« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et enfin j'atteins cette Délivrance | PV Délivrance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Et enfin j'atteins cette Délivrance | PV Délivrance   Lun 1 Avr - 15:09

Et enfin j’atteins cette Délivrance
PV Délivrance

Petite lueur guidant les pas des bipèdes dans la pénombre, toi qui fait fuir les étoiles dans cette nuit parfaite et sans nuage, toi qui s'allume chaque soir pour illuminer les trottoirs, toi que je vois du haut de ma barrière, toi qui abrite tout mes souvenirs et qui a vu plus que je n'ai jamais vu. Oui, toi lumière de mon quartier, bientôt je partirais sans plus me retourner, te laissant derrière moi avec tout ce que j'ai put connaitre. Dans un futur proche, je m'en irai rejoindre mon destin, trouver ma vraie place. Et je laisserai derrière moi cette vie qui n'est plus la mienne.

Lentement, j'avançais dans les ruelles que j'avais déjà parcourues bon nombre de fois sans jamais vraiment les regarder. Mais cette nuit-là, je prenais mon temps pour observer chaque détails ayant put m'échapper au cours de ces quelques mois. J'avais beau avoir toujours connu ces quartiers, j'avais l'impression de les redécouvrir. Chaque maison avait sa particularité, chaque arbre ou fleur semblait avoir été planté là pour un but précis, chaque portail, barrière, voiture ou trottoir semblait être étudié pour aller parfaitement ensemble, comme si l'on vivait dans un monde parfait. Mais le monde des bipèdes n'était pas parfait. Certains de mes camarades domestiques en étaient pourtant persuadés, comme moi auparavant. Mais mes dernières rencontres m'ont persuadées que mon quotidien n'est pas aussi trépidant que je le pensais. D'accord, j'avais peut être de la nourriture tout les jours, un bon lit et une place près du feu, mais cette vie ne me satisfaisait plus. Non, j'avais décidé de partir. Où et comment, ça c'était encore une bonne question. Mais je savais que le départ ne tarderai pas, et que cette promenade nocturne dans les rues était probablement la dernière.

Je traversa la route silencieuse, quand un mouvement m'interpella. Tout les sens en alertes, j m'arrêtai sur place. Plus rien. J'avais probablement dû rêver. Je repris mon chemin pour atteindre le trottoir d'en face. Mais une ombre se faufilant entre deux voitures endormies retinrent mon attention. Cette fois-ci, j'étais certaine de ce que j'avais vu. Je me précipitai vers les deux véhicules, mais il n'y avait rien d'anormal. Je plissai les yeux, persuadée de ne pas être seule. Peut être un vieux matou voisin qui s'amusait avec moi, ou un pigeon qui passait par là, mais je voulais savoir qui se promenait dans le coin. Afin de mieux voir les alentours, je grimpa au sommet de la voiture rouge. Mais personne. Déçue, je m'apprêtais à redescendre, quand une épaisse queue de chat couleur crème se glissa derrière un muret. Au lieu de partir à sa poursuite et le manquer encore une fois, je choisis plutôt de l'interpeller.

« Qui va là ? Montrez vous ! »
Revenir en haut Aller en bas

Mon identité.
Relationship :
Délivrance
Chat Solitaire



Féminin
● Nombre de messages : 46
● Je suis arrivé(e) ici le : 31/03/2013
● Age : 17
● Mentor/Apprenti(e) : //

MessageSujet: Re: Et enfin j'atteins cette Délivrance | PV Délivrance   Lun 1 Avr - 16:29

La ville était sombre, les ruelles désertes offraient un endroit parfait pour dormir en toute tranquillité. Mais Délivrance n'aimait pas le noir et il préférait donc ne pas trainer en ville plus longtemps. Les Chats Errants de la Ville étaient cruels et sans pitiés. Ils en auraient vite finis avec le jeune Solitaire. Quand aux Chats Domestiques, ils ne représentaient aucune menace apparente mais le félin couleur crème avait appris à se méfier des autres. Serte, il aimait jouer avec tout le monde, mais il n'en restait pas moins méfiant et observateur. Les Chatons aussi, sont méfiants envers les inconnus. Le jeune chat marchait silencieusement dans cette nuit fraîche de ce début de Printemps. Les monstres de Bipèdes dormaient le long des trottoirs. Les maisons semblaient inhabités. Même le Parc où les petits Bipèdes jouaient durant toute la journée, inlassablement, était vide. On aurait put croire que le temps s'était arrêter, et pourtant. Délivrance s'en voulait un peu d'être resté si tard en Ville. Il n'aurait pas dut venir. Il y était venu pour chercher son Oncle mais il n'avait trouver aucune trace de ce félin qu'il n'avait d'ailleurs jamais vu. Il ne perdait pas espoir mais se sentait las et fatigué, à force. Il se sentait aussi très seul. Cela faisait si longtemps qu'il n'avait pas eut de vraie compagnie. Sa seule distraction était les poissons de la Rivière, les papillons du Champ de Fleurs et parfois même les vaches prêt de la Ferme. Il soupirait et continuait sa route, telle une ombre parmi les ombres.

