« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hello my favorite foe! Nuage Noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Mon identité.
Relationship :
Nuage Sans Couleur
Ancien membre



Féminin
● Nombre de messages : 838
● Je suis arrivé(e) ici le : 27/01/2012
● Mentor/Apprenti(e) : x

MessageSujet: Hello my favorite foe! Nuage Noir   Mer 3 Juil - 22:33


Hello my favorite foe! Nuage Noir



    Aujourd’hui était un jour maussade et ennuyeux. Le ciel, couvert par d’épais nuages gris, rendait la clairière et l’humeur des félins bien sombre. Une fine pluie mouillait la fourrure blanche de Nuage Sans Couleur, qui se teintait à présent de gris pâle, lui donnant l’air d’un fantôme. Ses yeux rouges brillaient, perçant à travers la fine brume matinale qui avait tendance à l’agacer. Le chat blanc se leva d’un pas lourd, l’humeur à son plus bas  et quitta le « camp » en traînant les pattes dans la boue. Aujourd’hui, son mentor lui avait  encore dit qu’il n’aurait pas d’entraînement et Nuage Sans Couleur avait fait de son mieux pour garder son self-Control. Depuis le fameux incident, son entraînement de novice commençait à traîner et il voyait de plus en plus rarement son mentor, allongeant ainsi son apprentissage et éloignant son baptême de guerrier. Lui qui avait hâte d’en finir le plus vite possible avec tout ce qui avait rapport avec le Clan du Tigre… Voilà que désormais, son envie de le quitter devenait de plus en plus forte. Sans même s’en rendre vraiment compte, le passé du jeune chat commençait à le rattraper et son ancienne vie de solitaire prenait lentement, mais sûrement le dessus sur l’apprenti du Tigre qu’il était.

    Ses pas le menèrent jusqu’à un champ de fleurs. Jusqu’à présent, il ne s’était même pas rendu compte qu’il avait depuis longtemps quitté la clairière oubliée, tellement ses pensées attiraient tant son attention. Lors de sa conversation avec Nuage de Lune, il avait de plus en plus douté de sa véritable loyauté envers le Clan du Tigre, son envie de redevenir celui qui était avant devenant plus forte de jour en jour. Et de plus, ses envies de vengeances qui avaient si longtemps enfouies dans son cœur revenaient au galop. Il devait retrouver son père et lui faire faire ce qu’il avait subit lors de son enfance. Juste le souvenir de sa mère, baignant dans son propre sang, de terribles blessures sur le corps, toujours en vie, entrain de souffrir le martyre… Nuage Sans Couleur secoua la tête. Toutes ses pensées s’emmêlaient entre eux et rien n’était clair dans sa tête. Nuage de Lune… Sa mère et son père… Le Clan du Tigre… Il ne savait plus où mettre la tête et il craignait que cela l’affecte d’une manière ou d’une autre. * C’est le temps de se ressaisir Nuage Sans Couleur. Il est temps de mettre de l’ordre dans tout ce qu’il y a dans ma tête. *

    Un bruissement provenant de sa droite lui fit tourner la tête dans la direction du bruit. Les herbes n’étaient pas très hautes et Nuage Sans Couleur n’eut pas de difficulté à distinguer la boule de fourrure noire parmi tout se vert, terni par l’absence de la lumière du soleil. L’apprenti du Tigre, curieux, chassa de sa tête son envie de quitter le Clan et fit un pas vers la créature qui était devant lui. Justement, quand celle-ci leva les yeux dans sa direction, Nuage Sans Couleur reconnut immédiatement le chat – ou plutôt la chatte qui était devant lui, malgré le fait qu’elle avait grandit depuis leur dernière rencontre. Ses iris ambrés brillaient.  Un sourire se dessina sur les lèvres du chat blanc.
    « - Hey bien dit donc! Je n’aurais jamais crut te revoir ici… Patte Noire, comment vas-tu? »


__________________________________


Castle of Glass
Bring me home in a blinding dream, through the secrets that I have seen.Wash the sorrow from off my skin and show me how to be whole again.


PRESENTS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Rêve Noir
Guerrière du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 5355
● Je suis arrivé(e) ici le : 03/09/2012
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : Mistral Glacé (ex) ; Étoile du Tyran (ex) || AUCUN

MessageSujet: Re: Hello my favorite foe! Nuage Noir   Lun 26 Aoû - 14:46



Nuage Noir ouvrit doucement les yeux. Elle se trouvait comme chaque nuit dans sa litière, dans la tanière des apprentis et bien sur dans le Clan du Lion. Là, elle était à sa place. Elle se leva monotonement, sans vraiment en avoir envie. Elle savait déjà ce qui l’attendait. Enfin presque. Elle se doutait qu’elle devait soit resté au Camp et s’occuper des litières des anciens et des chatons ou alors elle devrait suivre l’entrainement d’un autre mentor que le sien. Elle baissa la tête et sortit comme par habitude de la tanière des apprentis en slalomant entre les nids de ses camarades qui eux avaient un mentor. Nuage Noir sourit tristement en sortant. Dehors, le temps était pluvieux. Le ciel était plein de grands nuages noirs qui lâchaient beaucoup d’eau. Nuage Noir n’aimait pas beaucoup la pluie. Une fois que son pelage était mouillé, elle avait du mal à le sécher et même s’il était court. De plus, elle avait froid et grelotait. Même si elle était jeune et résistante, elle ne voulait pas attraper un mauvais rhume. Cela retarderait encore plus son entrainement. Si cela continuait, elle ne serait pas guerrière avant des lunes et des lunes. Faisant attention de ne pas lever la tête pour ne pas avoir d’eaux dans les yeux, elle chemina à l’aveuglette dans le Camp, se fiant à l’odeur des différentes tanières et endroits importants. Elle trouva sans peine le tas de gibier et y saisit une proie au hasard. La novice se mit à l’abri au dessous du promontoire et dévora sa proie en quelques bouchées. Elle ne tenait pas à tomber sur son chef. Elle n’était déjà pas d’une grande utilité pour son Clan alors si elle se mettait dans les pattes de son chef, elle risquait d’avoir des problèmes. Elle se leva rapidement et quitta son abri de fortune. La pluie pénétra de nouveau dans son court pelage et bientôt, elle fut trempée et la désagréable sensation d’un pelage lourd et froid et détrempé revint en elle. Elle ne savait vraiment pas quoi faire aujourd’hui. Elle allait surement devoir s’occuper des anciens et des chatons, comme à son habitude. Mais aujourd’hui, l’envie lui en manqua. Elle voulait courir librement dans la forêt, chasser et pourquoi pas faire de nouvelles rencontres. Pour cela, elle devait se faufiler en dehors du Camp et sans que personne ne la voit. Pourquoi ? Parce qu’elle n’avait pas le droit de sortir seule du Camp sans raison. Elle s’approcha discrètement pour voir si un guerrier montait la garde devant le tunnel d’ajonc. Elle lança un coup d’œil discret et furtif avant de se rendre compte que personne ne gardait le Camp. Génial, la voie est libre ! Pour une fois que tout vas comme je veux. Sans se faire prier, elle s’engouffra rapidement dans le tunnel d’ajonc et ressortit de l’autre côté. Elle se mit à courir le plus vite possible afin de se mettre à l’abri. La dernière chose qu’elle voulait, c’était rencontrer un guerrier sur son chemin qui l’a ramènerais comme un chaton fugueur au Camp. A vrai dire, même si elle aimait rendre service, elle trouvait cela lassant de nettoyer les litières, après tout, elle s’entrainait pour devenir guerrière et non changeuse de litière. Une fois assez loin du Camp, Nuage Noir se faufila dans un buisson étroit et épineux. Elle faillait lâcher un cri de douleur lorsqu’elle se planta une épine dans le coussinet, mais elle se retint. Elle sentit quelque chose de chaud sous sa patte blessé. Elle la releva et vit qu’elle saignait et que l’écharde était toujours dans sa patte. Elle se mit à lécher frénétiquement sa patte pour la nettoyer et essayer d’éviter d’avoir une infection. Elle essaya ensuite de se rappeler de ce qu’utilisait la guérisseuse pour arrêter les saignements. Après avoir passé un bout de temps dans la tanière de celle-ci en compagnie de Mistral Glacé, elle connaissait deux ou trois choses qui pourraient se révéler utiles pour la suite de sa vie. Elle fouilla dans son esprit. Elle n’arriva pas à remettre la patte sur le remède qu’il lui fallait. Tant pis, elle s’occuperait de sa patte en rentrant. Elle vérifia que personne n’était dans les parages avant de s’extirper du buisson. Elle se mit alors à parcourir le territoire du Clan du Lion de fond en comble, afin de connaitre les moindres recoins de celui-ci. Quand elle eut inspecté la moindre parcelle des terres du Clan du Lion, son ventre grogna. Elle eut atrocement fin et regretta de ne pas avoir emporté une proie pour la journée. Malheureusement, maintenant elle n’avait plus le droit de manger. Elle n’avait pas nourris les anciens, les reines et les chatons. Elle ne savait pas s’ils avaient d’ailleurs eut leur part de gibier aujourd’hui, puisque c’était elle qui s’en occupait depuis la chute de Mistral Glacé. Nuage Noir ne pouvait plus revenir en arrière, pourtant elle regrettait amèrement sa petite escapade. Elle voulait à présent rentrer, mais elle ne le pouvait pas rentrer bredouille. Sans proies, sans rien. Elle aurait l’air un peu idiote et se ferait tirer les oreilles pour être sortie se balader. Elle ouvra la gueule et commença à humer l’air afin de mieux sentir les fumets avoisinants. Elle ne trouva pas grand-chose où elle était, elle continua alors son chemin jusqu’à trouver un petit campagnol grignotant une graine. La féline se rappelant les gestes de son mentor, s’accroupit et se rapprocha lentement et silencieusement de sa proie. Prenant garde de ne pas marcher sur une brindille, elle ne quittait pas le sol des yeux tout en se guidant avec son odorat et son ouïe. Elle releva la tête une fois sure qu’elle était assez proche de l’animal et banda ses muscles, prête à bondir. Il ne lui fallut pas longtemps pour se décider à sauter sur l’animal, elle ne rata pas son saut et retomba sur le dos du petit rongeur qui n’eut pas le temps de pousser un cri. Elle pris sa proie dans la gueule et décida de l’emporter afin de la cacher un peu plus loin, dans un endroit qu’elle reconnaitrait. La forêt changeait, elle commençait à disparaitre pour laisser un endroit presque totalement découvert. Nuage Noir en reste bouché bée. Elle ne connaissait pas cette endroit et quelque chose était sur, ce bout de territoire n’appartenait pas au Clan du Lion, ni à aucun Clan d’ailleurs. L’apprentie se faufila dans le premier buisson qu’elle put trouver et enterra profondément sa proie. Elle ressortit du buisson et entreprit d’explorer ce territoire. Bientôt, je connaitrais les moindres recoins de la forêt. Elle partit tête basse, afin de mieux flairer les différents effluves provenant de ce lieu. Elle relevait la tête de temps en temps afin de voir des repères fixes, telle un arbre, et afin de regarder la déclinaison du soleil. Elle eut même du mal à l’apercevoir avec tous ses nuages qui passaient sans arrêt devant. Une fois bien enfoncée dans le champ, elle remonta un fumet. Celui-ci ne semblait guère vieux, car elle pouvait encore remonter la piste avec l’averse de ce matin. L’herbe était de plus en plus piétinée. Nuage Noir continua d’avancer jusqu’à entendre une voix :

