« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A Good Omen. [pv Nam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: A Good Omen. [pv Nam]   Dim 13 Jan - 18:19


A Good Omen.
privé Chant des Mers, ou comment dire un poisson mangeant des nems. 8D

U
n sacré froid. Mordant. Et humide, en plus. Un vent venu droit du nord souffle en rafales, sans aucune pitié apparente pour les êtres vivants qui vivent sur cette terre ravagée par le givre et la neige. Si l'on est sur une vaste et grande plaine, on pourrait apercevoir, sur la ligne de l'horizon, les lueurs d'un timide soleil naissant. Et il n'a pas tord. Qui aurait envie de montrer le bout de son museau par un froid pareil ?

Le truc qui ne vous donne - généralement - pas envie de sortir. Je dis généralement car il y a des êtres qui aime sortir par ces temps-là. Et Vent du Nord en fait parti. La neige, chez lui, c'est l'occasion rêvée d'un émerveillement sans pareil. Poser son séant sur un rocher un peu plus haut et contempler, tout simplement, l'hiver. S'amuser à sauter dans une bonne longueur de queue de renard de neige ; ça, se sont les joies de l'hiver. D'après lui. Après, je ne dis pas que tout le monde aime.

La neige recommença à tomber en abondance, ravissant le matou noir et blanc. Les yeux pétillants, il les leva au ciel, regardant les flocons tomber. Malgré le froid qui s'insinuait dans ses coussinets, il ne bougeait pas ; il admirait. Mais une bourrasque de vent et un fumet alléchant l'arrachèrent à sa contemplation. Suivant son instinct - et son odorat - il marcha, berçé par le monotone mouvement de ses pattes. L'une après l'autre.

Sa fourrure se fondait presque parfaitement dans le paysage hivernal qu'il traversait. Seul ses taches noires le trahissaient. Mais personne ne semblait s'en formaliser. Les arbres étaient dénudés de toutes choses, une épaisse couche de neige recouvrant leurs maigres branchages. De temps à autre, d'un arbre à l'autre, on pouvait voir une boule noirâtre accrochée ou simplement nichée entre deux branches. Par terre, on pouvait aussi distinguer des traces d'animaux en quête de nourriture. Justement, c'était ce que cherchait le félin. Et malgré son fort handicap par rapport à la chasse, il se savait avantagé grâce à son pelage. Il huma l'air. Le fumet qu'il avait sentit quelques minutes plus tôt était à présent bien plus prononcé. Il fit parcourir son regard sur les environs, espérant débusquer sa proie. Au loin, il aperçu, couché au pied de l'Arbre aux Chouettes, un chat. Ne s'en préoccupant guère, il passa, et vit enfin ce qu'il cherchait. Au pied d'un petit arbuste grattait un campagnol. Ni trop maigre - ce qui est assez exceptionnel pour la saison - ni trop gras - il s'était fait de bonnes réserves. Pas de doute, c'est lui. Doucement, très doucement, il s'approcha. Lorsqu'il ne fut qu'à une petite queue de renard du rongueur, il bandit ses muscles, qui saillirent sous son pelage. Comme un loquet qui ne peut plus retenir un ressort, il jaillit et planta une lourde patte sur le campagnol. Il gigotait encore. Il le lança en l'air puis, en le rattrapant au vol, il planta ses crocs dans sa gorge.

Le campagnol, prit entre ces puissantes machoires, ne fit pas long feu. Satisfait, Vent du Nord trottina en direction du félin qu'il avait aperçu avant. Arrivé devant lui, sa bouche encombrée par le rongueur, il se présenta :

« - Enbanbé, be muis Bent du Nord. »
    Je l'ai dépoussièré, donc il est un peu bizarre ... xD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: A Good Omen. [pv Nam]   Lun 4 Fév - 19:53


