« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 À la Lueur du jour, le Noir intervient. [PV : Nuage de Lueur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Mon identité.
Relationship :
Rêve Noir
Guerrière du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 5355
● Je suis arrivé(e) ici le : 03/09/2012
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : Mistral Glacé (ex) ; Étoile du Tyran (ex) || AUCUN

MessageSujet: À la Lueur du jour, le Noir intervient. [PV : Nuage de Lueur]   Jeu 4 Juil - 12:29


À la Lueur du jour, le Noir intervient.PV → Nuage de Lueur
Le jour venait de se lever, avec lui, Nuage Noir, une jeune apprentie du Clan du Lion s'éveilla. La lueur du jour venait de la réveiller. Elle avait entrouvrit légèrement les yeux et était maintenant bien éveillée et les avaient bien ouverts. La tanière des apprentis, le lieu où elle dormait, était un endroit très reposant. Aucun bruit ne lui parvenait et sa litière de mousse était tendre et à l'abri du vent, dans un coin de la grotte. Nuage Noir était heureuse d'être une apprentie, elle avait tellement attendu, elle savait bien que six lunes ce n'était pas beaucoup dans une vie, mais c'était long quand on était aussi impatiente qu'elle. Les membres de la jeune chatte étaient ankylosés par la longue journée d'hier, qu'elle avait passé en compagnie de son mentor, Mistral Glacé, à découvrir le territoire. Et croyez-moi, le chemin est long. Elle était partie tôt le matin pour revenir au crépuscule. Depuis qu'elle était apprentie, elle ne voyait plus sa soeur. À part lorsqu'elle prenait une bouchée ensemble ou lorsqu'elle faisait leur toilette avant d'aller se coucher. Mais pendant les journées, elles partaient chacune de leur côté et ne se revoyait qu'à la nuit tombée. Nuage Noir en souffrait beaucoup et sa soeur lui manquait plus que tout. Ce qui lui manquait lorsqu'elle était chatonne, c'était ces journées entières passées entre soeurs. Sinon, la vie d'apprentie était celle qu'elle préférait. Elle se rappela alors que la veille, Mistral Glacé l'avait prévenu qu'elle ne s'entraînerait pas aujourd'hui. Elle avait donc quartier libre. Mais si Nuage de Lueur partait s'entrainer, Nuage Noir s'ennuierait plus qu'autre chose. Et cette journée de repos deviendrait une des journées des plus ennuyantes de la vie de la jeune chatte. Elle resta encore couché quelques temps, jusqu'à ce que l'agitation des quelques apprentis qui partaient s'entrainer vint la sortir du royaume des rêves. Elle vit que presque tous les apprentis étaient partis, elles étaient seules avec Nuage de Lueur. Elle devait surement ne pas s'entrainer aujourd'hui, puisqu'elle était encore là. Ou bien, personne ne l'avait réveillé et elle serait en retard pour aller s'entrainer avec Lueur d'Espoir, son mentor. Nuage Noir se demande que faire : la laisser dormir ou la réveiller. Si elle devait aller s'entrainer alors la réveiller serait une bonne chose, mais si elle avait une journée de repos, ce ne serait peut-être pas terrible. Nuage Noir ne savait pas quoi faire. Elle se redressa lentement et étira ses membres un à un. Elle se dirigea a pas feutrés vers la sortie de la tanière en prenant grand soin de ne pas réveiller sa sœur. De toute façon, elle ne pourrait jamais lui reprocher de ne pas l'avoir réveillée, Nuage Noir avait beau être intelligente, elle n'était pas devin. Une fois à l'extérieur, il lui fallut plusieurs secondes avant que ses yeux ne s'habituent à la lumière que procurait le soleil. Il n'était pas très haut dans le ciel, mais il diffusait déjà pas mal de lumière, du moins assez pour surprendre Nuage Noir. La jeune chatte s'étira de nouveau à l'extérieur et elle se dirigea lentement vers le tas de gibier. Une fois en face de celui-ci, elle s'assit devant et se mit à réfléchir. Elle fut bientôt perdue dans ses pensées et ne savait même plus quoi faire. Une brise vint la bousculer ce qui l'a sorti de ses rêveries. Nuage Noir se releva et regarda tout autour d'elle pour voir si quelqu'un l'avait vu pendant ce moment de trouble. Heureusement, il n'y avait pas grand monde d'encore dans le camp. Il y avait bien un petit groupe de novices, mais s'ils l'avaient vu, ils seraient déjà en train de la l'ariser. Nuage Noir saisit comme elle le put une grande buse. Elle eut du mal à la portée sans que les plumes du volatile n'effleurent le sol. Elle regarda autour d'elle, elle vit que les novices avaient tournés la tête en sa direction. Ils pensaient surement qu'elle allait manger cet oiseau à elle toute seule. Seulement, elle avait une autre idée en tête, elle allait partager cette proie avec sa sœur, dans la tanière des apprentis. Nuage Noir baissa la tête pour entrer dans l'antre, elle fut surprise de voir que sa sœur dormait toujours. Tant pis, elle ne la réveillerait pas, elle attendrait à ses côtés jusqu'à ce qu'elle se réveille. La jeune apprentie espérait tant pouvoir passer une journée avec sa sœur, elle n'en avait pas encore eut l'occasion depuis qu'elles étaient toutes deux novices. Nuage Noir déposa la buse dans sa litière de mousse. Elle se tourna en direction de sa sœur et elle se coucha à même le sol. Même s'il était moins confortable que sa litière, elle était bien, auprès de sa sœur. Elle posa sa tête sur le cou de sa sœur et elle ferma les yeux. Elle qui n'était pas patiente fit un effort et resta couchée à attendre que sa sœur ne se réveille.
© Codage par Waize.

