« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Comme des chatons [PV Patte Noire]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Comme des chatons [PV Patte Noire]   Sam 11 Aoû - 11:40

Mes yeux s'ouvrirent petit à petit. Je fus éblouie par la lumière qui s'infiltrait dans la Tanière des Guerriers. Je regardai autour de moi. Il n'y avait plus personne. J'étais si en retard que ça ? Je me levai et commençai une petite toilette matinal. Rien de mieux pour bien commencer sa journée. Ma mère me l'avait souvent répété. Mais, je refusais souvent de l'écouter. J'étais encore un jeune chaton à l'époque. Inconscient du danger. Je menais une belle vie avec mes parents, ma soeur et mon frère. Je sortis de mon gîte où j'avais passé toute ma nuit et mon regard se posa sur la Pouponnière; Des rires et des cries de joie fusaient de cette direction. Je repensai alors à nos parties de jeux avec les chatons de mon âge il y a bien longtemps. Nous étions tous devenus des guerriers. Certains étaient déjà même parents et grand-parents. Mais, un chaton attira mon attention. Il était totalement noir comme le ciel durant une nuit d'hiver sans étoiles ni lune; Ses yeux en amende étaient ambré. Il était vraiment très beau. Il avait l'air d'être plutôt âgé à en juger sa taille. Un futur apprenti. Peut-être le mien, qui c'est.

Je partis manger un morceau. Je prélevai une petite souris sur le tas de gibier bien garnis en ce jour. Je m'allongeai au sol et commençai à dévorer mon rongeur bien frai. Je regardai une patrouille rentré au Camp. Mon père était l'un des guerriers qui l'a composait. Tout le monde savait que c'était mon père. En même temps, on se ressemblait comme deux gouttes d'eau. Je terminai vite ma proie et allai le saluer. Puis, je pris la direction de la forêt pour aller chasser. Sur ma gauche se trouvait l'antre des petits et de leur mère. Le chaton noir était seul. Pourquoi ? Tout à l'heure il jouait bien avec ses amis pourtant. Et puis, j'avais toute la journée pour chasser ! Un sourire enfantin se dessina sur mon visage et je sautai sur le chaton. Je fis tout de même attention de ne pas l'écraser. Je me relevai et lui lança :


- Je suis sûr que tu ne peux pas m'attraper.

Et je me mis à courir dans tout le Camp sans me soucier des guerriers et des guerrière qui me regardaient l'air ahurit. Cela faisait longtemps que je ne m'étais pas autant amusé. Devant moi se trouvait un énorme tas de feuille. Je regardai derrière moi, le chaton me suivait encore. Je m'arrêtai brusquement, l'attrapai par le coup et le lançai dans le tas de feuille. Je m'assis devant et attendis qu'il en sorte.
Revenir en haut Aller en bas

Mon identité.
Relationship :
Rêve Noir
Guerrière du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 5355
● Je suis arrivé(e) ici le : 03/09/2012
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : Mistral Glacé (ex) ; Étoile du Tyran (ex) || AUCUN