Elle était là. C'était une féline couleur ébène aux yeux de couleurs sombres, eux aussi. Délivrance était tombée sur cette chatte par pur hasard et il voulait l'observer un peu. Elle était certainement une Domestique vu sa corpulence. Elle semblait également assez jeune. Que faisait-elle toute seul dans les rues à cette heure de la journée, sans protection ? Elle devrait être en train de dormir dans son Nid de Bipèdes. Roulée en boule dans son panier, à côté de sa gamelle de croquettes. Délivrance n'avait jamais envié la vie des Domestiques mais étrangement, il ne les détestait pas. Il avait même une certaine compassion à leur égard. Jamais ils ne sentiraient le vent dans leur pelage alors qu'ils troussent un lièvre, jamais ils ne mangeront de la viande fraîche, jamais ils ne dormiraient sous les étoiles, jamais ils ne survivraient par leur propre moyen. Le jeune Solitaire aimait toutes ces choses. Depuis qu'il était né, il vivait par lui-même. Sans parents, il avait dut se débrouiller seul. Même sa mère adoptive du Clan du Tigre ne l'aidait jamais. Elle ne faisait que le nourrir, à contre cœur, bien sûr. Seul son Mentor s'était occupé de lui et par ce fait, il ne connaissait donc pas de signe d'affection. Personne ne lui en avait jamais donné. Un coup de langue amical sur la truffe ? Non. Un frottement de pelage ? Non. Une parole douce, un compliment ? Avec son Mentor, oui.

Elle était rapide et avait dut le repérer. Elle était montée sur une voiture de couleur rouge et observait les alentours. Délivrance ne voulait pas attiré son attention mais c'était déjà fait. Elle devait avoir une bonne ouï, ou lui n'avait aucune discrétion. Ou même, peut-être, les deux. En tout cas, il était repérer et devait faire vite. Elle savait peut-être se battre du haut de son jeune âge. Il fallait mieux prévoir que guérir. Sûreté et mère de prudence. Oui, il aimait bien les proverbes. C'était la seule chose qu'il retenait parfaitement. Il se faufila le plus discrètement possible derrière un mur mais sa queue dépassa un moment et la féline ébène avait dut la remarquer puisqu'elle miaula :

« Qui va là ? Montrez vous ! »

Délivrance stoppa net sa marche et tendit l'oreille. Il n'était pas du genre à fuir comme ça, même si il était assez peureux. Et sa curiosité l'emportait. Il se retourna doucement et se glissa hors de sa cachette. La chatte noire était toujours sur la voiture rouge et elle l'observait de ses yeux perçants. Il se mit à avancer vers elle, de sa démarche assez spécial qui ressemblait plus à celle d'un canard ou d'un nouveau n'a que celle d'un félin sauvage. Il resta sur le trottoir, ne préférant pas se risquer sur l'ascension du monstre de Bipèdes écarlate. Les lampadaires projetaient une faible lumière orangée. Cette lumière, Délivrance ne l''aimait pas. Elle lui piquait les yeux et projetait des ombres menaçantes sur les façades des habitations.

« Coucou ! Je m'appelle Délivrance, et toi ? T'inquiète, je te veux rien. »

__________________________________

« L'invisible, ce n'est pas la disparition, mais la délivrance du nuisible. »



Un enfant handicapé n'est pas un enfant malade et n'est pas contagieux. Il demande juste qu'on l'accepte tel qu'il est dans la société ! 97% d'entre nous ne copieront pas cette annonce et ne l'utiliseront pas dans leur signa.. Serais-tu, comme moi, l'un des 3%, à afficher ce texte..au moins 1h sur ta signa? Si tu as un... cœur vas -y. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Et enfin j'atteins cette Délivrance | PV Délivrance   Lun 1 Avr - 18:11

J'attendis que le félin pointe le bout de son museau, à moins qu'il n'avait préféré fuir. Mais si le matou était un minimum courageux, il se montrerai. Après tout, qui, à part un peureux domestique pourrai craindre une jeune chatte comme moi ? D'ailleurs, cette réflexion me fit réfléchir à mon geste. Et si, je me retrouvais face à un gros chat affamé plein de mauvaises intentions, ou pire, à une horde de félin enragés. D'un seul coup, je perdis de l'assurance, et hésita à rentrer. Mais un chat sauvage ne fuyait pas devant le danger, alors je devais faire face. Alors un mâle crème s'avança vers moi, sans signe d'agression dans le regard. Il s'arrêta sur le trottoir, et leva les yeux vers moi. A première vue, il n'était pas domestiqué. Bien moins gras que mes camarade, et pas de poil brossé par des maîtres, bien qu'entretenu par quelques coups de langues. Bien qu'il ne semblait pas prêt à ce jeter sur moi, je devais me méfier. Je ne pouvais pas prévoir ses intentions.

