« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Somewhen, somewhere, someone | PV Noisette des Abysses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Mon identité.
Relationship :
Minuit Sans Etoiles
Ancien membre



Masculin
● Nombre de messages : 30
● Je suis arrivé(e) ici le : 12/02/2011
● Age : 18

MessageSujet: Somewhen, somewhere, someone | PV Noisette des Abysses   Mar 25 Juin - 2:10

Somewhen, somewhere, someone


On a tous du mal à trouver la raison pour laquelle on vit, pour laquelle on est arrivés ici, pour laquelle on est nés. Moi je m'étais trompé de chemin. Mais on peut toujours revenir en arrière et en chercher un autre, et celui-là nous emmènera à notre but. Mon but ? Je le connais depuis longtemps. Depuis toujours.

Il manquait encore quelques plantes à la collection de Minuit Sans Etoiles. En ce jour d'été, il faisait chaud et le chat noir aspirait plutôt à la sieste qu'à la promenade. Il se résigna à accomplir sa tâche, puisque le Clan des Etoiles l'avait choisi ainsi, et se dirigea à grandes enjambées à l'entrée, après avoir laissé son antre à son apprenti. Il avait fait le serment de servir le Clan en temps que guérisseur, alors il le servirait. Il se rappellerait toujours de cette nuit, avec Etoile de Fumée. Il était encore un solitaire à cet époque. Une boule s'installa au creux de son ventre, la vie d'ermite qui était sienne quelques lunes auparavant lui manquait, mais c'était trop tard maintenant pour les regrets. De toute façon, sa vie ici lui plaisait.

Il avait été une aubaine pour le Clan. Il n'avait jamais été guérisseur et pourtant, le voilà. Il possédait quand même de solides connaissances en matière de guérison, même s'il était sûr de ne pas égaler celui qui occupait le poste avant lui; parfois même son apprenti le reprenait. Il avait honte, oui. Mais il apprenait de jours en jours, de mieux en mieux, et il restait tout de même quelqu'un de savant. Lui autrefois agressif, il avait tellement changé. Mais au plus profond de lui-même, il restait cette part de noirceur, cette rancœur, qui s'agrippait à lui. Rien à faire. La vengeance était une sangsue qui absorbait son énergie, et elle partirait seulement quand il aurait accompli ce qu'elle voulait. Ce qu'il voulait. 

Personne n'aurait pu supporter la douleur que lui imposait ce fardeau. Elle n'était pas physique mais était tout aussi ravageuse, chaque jour il se sentait un peu plus triste et un peu plus malsain. Elle le rongeait de l'intérieur, il n'avait qu'un but, mais il savait qu'après l'avoir accompli, cela ne lui apportera pas la paix. Cette soirée d'été. Où elle avait disparu, où elle était morte à cause d'eux. C'était insupportable et pourtant il vivait encore. Comme si son âme, blessée, mutilée, désirait encore vivre pour accomplir cette tâche, pour après reposer, mourir heureux. Combattre le sang par le sang, c'était un combat dangereux. Mais il y avait toujours cette étrange mélopée qui le sommait de le faire. Et il allait le faire. Il voulait connaître ce qu'était le fait d'être heureux. Hypnotisé. Innocent mais coupable. Souffrant.

Il était arrivé aux Buissons Épineux. Malgré son nom, cet endroit n'était pas seulement constitué de taillis aux piquants blessants, mais aussi de toutes sortes de plantes médicinales. Il huma délicatement l'air et sentit la présence de soucis et de pavots. Il avait déjà toute une réserve de ces derniers, mais en prit quelques uns de plus, au cas où.

Une journée tout à fait banale en fait. Les jours qui s'écoulaient ici se ressemblaient tous. Avec nostalgie et culpabilité, il se rappela les douces promenades en forêt quand il était encore un solitaire...

__________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Noisette des Abysses
Guerrière du Clan du Léopard



Féminin
● Nombre de messages : 2380
● Je suis arrivé(e) ici le : 02/01/2011
● Age : 17
● Mentor/Apprenti(e) : everything has an end - but not in our mind

MessageSujet: Re: Somewhen, somewhere, someone | PV Noisette des Abysses   Mar 25 Juin - 20:56


