« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 En avant vers l'aventure ! Quoique... (LIBRE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: En avant vers l'aventure ! Quoique... (LIBRE)   Mer 26 Sep - 18:48

    La journée touchait à sa fin.

    Les rayons du soleil, filtrés par les denses branches et feuillages de la pouponnière, vinrent caresser le pelage doux d'une boule de poil qui dormait là. Son poil, si sombre, s'illumina sous la lumière, et l'on aperçu des reflets bruns ; cela lui donnait l'air d'une truffe en chocolat, prête à fondre à tout moment. Car il semblait si fragile, roupillant à même la litière, la truffe dans les pattes. Il avait l'air si vulnérable, du haut de sa seule lune. Une lune... Une si courte existence.

    Soudain, la petite chose lovée en boule frémit. Son pelage sembla onduler frénétiquement, comme chatouiller par le soleil. Ses moustaches frétillèrent, et son œil gauche cligna (sans s'ouvrir). Après quoi, il ouvrit un orbe, puis l'autre, laissant apparaitre ses orbites bleutés dont la couleur allait bientôt, peut-être, changer.

    Patte de Rose émit un petit grondement aigu. Sans doute son sommeil eût été profond... Mais rien arrête un chaton en plein développement, et surtout pas lui ! C'est pourquoi, téméraire, il s'étira et tenta de se lever. Peu conscient de sa force, il perdit l'équilibre et retomba là où il était endormi quelques secondes auparavant, l'air tout à fait ahuri. Ah, ces chatons... Tous les mêmes !

    Comprenant lentement son erreur, il se dressa plus doucement, et parvint à rester bien camper sur ces petites pattes. Il regarda de gauche à droite dans la pouponnière : tout le monde semblait y dormir, ou ne prêter pas attention à lui. Dans sa petite caboche de jeune chat, il comprit tout de suite ce que cela signifiait...

    - Youpi ! fit-il, dans un miaulement d'enfant ; et il plongea tête la première hors de la nurserie.

    Oh, ce n'était pas la première fois qu'il allait dehors. Néanmoins, c'était le première fois qu'il s'y aventurait sans assistance. Son minuscule cœur battait la chamade. Cette toute nouvelle liberté lui faisait tourner la tête ! Patte de Rose ne semblait pas vraiment se soucier des réactions que pourrait avoir les adultes en le voyant errer tout seul. Il était assez grand, 'toute façon !

    Les couleurs était vives. Cela ne faisait pas longtemps qu'il voyait, et étant habitué à l'ombre tranquille de sa maison, il cligna des paupières. Les odeurs, variées, lui picotait les narines. Suaves, musquées, indéfinies... Le sol était si différent que les lits qui leurs étaient confectionnés, dans la pouponnière. Ce sol, si frais, si unique, si dur... Il avait presque mal aux pattes. Mais il ne voulut pas rebrousser chemin, pas maintenant. Alors, courageux futur-guerrier, il alla tête baissée découvrir (ou redécouvrir) le Monde du Dehors.

    Il renifla, observa, gouta même, avec un émerveillement propre à celui de l'enfance. Il était tellement subjugué qu'il ne remarqua pas le chat qui se dressait devant lui. Il heurta sa patte avant de plein fouet et fut projeté en arrière...
Revenir en haut Aller en bas

Mon identité.
Relationship :
Noisette des Abysses
Guerrière du Clan du Léopard



Féminin
● Nombre de messages : 2380
● Je suis arrivé(e) ici le : 02/01/2011
● Age : 17
● Mentor/Apprenti(e) : everything has an end - but not in our mind

MessageSujet: Re: En avant vers l'aventure ! Quoique... (LIBRE)   Jeu 27 Sep - 22:45

Je reculai, le chat qui se tenait devant moi m'étais familier.
Je le connaissais bien. Mais il était supposé être mort. Suis-je dans un rêve ? Sûrement. Puisque ce chat est mon frère.
Lorsque j'étais avec Plume d'Hiver, mon premier mentor, je l'avais retrouvé, mort. Alors...Mon frère me rendait visite ?
Étrange...Je relevai la tête, le regard fixé sur lui. Il semblait perdu, mon frère perdu ? Il avança doucement vers moi.
J'hésitai entre rester ou m'enfuir. Ce n'était qu'un rêve, rien d'autre. Pourquoi voulais-je rester ? Mon frère sourit, les
larmes montèrent. Je l'ai retenu de justesse. Je baissai la tête, je devais rester forte. Ce n'était pas la réalité, j'allais
rapidement me réveiller. Mon coeur hurla de l'oublier et de partir, de l'effacer. Je rentrai mes griffes dans le sol, je
devais choisir. Que faire ? Je décidai de partir. Je me retournai, laissant mon frère seul. Je lui lançai un regard, il avait
ouvert la bouche. Il voulait me dire quelque chose ? Je ne lui laissa aucune chance. Je m'enfuis, courant dans cette
étrange forêt. Elle ne semblait pas avoir de fin. Plus j'avançai, plus la forêt s'étendait pour ne pas avoir une fin. J'entendis
des pas derrière moi. Mon frère me poursuivait ?! Je n'osai pas me retourner, je continuai de courir le plus vite possible.
Rapidement, je ne sentis plus mes pattes. Quelque chose qui ne ressenterait pas la fatigue les avaient remplacer.
Malgré cela, il m'avait rattraper. Je retournai la tête pour pouvoir le voir.