MessageSujet: Re: Comme des chatons [PV Patte Noire]   Sam 15 Sep - 16:49

Ce jour-là, Patte Noire se réveilla à l’aurore à cause d’un rêve mouvementé dans lequel, elle réussissait à attraper sa première souris toute seule. Elle se lécha les babines avant d’entrouvrirent légèrement les yeux, elle tourna sa tête, cherchant Petite Lueur, elle ne l’aperçu pas, elle huma l’air pour la chercher mais en vint. La jeune chatonne noire ouvrit complètement les yeux et se releva sur ses quatre membres, elle se rappela alors que Petite Lueur était devenu Nuage de Lueur et avait rejoint la tanière des apprenties, laissant seule Patte Noire. La jeune chatonne au pelage noir ébène baissa la tête et lâcha une larme, sa sœur lui manquait mais elle ne savait pas pourquoi celle-ci ne ressemblait en aucun point à Patte Noire, autant au niveau physique qu’au niveau caractérielle. Les larmes perlèrent sur ses joues quand Patte Noire fut attiré par les premières lueurs du soleil qui commençait à pénétrer à l’entrée de la Pouponnière. La jeune chatonne sécha ses larmes et sortit rapidement de la pouponnière, en faisant attention à ne pas écraser la patte ou la queue des félins qui dormait dans la pouponnière pour ne pas les réveiller. Patte Noire sortit de la pouponnière et se mit assis devant, levant la tête vert le ciel. « Que c’est beau ! » s’exclama t’elle. La jeune chatonne resta en extase devant ce magnifique spectacle, le mélange entre les nuages blancs comme la neige et de forme diverse et varié, le grand ciel légèrement azuré et les premiers rayons du soleil rouge-orangé. Patte Noire ne bougeait plus, elle aimait le crépuscule, quand le soleil se levait, la forêt était d’un beauté à coupé le souffle. Soudain son estomac se mit à gargouiller, « Rauh … il faut toujours qu’il gâche les beaux moments. », la chatonne se leva lentement et se dirigea lentement vers le tas de gibier, ne regardant pas devant elle. Son regard restait fixé sur le ciel et toutes ses couleurs. Arrivé devant le tas de gibier, elle remarqua que celui-ci était bien dégarni, même si la veille, la journée de chasse avait été bonne. Elle y saisit une petite souris et retourna la queue haute devant la pouponnière, tout en mangeant sa proie avec voracité, Patte Noire se demanda comment se serait d’être une apprentie, d’apprendre avec un mentor et surtout de devenir ensuite une guerrière. Son repas terminé, elle commença une petite toilette quotidienne pour remettre son pelage en place et enlevé les morceaux de chair fraiche de la souris qu’elle venait de dévorer. Sa toilette finit, elle regarda le camp qui s’éveillait peu à peu, les guerriers sortaient de leur tanière et se dirigeait vers le tas de gibier pour se rassasié, les apprentis se réveillaient et se dirigeaient eux aussi vers le tas de gibier avant d’aller manger aux côtés de leurs mentors. Patte Noire vit Nuage de Lueur traversé le camp, sans même jeté un regard à sa sœur, Patte Noire baissa la tête et se dit « Peut être ne ma t’elle pas vu ». Soudain un guerrier au pelage brun rayé sortit de la tanière des guerriers, celui-ci regarda en direction de la Pouponnière. « Pourquoi ? » se demanda Patte Noire, « Pourtant ses ennuyants et lassant d’être un chaton ! ». Soudain le guerrier posa son regard sur Patte Noire, celle-ci se lécha la patte gênée. Elle prit un air fière et se redressa majestueusement puis Patte Noire se dirigea vers l’intérieur de la Pouponnière, espérant trouvé un chaton pour joué à la bagarre, c’était le jeu préféré de Patte Noire. En tournant la tête, elle vit que le guerrier brun à la musculature imposante se dirigea comme les autres vers le tas de gibier. La chatonne regarda devant elle est dit « Un guerrier, quelle chance il a ». Patte Noire entra dans la pouponnière, les chatons les plus âgés était levés, les plus petits dormaient encore, la chatonne au pelage ébène se dirigea vers sa meilleure amie Patte d’Argent et lui donna un coup de langue sur l’oreille avant de lui demander :

« Tu vient jouer ? »

Patte d’Argent hocha la tête, Patte Noire et la chatonne au pelage argenté se préparèrent à sortir de la pouponnière quand Lueur d’Espoir entra dans la pouponnière et saisit Patte d’Argent, la remmenant au centre de la tanière. Patte Noire suivit la chatte et se mit assis devant elle, essayant d’apitoyer Lueur d’Espoir pour quelle laisse Patte d’Argent joué avec elle. Mais en vain, Lueur d’Espoir lança à Patte Noire :

« Je suis désolée Patte Noire, mais aujourd’hui, Patte d’Argent reste avec moi. »

Patte Noire baissa la tête, sa meilleure amie de pouvait pas jouer avec elle, elle se dirigea vers la sortie quand elle aperçu Patte de Constellation, malheureusement celle-ci était endormis, roulé en boule. Pendant un bref instant, Patte Noire pensa à réveiller Patte de Constellation, mais voyant que celle-ci dormait bien profondément, elle la laissa. La chatonne au pelage noir sortit de la pouponnière la tête basse. Elle se mit dans un coin à l’entrée, elle se coucha péniblement et posa sa tête sur ses membres antérieurs. Soudain une patrouille rentra au camp, Patte Noire aurait voulut faire comme tout les jours, courir à leur rencontre et leur demander se qu’ils avaient vu, mais elle se découragea et ne se leva même pas, tout le monde lui tournait le dos aujourd’hui, d’abord sa sœur, puis ses meilleures amies qui ne peuvent pas jouer avec elle. A la place de Patte Noire, se fut le matou qui la regardait qui vint à la rencontre de la patrouille, Patte Noire vit le félin en saluer un autre qu’il lui ressemblait comme deux gouttes d’eaux, mais en un peu plus âgé. « C’est surement son père » se dit-elle. Patte Noire, elle n’avait jamais vu son père, elle ne savait même pas qui il était, elle savait juste que c’était un guerrier du Clan du Lion. Patte Noire lâcha de nouveau une multitude de larmes qui perlèrent sur ses petites joues et qui vinrent ensuite s’écraser sur la surface du sol légèrement humide à cause de la rosée matinale. Patte Noire sécha ses larmes et reprit un peu de dignité, elle regarda autour d’elle, le chat rodait toujours autour d’elle, celui-ci regardait bizarrement la chatonne. « Encore lui » se dit Patte Noire, « C’est bien le seul qui ne me tourne pas le dos aujourd’hui. » ajouta t’elle. Elle le regarda et vit un sourire enfantin se dessiner sur son visage, « Qu’est-ce qu’il mijote celui-là ? » se demanda Patte Noire. Le guerrier sauta sur Patte Noire, celle-ci surpris réprimanda un petit miaulement avant de dégager le guerrier et de se relever et de sortir ses griffes. Aujourd’hui, elle n’était pas de bonne humeur et il ne fallait pas la chercher. Elle se prépara a sauter sur le guerrier quand celui-ci lâcha à l’attention de Patte Noire :

