« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Autant en emporte le vent. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: « Autant en emporte le vent. »   Mer 2 Déc - 13:43

« Autant en emporte le vent. »
« J'aimerai juste qu'il l'emporte aussi .. »
Etat du topic : Libre.

    ~ Un soupir, un murmure qui caresse ton âme, entêtant. Il ne cesse jamais, tu t'abandonnes à lui, sans comprendre, sans non plus vouloir comprendre. Ton coeur bat, dans une lente agonie. Ton âme pleure, amoureuse éperdue. Et toi, tu es là. Inconsciente du piège qui se referme sur toi, inconsciente de tous les maux qui vont bientôt s'emparer de ton être frêle.
    Mais qu'as-tu fait ..


    ~ Les prunelles ambrées de Gloire Passée s'entrouvrirent. Le jour, au loin, se levait, offrant au monde la délicatesse des rayons pourpres et carmins du soleil. Le paysage était beau, si beau .. Elle l'observa un instant, consciente qu'elle, petite chatte brisée, ne serait jamais plus qu'un esprit torturé, qu'une âme éplorée. Et un être hanté par cette Voix. Elle secoua la tête, comme pour se débarasser de ces tristes mais hélas véridiques pensées. Son regard terne revint se planter sur le jour naissant, habituée à la beauté du paysage mais toujours émue au lever du soleil. Certes, elle voyait souevnt l'aube ou le crépuscule, mais chaque fois, le ciel était différent. Un jour, des nuages, sombres traînés noirâtres, s'amoncelaient au loin, sans pourtant être dégarni de la magnificence de la lumière. Le soleil est bien veillant, il ne fait pas de jaloux. Contrairement à un certain Clan des Etoiles .. Gloire Passée soupira, puis s'assit, se faisant une toilette sommaire, alors qu'elle aurait eut besoin d'un décrassage complet et profond pour retrouver ne serait-ce qu'un peu de sa beauté d'antan. Mais ce n'était guère cela qu'elle recherchait. Son physique, quelle impoortance ? Elle ne vivait qu'à cause de la Voix, de ce souvenir qui la hantait sans vouloir la laisser s'enfuir, se raccrochant à elle comme à un amant. Elle soupira à nouveau, sortant de ses pensées. Pourquoi fallait-il que cela reparte à chaque fois vers ce murmure ? Elle s'étira rapidement, sans élégance ni envie, mais juste parce que son corps était engourdi d'avoir passé la nuit dehors. Elle se leva, marchant, tête basse, vers une rangée d'arbres non loin de l'entrée. Elle s'allongea en dessous, son pelage tigré se mêlant avec l'écorce des végétaux. L'ombre de ces derniers la masquaient d'autant plus que son pelage était strié de noir. D'ici, elle pouvait voir toutes les entrées et sorties, surveiller quiconque qui tenterait de s'approcher d'elle.

    [ N'ayant pas eut le temps de le finir avant d'aller à la gratte, j'ai eut une perte d'inspi en rentrant u___u" ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: « Autant en emporte le vent. »   Mer 2 Déc - 14:28

Souffle le vent, laissant s’égarer les regrets et les promesses. Pleure la pluie, lavant les péchés et les malheurs. Brille le soleil, sans jamais t’arrêter, laisse ton rayon éclairer ce sombre monde. Le temps va, sans jamais s’arrêter. Les jours s’écoulent lentement, tel un long ruisseau qui n’a pas de fin. Il ne connaît que le présent et ne se retourne pas sur ses actes passés. Le futur, il l’ignore …

La nuit prend fin comme un doux mirage. Le soleil prend la palce de l'astre de nuit dans le ciel. Mélodie brisée regarde. Le soleil dans sa course folle oublie que l'automne est arrivé. Chaude journée. Elle n'en a que faire, cela lui est égale. La vie ne chante plus, elle est monotomne. Elle se lève nonchalement. Le tas de proies ne l'attire pas. Elle est mince, deseperement mince.
Ella abandonné l'espoir. La vie est un cadeau empoisonné qu'elle a décidé de laisser de côté. Les regrets s'envolent au gré du vent pourtant elle n'oublie pas.
Elle n'oublie pas la souffrance qu'on lui a infligé, le mal qu'elle a fait. Tout ça reste gravé dans sa mémoire comme un rappel de sa cruauté. Elle ne fera plus de mal, noin, plus jamais. Le camp est paisible, les oiseaux dorment encore. Aucun gazouillement n'est perceptible. Elle soupire avant de s'asseoir au milieu du camp. Elle est lasse.
Plus loin, elle la voit. Elle est assise, ces longs poils sont sales. Pourtant sous cette crasse doit se cacher une magnifique chatte. Elle se reconnait dans le visage morne de la chatte. Comme un miroir ... Elle n'ose rien dire, rien faire. Pourtant elle finit par ouvrir la bouche.


- Le soleil est merveilleux n'est ce pas ? Son amour pour la lune est si forte qu'il ne s'arrête jamais de la poursuivre ... en vain, murmura t-elle.

Son regard fixait l'horizon. Elle n'attendait pas de réponse. Elle voulait seulement parler, laisser son flot de tristesse couler dans ses mots. Il n'y avait plus d'espoir pour elle, plus aucun ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: « Autant en emporte le vent. »   Lun 7 Déc - 18:29


    ~ Une chatte, une certaine Mélodie Brisée, laissa planer son regard sur Gloire Passée, regard que la tigrée, malgré tout, soutint avec cette touche hautaine qu'elle avait toujours eut jadis. Tu vois, malgré tout, tu n'as pas tellement changé .. L'autre s'approcha. Gloire Passée détourna le regard, ferma les yeux. La Voix, encore la Voix. Toujours la Voix. Avant, elle n'était pas là .. Avant quoi ? La tigrée se crispa légèrement, ouvrit violemment les yeux. L'autre chatte était à quelques mètres d'elle. Elle s'arrêta, parla. Les mots résonnèrent dans la tête de Gloire Passée. Son intérêt était piqué. Aussi, pour une fois, elle se redressa légèrement, plantant ses prunelle dans le regard de l'autre. Elle laissa planer un léger silence, puis elle murmura :

    « ~ N'est-ce pas plutôt la Lune qu'il faut plaindre ? Il la poursuit inlassablement, et la hante dans ses songes. Elle ne rêve que de se séparer de lui, mais il ne lâche pas, il s'accroche, pourfends son âme d'un cri lancinant .. »

    ~ Impalpable douleur de celle qui vit ce qu'elle conte. Et son coeur qui bat, bat toujours, chaque pulsation devenant un éclair de douleur, la plongeant dans une triste agonie .. Et revint devant ses yeux la triste image qui avait fait d'elle cet être schizophrène, cette âme meurtrie. Le corps, ensanglanté, de Plume Volante, avec cette puanteur métallique caractéristique du sang.

    [ Je suis vraiment désolée. Manque d'inspiration dû à la mort de mon grand-père et aux nombreux coups de téléphone. ]
Revenir en haut Aller en bas
 

« Autant en emporte le vent. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: LES ARCHIVES :: BACK TO THE PAST :: Clan du Lion-