« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Up is down. [pv Sioux ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Mon identité.
Relationship :
Souffle Matinal
Lieutenant du Clan du Tigre



Féminin
● Nombre de messages : 5304
● Je suis arrivé(e) ici le : 16/01/2010
● Age : 19
● Mentor/Apprenti(e) : -

MessageSujet: Up is down. [pv Sioux ♥]   Sam 29 Déc - 18:45

Up Is Down
privé Feu de Cendres

L
es premiers flocons venaient de tomber dans la nuit. La Saison de Neiges était finalement arrivée. Et avec elle son lot de maladie et privation. Mais pour l'instant, le clan avait encore été préserver. Même si n'est pas pour longtemps ... pensa la meneuse tigrée. Ils étaient particulièrement vulnérable à cette période de la saison, surtout au début. Et encore plus maintenant qu'ils n'étaient plus sous le couvert des arbres. Etoile d'Epines poussa un soupir à vous fendre l'âme. Elle n'aimait pas cette situation. Pas du tout. Elle ne lui disait rien qui vaille.

Aujourd'hui, la meneuse avait prise la décision de quelque chose d'important pour elle et pour le clan. Elle avait décidé de revenir en arrière, sur les anciennes terres maintenant dévastées par le monstres et leurs bipèdes pour voir ce qu'il en était, s'il y avait du mouvement ou non. Et peut-être qu'avec un coup du sort, elle et les siens pourraient à nouveau vivre dans la forêt, dans leur ancien camp ... Mais ne rêve pas trop ma cocotte. Si, et bien si jamais ils sont partis, ils n'auront pas tout remit dans l'ordre ! Epines soupira à nouveau. Comme elle aurait aimé que tout cela ce passa en d'autre circonstances ! Mais pour l'instant, elle devait faire avec, elle n'avait guère le choix ...

La chatte tigrée s'avança dans le camp. Une fine couche de neige recouvrait l'intégrité de la clairière, voir de la forêt. Les ruisseaux n'étaient pas encore gelés, il faisait trop chaud encore pour cela. Elle chercha Feu de Cendres du regard. Elle avait besoin de lui parler de tout ce dont elle avait réfléchie tout-à-l'heure. Et si possible, elle aimerait qu'elle l'accompagne sur les anciennes terres. Cela faisait bien longtemps qu'elles n'avaient pas marchés toutes les deux, seules. Un sourire naquis sous ses moustaches. Deux chatons venaient de se rouler dans la neige, riant aux éclats malgré la froideur du sol. Elle les regarda d'un air attendri puis reprit ses recherches.

Enfin, lorsqu'elle trouva sa Lieutenante, elle s'approcha d'elle par petits sauts, frotta amicalement son museau dans sa fourrure - chose qu'elle n'aurait pas fait habituellement, mais elle se sentait l'âme sentimentale - et lui adressa la parole en ces termes :

« - Feu de Cendres ! Je suis heureuse de te trouver inoccupée ! J'aurai besoin de toi en fait. Elle baissa la voix et repris. J'aimerai que tu m'accompagnes vers les terres du Tigre. Il faut que j'y fasse un tour pour confirmer ce que tu m'as rapporté il y a quelques jours. »

__________________________________

merci drizzle, tu sais comme je t'aime. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rise-in-hell.forumactif.org/

Mon identité.
Relationship :
Feu de Cendres
Lieutenant du Clan du Tigre



Féminin
● Nombre de messages : 2375
● Je suis arrivé(e) ici le : 23/04/2010
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : //

MessageSujet: Re: Up is down. [pv Sioux ♥]   Dim 17 Fév - 17:40

Plusieurs jours s'étaient écoulés depuis que Nuage de Loup et moi étions partis sur nos anciennes terres. Une fois sur place, on avait malheureusement assisté au funeste résultat de l'invasion des Monstres : partout, la terre avait été éventrée, des arbres avaient été déracinés de la façon la plus brutale possible, et quant aux Rochers du Soleil et à la Petite Marre, il ne restait que de petits cratères, seuls témoins de la présence de rochers auparavant majusteux et seul une petite flaque d'eau subsistait là où autrefois un mini univers aquatique persistait. Mais ce n'était pas tout ; un silence de mort avait envahi tout le territoire, ses habitants ayant quittés les lieux pour ne pas finir commer certains de leurs compères, morts écrasés sous les grosses pattes des Monstres. Si autrefois la partie de la forêt abritant le Clan du Tigre avait été un paradis, aujourd'hui il n'en était plus rien. Mais comme dans toute obscurtié, il restait toujours une part de lumière, aussi petite soit-elle. Et ce fameux jour-là, Nuage de Loup et moi étions peut-être tombé sur cette petite lumière d'espoir.

