« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand le loup se laisse amadouer par le froid du Givre; ou bien au contraire ...[Privé Nuage de Loup]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Quand le loup se laisse amadouer par le froid du Givre; ou bien au contraire ...[Privé Nuage de Loup]   Ven 8 Fév - 19:14

Quand le loup se laisse amadouer par le givre ou au contraire ... [Privé Lupus]


La novice du Clan du Tigre se plaqua sur le sol, se mordant la langue pour ne pas crier; ne pas déceler sa présence.Les horribles bruits des Monstres lui vrillait les tympans. Elle recula vivement, essayant de s'éloigner de cette horrible machine au pelage vert, dont les machoires arrachaient les conifères de la forêt. Qui aurais crut que la même race que les Bipèdes innoffensifs qui s'occupaient de Nuage Gelé, lorsqu'elle était une domestique, étaient aussi puissants ? La femelle tachetée n'aurais jamais eu cette idée. Elle espérait que ce qui se déroulait sous ses yeux n'était qu'un cauchemar, mais comment ne pas avouer que ce spectacle à un air réel ? Désorientée et horrifiée, la novice détala sans plus attendre. Lion de ce vacarme du martyre, loin de cette destruction qu'elle n'arrivait pas à supporter, ni à voir ni à entendre.Pour une fois, Nuage Gelé, qui était toujours à la recherche de danger et d'aventures regretta d'être passé dans cet endroit. Malgré qu'elle ait fait la sourde oreille aux rumeurs qui laissaient penser que la Cabane à Couper le Bois était dangereux, un domaine contrôlé par les Bipèdes, elle n'avait plus qu'une envie : fuir et rentrer au camp. Elle courait toujours à perdre haleine quand subitement, dans sa panique, dérapa sur la neige, et avant d'avoir pus planter ses griffes dans le sol, elle dévala à toute vitesse une pente enneigée. Nuage Gelé allait à une telle vitesse qu'elle ne vit pas le chat face à elle. Et sans pouvoir s'arrêter, elle renversa l'autre félin. Elle trébucha sur celui-ci et se retrouva museau frigorifié, plongé dans la neige. La novice du Clan du Tigre ramena ses pattes vers elle, se releva et dégagea sa truffe, donnant des coups de langues rapides sur celui-ci. Son étrange regard bleu se tourna alors vers l'autre chat, à moitié sonné et surtout furieux d'après ce qu'elle voyait sur son visage. Nuage Gelé reconnut, visiblement, un apprenti et mais son museau froid et humide l'empêchait de reconnaître le Clan du matou. En tout cas, s'il était de son Clan, elle n'avait jamais vu ce novice.Nuage Gelé marmonna deux ou trois mots à voix basse, inaudibles. Puis elle finit par miauler, montant le son de sa voix:

"Heu ... je t'ai pas fait trop mal ?"
Sur ces mots, la chatte tachetée ne fit plus un geste, son regard couleur de glace fixe et transperçant l'apprenti. La perspective de se retrouver avec un chat inconnu lui donnait toujours un certain malaise, non pas parce qu'elle détestait les autres clans, mais parce que Nuage Gelé ne pouvait prévoir la réaction du félin. Et lors de ses escapades, elle avait appris à ses dépants, que certains chats n'hésitaient pas à être agressif, même sur un Territoire Libre.
Revenir en haut Aller en bas

Mon identité.
Relationship :
Destin Perdu
Guérisseur du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 492
● Je suis arrivé(e) ici le : 18/09/2012
● Age : 19

MessageSujet: Re: Quand le loup se laisse amadouer par le froid du Givre; ou bien au contraire ...[Privé Nuage de Loup]   Lun 11 Fév - 0:00

