« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entrainement n°1 de Nuage Noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Entrainement n°1 de Nuage Noir   Dim 13 Jan - 17:07

Le soleil se levait tout doucement, faisant briller la neige qui recouvrait le sol glacé. Un chat, droit comme un i, recouvert de cette neige qui était tombée toute la nuit veillait l'entrée du Camp. Un frôlement le fit sursauter, Chant des Mers, sa "soeur" le regardait gentiment et lui proposa de continuer le tour de garde pour qu'il puisse aller dormir. Il accepta et quitta sa place qu'il gardait depuis hier soir. Mistral Glacé alla se coucher dans sa litière de mousse et posa le bout de sa queue sur son nez, les yeux fermés. Il attendait que le sommeil vienne, mais il ne vint pas. Le mâle soupira et se mit en position assise. S'il allait demander à participer à une patrouille, son chef refusera et lui demandera d'aller se coucher pour se reposer. Il se souvint d'une promesse qu'il avait faites à son apprentie il y a deux jours. Celle se s'entrainer dès le lendemain. Il n'avait pas pu la tenir car il avait été en charge de veiller l'entrée du Camp.
Le mâle regarda le ciel et se demanda s'il n'était pas un peu tôt pour la réveiller. Mais il voyait quelques mentor partir déjà pour un entrainement, il en conclu donc qu'il était pile l'heure.
Il s'engouffra dans la tanière des apprentis et secoua doucement la jeune chatte noire roulée en boule


-Debout, Nuage Noir, on commence l'entrainement dès ce matin, lève-toi, mange un bout et on part!

Puisqu'elle ouvrit un oeil ensommeillé, il sortit et alla prend un petite proie pour dire d''avoir quelque chose dans le ventre pour la journée. Il avala la maigre souris qui se présentait devant lui et fit une bonne toilette complète en attendant que son apprentie le rejoigne, comme la neige recouvrait le sol, et qu'il était très facile de glisser sur les plaques de verglas, il avait décidé de faire le tour du territoire, lui montrer quelques techniques de chasse lorsqu'ils seraient aux Grands Pins, l'endroit le plus giboyeux du territoire du Clan du Lion.

[c'est pas grand chose ><]


Dernière édition par Mistral Glacé le Lun 27 Mai - 19:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Mon identité.
Relationship :
Rêve Noir
Guerrière du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 5355
● Je suis arrivé(e) ici le : 03/09/2012
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : Mistral Glacé (ex) ; Étoile du Tyran (ex) || AUCUN

MessageSujet: Re: Entrainement n°1 de Nuage Noir   Dim 24 Fév - 19:53


Intervention n°1

Une journée se levait. Une journée tempérée. Une journée durant la Saison des Neiges. La nuit, la neige était tombée en nombre et maintenant, alors que l’aube se levait, la neige recouvrait le sol de la forêt encore endormie. Le soleil avait commencé son ascension depuis peu, mais sa magnifique couleur aux teintes jaunâtre colorait déjà l’étendu de la voute céleste. Les étoiles, ou plutôt les guerriers de jadis, disparaissaient les uns après les autres, laissant place à de petits nuages mousseux. La forêt était silencieuse. Rien ne semblait la réveiller, pas même la lumière du soleil. Le soleil, cet astre brulant à des milliards de kilomètres de la Terre. Dans la forêt du Cerfblanc, les quelques proies n’hibernant pas, commençaient à sortir de leur tanière. Les guerriers matinaux, eux guettaient dans l’ombre la sortie de ses proies faciles.

[…]

