« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A new day together |. Nuage sans Couleur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Mon identité.
Relationship :
Caresse de Lune ♥
Lieutenante du Clan du Léopard



Féminin
● Nombre de messages : 6667
● Je suis arrivé(e) ici le : 23/12/2011
● Age : 17
● Mentor/Apprenti(e) : /

MessageSujet: A new day together |. Nuage sans Couleur.   Sam 17 Aoû - 21:24


CARESSE DE LUNE
« Je ne voulais voir que toi. »


Les nuages gris s’amoncelaient dans le ciel prédisant une pluie violente. Il faisait chaud, très chaud et l'air était moite, à la limite du respirable. Un vent tiède chargé des embruns de la forêt serpentait entre les arbres sans parvenir à rafraîchir l’atmosphère. Ce n'était pas de la pluie que nous allions avoir mais de l'orage, j'en étais certaine. Avec les arbres qui se courbent sous l'effet du vent et l'eau qui vous cingle le visage. Le vrai bonheur quoi. Enfin, la forêt en a besoin de cette eau. Pour continuer à vivre à nous nourrir elle a besoin de ce liquide qui est la source de toute vie. Et, je l'avoue, nous en avons autant besoin qu'elle.

Cela faisait plusieurs saisons que je n'étais pas venue ici. Pourquoi ? Tout simplement parce que cet endroit est l'épicentre même de mes souvenirs. Car c'était là qu'Il logeait, là qu'il vivait. En haut du plus grand de ses arbres c'était là qu'il dormait et qu'il se reposait. Ce n'était pas loin de de mon Camp et j'étais venue souvent ici au début dans l'espoir de le voir. Puis j'avais compris que l'appeler ne servait à rien et j'avais fini par abandonner l'espoir de le revoir un jour. Pourtant là en ce moment, quand je vois ces arbres gigantesques et le sol tapissé d'aiguilles je sens mon coeur battre la chamade contre ma poitrine. Si autrefois j'espérai qu'il reviendrait à présent j'ai baissé les bras. Après m'être lamentée sur mon propre sort pendant plusieurs saisons j'ai décidé de passer à autre chose. J'ai tourné la page en quelques sortes. Ca n'a pas été facile c'est vrai. J'ai longtemps été déchiré par ce choix car c'était comme si je le reniais, si je renonçais à tout espoir de me blottir contre lui un jour. Mais à présent je n'en avais plus rien à faire. Qu'il fasse ce qu'il lui chante je m'en moquais pas mal. Du moment qu'il ne revenait pas pour me briser à nouveau.

Pourquoi mes pas avaient-ils décidé de m'emmener ici ? Peut être en quête de fraicheur. Mais la rivière aurait été plus appropriée pour une telle envie. Cependant, elle était trop fréquentée et je n'avais pas envie de rencontrer quelqu'un que je connais même pas Solstice d'Eté. Elle ne comprendrait pas la raison de mon corps amaigri et de mes yeux brillant d'une tristesse repoussée. Elle filait l'amour parfait avec Echo de Minuit. Je n'avais pas le droit de cacher ça. Pire encore, j'aurais pu rencontré un inconnu qui m'aurait demandé : Pourquoi tu es triste ? Et j'aurais beau m'acharner à lui dire que je ne suis pas triste il ne me croirait pas. Non. J'aimerais parler à quelqu'un qui puisse vraiment me comprendre et qui sache trouver les bons mots. Je poussai un soupir et m'assis sur le sol, la tête levée vers le ciel. Silencieuse je laissai mon esprit se perdre dans la contemplation des nuages. Poussant un profond soupir je laissai un sentiment de paix m'envahir. Bon dieu que cela faisait du bien.


| C'est riquiqui. Moi qui ai l'habitude de faire des pavés quand je commence j'en ai honte. Mais je ne sais pas vraiment quoi mettre. |




__________________________________

« Because, you see, the more things change, the more they stay the same. »