La première neige de l'année était finalement arrivée cette nuit, annonçant ainsi officiellement la fin de la Saison des Feuilles Mortes et le début de celle des Neiges. Quand je me réveillai ce matin-là, je n'osai pas sortir tout de suite de la Tanière des Guerriers, voulant d'abord admirer la fine pellicule blanche sur le sol avant que celle-ci se transforme en neige boueuse et sale sous les nombreux va-et-vient des félins. A chaque fois qu'une petite lumière passait dessus, on avait l'impression que cette neige était faite de milliers de petits diamants. C'était tellement beau à voir ! Mais il allait bien falloir que je sorte un jour de ma tanière, et j'espèrais que ce jour arriverait bien avant la Saison des Feuilles Nouvelles ! C'est donc avec un léger regret que je posai une première patte sur le sol neigeux, ainsi qu'une autre, encore une autre et enfin la dernière. Le froid soudain me brûla les cousinets qui avaient gardés la chaleur de mon pelage et de ma litière. Mais après quelques pas, mes pattes s'habituèrent au froid mordant et je pus donc me diriger vers le centre de la Clairière en toute tranquillité. Celle-ci était encore déserte et à chaque pas que je faisais, j'avais l'impression que mes pattes contre la neige faisait tellement de bruit qu'ils allaient réveillés tout le Camp ! Ne sachant trop que faire, je m'assis en enroulant ma queue autour de mes pattes dans l'espoir de les réchauffées. Je ne savais pas encore ce que j'allais faire, mais je savais ce que je n'allais pas faire : manger et entrainer Nuage de Loup. Je ne voulais pas manger ce matin, déjà parce que je n'avais pas si faim que ça et que je trouvais donc plus juste de laisser le gibier aux autres qui en avaient plus besoin que moi. Quant à l'entrainement de mon apprenti, je comptais le " mettre en suspens ", le temps qu'on découvre ce qui se passe sur notre ancien territoire.

Très vite, d'autres félins sortirent de leurs tanières, ce qui m'aida à trouver ce que j'allais faire en premier lieu aujourd'hui. En tant que Lieutenante, organiser les Patrouilles faisait parti de mes responsabilités et je comptais bien les assumer. Je me dirigeai donc vers les quelques félins qui venaient de se réveillé et leur proposai de participer à la première Patrouille de Chasse de la journée ; maintenant que la mauvaise saison s'était installée, il était temps de remplir le Tas de Gibiers ! Après quelques instants, la Patrouille fut complète et j'invitais le dernier membre à rejoindre le groupe à l'Entrée du Camp quand une silhouette attira mon attention. Après m'être assurée que la Patrouille avait quittée le Camp, je cherchais du regard la silhouette aperçue quelques secondes plutôt. Je n'eus même pas besoin d'aller la trouvée qu'Etoile d'Epines vint à ma rencontre avant de frotter son museau dans mon épaisse fourrure rousse en guise de salut. J'avoue que sur le moment, ça m'avait un peu étonnée car la meneuse n'avait pas pour habitude de montrer autant d'affection, surtout ces temps-ci. Mais celà me réchauffa le coeur de la voir de bonne humeur.


« - Feu de Cendres ! Je suis heureuse de te trouver inoccupée ! J'aurai besoin de toi en fait. Elle baissa la voix avant de continuer. J'aimerai que tu m'accompagnes vers les terres du Tigre. Il faut que j'y fasse un tour pour confirmer ce que tu m'as rapporté il y a quelques jours. »

Je penchais ma tête sur le côté, signe de mon incompréhension, quand je me rendis compte qu'elle voulait parler de ce que mon apprenti et moi lui avions rapporté quelques jours plus tôt. " Eh bien ! Il était temps qu'on aille mener l'enquête sur le terrain ! " Pensais-je, à la fois excitée qu'on puisse peut-être retourner chez nous et terrifiée de prouver le contraire.

« Pas de souci, Etoile d'Epines ! En fait, j'avais même cru que t'allais me le proposer plus tôt ! J'avais moi aussi baissé la voix, me disant que peut-être, elle ne voulait pas que les autres soient au courant de notre petite escapade pour le moment ; ce que je respectais. Préfères-tu manger un bout avant d'y aller ou partons-nous maintenant ? »

[ Désolée du retard >.< Mais je préférais finir le RP avec Nuage de Loup avant de répondre. ]

__________________________________


« Les meilleurs moments sont ceux qui arrivent par surprise. » By Pipper Halliwell



Tout mes cadeaux ♥



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Souffle Matinal
Lieutenant du Clan du Tigre



Féminin
● Nombre de messages : 5304
● Je suis arrivé(e) ici le : 16/01/2010
● Age : 19
● Mentor/Apprenti(e) : -

MessageSujet: Re: Up is down. [pv Sioux ♥]   Mer 27 Fév - 11:05

    Et je dois répondre à un pavé pareil ? Ma motivation des trois derniers rps s'efface peu à peu ... xD
    Je me permet de jouer un tout petit peu ton perso pour avancer. v:

L
'incompréhension pu se lire pendant quelques instans dans les pupilles de la lieutenante. Oui, tout le monde était d'accord sur ce point : il devait être arrivé quelque chose d'extraordinaire - ou bien tout le contraire ! - à la meneuse pour qu'une telle marque d'affection chez elle fit son apparition. Mais dans les yeux de Feu de Cendres se reflétèrent une profonde escitation ainsi qu'une certaine terreur, sous-jacente. Elle prit la parole dez sa voix vibrante :

« - Pas de souci, Etoile d'Epines ! En fait, j'avais même cru que t'allais me le proposer plus tôt ! Elle baissa la voix et continua doucement. Préfères-tu manger un bout avant d'y aller ou partons-nous maintenant ? »

Epines avait déjà mangé un bout, en prévision, au cas où elles seraient parties immédiatement. Apparemment, elle avait bien fait. Mais quand était-il de sa chère amie ? Elle l'a fixa une moment, puis celle-ci hocha la tête, répondant ainsi à sa question muette. Bien, maintenant, elles étaient parées ! Pensé de cette manière rendait la chose moins effrayante, moins ... angoissante. Car oui, Etoile d'Epines n'était guère rassurée. Son amie lui avait maintes fois décrit l'endroit, sans omettre aucun détail. Mais elle avait un mal fou à se faire une image de tout cela. C'était donc pour cela qu'elle avait décidée d'y venir. Elle avait aussi laissé le commandement du camp à un guerrier de confiance, sans toutefois lui dévoiler où elle se rendait. Mais il était fiable et elle avait une totale confiance en lui. Discrètement, elle fit signe à Feu de Cendres de la suivre, le temps qu'elles sorten du camp. Elle ne voulait pas que les autres membres en ait vent. Elles sortirent par l'arrière du camp. De toute façon, celui-ci avait des ouvertures un peu partout donc ...

