« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une nuit aussi sombre que le charbon ¬¬

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Mon identité.
Relationship :
Noisette des Abysses
Guerrière du Clan du Léopard



Féminin
● Nombre de messages : 2380
● Je suis arrivé(e) ici le : 02/01/2011
● Age : 17
● Mentor/Apprenti(e) : everything has an end - but not in our mind

MessageSujet: Une nuit aussi sombre que le charbon ¬¬   Mar 30 Oct - 12:19



Eh oui ! Je ne suis qu'une idiote ! J'ai oubliée d'écrire le texte pour hier...Et en plus de cela,
vous n'aurez pas de dessin...Désolée, je vais plutôt faire celui pour le concours. Mais je vous
souhaites quand même un joyeux Halloween !!! Bon rp ! Remercions Suny pour cette signa !




Dans cette sombre nuit, la plupart des chats préfèrent
restés chez eux, voulant se cacher des ténèbres qui
envahissent peu à peu le monde. Les ombres semblent
se détacher de vous pour allez rejoindre les siens, n'est-ce
pas ? Vous remarquez que des buissons semblent
abrités quelque chose...Des créatures monstrueuses,
prêtent à vous sautez dessus à la moindre
occasion ! La lune semblent vous épiez, comme si
vous étiez un ou une criminelle.

La terre semble tapis de sang. Du sang rouge...
Ce rouge que l'on reconnait à n'importe quel
moment. Et puis, étrangement, lors de cette nuit
noir...Vous semblez apercevoir votre double
maléfique marchez à vous côtés. Il vous
regarde puis, vous sautes dessus, vous
tuant sans aucun hésitation. Vous sortez de
vos pensées en riant, sachant que ce n'est
que votre imagination qui vous fait
imaginer ce genre de choses.

Vous passez par ici par hasard. Vous vous
approchez de cette forêt car, étrangement,
vous entendez plusieurs chats se parler
entre eux. Intrigué, vous allez à leur
rencontre. Certain de voir des
apprentis se batailler, vous arrivez
dans cette clairière, près à leur
dire d'arrêter. Mais vous reculez en
vous apercevant qu'il n'y a personne. Vous
êtes sûr qu'on vous joue un tour. C'est courant,
pendant cette nuit, plusieurs chats veulent effrayer
leurs camarades. Vous grognez, plus méfiant que
jamais.

Vous apercevez un chat derrière, vous l'approchez
très doucement. Grosse erreur, ce chat baigne
dans le sang, il vous sourit puis disparais
comme si il n'avait jamais exister. À se moment
là, vous êtes sûr que votre imagination vous joue
des tours. Car le chat et le sang ne sont plus là.
Vous entendez d'autres chats arrivés, vous les
voyez. Ils viennent des trois clans ou sont des
solitaires.

Vous figez en entendant une voix glaciale
sortir de nulle part, vous disant :

" J'espère que cette nuit sera graver
à jamais dans votre esprit...! "

__________________________________







Dernière édition par Nuage de Noisette ♥ le Mar 30 Oct - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Feu de Cendres
Lieutenant du Clan du Tigre



Féminin
● Nombre de messages : 2375
● Je suis arrivé(e) ici le : 23/04/2010
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : //

MessageSujet: Re: Une nuit aussi sombre que le charbon ¬¬   Mar 30 Oct - 15:03

[ Heu, juste comme ça... Tu es sûr que les chats de Clan savent ce qu'est Halloween ? ( Je parle de ceux NÉS dans les Clans ) ]

__________________________________


« Les meilleurs moments sont ceux qui arrivent par surprise. » By Pipper Halliwell



Tout mes cadeaux ♥



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Une nuit aussi sombre que le charbon ¬¬   Jeu 1 Nov - 12:34


Spoiler:
 


Lorsque je m’éveillais, le soleil était déjà haut dans le ciel. Dans le nid, mes deux pattes et leurs petits s’activaient a placé d’étrange feuilles sur lesquelles était dessiner des citrouilles, des deux pattes habillée de noire et portant une étrange chose sur la tète …

Des toiles d’araignées recouvraient l’escalier.

Je traversais la pièce sans que l’on me remarque le moins du monde et je m’engouffrais dans la chatière pour rejoindre le jardin
.
Il y avait là de multiples citrouilles. En les contournant, je fis un bond en arrière en feulant. Les citrouilles étaient creusent. Elles me fixaient de leurs regards vides et me faisaient des sourires terrifiant. Comme je me rendis conte que cela ne pouvait être que le travail des deux pattes, je poursuivis ma progression- non sans jeté quelques regards inquiets derrière moi- jusqu'a la clôture qui séparait mon jardin de la forêt.

Entre ces deux mondes, il y avait un sentier de terre battue. Je bondis sur la clôture de bois et j’eu la surprise de voir un chat dont la fourrure devait avoir été noire, ‘’devait’’ car seulement quelques touffes recouvrait son corps maigre. IL me paraissait très, très vieux. Si vieux que je ne savais pas si un âge aussi avancé était possible.

Il devait surement savoir pourquoi mes deux pattes avaient maquillé notre nid de la sorte. Prenant mon courage a deux pattes, je l’interpelais :

« Et vous là-bas !!, pas de réponse, Le chat !! »

Cette fois, il tourna vers moi ses yeux vides. Aussi vide que ceux des citrouilles. Je frissonnais.

Une épaisse brume se leva et je ne voyais même plus mes pattes. IL me sembla distinguer les contournes du vieux félin un peu plus loin. Je sautais de ma clôture mais lorsque je l’approchais, il disparut.

Soudain la tète me tourna, je ne savais plus où j’étais. Je me guidais plus a mon ouïe qu’a ma vue.

IL me sembla entendre les voix de chats, pensant qu’il s’agissait de chats domestiques. Je me dirigeais vers eux.

J’arrivais finalement dans un endroit recouvert de terre. Je crue que c’était le sentier. Les sons venaient d’ici, j’en étais sur. Je sentis un liquide poisseux sous mes pattes. Mais comme je ne voyais rien et que j’étais bien trop jeune pour ressentir le danger. Je continuais ma progression les voix était toujours là. Je heurtais très vite quelque chose. Quelque chose de chaud. La brume se dispersa et l’odeur de la mort la remplaça.

Je poussais un miaulement suraigüe en constatant que les choses dans lesquelles je m’étais heurté était enfaites le corps d’une chatte et de ses trois chatons. Il baigné dans leurs propre sang et je me trouvais dans une clairière entouré d’arbres.

J’avais dû marcher longtemps car au dessue de ma tète, la pleine lune éclairée la foret.
Les voix qui m’avaient guidée jusqu'en ce lieu maudit devinrent plus forte dans ma tète, et je hurlais en courant le plus vite possible évitant les arbres et les buissons. Une des voix surpassa les autres :

"J'espère que cette nuit sera gravé à jamais dans votre esprit...! "
Revenir en haut Aller en bas
 

Une nuit aussi sombre que le charbon ¬¬

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: LES ARCHIVES :: BACK TO THE PAST :: Terres Libres & Etoiles-