Merci ma Splendide pour ce si beau cadeau. ♥








Je n'oublierai jamais tout ce que vous avez fait pour moi. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-guerredesclans.forumactif.com

Mon identité.
Relationship :
Nuage Sans Couleur
Ancien membre



Féminin
● Nombre de messages : 838
● Je suis arrivé(e) ici le : 27/01/2012
● Mentor/Apprenti(e) : x

MessageSujet: Re: A new day together |. Nuage sans Couleur.   Sam 24 Aoû - 18:04

A new day togheter
|PV Caresse de Lune


Q.uel temps déprimant. Fait de nuage gris et de fines gouttelettes, annonciateur d’orage et de pluie. Beaucoup de pluie. L’air aussi sec que le sable, le vent chaud désagréable et le grognement lointain des éclairs ne motivent pas le Clan. Le temps nous plonge dans une déprime sans fin, nous rappelant cette terrible nuit. Assis non loin du camp, seul, je me remémore les événements déclencheurs en boucle dans ma tête. Je revois les lumières aveuglantes des monstres foncé vers nous, je réécoute les cris de terreur, je ressens de nouveau la peur et le chaos… sans me souvenir de mes propres sentiments durant la tragédie. Toute la nuit, je l’ai passé avec Écho de Minuit, regardant la panique qui régnait dans le camp sans pour autant ressentir une émotion. Les monstres? Leur présence m’a un peu surpris, sans toute fois que je sois en état panique. La souffrance et la colère des autres? Pourquoi s’en soucier? Ma réaction durant ce temps à été que de l’indifférence pour tout ce qui m’entourait. Tenais-je aussi peu au Clan du Tigre? C’est vrai que j’ai longtemps eu l’impression de ne pas avoir ma place au sein du Clan et encore aujourd’hui, ce sentiment refait surface. Mais de la à ne rien ressentir pendant que le Clan qui m’a accueillit se fait détruire…Peut-être es-ce la réponse aux questions qu’il y a dans ma tête? Es-ce un signe qui me dit que je n’ai rien à faire ici? Parmi des félins qui ne seront jamais une nouvelle famille à mes yeux? Tant de questions qui ne possèdent pas de réponses. Mais un jour, je finirais par découvrir ce que je veux réellement.

~~~~~~

Mes pas me guidèrent vers les bois. Vers la forêt qui semble hors de portée du temps. Qui ne bouge jamais. Celle qui est nommé la forêt pétrifiée, dont chaque arbre cache un secret enfoui sous chacune de ses racines. Des secrets qui un jour, seront révéler. Voici l’un d’eux. Un secret que je connais parfaitement.

Il y a longtemps, un couple vivait paisiblement au cœur de ses bois, heureux et vivant un amour passionné. De cette union, ils eurent un chaton qu’ils élevèrent ensemble, formant par le fait même une famille unie. Mais il vient toujours un moment où toute cette belle harmonie se brise. Cela se passa quand le jeune chaton eu quatre lunes. Le père du jeune chat lui a dit qu’il lui réservait une surprise ce soir pour cette occasion et le chaton, heureux, attendit avec impatience que la lune soit levée dans le ciel. Quand la nuit tomba enfin, le père vint le chercher, en clamant que la surprise était prête. Ils retournèrent dans la grotte qui leur servait de maison et ce que vit le chaton arracha immédiatement le sourire qu’il avait sur son visage. Devant lui se tenait sa chère mère, baignant dans son propre sang. Le père du chaton s’avança vers lui et lui ordonna de tuer sa maman. Le jeune chat prit peur et refusa de faire ce qui lui demandait. Le père, furieux, leva la patte dans le but de le griffer, mais le chaton s’enfuit à toute vitesse, la tristesse et la colère brouillant toute raison. Ce fut la dernière fois que je vis mes parents. Je secouai la tête, essayant d’échapper à mes démons et poursuivit ma route, sans un regard vers la grotte de mon enfance qui se dressait à ma droite.