« Coucou ! Je m'appelle Délivrance, et toi ? T'inquiète, je te veux rien. »


Je poussa un petit soupir de soulagement. Au moins, il n'avait pas l'intention de me mettre à terre. Je descendit souplement du sommet de la voiture pour le rejoindre, bien que restant à quelques pas de lui. Il était plus grand et plus vieux que moi, sans aucun doutes. Pourtant, je me sentis immédiatement à l'aise avec lui, allez savoir pourquoi. Mais depuis quelques temps, je préférais la compagnie des chats sauvage que celle de mes compères.

« Je suis Lilou. Tu n'est pas membre d'un des Clans, je me trompe ? Ton nom ne sonne pas comme le leur. »

[désolé, pas terrible :x]
Revenir en haut Aller en bas

Mon identité.
Relationship :
Délivrance
Chat Solitaire



Féminin
● Nombre de messages : 46
● Je suis arrivé(e) ici le : 31/03/2013
● Age : 17
● Mentor/Apprenti(e) : //

MessageSujet: Re: Et enfin j'atteins cette Délivrance | PV Délivrance   Mar 2 Avr - 17:37

La féline couleur ébène sauta de la voiture rouge, gracieusement. C'était presque surprenant de voir avec quelle facilité elle se mouvait dans l'espace, pour un chat Domestique censé être pataud et peu débrouillard. Mais, étrangement, elle n'avait pas l'air d'être une vraie Domestique comme on en croise tant en Ville. Elle avait un côté assez sauvage qui plaisait bien à Délivrance. Celui-ci n'était pas du tout apeuré par cette jeune chatte. Celle-ci s'avança d'un pas souple vers lui, s'arrêtant à quelques longueurs de queue de souris du grand mâle couleur crème.

« Je suis Lilou. Tu n'est pas membre d'un des Clans, je me trompe ? Ton nom ne sonne pas comme le leur. »

Le Solitaire baissa la tête automatiquement. Il n'aimait pas se souvenir de son passé dans son Clan. Il voulait tout oublié. A commencé par son nom qui sonnait encore très bien en lui, lorsque l'on réveillait son souvenir endormi au plus profond de son âme. Il n'en voulait pas à la jeune Lilou e lui avoir posée la question. Elle ne savait pas elle. Et elle ne lui avait pas fait de mal, elle ne l'avait pas rejetée comme les Guerriers du Tigre l'avait fait il y a plus de vingt lunes. Elle semblait bien s'y connaître en matière de Clans, pour une féline de la Ville. Il l'observa un peu et d'un mouvement de tête lui fit signe de le suivre. Ce n'était pas un endroit sûr, cette ruelle sombre. Les Chats Errants pourraient les attaqués et les rats, qui sortent la nuit, les mordre et peut-être même les tuer. Ces animaux étaient très dangereux et il fallait s'en méfier. Il valait même mieux affronter un chat qu'un rat. parce que le chat est prévisible et moins rapide. Le rat est perfide et agile. Et bien que sa morsure ne puisse pas faire beaucoup de mal si elle n'est pas bien placée, elle peut entaillé facilement la peau. Et le pire, c'est les maladies contagieuses que transmet ce rongeur infâme aux félins des forêts. C'est donc pour cela que Délivrance préférait s'éloigner. Au bord de la forêt, ils ne risquaient plus rien. Il espérait juste que Lilou, la jolie chatte noire, n'avait pas peur de la forêt, mais il se doutait qu'elle était plus courageuse que ces fainéants de chats de Bipèdes.

Le félin couleur crème connaissait la route pour retourner à la forêt lorsqu'il faisait jour. Mais la nuit, c'était plus compliqué. Il se repérait aux odeurs. A l'angle où il y avait une maison avec des fleurs très parfumés, il fallait tourné à gauche. C'est ce qu'ils firent. Puis, au croisement où il y avait un restaurant, il fallait continuer tout droit. Finalement, les odeurs servaient plus que la vue. Et bientôt, la forêt se découpa dans le ciel sombre, masse compacte et effrayante, se dressant fièrement dans le firmament de cette nuit de Printemps. Il faisait plus froid prêt de la forêt mais c'était encore soutenable. On entendait plus que le bruit des animaux nocturnes, es hululements de hiboux et des croassements de grenouilles et de crapauds. Délivrance s'assit prêt d'un grand arbre et contempla les alentours. C'était plus apaisant d'être ici. Et il y avait moins de danger. Les félins sauvages ne s'approchaient jamais de la Ville.

"Non... Je ne suis pas un félin de Clan.. Enfin, je ne le suis plus. "

Il regarda un petit moment le ciel. Lilou allait certainement lui demander des détails et il n'attendit donc pas sa question pour lui en donner. Bien qu'il veuille oublier son passé, cela ne le dérangeait pas, une fosi ses souvenirs réveillés, d'en parler avec les autres. Et cela lui faisait même plaisir de pouvoir partager cela avec Lilou, qui semblait être une gentille chatte.