__________________________________



: . anciennement . :
 

Nuage Noir parle en #000010


Dernière édition par Nuage Noir le Ven 17 Juil - 0:51, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Lueur d'Autrefois
Guerrière du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 2270
● Je suis arrivé(e) ici le : 04/04/2012
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : Désolation de l'Agonie

MessageSujet: Re: À la Lueur du jour, le Noir intervient. [PV : Nuage de Lueur]   Lun 7 Oct - 16:38


« A la Lueur du jour, le Noir intervient. »



PV → Nuage Noir ♥

Nuage de Lueur dormait encore dans son nid, lorsque quelque chose bougea à côté d'elle. Ne sachant trop quoi faire et puisqu'elle venait à peine de se réveiller, à cause de ce mouvement se rendormit immédiatement et même, sans le vouloir. Car oui, quand on la réveille et qu'elle est encore dans les bras de Morphée, rien ne peut l'empêcher de se rendormir. Quelques minutes se sont écoulées, les mouvements qui avaient cessé ce petit laps de temps, recommencèrent. Mais comme tout à l'heure, l'apprentie bicolore se rendormie. Si cela avait vraiment été important, cette personne ou quoi que ce soit d'autre l'aurait réveillée de toute façon. Elle sentie soudain une odeur qui normalement ne vient pas de la tanière, elle inspira encore une fois pour être sûre de ce que c'était : une buse. Mais cette buse n'avait pas l'odeur d'une buse vivante, il y avait cette odeur de mort.. C'est là que le dé-clique se fit, Nuage Noir, qui n'est d'autre que sa soeur de coeur, l'avait surement rapportée pour qu'elle puisse la manger ensemble. C'est vrai qu'en ce moment, elles ne passaient presque pas de temps ensemble, c'était limite si elles se croisaient. L'apprentie bicolore était occupée avec son mentor, puisqu'elle à était contrainte de changer car, Lueur d'Espoir est malade, son état ne s'aggrave pas, mais ne s'améliore pas donc le guérisseur du clan préfère la garder. Plume Rousse, avait d'ail leur déclaré la veille que Nuage de Lueur aurait quartier libre aujourd'hui, et Nuage Noir aussi visiblement puisque celle-ci l'attendait.

Nuage de Lueur ouvrit donc enfin les yeux. Après sa petite réflexion, elle sentit d'ailleurs le poid de sa soeur sur elle. Son souffle n'étant pas lent, l'apprentie rousse et blanche se dit qu'elle ne devait pas dormir mais que pour changer, elle avait fait preuve de patience. En remuant légèrement, elle sentie le poids de Nuage Noir s'évaporer. Puis, en se redressant, elle vit l'énorme buse qu'elles allaient déguster, tout en bavardant ensemble, elle lécha sa soeur entre les oreilles pour lui dire bonjour. Puis tira la buse hors de la tanière, car les autres apprentis ne seraient surement pas très contents si ils découvraient toutes les plumes qu'ils y a dans leurs nids si jamais ils rentraient et qu'ils voulaient dormir. Quoi que, les plumes, ça peut être très mou, et donc très confortable pour un nid. Bref, revenons à nos moutons. Une fois l'apprentie dehors, et la buse aussi, elle s'installa dans un coin à l'ombre de la tanière. De là, elle voyait la pouponnière avec les chatons qui jouaient à l’extérieur. Que ce temps pouvait lui manquer, surtout que c'était un temps sans soucis, sans angoisses.  Le fait même de pouvoir jouer avec ses frères et ses soeurs librement, autant qu'elle en avait envie, cela aussi, lui manquait énormément. Mais à présent, si elle voulait un jour devenir guerrière, il fallait qu'elle arrête de penser comme un chaton, mais se concentrer sur son avenir était essentiel. Pendant qu'elle rêvait du bon vieux temps, elle ne remarqua même pas que Nuage Noir l'avait rejoint. Secouant la tête pour se remettre les esprits en place, l'apprentie bicolore lança alors la discution, mais ne sachant pas trop par quoi commencer elle dit :

« Comment vas-tu aujourd'hui ? Tu as bien dormi ? »

Puis, après avoir dit cela, elle commença à déplumer la buse, et à croquer dans sa chair, encore fraîche.