« Hey bien dit donc ! Je n’aurais jamais crut te revoir ici… Patte Noire, comment vas-tu ? »

La novice releva brusquement la tête et vit que la voix provenait d’un félin au pelage immaculé de blanc. Lorsqu’elle le fixa, elle vit que ce félin affichait un sourire et que ses yeux étaient rouges. La jeune chatte ne connaissait qu’un seul félin qui avait cet aspect physique. Ce félin, elle l’avait déjà rencontré lorsqu’elle était encore une chatonne et qu’elle avait fugué afin d’explorer la forêt. Bizarrement, elle se retrouvait un peu dans la même situation, sauf qu’aujourd’hui, Nuage sans Couleur était en territoire libre et non sur le territoire du Clan du Lion. Puisque ni elle, ni lui ne semblait enfreindre le code du guerrier en se parlant, elle lui répondit de bon cœur :

« Bonjour Nuage sans Couleur. Je vais très bien merci et toi comment te portes-tu ? Cela faisait longtemps que je ne t’avais pas revu. D’ailleurs, la dernière fois, c’était lorsque j’étais encore un chaton. Maintenant je suis apprentie, sous le nom de Nuage Noir et mon mentor est… »

Nuage Noir était tellement joyeuse de parler à quelqu’un. Malheureusement, elle ne pouvait pas dire qui était son mentor, elle était gênée que celui-ci ne puisse s’occuper d’elle. Elle savait déjà que Nuage sans Couleur ferait un commentaire déplacé sur Mistral Glacé, et cela elle ne voulait pas l’entendre. Elle se tut donc et attendit que le piètre apprenti du Clan du Tigre prenne la parole. Elle ne voulait pas en dire d’avantage, d’ailleurs en quoi cela pouvait-il l’intéresser ?

__________________________________



: . anciennement . :
 

Nuage Noir parle en #000010


Dernière édition par Nuage Noir le Lun 21 Oct - 21:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Nuage Sans Couleur
Ancien membre



Féminin
● Nombre de messages : 838
● Je suis arrivé(e) ici le : 27/01/2012
● Mentor/Apprenti(e) : x

MessageSujet: Re: Hello my favorite foe! Nuage Noir   Mer 28 Aoû - 17:43


L.a petite chatte releva la tête d’un mouvement assez brusque, cherchant la source de la voix. Posté derrière elle, je souriais, ravi de voir que je la faisais encore réagir. Espérons que ce serait aussi amusant que la dernière fois. Quoique… Lors de notre première rencontre, nous étions sur son territoire et j’avoue avoir joué assez dangereusement en restant aussi longtemps sur des terres qui n’était pas miennes. J’espérais juste que Patte Noire n’avait rien dit, car, malgré la faute que j’avais commise, me faire passer un savon par un chef n’était pas une de mes intentions et disons que la perspective de devoir m’expliquer ne me plaisait pas plus que ça. Donc, pas besoin de lui faire comprendre que je serais très ennuyé si elle racontait tout. Peut-être l’avait-elle déjà fait, qui sait? Avec un chat aussi obsédé par le Code du Guerrier, fallait s’attendre à tout venant de sa part. Surtout que notre rencontre a finie en bataille… Elle ne m’aimait pas et je ne voyais pas pourquoi elle ne me dénoncerait pas. Je n’étais rien de bien à ses yeux. Nous étions meilleurs ennemis non?

« - Bonjour Nuage Sans Couleur. Je vais très bien merci et toi comment te portes-tu? Cela faisait longtemps que je ne t’avais pas revu. D’ailleurs, la dernière fois, c’était lorsque j’étais encore un chaton. Maintenant je suis apprentie, sous le nom de Nuage Noir et mon mentor est…»

Eh bien, eh bien… Comme ça, le chaton était devenu grand? Et part la même occasion était beaucoup plus sympathique? Un vrai moulin à paroles, remplis de bonheur et de joie. Étrange, car les souvenirs que j’avais conservé d’elle était une petite chatonne noire agressive qui bondit sur quiconque brise ou fait mine de contourner le Code du Guerrier. Quel changement radical de comportement dit donc! Mon sourire s’élargit encore plus. Ça allait être plus drôle que je le pensais. Nuage Noir semblait si joyeux. Combien de temps prendrais-je à brisé ce calme et cette joie? Certainement beaucoup plus que la dernière fois sur les terres du Lion, mais j’aimais bien les défis. Bon, bon, voyons voir quels commentaires désagréables je pourrais lui lancer? Elle s’était arrêtée en plein milieu de sa phrase, ne voulant pas dévoiler l’identité de son mentor. Qui ça pouvait bien être? J’allais le découvrir, voir qu’es-ce que je pourrais bien faire avec cette information.

« -Eh bien, Nuage Noir. Quelle joie dans ta voix! La dernière fois que l’on s’est vu, tu m’as sauté à la gorge et maintenant tu parles comme si de rien était. Tout un changement. Je vais bien, mais je crois que je vais me sentir encore mieux après t’avoir un peu taquinée…»

Oh, j’étais vraiment un méchant type. Je réfléchissais à la manière de lui faire péter les plombs avec un gros sourire. Es-ce qu’elle se méfiait? À voir sa tête, je ne pouvais pas en être sûr. Peut-être qu’elle ne soupçonnait pas que je voulais en savoir plus sur son mentor pour la mettre en colère? Ou peut-être que oui? Il n’y avait qu’une seule manière de le découvrir : en passant à l’action.

« - Alors, ton mentor est...? Tu n’as pas terminée ce que tu avais à dire non? Allez, tu peux cracher le morceau, fais moi confiance! »

Je doutais fortement qu’un jour elle me fasse confiance, mais sur le coup, j’ai trouvé que c’était la meilleure chose à dire. Alors Nuage Noir, qu’es-ce que tu réponds à ça?


__________________________________


Castle of Glass
Bring me home in a blinding dream, through the secrets that I have seen.Wash the sorrow from off my skin and show me how to be whole again.