"Avant, je m'appelais Nuage d'Agrumes et je vivais dans le Clan du Tigre. Mais je n'ai jamais réussi à trouver ma place là bas et on m'avait accusé d'une chose que je n'avais pas fais mais subis. J'ai quitté mon Clan et ai pris un nouveau nom pour tout oublier et recommencer à zéro. Mais dis-moi, sans te vexer, comment une jeune féline Domestique comme toi peut-elle connaître des choses sur les Clans ? Comment tu sais que mon nom ne sonne pas avec le leur ?"

__________________________________

« L'invisible, ce n'est pas la disparition, mais la délivrance du nuisible. »



Un enfant handicapé n'est pas un enfant malade et n'est pas contagieux. Il demande juste qu'on l'accepte tel qu'il est dans la société ! 97% d'entre nous ne copieront pas cette annonce et ne l'utiliseront pas dans leur signa.. Serais-tu, comme moi, l'un des 3%, à afficher ce texte..au moins 1h sur ta signa? Si tu as un... cœur vas -y. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Et enfin j'atteins cette Délivrance | PV Délivrance   Sam 6 Avr - 17:58

Suite à ma question, Délivrance me fit un signe pour m'inviter à le suivre. Il partit devant, et sans même hésiter je le suivit. Peut être devrai-je me méfier, après tout je ne le connaissais pas vraiment. Mais cette rapide sympathie que j'ai eu à son égard m'emporta derrière lui, marchant sur ces traces. Je ne savais pas vraiment où il voulait m'amener, ni si il avait l'intention de répondre à ma question. Mais qu'importe, il avait probablement une bonne raison de s'éloigner de la ville. D'ailleurs, plus on avançait, plus la ville disparaissait. Nous ne tardâmes pas à rejoindre les abords de la forêt, et le félin couleur crème n'avait pas hésité une seconde sur le chemin, signe qu'il connaissait la route et qu'il avait bien l'intention dès le début de s'y rendre.
Lorsque nous arrivâmes, un petit vent frai m'ébouriffa le pelage. Même si je passais toutes mes dernières nuits à l’extérieur, j'avais encore du mal à résister au froid tant j'étais habituée à dormir près du feu. Délivrance s'arrêta près d'un arbre, et s'assit face à moi. D'ici, les bois paraissaient inquiétants, absolument pas sûrs. Je ne m'y étais aventurée qu'une seule fois, en plein jour et en compagnie. La voir ainsi dans le noir ne me rassurais pas vraiment. Mais si je voulais rejoindre le monde sauvage, je me devais d'être courageuse. Je pris sur moi, et m'assit en face du mâle, ignorant mon envie de déguerpir. J'attendis que le matou prenne la parole.

« Non... Je ne suis pas un félin de Clan.. Enfin, je ne le suis plus. »


Je ne le suis plus. Que voulait-il dire par là ? Les avait-il fréquenté autrefois ? Ou même vécu parmi eux ? Toutes sortes de questions me trottaient dans la tête, mais je compris que je n'avais pas besoin de les poser, Délivrance allait m'expliquer de lui même. Je n'avais pas envie de le presser, ces événements semblaient être de mauvais souvenirs pour lui, se les remémorer devait être difficile. Je patienta donc, attendant impatiemment de connaitre l'histoire du chat crème.

« Avant, je m'appelais Nuage d'Agrumes et je vivais dans le Clan du Tigre. Mais je n'ai jamais réussi à trouver ma place là bas et on m'avait accusé d'une chose que je n'avais pas fais mais subis. J'ai quitté mon Clan et ai pris un nouveau nom pour tout oublier et recommencer à zéro. Mais dis-moi, sans te vexer, comment une jeune féline Domestique comme toi peut-elle connaître des choses sur les Clans ? Comment tu sais que mon nom ne sonne pas avec le leur ? »


Les oreilles droites, j'écoutais le récit du félin. De nature, j'adorais les histoires. Je me rappelais que lorsque j'étais encore un tout jeune chatonne, j'écoutais souvent le vieux matou du voisin me racontant ses exploits. Par la suite, j'avais découvert que tout était faux, que ce n'était que le félin le plus peureux et le plus menteur du quartier. Bien sûr j'avais été déçue, mais rien qu'en me rappelant de l'enthousiasme que j'avais à l'écouter, je me fichais que ses histoires soit vraies ou non. Cependant, celle de Délivrance était réelle, et donc encore plus intéressante. Au fur et à mesure qu'il parlait, je tentais de me rappeler tout ce que je savais sur les Clans. Grâce au nom qu'il me donna, je compris qu'il était apprenti en ce temps là. Ces noms justement, j'avais eu un peu de mal à retenir comment et pourquoi changeaient-ils, mais désormais, plus besoin de poser de questions pour comprendre.