© Codage par Waize


__________________________________



Dernière édition par Nuage de Lueur le Jeu 28 Aoû - 20:57, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Rêve Noir
Guerrière du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 5355
● Je suis arrivé(e) ici le : 03/09/2012
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : Mistral Glacé (ex) ; Étoile du Tyran (ex) || AUCUN

MessageSujet: Re: À la Lueur du jour, le Noir intervient. [PV : Nuage de Lueur]   Mar 22 Oct - 15:27


À la Lueur du jour, le Noir intervient.PV → Nuage de Lueur
Nuage Noir était toujours couché aux côtés de sa chère sœur lorsqu'un mouvement la sortit de son demi-sommeil. Nuage de Lueur venait d'ouvrir ses yeux de couleur émeraude. Nuage Noir releva la tête et se mit à sourire. Elle était heureuse que sa sœur soit enfin réveillée et elle l'était plus encore sachant que ce n'était surement pas de sa faute qu'elle était réveillée. En voyant sa sœur s'éveiller lentement, Nuage Noir se leva doucement pour ne pas la brusquer et se mit à la regarder. Elle la vit se lever lentement et s'approcher d'elle. Nuage Noir ronronna lorsqu'elle reçut un coup de langue entre les oreilles. Nuage Noir comprit que par ce signe, elle voulait lui souhaiter le bonjour. Elle lui rendit la pareille et profita de cet instant de complicité avec sa chère sœur. Nuage Noir vit Nuage de Lueur tirer sur la buse pour la déplacer. Où est-ce qu'elle voulait la mettre ? N'était-elle pas bien devant son nid ? Que suis-je bête, elle veut surement déjeuner au grand air. Nuage Noir s'en voulut un peu d'avoir amené la buse à l'intérieur de la tanière. C'est vrai que ce n'était pas très bien en somme. Elle ne devait pas ramener de la nourriture dans cet antre de repos, sinon quoi elle finirait par se transformer en un garde-manger. Nuage Noir voulut donner un coup de patte à Nuage de Lueur, mais elle était déjà sortie avec la buse. Nuage Noir sortit de la tanière, un peu déçu de sa propre ânerie. La novice au pelage noir scruta l'extérieur à la recherche de sa sœur. Elle finit par l'entrevoir dans un coin à l'ombre adossé à la tanière des apprentis. Nuage Noir la rejoint rapidement. Nuage de Lueur avait choisis un endroit parfait pour manger. Les rayons du soleil pouvaient effleurer leurs pelages et ainsi les réchauffer sans pour autant qu'elles soient éblouies par leurs clartés. Les deux novices pouvaient aussi entrevoir les chatons qui émergeaient tout à tour de la pouponnière. Nuage Noir aimait regarder les chatons s'amuser, elle le faisait toujours avec une pointe de nostalgie, toujours est-il qu'elle retombait vite sur Terre lorsqu'elle percevait son mentor dans la tanière du Guérisseur. Cela faisait un petit moment déjà qu'elle n'avait pas put s'entrainer avec lui. Elle ne voulait pas se l'avouer, mais Mistral Glacé lui manquait et même si elle voulait avancer dans son entrainement, elle ne voulait pas d'un autre mentor. Elle préférait l'attendre, même si cela retardait son passage au rang de Guerrière. De plus, elle s'estimait avoir beaucoup de chance. Le matou qui l'entraînait n'était autre que le vrai père de Nuage de Lueur, de la sorte, elle pourrait lui demander plus de renseignement sur les origines de sa sœur tant aimé. Nuage Noir finit par rejoindre Nuage de Lueur et s'asseoir juste à côté d'elle. Elle se mit si près de sa sœur que leur fourrure se touchait. Nuage Noir aimait sentir la douce fourrure rousse et blanche de sa sœur contre la sienne. Elle ne pouvait imaginer la vie sans elle. Nuage Noir recula d'un pas, surprise, lorsque Nuage de Lueur secoua sa tête. Elle sourit et se retint de rire aux éclats après la frayeur que lui avait fichue Nuage de Lueur juste en agitant sa tête. Nuage Noir était bien à ce moment. Elle aurait voulu que ce moment dure toujours et qu'elles restent ainsi, ensemble pour l'éternité. Seulement, elle savait aussi bien que sa sœur qu'un jour, elle serait séparée par la mort. À cette pensée, le moral de Nuage Noir chuta. Elle tomba dans un monde dans ses pensées. Son esprit était embrouillé, elle pensait en même temps au moment présent, mais aussi au moment à venir. Elle ne voulait pas penser à la mort de Nuage de Lueur ou à la sienne. Et d’ailleurs, qui d’elles mourraient en première ? Nuage Noir grimaça et secoua sa tête pour faire sortir cette idée sordide de sa tête. Elle était trop jeune pour penser à la mort. Elle avait encore beaucoup de temps devant elle pour réfléchir à la façon dont elle pourrait bien mourir et la façon dont elle ferait ses adieux à sa chère sœur. Elle ferma les yeux et se concentra sur les battements du cœur de Nuage de Lueur. Nuage Noir cala sa respiration sur celle de Nuage de Lueur, de cette sorte, elle avait l’impression qu’elle ne formait qu’une seule et même personne. Nuage Noir sursauta légèrement lorsque Nuage de Lueur prit la parole :

