique.

    « - Mange cette souris. Tu dois être fort pour survivre aux jours à venir.

    - Fiche-moi la paix d’accord! Je n’en veux pas de ta maudite souris. Je n’en veux pas de cette vie! Je veux mes parents! Je ne souhaite que les revoir.

    - Tu ne sembles pas comprendre petit, dis-je dans un soupir d’exaspération. Tu dois continuer à vivre, même si, quelques fois, tu penses être au bout du rouleau. Tu dois poursuivre ton existence, jusqu’à ce que le destin en choisie autrement. Tu dois vivre. Et si tu ne le fais pas pour toi, fais le au moins pour tes parents. Et pour tous ceux qui sont morts, comme eux, dans cette tragédie. »

    Il ne me répondit pas mais au moins, il semblait réfléchir à mes paroles. Du bout du museau, je poussai la souris dans sa direction. Il la contempla d’un regard indéchiffrable.

    « - Mange maintenant. »

    Hésitant, il se pencha sur le petit corps frêle du rongeur avant de planter ses crocs dans sa chair. Je pousse un soupir de satisfaction. Enfin, il m’écoute, Je me relève quand j’entends soudainement le cri de rassemblement. Je me tourne alors vers un monticule de pierres où, tout en haut, se tient Étoile d’Épines, le corps droit, le regard balayant la clairière. Elle souriait jaune. Les éclats de ses yeux la trahissaient. Elle était faible et semblait sur le point de tout abandonner. Mais elle était chef. Et je savais qu’elle était plus forte qu’elle le croyait. D’un pas lent, je me dirigeais vers cette petite pyramide de gravas qui faisait office de promontoire.

    Je n’écoutais que d’une oreille distraite le discours d’Étoile d’Épines. Je surveillais le petit chaton qui mangeait, sans appétit, la souris qu’il tenait entre ses pattes. Il scrutait d’un air vague le sol herbeux sous ses pattes. Alors, j’entendis d’abord les noms de Nuage Sans Couleur et de Nuage du Treize, deux jeunes apprentis sans mentor qui n’avaient pas encore commencés leur entraînement. Puis, elle appela Pic-Vert et Ombre de Lune. L’un comme l’autre allait devenir le professeur de ses novices. Je souris, quand l’assemblée se mit à clamer leur nom, haut et fort. Je détournais un instant les yeux du petit chaton pour les poser sur les nouveaux nominés. Ils rayonnaient de bonheur, tant leur joie était palpable. Puis, le silence se tomba de nouveau sur l’assemblée. Étoile d’Épines avait autre chose à dire.

    « - Durant ce périple, vous avez démontrez à quel point vous teniez au clan et vous avez maintes fois prouvez votre courage. Notamment toi, Nuage de Minuit. »

    Surpris, je me redressai brusquement. Je me tournai en direction du "promontoire" où la meneuse me scrutait de ses intenses yeux verts.

    « - Et je pense qu'il est grand temps pour toi d'accéder au rang supérieur. Approches-toi, Nuage de Minuit. Promets-tu de respecter le Code du Guerrier et de protéger le clan, même si cela inclus d'y mettre ta vie ? »

    J’hoche vigoureusement de la tête.

    « - Alors, par les pouvoirs que m'octroie le Clan des Étoiles, moi, Etoile d'Épines, je te confère ton nom de guerrier : Écho de Minuit. Nos ancêtres rendent hommage à ton courage et à ta témérité. Ainsi, nous t'accueillons en tant que Guerrier à part entière ! Et comme le veut la tradition, tu veilleras, seul, le camp cette nuit. »

    Pendant qu’elle parlait, je m’étais approché du promontoire et l’avait escaladé. D’un geste respectueux et solennel, je déposais ma truffe sur son épaule avant de redescendre le monticule d’un bond, tandis que l’assemblée acclamait mon nouveau nom. Je me faufilais entre les guerriers quand Étoile d’Épines réclamait de nouveau le silence. Cette fois-ci, l’excitation monta d’un cran. Tous les guerriers, jeunes comme sages, tremblaient d’impatience. Tous étaient fébriles de connaître l’identité du nouveau lieutenant du Clan du Tigre. De mon côté, je m’étais dirigé vers la place où j’avais laissé le petit chaton.