« En effet, je m'y connais un peu sur le sujet. Pas autant que toi bien sûr, mais j'ai appris récemment certaines choses à leur sujet. C'est la rencontre de Saule Automnal, un guerrier du Clan du Lion qui m'a fait découvrir votre monde, et je dois avouer que ce monde m'intrigue énormément. C'est donc aussi de lui que je tient ma connaissance sur les noms des membres des Clans. Mais je ne connais aucun détail, seulement quelques coutume. »


Je me remémorai cette rencontre, qui m'avais décidée de partir. Pas forcément de rejoindre les Clans, mais de vivre enfin, pour de vrai. Je me doutais bien que ce serrai rude et que j'allais devoir apprendre à me défendre et à chasser. Mais qu'importe, j'étais prête à rejoindre mon destin.
Mais avant tout, je préférais me renseigner sur certains point, et ainsi éviter de m'aventurer dans l'inconnu total. Et pourquoi pas aussi, d'en apprendre plus sur Délivrance, que je considérais déjà comme mon ami.

« Mais... dis-moi, ta vie est-elle mieux ainsi ? Ou regrettes-tu d'être partit, ne serrai-ce que de temps en temps ? »
Revenir en haut Aller en bas

Mon identité.
Relationship :
Délivrance
Chat Solitaire



Féminin
● Nombre de messages : 46
● Je suis arrivé(e) ici le : 31/03/2013
● Age : 17
● Mentor/Apprenti(e) : //

MessageSujet: Re: Et enfin j'atteins cette Délivrance | PV Délivrance   Dim 7 Avr - 13:08

« En effet, je m'y connais un peu sur le sujet. Pas autant que toi bien sûr, mais j'ai appris récemment certaines choses à leur sujet. C'est la rencontre de Saule Automnal, un guerrier du Clan du Lion qui m'a fait découvrir votre monde, et je dois avouer que ce monde m'intrigue énormément. C'est donc aussi de lui que je tient ma connaissance sur les noms des membres des Clans. Mais je ne connais aucun détail, seulement quelques coutume. »

Saule Automnal ? Ce nom lui disait quelque chose. Il avait déjà entendu parler de ce félin mais sous son nom d'Apprenti qui était Nuage de Saule. Et ce Nuage de Saule était également du Clan du Lion donc il n'avait aucune chance de se tromper. Le monde des Clans l'intrigue ? Il n'y a pourtant rien de très amusant ou de vraiment très effrayant. C'est très dur et on n'est rarement récompensé. Quelques coutumes ? Il y en a tellement. Le passage de Chaton à Apprenti à l'âge de 6 lunes, qu'on appelle le Baptême. Le Chef donne son nouveau nom au Novice, commençant systématiquement par Nuage. Puis le Baptême de Guerrier qui marque également le passage à l'âge adulte et également le rituel qui fait d'un Guerrier un Lieutenant. Et bien entendu, lorsque le Chef reçoit ses neuf vies à la Pierre de Lune. Il existe également d'autre rituel plus mystérieux et que peu de félins connaissent. Comme le changement de nom lorsqu'un Guerrier devient Ancien ou même un changement de nom de Guerrier.

« Mais... dis-moi, ta vie est-elle mieux ainsi ? Ou regrettes-tu d'être partit, ne serrai-ce que de temps en temps ? »

Délivrance contempla le ciel de son regard gris pâle. Regretter ? Il regrettait son Ami de toujours qui avait également été son Mentor. Il ne regrettait pas les Clans. De temps en temps, il se sentait seul. Mais il n'avait jamais regretté une seule fois d'avoir quitté son Clan. Serte, il était seul, il devait se battre tout seul, chasser tout seul, vivre tout seul. Mais il préférait cela que d'être accusé dès que quelque chose survient. Il ne fallait pas qu'il mente à la petite Lilou. Elle semblait vouloir commencer une nouvelle vie. Il ne voulait pas qu'elle se rende compte trop tard que la vie qui l'attendait était vraiment très rude.

"Non. Je n'ai jamais regretté. Même si ma vie est triste, ennuyante, je n'ai jamais regretté. Pas après ce que m'a fait mon Clan. Je me sens vraiment seul, tu sais. La vie d'un Solitaire est vraiment très dure et n'apporte souvent rien. Si pendant une semaine tu n'arrives pas à chasser, dans un Clan, tu es nourris. Seul, tu meurs. Mais, sans te vexer, j'imagine que si tu souhaitais rejoindre un Clan, il ne t'accepterait jamais. Je suis né dans un Clan mais mon père non. Alors j'ai été persécuté toute mon enfance. Toi, tu es une vraie chatte Domestique alors imagine ce que les autres penseront et feront de toi..."

__________________________________

« L'invisible, ce n'est pas la disparition, mais la délivrance du nuisible. »



Un enfant handicapé n'est pas un enfant malade et n'est pas contagieux. Il demande juste qu'on l'accepte tel qu'il est dans la société ! 97% d'entre nous ne copieront pas cette annonce et ne l'utiliseront pas dans leur signa.. Serais-tu, comme moi, l'un des 3%, à afficher ce texte..au moins 1h sur ta signa? Si tu as un... cœur vas -y. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Et enfin j'atteins cette Délivrance | PV Délivrance   Lun 22 Avr - 19:48