« Je suis sûr que tu ne peux pas m'attraper. »

Patte Noire regarda le guerrier d’un ton interrogateur, celui-ci se mit à courir dans tout le camp, sans se soucier des guerriers qui le regardaient d’un air ahurit. Patte Noire lâcha un miaulement d’amusement. Patte Noire se mit à courir après le guerrier, elle le rattrapa quand celui-ci s’arrêta net et la saisit par la peau du coup avant de la jeter dans un tas de feuille situer à une longueur de queue de renard du guerrier. Patte Noire râla et ressortit discrètement du tas de feuille, elle fit le tour du guerrier sans que celui-ci le remarque. La chatonne le regarda d’un air ahurit, « Il croit encore que je suis dans le tas de feuille ? » se demanda Patte Noire. Elle se mit en position de combat, prenant bien soin de rentrer ses griffes pour ne pas blesser le guerrier. Elle sauta et d’un coup bruque renversa le guerrier, elle le plaqua au sol et lui dit d’un ton malicieux :

« Et bah si j’ai réussi tu te trompais ! »

Elle relâcha le guerrier et elle se redressa la queue haute devant le grand guerrier. Elle était fière d’elle, elle avait réussi à plaquer un guerrier au sol, mais elle ne le laissait pas paraitre, la chatonne rabaissa rapidement sa queue et se mit assis devant le guerrier.

__________________________________



: . anciennement . :
 

Nuage Noir parle en #000010


Dernière édition par Patte Noire le Dim 7 Oct - 12:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Comme des chatons [PV Patte Noire]   Jeu 27 Sep - 18:52

Je ne vis pas ressortir la petite chatte noir aux yeux ambrés. Etait-elle blessée ? L'avais-je envoyé trop fort ? Je commençais à paniquer. Que j'étais idiot. La petite était bien trop jeune pour jouer à ça. Je restai assis, en espérant qu'elle sorte. Mais le tas de feuilles ne bougea pas. Je commençais à me dandiner sur mes pattes, nerveux. Je jetai des regards autour de moi. J'espère que personne ne nous avait vu. Mes tous les guerriers me regardaient, étrangement. Ils tournèrent la tête puis repartirent à leur occupation quotidienne. Mon père me fit un sourire avant d'entrer dans la Tanière des Guerriers. Je reposai mon regard sur le tas de feuilles mortes et je sentis quelque chose s'abattre sur moi. Je perd l'équilibre et m'écrase lamentablement sur le sol encore humide. Je me retourne et aperçois la petite chatte.

- Et bah si j’ai réussi tu te trompais !

Elle baissa la queue et me regarda un moment. C'était un chaton tout à fait incroyable. Doté d'une intelligence et d'une rapidité hors du commun. Je lui souris gentiment avant de jeter un regard vers le Camp. Une idée traverse alors mon esprit. Idiote, serte. Mais elle pourrait être amusante pour nous deux. Et puis, je serais là pour surveillé. Personne ne nous regarde. Je fais un clin d'oeil à la chatonne avant de me diriger vers la Pouponnière, lui faisant signe de rester où elle est. Je m'approche doucement et passe la tête à l'intérieur. Je remarque alors la féline que je cherchais. Et je me souviens que ma petite amie se prénomme Patte Noire. Sa mère dort profondément, entouré des autres reines. Un sourire se dessine sur mon visage et je fais demi-tour.