    « - Je sens bien que vous attendez l'annonce avec impatience. Eh bien, elle va prendre fin ! »

    J’essayais de trouver un chemin. De retrouver ma place aux côtés de ce petit bout de chat. Puis, je le vis.

    « - Tout d'abord, c'est une guerrière à la témérité et au zèle indéniable. »

    Il était étendu au sol. Ses paupières étaient closes. Il ne bougeait pas. Dans un saut je me dirigeais vers lui.

    « - Elle possède l'expérience qu'il faut, malgré son jeune âge … Feu de Cendres ! »

    Je souris. Il avait mangé toute sa souris. Et il dormait à présent.
Revenir en haut Aller en bas

Mon identité.
Relationship :
Nuage Sans Couleur
Ancien membre



Féminin
● Nombre de messages : 838
● Je suis arrivé(e) ici le : 27/01/2012
● Mentor/Apprenti(e) : x

MessageSujet: Re: Tout vient à point à qui sait attendre. [pv plein de monde !]   Ven 22 Juin - 16:44

L’égoïsme est une terrible maladie qui consiste à penser juste à toi.
Toute maladie est faite pour guérir…
Sauf si c’est toi qui ne veux pas t’en sortir.


Couché dans mon buisson, je pense. À ma vie sans Clan. À ma liberté que je peux bénéficier. À vagabonder dans les forêts et les clairières. Je réfléchis à tous les points positifs que je peux trouver. Ce serait un immense soulagement de ne plus se plier aux quatre volontés du Code du Guerrier. Je n’aime pas les ordres et les obligations que je dois respecter à la lettre, au risque de ma vie. Pourtant, je n’arrête pas de le fouler depuis mon apparition dans les terres du Tigre. Je m’occupe ni des reines et des chatons. Je ne fais pas mes tâches quand on me demande d’aller aider les anciens. Je ne suis qu’un poids lourd sur la conscience des autres. Mais je m’en moque. Car posséder sa propre liberté, c’est de pouvoir faire ce que l’on veut. Sans risquer de s’amener les foudres et les cris des autres. Chasser et manger sa propre nourriture sans avoir le besoin de la partager avec les plus faibles. Durant les instants difficiles, je fais ce que je veux, sans encourager les membres du Clan. Je ne suis pas un de ses novices attentionnés qui mourraient pour sauver leurs proches. C’est dans ses moments que je me dis haut et fort : Comment puis-je être le maître de moi-même?

×°~°×


Le cri de rassemblement résonne. Es-ce une bonne chose de venir? Je ne sais pas. Je ne sais rien. Peut-être que notre meneuse à des bonnes nouvelles. Mais je ne crois pas qu’elle me concerne… Si oui, ma paresse à dut être porté à ses oreilles. Mon manque de bonne volonté à aider les plus faibles. Ma vie n’est pas limité aux autres, mais à moi. L’égoïsme est une maladie. C’est ce que ma mère aurait dit… si elle était encore de ce monde. Je me secoue. Inutile de penser à elle comme un mauvais souvenir. Je n’aime pas montrer mon côté trouillard et plein de peur face à la dure réalité. Sa voix résonne dans mon esprit. Je l’entends prononcer son discours. Elle parle de l’incident. Ses paroles reflètent toute sa peur et son angoisse face aux monstres. Auquel personne n’a pu rien faire. C’est un instant de faiblesse pour Étoile d’Épines.