Délivrance semblait réfléchir à la question. Non, pas réfléchir, mais plutôt méditer sur sa vie. Cette vie qui me donnais tant envie. Cette vie que j'avais décidé de rejoindre prochainement. Je n'avais pas particulièrement l'intention d'entrer dans les Clans, mais rien que vivre parmi les chats sauvages me conviendrai. Tout, sauf cette vie monotone de domestique qui ne me satisfaisait plus. Peut être que ces félins ne se rendaient pas compte de la chance qu'ils avaient. Ils n'avaient jamais vécu dans une maison aux côtés de bipèdes. Bien entendu, ils avaient vécus des choses que je n'imaginais même pas, mais eux n'avaient jamais eu à faire au coupeur, à être enfermés dans une cage, refusés de sortie, de liberté. Oui, j'avais le confort. Mais qu'était le confort si nous n'avions que ça ? Je n'oubliais pas mes amis domestiques, mais nous n'avions pas tous les mêmes points de vue. Bien sur, je m'étais promit de retourner les voir de temps à autres. C'était mes amis, et je devais leur rester fidèle, peu importe nos choix de vie différents. Mais avant tout cela, je devais m'informer le plus possible sur la forêt et ses règles, pour éviter de faire un faux pas dès que j'y mettrais une patte. Et connaitre quelque uns de ces membres pourrait m'aider grandement. Alors autant en apprendre plus sur Délivrance.

« Non. Je n'ai jamais regretté. Même si ma vie est triste, ennuyante, je n'ai jamais regretté. Pas après ce que m'a fait mon Clan. Je me sens vraiment seul, tu sais. La vie d'un Solitaire est vraiment très dure et n'apporte souvent rien. Si pendant une semaine tu n'arrives pas à chasser, dans un Clan, tu es nourris. Seul, tu meurs. Mais, sans te vexer, j'imagine que si tu souhaitais rejoindre un Clan, il ne t'accepterait jamais. Je suis né dans un Clan mais mon père non. Alors j'ai été persécuté toute mon enfance. Toi, tu es une vraie chatte Domestique alors imagine ce que les autres penseront et feront de toi... »


Je ne savais pas trop quoi penser. Le matou semblait ne pas apprécier la vie. Mais je n'osais pas le prendre en pitié, il m'inspirais bien trop le respect. Mais j'avais du mal à comprendre comment l'on peut se retrouver là un jour. Qu'avait fait la vie pour mériter ce rejet ? J'avais de la compassion pour lui. Je n'en était qu'au tout début de ma vie, alors que lui avait déjà tant vu. Je n'arrivais même pas imaginer tout ce qu'il pourrait m'apprendre. Il pourrai m'enseigner comment me battre face à cette vie si injuste. Jamais je ne baisserai les pattes, je m'en faisait la promesse. Et si Délivrance trouvait que je n'étais pas capable de me débrouiller dans la nature, je lui prouverai le contraire. Je leur prouverai à tous, que moi aussi j'ai ma place dans ce monde.

« Je n'ai pas affirmé vouloir intégrer un Clan, non. Pas que ce serrai ennuyeux, au contraire, mais je désire avant tout rejoindre la forêt. C'est peut être insensé, de la folie, mais j'y crois. Je suis capable d'apprendre à me débrouiller, même si ça prendra du temps. Je suis prête à me lancer dans cette vie libre, loin de l'enfermement. Je sais tout ce que je laisserai derrière moi, mais je suis sûre de moi. Bientôt, je me ferrai une place dans cette forêt, que je sois acceptée ou non. »


Oui, j'avais peur. Bien sur, je redoutais ce qui pourrait m'arriver. J'étais certaine que j'allais devoir affronter de nombreuses difficultés. Mais une lueur de détermination brillait dans mes pupilles couleur Or. J'avais fais mon choix, et j'irai jusqu'au bout. J'avais peur de la mort, et j'y serrai confronté régulièrement. Mais c'était la vie que j'avais choisit. Si j'avais décidé de prendre cette voie, alors qu'il en soit ainsi. Personne ne me retiendra. Personne. Quoi qu'il m'en coûte, je deviendrai une chatte sauvage.

« Je ne renoncerai pas. »

[désolé du retard, un peu de manque de temps dernièrement :/]
Revenir en haut Aller en bas

Mon identité.
Relationship :
Délivrance
Chat Solitaire



Féminin
● Nombre de messages : 46
● Je suis arrivé(e) ici le : 31/03/2013
● Age : 17
● Mentor/Apprenti(e) : //

MessageSujet: Re: Et enfin j'atteins cette Délivrance | PV Délivrance   Ven 26 Avr - 14:22

« Je n'ai pas affirmé vouloir intégrer un Clan, non. Pas que ce serrai ennuyeux, au contraire, mais je désire avant tout rejoindre la forêt. C'est peut être insensé, de la folie, mais j'y crois. Je suis capable d'apprendre à me débrouiller, même si ça prendra du temps. Je suis prête à me lancer dans cette vie libre, loin de l'enfermement. Je sais tout ce que je laisserai derrière moi, mais je suis sûre de moi. Bientôt, je me ferrai une place dans cette forêt, que je sois acceptée ou non. »

