« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Noyade, Sauvetage [Crépy & Insty]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Noyade, Sauvetage [Crépy & Insty]   Dim 21 Avr - 16:35





    << - Debout Patte du Crépuscule, il va bientôt être l'heure de dîner ! >>

    L'une des reines de la pouponnière s'approcha de moi et du bout de sa truffe, me donna quelques coups affectueux. Doucement et à contre cœur, j'étirai mes membres puis me levai, les yeux encore mi-clos. Pour une des rares fois, l'intérieur de la pouponnière était vide, du moins presque. D'un pas lent, je me dirigeai vers l'extérieur et fus ébloui par le soleil. Un grognement intérieur monta dans ma gorge, ne laissent sortir qu'un souffle d'agacement. Face au camp, dos à la pouponnière, je m'assis et entrepris à faire ma toilette. Dehors, rien n'était exponentiel, on pouvait voir des guerriers appelés leurs apprentis, des anciens couchés au soleil, des guerrières assises en rond ... Et moi qui terminais ma toilette. Un dernier coup de langue et hop ! Je n'avais pas d'idée de ce que j'allais faire de ma journée, je me dirigeai vers la réserve de gibier et y attrapai une petite souris. Le repas ne dura que quelques secondes. Mon ventre, n'étant pas le plus gros du clan, je préférai laisser aux guerriers, un peu plus de nourriture. Sans vraiment savoir où je me dirigeai, je pris la direction de l'entrée du camp et y déposa une patte en dehors avant de ne me faire interpeller.


    << - Patte du Crépuscule, tu vas où là ?! Tu restes ici, tu n'as seulement que trois lunes, alors tu retournes dans la pouponnière ! >>

    Faisant semblant d'avoir écouté le conseil d'une jeune reine, je fis volte-face et piétinai dans la direction de la pouponnière. Une fois la jeune femelle retournée, je changeai de direction et sortis du camp tel un éclair.

    Évitant toutes les patrouilles ainsi que les chasseurs et les apprentis, je me frayai un chemin parmi les buissons, les branches, les racines et les feuilles. Ce n'était pas la première fois que je quittai mon camp, ni la première fois qu'un guerrier me rôdait en terre libre. Mais j'avais l'habitude et mon origine mi guerrier, mi solitaire me laissait le choix de décider si je souhaitais sortir ou non. Je trottinai un certain temps avant de déboucher sur une grande et immense chute. Wouaw ! À pas de Loup, je m'approchai du courant et observai l'eau qui dévalait son lit à une puissance impressionnante. Apercevant de gros rochers en plein milieu du cours d'eau, l'idée de traverser la chute me vint à l'esprit. Pourquoi pas ? Je pris donc mon élan, sautai sur la première pierre et atterrit, chancelant. L'eau fouetta la pierre et la pierre rejeta son attaquant sur mes pattes. Non ! Pas de l'eau ! Mes pattes à présent trempées, je pris conscience des risques que je prenais en continuant mes acrobaties, sans pour autant m'arrêter. La deuxième pierre ne se trouvait qu'à quelques queues de renard de moi, je baissai mon arrière-train, positionnai toute ma puissance aux membres arrière et ... Je glissai.


    Mes deux pattes arrière quittèrent la pierre et embrassèrent l'eau, mes pattes avant, agrippées sur la pierre tentaient de me tenir hors de l'eau. Le courant envoya à nouveau ses légères vagues d'eau contre moi. Étant entièrement mouillé, je regrettai un cours instant d'être monté sur ces pierres. Je sortis mes griffes et tentai de remonter sur le rocher. En vain. L'eau pénétra dans mes narines et je perdis le contrôle. Mes pattes avant lâchèrent la roche, je tombai dans l'eau et fus emporté dans le courant. J'essayais du mieux que je pouvais, de remonter à l'air libre, mais l'eau en décida autrement et me propulsa contre un rocher. Le contacte fut brusque, le souffle coupé, l'air manqua. J'ouvris la gueule et avalai l'eau au goût immonde tout en me débattant du mieux que je pouvais ...