Je ravala une critique cinglante. Pourquoi j'étais venu ici déjà ? Ah oui, car j'avais eu la bêtise de relever ce satané défi. Avec certains apprentis, nous avions un jeu quelque peu... sournois. Le but était simple. Chacun notre tour, de temps à autres, nous devions accepter un défi, stupide je l'avoue. si nous refusions, ou que nous perdions ce défi, nous devions faire les corvées des autres apprentis pour une lune entière. Autant vous dire que nous hésitions rarement avant de nous lancer, et tout faire pour le réussir. Mais, peut être que cette fois-ci, j'aurais préféré remplir les tâches des autres novices. Des rumeurs circulaient que de nombreux monstres vivaient dans le coin, s'amusant à couper tout les arbres leur barrant le passage, et que tout ce chantier était dirigé par les affreux bipèdes. Le défi de cette journée consistait à me rendre à cet endroit, et rapporter une preuve de leur existence. Je pensais que cette histoire était fausse, mais en me retrouvant ici, je m'étais rapidement aperçut que c'était faux. Plus loin, j'entendais le cris sauvage de ces monstres, et leur odeur mélangée au bois me fouettait les narines. J'hésitais à continuer ma route, et rapporter cette fameuse preuve à ces novices arrogants, pour leur clouer le bec une fois pour toute. Seulement, ce n'était pas un simple défi où je risquais de revenir dans un sale état. Non, cette fois-ci, c'était réellement dangereux.
Tandis que je réfléchissais à la question, je discerna une autre odeur, masquée jusque là par celle des monstres. Le temps qu'il comprenne qu'il s'agissait d'un chat, celui-ci arrivait à une vitesse folle vers lui. Il n’eut pas le temps d'esquiver, que les deux félins se heurtèrent dans un bruit sourd. Je m’écroulai ventre à terre, la tête enfoncée dans une épaisse couche de neige. Avant de prendre la peine de me relever, je me préparais déjà à une contre-attaque, ou à pester sur cette brute. Lorsque je me retourna, je me retrouva face à une femelle du même âge que moi, probablement apprentie elle aussi. Je plissa les yeux, furieux.


« Heu ... je t'ai pas fait trop mal ? »


Si elle ne m'avait pas trop fait mal ? Elle m'était rentrée dedans de plein fouet ! Même si il en fallait plus pour me mettre à terre, elle avait réussit à éveiller mon courroux. Et même si cette chatte ne me semblait pas inconnue, je n'allais pas me gêner pour la remettre à sa place. Nous avions beau être sur des terres libres, elle devait avoir une bonne raison de m'avoir bousculée, ou je lui ferrai comprendre pourquoi je n'aime pas que l'on me dérange. Je gratta la neige du bout de mes griffes.

« Tu aurais surtout dû faire attention où tu mettais les pattes ! Donnes moi une bonne raison de ne pas te faire savoir si oui ou non j'ai eu mal ! »


Je gronda. J'étais déjà de mauvaise humeur avant qu'elle n'arrive, mais elle avait réussit à l'amplifier. Même si je n'avais pas particulièrement envie de me battre, mais elle avait besoin d'une petite correction. Seulement, mon mentor ne m'avait pas encore appris l'art du combat. Je devais donc éviter de m'emporter trop rapidement, et écouter ce que la novice avait à me dire. Je détendit légèrement mes muscles, lorsque son effluve complète me parvint. Je n'avais pas eu tord, elle faisait bien partie d'un Clan. Seulement, je ne m'attendais pas à ce qu'elle soit du Clan du Tigre.

__________________________________

«  On ne choisit pas les personnes qui entrent dans notre vie, c'est une question de chance c'est tout.  »
Prince Noir




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catsdestiny.forumgratuit.org/

Mon identité.
Relationship :
Plume de Sureau
Ancien membre



Féminin
● Nombre de messages : 520
● Je suis arrivé(e) ici le : 08/08/2011
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : Ancien : Nuage de Lune/Caresse de Lune. Actuel : Nobody.

MessageSujet: Re: Quand le loup se laisse amadouer par le froid du Givre; ou bien au contraire ...[Privé Nuage de Loup]   Ven 5 Avr - 21:10

Nuage Gelé sentit la tension monter, et le chaud monter aux oreilles de son camarade, aussi brûlant que son regard hostile. Il semblait se rendre compte qu'elle était de son Clan -Nuage Gelé avait finit par identifier l'odeur du jeune matou, comparable à la sienne-, elle le dévisagea. Comme elle s'y attendait, vu la façon dont elle lui était tombée dessus comme une furie, le fait que la novice tachetée fut l'une des siens n'apaisa pas sa fureur. Dans ses yeux qui la foudroyaient, la chatte grise n'eue pas à chercher bien loin pour se rendre compte que son camarade s'était pris l'envie de lui passer une correction ... mais ce fut à Nuage Gelé de sentir la colère la foudroyer de plein fouet. Comme si je l'avais fait volontairement ... Tu te prends pour le premier des grands meneurs, sale matou ?
Puis, elle entendit le matou pousser des feulements outragés. Devinant quels propos lui tenait le jeune chat, elle envoya son regard loin, loin du chat, de façon à être bien distante, et se perdre dans ses pensées.
Autrement dit, Nuage Gelé n'écoutait plus un seul de ces mots, mais son visage n'en laissait rien paraître, pourtant.
Et blablablabla ... C'est certain que tu n'as jamais entendu parlé de moi, toi, puisque tu crois que je vais me plier à ta volonté à cause d'une raclée
Quand le novice eut finit de se plaindre, elle releva une oreille.