Alors, comme ça, Lilou n'avait pas l'intention de rejoindre un Clan ? C'était peut-être mieux ainsi. En tout cas, la petite féline semblait bien déterminée à se faire, comme elle le disait si bien, une place dans la forêt. Le Solitaire ne put qu'admirer la détermination de cette Domestique. C'était la première fois qu'il rencontrait un félin ayant vécut avec des Bipèdes, aussi sûr de lui, aussi téméraire et aussi déterminé à faire ce qu'il veut; Cette féline noire était une leçon à retenir. Délivrance se rendit compte qu'il ne devait pas l'abandonné. Il devrait lui apprendre à se débrouiller. Parce que Lilou avait un grand avenir devant elle et qu'elle méritait qu'on s'occupe d'elle. Le félin couleur crème releva la tête avec détermination. Il avait tout perdu et il n'avait plus rien à part sa liberté. Et il ne voulait pas que la chatonne se retrouve livrée à la vie, comme ça, sans aucune aide.

« Je ne renoncerai pas. »

Il hocha la tête. Il savait qu'elle ne renoncerait pas. Sans s'en rendre compte, elle avait déjà une patte dans la forêt, dans sa future liberté. Un large sourire se dessina sur le visage du Solitaire. Son caractère de félin enjoué et enfantin reprenait le dessus. Sa double-personnalité risquerait certainement de troubler la féline ébène mais même lui, il ne se rendait pas toujours compte de ses deux masques. Une partie de lui était ravagé par la tristesse, l'angoisse et la solitude et l'autre rayonnait de vie, de bonté et de gentillesse. Le félin crème resta assis, la queue enroulée autour des pattes. Son regard brillait au clair de lune et un vent frai balayait son pelage.

« Très bien. Alors je t'aiderais. Il te reste encore beaucoup de choses à connaître sur la forêt et les félins qui y vivent. Chasser et combattre, c'est important, mais connaître les coutumes des Clans, ça l'est encore plus. Et la plus important est celle-ci : jamais tu ne dois franchir la Frontière d'un des trois Clans, sous peine d'être tuée ou faite prisonnière. Si tu veux, je t'aiderais à reconnaître les différentes odeurs des Clans. »

Il lui fit un petit clin d'œil et se mit à rire un peu. C'était une façon pour lui de forger leur pacte silencieux. Il espérait que Lilou voudrait bien de son aide. Mais la féline avait l'air sympathique, elle ne le rejetterait certainement pas. Du moins, c'était ce que pensait Délivrance. Celui-ci se leva et tourna le dos à la Domestique pour s'éloigner de quelques pas puis se remettre face à la chatte noire. Toujours debout, les oreilles dressées sur la tête, il miaula :

« Voyons un peu tes réflexes dans la nuit. Attrape-moi ! »

__________________________________

« L'invisible, ce n'est pas la disparition, mais la délivrance du nuisible. »



Un enfant handicapé n'est pas un enfant malade et n'est pas contagieux. Il demande juste qu'on l'accepte tel qu'il est dans la société ! 97% d'entre nous ne copieront pas cette annonce et ne l'utiliseront pas dans leur signa.. Serais-tu, comme moi, l'un des 3%, à afficher ce texte..au moins 1h sur ta signa? Si tu as un... cœur vas -y. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Et enfin j'atteins cette Délivrance | PV Délivrance   Dim 19 Mai - 19:07

J'avais la tête haute. Je craignais que Délivrance me prenne pour une folle, ou bien une inconsciente. Mais quoi qu'il pense, je ne me défilerai pas. Lorsque ce dernier sourit, je ne savais pas quoi penser de cette réaction. Ce moquait-il de moi, ou acceptait-il mes envies de liberté ? Ma queue s'agitait, signe de mon anxiété. Après tout, j'espérais que le matou me comprendrait, lui aussi avait quitté son foyer pour rejoindre la vrai liberté. Ce n'était pas vraiment comparable, mais lui et moi avions un but commun. Et c'est pour cette raison que je comptais sur lui, sans même le connaitre vraiment. Quand il se prépara à parler, je retins mon souffle.

« Très bien. Alors je t'aiderais. Il te reste encore beaucoup de choses à connaître sur la forêt et les félins qui y vivent. Chasser et combattre, c'est important, mais connaître les coutumes des Clans, ça l'est encore plus. Et la plus important est celle-ci : jamais tu ne dois franchir la Frontière d'un des trois Clans, sous peine d'être tuée ou faite prisonnière. Si tu veux, je t'aiderais à reconnaître les différentes odeurs des Clans. »


La surprise me gagna. Je m'attendais à toute sorte de réaction, mais pas à cette proposition. J'affichais alors un grand sourire, heureuse qu'il m’aie comprit, et que je ne m'aventure pas seule dans cette forêt emplie de mystères. Et à part lui, je ne voyais pas meilleur mentor de la vie sauvage. Je me voyais déjà attrapant les souris, courir à travers champs et bois, combattre, dormir et manger à ses côtés. Cette vie qui n'avais encore jamais été mienne, mais qui deviendrais bientôt mon quotidien. Cette vie dont j'avais tant espéré, et qui allait désormais m'appartenir. Et tout ceci, grâce à Délivrance. Il allait faire de mon rêve une réalité.