Arrivé devant la petite chatte, je regarde autour de moi, personne ne nous à remarquer. Alors, je l'attrape par la peau du coup et sort discrètement du Camp. Je commence à marcher dans la forêt, et quand j'estime que la distance qui nous sépare du campement est assez longue, je dépose le chaton au sol. J'hume vigoureusement l'air avant de miauler :


- Le coin grouille de gibier. On pourrait toujours essayé d'en attraper ? Tu en penses quoi ?

Elle n'a pas le temps de me répondre. Un lapin fait son apparition un peu plus loin. Le vent souffle en notre faveur. Je m'accroupis et intime le silence à Patte Noire, d'un coup de queue. Je m'approche discrètement avant de sauter dans les airs. Ma patte atterrit sur la queue du lapin qui se met à courir. Nous engageons une course folle à travers les arbres et la végétation. Du sang coule de son train-arrière. Il s'épuise et bientôt, j'arrive à lui sauter dessus. Je lui brise la nuque avant de le porter et de le déposer aux pattes de ma petite amie.

- A toi, maintenant.
Revenir en haut Aller en bas

Mon identité.
Relationship :
Rêve Noir
Guerrière du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 5355
● Je suis arrivé(e) ici le : 03/09/2012
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : Mistral Glacé (ex) ; Étoile du Tyran (ex) || AUCUN

MessageSujet: Re: Comme des chatons [PV Patte Noire]   Dim 7 Oct - 12:59

Patte Noire regarda le guerrier attentivement, elle vit une lueur de fierté illuminé ses magnifiques yeux vert profond, la chatonne se relève et se lèche la patte, ne sachant que faire tout en fixant toujours consciencieusement le jeune guerrier. Patte Noire se demanda un instant comment avait-elle put faire tomber un guerrier de cette envergure, elle qui n’était pas si musclé même plutôt maigre et frêle. La chatonne au pelage noir réfléchit un court instant et fini par se dire que c’était grâce à l’effet de surprise et à la force de l’impacte avec le guerrier grâce à la vitesse du saut de la jeune chatte. Patte Noire secoua sa tête, elle ne savait même pas elle-même pourquoi elle se léchait la patte, elle reposa sa patte noir comme le jais sur le sol légèrement humide et elle détourna son regard du guerrier pour regarder un papillon très coloré, il virevoltait au dessus du Camp du Clan du Lion. Patte Noire ne bougea pas, elle était assez mature pour ne plus courir et essayer d’attraper un papillon, maintenant, elle se contentait de les admirer. Eux étaient libre et pouvaient faire et allez où ils voulaient, elle était bloqué dans son Camp jusqu'à ce qu’elle passe apprentie et que sa vrai vie commence enfin. Patte Noire détestait sa vie de chaton, elle la trouvait ennuyante à en mourir, pour tout ceux qui croient que la vie de chaton est passionnante et bien car on peut dormir et jouer toute la journée se trompe, la vie de chaton est barbante, longue et ennuyeuse. Tout les jours, un chaton se lève et joue aux mêmes jeux que la veille, attendant patiemment qui devienne un apprenti et puisse enfin faire partit intégrante de son Clan. Patte Noire baissa la tête et se demanda avec impatience « Mais quand est-ce que je deviendrais apprentie ? ». Elle se reprit et releva la tête, elle vit sa sœur adoptive Nuage de Lueur sortir de la tanière des apprentis et aller se rassasier avec les autres apprentis, quelques instants après, son mentor vint la chercher et ils partirent tout deux vers la forêt. La jeune chatte noir baissa de nouveau la tête, puis elle se dit « Comment Nuage de Lueur à t’elle fait pour attendre six lunes en étant un chaton. ». Patte Noire releva sa tête pour la dernière fois, elle ne s’indignerait pas d’avantage devant le guerrier brun tigré qui était devant lui. Elle se mit debout et elle regarda le guerrier dans les yeux, une lueur suspecte passa dans ses yeux en une millième de seconde, la jeune chatte secoua sa tête et regarda de nouveau les yeux verts du guerrier, elle ne revit pas la lueur. La chatte noir se dit qu’elle avait dut rêver debout, Patte Noire voulut retourner à la pouponnière mais Plume de Faucon se leva et il fit un signe à Patte Noire pour ne pas qu’elle bouge. Celle-ci s’exécuta et ne bougea pas un poil, elle se rassit et attendit tout en rivant son regard sur le grand guerrier au pelage brun tigré. Pendant un instant, elle voulut courir vers la pouponnière et aller raconter tout ce qu’elle avait vu dans les yeux du guerrier, mais celui-ci lui avait donné l’ordre de ne pas bouger et Patte Noire ne voulait pas désobéir à un ainé, elle resta donc à sa place sans dire mot. Patte Noire se rappela alors le moment où elle avait vu la lueur étrange dans les yeux du guerrier, celui-ci lui avait ensuite fait un petit clin d’œil avant de se lever et de se diriger vers la pouponnière. « Pourquoi est-ce qu’il va vers la pouponnière ? » se demanda Patte Noire intriguée, la jeune chatte regarda le guerrier et suivit son chemin des yeux, celui-ci passa sa tête dans la pouponnière et la ressortit presque aussitôt, un sourire apparut sur son visage quand il fit demi-tour. Patte Noire le vit revenir sur ses pas et s’approcher progressivement d’elle, « Mais qu’est-ce qu’il manigance ? » se demanda t’elle. Quand Plume de Faucon ne fut plus qu’a une longueur de queue de la chatonne, celui-ci regarda tout autour de lui, Patte Noire se demanda encore une fois ce que le guerrier faisait, il était bizarre. Patte Noire vit Plume de Faucon celui-ci s’approcha encore plus d’elle jusqu’à ce que la jeune chatte puisse sentir le souffle chaud de l’haleine du guerrier. La jeune chatte au pelage couleur jais, vit la bouche de Plume de Faucon s’ouvrir et laisser place à des dents pointues et acérées qui s’approchèrent de Patte Noire jusqu’à ce qu’elle se referme sur son cou. Patte Noire sentit ses pattes se décoller du sol et elle sentit le vent dans son pelage, Plume de Faucon l’avait saisit par la peau du cou et la portait actuellement. Patte Noire se débattit, mais en vint, le guerrier ne la laissait pas partir, la jeune chatte détestait qu’on la porte et que l’on ne la laisse pas décider. Patte Noire vit que Plume de Faucon la portait hors du Camp, bientôt, elle se retrouva dans la forêt avec Plume de Faucon, celui-ci ne posa pas la chatonne de suite et regarda derrière lui comme s’il craignait qu’un félin l’avait suivit. Arrivé au beau milieu de la forêt, Plume de Faucon desserra c’est dents et libéra Patte Noire de l’emprise de ses dents, celle-ci voulut se mettre à grogner sur le guerrier quand celui-ci huma l’air et miaula à l’attention de Patte Noire :