Nuage Noir entrouvrit les yeux. La lumière vive l’a fit les refermer aussitôt. Elle retenta sa chance, en ouvrant doucement ses paupières pour que celles-ci puissent s’habituer à cet éclat. Et c’est ce que ses yeux firent. La jeune femelle se trouvait dans un grand champ. Une petite peur vint à se faire ressentir. Nuage Noir n’aimait pas être à découvert, elle était habitué à être protéger par les arbres. Là, elle avait du mal à se dissimuler entre les fleurs, et son pelage noir ne l’aidait pas non plus à se camoufler. Elle huma l’air tout en entrouvrant sa gueule pour mieux flairer les effluves. Aucune odeur de bipède, encore moins d’effluve de prédateurs autre que des félins. Elle lâcha un long soupir. Puis elle se remit en quête de gibier. Nuage Noir détecta une souris. Tout de suite, la féline se mit en la position adéquate pour chasser ce genre de gibier. Elle se rapprocha silencieusement de celle-ci, le poids de son corps, se balançant sur ses pattes arrières. Elle n’était plus qu’à une longueur de queue de renard de cette souris. Elle aiderait à nourrir son Clan qui en avait bien besoin en ce moment. Même si le Clan du Lion ne criait pas famine, il avait besoin de toutes les réserves nécessaire pour les moments les plus rudes de la saison. Nuage Noir était face à sa proie, elle n’attendait plus que le moment opportun pour l’achever. Elle bondit en direction de la souris et lui tomba dessus. Ses lourdes pattes empêchaient la souris de s’échapper. Avant que celle-ci ne lâche un cri, qui alerterait toutes les proies des environs, Nuage Noir planta ses crocs dans la nuque de la proie. Sa vie quitta son petit corps qui lorsque Nuage Noir ouvrit sa gueule, tomba inerte sur le sol. Elle remercia le Clan des Etoiles pour avoir sacrifié la vie de ce rongeur pour nourri le Clan du Lion. Après avoir enterrée sa proie, Nuage Noir entendit un bruit suspect. Un craquement de branche. « Crac », le bruit avait résonné dans la tête de la chatte. Elle huma l’air de nouveau et détecta une odeur d’animal. Mais elle ne l’a reconnut pas. Qui l’épilait ? Qui la surveillait ? Et que lui voulait cet étranger ? Elle se crispa, sur ses gardes. La chatonne lâcha un cri de peur lorsqu’elle sentit quelque chose l’a touché. Nuage Noir ouvrit rapidement les yeux, le cri lui échappa. Son cœur battait à tout rompre. La chatte se rendit compte qu’elle était dans la tanière des apprentis et non dans le champ. Et que la « chose » qui l’avait touché n’était autre que Mistral Glacé, son mentor. Celui-ci lui avait promit lors de son baptême qu’ils iraient s’entrainer le lendemain. Mais il n’avait pas tenu parole et désormais, Nuage Noir ne le croyait plus. Elle ne le comprenait pas. Elle commençait à regretter de l’avoir eut comme mentor. Même si s’était le père de Nuage de Lueur, il ne lui ressemblait pas et n’avait pas du tout le même tempérament. Mais pourquoi l’avait-il réveillé ? Pour lui dire qu’il n’irait pas s’entrainer aujourd’hui ? Nuage Noir attendit alors qu’il prenne la parole, pour dire ce qu’il avait à lui dire. Et c’est ce qu’il fit quelques instants plus tard :

« Debout, Nuage Noir, on commence l’entrainement dès ce matin, lève-toi, mange un bout et on part ! »

« Hein ? Quoi ? Je … je vais enfin commencer mon entrainement ? » Ces mots résonnèrent dans la tête de Nuage Noir. Elle n’en croyait pas ses oreilles. Elle qui était si impatiente de commencer son entrainement. Elle qui avait dut attendre six longues lunes dans la pouponnière à s’ennuyer. Elle qui se lassait de dormir, jouer et manger. Elle qui détestait attendre à rien faire. Ce qui lui avait valut quelques escapades interdites. Et aussi quelques punitions. Mais celles-ci n’étaient jamais dures à exécuter et elle était souvent aidée de sa sœur. Elle se rappela aussi qu’elle avait dut passer plus d’une lune seule de la pouponnière. Car sa sœur, n’étant que sa sœur adoptive, était passée apprentie avant elle. Quoi de plus normal car elles avaient une lune de décalage. Nuage Noir rêvassa quelques instants. Mistral Glacé, lui sortit de la tanière sans se retourner pour voir si l’apprentie le suivait. Nuage Noir bailla et se tourna vers le nid de mousse de sa sœur. Elle y était blottie, roulé en boule. Nuage Noir avait eut peur d’avoir réveillé un apprenti de la tanière, lorsqu’elle avait poussé son cri aigu. Puis elle se rappela son rêve. Il avait été très réaliste. Et ce n’était pas la première fois, qu’elle se voyait chasser et qu’elle était réveiller. Mais aujourd’hui, son rêve avait duré un peu plus longtemps. Elle ne savait pas ce que celui-ci voulait dire. Elle l’ignorait sans cesse. Après avoir observé sa sœur longuement, Nuage Noir se leva délicatement. Pour ne réveiller ni sa sœur, ni les autres apprentis. Elle ne voulait gêner personne. Une fois sur pattes, elle se dirigea lentement vers la sortie, sans quitter Nuage de Lueur des yeux. Elle ne regardait pas où elle marchait, si bien qu’elle trébucha sur la patte de Nuage de Crystal. L’apprentie tomba, son nez fut plonger dans la neige. Elle réprima un grognement quand elle sentit le froid sur son museau. Elle se releva, indignée. Elle regarda tout autour d’elle, heureusement personne ne semblait l’avoir vu tomber. La gêne qui s’était installé en Nuage Noir disparu aussitôt. Elle sortit, la tête haute et en regardant devant elle de la tanière des apprentis. Elle était si fière et heureuse de commencer son entrainement qu’elle en oublia sa chute. La lumière de l’extérieur piquota les yeux de Nuage Noir comme dans son rêve. Elle cligna des yeux et finit par s’habituer à l’intensité éblouissante que provoquait le soleil. Elle finit par se diriger vers le tas de gibier, celui-ci était assez peu dégarni. Nuage Noir était heureuse que le Clan ne souffre pas de la famine. Elle saisit une petite souris et alla la dévorer seule, dans son coin. Après avoir lavé les os de la chair de souris, elle commença une petite toilette. Après avoir remit son pelage en ordre à grands coups de langue, elle se leva et se dirigea rapidement vers son mentor. Elle ne lui en voulait plus. Elle lui avait déjà pardonné son mensonge. Elle n’y faisait même plus attention. Se grandissant de toute sa hauteur, elle se plaça face à Mistral Glacé et lui miaula d’une voix montrant son impatience et sa joie de commencer l’entrainement :