PRESENTS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Rêve Noir
Guerrière du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 5355
● Je suis arrivé(e) ici le : 03/09/2012
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : Mistral Glacé (ex) ; Étoile du Tyran (ex) || AUCUN

MessageSujet: Re: Hello my favorite foe! Nuage Noir   Mer 4 Sep - 18:48



Nuage Noir venait à peine de montrer les crocs lorsque le sourire de Nuage sans Couleur s’était élargit. « Mais c’est un psychopathe celui-là. » L’apprentie se contenta de le fixer sans bouger. Elle ne devait pas faire verser de sang. Elle ne le voulait pas, elle aimait combattre, mais pour une cause valable. Même si certains félins auraient de quoi justifier leur attaque, Nuage Noir n’en serait pas capable. Elle n’était pas du genre à sauter sur tout ce qui bouge parce qu’il ne lui plait pas, elle avait un honneur et une dignité à garder. Même s’il continuait de la provoquer, elle ne bougerait surement pas d’un poil. Par contre si  lui attaquait, elle n’hésiterait pas à se défendre et le mettre en pièce s’il le fallait. Je ne vais tout de même pas rentrer dans son jeu stupide…. Nuage Noir observait toujours ce félin pour le moins bizarre. Il devait être malade puisqu’il avait le don d’embêter Nuage Noir à chacune de leur rencontre. Nuage Noir commençait déjà à le haïr et quelque chose est sure, si jamais elle le rencontrait sur le champ de bataille, elle ne retiendrait surement pas ses coups. Elle réfléchit un instant. Que faisait-elle ici en fin de compte ? Pourquoi restait-elle ici avec cet écervelé qui ne comprenait rien de rien et qui était plus bête qu’une souris ? Elle finit par regretter d’être venue ici. Qu’est-ce qu’elle pourrait bien dire à son Clan ? Elle avait beau être contrariée envers certains membres de son Clan, elle n’était pas rancunière. Tout était déjà oublié. Elle ne pensait maintenant plus qu’à retourner au Camp et se rendre utile, mais si c’était pour changer des litières ou enlever des tiques, elle ne s’en plaindrait pas. Ce serait toujours mieux que d’être en compagnie d’un chat arrogant, se croyant supérieur à tout ce qu’il peut voir. Elle poussa sa réflexion encore plus loin. Si elle devait partir maintenant pour avoir tout le reste de la journée devant elle, elle devait prendre congé de Nuage sans Couleur. Si elle partait sans dire un mot, elle aurait l’air d’une lâche ou d’une chatte ne sachant pas s’expliquer ou pour tout autre chose pour ce stupide chat. D’ailleurs, pourquoi éprouvait-il un malin plaisir à la chercher à chacune de leur rencontre ? Nuage Noir fut couper dans sa réflexion par ce même félin qui lui adressa la parole, elle l’écouta de moitié :

« Oh, dommage que tu ne veuilles pas me faire confiance. Moi qui croyais que la hache de guerre était enterrée… Tu comptes te battre ? Comme la dernière fois, tu as perdu lamentablement contre moi ? »

Nuage sans Couleur avait dit la première phrase avec une voix qu’il voulait sincère. Il croyait peut-être que Nuage Noir était assez stupide pour le croire ? Croyais-t-il que cette réaction enfantine allait la perturber plus que cela ? Nuage Noir se remit en tête leur première rencontre. Maintenant qu’il en parlait, il n’avait pas vraiment tort. A cette époque, Nuage Noir était encore une chatonne et portait le nom de Patte Noire. Comme tous les chatons, elle était un peu pataude et ne connaissait rien à l’art du combat, tout ce qu’elle savait faire c’était attrapé une feuille. Elle se rappelait qu’elle avait perdu son sang froid et qu’elle s’était jeté sur le novice qui se fichait royalement d’elle et de ses menaces. Quelle réaction puérile j’avais eus…. Nuage Noir se sentait d’attaque à rentrer. Elle irait chercher sa proie et si jamais elle en retrouvait une autre sur le chemin, elle tenterait de l’attraper et de la ramener au Camp. Au moment où elle allait prendre congé du matou, celui-ci reprit une fois de plus la parole :

« Alors, tu viens ? Je suis sûr que tu meures d’envie de m’attaquer… Ne te gêne pas, je suis prêt à te recevoir et te battre comme la dernière fois ! »

C’était un vrai moulin à provocation ce chat blanc. Il était étrange et n’atteignait même pas Nuage Noir avec ses paroles puériles. Elle comptait bien lui faire savoir. Mais en valait-il la peine ? Fallait-elle qu’elle s’épuise à parler à un félin qui ne comprenait rien ? Est-ce que la violence était la solution à son problème ? Non ! Elle n’allait pas se battre, elle n’allait pas se jeter sur ce chat. Elle n’avait rien à lui reprocher mis à part une provocation orale. Elle sourit, entrant un peu dans son jeu. Elle ne se retint pas de sourire. Ses poils retombèrent sur son dos, ses griffes rentrèrent et ses babines recouvrèrent de nouveaux ses crocs. Elle n’avait plus les mêmes réflexes que lorsqu’elle était petite. Comme elle l’avait dit, elle grandit physiquement et psychologiquement. Elle ne répondrait donc pas à la provocation du matou blanc, même si elle l’avoue, c’était tentant de lui mettre la pire raclée de sa vie. Ayant jaugé ces paroles, elle dit avec une voix calme :

« Tu t’attends vraiment à ce que je cède à ta provocation ? Tu ne m’as pas entendu ? J’ai grandis. »

Elle articula particulièrement le dernier mot. Sans plus étendre la conversation, elle fit un demi-tour sur elle-même et essaya tant bien que mal de retrouver l’endroit où elle avait enterré sa proie, utilisant à la fois sa vue et son odorat. Une odeur de campagnol lui emplit les narines. Ce champ devait être infesté de campagnols, au plaisir des félins qui passait par là. Faisant semblant d’abandonner Nuage sans Couleur sans un signe, Nuage Noir s’enfonça entre les hautes tiges. Le champ devait être magnifique vu de haut. La novice chercha un rocher ou quelque chose lui permettant de voir ce champ de fleur d’un peu plus haut. Elle trouva son bonheur et s’y rendit en moins de temps qu’il en faut pour le dire en courant entre les pistils et les pétales. Arrivé devant ce qui était en faite un rocher, elle prit son élan et bondit en haut. Elle s’assit et observa le champ. Il était magnifique. Elle resta là, comme pour attendre quelque chose. Elle se mit à rêvasser.


[A toi de voir si tu continues ou si tu laisse le RP se terminer ainsi.]

__________________________________



: . anciennement . :
 

Nuage Noir parle en #000010


Dernière édition par Nuage Noir le Lun 21 Oct - 21:43, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Nuage Sans Couleur
Ancien membre



Féminin
● Nombre de messages : 838
● Je suis arrivé(e) ici le : 27/01/2012
● Mentor/Apprenti(e) : x

MessageSujet: Re: Hello my favorite foe! Nuage Noir   Sam 7 Sep - 22:14


L.orsque Nuage Noir commença à grogner, un sourire triomphant s’afficha sur mes lèvres. J’avais réussis à la mettre hors d’elle. Encore une fois. La fourrure de l’apprenti du Clan du Lion s’hérissa, la faisant par le fait même doubler de volume et ses oreilles se plaquèrent sur son crâne. Elle était prête à combattre. Mon sourire s’élargit d’avantage. C’était exactement ce que je voulais. Nuage Noir avait perdu son calme. Elle jouait à mon jeu. Parfait. La queue de la novice s’agita avec sauvagerie. Une seule parole méchante venant de ma part et elle sauterait sur mon cou dans le but de me tuer. J’avais réussi. Pour la deuxième fois. Ce qu’elle était amusante cette apprentie! Voyons voir comment allait se dérouler cette journée. Les pensées qui m’hantais la tête avait complètement disparut, remplacé par mon désir de taquiner Nuage Noir.

«-Je suis vraiment trop naïve ! J’ai cru que tu avais changé, que tu n’étais plus comme lorsque j’étais encore une chatonne. Moi j’ai grandis autant sur le plan physique que sur le plan mental. Toi visiblement, tu es resté au même point et cela me désole. Sache que jamais je ne croirais en toi, à moins que tu me prouves que tu es un être digne de confiance. Jusqu’à maintenant, tu ne m’as prouvé que le contraire.»

C’était bel et bien ma meilleure ennemie. Une jeune chatte naïve qui croit que tout le monde peut changer. Seul un chaton peut croire en de telles bêtises! Après ses quelques mois où je ne l’ais pas revue, mon caractère n’a pas dû tout changer. Je crois qu’au contraire, ça n’a fait qu’empirer de jour en jour. Depuis que je me pose des questions au sujet de ma loyauté envers le Clan, j’ai eu tendance à me refermer sur moi-même et à jouer au chat arrogant pour convaincre les autres de me laisser tranquille. Ça a très bien marché, encore plus sur Nuage Noir que sur les membres de mon Clan. Sinon, je sais très bien que Nuage Noir à grandit. Lors de notre première rencontre, ce n’était qu’un petit chaton qui a tenté de me faire quitter son territoire sans réussir toutefois sa mission. Maintenant qu’elle faisait à peu près ma taille, elle avait plus de chance de me battre si jamais ça finissait en bataille, ce que je suis sûr qui risque d’arriver. Après tant de temps, qui allait être le meilleur entre nous deux?

«-Oh, dommage que tu ne veuilles pas me faire confiance, [b]Je parlais d’une voix faussement vexer, juste pour l’énerver encore plus que maintenant. [b] Moi qui croyait que la hache de guerre était enterré… Tu comptes te battre? Comme la dernière fois, lorsque tu as perdu lamentablement contre moi? »

J’avais fait exprès de lui rappeler sa défaite pour la mettre en colère noire. Allait-elle se laisser aller par ses pulsions et se jeter sur moi avant de m’arracher la tête? Où allait-elle s’en sortir avec une méthode plus pacifique. Je me replongeais dans mes souvenirs liés à elle et une réponse s’imposa d’elle-même : J’étais à peu prêt sûr qu’elle n’allait pas se gêner de m’attaquer. J’étais son ennemi. Pourquoi éviter de faire du mal à un ennemi? Généralement, quand ton adversaire te propose ainsi de venir te battre, tu acceptes le défi sans réfléchir plus que ça. Et j’espérais que Nuage Noir ne ferait pas exception à la règle.

«- Alors, tu viens? Je suis sûr que tu meures d’envie de m’attaquer… Ne te gêne pas, je suis prêt à te recevoir et te battre comme la dernière fois!»