« Comment vas-tu aujourd’hui ? Tu as bien dormi ? »

Nuage Noir ronronna à cette question. Elle était purement banale, mais elle lui venait droit au cœur. Elle aimait quand sa sœur prenait de ses nouvelles, pour elle s’était une marque d’amitié. Remarquez, on ne prend pas de nouvelle des personnes dont on ne veut rien savoir. Nuage Noir pesa ses mots. Avant qu’elle n’ait le temps de prendre la parole, Nuage de Lueur dépluma la buse. Nuage Noir regarda sa sœur enlever les plumes de l’animal avec un air ébahi comme un chaton qui voit sa mère faire cela pour la première fois. Or, ce n’était pas la première fois que Nuage Noir voyait une personne faire cela et Nuage de Lueur était loin d’être sa mère. Nuage Noir ouvrit la bouche et la referma aussitôt lorsqu’elle vit sa sœur croquer dans la chair fraiche du volatile. Elle ne voulait pas la déranger pendant qu’elle se rassasiait et d’autre part, elle ne voulait pas que leur dialogue s’éternise. Elle pesa le pour et le contre et finit par ouvrir sa gueule et un son en sortit :

« Je me porte très bien et pour ne pas te mentir, j’ai dormi comme un loir. Et toi ? Comment est-ce que tu vas ? Tu ne vas pas t’entrainer aujourd’hui ? Lueur d’Espoir va mieux ? »

Nuage Noir avait encore pleins de questions à poser à sa sœur. Seulement, l'a harceler de question ne servirait à rien. Elle décida donc de s'arrêter sur la santé de Lueur d'Espoir qui était le mentor de Nuage de Lueur. Elle appréciait Lueur d'Espoir au même titre que son propre mentor était donné que premièrement, c'était le mentor de sœur et qu'en plus, c'était la mère de sa meilleure amie, Nuage d'Argent. D'ailleurs, elle aussi lui manquait. Depuis qu'elle avait commencé son entrainement, Nuage Noir avait l'impression de ne plus avoir de vie sociale avec ses camarades de Clan. Elle se levait tôt le matin pour aller s'entrainer et revenait tard le soir. Le pire étant qu'elle était tellement épuisée qu'elle allait se coucher sans pouvoir dire un mot. Nuage Noir se pencha et pris une bouchée de la buse. Elle la savoura aussi fortement qu'elle savourait le succulent moment qu'elle passait avec sa sœur de cœur.
© Codage par Waize.

__________________________________



: . anciennement . :
 

Nuage Noir parle en #000010


Dernière édition par Nuage Noir le Ven 17 Juil - 1:04, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Lueur d'Autrefois
Guerrière du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 2270
● Je suis arrivé(e) ici le : 04/04/2012
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : Désolation de l'Agonie

MessageSujet: Re: À la Lueur du jour, le Noir intervient. [PV : Nuage de Lueur]   Mar 20 Mai - 17:15


« A la Lueur du jour, le Noir intervient. »



PV → Nuage Noir ♥


Nuage de Lueur sourit en entendant Nuage Noir ronronner. Cela lui faisait plaisir. La chair de la buse était tendre, comme la femelle bicolore l'aimait. Elle retint un ronronnement. Soudain, elle entendit la belle voix de Nuage Noir, elle releva alors la tête pour regarder son interlocutrice.

« Je me porte très bien et pour ne pas te mentir, j’ai dormi comme un loir. Et toi ? Comment est-ce que tu vas ? Tu ne vas pas t’entrainer aujourd’hui ? Lueur d’Espoir va mieux ?   »

Tant mieux si elle avait bien dormi, l'apprentie bicolore aussi d'ailleurs, sinon elle n'aurait certainement pas dormi aussi tard, et sans avoir entendu la femelle noire rapporter la buse dans la tannière. Non, la jeune femelle rousse n'allait pas s'entrainer aujourd'hui, simplement parce que l'état de Lueur d'Espoir, son mentor ne s'amélirait pas vraiment, il se dégradait même légèrement au fil du temps. Un mouvement attira l'attention de la bicolore, Nuage Noir s'est penché pour prendre une bouchée de la buse. Elle attendit qu'elle ai fini de mâcher pour prendre la parole.

« J'ai également très bien dormi. Je me porte plutôt bien, j'espère que toi aussi. Leuur d'Espoir n'étant pas en état de m'entraîner, je me dois de rester au camp, j'ai même parfois l'impression que son état s'aggrave. Et comment va mon père … Enfin je veux dire Mistral Glacé ? »

Elle ne put s'empêcher de poser cette dernière question. Elle ne voyait pas souvent le guerrier gris, son père, celui qui l'avait ramené au camp du Clan à l'âge de deux lunes. Elle n'avait vue qu'une seule fois sa mère : Nuit Sombre. Et se demandait d'ailleurs comment allait cette dernière. La saison des neiges n'avait pas été très chaude, et si elle n'avait pas survécut ? Nuage de Lueur ne la connaissait pas plus que cela, mais c'était tout de même la femelle qui l'avait mit au monde et qui avait veillé sur elles ses deux premières lunes sur terre.