« Je suis prête. On part quand tu le souhaites Mitral Glacé. »

Nuage Noir trépignait d’impatience. Elle aurait aussi voulut lui demander : Qu’est-ce qu’on va faire aujourd’hui ? Elle voulait, mais elle savait que ça la ferait passer pour une chatte curieuse. Et elle savait que la curiosité était un vilain défaut. La queue battante, elle regardait fixement son mentor. Il avait de magnifiques yeux bleus clairs et son pelage était d’un gris perle. Sans sa musculature imposante, Nuage Noir aurait hésitée quand à la nature du félin. Elle ne pouvait s’empêcher de penser qu’elle allait enfin s’entrainer et qu’elle allait enfin apprendre quelque chose de nouveau. Désormais, elle ne s’ennuierait plus. Plus du tout. Même si elle ne s’entrainait pas, elle pouvait maintenant aller chasser sans que personne l’a gronde et la punisse.

__________________________________



: . anciennement . :
 

Nuage Noir parle en #000010


Dernière édition par Nuage Noir † le Mer 29 Mai - 16:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Entrainement n°1 de Nuage Noir   Lun 27 Mai - 19:31

Plongé dans ses pensées, Mistral Glacé ne remarqua pas la fourrure noire qui s'approchait de lui jusqu'à ce que celle-ci miaula, énergique :

« Je suis prête. On part quand tu le souhaites Mistral Glacé. »

Son apprentie le fixait, et le mâle lut dans ses yeux une impatience sans bornes, amusé, il secoua les moustaches.

« Bien, Nuage Noir, tu dois certainement te demander ce que nous allons faire aujourd'hui, j'ai donc réfléchis à te faire visiter le territoire et lorsque nous serons aux Grands Pins, je te montrerais quelques techniques de chasse. Tu es prête? Bien, partons. »

Il se leva et tourna les talons, la jeune chatte à ses côtés.
Elle était sa toute première apprentie, et le guerrier angoissait un peu à l'idée d'un échec, bien qu'il savait que les autres guerriers plus expérimentés l'aideraient s'il leur demandait des conseils, une jeune apprentie pleine de fougue ne dépendant que de lui pour apprendre l'art de la guerre et la chasse c'était... angoissant.

***

Les deux chats passèrent par les Plaines Rocheuses, là, Mistral Glacé lui expliqua qu'il fallait toujours regarder où mettre les pattes par ici, car de nombreuses crevasses s'y trouvent, mais qu'ici, l'endroit est giboyeux et propice à la chasse. Il marchèrent ensuite et entendirent au loin le grondement de la cascade, le matou raconta que cet endroit était magnifique, mais que peu de proies si trouvaient, car elles se noyaient dans l'eau. Son apprentie l'écoutait attentivement, ayant l'air de boire chaque paroles du guerrier, il ne l'apprécia que plus encore.
Puis ils arrivèrent au commencement des Grands Pins, l'odeur de gibier s'y trouvait, Mistral Glacé pourra donc déjà commencer à lui apprendre à chasser. Il marcha encore un peu dans le but d'atteindre le centre de la forêt, puis se tourna vers Nuage Noir :

« Nous nous trouvons dans une vaste forêt, aussi nommée les Grands Pins, cet endroit est l'un des plus grand du territoire du Clan du Lion, ici, de nombreuses proies s'y cachent, ce terrain est propice à la chasse. Dis-moi ce que tu sens? »

Le matou leva le nez pour renifler et sentit une odeur alléchante de campagnol, mais ne dis rien, laissant son apprentie le sentir elle-même.


[Vraiment désolée de pas avoir répondu plus tôt !]
Revenir en haut Aller en bas

Mon identité.
Relationship :
Rêve Noir
Guerrière du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 5355
● Je suis arrivé(e) ici le : 03/09/2012
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : Mistral Glacé (ex) ; Étoile du Tyran (ex) || AUCUN

MessageSujet: Re: Entrainement n°1 de Nuage Noir   Mer 29 Mai - 16:33


Intervention n°2


Nuage Noir attendait que son mentor réagisse. Il avait l’air perdu dans ses pensées. A quoi pouvait-il bien penser ? A la journée qu’il allait passer avec la chatte noire. Ou bien à autre chose ? Nuage Noir pensa à ce que pouvait penser le guerrier. Oui je sais, c’est bizarre dit comme ça, mais c’est ce qu’elle essayait de déchiffrer, les pensées de son mentor. L’apprentie au pelage sombre hésita à lâcher un autre commentaire d’impatience. Elle détestait attendre et cela la mettait en colère. Dans sa tête, plein d’évènement dansait une dance joyeuse et douce. Elle revoyait tout les plus beaux moments de sa vie, sa naissance, ses premiers jeux, ses premières « victoires », ses premières escapades, le jour de son baptême. Et voilà qu’un nouveau jour heureux allait s’ajouter à la courte liste déjà existante. Aujourd’hui, elle allait commencer son entrainement pour devenir une vraie guerrière. Ce dont elle avait toujours rêvé. Lorsqu’elle était dans la pouponnière, elle avait hâte de devenir une apprentie. Comme tous les chatons me diriez-vous. Et puis le jour de son baptême, elle était la plus heureuse des chatonnes, elle avait tellement de temps pour préparer cet événement. Elle avait été un peu surprise par son futur mentor, mais après tout, pourquoi Mistral Glacé n’avait pas le droit à sa chance ? Serre du Corbeau avait bien eut un apprenti lors du baptême qui l’avait suivit. Nuage Noir fixa profondément son mentor, manquant un miaulement de surprise lorsque celui-ci prit la parole :