__________________________________


Castle of Glass
Bring me home in a blinding dream, through the secrets that I have seen.Wash the sorrow from off my skin and show me how to be whole again.


PRESENTS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Rêve Noir
Guerrière du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 5355
● Je suis arrivé(e) ici le : 03/09/2012
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : Mistral Glacé (ex) ; Étoile du Tyran (ex) || AUCUN

MessageSujet: Re: Hello my favorite foe! Nuage Noir   Mer 18 Sep - 21:39



Nuage Noir venait à peine de montrer les crocs lorsque le sourire de Nuage sans Couleur s’était élargit. « Mais c’est un psychopathe celui-là. » L’apprentie se contenta de le fixer sans bouger. Elle ne devait pas faire verser de sang. Elle ne le voulait pas, elle aimait combattre, mais pour une cause valable. Même si certains félins auraient de quoi justifier leur attaque, Nuage Noir n’en serait pas capable. Elle n’était pas du genre à sauter sur tout ce qui bouge parce qu’il ne lui plait pas, elle avait un honneur et une dignité à garder. Même s’il continuait de la provoquer, elle ne bougerait surement pas d’un poil. Par contre si  lui attaquait, elle n’hésiterait pas à se défendre et le mettre en pièce s’il le fallait. Je ne vais tout de même pas rentrer dans son jeu stupide…. Nuage Noir observait toujours ce félin pour le moins bizarre. Il devait être malade puisqu’il avait le don d’embêter Nuage Noir à chacune de leur rencontre. Nuage Noir commençait déjà à le haïr et quelque chose est sure, si jamais elle le rencontrait sur le champ de bataille, elle ne retiendrait surement pas ses coups. Elle réfléchit un instant. Que faisait-elle ici en fin de compte ? Pourquoi restait-elle ici avec cet écervelé qui ne comprenait rien de rien et qui était plus bête qu’une souris ? Elle finit par regretter d’être venue ici. Qu’est-ce qu’elle pourrait bien dire à son Clan ? Elle avait beau être contrariée envers certains membres de son Clan, elle n’était pas rancunière. Tout était déjà oublié. Elle ne pensait maintenant plus qu’à retourner au Camp et se rendre utile, mais si c’était pour changer des litières ou enlever des tiques, elle ne s’en plaindrait pas. Ce serait toujours mieux que d’être en compagnie d’un chat arrogant, se croyant supérieur à tout ce qu’il peut voir. Elle poussa sa réflexion encore plus loin. Si elle devait partir maintenant pour avoir tout le reste de la journée devant elle, elle devait prendre congé de Nuage sans Couleur. Si elle partait sans dire un mot, elle aurait l’air d’une lâche ou d’une chatte ne sachant pas s’expliquer ou pour tout autre chose pour ce stupide chat. D’ailleurs, pourquoi éprouvait-il un malin plaisir à la chercher à chacune de leur rencontre ? Nuage Noir fut couper dans sa réflexion par ce même félin qui lui adressa la parole, elle l’écouta de moitié :

« Oh, dommage que tu ne veuilles pas me faire confiance. Moi qui croyais que la hache de guerre était enterrée… Tu comptes te battre ? Comme la dernière fois, tu as perdu lamentablement contre moi ? »

Nuage sans Couleur avait dit la première phrase avec une voix qu’il voulait sincère. Il croyait peut-être que Nuage Noir était assez stupide pour le croire ? Croyais-t-il que cette réaction enfantine allait la perturber plus que cela ? Nuage Noir se remit en tête leur première rencontre. Maintenant qu’il en parlait, il n’avait pas vraiment tort. A cette époque, Nuage Noir était encore une chatonne et portait le nom de Patte Noire. Comme tous les chatons, elle était un peu pataude et ne connaissait rien à l’art du combat, tout ce qu’elle savait faire c’était attrapé une feuille. Elle se rappelait qu’elle avait perdu son sang froid et qu’elle s’était jeté sur le novice qui se fichait royalement d’elle et de ses menaces. Quelle réaction puérile j’avais eus…. Nuage Noir se sentait d’attaque à rentrer. Elle irait chercher sa proie et si jamais elle en retrouvait une autre sur le chemin, elle tenterait de l’attraper et de la ramener au Camp. Au moment où elle allait prendre congé du matou, celui-ci reprit une fois de plus la parole :

« Alors, tu viens ? Je suis sûr que tu meures d’envie de m’attaquer… Ne te gêne pas, je suis prêt à te recevoir et te battre comme la dernière fois ! »

C’était un vrai moulin à provocation ce chat blanc. Il était étrange et n’atteignait même pas Nuage Noir avec ses paroles puériles. Elle comptait bien lui faire savoir. Mais en valait-il la peine ? Fallait-elle qu’elle s’épuise à parler à un félin qui ne comprenait rien ? Est-ce que la violence était la solution à son problème ? Non ! Elle n’allait pas se battre, elle n’allait pas se jeter sur ce chat. Elle n’avait rien à lui reprocher mis à part une provocation orale. Elle sourit, entrant un peu dans son jeu. Elle ne se retint pas de sourire. Ses poils retombèrent sur son dos, ses griffes rentrèrent et ses babines recouvrèrent de nouveaux ses crocs. Elle n’avait plus les mêmes réflexes que lorsqu’elle était petite. Comme elle l’avait dit, elle grandit physiquement et psychologiquement. Elle ne répondrait donc pas à la provocation du matou blanc, même si elle l’avoue, c’était tentant de lui mettre la pire raclée de sa vie. Ayant jaugé ces paroles, elle dit avec une voix calme :

« Tu t’attends vraiment à ce que je cède à ta provocation ? Tu ne m’as pas entendu ? J’ai grandis. »

Elle articula particulièrement le dernier mot. Sans plus étendre la conversation, elle fit un demi-tour sur elle-même et essaya tant bien que mal de retrouver l’endroit où elle avait enterré sa proie, utilisant à la fois sa vue et son odorat. Une odeur de campagnol lui emplit les narines. Ce champ devait être infesté de campagnols, au plaisir des félins qui passait par là. Faisant semblant d’abandonner Nuage sans Couleur sans un signe, Nuage Noir s’enfonça entre les hautes tiges. Le champ devait être magnifique vu de haut. La novice chercha un rocher ou quelque chose lui permettant de voir ce champ de fleur d’un peu plus haut. Elle trouva son bonheur et s’y rendit en moins de temps qu’il en faut pour le dire en courant entre les pistils et les pétales. Arrivé devant ce qui était en faite un rocher, elle prit son élan et bondit en haut. Elle s’assit et observa le champ. Il était magnifique. Elle resta là, comme pour attendre quelque chose. Elle se mit à rêvasser.


[A toi de voir si tu continues ou si tu laisse le RP se terminer ainsi.]

__________________________________



: . anciennement . :
 

Nuage Noir parle en #000010


Dernière édition par Nuage Noir le Lun 21 Oct - 21:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Nuage Sans Couleur
Ancien membre



Féminin
● Nombre de messages : 838
● Je suis arrivé(e) ici le : 27/01/2012
● Mentor/Apprenti(e) : x

MessageSujet: Re: Hello my favorite foe! Nuage Noir   Sam 21 Sep - 22:43


C.e que j’adorais le plus chez cette chatte est la façon dont elle répondait à mes provocations. Généralement, lorsque je faisais perdre patience à un chat, il me crachait des insultes bidon à la figure avant de partir. Inversement, Patte Noire n’avait pas hésité une seule seconde à me bondir dessus lors de notre première rencontre et j’avoue avoir adoré le combat qui s’en était suivit. Bon c’est sûr que j’étais sur son territoire et qu’elle avait voulut le défendre du mieux qu’elle le pouvait contre un chat ennemi mais malgré ce détail que je trouvais sans importance, ma journée avait été géniale. Aujourd’hui allait-il être aussi tripant que la dernière fois? J’espérais sérieusement que Nuage Noir m’attaquerait. Par manque de mentor et à cause de l’attaque des monstres qui était survenue, je n’avais pas vraiment eut le temps de m’entraîner sérieusement avec quelqu’un. MA chance me souriait avec elle. Ennemi pour la vie non? Même si Nuage Noir avait grandit, était-elle prête à recommencer un combat contre moi? C’est ce que je voulais voir. Avait-elle gagné en expérience depuis ce fameux jour? J’ignorais combien de temps elle était apprentie. Peut-être avait-elle eut la chance d’avoir plus d’entraînement que moi.
Mes paroles ne semblaient pas atteindre réellement Nuage Noir. Au contraire de ce que j’attendais, Nuage Noir semblait même s’ennuyer. Zut! Avais-je manqué mon coup? Fallait-il être dans son territoire pour avoir l’occasion d’avoir un vrai combat contre elle? C’était dommage de voir aussi peu d’émotion sur le visage de cette chatte. Moi qui pensais pouvoir tuer le temps… Elle était tellement amusante! La journée que nous avions passé il y a un bon bout de temps était-il loin derrière elle?

Avait-il un petit espoir qu’elle réponde à mes provocations pour chasser l’ennui qui m’enserrait le cœur en cet instant? J’eus une petite lueur lorsqu’un sourire apparu finalement sur les lèvres de Nuage Noir mais la satisfaction fut de courte durée. Ses poils retombèrent délicatement sur son dos, ses griffes rentrèrent et elle arrêta de grogner. Sans ce défaire de ce sourire. Depuis le temps que l’on ne s’était pas vu, elle avait grandi. Et pas seulement physiquement. Elle avait grandi aussi du côté de son caractère. À mon plus grand regret. L’ennemie que je m’étais fait avait-elle disparu en même temps que son baptême de novice? Restait-il un peu de son caractère de chaton dans ce corps d’apprenti? Gardant un ton calme et serein, Nuage Noir répondit finalement à ce que j’avais dit.