 »HRPG:
 

© Codage par Waize


__________________________________



Dernière édition par Nuage de Lueur le Jeu 28 Aoû - 20:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Rêve Noir
Guerrière du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 5355
● Je suis arrivé(e) ici le : 03/09/2012
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : Mistral Glacé (ex) ; Étoile du Tyran (ex) || AUCUN

MessageSujet: Re: À la Lueur du jour, le Noir intervient. [PV : Nuage de Lueur]   Dim 25 Mai - 22:18


À la Lueur du jour, le Noir intervient.PV → Nuage de Lueur
Mâchonnant toujours son morceau de proie, Nuage Noir profitait autant qu’elle le pouvait de sa chère sœur de cœur. En effet, elles n’avaient pas plus d’occasions que cela de se voir. Il faut dire qu’avec l’entraînement de Nuage de Lueur et la non-activité de Nuage Noir, elles s’évitaient souvent. La novice au sombre pelage n’espérait que cela. Une occasion qui arrive pour qu’enfin, elle puisse passer un moment de pure ataraxie. Pour elle, passer ne serait qu’une journée, un instant, une lueur d’instant avec sa sœur, c’était atteindre le nirvana. En même temps qu’elle mâchait la bonne viande fraiche de la buse, elle repensa à l’enfance qu’elles avaient eue. La chance qu’elles avaient eu d’être de la « même » portée. Cette chance d’avoir grandi ensemble, d’avoir appris à se connaître et d’avoir remarqué qu’elles étaient en tous points identiques. Nuage Noir avait donc décréter, dans sa tête, que jamais elles ne se disputeraient, que jamais elles ne se sépareraient et qu’elles resteraient complices jusqu’à la fin de leurs jours. La petite chatte noire s’était même promis qu’elle donnerait sa vie pour sauver celle de sa sœur. Elle s’était imaginée cent fois dans des situations désastreuses, dans lesquels, elle faisait face au risque de perdre sa sœur, heureusement que ce fut à chaque fois dans les rêves de cette dernière. Pourquoi ? Parce qu’on est maître de ses rêves. Tant que ce ne sont pas des prémonitions ou des messages envoyés par le Clan des Étoiles, on est libre de contrôler la fin des rêves. Justement, Nuage de Lueur sortit Nuage Noir de ses pensées. Bien que ce ne fût pas choisi par Nuage Noir, elle ne broncha pas quand la femelle rousse et blanche qu’elle adorait tant l’avait sorti de ses pensées, quitte à lui faire oublier certaines choses, et avait pris la parole. C’est toute ouï que Nuage Noir absorba les paroles exprimées par sa sœur :

« J'ai également très bien dormi. Je me porte plutôt bien, j'espère que toi aussi. Lueur d'Espoir n'étant pas en état de m'entraîner, je me dois de rester au camp, j'ai même parfois l'impression que son état s'aggrave. Et comment va mon père … Enfin je veux dire Mistral Glacé ? »

Nuage Noir était heureuse que sa sœur se porte bien et que celle-ci ait bien dormi. Elle avait d’ailleurs eut peur de l’avoir dérangé en la réveillant dans la tanière. Elle s’en serait énormément voulut car son intention était tout autre que de nuire à sa santé. Nuage Noir fut un peu attristé d’apprendre que la mère de la meilleure amie et la mentor de sa sœur soit malade. La chatte noire ne voulait pas voir cette chatte aussi magnifique extérieurement qu’intérieurement disparaître. Elle était si douce, si intentionné et s’était une si bonne Guerrière. Elle ne méritait pas que la maladie règne sur elle, la mène pas les moustaches et l’affaiblisse au point de ne pas pouvoir assurer l’entraînement de sa novice. La novice noire se promit d’aller rendre visite à cette dernière avant que la nuit ne tombe. Elle irait prendre des nouvelles personnellement et irait discuter un peu avec elle, histoire de faire passer le temps et de la divertir un peu. Ce ne devait pas être amusant d’être clouée dans une litière toute la journée. L’envie de courir, de partir en patrouille… devait lui titiller les pattes. Elle voulait vraiment savoir comment allait son père ? Elle ne pouvait pas aller lui parler ? N’osait-elle pas à cause de ses origines ? Quoi qu’il en soit, Nuage Noir pouvait la renseigner sur ce qu’elle savait. Disons qu’il n’allait pas trop mal, mais qu’il avait du mal à trouver du temps pour son Apprentie. Devait-elle le lui dire ? Devait-elle omettre de dire que celui-ci ne l’avait pas encore entraîné une seule fois ? Au pire, elle n’était pas obligée de donner le nombre d’entraînement qu’elle avait eu. Elle n’était pas non plus obligée de dire qu’elle n’y était jamais allé. Elle n’était pas non plus obligé de dire qu’elle n’en savait pas plus que lorsqu’elle était encore dans la pouponnière. Nuage Noir espérait que sa sœur ne devinerait pas quel n’avait suivi aucun entraînement jusqu’à maintenant. Elle ne voulait pas être ridicule. Elle ne voulait pas non plus que le père de la jeune chatte passe pour un bon à rien, d’autant plus qu’il faisait passer ses devoirs de Guerrier avant son Apprentie. Nuage Noir savait bien que si elle était mentor, elle ne pourrait pas être tout le temps disponible pour son Apprenti. Toujours est-il que son mentor lui avait « promis » de l’emmener faire un tour des territoires et que ce n’était toujours pas chose faite. La novice noir fixa sa sœur de cœur, elle n’avait pas encore touché à sa proie. Est-ce que le sort de Lueur d’Espoir l’inquiétait tant qu’elle n’avait pas d’appétit ? Etait-ce parce qu’elle attendait des nouvelles de celui qui était à la fois le mentor de Nuage Noir et son père à elle ? Ne sachant pas, la petite chatte aux yeux ambrés ouvrit sa gueule et articula :