« Bien, Nuage Noir, tu dois certainement te demander ce que nous allons faire aujourd’hui, j’ai donc réfléchis à te faire visiter le territoire et lorsque nous seront aux Grands Pins, je te montrerais quelques techniques de chasse. Tu es prête ? Bien, partons. »

En quelques mots alignés pour faire quelques phrases, Nuage Noir se posa une tonne de questions. Elle savait déjà que la découverte du territoire était la première chose qu’un mentor faisait avec son apprenti. Nuage de Lueur lui avait rabâché tellement de fois. Et puis, autant connaitre les limites à ne pas franchir dès le premier jour et ne pas faire d’erreur, car un accident lors d’une traque de proie où je ne sais quoi, et la frontière et vite franchit. Et si le félin ne sait pas où il s’aventure, alors s’en ai finit de lui. Nuage Noir trouvait ce choix un peu banal, mais judicieux en tout point. Elle connaissait que très peu le territoire et que si par mégarde, elle venait à s’égarer et à malencontreusement traverser un territoire n’appartenant pas à son Clan, elle s’en voudrait et en plus de cela, elle serait punie. Et aussi écervelé soit-elle, elle en rajouterait une couche comme quoi ce n’est pas de sa faute. Et oui, cette jeune novice à du répondant. Son mentor avait aussi parlé des Grands Pins, mais Nuage Noir n’avait pas la moindre idée de ce qu’était ce lieu. Elle n’avait compris que par d’éduction grâce à la suite du récit de Mistral Glacé que ce lieu devait être un terrain de chasse du Clan du Lion. Sinon pourquoi s’attarder à y apprendre des techniques de chasse si ce n’est pas pour les mettre en pratique de suite ? Nuage Noir connaissait déjà une ou deux petites techniques qu’elle avait apprises lorsqu’elle n’était encore qu’une petite chatonne sans défenses. Lueur d’Espoir et Neige des Pics lui en avait enseigné une, ainsi que Petit Elfe, un jeune guerrier pour qui la chatonne éprouvait un semblant de sympathie. Est-ce qu’elle serait capable de s’en souvenir et de les exécuter comme on lui avait montré devant son mentor ? Nuage Noir doutait de son succès. Et puis à quoi pouvais bien servir cette question rhétorique à la fin de sa réponse ? Elle venait de lui affirmer qu’elle était prête. Et pourquoi cinq minutes après, elle ne le saurait plus ? Parce qu’il lui avait donné le plan de la journée ? Nuage Noir sourit et suivit son mentor, lorsque celui-ci tourna les talons et sortit du camp. Il semblait un peu angoissé et très nerveux. Peut-être était-ce parce que Nuage Noir était sa première apprentie ? Il n’y avait pas de quoi stresser, Nuage Noir n’était pas une apprentie très exigeante, elle voulait juste apprendre auprès de quelqu’un qui l’aimerait et qui l’aiderait quand elle aurait du mal. Tous les guerriers étaient donc capables de devenir son mentor. Ils sortirent l’un derrière l’autre du camp du camp, Nuage Noir avait bien sur laissé son mentor, Mistral Glacé, passer devant elle. C’était une marque de respect qu’elle devait à ce jeune guerrier. Les deux félins parcourent un bout de chemin jusqu’à arriver à ce que Mistral Glacé appelait les Plaines Rocheuses. Nuage Noir fut émerveillée par la petite clairière de pierre. Elle était d’une beauté sans pareil à ses yeux. En même temps, Nuage Noir n’avait pas vu grand-chose dans sa courte existence. Elle sourit à son mentor qui lui expliqua les dangers et les avantages de ce lieu. Ce lieu était non seulement beau, mais c’était aussi un bon terrain de chasse. Il était cependant un peu dangereux, à cause des nombreuses crevasses qui y étaient. C’était d’ailleurs pour cette raison que ce territoire était un bon territoire de chasse, les petites proies se laissaient souvent avoir par le terrain et tombaient dans les crevasses. Après quoi, elles n’arrivaient plus à en ressortir. Nuage Noir et Mistral Glacé continuèrent leur exploration du territoire. La chatte noire fut bientôt effrayer par un violent son. Mistral Glacé lui expliqua que ce son provenait d’une cascade. Il lui expliqua aussi ce qu’était une cascade, car la jeune chatte n’en avait pas encore entendu parler. Mieux que des mots, elle était allée voir la cascade de plus près. Elle était encore plus belle que la clairière de pierre qu’elle venait de voir. Nuage Noir resta en extase devant cette étendue d’eau se jetant de haut. Elle alla laper l’eau claire et fraiche, elle était délicieuse. L’apprenti écouta attentivement les explications de son mentor, elle comprit donc que ce lieu n’était pas un très bon terrain de chasse, les proies se noyant dans l’eau de la cascade. Nuage Noir en apprenait tellement qu’elle ne savait pas si elle allait pouvoir trop retenir. Elle écoutait tout de même attentivement, buvant les paroles de son jeune mentor, pour le moins très compétant. Il semblait avoir repris confiance en lui. Il était un très bon mentor aux yeux de Nuage Noir. Nuage Noir commençait déjà à l’apprécier, même si leur début n’avait pas été simple à cause de la fausse promesse de Mistral Glacé, le jour du baptême de Nuage Noir. Ils continuèrent leur chemin, Nuage Noir commençait à trouver le territoire du Clan du Lion plutôt vaste. Ils arrivèrent aux Grands Pins. Un territoire que Nuage Noir connaissait déjà, elle l’avait découvert lors d’une escapade durant laquelle, elle avait trouvé un novice du Clan du Tigre sur son territoire. A cette époque, elle n’était encore qu’une chatonne. Maintenant, elle était apprentie et elle ne commettait aucune faute à être ici. Ce territoire était lui aussi beau, mais Nuage Noir avait un petit faible pour la Cascade à présent. Nuage Noir huma l’air et se décontracta. Elle respirait la bonne odeur de la forêt et du gibier. Elle ne savait en différencié qu’un des autres. Et c’était les musaraignes, c’était la première proie qu’elle avait attrapé en compagnie de Petit Elfe. Ils marchèrent encore un peu, puis Nuage Noir se rappela que Mistral Glacé devait lui montrer des techniques de chasse. Mais peut-être allait-il l’interroger. Nuage Noir commença à stresser, elle ne connaissait pas grand-chose. Elle essaya de ne pas laisser paraitre son stress, elle serra les dents. Le guerrier se tourna vers elle et il lui dit :