    « - Je compte donc remédier à cette fâcheuse circonstance par la nomination de notre nouveau lieutenant ! Mais avant ça, je dois d'abord m'occuper de quelques faits … pressants. Nuage du Treize et Nuage Sans Couleur, approchez-vous. Vos apprentissages se sont arrêtés brutalement, et vous vous retrouvez maintenant sans mentors … »


Entendre mon nom me surpris pas vraiment. J’ai besoin d’un mentor. Mais je n’ai pas deviné que mon baptême se déroulerait sous la peur et la tristesse. Je m’avance parmi la masse de félins. À toute vitesse. Je ne veux pas que quelqu’un me regarde. Difficile de ne pas être fixé quand on va bientôt avoir un tuteur dans la chasse et le combat. Le quel des deux serait mieux pour moi? La vitesse ou la force?

×°~°×


Ombre de Lune et Pic-Vert. Qui sera mon mentor durant ma vie d’apprenti? Je regarde les deux chats. D’un coup d’œil rapide et discret. Je ne sais pas qui va me prendre sous son aile. Je ne sais pas avec qui je vais devoir m’entraîner. Je ne sais pas le quel va se montrer à la hauteur de mes attentes.

    « -Ombre de Lune, je te confie Nuage Sans Couleur. »


Les paroles au quel j’ai porté le plus d’attention. Ombre de Lune est mon mentor. Je m’approche de lui et le scrute d’un regard curieux. Je ne l’ai pas connu ce félin. Je crois l’avoir aperçus, mais mon indifférence face au Clan m’a empêché de mieux le connaître. Mes relations avec les autres sont souvent tendues. Je vis Nuage du Treize mettre son museau sur l’épaule de son tuteur et je fis de même. La tradition ne paraît inutile et idiot, mais ça l’air de faire plaisir à Ombre de Lune. Les cris de joie me cassent les tympans, mais j’essaie de les ignorer le plus possible. Personne n’aurait clamé mon nom par pur plaisir, mais je peux avouer que je me sens supérieur aux autres en les entendant hurler mon nom avec la joie qui a disparue ses derniers temps. Étoile d’Épine réclame le silence de la par des chats assis autour du tas de pierre qui est en quelque sorte le promontoire de la chef. Elle parle du courage des guerriers et apprentis qui ont réussi leur mission : aider les reines, les chatons et les anciens. Je ne fais surtout pas parti des chats en particuliers. Le nom de Nuage de Minuit me fait sursauter. Je regarde le chat noir. Son expression est indéchiffrable.

    « - Approches-toi, Nuage de Minuit. Promets-tu de respecter le Code du Guerrier et de protéger le Clan, même si cela inclus d'y mettre ta vie ? Alors, par les pouvoirs que m'octroie le Clan des Étoiles, moi, Etoile d'Épines, je te confère ton nom de guerrier : Écho de Minuit. »


Comme son discours de tout à l’heure, je n’ai entendu qu’une mince partie de ses paroles. Tout ce que je sais, c’est que Nuage de Minuit est devenu Écho de Minuit. Je souris dans le coin de mes lèvres. Si le jeune chat est enfin guerrier, il passerait moins de temps à m’énervé comme il sait si bien le faire. Son grade supérieur le tiendra occupé durant les jours suivants. Ma liberté s’est agrandit.

×°~°×


Je sens qu’Étoile d’Épine va nommer un nouveau lieutenant. Je ne sais pas qui c’est, mais je ne veux quand même pas le savoir. Les trucs qui concernent le Clan ne m’intéressent pas. Ça ne m’intéressera jamais. Je manque encore une fois les premières paroles d’Étoile d’Épine, mais je réussis à entendre le nom du lieutenant.

    « - Feu de Cendres ! »


__________________________________


Castle of Glass
Bring me home in a blinding dream, through the secrets that I have seen.Wash the sorrow from off my skin and show me how to be whole again.


PRESENTS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Feu de Cendres
Lieutenant du Clan du Tigre



Féminin
● Nombre de messages : 2375
● Je suis arrivé(e) ici le : 23/04/2010
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : //

MessageSujet: Re: Tout vient à point à qui sait attendre. [pv plein de monde !]   Lun 25 Juin - 13:58



Elle renaît de ses cendres, tel le phénix.
Courageuse comme les flammes,
Flamboyante comme le feu.
Elle nous illumine pour la vie.