Revenir en haut Aller en bas

Mon identité.
Relationship :
Nuage Embrumé
Apprenti du Clan du Lion



Masculin
● Nombre de messages : 71
● Je suis arrivé(e) ici le : 22/01/2012

MessageSujet: Re: Noyade, Sauvetage [Crépy & Insty]   Dim 21 Avr - 17:43

La Saison des Feuilles Nouvelles. Un miracle, un renouvellement. Saison des Naissances, Saison du retour des proies. Période succédant la Saison des Neiges. Moment où la neige s'en va et où le vent doux vient redonner vie à la nature. Quelques soient les termes utilisés par les félins, cette Saison était une bonne chose, la meilleure de l'année. Dans un coin de la Pouponnière, tapie dans le noir, une petite féline leva ses yeux vers vers la voûte céleste. D'accord cette saison était bien et on pouvait bien manger, mais la Saison des Neiges avait ses avantages. Pouvoir contempler une lande glacé par le vent enneigé était une chose qui donnait envie de ronronner, même à elle. Pouvoir marcher sur la glace solide des eaux, se trouver à un endroit inaccessible en d'autres temps, donnait une telle impression de pouvoir, que c'est était grisant. Maintenant que le redoux était venu, elle ne pourrait plus le faire. Elle allait devoir attendre si longtemps avant de pouvoir retourner sur l'eau... Les yeux brillants se baissèrent et un léger soupir fut porté par la brise inexistante de l'antre des Reines. Sortant de la pénombre rare, Petit Instant jeta un coup d'oeil critique à son environnement. Il était vraiment temps qu'elle quitte la Pouponnière pour la Tanière des Apprentis. Elle se sentait vraiment à l'étroit. De plus en plus de Reines viendraient rejoindre cet endroit et bientôt il n'y aurait plus de place pour des Petits de presque 6 Lunes. Et oui, Petit Instant arrivait à la fin de cet agonisant ennui. Bientôt elle serait plus libre qu'avant. D'accord elle n'aurait toujours pas le droit de sortir du Camp seule et sans permission, mais au moins elle pourrait sortir. Ce moment n'arriverait jamais trop tôt.

La jeune chatonne sortit à l'extérieur de sa prison. Le soleil était bien présent et lorsque l'on s'était habitué à l'ombre de la Pouponnière, on ne pouvait qu'être ébloui par l'astre du jour. Petit Instant cligna plusieurs fois des yeux avant de s'habituer. À cette heure de la journée, l'activité était intense au Camp du Clan du Lion. Les reines sortaient un peu dehors, invitant les Petits à en faire de même. Dans un petit coin, les Petits plus âgés jouaient entre eux. Même d'ici, Petit Instant pouvait deviner à quel genre de jeu ils jouaient. La guerre encore et toujours. Une domination de certains sur d'autres. Là, le mâle qui se pavanait avec un air de supériorité devait faire un chef du Lion, tandis que l'autre qui allait lui sauter dessus devait être un Meneur ennemi. Etoile d'Epines? Etoile de Fumée? À moins que ce ne soit un Meneur qui ne dirigeait plus le Clan. Regarder le jeu des autres ne l'amusèrent plus. Elle avait vu Petite Perle. Ses yeux, aussi verts que les siens, brillaient d'une joie intense et de l'excitation du jeu. Cela suffisait. Le reste l'ennuyait. Ca et là, des Guerriers posaient des proies attrapées à la chasse sur le Tas de Gibier du Clan. D'autres attendaient leur Apprenti, tandis que d'autres revenaient d'un entraînement. Certains ne faisaient rien et profitaient simplement du soleil. Petit Instant se déplaça un peu, de façon à ne pas devoir parler à quelqu'un et commença une toilette approfondie. Quelques coups de langues sur une patte avant de la passer derrière les oreilles, puis sur le poitrail et enfin le reste du corps, en finissant par la queue. Son pelage clair était tout propre désormais. Elle réprima le souvenir qui lui restait. Avant, elle faisait cela avec sa soeur. Mais ça, c'était avant.