« Nous nous trouvons dans une vaste forêt, aussi nommée les Grands Pins, cet endroit est l’un des plus grand du territoire du Clan du Lion, ici, de nombreuses proies s’y cachent, ce terrain est propice à la chasse. Dis-moi ce que tu sens ? »

Mistral Glacé leva le nez pour renâcler l’air. Nuage Noir stressa de plus belle, ce qui devait arriver arriva. Elle huma l’air à la recherche d’un délicieux fumet de proie. Elle n’en décela qu’un, le seul qu’elle connaissait d’ailleurs. L’odeur d’un campagnol. C’était une petite proie très vivace et plutôt facile à attraper. Quand je dis facile, il faut juste savoir la technique appropriée et savoir l’exécuter. Sinon quoi, le rongeur vous passera entre les pattes sans que vous n’ayez eut le temps de protester. Nuage Noir stressa un moment, ayant peur de se tromper. Elle attendit un petit peu et se lança dans un murmure :

« Je sens… un campagnol ? »

Nuage Noir se mit en position adéquate. Elle s’approcha du fumet doucement et elle finit par apercevoir la petite proie cacher derrière un buisson. Sans faire de bruit, elle fit demi-tour et retourna auprès de son professeur. Elle avait tellement envie d’attraper cette proie pour montrer de quoi elle était capable. Mais elle n’osait pas faire quelque chose sans l’accord de son cher mentor. Elle lui sourit et s’assit calmement. Attendant que celui-ci annonce la suite du programme. Sans le remarquer, Nuage Noir avait évacué son stress, il n’y en avait plus la moindre trace. Elle attendit alors le plus patiemment qu’elle le put.


__________________________________



: . anciennement . :
 

Nuage Noir parle en #000010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Entrainement n°1 de Nuage Noir   Mer 24 Juil - 16:40

Suite à sa question, la jeune apprentie leva elle aussi le nez, concentrée, elle renifla l'air imprégné de l'odeur du rongeur. Quelques secondes passèrent le temps que Nuage Noir réfléchisse, Mistral Glacé lui laissa tout son temps pour qu'elle soit sûre de sa réponse. Puis, d'une voix basse, l'apprentie miaula:

« Je sens… un campagnol ? »

Le mâle sourit et hocha la tête :

«Exact. C'est une petite proie assez facile à chasser, regarde comment faire.»