~~~~~~

Je le sentis, curieux, avant de me souvenir à qui il appartenait. Ce parfum… je le reconnaissais parmi tant d’autre. Il était unique en son genre ; doux, il me rappelait la superbe journée que nous avions passée ensemble. Où nous nous étions tout dit, sans rien cacher à l’autre, dévoilant nos vrais sentiments et pour finalement devenir les meilleurs mais et confidents. Nuage de Lune. Que faisait-elle ici, dans une forêt aussi sombre et triste? Je me devais de le découvrir. Son odeur me guida vers un endroit qui m’était inconnu. Assise tout prêt d’ici, elle avait les yeux rivés vers l’horizon, l’air nostalgique, comme plongé dans un souvenir douloureux. Je m’arrêtai, restant caché parmi les ombres des arbres, pouvant ainsi la voir sans qu’elle ait conscience de ma présence. Comme ça, Nuage de Lune souffrait. Il était donc inutile qu’elle s’inquiète pour moi aussi. J’étais son ami et j’étais là pour la soutenir et l’aider. Je laissai donc de côté mon air d’enterrement et afficha un sourire qui se voulait sincère et vrai et m’avança vers Nuage de Lune. J’ignorais si elle m’avait remarqué, mais à voir ses yeux perdus dans les vagues, je n’y croyais pas tellement. Je m’assis à ses côtés et débuta la conversation, comme si de rien était.  

« - Salut Nuage de Lune. Je suis content de te revoir. »

Un petit silence s’installa entre nous. Je ne savais pas trop si je devais en parler ou non, mias je tentai ma chance.

« - Pourquoi ce visage si triste, Nuage de Lune? Cet endroit t’a fait souffrir? »

Je me tournai vers elle, continuant de sourire en espérant que ça lui remonterait un peu le moral. * Dit moi tout Nuage de Lune. Tu peux me faire confiance, comme la dernière fois non? *, pensais-je, tandis que la pluie commençait à tomber sur la forêt.
( T'inquiète Luny, ce que tu as écris m'a vraiment inspirée **)

__________________________________


Castle of Glass
Bring me home in a blinding dream, through the secrets that I have seen.Wash the sorrow from off my skin and show me how to be whole again.


PRESENTS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Caresse de Lune ♥
Lieutenante du Clan du Léopard



Féminin
● Nombre de messages : 6667
● Je suis arrivé(e) ici le : 23/12/2011
● Age : 17
● Mentor/Apprenti(e) : /

MessageSujet: Re: A new day together |. Nuage sans Couleur.   Dim 1 Sep - 15:54

Je sens son parfum avant de le voir ou même de l'entendre. Un frisson de bonheur me parcourt mais je reste immobile, me contentant de respirer sa fragrance rassurante et presque familière. Je suis ravie, voir même plus de le revoir. Entre lui et moi le courant passe miraculeusement comme si nous étions rattachés l'un à l'autre par un fil invisible. Je ne parviens toujours pas savoir pourquoi je me suis autant attachée à lui après une journée à peine mais je suis sûre de beaucoup apprécier sa compagnie. Je me souviens encore de la chaleur de son corps quand nous nous sommes endormis l'un contre l'autre après un jour parfait. Je l'entends sortir des fourrés mais je ne réagis pas. S'il est venu jusqu'ici c'est pour me voir j'en suis sûre. Et cette pensée m'arrache un sourire. Tout naturellement, comme si ne nous étions jamais quitté , il vient s'assoir près de moi, sa fourrure effleurant la mienne avec douceur. Il parle de cette voix posée et détachée que j'aime tant :

« - Salut Nuage de Lune. Je suis content de te revoir. »

Je cillai, imperceptiblement. Voilà plusieurs lunes que l'on ne m'avait pas appelé par mon nom de novice. Mais c'est vrai que je n'ai pas revue Nuage sans Couleur depuis mon baptême. Ce qui remonte à une éternité. Le silence s'installe brièvement. J'allais lui faire remarquer que j'étais devenue guerrière quand il me devance :