« Voyons un peu tes réflexes dans la nuit. Attrape-moi ! »


Les yeux écarquillés, je mis un temps à réagir. Me demandait-il vraiment de l'attraper ? Je regardai mes pattes. Délivrance attendait que je fasse un mouvement. Je n'avais encore jamais fais ce qu'il me demandais, mais si je voulais affirmer ce que je voulais devenir, je devais avant tout écouter ce qu'il me disait et répondre à ses demandes. Alors avec un petit sourire en coin, je fléchis mes pattes, observa le mâle crème de mon regard plein de malice, et fis un bond vers lui.

[Hum, désolé du retard et pour le texte un peu petit ._.]
Revenir en haut Aller en bas

Mon identité.
Relationship :
Délivrance
Chat Solitaire



Féminin
● Nombre de messages : 46
● Je suis arrivé(e) ici le : 31/03/2013
● Age : 17
● Mentor/Apprenti(e) : //

MessageSujet: Re: Et enfin j'atteins cette Délivrance | PV Délivrance   Mer 26 Juin - 9:55


    Lilou prit une position assez typique des félins. Elle bascula son poids sur son train arrière, se pencha, et pleine de malice, bondit sur son mentor d’une nuit. Celui-ci, bien qu’il est des réflexes assez minables, eut le temps de faire un pas de côté. Il évita de justesse la féline noire et, l’aidant à se relever, il la félicita. C’est vrai, pour une première fois, c’était vraiment pas mal ! Cette chatte domestique était plus rapide que ces congénères, on aurait presque cru qu’elle avait des origines de chats sauvages. C’était peut-être le cas, et cela n’étonnerait même pas Délivrance. La carrure de Lilou était fine et élancée, elle n’était pas grasse et maladroite comme les autres. Serte, elle avait encore beaucoup de choses à apprendre, mais elle était motivée et ça se voyait.


    « C’était très réussi pour une première fois. Ne baisse pas les pattes, c’est normal que tu n’y arrives pas du premier coup. Même les Apprentis n’y arrivent jamais du premier coup. J’ai dut recommencer … une vingtaine de fois ! Un petit conseil, baisse un peu ta queue vers le sol, ça te procura un meilleur équilibre. »
    Avait-il exagéré quand il avait dit qu’il avait dut recommencer plusieurs fois ? Non, même pas. Il avait même un peu menti. Il avait réessayé plus de fois que ça. Mais il ne voulait pas paraître d’un incompétent, non plus. Son Mentor n’avait jamais abandonné, et Délivrance se souvenait très bien de ces nombreux jours où il avait tant essayé d’y arriver ! Plaqué son Mentor sur le sol avait été une magnifique récompense. C’était la preuve que son apprentissage commençait à payer. Quand à la chatte noire, elle finirait par y arriver, mais il lui manquait quelque chose de primordiale. Le félin crème, sans prévenir, se jeta sur elle et la plaqua au sol, en essayant de ne pas lui faire de mal. C’était une de ses techniques à lui. V qu’il n’était pas fort, il utilisait la surprise et la ruse. Et ça payait ! Il se releva doucement pour ne pas écraser la petite chatte et il miaula, malicieux :

    «  Tu sais, les chats de Clans ne sont pas que des barbares forts et rapides ! Même si je ne les aime pas, je dois avouer que la plupart essayent de faire bon usage de leur intelligence. Personnellement, je ne suis pas ce qu’il y a de plus costaud, mais mon Mentor m’a appris à utiliser la ruse. Il faut prendre ton adversaire par surprise, et dans ce cas, t’as force sera multipliée, parce qu’il ne s’y attendra pas. »

    Tout en parlant, il avait observé les alentours pour s’assurer qu’il n’y avait aucun danger. C’était aussi un réflexe des chats sauvages : toujours surveillé les alentours. Et LIlou devrait l’apprendre un jour. Mais pour l’instant, Délivrance savait qu’elle préférait quand même la pratique que la théorie, comme tous les jeunes, d’ailleurs. Ce qui était bien normal. Avec l’âge, on gagnait de la maturité et on voyait les choses différemment. Mais ça, la féline noire l’apprendrait plus tard. L’innocence est une perle de l’enfance, et la conservée le plus longtemps possible est une bonne chose.

__________________________________

« L'invisible, ce n'est pas la disparition, mais la délivrance du nuisible. »



Un enfant handicapé n'est pas un enfant malade et n'est pas contagieux. Il demande juste qu'on l'accepte tel qu'il est dans la société ! 97% d'entre nous ne copieront pas cette annonce et ne l'utiliseront pas dans leur signa.. Serais-tu, comme moi, l'un des 3%, à afficher ce texte..au moins 1h sur ta signa? Si tu as un... cœur vas -y. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Et enfin j'atteins cette Délivrance | PV Délivrance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: LES ARCHIVES :: BACK TO THE PAST :: Terres Libres & Etoiles-