Lorsqu'elles furent en dehors de la Clairière Oubliée et du camp, la meneuse tigrée se stoppa et se mit en retrait, indiquant à sa lieutenante qu'elle pouvait maintenant prendre les devants.

« - Je te laisse nous guider. »

__________________________________

merci drizzle, tu sais comme je t'aime. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rise-in-hell.forumactif.org/

Mon identité.
Relationship :
Feu de Cendres
Lieutenant du Clan du Tigre



Féminin
● Nombre de messages : 2375
● Je suis arrivé(e) ici le : 23/04/2010
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : //

MessageSujet: Re: Up is down. [pv Sioux ♥]   Sam 27 Avr - 15:03

[ Bah heu... Ouais xD Mais t'inquiète, ce coup-ci, je pense pas que ma réponse sera très longue vu mon manque d'inspi =/
Et, pas de souci ;) ]


Apparement, la Meneuse avait dû déjà manger car elle me fit signe qu'elle était prête pour notre expédition. Elle me questionna à son tour du regard et je hochai la tête pour lui signifier qu'on pouvait bel et bien partir. Elle se dirigea donc vers l'arrière du camp, et je lui emboitai le pas tout aussi discrètement qu'elle. Visiblement, elle ne tenait pas à ce qu'on remarque notre absence, ce que je pouvais comprendre. Je me demandais juste qui allait veiller sur le Camp pendant notre absence et si elle lui avait expliqué ce qu'on allait faire. A quelques mètres de la barrière végétale qui entourait la Clairière Oubliée, Etoile d'Epines s'arrêta soudainement et recula de quelques pas. Comme je ne compris pas son geste sur le moment, je posai mes yeux verts sur elle dans l'espoir d'une explication. Explication qu'elle me donna sur le champ.

« - Je te laisse nous guider. »