Après un dernier soupir, elle se décida de se promener. Elle n'avait pas envie de jouer avec les autres, surtout pas. Ces amusements puerils de simili-batailles ne l'intéressaient pas, mais alors pas du tout. Rester ici à ne rien faire, à part réchauffer sa fourrure sous les rayons du soleil, observer le Clan ou écouter des histoires n'était pas non plus dans ses envies. Elle jeta un regard à droite, puis à gauche. Personne ne la regardait. Après tout elle n'était que la descendante d'un Solitaire et d'une Reine des Etoiles. Elle n'était ni la plus gentille des Petites que tous connaissent, ni l'enfant du Meneur envers qui tous portent de grands espoir. Elle n'était qu'elle, Petit Instant. Elle trottina vers la sortie et, ni vu, ni connu, prit la poudre d'escampette entre deux navigations. Une entrante et une sortante. Après, il lui fallut se décider pour sa destination, peut-être la dernière avant son baptême. C'est là que l'image glacée des Chutes lui vint à l'esprit. Elle allait dire au revoir à ce territoire magnifique, jusqu'à la prochaine Saison des Neiges. Elle reprit son petit trot, repensant à ses 6 Lunes d'existence. Elle se souvenait du début de sa vie, où, toute timide qu'elle était, elle se faisait marcher dessus. Sa dispute avec Etoile du Temps, lorsque ce dernier était Lieutenant, fit s'agiter ses moustaches. Elle repensa à cet inconnu qu'était son père, mais préféra oublier ce passage pour l'instant. Quand elle fut arrivée aux Chutes, elle vit qu'elle n'était pas seule. Un chaton de son Clan, d'après son odeur, jouait sur un caillou, à se mouiller les pattes. Elle allait partir quand d'un seul coup, plus de chaton. Il avait "plongé". Supposant qu'il ne s'agissait pas d'un plongeon volontaire, Petit Instant grogna. Dire qu'elle allait devoir se mouiller les pattes pour un chaton inconscient... Quelle journée désastreuse! Elle courut vers l'eau et sauta tant bien que mal sur des rochers, pour s'approcher le plus du Petit, sans se mouiller. Elle comprit néanmoins qu'elle n'avait pas le choix. Avec une grimace de dégoût, elle se jeta à l'eau. Elle commença à nager d'instinct, avec un feulement de rage. Elle arriva près de l'autre. Elle plongea, ne s'attardant pas sur la sensation de l'eau sur ses yeux, contre son pelage et ressortit en tenant l'autre entre ses crocs. Elle y parvenait, étant quand même un peu plus grande. Maintenant, la grande question était de savoir comment sortir d'ici sans se noyer elle-même. Elle agita des pattes vers la rive, priant le Clan des Etoiles de leur apporter leur aide. Après un instant semblant aussi long que l'éternité, ils parvinrent à la rive. Elle cracha le petit avant de sortir tremblante, frigorifiée et complètement trempée. Avec sa chance, on croirait qu'elle avait voulu le pousser d'elle-même à l'eau. Maudite journée, maudit chaton.

"Stupide chaton. Tu voulais mourir ou quoi?!"

__________________________________



Anciennement Instant Nuageux:
 


Dernière édition par Petit Instant le Mer 22 Mai - 18:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Noyade, Sauvetage [Crépy & Insty]   Mar 23 Avr - 16:37



La peau de mon cou fut tirée en arrière et je retrouvai vite la surface. Mes yeux fermés, la gueule entre ouverte, j'essayais de respirer l'air qui m'était offert. Mais le temps manqua. Brusquement, je replongeai dans l'eau et tentai à nouveau de retrouver l'air libre. Sentant une empreinte de crocs sur la peau de ma nuque, je cessais de me débattre pensant qu'il serait plus pratique pour mon sauveteur de me ramener au bord. S'il y parvenait ... Je restais quelques secondes la tête sous l'eau, puis hors de l'eau et à nouveau dans l'eau. J'eus assez de temps à l'air libre pour reprendre une courte respiration avant de replonger. Voulant ouvrir les yeux, je déployai mes paupières et tentai d'observer l'individu qui était venu à mon secours. Mais les chutes ne jouaient pas en ma faveur ... Des gouttes attaquèrent mes yeux qui se refermèrent aussitôt. Zut ! Alors je décidai d'utiliser mon odorat. Sans ouvrir la gueule, je pris une grande inspiration et tentai de me concentrer sur la présence. Rien ... Qu'une simple odeur de chat mouillé.

C'est alors que mes pattes touchèrent le sol. Sauvé ! Je me secouais, une fois, puis deux, puis trois. Je portai mes pattes sur le museau et tentais de faire disparaître la faible douleur qui s'était emparée de mes yeux. Après quelques minutes, j'ouvris mes paupières et observai autour de moi. Je voyais encore flou. Ne souhaitant pas insister, je me secouai une dernière fois et enlevai un maximum d'eau à coup de langue.


"Stupide chaton. Tu voulais mourir ou quoi?!"

Je sursautai. Bien qu'on venait tout juste de me sauver la vie, j'avais réussi à oublier qu'un autre félin se tenait à mes côtés. Cette voix … elle me disait quelque chose … Je clignais trois fois des yeux et ma vue revint net. Devant moi, de toute sa hauteur se tenait Petit Instant, une jeune femelle de mon clan. Bien qu'elle ne soit pas très appréciée des autres membres du clan par son caractère de renard et sa gentillesse inexistante, je lui devais beaucoup. Mais sa réflexion était mal placée. Étant fière de moi et de ce que j'avais fait, je m'assis, levai la tête, le menton droit et répondit sèchement.