« - Tu t’attends vraiment à ce que je cède à ta provocation? Tu ne m’as pas entendu? J’ai grandis.

Elle appuya beaucoup sur le dernier mot. Comme pour prouver qu’elle avait avancé. Qu’elle n’était plus Patte Noire, mais Nuage Noir. Elle avait gagné en immaturité depuis la dernière fois. Elle n’acceptait pas le combat. Je pris une moue boudeuse. Cette journée était-elle destinée à être ennuyeuse? Pourquoi a-t-il fallu que Nuage Noir devienne grande? Sans elle ma vie semblait dépourvue d’action. Pouvais-je dire quelque chose qui me permettrait d’avoir ce que je veux? Ne prenant pas la peine d’attendre une réponse de ma part, elle fit demi-tour. Nuage Noir alla déterrer un campagnol avant de partir, me laissant planter là, seul. La dernière chose que je vis d’elle fut sa queue disparaissant entre les grandes herbes du champ. Je restais stupéfait durant quelques secondes, le temps que mon cerveau accepte ce qui vient de se passer. C’est tout? Pas de méchantes paroles comme au revoir? Je me secouais la tête. Si elle croyait que c’était finit, elle se trompait. J'allais lui montrer les tours qui me restaient dans mon sac et allait s’en mordre les doigts.

En suivant son odeur, je réussis à la retrouver, assise sur un rocher, en train de contempler le champ qui se dressait en dessous du petit promontoire. Je m’avançais vers elle sans cacher ma présence et me positionna à ses côtés.

« - Pourquoi refuses-tu de te battre? As-tu peur de perdre? Ou pire… as-tu honte des techniques que ton mentor t’a apprise? »

J’y allais très fort. Le fait que je critique ouvertement son mentor allait-elle la forcer à me montrer ce dont elle était capable? Je souris. C’était la seule chose qui me restait, espérons simplement que ça marcherait.

| Nan, j’ai envie de continuer! J’aime bien mon Color lorsqu’il commence à devenir chiant comme ça :D |



__________________________________


Castle of Glass
Bring me home in a blinding dream, through the secrets that I have seen.Wash the sorrow from off my skin and show me how to be whole again.


PRESENTS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Rêve Noir
Guerrière du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 5355
● Je suis arrivé(e) ici le : 03/09/2012
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : Mistral Glacé (ex) ; Étoile du Tyran (ex) || AUCUN

MessageSujet: Re: Hello my favorite foe! Nuage Noir   Sam 28 Sep - 15:46




Nuage Noir rêvassait sur son perchoir de fortune. Le monde en bas d'elle était magnifique, elle aurait pu rester des heures et mêmes des jours, mais elle espérait que son Clan avait besoin d'elle. Même si ces jours-ci, elle se sentait inutile, elle aimait son Clan plus que tout. Elle lui restait loyal jusqu'à sa mort, mourir pour lui, elle n'hésiterait pas un seul instant. Nuage Noir perdu dans ses pensées ne voyait plus que le champ. A force de le fixer, sa vision devint trouble et son regard sembla se vider. Elle tâta le sol à la recherche de sa proie. Elle ne tenait pas à la perdre ou que quelqu'un la dérobe juste sous ses pattes. Elle sentit soudain un petit vent lui souffler dans le poil, puis elle sentit la présence de quelque chose, juste à côté d'elle. Elle secoua sa tête et cligna des yeux afin de rendre sa vision plus nette. Elle tourna brusquement la tête et vit Nuage sans Couleur à côté d'elle. Qu'est-ce qu'il me veut encore celui-là ? Nuage Noir tourna la tête et continua de fixer le champ. Ce n'était pas ce stupide chat qui allait lui gâcher le reste de sa journée. Il l'avait déjà baratiné pendant quelques minutes. Seulement, elle ne s'était pas laissé faire et elle n'avait pas réagi comme il le voulait, même si c'était tentant de lui faire fermer sans grande bouche une bonne fois pour toute. Nuage Noir s'affaissa sur le rocher posa sa tête sur ses pattes, se reposant un peu avant de reprendre la direction du Camp du Clan du Lion. Elle s'attendait à ce que le matou blanc à côté d'elle en rajoute une couche. Elle ne voulait plus entendre des mots sortir de sa bouche. Elle préfèrerait encore être avec Serre du Corbeau, ce guerrier de son Clan plus arrogant que n'importe lequel. Elle ferma les yeux, espérant avoir un peu de calme. Un instant de silence s'en suivi. Mais il ne pouvait pas durer, l'apprenti ouvrit une fois de trop sa bouche :

« Pourquoi refuses-tu de te battre ? As-tu peur de perdre ? Ou pire… as-tu honte des techniques que ton mentor t’a apprises ? »

Nuage Noir ne fut pas surpris par les paroles du petit chat. Arrogant comme il était, cela l’aurait étonné qu’il dise quelque chose de gentil cette fois. On peut toujours rêver… La jeune novice se releva et pris la peine de regarder le félin dans les yeux. Que cherchait-il enfin ? Il n’en avait pas assez. Qu’est-ce qu’il fallait qu’elle fasse pour qu’il cesse sa provocation qui ne rime à rien. Son sourire était toujours sur son visage. Nuage Noir le trouvait encore plus stupide lorsqu’il souriait. Il n’y avait d’ailleurs pas de quoi sourire, même pas de quoi être heureux après avoir dit des choses pareilles. Entrant de nouveau dans son  jeu, Nuage Noir se surpris, un sourire ironique aux lèvres. Même si elle n’avait pas l’habitude de jouer au jeu des autres, ça lui plaisait bien, enfin surtout avec ce félin. Est-ce qu’il voulait vraiment que le sang coule inutilement aujourd’hui encore ? Est-ce que par le passé, il n’avait déjà pas assez coulé ? Nuage Noir réfléchit un instant à ce qu’elle allait dire. Car oui, elle au moins réfléchissait à ce qu’elle disait et surtout aux conséquences qui pourraient en découler par la suite. Pas comme ce stupide chat aux pupilles rouges. Avec une petite idée en tête, elle lâcha sans rien avoir formulé dans sa tête :

« Je ne refuses pas de me battre, comme tu me dis si bien. Non je n’ai pas peur de toi, non je n’ai pas peur de me perdre et je n’ai encore moins honte du savoir faire que m’as transmit mon mentor. Ce que je refuse, c’est de faire couler le sang inutilement, même s’il s’agit du tien. »

Nuage Noir était fière d’elle. Elle avait réussi à ne pas s’emporter avec cet énergumène et elle n’avait pas céder à ces stupides et incessantes provocations. Elle savait désormais se contrôler et elle n’avait pas eut besoin d’un mentor pour cela. Elle l’avait appris toute seule, enfin presque toute seule. Elle avait eut quelqu’un pour s’exercer et même si cette personne ne s’en rendait pas compte, elle lui avait rendu un grand service. Avant ce jour, elle aurait sauté sur n’importe qui l’aurait provoquer, seulement Nuage sans Couleur, sans le vouloir, l’avait fait réfléchir sur son comportement de chaton. Elle s’était alors revus lui sauter dessus. A l’époque, c’était la seule chose qu’elle pouvait faire, elle ne savait pas se battre et n’avait pas d’autre alternative pour éjecter ce gêneur de son territoire. Elle avait déjà tout essayé avec lui. Elle lui avait parlé, elle avait tenté de le résonner, elle avait même utilisé les grands moyens, le « combat ». Rien n’y faisait. Nuage Noir se consola en se disant que tout était sans doute perdu, et que jamais elle pourrait le changer. S’il pouvait changer, ce ne serait que par sa volonté et non par la sienne. S’il ne le voulait pas alors autant ne pas gaspiller de son temps et de sa salive pour lui. Nuage Noir fixa Nuage sans Couleur, le défiant presque du regard. Elle serait prête à combattre si jamais il se jetait sur elle. Mais ce ne serait pas elle qui lèverait la patte sur l’autre en premier, ce ne serait pas elle qui commettrait l’irréparable. Sans fléchir sur son regard, à l’aide de sa patte, elle rapprocha sa proie d’elle. Elle serait prête à partir s’il en avait fini et s’il ne voulait rien ajouter, ce qui l’étonnerait.