Pendant une poignée de secondes, je me demandai pourquoi ce n'était pas elle qui nous guidait. Après tout, c'était elle la Meneuse et j'étais pourtant sûre de lui avoir dit dans mon rapport que Nuage de Loup et moi étions aux Rochers du Soleil lorsqu'on avait été témoin de cet affreux spectacle. Mais au fond, peu importait qui guidait qui. Le principal était que nous nous rendions là-bas au plus vite pour tirer cette histoire au clair. Je me mis donc en marche d'un pas rapide, pressé d'en finir avec cette angoisse et cette peur qui avaient pris possession de mon ventre depuis une saison entière. D'ici la fin de la journée, on saurait enfin si le Clan du Tigre était condamné à abandonner leur forêt pour toujours ou si il pourrait enfin la récupérée.


~~~

Quelques pas seulement nous séparaient des Rochers du Soleil, à présent. Quand je me suis rendue compte qu'on y était presque, je n'ai pas pu m'empêcher de ralentir le pas. Je n'arrêtais pas revoir les images terribles que j'avais vu lors de ma dernière visite et la douleur que j'y avais ressentie. C'était tellement horrible, je ne voulais pas revivre ça. Malheureusement, je n'avais pas le choix, je devais y retourner. Dire à Etoile d'Epines de continuer sans moi juste parce que j'avais peur de ressentir de la peine aurait été stupide. Et puis, c'était l'avenir du Clan qui était en jeu. Hors, que valait ma petite personne face à plus d'une vingtaine d'autres vies ? Absolument rien. En devenant Guerrière et ensuite Lieutenante, j'avais promis que je donnerais ma vie pour mon Clan, et je comptais bien tenir ma promesse. Et puis moi qui regrettait de ne pas avoir réussi à réfléchir lors de notre fuite, j'avais enfin l'occasion de me rattraper en essayant de contrôler mes émotions pour ne pas qu'elles m'envahissent toute entière. J'inspirai donc profondément tout en fermant les yeux avant de reprendre un rythme normal en direction des rochers. J'étais prête à affronter notre futur, quel qu'il soit.

[ J'ai fait exprès de m'arrêter pour que tu puisse avoir plus de liberté d'écriture. Mais si tu veux, je peux éditer pour décrire moi-même l'endroit. ]

__________________________________


« Les meilleurs moments sont ceux qui arrivent par surprise. » By Pipper Halliwell



Tout mes cadeaux ♥



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Souffle Matinal
Lieutenant du Clan du Tigre



Féminin
● Nombre de messages : 5304
● Je suis arrivé(e) ici le : 16/01/2010
● Age : 19
● Mentor/Apprenti(e) : -

MessageSujet: Re: Up is down. [pv Sioux ♥]   Mer 29 Mai - 18:20


e temps que Feu de Cendres prenne les commandes, Etoile d'Epines s'était déjà placée en retrait, afin de lui laisser place libre. Pendant à peine quelques secondes, la chatte rousse hésita puis pris les devants en direction des Rochers du Soleil.

Une telle quiétude. C'était ce qu'enviait la meneuse tigrée, depuis tant de temps. Alors qu'elle lui fallait tout reconstruire - et avant tout se reconstruire elle-même ! - la nature, elle, n'avait aucun problème de ce côté là. Il ne lui était guère compliqué de faire naître ici une jeune pousse d'un quelconque arbre, de faire éclore un parterre de légères violettes. Mais ce n'était pas encore le temps. Nous étions en plein hiver, Mère Nature était en pleine hibernation, de même que la forêt. Le tout semblait figé, comme prisonnier du temps, d'un temps qui ne passe pas. Epines jetait des regards presque fascinés un peu partout aux alentours, émerveillée comme un chaton.
Mais un tel entrain fut bientôt envolé dans le ciel chargé de nuages cotonneux. Le paysage changeait lui aussi. En son fort intérieur, elle savait qu'elles approchaient des Rochers du Soleil, et plus que tout, elle redoutait ce moment, car elle savait ce qu'elle allait y découvrir.

Quelques rayons d'un timide soleil éclairaient une petite mais vaste clairière. Derrière, l'eau d'un ruisseau miroitait, éternelle enchanteresse. Une petite dizaine de rocs brillant sous le soleil s'étendaient sur presque toute la longueur de la clairière. L'air chaud, juste au dessus, pouvait ce voir en voluptés d'air. De charmantes fleurs aux tons de l'arc-en-ciel parsemaient l'herbe d'un joli tapis coloré. Et plus que tout, le chant mélodieux des oiseaux traversait l'endroit, fusait de part et d'autre.
Voilà ce qu'avait été les Rochers du Soleil.
Il fut un temps où c'est ce qu'avait été cet endroit.
Devant-elle, les Rochers du Soleil s'étendaient, ou plutôt ce qu'il en restait. Ils étaient méconnaissables. Sur la dizaine de rochers s'y trouvant, il n'en manquait pas moins de trois. D'énormes trous béants les avaient remplacés, humides et boueux. L'herbe tout autour avait été arraché ou bien usée par le passage des monstres et des bipèdes. Etoile d'Epines réprima un feulement de dégoût. Comment avaient-ils osés faire ça ?! Elle ne se l'expliquait décidément pas. La petite mare qu'il y avait là auparavant n'était plus qu'une vague flaque d'eau trouble. L'eau stagnait, n'ayant plus les herbes semi-aquatiques pour la purger. La forêt était doucement discrète. Un courant d'air par ci, une branche qui bouge par là. Comme si le lieu était en perpétuelle hibernation. Mais il ne restait plus rien des Rochers du Soleils d'avant. Seulement des souvenirs.

Tout n'était qu'un mélange de souvenirs. Tout était flou, confus. Rien n'était vrai, tout était faux. Rien n'était altéré, tout était authentique. Un moment d'inattention.

Faire un pas, puis un autre. Feu de Cendres lui avait maintes fois décrit les lieux, sous sa demande, afin d'être sûre que celle-ci n'inventait pas. Et pourtant, maintenant qu'elle faisait face à ce spectacle, elle ne pouvait y croire. Comment, en à peine un mois pouvait-on détruire ce que la nature mettait des années à créer ? Epines secoua la tête. Comment cela avait-il bien pu arriver ... Un flot d'odeurs parvenait à ses narines, mais une seule empiétait véritablement sur les autres. Une odeur désagréable, qui vous picotait le museau et s'insinuait dans votre gorge. L'odeur de la désolation.