« Eh bien, disons qu’il ne se porte pas trop mal. En réalité, il est très occupé par ses devoirs de Guerrier, ce qui ne nous laisse pas beaucoup de temps pour l’entraînement. Enfin bon, je le pardonne volontiers puisqu’il ramène de nombreuses proies, ce qui permet de nourrir tout le monde, il participe souvent aux patrouilles et à la garde du Camp. Si je veux être plus brêve, un Guerrier exemplaire. Dis moi, qu’est-ce que tu comptais faire aujourd’hui ? »

Cette question était sortie toute seule de la bouche de Nuage Noir. Elle espérait ne pas être trop indiscrète. Nuage de Lueur pouvait très bien avoir prévu de faire quelque chose de sa journée et ne voulait pas forcément le dire à sa sœur. Nuage Noir, elle, mourrait d’envie de passer la journée avec sa sœur, sachant très bien qu’aujourd’hui encore, elle n’irait pas s’entraîner. Elle se rappelait très bien de la visite de Mistral Glacé la veille pour s’excuser de ne pas l’avoir entraîné et pour la prévenir qu’il ne pourrait pas le faire le lendemain non plus. Bien qu’elle en ait été profondément outrée, Nuage Noir avait vite acceptée les excuses de son mentor, pour le soulager et le laisser partir vaquer à ses occupations en paix.
© Codage par Waize.

__________________________________



: . anciennement . :
 

Nuage Noir parle en #000010


Dernière édition par Nuage Noir le Ven 17 Juil - 1:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Lueur d'Autrefois
Guerrière du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 2270
● Je suis arrivé(e) ici le : 04/04/2012
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : Désolation de l'Agonie

MessageSujet: Re: À la Lueur du jour, le Noir intervient. [PV : Nuage de Lueur]   Sam 20 Sep - 4:27


« A la Lueur du jour, le Noir intervient. »



PV → Nuage Noir ♥

Nuage Noire sembla songeuse après la question que Nuage de Lueur venait de lui poser. Il est vrai que cela pouvait paraître étrange de demander à une tiers personne comment allait son père, mais l'apprentie ne pouvait pas passer son temps a le chercher là où il peut bien se trouver, malgré que la santé de Lueur d'Espoir n'était pas au beau fixe. Elle se rendait tout de même utile, pour changer la litière des anciens par exemple. Puis le regard ambré de sa sœur se posa sur elle. Nuage de Lueur lui sourit, avec un regard remplit d'amour.

« Eh bien, disons qu’il ne se porte pas trop mal. En réalité, il est très occupé par ses devoirs de Guerrier, ce qui ne nous laisse pas beaucoup de temps pour l’entraînement. Enfin bon, je le pardonne volontiers puisqu’il ramène de nombreuses proies, ce qui permet de nourrir tout le monde, il participe souvent aux patrouilles et à la garde du Camp. Si je veux être plus brève, un Guerrier exemplaire. Dis moi, qu’est-ce que tu comptais faire aujourd’hui ? »

Baissant les yeux vers la buse, Nuage de Lueur se dit qu'elle avait l'air excellent. Mais elle se devait de d'abord répondre à la question de sa cadette avant de croquer un morceau de viande. A vrai dire, c'est vrai qu'elle ne voyait pas tant que ça son père au camp, il devait vraiment être occupé par ses devoirs de guerrier pour ne pas donner cours à l'apprentissage de Nuage Noir. Pourtant c'est aussi un devoir de guerrier en toute logique. Si Etoile du Tyran lui a donné cet apprentie, c'est pour qu'il s'en occupe, pas pour qu'elle s'occupe d'autre chose..

« Si tu veux mon avis, un guerrier ayant un apprenti en charge devrait s'en occuper plus que de ses devoirs de guerriers .. Sinon, pour répondre à ta question, je n'avais rien prévu de faire aujourd'hui, à moins qu'on m'en donne la tâche. »

Si Nuage Noir n'avait rien de prévu non plus, elles pourraient donc passer la journée ensemble, comme cela faisait longtemps qu'elles ne l'avaient pas fait, elle rayonnait de l’intérieur. Son regard croisa a nouveau le pelage de l'oiseau, lui mettant encore plus l'eau à la bouche. Elle ne put alors s'empêcher d'enlever quelques plumes à la bête pour croquer un bout de sa chair tendre. Nuage de Lueur se dit qu'elle pourrait ramener quelques plumes à la pouponnière, le nids des chatons sera encore plus moelleux de cette manière.