By Moon

Le ciel était dégagé, ce qui me remonta un peu le moral. Ca tombait bien, j'en avais grand besoin. Après ce qui s'était passé il y a quelques jours avec les Monstres et la fuite... On était tous effondré. Certains de chagrin envers les êtres perdus qui leurs étaient chers ou même la perte du Camp qui avait appartenu tant d'années au Clan du Tigre. D'autres encore, de fatigue après la course folle qui avait précédée l'attaque et qui nous avait amené ici. Pour ceux qui restaient, les raisons étaient multiples. Pour mon cas, c'était plutôt l'ensemble qui me tourmentait. Tout ça et, le fait que personne n'avait l'air de s'en remettre. Moi, j'avais envie d'être forte pour mon Clan, leur apporter un peu de bonheur et de chaleur après ce tragique événement. C'est pourquoi je m'obstinais à être optimiste, à sourire, à faire comme si tout était normal. Mais rien n'était normal, ça se voyait, ça se sentais. Mais j'y croyais quand même. Je me raccrochais à l'espoir que ça irai mieux. De tout façon, ça pouvait pas être pire, hein ? Je veux dire, en moins de 3 lunes, j'avais perdu mon compagnon, le Clan avait du abandonner ses Terres et a subi d'importantes pertes comme la mort du Lieutenant et de la Guerrisseuse ainsi que son apprenti... Nous n'avions donc personne pour soutenir notre Chef, personne pour communiquer avec le Clan des Etoiles. Enfin si, il y avait bien notre Chef, mais elle était encore affaiblie aussi bien physiquement que moralement. Et pourtant, on avait besoin plus que jamais de l'aide de nos ancêtres...

J'étais assise au milieu du Camp de fortune où nous avions trouvé refuge, mon regard balayant l'endroit. C'était une clairière qui se trouvait juste à côté de la Ferme de Gerboise, nous avions donc au moins du gibier en abondance. De plus, un fin filet d'eau traversait la clairière pour nous abrever. Un rocher au milieu de cette clairière faisait office de Promontoire. Pour finir, un mur végétal constituait une excellente protection contre le vent, les intrus et tout autre chose nuisible. On avait également réussi à amenager des Tanières grâce aux différents buissons se trouvant dans la clairière. On avait baptisé cet endroit, la Clairière Oubliée. J'espèrais juste que notre Clan n'allait pas finir comme cette clairière ; oublié de tous.
Soudain, je vis Etoile d'Epines se dirigée vers le Promontoire et s'y installer avant d'appeler le Clan. Je me dirigeai donc vers le rocher et me mis juste devant afin de bien entendre. Avec de la chance, ça serait une bonne nouvelle.


« Je ne pense pas nécessaire de rappeler dans quelle situation nous nous trouvons. Depuis la mort de Tempête de Troubles, nous sommes sans lieutenant, et ce depuis plusieurs jours, malgré ce qu'affirme le Code du Guerrier : « Nommer le nouveau lieutenant avant minuit ». Je compte donc remédier à cette fâcheuse circonstance par la nomination de notre nouveau lieutenant ! Mais avant ça, je dois d'abord m'occuper de quelques faits … pressants. »

J'étais tellement contente qu'Etoile d'Epines nomine enfin un nouveau Lieutenant ! Ca redonnera un peu de confiance au Clan et notre Chef aura enfin quelqu'un avec qui partager le poid de ce désastre. Mais avant d'annoncer le nom, elle appela deux apprentis - Nuage Sans Couleur et Nuage du Treize – à venir sur le Promontoire pour recevoir leur nouveau mentor. Ombre de Lune s'occuperait du premier tandis que Pic-Vert s'occuperait du second. En les voyant monter sur le Promontoire à leur tour, je ne pus m'empêcher de regarder le mâle tigré. Il m'était tellement mystérieux... Après que les nouveaux mentors et leurs apprentis se touchèrent le nez comme la tradition le voulait, ils descendirent. Je crus d'abord qu'elle s'arrêterait là, mais apparement elle avait encore une chose à dire avant de nommer le Lieutenant. Retardait-elle ce moment exprès pour être sûre de sa décision ?