Devant moi se tenait un mur. Le même mur habituel de la tanière des apprentis. Je poussai un soupir de soulagement.
Quelle chance ! Se n'était qu'un rêve, heureusement ! J'avais donc raison ! Pourquoi avais-je réagis comme cela, alors ?
C'étais vraiment stupide de ma part...J'aurais dû y repenser trois fois avant de réagir de la sorte ! Je m'étirai en secouant
ma fourrure brune. Je sortis de la tanière, souriant aux apprentis, évitant les autres femelles. Elles pourraient peut-être me voler Balafré ! En parlant de Balafré...Je ne ressens plus les même sentiments pour lui qu'avant...Je jetai un coût d'oeil à Caresse de Lune, ma prochaine mentor. Après Plume d'Hiver, Aquarelle de Brume, sera elle ma mentor. Je ne pu m'empêcher d'aller la voir et de coller mon museau contre le sien, sous le regard perplexe des autres guerriers. Je reculai, me rendant compte de ce que je venais de faire. Complètement rouge, je m'enfuis. Sur mon passage, je tuai un pauvre petit chaton !
Je poussai un cri de rage et d'horreur ! Je me précipitai dessus, voulant voir si il était bien vivant. Je le secouai vivement avec mes pattes.

- Petit chaton ! Petit chaton ! Est-ce que ça va ?!

Pendant plusieurs minutes, je répétai la même chose, complètement accablée. Puis le petit chaton me répondit. J'en eu les larmes aux yeux. Pourquoi ? Aucune idée...

__________________________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: En avant vers l'aventure ! Quoique... (LIBRE)   Ven 28 Sep - 18:04

    - Petit chaton... Petit Chaton... Ça va...?

    Le son s'était brouillé sous le choc. La voix lui parvenait par saccade, tel une sorte de mirage auditif. Tout tournoyait autour de Rose. Des étoiles tempêtaient devant ses yeux bleutés. Un bourdonnement sourd lui tiraillait les oreilles, et il lui sembla un moment qu'il s'agissait d'un rat creusant pour atteindre l'intérieur de sa tête.

    Ce qui l'entourait auparavant, toute cette beauté emplie des nouveautés du dehors s'était soudainement envollé. Seulement du noir, et des étoiles brillantes... Patte de Rose aimait écouter les histoires des anciens, et se rappelait vaguement de ce Clan des Étoiles. Se pouvait-il que...?!

    ...Mais non, n'ayez crainte, le petit chaton n'était pas en train de mourir ! Il s'agissait juste de son imagination débordante, qui travaillait même après un choc tel que celui qu'il venait d'endurer.

    - Gnngh... Gémit-il, dans un bruit à peine audible.

    Patte de Rose, les quatre fers en l'air, ramassé sur l'herbes humides, reprenait peu à peu ses esprits. Il se redressa rapidement (bien trop rapidement), et retomba net sur le dos. Il avait encore le tournis. Il se retourna pour s'allonger sur son petit ventre plein, choisissant de rester au sol, apprenant de son erreur. Il s'ébroua, secouant follement la tête pour revenir complétement à lui.

    Le chaton fronça les babines, remuant ses petites moustaches toutes emmêlées. Il tirait une expression assez comique : tout ahuri, les yeux écarquillés, regardant le nouvel individu avec surprise. Ou plutôt, une individu, c'était une chatte; il le savait d'instinct.

    - Aïe, ma tête... Fit-il, tout en se passant la patte derrière une oreille endolorie. Oh, pardon m'dame, je vous avais pas vu !

    Elle n'avait visiblement pas été négligée par la nature, car elle était très jolie, nuancées de teintes rappelant celles d'une noisette sauvage. Elle n'avait pas l'air bien vieille, mais paraissait gigantesque aux yeux de Rose, si frêle et si jaune à côté... Il s'attarda sur ses yeux et remarqua qu'ils s'emplissaient de larmes.

    - Oh non m'dame, pleurez pas !

    Et comme pour appuyer ses dires, le tout jeune chat s'avança et se frotta contre la patte de la femelle, laquelle il avait heurté. Il ronronnait de bon cœur, se voulant enjoué et réconfortant. Le genre de trucs qui donne envie de hurler quand on aime pas les enfants... Il n'y avait plus qu'à prier pour qu'elle ai l'instinct plus ou moins maternel.

    Patte de Rose recula et s'adressa, de sa petite voix; à l'inconnue :
    - Je m'appelle Patte de Rose ! Et vous, c'est quoi ton nom ?

    Il n'avait pas encore toutes les notions de vocabulaire... Normal, vous me direz, vu son jeune âge.

    Le chaton s'assit devant elle, assez près pour lui faire lever la tête tant elle lui semblait haut...
Revenir en haut Aller en bas
 

En avant vers l'aventure ! Quoique... (LIBRE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: LES ARCHIVES :: BACK TO THE PAST :: Clan du Léopard-