Avancer, toujours tout droit. Ne pas regarder devant soi. Avancer. Ne pas s'arrêter, continuer.

Pourtant, si on y regardait de plus près, les traces laissées par les monstres semblaient assez vieilles. En dehors de l'humidité du temps et de la neige, la terre était craquelée sur les bords, comme si le chemin n'avait pas été emprunté depuis longtemps. Cela ne s'appliquait pas qu'à ces marques-là. Toutes celles qui parcouraient la clairière avaient exactement le même aspect. La meneuse accéléra le pas, sans faire attention de savoir si son amie la suivait ou non. Elle allait d'un côté des rochers pour aller à l'opposé de la clairière. Elle sautait, bondissait d'un endroit à un autre. Et tout cela l'a confortait à l'idée que les bipèdes n'étaient pas passés depuis longtemps ici. Une petite flamme, celle de l'espoir, s'attisait à la vue de tout ça. Le maigre espoir qu'elle avait nourri lorsqu'elle ne sombrait pas dans une triste nostalgie s'étalait, prenait possession de tout son être. Il y avait peut-être une possibilité ...

Vivement, la meneuse revint aux côtés de Feu de Cendres et lui demanda :

« - Quand tu es venues ici la dernière fois, est-ce que les traces paraissaient aussi anciennes ? »


Nullach, désolée. ><
Pour la musique par contre, je m'en suis inspirée pour l'écrire.
Je trouvai que ça allait assez bien avec le moment ...
Et j'espère qu'elle pourra t'aider à apprécier un peu plus ce navet. >w<

__________________________________

merci drizzle, tu sais comme je t'aime. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rise-in-hell.forumactif.org/

Mon identité.
Relationship :
Feu de Cendres
Lieutenant du Clan du Tigre



Féminin
● Nombre de messages : 2375
● Je suis arrivé(e) ici le : 23/04/2010
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : //

MessageSujet: Re: Up is down. [pv Sioux ♥]   Mer 26 Juin - 15:34



Et voilà, on était enfin arrivé devant ce qui fût autrefois un territoire beau et majestueux, rendant ainsi fier le Clan du Tigre. Un territoire qui avait vu tellement de générations de chats au fil du temps, tellement d'histoires différentes qu'il devait aujourd'hui être doté d'une grande sagesse. Il avait réussi à survivre à toutes les épreuves et voilà qu'aujourd'hui, en quelques jours, voir en quelques heures à peine, il avait été ravagé par les Monstres, ne lui laissant même pas un minimum de fierté. Comme la dernière fois que j'étais venue, une boule se forma dans ma gorge et mon ventre se noua devant tant d'injustice. Pourquoi faire une chose pareille ? Qu'avions-nous fait pour mériter un tel malheur ? On ne nous avait même pas pris la peine de nous prévenir du danger... Mais au fond, aurions-nous écouté ? Après tout, on avait déjà du mal à croire qu'une telle chose puisse se produire en le vivant, alors pourquoi aurions-nous cru nos ancêtres ? J'étais partagée. D'un côté, j'en voulais à nos ancêtres de ne pas nous avoir prévenu, mais de l'autre, je comprenais leur silence. Moi-même je me savais têtue, et je suis sûre que si un jour on m'avait dit qu'un tel désastre se produirait, je n'aurais pas voulu le croire. Et pourtant... Pour une fois, les apparences n'étaient malheureusement pas trompeuses.

Je faisais un gros effort pour ne pas détourner mon regard de cette horrible scène de crime qu'étaient devenu les Rochers du Soleil. Cette vue m'était insupportable, et je n'arrêtais pas de me dire que si je détournerais le regard, rien de tout cela ne serait réel puisque je ne le voyais pas. Mais contrairement à ce que je pensais, les choses n'ont pas besoin d'être visibles pour être réelles. Parce que les faits et les conséquences, eux, étaient bel et bien visible. La preuve, c'est qu'on avait emménagé à la Clairière Oubliée. Un mouvement à côté de moi me ramena à la triste réalité. Etoile d'Epines venait de s'élancer vers les rochers et fureta un peu partout. J'admirais son courage, mais j'avais également honte en la voyant faire. Pendant qu'elle inspectait les lieux comme j'aurais dû le faire, moi je restai plantée là, paralysée. Mais qu'est-ce qui m'arrivait, bon sang ? Ok, c'était très triste et injuste ce qui s'était passé ici, mais ce n'était rien d'autre qu'un territoire qui venait de passer un sale quart d'heure, pas une vie à l'agonie ! Mais bizarrement, cela me faisait le même effet.

Timidement, je m'avançai à mon tour vers les vestiges de territoire. La truffe près du sol, la gueule entrouverte, j'humai l'endroit à la recherche de... de quoi, en fait ? La seule odeur que j'arrivais à discerner, c'était la puanteur des Monstres ! Je continuai néanmoins à chercher près de la Petite Marre lorsque je me figeai. Une odeur légère et agréable vînt lécher mon nez. Ne voyant rien à cet endroit, je me mis à gratter le sol afin d'y découvrir ce qui dégageait cette odeur. Très vite, je découvris une petite pousse verte qui essayait de percer la couche de terre et de gel qui la séparait de l'air. Il s'agissait d'une pousse de perce-neige ! Un nouvel éclat, une nouvelle flamme s'alluma alors dans mes yeux et dans mon cœur ; l'espoir. La plante en elle-même n'avait rien de fabuleux, bien qu'elle soit très belle, mais cela signifiait que malgré ce que les Monstres avaient fait, la Nature continuait à s'épanouir !
Ma tristesse et mon angoisse ainsi atténués, je continuai mes recherches avec plus d'assurance. Mais un détail me revînt soudainement en mémoire, me figeant une fois de plus. Tout à l'heure, j'avais effectivement senti la puanteur des Monstres mais ! contrairement à d'habitude, celle-ci ne m'avait pas piquée le nez. J'étais tellement obnubilée par mes sentiments que je ne m'étais même pas rendu compte que l'odeur était éventée, ce qui ne pouvait signifier qu'une seule chose... 

« - Quand tu es venues ici la dernière fois, est-ce que les traces paraissaient aussi anciennes ? »