« Durant ce périple, vous avez démontrez à quel point vous teniez au clan et vous avez maintes fois prouvez votre courage. Notamment toi, Nuage de Minuit, elle posa ses yeux vert émeraude sur le chat noir avant de reprendre, et je pense qu'il est grand temps pour toi d'accéder au rang supérieur. Approches-toi, Nuage de Minuit. Promets-tu de respecter le Code du Guerrier et de protéger le clan, même si cela inclus d'y mettre ta vie ? Alors, par les pouvoirs que m'octroie le Clan des Étoiles, moi, Etoile d'Epines, je te confère ton nom de guerrier : Écho de Minuit. Nos ancêtres rendent hommage à ton courage et à ta témérité. Ainsi, nous t'accueillons en tant que Guerrier à part entière ! Et comme le veut la tradition, tu veilleras, seul, le camp cette nuit. »

Il le méritait amplement ! Après tout, c'était lui qui avait lancé l'alerte à notre Chef. Sans lui, on aurait peut-être perdu beaucoup plus de monde ! C'était donc avec une grande joie que je criais son nouveau nom, bientôt suivi des autres. Quand les cris s'estompèrent, le moment tant attendu arriva enfin.

« Je sens bien que vous attendez l'annonce avec impatience. Eh bien, elle va prendre fin ! Tout d'abord, c'est une guerrière à la témérité et au zèle indéniable. Elle possède l'expérience qu'il faut, malgré son jeune âge … Feu de Cendres ! »

Au début, je croyais que j'avais rêvé, qu'elle n'avait pas réellement dit mon nom. Mais quand je la regardais dans les yeux, ils étaient rivés sur moi, attendant que je m'avance. Je me dirigeais donc vers elle, d'abord d'un pas lent et mal assuré, qui se transforma vite en longues foulées. Je sautai sur le Promontoire et pris place près d'Etoile d'Epines, en veillant à rester un peu en retrait par rapport à elle comme pour montrer que j'étais toujours inférieur à elle. Je la regardai un instant avant de tourné mon regard vers l'assemblée de chat, un peu mal à l'aise, je devais bien l'avoué. Je respirai un grand coup et essaya de rassembler quelques mots corrects :

Tout d'abord, je suis vraiment désolée que Tempête des Troubles nous est quitté. Surtout pour notre Chef. Mais j'espère que de là haut, il pourra quand même nous aidés à traverser cette terrible épreuve. Je fis une pause et regardai le ciel, comme pour vérifier qu'il m'entendait. En tout cas, je tiens à remercier Etoile d'Epines pour la confiance qu'elle me porte et j'espère ne pas la décevoir. C'est avec un grand honneur que je la seconderai. Je suis bien consciente que je suis encore jeune, mais je grandirai et évoluerai en même temps que vous. A l'avenir, vous pourrez compter sur moi pour aider le Clan et notre Chef au péril de ma vie, comme je l'avais juré à mon Baptême de guerrière.

Sur ce, je comtemplai la foule, espèrant que mon discours leur plairait. Apparement, ça allait encore. Du coin de l'oeil, je regardais alors Etoile d'Epines pour voir si elle allait rajouter quelque chose ou si l'assemblée du Clan était finie.

[ Voilà, j'espère que mon " discours " est pas trop mal =/ ]

__________________________________


« Les meilleurs moments sont ceux qui arrivent par surprise. » By Pipper Halliwell



Tout mes cadeaux ♥



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Tout vient à point à qui sait attendre. [pv plein de monde !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: LES ARCHIVES :: BACK TO THE PAST :: Clan du Tigre-