<< Donne moi une bonne raison de ne pas te faire savoir si oui ou non, tu m'as fait mal ! >>, menaça-t-il la novice tachetée.

Cours toujours ! Bon et la suite pour rattraper ta bêtise, elle est pour aujourd'hui ou pour demain ?, feula en elle-même Nuage Gelé, à bout de patience des menaces et des plaintes qui ne menaient à rien de son camarade.
Le matou ne fit que se laisser emporter par un silence.
Tu es décevant, vraiment.. Vu l'air hautain et déterminé du jeune chat, elle s'était attendue à un chat intelligent et fort, mais elle était tombé sur un chaton geignard, qui se donnait la permission d'avoir des allures de chefs ...

Ce ne fut pas dans son for intérieur, mais bien directement qu'elle cracha à la figure du jeune matou :

<< Tsssssss .... >>

Accompagnant sa parole dénuée de sens, mais pourtant bien expressive, de l'air exaspéré du guerrier qui ne sait plus quoi faire de son élève désespérant.Elle allait se retirer, loin de cet écervelé inintéressant quand elle eue une idée. Et si je ne réponds pas à ta question, que vas-tu faire pour que je m'incline devant toi ?
Voila un plan qui montrerait clairement le vrai visage de son camarade. Aussi Nuage Gelé ne fit que répondre vaguement, accompagnée d'un bâillement provocateur :

<< J'm'appelle Nuage Gelé !>>
Evidemment, répondre au novice par une toute autre réponse qui ne s'accordait pas du tout avec la première était volontaire. La curiosité de Nuage Gelé était à vif, elle eut baut imaginer, elle n'arrivait pas à imaginer les différentes réactions du matou, ce qui lui donnait encore plus envie qu'il agisse rapidement.



__________________________________



The lazy song 83

Nocty merci <3 Longue vie au couple Fang x Elder

Luny ♥♥♥ j'adore !
merci  Vlour ♥ ♥ ♥


Merci du fond du coeur Jok' ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laguerredeschats.simdif.com/

Mon identité.
Relationship :
Plume de Sureau
Ancien membre



Féminin
● Nombre de messages : 520
● Je suis arrivé(e) ici le : 08/08/2011
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : Ancien : Nuage de Lune/Caresse de Lune. Actuel : Nobody.

MessageSujet: Re: Quand le loup se laisse amadouer par le froid du Givre; ou bien au contraire ...[Privé Nuage de Loup]   Dim 14 Avr - 18:42

[small UP]

__________________________________



The lazy song 83

Nocty merci <3 Longue vie au couple Fang x Elder

Luny ♥♥♥ j'adore !
merci  Vlour ♥ ♥ ♥


Merci du fond du coeur Jok' ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laguerredeschats.simdif.com/

Mon identité.
Relationship :
Destin Perdu
Guérisseur du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 492
● Je suis arrivé(e) ici le : 18/09/2012
● Age : 19

MessageSujet: Re: Quand le loup se laisse amadouer par le froid du Givre; ou bien au contraire ...[Privé Nuage de Loup]   Lun 22 Avr - 14:40

L'apprentie semblait ne pas m'écouter, ou pire, m'ignorer. Cette attitude me mit encore plus hors de moi que je ne l'étais déjà. Mon poil gonflai de volume, et mes yeux lui jetèrent des éclairs. Le regard de la jeune chatte divaguai au loin, signe qu'elle n'en avait absolument rien à faire de moi, et qu'elle faisait exprès de m'énerver. Mais ce qui me mettais le plus en rogne, c'était le fait que ce soit elle, qui soit en faute. Elle m'avait renversée tandis que je ne lui avait rien demandé. J'étais peut être dans l'une de mes journées où l'humeur n'est pas au rendez-vous, mais elle avait poussé le bouchon trop loin. J'attendais une réponse de la petite sauvageonne. Peut être qu'elle ne connaissait pas les bonnes manières, que son mentor ne lui avait pas enseigné le respect. Elle se retourna vers moi, et me cracha au visage.