Mistral Glacé s'accroupit sous les yeux curieux de son apprentie, il rampa vers le rongeur en prenant bien garde à ne pas marcher sur une brindille qui, en craquant, pourrait avertir le campagnol qu'un danger est proche. Lentement, les yeux rivés sur la bestiole qui grignotait une graine, il s'approcha, puis, jugeant qu'il était assez près, il sauta sur la proie et lui brisa le cou avant même qu'elle se soit rendue compte que quelque chose.
Il ramassa le corps puis l'enterra en expliquant à Nuage Noir qu'ils retourneraient la chercher après et que l'enterrer était la meilleure façon pour que les autres prédateurs ou mangeurs de charognes ne puisse pas déceler une odeur de gibier.
Il s'apprêtait à lui proposer de s'y prendre elle-même quand un geste vif attira son regard. Là, un écureuil grimpait lestement sur un arbre et semblait ne pas avoir remarqué les deux félins. Le matou montra l'animal à Nuage Noir discrètement puis se dit que montrer à son apprentie comment chasser l'écureuil ne lui ferait pas de mal.
Il évalua la hauteur de l'arbre et jugea les branches les plus solides à vue d'œil, puis, en silence il lança un regard à la femelle et monta branche par branche en faisant bien garde à ne pas perdre l'équilibre.
N'ayant pas peur du vide, monter aux arbres ne lui avait jamais posé de problème, même si la chasse au sol était plus son point fort. Le guerrier se rapprochait de plus en plus de l'écureuil qui, trop occupé à ranger ses noix, n'avait même pas remarqué sa présence. Il posa alors son regard sur une branche qui avait l'air moins solide que d'autres, mais qui permettrait d'atteindre la proie. Prenant son courage à deux mains, il pria pour que celle-ci puisse supporter son poids et y posa patte.
Une patte.. puis deux.. trois.. et enfin quatre. Il y était arrivé! Soulagé, le matou se détendit.... Mais un *CRAC* sonore le fit sursauter : la branche se détachait du tronc, et dans quelques secondes elle allait lâcher. Paniqué, Mistral Glacé essaya d'atteindre la branche inférieure, celle qu'il venait de quitter, mais en se baissant pour y arriver, il mit plus de poids sur la branche qui lâcha et entraîna le chat dans sa chute ...

La sensation de tomber est affreuse, tu bats des pattes sans arriver à atteindre quoi que ce soit. Le matou ne voyait pratiquement rien, normalement, un chat retombe sur ses pattes, et c'est ce qu'aurait fait Mistral Glacé si, en tombant, il n'avait pas pris de plein fouet une branche se trouvant plus basse. Les feuilles virevoltantes sur son passage, il ne voyait que du vert et du marron, il entendit un cri, et réussit à voir le sol avant de plonger dans le noir...

Un mal de crâne insupportable le sortit de son inconscience, il essaya d'ouvrir les yeux et vit tout d'abord des silhouettes floues qui bougeaient en tout sens. Peu à peu sa vue devenait plus claire et il sut reconnaître tout près de lui son apprentie et à ses côtés sa fille, Nuage de Lueur, toutes deux paraissaient folles d'inquiétude, ensuite, quelques guerriers étaient là eux aussi. Le guérisseur du Clan tripotait sa patte arrière et, encore un peu sous le choc, Mistral Glacé se demanda ce qu'il se passait. La fatigue le prit d'un seul coup et il s'endormit d'une traite.

Lorsqu'il se réveilla, son mal de crâne s'était apaisé et il se trouvait maintenant sur un lit de mousse très confortable, il ouvrit les yeux et reconnu l'entre du guérisseur. Celui-ci était à ses côtés et était encore en train de s'occuper de sa patte. Inquiet, le chat se tourna vers cette dernière et fut choqué de voir qu'elle était entourée de branches servant à remettre en place un os cassé. Il miaula d'une voix éraillée:


«Ma patte... elle est cassée?»

Le guérisseur se tourna vers lui, un air rassurant brillait dans ses pupilles:

«Elle n'est pas cassée, simplement méchamment foulée, tu ne pourras plus chasser avant quelques temps, repose-toi, tu es fatigué, tu pourras t'inquiéter plus tard, pour l'instant ton corps à besoin de sommeil.»

Encore un peu sous le choc mais aussi très fatigué, Mistral Glacé posa sa tête sur son lit de mousse et sombra directement dans un sommeil sans rêves...
Revenir en haut Aller en bas

Mon identité.
Relationship :
Rêve Noir
Guerrière du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 5355
● Je suis arrivé(e) ici le : 03/09/2012
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : Mistral Glacé (ex) ; Étoile du Tyran (ex) || AUCUN

MessageSujet: Re: Entrainement n°1 de Nuage Noir   Mer 21 Aoû - 20:47



Intervention n°3
Nuage Noir regardait son mentor et espérait ne pas s’être trompé. Elle détestait avoir l’air ridicule et en plus, elle faisait sa timide. La novice se déçue elle-même. Elle ne broncha pas et attendit que le guerrier gris hume l’air à son tour et sache donc la sorte de proie qui trainait dans ce coin là. Il me sourit, hocha la tête et me dit d’une voix douce et rassurante :

« Exact. C’est une petite proie assez facile à chasser, regarde comment faire. »