« Le coin grouille de gibier. On pourrait toujours essayé d'en attraper ? Tu en penses quoi ? »

Patte Noire regarda consciencieusement le jeune guerrier au poil brun tigré, elle s’apprêta à lui répondre que jamais il n’aurait du la prendre comme ça, mais elle n’en n’eu pas le temps, même si la colère l’aveuglait. La jeune chatte aperçu un lapin qui venait de sortir d’une fourrée épaisse et singulière, ce lapin était magnifique, son pelage était épais et avait l’air si doux. Patte Noire eu presque pitié de ce lapin, avec Plume de Faucon, la proie était sure de finir dans le tas de gibier du Clan du Lion, en même temps la chatonne ne voulait pas non plus le laisser partir sans le ramener pour le dévorer au camp. La jeune chatte au pelage noir comme l’ébène voulut essayez d’attraper le lapin, elle n’en avait jamais mangée, elle s’accroupit comme pour attraper une souris, elle en avait déjà attrapé une souris avec son ami Petit Elfe, un autre guerrier du Clan du Lion très sympathique. Plume de Faucon fléchit lui aussi sur ses membres et d’un coup de queue, il intima le silence à Patte Noire qui une fois de plus obéit à son ainé. Patte Noire regarda le grand guerrier s’approcher lentement du lapin en se dandinant sur ses membres postérieurs, quand il ne fut plus qu’a une longueur de queue de renard environ, il se rabaissa encore plus avant de fléchir sur ses membres et de bondir comme un lion sur le lapin. Malheureusement, il loupa son atterrissage et il atterrit sur la queue de sa proie qui se mit à détaler comme un lapin, normal c’était un lapin et pas un autre animal. Patte Noire vit Plume de Faucon commencer à poursuivre la proie à travers les arbres, Patte Noire se mit alors à courir pour ne perdre ni le guerrier, ni le lapin. La jeune chatte au pelage sombre courut le plus vite qu’elle le pus, elle avait l’impression de voler, ses pattes ne touchaient presque pas le sol, il l’éraflait à peine. Patte Noire n’était plus qu’à une longueur de queue de renard de Plume de Faucon quand elle remarqua des tâches de sang suspecte sur le sol, elle examina attentivement Plume de Faucon de peur qu’il ne se soit blessé, mais aucune entaille, aucune blessure rien. Patte Noire lâcha un gémissement de soulagement, elle examina alors le lapin, si ce n’était pas Plume de Faucon, ça devait être la proie qui perdait ce sang. La chatonne vit une entaille plutôt large sur le flanc du lapin, elle n’aimait pas que les proies souffrent, elle préférait que les proies ne souffrent pas, elle continua quand même sa course, jusqu'à ce que le lapin s’épuise et que Plume de Faucon lui saute dessus avant de lui briser la nuque adroitement. Puis Plume de Faucon prit la proie entre ses dents avant de revenir vers la chatonne qui s’était arrêté quand le guerrier avait bondit sur le lapin bien dodu. Quand Plume de Faucon n’e fut plus qu’à une longueur de queue de chat, il déposa la proie devant Patte Noire et lui dit :