« Tsssssss .... »


Je plissai les yeux, outré par ce comportement. Elle semblait me prendre de haut, chose que je ne supportait pas. Je ne voyais pas en quoi elle pouvait être énervée, elle. J'observai la femelle sans un mot, mon poil s'étant remis en place. A quoi bon me disputer avec elle, si elle faisait partit de mon Clan, je n'aurais que plus d'ennuis. Et puis, je m'étais emporté rapidement, autant mettre les choses au clair, et dans le calme. Cette rencontre allait finir en bataille si je ne me maitrisais pas, je devais me montrer plus intelligent qu'elle, et ne pas répondre à cette provocation. Je me ressaisit donc, me redressant de toute ma hauteur, la regardant droit dans les yeux. Si je voulais devenir un grand guerrier, je devais me comporter comme tel, et non me brusquer dès que j'en avais l'occasion. Pourtant, ce n'était pas l'envie qui me manquais de lui sauter à la gorge, mais je me retins, me préparant à répondre. Mais la chatte fut plus rapide que moi.

« J'm'appelle Nuage Gelé ! »


Ce revirement soudain me laissai sans voix. C'était clair et net, d'après son ton, qu'elle ne cherchait pas réellement à faire copain-copain. J'avais pourtant du mal à saisir sa réelle intention. Soit elle se moquait de moi, soit elle changeai simplement de sujet. Personnellement, j'optai pour la première option. Et soi j'entrais dons son jeu, et voyais ce qui allait en suivre, soi j'y mettais fin direct, au risque de me fâcher encore plus avec elle. Là aussi, mon choix était vite fait.

« Moi c'est Nuage de Loup. »


Ma voix restai neutre, sans trahir aucun sentiment. Je m'étais calmé, mais je voulais voir ce qui allait suivre. Si c'était la conversation qu'elle voulait engager, alors la conversation nous engagerons. Je ne comprenais pas vraiment à quoi jouait Nuage Gelé, mais je n'allait pas me laisser faire. Nuage Gelé... en effet, ce nom me revint à l'esprit. Bien entendu, nous partagions la même tanière, mais nous ne nous étions jamais vraiment parlés jusqu'à aujourd'hui. Et quelle rencontre chaotique ! Je ne savais rien de la novice, et ce petit jeu auquel elle jouait était peut être idéal pour en apprendre un peu plus. Déjà, je devais savoir ce qui l'avait amenée ici, peut être que cela m'éclairerai.

« Dis moi. Qu'étais tu venu faire dans le coin, sans être indiscret ? Tu semblais... pressée. »

[désolé, j'avais zappé ce RP ^^']

__________________________________

«  On ne choisit pas les personnes qui entrent dans notre vie, c'est une question de chance c'est tout.  »
Prince Noir




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catsdestiny.forumgratuit.org/

Mon identité.
Relationship :
Destin Perdu
Guérisseur du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 492
● Je suis arrivé(e) ici le : 18/09/2012
● Age : 19

MessageSujet: Re: Quand le loup se laisse amadouer par le froid du Givre; ou bien au contraire ...[Privé Nuage de Loup]   Sam 29 Juin - 15:22

||UP ?||

__________________________________

«  On ne choisit pas les personnes qui entrent dans notre vie, c'est une question de chance c'est tout.  »
Prince Noir




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catsdestiny.forumgratuit.org/

Mon identité.
Relationship :
Rêve Noir
Guerrière du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 5355
● Je suis arrivé(e) ici le : 03/09/2012
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : Mistral Glacé (ex) ; Étoile du Tyran (ex) || AUCUN

MessageSujet: Re: Quand le loup se laisse amadouer par le froid du Givre; ou bien au contraire ...[Privé Nuage de Loup]   Lun 27 Oct - 22:46


[Je lock et déplace par manque d'activité. Si vous voulez récupérer ce post, envoyez simplement un MP à un administrateur ou à un modérateur.]

__________________________________



: . anciennement . :
 

Nuage Noir parle en #000010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Quand le loup se laisse amadouer par le froid du Givre; ou bien au contraire ...[Privé Nuage de Loup]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: LES ARCHIVES :: BACK TO THE PAST :: Terres Libres & Etoiles-