« - Pourquoi ce visage si triste, Nuage de Lune ? Cet endroit t’a fait souffrir ? »

Je tourne mon visage vers lui et sourit d'un air contrit. Souffrir n'est pas le mot. Non cette endroit me rappelle seulement une montagne de souvenir que j'ai tenté d'oublié et qui me rendent .... nostalgique voilà. Si je devais décrire mon humeur ce serait plus ce mot là que j’emploierai. J'essaye de chasser la vague de tristesse qui colore mon regard. C'est plus dur que ça en a l'air mais je finis par y parvenir et après avoir jeter un nouveau coup d'oeil au grand arbre me tourne définitivement vers Nuage sans Couleur souriant d'un air plus sincère.

« - Seulement des vieux souvenirs qui remontent à la surface. Tu dois connaitre ça aussi. »

Il m'a raconté que son père a tué sa mère devant lui. Un frisson d'horreur me parcourt l'échine mais je m'interdis tout autre réaction. J’espère que ma remarque ne le blessera pas trop. Ce n'est pas mon but et il devrait le savoir. Je plonge mon regard bleu dans le sien puis, après un nouveau sourire, éclatant cette fois ci je continue d'une voix bien plus enjouée :

« - Sinon moi aussi je suis très contente de te revoir. Tu m'as manqué. Sans que je puisse l'expliquer cette phrase sonnait étrangement à mon oreille. Sauf que .... Je marquais une pause avant d'annoncé un peu gênée. Je m'appelle Caresse de Lune à présent. »

__________________________________

« Because, you see, the more things change, the more they stay the same. »

Merci ma Splendide pour ce si beau cadeau. ♥








Je n'oublierai jamais tout ce que vous avez fait pour moi. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-guerredesclans.forumactif.com

Mon identité.
Relationship :
Nuage Sans Couleur
Ancien membre



Féminin
● Nombre de messages : 838
● Je suis arrivé(e) ici le : 27/01/2012
● Mentor/Apprenti(e) : x

MessageSujet: Re: A new day together |. Nuage sans Couleur.   Dim 1 Sep - 19:09


R.evoir Nuage de Lune me fit un drôle d’effet. Elle avait changé depuis la dernière fois que l’on s’était vu. Non seulement elle avait grandit mais à présent, je ne crois plus qu’elle soit encore une apprentie. Déjà, elle était plus vielle que moi et contrairement à moi, elle devait avoir un mentor. De mon côté, j’étais assez grand mais par manque d’entraînement, j’étais resté apprenti, à ma plus grande frustration. Le visage de Nuage de Lune se tourna vers moi et un sourire contrit apparu sur ses lèvres. Avec pareille expression, elle semblait beaucoup plus nostalgique que tantôt et ça me fit mal. Voir ma meilleure amie triste ne me plaisait pas du tout, mais ce que je voulais savoir était la raison de sa grande tristesse. Es-ce que ça avait un rapport avec le chat qu’elle aimait qui était partit, comme ça, sans laisser la moindre trace de sa destination? Peut-être bien. Je voulais être en mesure de réconforter Nuage de Lune, alors je voulais éviter de dire une chose qui risquait de la blesser. Je me tus donc, attendant avec une grande patience ce qu’elle avait à dire. Le regard de mon amie se tourna une fois de plus vers un arbre non loin de là avant de reporter son attention vers moi. Quel était-le souvenir lié à cet arbre?