Etoile d'Epines se tenait à nouveau près de moi, les yeux aussi brillants d'espoir que les miens. Ce que j'avais pu être bête ! Comment ai-je pu omettre un détail d'une telle importance dans mon rapport ? Je m'en étais pourtant bien rendu compte, puisque je m'étais même dit qu'on avait l'impression que les Monstres avaient tout laisser en plan, comme si ils avaient décidé d'abandonner la destruction de la forêt. Et si c'était effectivement le cas ? La lueur d'espoir qui s'était allumée quelques instants plus tôt commença à s'étendre dans tout mon corps, me donnant des fourmis dans les pattes comme si elles étaient impatientes de partir chercher d'autres preuves de ce qui en était à l'origine.

« Je n'avais pas vraiment fait attention sur le coup, mais il me semble que oui. Je me rappelle avoir eu l'impression que les Monstres avaient abandonné leur projet de destruction. Si tel est le cas, on devrait aller vérifier du côté de notre ancien Camp, non ? »

J'avais formulé mon idée sous forme de question, de peur que la Meneuse ne prenne ça pour un ordre. De plus, j'avais vraiment hâte de retrouver notre ancien Camp, mais je ne voulais pas avoir l'air d'un chaton tout excité à l'idée de pouvoir chasser pour la première fois, même si c'était le cas à l'intérieur ! Je me doutais bien que le Camp ne serait plus jamais le même qu'avant, mais il reste le même à mes yeux et tous nos souvenirs y sont restés enfouies...

__________________________________


« Les meilleurs moments sont ceux qui arrivent par surprise. » By Pipper Halliwell



Tout mes cadeaux ♥



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Souffle Matinal
Lieutenant du Clan du Tigre



Féminin
● Nombre de messages : 5304
● Je suis arrivé(e) ici le : 16/01/2010
● Age : 19
● Mentor/Apprenti(e) : -

MessageSujet: Re: Up is down. [pv Sioux ♥]   Mer 26 Juin - 20:28

D
eux orbes vertes. Deux pupilles rétrécies. Un bel ensemble pour une magnifique annonce. Ses iris étaient figés dans les siens. Comment une si petite chose pouvait-elle émettre tant de sensations ? Les yeux sont le reflet de l'âme. Peut-être. Ou peut-être pas. Peut-on les comparer à l'eau, qui semble en surface si calme mais dont les profondeurs regorgent d'ombres et d'autres secrets ? Est-ce possible ? Mais il faut se fier à ce que l'on voit. Nous n'avons pas d'autres choix. Sinon, à quoi nous raccrocherions-nous ? Nous n'avons rien d'autre. Nous n'avons que nous-même, et les autres. Il faut savoir déposer de notre fardeau sur d'autres épaules de que les nôtres. Cela paraît simple, pourtant ça ne l'est pas. Ô non. Et à celui qui me diras le contraire, je veux entendre ce qu'il a à dire avant tout.

Une flamme qui bourgeonne au sein de la terre. Elle pousse, grandit, croît, grandit encore. C'est l'évolution. Le vent arrive et souffle cette petite flamme bien frêle. Elle ne s'éteint pas, mais elle en est proche. Le vent souffle à nouveau, il veut éteindre cette flamme. Mais malgré sa faiblesse elle tient bon, elle ne veut pas lâcher. Alors le vent se retire pour revenir, plus tard. Le temps passe et toujours avec lui elle se développe. Mais cette fois-ci, un vent du nord l'atteint et elle faiblit, sans possible retour en arrière. Elle le sait. Elle le sent. Tout son être en est conscient. Alors, avant qu'elle ne meurt, elle fait une chose qui, elle le sait, va lui permettre de renaître, de revivre, mais autre-part. Auparavant jamais elle n'aurait songé à ça. Mais il faut le faire. Elle a le choix, et c'est ce choix, cette chose qui va la maintenir vivante. Dans nos cœurs.

« - Je n'avais pas vraiment fait attention sur le coup, mais il me semble que oui. Je me rappelle avoir eu l'impression que les Monstres avaient abandonné leur projet de destruction. Si tel est le cas, on devrait aller vérifier du côté de notre ancien Camp, non ? »

Voilà la bonne nouvelle. Tout le mécanisme se met, ou se remet en marche. Par habitude, il fait les gestes qu'il lui faut faire pour que tout revienne. Et d'un coup, d'un seul, la petite flamme autrefois disparue réapparaît. La renaissance.

Etoile d'Epines jeta un coup d’œil derrière elle. Les Rochers du Soleil n'étaient plus les mêmes qu'avant. Rien ne pourrait remettre à leur place les immenses rocs qui dominaient avant la petite mare et la frontière avec le Léopard. Mais la nature, elle, reviendra, et ce sans aucun problème. L'herbe poussera, les plantes fleuriront, l'eau sera saine à nouveau et de jeunes arbres grandiront à nouveau. La forêt effacera toutes les traces de cet événement, comme s'il n'avait jamais existé, n'était jamais arrivé. Voilà ce dont était capable la nature. Effacer, oublier. Quelque chose d'impossible pour elle.
Feu de Cendres avait raison. Forcément. Sans même écouter son ventre qui réclamait ni ses coussinets endoloris, la meneuse tigrée lança un « Suis-moi ! » avant de s'élancer à toute allure vers le camp du Tigre. Notre camp. Elle s'occupera plus tard de cet endroit. Le plus important était pour l'instant leur ancien lieu d'habitation, là où le clan du Tigre avait vécu pendant des générations et là où elle espérait pouvoir y vivre encore pendant longtemps.

La forêt était recouverte d'une couche de neige, de boue et terre mêlées. Chaque foulée envoyait son lot de terre boueuse et de neige à demie fondue sur les côtés. Ses mouvements étaient rapides et précipités. Pas silencieux, bruyants. Et bientôt, ses pas se firent plus mesurés, moins pataud. Elle le sentait. Elles approchaient. À cette endroit la forêt devenait de plus en plus dense, normalement. Pourtant une immense percée avait été faite sur presque dix queues de renards. Des cadavres d'arbres jonchaient le sol à certains endroits et les marques des monstres étaient bien visibles. Epines savait que si elles continuaient ainsi, elles arriveraient vers le flan arrière droit du camp, l'endroit de la tanière du guérisseur et de son apprenti. Elle ralentit puis finit par s'arrêter.