<<- Chaton ? Tu oublies que toi aussi tu es un chaton ! Eh non, si je souhaitais mourir, je mis serais pris autrement ! Mais merci à toi d'être venu. Mais s'était stupide de ta part, tu voulais mourir ou quoi ? >>

Je lui lançai un regard pétillant, je fouettais l'air de ma queue et détournai mon regard. Bien que ce que je venais de lui dire n'était pas très poli, mais surtout pas redevable de ma part, je me sentais assez … fière. Après tout, j'étais mi-solitaire, je n'avais besoin de l'aide de personne et j'avais encore moins l'obligation de remercier qui que ce soit. Certes sans elle je serais mort à l'heure qu'il, mais le Clan des Étoiles en avait décidé autrement !

Revenir en haut Aller en bas

Mon identité.
Relationship :
Nuage Embrumé
Apprenti du Clan du Lion



Masculin
● Nombre de messages : 71
● Je suis arrivé(e) ici le : 22/01/2012

MessageSujet: Re: Noyade, Sauvetage [Crépy & Insty]   Mer 22 Mai - 19:03

Chaton ? Tu oublies que toi aussi tu es un chaton ! Eh non, si je souhaitais mourir, je mis serais pris autrement ! Mais merci à toi d'être venu. Mais s'était stupide de ta part, tu voulais mourir ou quoi ?

Petit Instant avait regardé l'autre félin trembloter et tenter de se remettre. Et elle n'avait rien dit. Elle avait reçu quelques gouttes d'eau supplémentaires quand il s'était secoué, mais elle n'avait rien dit. Elle avait commencé, ou plutôt refait sa toilette. Mais en entendant cette phrase, elle s'interrompit brusquement. Il avait le regarde pétillant, comme s'il venait de faire une farce ou une blague particulièrement drôle, comme s'il n'avait pas failli se noyer. Le regard de la jeune féline se glaça encore plus. Elle faisait de son mieux pour retenir sa colère et ne pas laisser son poil s'hérisser. Si elle avait pu foudroyer ou glacer le chaton elle l'aurait fait. Elle arrêta sa toilette et fixa longuement son "adversaire", le jaugeant et le jugeant. Qui était-il? Elle avait reconnu que c'était un Petit de son Clan, mais quant à savoir son nom...elle n'était pas douée pour retenir les noms des autres, et de toute façon, elle s'en fichait. Il avait l'air bien jeune, en tout cas. Ils n'était certainement pas de la même génération. Elle entreprit de lui répondre, sans lui sauter à la gorge, bien qu'elle en mourrait d'envie.

"Je suis peut-être un chaton, mais je n'ai pas failli me noyer, moi. "

Elle ne s'attarda pas non plus sur le copiage de sa phrase et se détourna, posant son vert regard sur les alentours. Le paysage hivernal était bien loin. Disparue la neige, disparue la glace, disparu le froid de la Saison des Neiges. Elle le regrettait un peu, en voyant cette eau qui s'écoulait, sans rien attendre. Son père devait être comme cela, comme une rivière, comme l'eau. Un félin qui part, quoiqu'il arrive, sans un regard en arrière, sans regrets. Sinon, comment expliquer qu'il soit parti? Qu'il ne soit pas revenu. Elle l'attendait encore et toujours ce père solitaire. Elle savait bien que Petite Perle ne la suivrait sans doute plus. Même si au début elles avaient le même but de le retrouver, de le connaître, sa soeur avait trouvé sa place, une nouvelle famille. Dont elle ne faisait plus partie. Malgré que cela lui fasse mal, elle l'avait accepté. Tant qu'elle était heureuse, Petit Instant se fichait de savoir si c'était loin d'elle. Elle même avait un nouveau but. Devenir une bonne Guerrière et envoyer balader ceux qui en douteraient. Elle n'était pas du genre à se laisser marcher sur les pattes. Elle aimait sa liberté, elle n'aimait pas être contredite. Qui pourrait la comprendre? Sa soeur si sociale et si loin d'elle? Celle qui ne venait même plus la saluer et qu'elle ne pouvait que regarder de loin? Son père qu'elle ne connaissait pas? Sa mère morte? Son Clan qui rejetait souvent les félins comme elle? Ce chaton? Il avait dû être choyé tout sa courte vie, d'un amour sans borne. Curieuse, elle lança:

"Au fait t'es qui petit?"

__________________________________



Anciennement Instant Nuageux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Noyade, Sauvetage [Crépy & Insty]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: LES ARCHIVES :: BACK TO THE PAST :: Terres Libres & Etoiles-