© Codage par Waize


__________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Rêve Noir
Guerrière du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 5355
● Je suis arrivé(e) ici le : 03/09/2012
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : Mistral Glacé (ex) ; Étoile du Tyran (ex) || AUCUN

MessageSujet: Re: À la Lueur du jour, le Noir intervient. [PV : Nuage de Lueur]   Mar 23 Sep - 22:40


À la Lueur du jour, le Noir intervient.PV → Nuage de Lueur
Nuage Noir songeuse, se mit à réfléchir à temps de choses à la fois, qu'elle en perdit rapidement le fil. Elle ne pouvait s'empêcher de penser à tout le monde, à pleins de choses, à tout ce qui l'entourait. Elle pensait à son mentor, qui occupé par ses devoirs et responsabilités de Guerrier avait du mal à trouver du temps pour son Apprentie fraîchement nommée tout comme elle songeait à Nuage de Lueur et à la fierté qui devait l'animer d'avoir un parent tel que lui, avoir le sang d'un Guerrier si noble et si actifs dans ses veines. Nuage Noir, elle, avait le sang d'une ancienne chatte de montagne, Neige des Pics, et d'un Guerrier du Clan du Lion qu'elle connaissait à peine, Ombre Fantôme. Elle trouvait que celui-ci portait bien son nom de fantôme, puisque c'est comme tel qu'il apparaissait aux yeux de le jeune femelle. Elle ne le connaissait pas personnellement. Elle ne l'avait toujours vu que de loin, sans jamais osé l'approcher. Il faudrait peut-être qu'elle le fasse. Ce félin, bien qu'il ne soit pas venue la voir dans la pouponnière ne devait pas être un monstre comme certains le prétendaient. La femelle au pelage ébène était certaine que le félin était en réalité gentil et cachait un grand cœur. Peut-être, peut-être qu'il était tout simplement réservé ou même peut-être qu'il cachait son amour derrière son apparence et son aspect rustique et dur. Les réponses à ses interrogations tomberaient lorsqu'elle osera franchir le pas, lorsqu'elle osera l'approcher, l'effleurer, lui parler. Lorsqu'elle osera aller à sa rencontre et entamer une conversation.

Pour l'heure, la femelle était en face sa sœur adoptive, celle avec laquelle elle avait partagé son enfance, ses bons et ses mauvais moments ainsi que la même mère. Elles avaient toujours été proches, très proches même. On ne les voyait jamais l'une sans l'autre. Nuage Noir préférait sa sœur adoptive à sa sœur de sang, celle-ci n'avait jamais montré un trop grand intérêt pour l'une des deux femelles. La jeune Apprentie avait beaucoup souffert de la séparation avec Nuage de Lueur, lorsqu'elle celle-ci eut rejoint la Tanière des Apprentis, laissant sa petite sœur adoptive, seule, dans la pouponnière. Nuage Noir ne lui en avait jamais voulu, ce qui ne l'a pas empêché de souffrir de cette distance entre elle et la femelle rousse et blanche. Après tout, ce n'était pas de sa faute si elle était plus âgée et qu'elle devait, par conséquent, devenir Apprentie. Elle n'avait pas eu son mot à dire sur son baptême et de toute façon, Nuage Noir n'aurait jamais accepté qu'elle fasse une chose pareille. Elle n'aurait jamais voulu que sa sœur sacrifie sa vie, son apprentissage, son futur, pour rester quelques jours de plus avec sa petite sœur, elle pensait qu'elles auraient toujours l'occasion de se voir toutes les deux, entre les entraînements ou autre. Elles n'eurent pas tellement l'occasion de se voir. Une ou deux entrevues, Nuage de Lueur revenait de son entraînement, lessivée, fatiguée, et la femelle au poil charbonneux n'osait pas aller la déranger alors qu'elle paraissait si fatiguée et si concentrée sur son apprentissage. Nuage Noir se reconcentra sur sa sœur, qu'elle n'avait pas quitté des yeux. La femelle bicolore avait baissé la tête et observait à présent la buse apportée par sa cadette. Nuage Noir vit sa sœur ouvrir sa gueule et elle put presque lire sur ses lèvres les mots qui coulèrent jusqu'à ses oreilles :

« Si tu veux mon avis, un guerrier ayant un apprenti en charge devrait s'en occuper plus que de ses devoirs de guerriers .. Sinon, pour répondre à ta question, je n'avais rien prévu de faire aujourd'hui, à moins qu'on m'en donne la tâche. »