« - On va continuer, mais tout doucement. Pour l'instant je n'entends rien mais ce n'est peut-être pas pour autant qu'il n'y a plus ni bipèdes ni monstres. Il vaut mieux que l'on reste ensemble, c'est plus sûr. J'espère que le camp n'a pas autant souffert que nous ... »

Dans un murmure, la chatte tigrée posa ses yeux verts sur l'horizon. Elle ne savait pas ce qu'elle allait y trouver, ou y retrouver. Tout ce qu'elle espérait, c'était que leurs terres ne soient pas dévastées.

__________________________________

merci drizzle, tu sais comme je t'aime. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rise-in-hell.forumactif.org/

Mon identité.
Relationship :
Souffle Matinal
Lieutenant du Clan du Tigre



Féminin
● Nombre de messages : 5304
● Je suis arrivé(e) ici le : 16/01/2010
● Age : 19
● Mentor/Apprenti(e) : -

MessageSujet: Re: Up is down. [pv Sioux ♥]   Mar 13 Aoû - 15:19

    UP !

__________________________________

merci drizzle, tu sais comme je t'aime. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rise-in-hell.forumactif.org/

Mon identité.
Relationship :
Feu de Cendres
Lieutenant du Clan du Tigre



Féminin
● Nombre de messages : 2375
● Je suis arrivé(e) ici le : 23/04/2010
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : //

MessageSujet: Re: Up is down. [pv Sioux ♥]   Mer 21 Aoû - 17:27

[ Encore désolée du retard >.< ]

Lorsque je me mis à courir auprès de notre Meneuse, l'excitation me gagna entièrement. Même le froid brûlant de la fine de couche de neige recouvrant le sol sous mes pattes ne réussit pas à me ralentir. En fait, je voulais même courir encore plus vite. Je voulais vite arriver au Camp et en même temps, je voulais me défouler en courant à toute allure. Mais je m'abstins, préférant rester prudente pour éviter de se jeter dans la gueule du loup. Et bien que l'adrénaline ait envahi mon corps, une légère pointe d'appréhension persistait en moi. Appréhension qui se justifia quand on arriva à hauteur du Camp. Devant nous, des cadavres d'arbres autrefois grands et fiers jonchaient le sol, la terre était éventrée par les empreintes des énormes pattes de Monstres. Je ralentis la cadence, mon regard se portant partout autour de moi, à la recherche de Monstres ou de Bipèdes. Je ne vis rien. La voie était libre... Normalement. A côté de moi, Etoile d'Epines s'arrêta et j'en fis donc de même. Au fur et à mesure qu'elle me parlait, son regard s'éloigna de moi pour fixer l'horizon qui s'étendait devant nous. Je comprenais l'inquiétude qu'elle avait pour notre Camp, pour nos terres, pour nos vies. Cette inquiétude, je la ressentais également. Et la seule manière de la faire disparaitre de nos cœurs, c'était d'en avoir le cœur net avec cette histoire. Même si je devais ressentir la douleur qui m'a envahie aux Rochers du Soleil une nouvelle fois. Au moins, on serait enfin fixer et d'une certaine façon, notre esprit serait libéré. Libéré de cette incertitude constante qui pesait sur nos vies depuis cette fameuse nuit. La Nuit du Grand Désastre.

D'un signe de la queue, je proposai à la Meneuse tigrée de continuer notre enquête avant de commencer à me diriger vers l'entrée arrière du Camp. J'avançais ventre à terre, les oreilles plaquées contre mon crâne, afin de me faufiler plus facilement à travers la barrière de fougère qui l'entourait. Une fois de l'autre côté, je fis quelque pas pour laisser Etoile d'Epines sortir à son tour, juste avant de m'arrêter net. Mon regard se promena sur la petite clairière qui fut notre chez nous, il n'y a pas si longtemps. A mon grand étonnement, le Camp était presque intact, comparé aux Rochers du Soleil. Le gros rocher qui nous servait de Promontoire était resté bien à sa place. Quoiqu'en plissant les yeux, on pouvait apercevoir une trainée de terre humide sur l'un des bords, signe qu'on avait essayé de le pousser. Serait-il possible que même pour les Bipèdes, ce roc était trop lourd pour être déplacer davantage ? De tout évidence, les Monstres n'étaient pas entrer dans le Camp : je ne voyais nulle part leurs empreintes. Par contre, on pouvait apercevoir celles des pattes de Bipèdes par-ci par-là. Bien que les buissons nous servant de tanières avaient eu les bras tranchés, leurs troncs étaient restés à leur place. Ils n'avaient été ni déracinés, ni emportés avec les Monstres. Certains seraient horrifiés à la vue de nos tanières ainsi réduites à de simple tronc sortant du sol, mais pas moi. Moi, j'y voyais une lueur d'espoir. Le fait que les racines soient toujours sous terre signifiait que, tout comme le perce-neige que j'avais vu un peu plus tôt, les branches et les feuilles des buissons repousseront. Voilà le véritable pouvoir de la Nature : elle avait le don de créer et de recréer la vie, alors même que cela semble impossible. A côté, on se sent tellement impuissant, tellement insignifiant. Et pourtant, chacun de nous joue un rôle important dans cette magie.

Bien qu'à premier vu la Clairière était déserte et abandonnée tout comme les Rochers du Soleil, il fallait mieux en être sûr. La truffe au sol, la gueule entrouverte, je m'avançai donc vers un coin du Camp, puis un autre, et encore un autre jusqu'à j'ai passé chaque recoin au peigne fin. Finalement, le verdict tomba : On sentait l'odeur des Bipèdes un peu partout, mais elle était tout aussi éventée que celle des Monstres aux Rochers du Soleil. Cela signifiait-il que l'on pourrait bel et bien rentrer chez nous un jour ? C'est sûr que ce serait merveilleux, mais comment être sûr que les Bipèdes et leurs Monstres ne reviendront plus jamais ? De plus, même si on en était sûr, il faudra beaucoup de temps avant que les blessures que notre Territoire ait subi ne cicatrisent... D'autant plus que tant que la Saison des Neiges sera présente, elle ralentira de beaucoup le processus de guérison. En conclusion, si il est vrai que le Clan du Tigre puisse revenir un jour ici, ce ne sera pas avant plusieurs saisons. Cette pensée refroidie l'enthousiasme qui m'avait gagné tout à l'heure. Mais mon sentiment d'espoir, lui, était devenu plus présent que jamais.