HRPG:
 

__________________________________



: . anciennement . :
 

Nuage Noir parle en #000010


Dernière édition par Nuage Noir le Lun 21 Oct - 21:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Nuage Sans Couleur
Ancien membre



Féminin
● Nombre de messages : 838
● Je suis arrivé(e) ici le : 27/01/2012
● Mentor/Apprenti(e) : x

MessageSujet: Re: Hello my favorite foe! Nuage Noir   Dim 29 Sep - 19:11


L.a réaction de Nuage Noir fut exactement celle que je m’attendais d’avoir de sa part. La chatte noire se releva de son petit rocher et me regarda en face, dans un geste que je pris comme étant du défi. Parfait! Ma réplique mènerait-elle à un affrontement? Je voulais pouvoir me dégourdir les pattes un peu et avoir un maximum de plaisir avec la personne idéale. Évidemment, ma chance m’a sourit lorsque j’ai reconnus cette petite femelle loyale à son Clan. La mettre en colère, c’était la clé pour espéré avoir un combat contre elle. Sa maturité risquait-elle de gâcher ce que je voulais le plus? Ça serait tellement décevant si jamais elle refusait tout combat contre moi. S’il te plaît Nuage Noir, accepte ce défi! Ça me ferait énormément plaisir! Mon sourire n’arrêtait pas de s’agrandir au fur et à mesure que le temps passait. Chaque seconde de ce silence ne faisait qu’augmenter mes espoirs de la voir me bondir dessus comme une furie et ainsi pouvoir débuter cette bataille que j’attendais impatiemment. Je ne pouvais même plus tenir en place tellement l’excitation était à son niveau le plus haut. Je me dandinais sur mes pattes arrière, faisant de mon mieux pour ne pas montrer à Nuage Noir à quel point j’étais impatient et sûr de mon coup. Un sourire ironique apparut après quelques minutes sur les lèvres de l’apprentie au pelage ébène. Ah! C’était le signe que j’attendais depuis un bout de temps. Elle avait l’air prêt à rentrer dans mon jeu et combattre avec ses meilleures techniques. Ce que je pouvais l’adorer cette Nuage Noir! Toujours présente pour m’occuper l’esprit. Malgré toutes les belles paroles qu’elle m’avait dites, elle semblait avoir envie de combat et d’action. Et puis, pourquoi refuserait-elle? Elle me détestait, m’haïssait. Nuage Noir n’avait donc aucune raison de refuser non? Allez, attaque petite chatte noire! Montre-moi de quoi tu es capable. Elle ouvrit finalement la bouche. Oui, nous y étions presque! Encore deux secondes et…

« - Je ne refuse pas de me battre, comme tu me dis si bien. Non, je n’ai pas peur de toi, non je n’ai pas peur de me perdre et je n’ai encore moins honte du savoir faire que m’as transmit mon mentor. Ce que je refuse, c’est de faire couler le sang inutilement, même s’il s’agit du tien. »

Oh! Toute la joie et l’excitation ressentit en moi baissèrent d’un cran. Elle n’avait pas peur de me battre, mais plutôt de faire couler du sang. C’était dommage que ses préoccupations premières ne soient pas les mêmes que moi. J’aurais vraiment adoré avoir un combat digne de ce nom, mais tant pis! Je ne pouvais pas espérer qu’elle me blesse à m’en faire saigner. Je devais utiliser une autre approche qui l’inciterait à bien vouloir me sauter dessus. Quelle ruse pouvais-je utiliser contre sa bonne volonté et ses sages pensées? Nuage Noir avait l’air très fière de son coup et ne se gênait pas pour le montrer en me fixant droit dans les yeux, dans un geste de défi. Juste pour prouver sa supériorité et faire en sorte que je me trouve stupide et inconscient. Elle ne me connaissait pas assez bien pour pouvoir me regarder de cette manière. Moi, Nuage Sans Couleur, n’abandonnerait pas le combat tant et aussi longtemps que je n’aurais pas trouvé le meilleur moyen de la forcer à me bondir dessus pour débuter cette bataille. Je réfléchis à toutes les possibilités que j’avais devant moi. Je pouvais toujours continuer avec la provocation et briser par la même occasion ses limites, mais j’avais peur que cela prenne trop de temps. Non, il me fallait trouver un moyen rapide et simple qui me permettrait de la mettre en colère. Qu’avais-je à faire? Tout simplement…
Je pris de l’élan et bondis sur elle. Je la plaquais au sol mais ne sortit en aucun cas les griffes et ne fit aucun geste offensif. Je ne tentais pas non plus de lui faire peur. Je l’avais juste mis à terre, comme le font les chatons lorsqu’ils jouent ensemble. Au fond de moi, j’espérais que mon plan fonctionnerait ce coup-ci. Je me le repassais en tête durant quelques secondes et me lança finalement. La phase un de mon plan était en action.

« - Si c’est le sang qui te dérange, je te propose quelque chose : Combattons-nous sans utiliser les griffes. Comme dans un entraînement. Ça te va comme ça? »

Les règles enfin dites, je relâchais mon emprise sur elle et recula d’une dizaine de pas. Si jamais elle acceptait mon défi, ça m’éviterait de me retrouver à terre dès les premières secondes. Mais je ne pouvais pas faire de conclusions tout de suite. Fallait encore que la phase un marche avant de se lancer dans la deuxième. Nuage Noir, que vas-tu décider de faire?


| Arrête, elle est super ta réponse >.< |


__________________________________


Castle of Glass
Bring me home in a blinding dream, through the secrets that I have seen.Wash the sorrow from off my skin and show me how to be whole again.


PRESENTS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Rêve Noir
Guerrière du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 5355
● Je suis arrivé(e) ici le : 03/09/2012
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : Mistral Glacé (ex) ; Étoile du Tyran (ex) || AUCUN

MessageSujet: Re: Hello my favorite foe! Nuage Noir   Sam 5 Oct - 19:02



Nuage Noir fixait toujours Nuage sans Couleur, attendant une réaction ou un dit de sa part. Le sourire que le félin avait sur les lèvres se dissipa quelques secondes après ce qu’avais dit Nuage Noir au frêle matou blanc. Elle lui sourit et la lueur de défi qu’elle avait dans les yeux s’accroît. Elle savait qu’en réagissant de cette façon, elle l’agaçait et le prenait dans son propre jeu. Toujours sur ses gardes, elle sentait bien que quelque chose allait se passer et pas de simple parole lancé. Elle savait qu’il ne tarderait pas à perdre patience lui et il craquerait bien avant Nuage Noir. Elle s’était résolue de ne pas l’attaquer et c’est ce qu’elle comptait faire. Elle se défendrait tout de même si le petit chat osait l’attaquer, elle ne retiendrait certainement pas ses coups. Elle avait besoin de s’entrainer et quoi de mieux qu’un petit exercice technique ? Un petit combat au corps à corps, peut-être pas jusqu’à la mort, mais jusqu’à l’épuisement total. Nuage Noir voulais juste pouvoir se remettre à niveau ou peut-être même progresser. Le mieux c’est qu’en combattant, elle allait pouvoir apprendre les techniques de combat du Clan du Tigre et elle s’entrainera à les esquiver et a contrattaquer. Elle trouverait le point faible dans toutes ses techniques et serait une combattante hors pair contre un guerrier du Clan du Tigre. Nuage sans Couleur semblait désespérer. A voir sa mine, Nuage Noir savait qu’il était sur le point de renoncer. « Oh non, mais déjà ! ». Elle espérait que cela ne se finirait pas maintenant. Elle avait dut attendre et résister à ses provocations et si s’était simplement pour qu’il abandonne et s’en aille, ce serait vraiment dommage. Nuage Noir vit une lueur nouvelle dans les yeux du novice blanc. Elle savait qu’il n’allait pas abandonner si rapidement, qu’il l’embêtera jusqu’à ce qu’elle décide de partir. La chatte noire vit le matou blanc reculer et fléchir sur ses membres. Sans qu’elle puisse mettre sa proie en arrière, il lui avait bondit dessus et la déséquilibrant, il l’avait plaqué au sol. Nuage Noir serra les dents, elle n’avait pas pus esquiver cette attaque et elle s’en voulait. Elle s’attendait au pire maintenant, elle n’était pas en position forte. Elle devait tout de suite y remédier, mais pas n’importe comment. Elle fixa les petites pattes blanches du matou pour voir comment il l’a tenait. Il se trouve qu’elle ne vit pas les griffes du matou. Que suis-je bête, je n’ai rien sentit se planter dans ma peau. La novice s’en voulut un instant, mais son esprit combattif repris vite le dessus. Elle n’eut pas le temps de réfléchir, ni d’agir que le petit chat pris la parole :

« Si c’est le sang qui te dérange, je te propose quelque chose : Combattons-nous sans utiliser les griffes. Comme dans un entraînement. Ça te va comme ça ? »

A peine eut-elle entendu les paroles de Nuage sans Couleur qu’elle sentit que l’étreinte s’estompait. Nuage sans Couleur venait de la relâcher. Elle était maintenant libre de bouger et de faire ce qu’elle avait envie. Elle se releva d’un bond et vit le novice du Clan du Tigre reculer de quelques pas. Un dilemme s’opposait à elle. Elle pouvait au choix, choisir de ne pas combattre comme un chaton, préserver sa dignité et paraître lâche ou encore combattre contre Nuage sans Couleur au quel cas, elle pourrait se prendre une racler. Elle tomba dans une profonde réflexion. Cherchant le pour et le contre de chaque possibilité. Elle ne devrait pas réfléchir trop longtemps au quel cas Nuage sans Couleur risquait de la prendre par surprise. Si je refuse une fois de plus le combat, il trouva forcément un moyen pour que l’on se batte et se sera surement moins sympathique qu’un combat sans les griffes… Nuage Noir venait de prendre une décision. Elle allait se battre contre cet enquiquineur de chat. Automatiquement, sa fourrure doubla de volume et ses griffes se sortirent. Elle se força à les rentrer et se prépara pour combattre contre cet odieux matou. Elle allait pouvoir lui fermer son caquet à cette stupide boule de poils. Attaquerait-elle la première ? Etait plus judicieux d’attendre ou d’attaquer ? Nuage Noir était apprentie, mais elle ne connaissait rien de plus sur le combat que lorsqu’elle était chatonne. Bien sur, elle avait vu les autres s’entrainer et utiliser diverses techniques. Mais est-ce qu’elle pourrait faire pareil ? Elle n’était plus sure d’elle. Elle avait perdu un peu de confiance en elle. Elle pria pour que le matou ne l’a voit pas. Elle l’a cachait si bien, qu’il n’aurait rien pus voir. Elle se crispa et montra les crocs, menaçante. Elle avait décidé d’attendre qu’il fasse le mauvais pas pour l’attaquer. Elle ne lancerait pas la première attaque, pas aujourd’hui. Ses yeux lançaient des éclairs, n’attendant plus qu’une chose, l’affrontement.