Sans plus attendre, le regarde de la femelle bicolore fut alléchée de nouveau sur la buse. Et comme attiré par l'animal, par sa chair fraîche, elle commença à en retirer quelques plumes et après avoir débarrassé suffisamment de plumes, elle préleva une bouchée de buse. Nuage Noir but les paroles de sa sœur et tout en la regardant manger, elle prit conscience de ces dernières. Elle venait de dire impunément, ce que Nuage Noir ne voulait pas entendre sortir de sa bouche. L'Apprentie ébène ne voulait pas que sa sœur pense que son père était un mauvais mentor, ce n'était pas le cas, ce ne devait pas être le cas. Peut-être qu'il avait tout simplement peur de brûler les étapes ? D'aller trop vite ? De faire une erreur qu'il regrettera toute sa vie durant ? La partie qui suivait la réponse de la bicolore plus davantage à sa compagne de tanière. Elle venait de dire qu'elle n'avait rien à faire de la journée. Du moins, que pour le moment, elle n'avait rien de prévu. Un large sourire vint éclairer le visage de la femelle encre et, toute sa mauvaise humeur, dut à son manque d'entraînement, aujourd'hui encore, s'envola. Elle allait peut-être pouvoir enfin passer une vraie journée, un vrai moment avec sa sœur. Comme lorsqu'elles étaient encore toutes deux des chatonnes. Nuage Noir était heureuse et excité à l'idée de pouvoir passer un bon, voir très bon, moment avec la personne à qui elle tenait le plus au monde. Elles allaient pouvoir partager quelque chose, à commencer par la buse qui se trouva plus bas, aux pattes de la bicolore. Elles avaient déjà commencé, mais elle n'était pas encore finie. Et après, elles pourraient partager une toilette, comme lorsqu'elles étaient plus jeunes et peut-être même qu'elles pourraient aller chasser ensemble. Bien que Nuage Noir n'eut jamais reçue de leçon, elle avait déjà quelques connaissances dans le domaine remontant à lorsqu'elle était chatonne et en écoutant chaque soir les débats de chacun des Apprentis sur ce qu'il avait appris et ce qu'il savait exécuté. La femelle noire ne pouvait jamais prendre part à ces conversations, puisqu'elle n'avait rien à dire, rien à partager avec ses camarades puisqu'elle n'apprenait rien. Néanmoins, la femelle espérait que sa sœur lui donnerait un coup de patte pour la chasse. Nuage Noir reprit une bouchée de buse et se rapprochant davantage encore de sa sœur, elle lui dit doucement pour ne pas rameuter et se faire entendre de tous :

« Peut-être. Je ne sais pas. Peut-être qu'il ne sait pas comment s'y prendre avec moi. Qu'importe, il m'entraînera bien un jour. Par ailleurs, il me tarde d'y être. Tu sais, j'aimerais qu'on puisse passer un peu plus de temps ensemble toutes les deux, tu me manques, nos bons moments me manquent, ils restent de bons souvenirs, mais j'aimerais en créer de nouveaux. Et si tu ne vas pas t'entraîner aujourd'hui, on pourrait passer un moment tous les deux, comme au bon vieux temps. »
© Codage par Waize.

__________________________________



: . anciennement . :
 

Nuage Noir parle en #000010


Dernière édition par Nuage Noir le Ven 17 Juil - 1:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Lueur d'Autrefois
Guerrière du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 2270
● Je suis arrivé(e) ici le : 04/04/2012
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : Désolation de l'Agonie

MessageSujet: Re: À la Lueur du jour, le Noir intervient. [PV : Nuage de Lueur]   Ven 7 Nov - 17:07


« A la Lueur du jour, le Noir intervient. »



PV → Nuage Noir ♥

Nuage de Lueur observait sa sœur du coin de l’œil en même temps qu'elle dégustait la buse. Cette dernière était d'ailleurs excellente. Nuage Noir semblait songeuse, mais Nuage de Lueur ne le releva pas, elle était tellement heureuse de passer du temps avec sa sœur, qu'elle appréciait plus le moment présent, le fait de la voir, et de lui parler de ce qui pouvait potentiellement la tracasser. Puis, l'apprentie rousse vit Nuage Noir sourire, ce qui la fit sourire en retour, même si ce ne lui était pas pour autant adresser, on peut très bien sourire en pensant a quelque chose d'agréable, non ? Les yeux verts de Nuage de  Lueur contemplaient sa sœur, depuis la dernière fois qu'elle avait fait ça, elle avait grandit. Elle était devenue belle, pas qu'elle ne l'était pas auparavant bien entendu, mais maintenant elle ressemblait à une adulte, plus a une petite boule de poil sortie de la pouponnière. Nuage Noir se rapprocha de Nuage de Lueur, lui parlant doucement, comme pour garder leur conversation secrète, rien que pour les deux femelles.

« Peut-être. Je ne sais pas. Peut-être qu'il ne sait pas comment s'y prendre avec moi. Qu'importe, il m'entraînera bien un jour. Par ailleurs, il me tarde d'y être. Tu sais, j'aimerais qu'on puisse passer un peu plus de temps ensemble toutes les deux, tu me manques, nos bons moments me manquent, ils restent de bons souvenirs, mais j'aimerais en créer de nouveaux. Et si tu ne vas pas t'entraîner aujourd'hui, on pourrait passer un moment tous les deux, comme au bon vieux temps. »

UC.


© Codage par Waize


__________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

À la Lueur du jour, le Noir intervient. [PV : Nuage de Lueur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: TERRITOIRES DU LION :: Le Camp :: Tanière des Apprentis-