« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand la neige nous rapproche...//PV Nuage Hivernal//

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Quand la neige nous rapproche...//PV Nuage Hivernal//   Lun 3 Déc - 10:53

C'est par un frais matin que Coeur Hivernal décida de se dégourdir les pattes,malgrés le froid.Aprés s'etre nourri d'une des prises que la patrouille avait débusquer,il resta un moment au milieu de la clairiére,pensif.Ses pensées allérent vers sa compagne et vers le chaton qu'ils avaient eu ensemble.Il pensa aussi a tout ses problémes,au conséquence de ses actes,et a autre chose de plus profond.C'est en faisant une de ses inombrable toilettes matinale qui réusssi a se vider la tête.Celle ci, bien haute,comme a son habitude,il marcha jusqu'a la sorti du camp,avec la plus grande elegance possible pour un chat sauvage. Il se moquait de ce que pouvait raconter les autres guerriers a son sujet,pour lui,il était le meilleur,le plus beau et rien ne compter plus pour lui que son image.Une fois sorti,il huma l'air et ferma les yeux,un instant puis commença sa petite balade.Il n'avait pas envie de chasser,il voulait etre seul.Il esperait avoir quelque rayons de soleil sur les rochers qui été connu pour ça.Il se dirigea la bas,avec finalement le coeur lourd et la tête pleine de questions.

( désolé pour les fautes,je l'ai pas fait sur mon ordi,mais celui du lycée,je corrigerais o/)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Quand la neige nous rapproche...//PV Nuage Hivernal//   Ven 21 Déc - 21:41

Le vent ébouriffa mon pelage, et je ne pus retenir un éternuement. Le bruit résonna entre les rochers, puis le silence revint. Il faisait froid, mais ça me rendait tellement heureux ! Bientôt, les petites boules blanches tomberaient du ciel, recouvrant les arbres, les buissons, la terre, tout, de sa poudre douce et glacée? Oui, bientôt, il neigerait. J'avais que cela arrive, pour pouvoir me rouler dans la neige avec les autres apprentis ! J'adorais faire ça depuis que j'étais chaton, et ça n'allait pas changer de sitôt ! J'éternuai une seconde fois, plus fort cette fois-ci, si fort que j'en lâchai ma souris. Elle tomba mollement dans les feuilles mortes. Je regardai à gauche, puis à droite, pour être sûr que personne ne m'avait vu. Je doutais que les autres chats du Clan apprécie que mes microbes soient sur leur nourriture. J'hésitai, mais finalement, je saisis ma proie entre mes crocs et partis en petites foulées vers le camp. Après tout, ce n'est pas quelques bactéries qui allaient rendre le Clan du Tigre malade.

A travers le feuillage des arbres, je pouvais voir le ciel gris et nuageux. Les senteurs de la forêt étaient recouvertes par celles de la pluie et l'humidité. Autant dire qu'un sale temps planait au-dessus de ma tête. Je ne tenais pas vraiment à être trempé, donc je me mis à courir vers le camp. Je fonçais sans réfléchir, je connaissais le chemin par coeur. Sauf que, évidemment, je n'étais qu'une stupide boule de poil. J'avais laissé une souris aux Rochers du Soleil ! Ce que je pouvais être bête. Je ne savais pas quoi faire. Soit je ramenais tout de suite la proie que j'avais, soit je retourner d'abord chercher l'autre souris. J'optai pour le deuxième choix, enterrai la proie que j'avais dans le bouche près d'un buisson, facilement reconnaissable, puis je me précipitai vers les Rochers du Soleil. Avec un peu de chance, aucune averse ne me tomberait dessus !

Quand j'arrivai finalement à destination, les premières gouttes me tombaient dessus. Tant pis ! Je serais trempé. Je m'arrêtai quelques à l'abri d'un roc, en tâchant de me souvenir de l'endroit où j'avais laissé ma souris... Et je me rendis compte qu'elle était juste sous mes pattes. Je la déterrai et la serrai entre mes dents. Puis, en bon coureur que j'étais, je partis à toute vitesse, sous les trombes d'eau qui tombaient du ciel. Je courais sans regarder où j'allais, pour ne pas trop mouiller mon visage, donc il était prévisible que je percute quelque chose au bout d'un moment. Ou quelqu'un. Je regardai le grand poitrail blanc en face de moi. Je me décidai à lever tête, même si j'étais complètement honteux. Je reconnus le visage de Coeur Hivernal, le guerrier de mon Clan. On se parlait peu, pourtant on se ressemblait comme deux gouttes d'eau : même yeux bleus, même pelage blanc. On avait aussi le même nom !

- Désolé, Coeur Hivernal, je dois ramener ça au camp, j'étais pressé. Tu as vu toute cette pluie ? me justifiai-je.
Revenir en haut Aller en bas
 

Quand la neige nous rapproche...//PV Nuage Hivernal//

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: LES ARCHIVES :: BACK TO THE PAST :: Clan du Tigre-