HRPG:
 

__________________________________



: . anciennement . :
 

Nuage Noir parle en #000010


Dernière édition par Nuage Noir le Lun 21 Oct - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Nuage Sans Couleur
Ancien membre



Féminin
● Nombre de messages : 838
● Je suis arrivé(e) ici le : 27/01/2012
● Mentor/Apprenti(e) : x

MessageSujet: Re: Hello my favorite foe! Nuage Noir   Dim 6 Oct - 21:17



M.ême si Nuage Noir avait dit qu’elle ne se battrait pas contre moi, j’avais le pressentiment que  cette fois-là serait la bonne. Je le voyais au cœur de ses yeux. Un sourire de victoire se dessina sur mes lèvres. J’avais réussis. J’allais enfin pouvoir voir les talents que cachait cette petite apprentie du Lion. Le rêve que je voulais à tout prix réaliser devenait peu à peu réalité. Je me demandais quelles ruses Nuage Noir pourraient bien utiliser contre moi. Était-elle le genre de chat rapide? Ou un chat plutôt fort qui n’hésite pas à foncer tête baisser sur son adversaire? L’excitation était à son comble. J’avais trop hâte que ce combat commence enfin! Ce que c’était amusant pouvoir combattre une ennemie qui se faisait autant avoir parmes jeux! Je me sentais enfin heureux. Bizarrement, le fiat qu’elle me déteste me rendait encore plus joyeux. Sans griffe ou non, elle ne se gênerait pas pour me faire étouffer mes paroles. Je le savais. Elle me détestait et sa haine allait être sa source principale de puissance, j’en étais sûr. Ce que Nuage Noir était amusante! Jamais je ne croiserais de chat plus joueur qu’elle. Nuage Noir semblait enfin avoir prit une décision. Une décision, qui j’en étais sûr, me ferait très plaisir. Elle s’assit sur le sol et me fixa droit dans les yeux, dans un geste de défi pour ensuite les portés au ciel, comme si elle était exaspérée. Hum! Peu importe les airs qu’elle se donnait, j’étais sûr qu’elle était contente. Elle rêvait certainement de pouvoir me mettre une bonne raclée et j’imaginais sans mal à quel point la perspective du combat la rendait très joueuse. Rien de mieux que de battre le chat blanc qui m’a longtemps donné des envies de meurtres! Mon sourire s’élargissait de plus en plus. Allez Nuage Noir, montre-moi à quel point tu as envie de te battre! La réponse à ma question muette fut aussitôt donnée. L’apprentie du Lion hérissa sa fourrure ébène, dans le geste typique de l’intimidation et sortit les griffes dans un geste automatique d’offensive. Avec un certain effort visible, elle les rentra. Ce que c’était comique. Je me retenais de ne pas rire. Nuage Noir remit finalement ses yeux dans les miens et je pus voir en elle la haine qu’elle portait à mon égard. Parfait. Ça n’allait qu’être plus amusant. Voyons voir qu’es-ce qu’elle avait dans le ventre, cette petite!

« - Je prends ça pour un oui. Prête Nuage Noir? »

Sans lui laisser le temps de me répondre, je m’élançais vers l’avant. Contrairement à tout à l’heure, je ne la plaquai pas au sol mais tourna autour d’elle dans le but d’apercevoir ses faiblesses. Pour le moment, je ne voyais rien qui puisse être signe de fragilité. Je m’amusai à lui tourner autour, attendant avec une grande patience qu’elle réagisse. Ce serait trop dommage gâcher le plaisir en la bousculant tout de suite. Je préférerais qu’elle porte elle-même le premier assaut, voir à qui j’avais à faire. Même si ce combat était tout simplement un défi, il était certain que Nuage Noir le prenait au sérieux. À quel point avait-elle envie de m’arracher la langue?

| Arrête Nocty >.< ! C’est beau ce que tu fais!

P.S : Pour le combat, je ne sais pas trop. Quel est le niveau de Nuage Noir? Color étant apprenti plus longtemps qu’elle, ça serait logique qu’il gagne. :O À moins bien sûr que Nuage Noir est atteint son niveau, sinon le combat serait assez long. Moi, perso, ça me dérange pas de faire perdre ou gagner Color, mais pour ce qui est de ta p’tite chatte, je peux pas répondre à ta place. :D |


__________________________________


Castle of Glass
Bring me home in a blinding dream, through the secrets that I have seen.Wash the sorrow from off my skin and show me how to be whole again.


PRESENTS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Rêve Noir
Guerrière du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 5355
● Je suis arrivé(e) ici le : 03/09/2012
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : Mistral Glacé (ex) ; Étoile du Tyran (ex) || AUCUN

MessageSujet: Re: Hello my favorite foe! Nuage Noir   Lun 7 Oct - 18:34



Nuage Noir était prête à lutter contre ce novice, prête à en découdre. Du moins, c'est ce qu'elle laissait présumer à Nuage sans Couleur, mais aussi ce qu'elle essayait de se faire admettre à elle-même. Au fond d'elle-même, son esprit se refusait à accepter cette idée. Il refusait de lever la patte sur quiconque n'ayant rien fait à son intégrité morale et physique. Ni elle, ni son esprit n'avait peur du félin qui se dressait devant elle. Non, elle n'avait pas peur. Elle était plus courageuse que cela. La seule et unique chose qui la retenait était son honneur et son estime pour elle-même. Elle savait bien qu'une fois dans le feu de l'action, elle ne retiendrait pas ses coups. Elle savait que ses griffes finiraient par sortir de ses pattes et par trancher ce qu'elles toucheraient. Et c'était de cela qu'elle avait peur. Elle avait peur que ce combat se finisse en une marre de sang. Du sang qui serait versé si futilement. Puisque, pour Nuage Noir, l'agacement provoqué par Nuage sans Couleur était lui aussi très inutile. À quoi cela servait-il de provoquer en vain une chatte qui ne changerait jamais d'avis ? Bien sûr qu'elle aime se battre, bien sûr qu'elle aimerait arracher la fourrure de ce furibond de matou, bien sûr qu'elle désirerait lui soutirer sa misérable vie. Mais quel prix cela aurait-il ? Cela lui coûterait sans doute sa place dans son Clan et c'est tout ce qui comptait pour elle. En perdant sa place dans le Clan du Lion, elle serait forcée de s'éloigner de sa sœur, Nuage de Lueur et de sa famille entière. Elle serait contrainte de laisser tout ce qu'elle chérissait. Et toutes ces lourdes conséquences pour avoir ôté la vie d'un matou à la langue de vipère ? Non merci. Elle s'en passerait que trop bien. De plus, elle avait arrêté toutes sortes d'enfantillage lorsqu'elle avait quitté la pouponnière pour la tanière des apprentis. Ce jour-là, elle s'était promise à elle-même que plus jamais elle jouerait comme un chaton, aussi bien avec les papillons qu'avec une brindille, un insecte ou que sais-je d'autre. Toujours est-il que ce félin lui proposait de retomber en enfance en lui proposant de jouer à la bataille sans les griffes. Ce jeu, elle l'avait écarté au même titre que les autres, elle ne voyait pas pourquoi elle irait à l'encontre de la limite qu'elle s'était posée. Ce matou semblait plus belliqueux que joueur. Il semblait plus attirer par l'idée d'affliger une défaite écrasante à Nuage Noir, plutôt qu'à se battre pour quelques choses qu'il pouvait croire juste ou même noble. Son but était-il celui-ci ? Voulait-il vraiment que Nuage Noir perde cette confrontation ? Cela n’avait pas de sens, du moins pour Nuage Noir. Il semblait plus vouloir la taquiner qu’autres choses, mais jusqu’où serait-il prêt à aller ? Est-ce que ce matou réagissait de la sorte avec tous les autres félins qu’il pouvait bien rencontrer ? Si c’était le cas, il devait bien avoir tous les chats de la forêt à dos. Prenait-il un malin plaisir à tous les agacer comme il semblait le faire avec Nuage Noir ? Nuage Noir secoua sa tête, elle en avait plus qu’assez d’avoir ce matou en tête. Elle ne voulait plus le voir, plus lui parler et ne plus penser à lui. Mais comment pouvait-elle bien faire alors qu’il était juste devant elle, prêt à lui sauter dessus sauvagement. Elle remarqua qu’elle n’avait pas l’air accueillante non plus, elle montrait les crocs et était en ce qu’elle croyait être la position la plus apte pour pouvoir se défendre au cas où Nuage sans Couleur viendrait à lui sauter dessus. Elle resta ainsi pendant un moment qui lui sembla une éternité. Elle le voyait à la tête de Nuage sans Couleur, il était heureux, il croyait sans doute avoir réussi à s'attirer les foudres de Nuage Noir, mais il se trompait. Elle était encore calme et sereine, tout ce qu'elle voulait c'était le prendre dans son propre jeu et pouvoir tirer parti de cette rencontre. Un rire niais apparut sur les babines de Nuage sans Couleur. Il ouvrit sa gueule et se mit à parler une lueur de joie dans la voix :