Elle sourit et je dépéris encore une fois devant elle. Rien ne semble réel ici, tout semble parvenir de l'oubli, une sorte de souffrance s'émet de cet endroit sans fin. Une douleur incompréhensible qui règne autour de nous, tout ce qui fut perdu, brisé et oublié semble s'être retrouvé ici. Veut-elle vraiment me sauver, me sortir de ce mauvais rêve ou plutôt me détruire pour prendre ma place ? La réponse ne me vient pas, elle reste caché ou peut-être qu'elle n'existe tout simplement pas. Aucun mot, aucun bruit, seulement un horrifiant silence entre nous deux, ainsi qu'une douce mélodie dans l'air et l'horrible impression qu'elle me dévorera sans que je ne puisse rien y faire. Son sourire s'effaça pour ne plus revenir, il s'installa sur mon visage, tel la brume qui envahit le ciel à un peu avant l'aurore, il illumina les abysses qui nous entouraient, le noir se dissipa peu à peu. Une douce lueur s'illumina alors dans ses yeux noisettes, tel une flamme bleue. D'ailleurs, s'en était une, elle brûla rapidement tout autour d'elle. Je restai figée, je n'avais aucune force pour bouger, comme si mon corps ne savait pas que ces flammes étaient dangereuses. Elles se glissèrent entre mes pattes , m'enfermant dans un cercle meurtrier. Les flammes ne me brûlait pas, elles me donnaient une étrange sensation, comme si je retrouvais quelque chose de très important mais sans savoir quoi ni pourquoi. Elles ont tout brûlé, et pourtant, elles ont redonnées vie à ces abysses.
 
Tout semble mort ici, sans joie ni animation, le camp semble désert, vide, déserté. Rien ne bouge, seul le vent chaud semble être vivant, personne ne dort et personne n'est levé, ils restent tous dans leur lit, fixant la réalité. Et peu à peu, le clan se lève et cette joie resurgit et continue de vivre, comme si rien n'était arrivé. Si différent des solitaires, ces chats sont si...Stupides et innocents ? Ils croient sur paroles les mensonges et pensent que tout les p'tits chacha sont leurs amis. Mais ils ont une certaine beauté, un peu comme des papillons qui se réveillent au printemps pour s'envoler et colorer le ciel de magnifiques couleurs. L'air se réchauffa rapidement pour devenir étouffante et désagréable, mais c'était une des nombreuses joies et désagréments de l'été qui approchait à grands pas. Je sortis de la tanière des guerriers, très doucement et silencieusement, j'observai l'activité du camp, chacun remplissait son rôle avec le plus de joie possible, tout mon contraire. Je fermai les yeux et les rouvrit, quelque chose avait changé. Mon existence dans ce monde ne semblait pas véritable, j'avançai vers la pile de gibier, j'avais l'impression d'être encore endormie. Quelque chose ne va pas, chaque chose semblait morte et sans vie, je ne peux me sortir cette impression de la tête. J'ai l'impression de revivre un souvenir, comme si une fine pluie tombait doucement sur moi sans que j'en ai conscience. Je secouai légèrement la tête, je suis réveillée dans la réalité, aucune chance que je sois encore en train de rêver. Pourtant, quand j'avalai mon premier morceau de viande, je découvris qu'il n'avait pas si bon goût, je mangeai quand même la petite souris malgré son manque de goût. Je me détournai de la pile de gibier et me dirigeai vers l'entrée, j'avais besoin de sortir, retrouver un peu mon ancienne vie. Peu importe ou j'irais, il fallait mieux m'éloigner du camp, cela ne ferait que me redonner un peu de joie.
J'aboutis au Buissons Épineux, là ou j'avais complété mon entraînement avec Caresse de Lune. Je pris un grande bouffée d'air frais et fermai les yeux pour relaxer un peu. Je les rouvris et aperçu un chat noir qui semblait ramasser toutes sortes de plantes, j'accourus vers lui, c'était notre guérisseur. Minuit Sans Étoiles. Ce merveilleux nom me fit sourire, je vins à ses côtés, il devait sûrement avoir besoin d'aide. 


 «- Besoin d'aide ?, demandais-je en plongeant mes prunelles dans les siennes, Je pourrai sûrement me rendre utile. »

[ Rp tout nul O/ ]

__________________________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Noisette des Abysses
Guerrière du Clan du Léopard



Féminin
● Nombre de messages : 2380
● Je suis arrivé(e) ici le : 02/01/2011
● Age : 17
● Mentor/Apprenti(e) : everything has an end - but not in our mind

MessageSujet: Re: Somewhen, somewhere, someone | PV Noisette des Abysses   Sam 19 Oct - 18:37

Up ;^; ?

__________________________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Rêve Noir
Guerrière du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 5355
● Je suis arrivé(e) ici le : 03/09/2012
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : Mistral Glacé (ex) ; Étoile du Tyran (ex) || AUCUN

MessageSujet: Re: Somewhen, somewhere, someone | PV Noisette des Abysses   Mer 29 Oct - 20:46


[Je lock et déplace par manque d'activité. Si vous voulez récupérer ce post, envoyez simplement un MP à un administrateur ou à un modérateur.]

__________________________________



: . anciennement . :
 

Nuage Noir parle en #000010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Somewhen, somewhere, someone | PV Noisette des Abysses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: LES ARCHIVES :: BACK TO THE PAST :: Clan du Léopard-