Chant des Mers se baladait toute seule à travers les territoires de son clan. Ce genre de comportement ne lui étai pourtant pas étranger. Elle faisait souvent ça, quand elle avait besoin d’être seule. Pourtant, la météo de la journée n’était pas bien favorable à ses promenades en solitaire. Tout était intégralement recouvert d’une épaisse couche de neige, qui ne faisait que de s’agrandir, au fur et à mesure que de gros flocons tombaient du ciel. Chant des Mers avait besoin de se détendre. Se détendre sous la neige, dites vous ? Euh … Plus ou moins. Elle aimait simplement tout particulièrement, quand elle en ressentait le besoin, rester assise, les yeux clos, près du Champs en Fleurs. Même si en hiver il n’y avait plus du tout de verdure, ce lieu gardait son calme et sa sérénité. Du moins il se pouvait que ce ne fût que du point de vue de la guerrière blanche comme la neige.

Soudain, la neige tomba plus drue et plus abondamment. Le corps blanc de Chant des Mers ondulait souplement dessous, sa fourrure se faisait de plus en plus lourde. Ses cils battaient furieusement, pour qu’elle puisse y voir plus clairement. Parce qu’avoir des flocons dans les yeux pour marcher, ce n’est pas évident. La guerrière s’arrêta quelques instants pour se secouer de toutes ses forces. De l’eau de neige fondue coulait sur ses poils, raison de plus pour remuer son pelage pour en enlever toutes ses gouttes gelées. Puis elle se remit en route pour arriver à son endroit de repos favori.

Arrivée, ce qu’elle vit ne fut qu’une immensité de blanc. Elle pensa au fait que si un autre chat se trouvait dans les environs, il ne la verrait certainement pas, la confondant avec toute cette neige. Cependant, elle ne voulait vraiment pas être dérangée aujourd’hui ! Elle était là pour vider son esprit, pas pour faire copain-copain avec toute la forêt ! Elle s’allongea sous un grand arbre qui se trouvait là, à un endroit protégé de toutes les chutes de neiges –du moins en théorie. Confortablement installée sur le sol –un peu froid quand même-, elle leva la tête vers les larges branches de l’arbre. Une très épaisse couche de neige protégeait tout ceux qui se trouvaient en dessous. De là où elle était, elle ne voyait que les rameaux sombres, faisant un contraste énorme avec la neige qu’ils soutenaient.

Après quelques dizaines de minutes, Chant des Mers, ses yeux océans toujours clos, elle se redressa et s’étira avant de rester bien droite, face à l’imposant tronc. Ses membres engourdis par l’immobilité et sûrement un peu par le froid, elle demeurait ainsi, debout, faisant attention à chaque petit bruit, de vent, d’herbe, de branches qui craquent. Y compris celui d’un chat vaaaaaaaaachement discret qui s’approchait derrière elle. Pourtant, Chant des Mers ne s’alarma pas. Vu le vacarme sans nom qu’il faisait, il n’avait aucune mauvaise intention. Du moins, elle voulait bien le croire. Parce que s’il avait l’intention de la tuer, un coup de crocs dans la nuque serait fait en un clin d’œil.
- Enbanbé, be muis Bent du Nord.

LA guerrière blanche soupira. Elle avait besoin d’être au calme, tranquille et SEULE et il fallait qu’elle tombe sur le boulet n°1 des clans. La chance n’y est vraiment pas. Chant des Mers ne prit même pas la peine de se retourner pour regarder le nouvel arrivant, qui avait certainement quelque chose dans la bouche, à en juger par sa parole. Et certainement une proie, à en juger par l’odeur qui flottait dans l’air. La guerrière du Lion répondit, d’une voix sèche et froid –et aigue, tout naturellement-, montrant bien le mécontentement d’avoir été dérangée dans sa « méditation » :
-On ne parle pas la bouche pleine.


(En retard ? Moi ? Naaaaaaaaan ... 8DD)



Revenir en haut Aller en bas
 

A Good Omen. [pv Nam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: LES ARCHIVES :: BACK TO THE PAST :: Terres Libres & Etoiles-