« A toi, maintenant. »

Patte Noire regarda le guerrier attentivement, comment voulait-il qu’une chatonne comme elle arrive à attraper une proie. Même si elle avait déjà attrapé une souris, la chasse n’était pas son point fort, elle préférait au contraire se battre. Patte Noire réfléchit un instant à comment elle allait procéder pour attraper une proie, elle regarda tout autour d’elle en humant l’air, cherchant le moindre fumet de souris, de lapin ou encore de musaraigne. Peut-importe, elle voulait essayé d’attraper une proie pour impressionner une nouvelle fois le guerrier. Patte Noire ne remarqua aucun fumet de proie, la jeune chatte continua alors son chemin, ignorant complètement le guerrier brun. Elle se mit à courir à pas si silencieux qu’elle ne s’entendait même pas marcher. La désespérance monta prit place dans le cœur de Patte Noire, jamais elle ne pourra ré impressionner le guerrier si elle ne trouvait pas même une petite souris. Patte Noire réussi tout de même à dépister une musaraigne, elle s’en approcha lentement et quand elle la vit, elle s’accroupit et fléchit le plus possible sur ses membres. La jeune chatte au pelage noir comme l’ébène se prépara à bondir, elle fléchit encore plus sur ses membres tout en s’approchant lentement de sa proie, quand elle ne fut plus qu’à une longueur de queue de la musaraigne, Patte Noire bondit sur la musaraigne qui essaya aussitôt de s’enfuir, malheureusement pour elle, la chatonne avait une de ses pattes sur la queue de la petite proie. Patte Noire donna un coup de patte maladroit sur la pauvre bête, la chatonne vit la vie de sa proie quitter son corps, elle la prit et l’amena devant le guerrier, elle ne montra aucune fierté, car elle n’en avait pas. Elle resta là sans bouger avec sa proie immobile devant elle.

__________________________________



: . anciennement . :
 

Nuage Noir parle en #000010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Comme des chatons [PV Patte Noire]   Ven 2 Nov - 11:44

La petite chatonne noire me regarde attentivement. J'aurais fait pareil à son âge. Mais j'étais sûr qu'elle pouvait le faire. Après tout, elle avait bien réussit à m'avoir par surprise. Elle sembla réfléchir un moment, élaborant certainement une stratégie de chasse. Puis, elle huma l'air, à la recherche de la moindre odeur de gibier. Je fis de même. Il n'y avait aucune proie dans le coin. La jeune féline se mit à courir silencieusement à travers la végétation. Elle n'avait pas l'air de se soucier de moi. Mais peu importe, tant qu'elle restait dans mon Champ de vision. Car, je ne voulais pas la perdre. Elle était désormais sous ma responsabilité et je devais à tout prix la protégée, quoiqu'il arrive. Car faire sortir un chaton du Camp pouvait être punit sévèrement mais égaré un chaton l'était encore plus. Je remarquai l'odeur d'une musaraigne. La chatte noie aussi, l'avait certainement repérée. Elle se mit en position de chasse. Impressionnant, pensai-je. Comment peut-elle déjà en savoir tant ? Elle est si jeune ! En tout cas, elle sait se qu'elle doit faire. Elle s'accroupit et fléchit le plus possible ses membres. Elle est plutôt agile. Je la regarde avec une certaine admiration. Puis, elle bondit dans les airs, sans prévenir. Une de ses pattes tombe sur la queue du petit rongeur qui essaye de fuir. Mais elle est piégée. Le chaton lui donne des coups de pattes maladroits, serte, mais puissant. Finalement, au bout d'un moment, ma petite amie du jour ramène sa proie et la dépose devant elle. Elle n'a pas l'air fière. Je la comprends. C'est toujours ainsi au début. Il n'y a aucune fierté à tuer un animal.

" Eh bien, franchement, je n'ai rien à dire. Tu feras une très bonne Guerrière. Tu es rusée, rapide, agile et forte. Je n'aimerais pas me retrouver face à toi dans un combat, plus tard."