« Je prends ça pour un oui. Prête Nuage Noir ? »

Nuage Noir eut à peine le temps d'ouïr ce qu'il venait de dire que déjà elle vit le matou au pelage blanc s'élancer rapidement vers elle. Un peu surprise et désemparé, elle sortit les griffes et feula. Elle se rendit rapidement compte que le matou n'était pas venu lui sauter dessus, contrairement à son assaut précédent. Il se contentait de lui tourner autour comme un vautour tourne autour d'une charogne. Nuage Noir se mit à réfléchir à toute vitesse. Il fallait qu'elle agisse, sinon quoi le novice du Clan du Tigre risquerait de profiter de sa vitesse pour l'amener au sol et lui faire mordre la poussière. Nuage Noir ne voulait pas perdre cette rencontre au même titre qu'elle ne voulait plus vraiment se battre. Elle ne voulait pas blesser ce novice, ni aucun autre. Elle le ferait que si elle devait le faire, que si cela était nécessaire. Or, aujourd'hui à ce moment même, ce n'était pas le cas. La vie de personne n'était en danger sinon la sienne si jamais Nuage Noir s'emportait vraiment. Le félin lui tournai toujours autour soulevant d'énormes gerbes de poussières qui volaient et se collaient à son pelage blanc. En quelques temps, son pelage autrefois blanc devint grisâtre. Nuage Noir regarda le sien, il changeait lui aussi de couleur, à l'extrémité de son poil apparaissait de fines pellicules grises. Nuage Noir ragea. Comme presque toutes les femelles, elle n'aimait pas qu'on la salisse. Un grognement puissant sortis de la gorge de la novice du Clan du Lion, un grognement si puissant qu'elle se surprit elle-même. Elle en avait plus qu'assez des enfantillages de Nuage sans Couleur. Ce novice n'était qu'un chaton dans le corps d'un apprenti. Seul son corps semblait avoir grandi, il n'avait pas l'esprit qu'un novice devrait avoir. Il était différent et pas en bien. Nuage Noir arrêta de suivre les déplacements circulaires du regard. Elle se contenta de fixer droit devant elle. Le novice finirait bien par passer devant ses yeux et elle éviterait d’attraper le tournis en suivant son mouvement. Elle plissa les yeux et essaya de se concentrer afin de percevoir le moment où le novice passerait devant elle. Peu à peu, elle s’habitua au déplacement du novice et le vis de mieux en mieux. Elle leva une de ses pattes, se stabilisant sur les trois qui lui restaient, fixa droit devant elle et voyant le novice approché, elle passa sa patte au travers de sa trajectoire. Le novice trébucha sur la patte de Nuage Noir et s’écrasa le nez dans la poussière. Un sourire brûla sur les lèvres de Nuage Noir. Elle avait du mal à se retenir de rire. Finalement, ce petit combat avait du bon. Il était drôle pour les deux partis. Nuage sans Couleur tirait satisfaction de sa provocation tandis que Nuage Noir, elle s’amusait à faire tomber le félin belliqueux. Nuage Noir se rapprocha lentement du matou et elle pencha bêtement la tête sur le côté tout en lâchant :

« Tu es sûre de vouloir continuer ? Tu n'as franchement pas l'air à ma hauteur. Je tends à peine une patte et tu t'écrases la truffe la première dans la poussière. Si je dois me battre, encore faut-il que ce soit contre un véritable adversaire et non un chaton à la langue de vipère. »

Nuage Noir sourit encore plus. Elle fit un demi-tour sur elle-même et donna une pichenette du bout de sa queue au matou blanc sale. Elle marcha gaiment jusqu'à sa proie. Elle la prit entre ses crocs et descendant gracieusement de la roche lui servant de promontoire, elle s'engouffra à travers champ. Elle marchait doucement et gaiment, presque pour provoquer Nuage sans Couleur à son tour. Elle n'attendait que cela, un faux pas de sa part. La queue haute, elle traversa une bonne partie du champ avant de faire une petite pause. Elle posa sa proie et commença une petite toilette. Elle retira de son poil noir la poussière et les quelques pétales de fleur qui s'étaient déposées sur celui-ci en passant entre les tiges. Elle lâcha un bâillement indiscret et reprit sa proie. Elle la serra un peu plus fort entre ses dents, de peur que Nuage sans Couleur surgisse de derrière une gerbe de fleurs. Elle reprit son chemin, vadrouillant entre les fleurs de multiples couleurs.



__________________________________



: . anciennement . :
 

Nuage Noir parle en #000010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Nuage Sans Couleur
Ancien membre



Féminin
● Nombre de messages : 838
● Je suis arrivé(e) ici le : 27/01/2012
● Mentor/Apprenti(e) : x

MessageSujet: Re: Hello my favorite foe! Nuage Noir   Dim 5 Jan - 20:08


M.aintenant que j’y pensais, je n’avais pas vraiment de stratégie de combat contre Nuage Noir. Je l’avais défié sans intention particulière, à part peut-être pour mon seul plaisir mais c’était trop tard pour reculer. Je n’avais d’autre choix que de la combattre, sans égard pour mes regrets présents. De toute façon, je voyais bien la colère dans le visage de l’apprentie ennemie. Elle non plus n’allait pas se gêner à me sauter dessus lorsque le temps viendrait. Je prenais conscience de mes actes stupides une minute trop tard. Je n’avais pas le goût de me battre contre elle, enfin pas dans ses circonstances. Un peu changeant non? Il y a à peine deux secondes, je prenais plaisir à la voir rager. Maintenant que le combat était imminent, je me trouvais stupide de l’avoir provoqué. À croire que je ne savais plus où j’en étais avec elle et ma relation que j’avais avec. Et puis… Une idée germa dans ma tête. Je pouvais tout simplement me laisser mettre à terre. Si je n’avais plus envie du combat, c’était la meilleure stratégie possible pour éviter les affrontements.

Nuage Noir arrêta complètement de me suivre des yeux et se contenta de fixer droit devant elle. Je savais bien qu’elle finirait par me sauter dessus lorsque je repasserai devant elle, mais je ne fis aucun effort pour montrer que j’avais deviné son plan. Je savais bien qu’elle me prenait encore pour un chaton malgré que je sois un apprenti, mais je suivais tout de même un entraînement intensif et sans vouloir me vanter, j’étais assez doué, surtout pour les jeux de vitesse. J’allais utiliser le fait que Nuage Noir me sous-estime et qu’elle puisse me battre sans trop de difficulté. À force de jouer avec ses nerfs, j’avais fini par me lasser de ses jeux stupides… L’apprentie du Clan du Lion leva une patte, se tenant sur ses trois pattes restantes et me fit une jambette. J’avais vu venir ce coup là, mais je me laissai faire et tomba le nez dans la poussière. Je levai les yeux et aperçu le sourire qui pointait sur les lèvres de Nuage Noir. Elle s’approcha lentement de moi et pencha la tête sur le côté avant de lâcher :

« - Tu es sûre de vouloir continuer ? Tu n'as franchement pas l'air à ma hauteur. Je tends à peine une patte et tu t'écrases la truffe la première dans la poussière. Si je dois me battre, encore faut-il que ce soit contre un véritable adversaire et non un chaton à la langue de vipère.»

Le sourire de Nuage Noir s’élargit encore plus et sur ses paroles, elle fit demi-tour en me donnant une pichenette avec sa queue avant de repartir là où elle était venue. J’attendis patiemment qu’elle soit hors de vue avant de me relever, de nettoyer un peu ma fourrure et partir de mon côté. Même si Nuage Noir ne m’aimait ne pas, passer une journée avec elle m’avait fait du bien. Inconsciemment, c’était ma pire ennemie qui me permettait d’oublier mes démons. Je supposais que je devais la remercier. Un jour…

END ~


__________________________________


Castle of Glass
Bring me home in a blinding dream, through the secrets that I have seen.Wash the sorrow from off my skin and show me how to be whole again.


PRESENTS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Rêve Noir
Guerrière du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 5355
● Je suis arrivé(e) ici le : 03/09/2012
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : Mistral Glacé (ex) ; Étoile du Tyran (ex) || AUCUN

MessageSujet: Re: Hello my favorite foe! Nuage Noir   Dim 5 Jan - 23:16

|| Nuage sans Couleur → J'aime le faite que tu dises qu'il est tombé volontairement. C'est possible et disons que sur le coup, Nuage Noir y a vraiment crut.

Message aux Administrateurs → Vous pouvez locker ce RP. Merci. ||

__________________________________



: . anciennement . :
 

Nuage Noir parle en #000010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Rêve Noir
Guerrière du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 5355
● Je suis arrivé(e) ici le : 03/09/2012
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : Mistral Glacé (ex) ; Étoile du Tyran (ex) || AUCUN

MessageSujet: Re: Hello my favorite foe! Nuage Noir   Lun 27 Oct - 22:58

[Je lock et déplace ce RP étant fini.]

__________________________________



: . anciennement . :
 

Nuage Noir parle en #000010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Hello my favorite foe! Nuage Noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: LES ARCHIVES :: BACK TO THE PAST :: Terres Libres & Etoiles-