Nuage Noir fixa directement son mentor. Elle était avide d’apprendre, avide d’apprendre à se comporter comme une véritable guerrière, du moins sur le plan technique. Le reste, elle devait l’apprendre toute seule. Elle vit son mentor s’accroupir et commencer à marcher en remontant le fumet du campagnol. Elle le suivit du regard, afin de ne pas le gêner dans sa chasse. Pour ne pas marcher accidentellement sur une branche ou je ne sais quoi trainant sur le sol de la forêt. Le matou gris cendré regardait vraisemblablement où il m’était ses pattes. Quoi de plus normal, il ne devait pas effrayer sa proie avant qu’elle ne soit assez proche pour la capturer. Nuage Noir remarqua que lorsqu’il chassait, ses pattes se posaient délicatement sur le sol de façon à ne pas faire de bruit. Chose qu’elle devrait retenir et appliquer si elle espérait chasser. Nuage Noir s’approcha tout de même un peu pour voir la mise à mort de l’animal. Elle fit attention à ne marcher sur aucune branche, à ne trébucher sur aucun caillou. Quand elle fut assez proche pour voir la scène, elle se stoppa net et se concentra sur son mentor. Mistral Glacé avait les yeux rivés sur sa proie qui grignotait une graine qu’elle avait surement trouvée en s’aventurant hors de son terrier. Le guerrier sauta sur sa proie et lui brisa la nuque. La petite créature n’avait même pas vu le félin arrivé. Elle était tout concentré à se goinfrer pour voir qu’un danger arrivait droit sur elle. Nuage Noir écouta Mistral Glacé qui lui expliquait qu’il enterrait sa proie pour revenir la chercher plus tard et que de cette façon, les prédateurs ou mangeurs de charognes ne vienne pas dévorer une proie réservé au Clan du Lion. Nuage Noir avait compris cette aspect de la chasse, enterrer ses proies pour les protéger des prédateurs, ce n’était pas comme si l’on enterrait un guerrier défunt qui resterait pour toujours dans le sol, du moins son corps. Son âme elle monterait rejoindre le Clan des Etoiles. Nuage Noir secoua sa tête et repris du sérieux. Nuage Noir vit Mistral Glacé ouvrir la gueule, comme pour lui dire quelque chose, mais celui-ci la referma sans même qu’un mot en sorte. Nuage Noir se tourna vers l’origine du bruit qui avait fait taire son mentor. Le bruit venait d’un écureuil qui grimpait à un arbre. La novice avait déjà entendu parler de ces animaux, capable de monter aux arbres plus vite qu’un chat. Malgré cela, les félins arrivaient parfois à en attraper et les ramenaient au camp. La viande d’écureuil était très bonne et Nuage Noir l’appréciait. Mistral Glacé regarda Nuage Noir, puis fixa l’écureuil. Il voulait juste lui montrer l’animal si jamais elle ne l’avait pas vu. D’un signe, Nuage Noir le remercia. La novice avait envie de tenter sa chance avec cet écureuil. Mais est-ce que campagnol et écureuil nécessitait la même connaissance en chasse ? Est-ce qu’il fallait une autre technique ou est-ce que l’autre convenait ? Nuage Noir décida de rester à sa place et de ne pas courir comme un chaton écervelé après l’animal. Nuage Noir observa son mentor à l’action. Celui-ci sembla jauger la distance de la branche par rapport au sol, il semblait aussi chercher autre chose. Mais Nuage Noir ignora quoi. L’écureuil était toujours dans l’arbre et n’avait pas remarqué la présence des deux félins. Mistral Glacé lança un dernier regard à la novice. Celle-ci le regarda monter adroitement branche par branche, comme s’il avait toujours fait ça. Nuage Noir se demanda alors si elle serait un jour capable de faire cela. Pour le moment, elle pensait que c’était impossible, elle était trop petite, son corps n’était pas assez musclé pour sauter comme ça. Le guerrier au poil couleur cendre s’approchait de plus en plus de sa proie, sous le regard hébété de sa novice. Nuage Noir observa de nouveau l’écureuil, elle n’avait pas une vue hors du commun, mais sa vue de chat lui permis de voir que le rongeur se goinfrait. Mais ils ne font que ça ? Manger et attendre d’être manger ? Nuage Noir s’imagina alors que toutes les proies mangeaient et que les félins devaient simplement les attraper comme un toute autre animal attrape sa nourriture. Nuage Noir observait toujours son mentor qui continuait son ascension vers le rongeur. Il patienta plus longtemps que d’habitude sur une branche. Il semblait hésiter. Nuage Noir regarda la branche qui se dressait entre le matou et l’écureuil. Elle était fine et semblait un peu trop petite pour supporter le poids du guerrier. Le guerrier posa tout de même une patte sur la branche. Nuage Noir plissa les yeux, de peur que son mentor se fasse mal. Quand elle rouvrit les yeux, son mentor se tenait sur quatre pattes sur la branche fine qui tremblait. Plus le temps passait et plus la branche semblait se déloger un peu plus du tronc. Nuage Noir leva la tête vers le ciel, priant pour qu’il ne lui arrive rien. Un « crac » se fit entendre. Nuage Noir vit son mentor paniqué, plus aussi sur de lui qu’auparavant, sur les autres branches. Celui-ci essaya tant bien que mal de redescendre sur la branche inférieure, mais impossible. La branche craqua de nouveau et se détacha de l’arbre, entrainement avec elle, le guerrier cendré. Nuage Noir n’en croyait pas ses yeux. Elle se rapprocha du tronc, espérant par je ne sais qu’elle miracle que le guerrier se raccrocherait à celui-ci et qu’il ne chuterait pas. Malheureusement, il fendit l’air et tomba sans jamais s’approcher du tronc pour y planter ses griffes. Nuage Noir essaya de le rattraper, essayant de prédire l’endroit où allait tomber Mistral Glacé. Des feuilles tourbillonnèrent autour du chat qui chutait. Nuage Noir fut pris de panique et paralysé. Mistral Glacé s’écrasa sur le sol, juste à côté d’elle. Elle qui aurait put le sauver. Elle s’en voulait, s’était affreux. Elle ne pourrait jamais se le pardonner si Mistral Glacé mourrait. Elle poussa alors un cri en voyant le corps de son mentor :

« NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON ! »

La novice se colla au corps de son mentor, espérant de tout cœur qu’il n’était pas mort. Elle essaya de le secouer, mais rien. La panique revint et les larmes coulèrent. Nuage Noir sanglotait comme un chaton ayant perdu sa mère. Elle s’allongea au côté de son mentor et observa son ventre. Pendant un bref instant, elle crut qu’il ne bougeait plus. Mais après quelques secondes, il se mit à se soulever et à se rabaisser à une cadence faible. Mais c’était déjà ça. Nuage Noir saisit son mentor par la peau du cou et essaya de le mettre sur son dos. Elle dut s’y reprendre à plusieurs fois avant d’y parvenir. La chose la plus dure n’était pas encore passée. Sanglotant, Nuage Noir s’enfonça dans la forêt, essayant tant bien que mal de se repérer et de trainer son mentor sans lui faire mal. Elle trébucha, s’écroula et tomba ventre à terre plusieurs fois, mais n’abandonna pas. Elle traina son mentor jusqu’au tunnel d’ajonc où pour la dernière fois, elle tomba sur le sol. Elle eut juste le temps de crier cette minuscule phrase avant de sombrer dans l’inconscience :

« AU SECOURS ! VENEZ M’AIDEZ… »

Nuage Noir voyait noir et se sentit soudain secouer. Elle se leva d’un bond. Elle regarda autour d’elle. Elle était dans un endroit sentant les plantes médicinales en tout genre. Elle en déduisit alors qu’elle était dans l’antre de la guérisseuse du Clan du Lion. Elle regarda tout autour d’elle paniqué. Elle chercha son mentor du regard et le trouva coucher sur une litière. Nuage Noir s’approcha de lui et lui lécha le front. Elle allait ouvrir la bouche pour demande à Cœur d’Ombre s’il allait bien quand elle le vit ouvrir les yeux. Nuage de Lueur était à ses côtés et Nuage Noir la salua. Elle lui lécha la joue et se mit côte à côte avec elle et elles regardèrent du même regard le guerrier gris cendré. La guérisseuse parut et se mit à ausculter le félin étendu sur sa litière. Elle regardait plus particulièrement sa patte arrière qui semblait un peu tordue. Nuage Noir serra les dents, de peur que Mistral Glacé soit contraint de rejoindre la tanière des anciens beaucoup plus tôt que prévu. Le guerrier gris semblait déboussolé et vraiment épuisé. Ses yeux se refermèrent et sa tête retomba. Nuage Noir eut juste le temps d’accompagner délicatement la tête du guerrier sur ses pattes. Les guerriers furent mit dehors et seul Nuage Noir qui était encore épuisé et Nuage de Lueur purent rester. Une petite sieste et Nuage Noir fut remis sur pied. Elle allait elle aussi être mise à la porte, quand Mistral Glacé rouvrit les yeux. Nuage de Lueur avait pris le temps de refaire un nid à Mistral Glacé, il était plus neuf et avait surtout l’air plus confortable. La guérisseuse était revenue et se remettait à l’œuvre. Elle avait ramené des branches et les plaça comme si elle lui faisait une attelle. Nuage Noir pris peur et Mistral Glacé aussi. Sa panique si lisait dans ses yeux. Il se tourna trop brusquement au gout de Nuage Noir vers Cœur d’Ombre et demanda inquiet :

« Ma patte… elle est cassée ? »

La guérisseuse se tourna vers le guerrier en jetant avant un regard doux à Nuage Noir. Elle comprit alors que son mentor était sortit d’affaire et qu’il restera guerrier pendant encore longtemps. La guérisseuse pris la parole et dit à l’attention du guerrier cendré :

« Elle n’est pas cassée, simplement méchamment foulée, tu ne pourras plus chasser avant quelques temps, repose-toi, tu es fatigué, tu pourras t’inquiéter plus tard, pour l’instant ton corps à besoin de sommeil. »

Une fois de plus, Mistral Glacé s’endormit, mais cette fois-ci moins brusquement. Dehors, le soleil se couchait. Nuage Noir suivit de Nuage de Lueur sortirent de la tanière et se partagèrent une proie. Elles retournèrent dans la tanière des novices et s’endormirent. Les journées de Nuage Noir se passaient, attendant que son mentor se remette de sa fracture. Elle voulait reprendre l’entrainement et ce au plus vite. Mais son mentor ne pouvait le faire. Elle lui avait promis d’être patiente et lui, il lui avait assuré qu’il se rentabiliserait vite ou alors qu’elle aurait un autre mentor. Mais Nuage Noir ne voulait pas d’autre mentor. Elle voulait son mentor.

[Ce RP peut-être locké et mon commentaire supprimé. Merci]

__________________________________



: . anciennement . :
 

Nuage Noir parle en #000010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Entrainement n°1 de Nuage Noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: LES ARCHIVES :: BACK TO THE PAST :: Clan du Lion-