« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'amour, il faut le trouver mais quand il est là, ce n'est que du bonheur [PV=Plume de Poussière]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: L'amour, il faut le trouver mais quand il est là, ce n'est que du bonheur [PV=Plume de Poussière]   Ven 17 Aoû - 22:45

  • Fourberie du Joker était allongé au beau milieu d'une vaste étendue désertique, où logeait quelques arbres et buissons. Tout autour de son trône, il y avait des centaines et des milliers de nourriture : autant de campagnols dodus que des écureuils avec une chair tendre, gisaient sur le sol tapis de mousse. Fourberie du Joker se léchait les babines après chaque dégustation d'un des animaux. Il était au paradis. Il préleva une souris grise, qui était placée à côté de sa patte. Il l'attrapa à l'aide de ses griffes et la fixa profondément. Son corps était froid, sa tête était baissée. Après avoir examiné sa proie, ou devrais-je dire son festin, il l'a laissa glisser doucement dans sa gorge. Le goût des souris était exquis en cette période chaude de l'année.

    Quelques heures plus tard, les corps entassés par milliers furent tous engloutis. Il n'en restait pas un seul. Le guerrier avait tout mangé. Absolument tout. Son ventre était énorme, pendait de tous les côtés. Fourberie du Joker tentait de se relever mais il ne pouvait plus supporter le poids de son corps. Il essaya de relever une patte puis l'autre, soulever sa tête qui lui semblait lourde, lourde... Mais voilà. Il ne pouvait plus faire un geste. Il était pris au piège par sa propre gourmandise... Le guerrier noir hurla de toutes ses forces mais personne ne vint à son secours... Il était seul... Tout seul...

    Une voix retentit puis Fourberie du Joker se réveilla en sursaut. Ce n'était qu'un rêve... Il n'arrivait plus à contrôler sa respiration tellement il avait été malmené. Jamais il ne mangera autant que la veille... Pourquoi avait-il mangé un écureuil et un campagnol avec son ami Plume de Sureau alors qu'il savait bien, que le soir, sa digestion faisait des siennes... Il se secoua la tête nerveusement. Rien que penser à ce tas d'animaux morts, il avait envie de vomir...
    Pour se changer les esprits, il lapa quelques gouttes d'eau au bord d'une flaque d'eau presque inexistante et préféra ne pas jeter un regard vers le tas de gibier... Il se mit sous un arbre et s'ordonna une bonne toilette. Hier il avait beaucoup chassé et de nombreuses saletés s'étaient accumulées dans son beau poil ébène. Sa langue râpeuse arrachait violemment les parasites, solidement accrocher à son pelage. Quand son pelage put enfin briller de mille feux, il put réfléchir à son planning d'aujourd'hui. Le soleil était déjà sortit et le sol était chaud, ce qui signifiait que la journée allait être insoutenable. Il opta donc la solution de se rendre aux Trois Chênes là où il pourra chasser (s'il se sent capable) et se reposer, à l'ombre d'un arbre.

    Oh oui ! C'était une bonne idée ! Tout excité par la journée qui l'attendait, Fourberie du Joker ne s'attarda pas à discuter avec ses congénères, leur avoua où il se rendait puis s'en alla. Après une bonne heure de marche, les Trois Chênes si renommés dans la région se dessinaient, à l'horizon. Ils étaient majestueux et dominaient presque tous les territoires des trois clans. Ils les représentaient. Quand il arrive enfin au niveaux des arbres splendide, il décida qu'il était temps de chasser. Il s'écarta des arbres, se mit en position de chasse, et attendit patiemment l'heure fatidique où un animal s'aventurait dans les parages, ignorant le danger... Le redoutable Fourberie du Joker qui... Plus le temps de plaisanter ! Un campagnol se pointait sous son museau, grignotant une graine entre ses pattes. Le guerrier se réjouit intérieurement et se dépêcha pour sauter sauvagement sur la proie, qui était devenue évidemment à présent sa proie. Sa proie. Ses pattes se refermèrent sur le corps tremblant du campagnol brun et pour éviter qu'il est une crise cardiaque, tellement secoué, il l'acheva en un coup de griffe au niveau de la nuque. Fier de sa prise, il l'enterra au pied de l'arbre du clan du Léopard pour la retrouver en fin d'après-midi.

    Il continua à traquer des proies environ une heure ensuite. Ce après quoi, il se dit qu'il méritait bien une sieste. Il revint au niveau des Trois Chênes, s'allongea sous les branches des arbres, sa tête reposant sur un des troncs. Alors qu'il s'apprêtait à partir aux pays des rêves, une odeur surprenante vint chatouiller son museau... Surprenante ? Non. Dégoûtante ? Oui. Un ennemi, pensa t-il tout bas.
    Son poil s'hérissa, il se mit en position d'attaqua. Qu'il ose s'approcher... Il le regrettera sincèrement... Une femelle sortit d'un buisson, se mit à courir et sauta de ses forces sur Fourberie du Joker. Mais ce n'était pas une femelle qui allait mener le combat. Il se retourna, son corps s'aplatit sur elle, ses pattes appuyant fort sur ses épaules...


    - Tu crois vraiment que tu pouvais te défier face à moi ? aboya Fourberie du Joker, tout en contemplant la beauté de la femelle. Elle était magnifique avec son pelage tigré, ses yeux bleus... Non ! Il ne fallait pas se laisser déconcentrer... Qui es-tu ?
Revenir en haut Aller en bas

Mon identité.
Relationship :
Plume de Poussière
Ancien membre



Féminin
● Nombre de messages : 114
● Je suis arrivé(e) ici le : 25/03/2012
● Mentor/Apprenti(e) : Nuage d'Ecureuil :D ♥

MessageSujet: Re: L'amour, il faut le trouver mais quand il est là, ce n'est que du bonheur [PV=Plume de Poussière]   Ven 17 Aoû - 23:24

Un oiseau se découpe dans le ciel. Une jolie chatte tigrée s'avance et saute sur lui, l'achevant d'un coup. Fière de sa prise, elle retourne vers son camp. Soudain, une marée rouge l'enveloppe. Une inondation causée par la rivière pourrait avoir lieu, mais pas rouge! La guerrière est emportée par un courant irrésistible. Puis une lumière s'affiche, l'enveloppe. Puis plus rien.