Je pensais vraiment ce que je disais. J'aurais beaucoup aimer être le mentor de la petite féline. D'ailleurs, comment s'appelle-t-elle ? Je cherche un moment, passe en revue toute les portées de chatons... Serait-ce Patte Noire ? Oui, il me semble que c'est ça ! Qu'est-ce que je pourrais lui proposer de faire désormais ? Et si on parlait un peu... Oui, pourquoi pas. Je cherche une question et au bout d'un moment, je lui miaule :

"Alors, tu te plais dans le Clan du Lion ?"

Bon... J'aurais put trouver mieux.
Revenir en haut Aller en bas

Mon identité.
Relationship :
Rêve Noir
Guerrière du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 5355
● Je suis arrivé(e) ici le : 03/09/2012
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : Mistral Glacé (ex) ; Étoile du Tyran (ex) || AUCUN

MessageSujet: Re: Comme des chatons [PV Patte Noire]   Jeu 8 Nov - 18:32

Patte Noire venait de tué une musaraigne de plus, un animal de plus qui n’avait rien fait pour mériter ça. Mais c’était le seul moyen de nourrir les siens, de manger ce que la nature leur offrait. Patte Noire leva la tête vers le ciel et elle remercia solennellement le Clan des Etoiles de lui avoir donné la vie de l’animal. La jeune chatte au pelage noir comme le charbon n’était pas très fière de ce qu’elle venait de faire, elle avait ôté la vie à un rongeur qui aurait encore pus vivre au moins dix lunes. Elle s’imagina alors à la place de la pauvre proie, elle voyait et pensais comme la musaraigne, bien qu’elle ne pouvait pas savoir ce que celle-ci pensais et voyait. Elle essaya de voir la scène du point de vue de l’animal, elle se voyait sauter sur la souris et lui donner des coups de pattes pour l’achever. La chatte un instant se considéra comme un monstre. Pourtant, Plume de Faucon semblait fière d’elle, celui-ci miaula :

« Eh bien, franchement, je n'ai rien à dire. Tu feras une très bonne Guerrière. Tu es rusée, rapide, agile et forte. Je n'aimerais pas me retrouver face à toi dans un combat, plus tard. »

Un instant, Patte Noire fut flatté du commentaire du guerrier, pourtant, elle n’était pas si agile que ça. Pas contre, elle connaissait sa force, et elle ne savait pas très bien la maitriser, c’est même à cause de ça qu’on la qualifie des fois de brute. Même si elle aime bien qu’on lui dise ça, elle ne pourrait pas supporter que l’on lui répète tout la journée la même chose. La chatonne était impatiente de passer apprentie et d’apprendre au côté de son futur mentor. Malheureusement, Etoile du Temps et Cœur de Lion était malade et ne pouvait donc pas faire les baptêmes des nouveaux apprentis ou même des nouveaux guerriers. Patte Noire se demanda alors qui pourrait être son mentor, elle aimerait avoir un de ses amis en tant que mentor, ou un guerrier gentil pas un mentor méchant qui ne lui fait que des crasses. Patte Noire essaya de voir quel mentor, elle aimerait avoir, elle pensa de suite à Plume de Faucon, Petit Elfe ou encore Lueur d’Espoir … Mais elle aimait presque tout les guerriers du Clan du Lion, même si pour certains, leur amitié n’était pas réciproque. La chatonne contempla le guerrier, essayant de voir ce qu’il pensait d’elle. Elle ne savait vraiment pas, s’il était fier, impressionné, ou au contraire déçu et contrarié. En tout cas, il semblait réfléchir à quelque chose, « Mais à quoi ? » se demanda la jeune chatta au pelage noir comme le charbon. Elle ne trouva pas, la chatonne commença à s’ennuyer, à rester là, à ne rien faire. Elle faillit se lever et partir quand Plume de Faucon lança d’une voix forte :

« Alors, tu te plais dans le Clan du Lion ? »

Patte Noire se demanda un instant pourquoi une telle question, elle n’avait jamais connu la vie en dehors alors comment pourrais t’elle ne pas s’y plaire ? Elle préféra se calmer et elle essaya de trouver une réponse plus adéquate pour répondre au guerrier. La chatte noire revit les bons moments de sa vie, comme quand elle jouait avec ses amis ou bien encore sa sœur, qui maintenant n’avait plus beaucoup de temps à lui consacrer. Patte Noire revit ensuite les pires moments de son existence, même s’il n’était pas très nombreux, elle se rappela de toutes ses disputes avec Patte de Constellation. Tous ses moments qu’elle appelait souvenirs. La jeune chatte secoua la tête et se remémora les évènements présent, elle était en fasse de Plume de Faucon, un guerrier du Clan du Lion qui lui avait posé une question. Elle devait lui répondre, mais qu’est-ce qu’elle allait lui dire ? Sur la précipitation, elle répondit calmement :

« Oui, j’adore mon Clan et je lui resterais loyale jusqu’à ma mort. »

Patte Noire se pinça les lèvres, elle aurait quand même put trouver mieux, elle allait passer pour un bébé auprès du guerrier. En même temps, elle ne voyait pas ce qu’elle pouvait répondre d’autre. Elle se contenta de cette réponse et elle attendit un signe du guerrier.