« Ici aussi l'odeur des Bipèdes est éventée. Et les quelques dégâts que le Camp a subis peuvent être réparés, avec du temps. Tu pense qu'on pourra y retourner, un jour ? »

J'avais posé la question pour connaitre son avis. Mais au fond de moi, je connaissais déjà la réponse : Le Clan du Tigre reviendrait sur ses terres d'origine.


__________________________________


« Les meilleurs moments sont ceux qui arrivent par surprise. » By Pipper Halliwell



Tout mes cadeaux ♥



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Souffle Matinal
Lieutenant du Clan du Tigre



Féminin
● Nombre de messages : 5304
● Je suis arrivé(e) ici le : 16/01/2010
● Age : 19
● Mentor/Apprenti(e) : -

MessageSujet: Re: Up is down. [pv Sioux ♥]   Dim 1 Sep - 19:12

[ Pas fameux je m'en excuse mais il s'est effacé deux fois. XoX Je te laisse choisir de répondre ou non. ]
Des nuages noirs s’amoncelaient par delà le ciel et celui pris des teintes grisées, froides et noires. Le temps virait à l'orage, ou bien il annonçait pour bientôt de fortes averses ... Lui qui avait était il y avait à peine une heure de cela blanc et éclaircis, voilà qu'il se couvrait. Mais pour Etoile d'Epines, ce n'était rien. Ce n'était guère important face à ce qu'elle allait découvrir. On aurait presque dit que même le temps était anxieux.
La nervosité de la meneuse était palpable. D'un accord commun, les deux femelles s'engagèrent par la brèche qu'avaient créé les monstres dans la barrière de fougère. Feu de Cendres pris les devants, suivis par Epines. Des résidus d'écorce, de branches et de bois fouettaient son pelage et ses pattes s'enfonçaient dans la terre meuble, mais il n'y prêta aucune attention. Les enjeux étaient bien trop importants. Lorsque la lieutenante s'arrêta et se mit sur le côté pour la laisser passer, elle se faufila rapidement devant elle. Là, ses yeux s'agrandirent de surprise. Elle s'était attendu à voir leur camp complètement dévasté par les bipèdes et ravagé par leurs monstres alors qu'il n'en était rien ! La clairière était baignée d'une tranquille sérénité, comme si la nuit et le temps n'avaient eu sur elle aucune emprise. Le rocher sur lequel elle grimpait jadis pour y annoncer les nouvelles trônait toujours aussi fièrement au centre. Il n'avait pas bougé d'une queue de souris. Le poids qui lui étreignait le cœur se délia un peu. De tout ce qu'elle avait craint, à part la dévastation entière du camp et de leurs territoires, c'était que le Promontoire ne soit plus là. Non pas parce qu'il abritait sa tanière mais parce que c'était l'un des points le plus important. Bien sûr, tout n'était pas intact. Même s'il n'y avait aucunes empreintes des monstres, celles des bipèdes en revanche étaient bien visibles. Ils semblaient avoir arpentés le camp en long et en large. Les buissons qui avaient été jadis leurs tanières n'avaient plus aucune branche mais en revanche ils leurs restaient toujours leur troncs, signe que la nature pourrait se régénérer.

Feu de Cendre s'avança lentement dans la clairière, tous ses sens à l'affût du moindre détail. Epines l'a laissa aller devant. Son esprit tournait à plein régime. Avant que le camp soit de nouveau habitable, ils devraient attendre encore plusieurs lunes, voir deux ou trois saisons. La nature avait besoin de temps pour réparer et panser ses blessures ; surtout celles de la forêt ... Il lui faudrait des lunes et des lunes avant qu'elle n'y parvienne. Cela faisait maintenant une dizaine de lunes que le clan du Tigre avait migré pour la Clairière Oubliée. Heureusement que la saison des neiges n'avait pas été rude, sinon ils n'auraient pas survécus ... Mais il était impossible de dire à quoi ressemblerait la prochaine, pas même le clan des Étoiles. Elle soupira bruyamment. Elle souhaitait plus que tout retrouver son camp, et ses terres.

« - ... mais pour l'instant, une chose est sûre : le clan ne survivra pas à une seconde saison des neiges. »

Etoile d'Epines s'avança dans la clairière et comme son amie juste avant, retroussa ses babines et huma l'air. Elle fronça immédiatement le museau. Malgré que l'odeur soit principalement éventée, elle persistait toujours un peu. L'odeur des deux-pattes était présente partout dans le camp et celle des monstres l'était dans pratiquement toute la forêt. Elle marchait pas-à-pas, observant tout et relevant le moindre détail. De nombreux débris parsemaient le sol et certains avaient même une couleur bien étrange, sans parler de l'odeur. Lorsqu'elle rejoignit la chatte rousse, au centre de la clairière, celle-ci lui posa la question.

« - Ici aussi l'odeur des Bipèdes est éventée. Et les quelques dégâts que le Camp a subis peuvent être réparés, avec du temps. Tu pense qu'on pourra y retourner, un jour ? »

Ses yeux verts brillaient d'espoir. Elle ne pouvait que l'a comprendre. Plus elles progressaient, plus elle-même sentait qu'ils leur seraient bientôt possible de retourner sur leurs terres.

« - Je pense oui ; ce sera possible, mais ce sera long. Je ne sais pas pourquoi les bipèdes n'ont pas continué ici le travail qu'ils avaient commencé dans la forêt mais tant mieux pour nous. Et j'ai comme l'impression que nous ne risquons pas de recevoir leur visite à nouveau ... »

Epines parcourut du regard le paysage qui s'offrait-à elle. Ça devenait de plus en plus dur d'en douter. Avec un peu d'huile de patte et de temps, il serait bientôt possible que le camp retrouve sa splendeur et ses habitants d'antan ...

« - Rentrons au camp. Nous reviendrons ici plus tard, à la saison des feuilles vertes pour voir ce qu'il en ait et pour vérifier que personne n'y sera passé. »

__________________________________

merci drizzle, tu sais comme je t'aime. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rise-in-hell.forumactif.org/
 

Up is down. [pv Sioux ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: LES ARCHIVES :: BACK TO THE PAST :: Clan du Tigre-