Plume de Poussière s'étira de tout son long puis se dirigea vers le tas de gibier. La jeune chatte faisait toujours ce cauchemar. Elle ne dormait presque plus rien qu'à l'idée de revivre cet enfer. Elle s'assit pour reprendre son souffle et regarda au loin, derrière les frontières du camp, vers les territoires de son clan. L'idée de manger la dégoûta et elle sortit de la clairière sans porter un regard vers le tas de gibier. Ses pas la portèrent à la limite de ses territoires puis elle regarda les quatre chênes Avec attention. Son instinct lui disait que ce lieu sacré lui apporterait réconfort et réflexion. Elle accéléra donc l'allure.

La jeune guerrière atteint un quart d'heure plus tard les arbres majestueux et s''allongea en bas de l'un d'eux. Elle regarda la colline qui la surplombait et posa sa tête sur ses pattes.

Tout d'un coup, elle repéra une forte odeur qui semblait être celle du clan du Leopard. Plume de Poussière avait le vent de face et pouvait donc surprendre l'ennemi. Elle s'approcha en rampant puis se rua sur l'inconnu, un chat massif au pelage noir comme l'ébène. Elle fut surprise par e retournement de situation qui arriva par la suite. Elle se retrouva sans comprendre sous les pattes puissantes du guerrier massif qui était d'une beauté surprenante. Il lui cria presque:

Tu crois vraiment que tu pouvais te défier face à moi? Qui es tu?

La jeune chatte réfléchit un instant. Elle poussa avec violence son adversaire puis répliqua avec malice:

Je suis plus forte que tu ne le crois. Et je suis Plume de Poussière, guerrière du clan du Lion. Pourquoi cette question? Qu'importe?

Puis la guerrière s'assit et fit une toilette complète avant de tourner son regard bleuté vers le bel ennemi.


__________________________________



Spoiler:
 

Spoiler:
 


Clan du Lion




Un enfant handicapé n'est pas un enfant malade et n'est pas contagieux. Il demande juste qu'on l'accepte tel qu'il est dans la société ! 97% d'entre nous ne copieront pas cette annonce et ne l'utiliseront pas dans leur signa.. Serais-tu, comme moi, l'un des 3%, à afficher ce texte..au moins 1h sur ta signa? Si tu as un... cœur vas -y. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Http://uneguerremaispasque.xooit.fr
Invité
Invité




MessageSujet: Re: L'amour, il faut le trouver mais quand il est là, ce n'est que du bonheur [PV=Plume de Poussière]   Sam 18 Aoû - 15:12

  • La femelle fixa Fourberie du Joker profondément, leur regard se croisèrent, puis poussée de violence, elle se rua sur le guerrier et lui donna un violent coup de patte. Il tomba rudement sur le sol, mais arriva à atterrir correctement. Comment osait-elle ? Il aurait pu répliquer de manière plus approfondie mais il se retint. Les femelles, il se devait de les respecter. Elle se lécha les babines et s'approcha d'un pas vif de Fourberie du Joker :

    - Je suis plus forte que tu ne le crois. Et je suis Plume de Poussière, guerrière du clan du Lion. Pourquoi cette question ? Qu'importe ? aboya t-elle, agacée.

    - Ne crois pas ça. Je me fixe tout simplement des limites face à une chatte... Sinon tu penses bien que je t'aurais déjà tué ! crachat-il, les yeux lui sortaient de la tête.

    Oh, elle ne savait pas à qui elle avait à faire. Heureusement que c'était une chatte sinon... Il n'en croyait pas ses yeux. Elle s'était assise, tranquillement, et se faisait un brin de toilette, à côté d'une branche qui la protégeait des rayons du soleil. Quand elle eut fini, ses yeux électriques fixèrent les yeux émeraudes du mâle. Ah, encore heureux que c'était une femelle jolie... Plume de Poussière... Plume de... Son nom résonnait dans sa tête. Il s'imaginait qu'il avait en face un chien, une vermine, un chat domestique pour lui sauter dessus, mais il n'y arrivait pas. Ses yeux n'arrivaient pas à décrocher de ceux de Plume de Poussière.

    Quelques instants plus tard, une saleté vint importuner son oeil gauche et il dû baissé les yeux. Après s'être débarrassé du parasite, il se décida finalement à se présenter et à s'excuser...

    - Bon, tout d'abord, commença Fourberie du Joker, je suis désolé, j'aurais pas du te parler comme ça...

    Les mots étaient durs à sortir mais il le fallait, pour qu'il ne passe pas comme un chat mal élevé face à Plume de Poussière. Cette dernière fut ravie d'entendre les paroles du guerrier.

    - Et je m'appelle Fourberie du Joker, guerrier du clan du Léopard... Je suis désolé, je dois y aller.

    Sur ces mots, il commença à partir mais la femelle lui cria de revenir. Elle lui avoua qu'elle souhaitait lui demander quelque chose...

    Désolé pour la fin 8D
Revenir en haut Aller en bas
 

L'amour, il faut le trouver mais quand il est là, ce n'est que du bonheur [PV=Plume de Poussière]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: LES ARCHIVES :: BACK TO THE PAST :: Terres Libres & Etoiles-