[désolé, c'est un peu court x:]

__________________________________



: . anciennement . :
 

Nuage Noir parle en #000010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Comme des chatons [PV Patte Noire]   Mar 13 Nov - 18:34

Je n'avais rien eut d'autre à dire. D'ailleurs, il me sembla que Patte Noire était assez surprise. Question très bête, je le reconnais. La petite féline n'avait jamais vécu hors du Camp. Elle y était née et y terminerait ses jours, je pense. Un long moment de silence s'écoula. Je me plongeai dans mes rêvasseries. La Saison des Neiges approchaient à grands pas. Je n'avais pas du tout envie de voir les premiers flocons descendre doucement, emportés par une brise glaciale. Le sol de la forêt était dur et froid. C'était l'annonce de la mauvaise saison. Les nuits devenaient de plus en plus fraîche. Bientôt, les premières victimes du froid se feront contés en dizaine. Surtout les jeunes chatons et les chats très âgés ou blessés. Rien qu'à cette idée, mon corps fut parcourut d'un long frisson. La jeune chatte couleur ébène avait survécu. Je ne sais pas quel âge exactement elle avait. Mais elle était désormais assez robuste pour se défendre contre le gel. Pas autant qu'un Guerrier mais déjà plus qu'un nouveau-né. J'avais déjà assisté à la mort d'un petit. Oui, je m'en rappelle. J'étais jeune, à l'époque. Fraîchement nommé Apprenti. Alors que je partais en Entraînement avec mon mentor, nous étions passés devant la Pouponnière. Nous avions alors entendu de long gémissement qui nous avaient déchirés le coeur. Une reine était alors sortit en larme. Son apparence était pitoyable, ce jour là. Sa queue traînait au sol, ses oreilles étaient couchées sur son crâne. De grosses larmes dégoulinaient de ses yeux plissés. Son visage était déformé par la tristesse et la souffrance. Depuis, elle vivait chez les Anciens. Dans son regard dansait toujours une grande tristesse. On ne l'avait jamais revu sourire. Pauvre chatte...

« Oui, j’adore mon Clan et je lui resterais loyale jusqu’à ma mort. »

Je relevai la tête, surpris. Patte Noire m'avait sortit de ma longue réflexion. Je secouai la tête pour me remettre les idées en place. La phrase de la féline me plut bien. Elle avait l'air déterminée et sincère. Elle ferait une super guerrière, j'en étais désormais convaincu. Elle n'avait plus qu'à s'entraîner durant 6 lunes, environ. J'étais bien contente de l'avoir dans mon Clan et non en ennemi. Même si j'étais un Guerrier, je n'étais pas bête. Pour l'instant, je n'ai rien à craindre de la petite boule de poils noires. Mais dans quelques lunes... J'hume l'air un moment. Il est frai et pur. J'éternue. Je lance un petit sourire à Patte Noire avant de me lancer dans une contemplation du ciel. Des nuages blancs commencent à se regrouper. Nous ferions bien de rentré avant que la mère du félin ne se rende compte de son absence. Je fais signe à la petite chatte de me suivre. Nous prenons le chemin du retour. En route, je lui demande :

"Dis-moi, j'imagine que tu es trop jeune pour être né durant la Saison des Neiges. J'imagine que comme tous chatons, tu as hâte de voir la neige, n'est-ce pas ?"
Revenir en haut Aller en bas

Mon identité.
Relationship :
Rêve Noir
Guerrière du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 5355
● Je suis arrivé(e) ici le : 03/09/2012
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : Mistral Glacé (ex) ; Étoile du Tyran (ex) || AUCUN

MessageSujet: Re: Comme des chatons [PV Patte Noire]   Jeu 14 Fév - 21:51

[A locker vu que le personnage à été supprimé.]

__________________________________



: . anciennement . :
 

Nuage Noir parle en #000010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Comme des chatons [PV Patte Noire]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: LES ARCHIVES :: BACK TO THE PAST :: Clan du Lion-