« - Seulement des vieux souvenirs qui remontent à la surface. Tu dois connaitre ça aussi. »

Des vieux souvenirs… indirectement, ça me faisait penser à ce que je faisais ici. Le fait qu’elle m’ait dit que je devais connaître ça aussi me toucha assez profondément mais je ne fis rien qui puisse me trahir. Elle n’avait certainement pas dit ça pour me faire du mal… mais c’était dur à oublier. Tant d’horreur que j’aurais préféré ne jamais avoir connus. Ce que le passé peut être mesquin. Nous tentons de notre mieux pour l’oublier, mais un jour où l’autre, il s’attaque de nouveau à nous, nous blessant par la même occasion. Comme un couteau planté dans une blessure qui a prit tant d’années à guérir. Je remarquai la réaction de Nuage de Lune, qui frissonna, certainement par horreur de ce que j’ai vécu. Réaction qui semblait être celle d’une personne qui l’avait vécue elle-même… Je soupirai. Je n’avais pas voulu l’embarquer dans mes histoires lorsque je lui ai raconté ce que j’avais vécu. Cela avait été un simple geste de confiance à l’égard d’une amie à qui je tenais beaucoup. Nuage de Lune plongea son regard océan dans le mien et le sourire qu’elle avait effacé il y a quelques minutes réapparu sur ses lèvres, en plus joyeux et éclatant cette fois. Elle continua ce qu’elle avait à dire, d’une voix enjouée et contente. Le contraire du ton nostalgique qu’elle abordait tantôt.

« - Sinon moi aussi je suis très contente de te revoir. Tu m'as manqué. Sauf que… Elle marqua une pause et me fixa d’un air gênée : Je m’appelle Caresse de Lune à présent. »

Je souris, content pour elle. Ainsi, elle était finalement devenue une guerrière à part entière dans le Clan du Léopard. Maintenant que j’y pense, notre dernière rencontre remontait à très loin. Depuis le temps où l’on ne s’était pas vu, Nuage de Lune était devenue Caresse de Lune. Je me rappellerais toujours notre première rencontre que nous avions eut près des chutes.

« - Caresse de Lune? Quel joli nom. Félicitation en passant. Toi aussi tu m’avais manqué… Contrairement à toi, je suis toujours un apprenti car je n’ai pas encore de mentor. Sinon, j’espère que tout vas bien dans ton Clan. »

Évidemment, je ne parlai pas de son air triste de tout à l’heure. Si elle ne voulait pas en parler, c’était correct. Moi aussi je n’avais pas tellement le goût de parler de vieux souvenirs tristes et douloureux. Nous étions dans le présent maintenant. Il ne fallait se replonger dans le passé mais continuer l’instant présent sans nous laisser avoir par le piège que nous tendait les souvenirs. Espérons que cette rencontre serait beaucoup plus joyeuse que celle que nous avions eut quand nous nous sommes raconté nos histoires. Cette fois-ci, je contais passer une journée très agréable, tous les deux. Sans taches noires dans ce magnifique tableau blanc.


__________________________________


Castle of Glass
Bring me home in a blinding dream, through the secrets that I have seen.Wash the sorrow from off my skin and show me how to be whole again.


PRESENTS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Caresse de Lune ♥
Lieutenante du Clan du Léopard



Féminin
● Nombre de messages : 6667
● Je suis arrivé(e) ici le : 23/12/2011
● Age : 17
● Mentor/Apprenti(e) : /

MessageSujet: Re: A new day together |. Nuage sans Couleur.   Mer 25 Sep - 21:28

Il me sourit, semblant vraiment ravi pour moi. Je repense encore une fois à la belle journée que nous avons passé. Je me souviens du soleil éblouissant de la Saison des Feuilles Vertes, du bruit assourdissant des chutes et de la fraîcheur des gouttelettes qui se collaient à notre pelage. Je me souviens de la route que nous avons fait ensemble, épaule contre épaule tel deux compagnons de voyage unis par des liens indestructibles. C'était sans doute cela qui nous unissait. Voilà plus de quatre saisons que nous ne nous sommes pas vu pourtant ma joie de le revoir est intact, ma confiance en lui aussi. Comme si seulement une journée nous séparait de ce jour magnifique, sans la moindre tâche. Je me souviens aussi de la chasse qui s'en est suivie, du goût de la proie que j'ai mangé couchée sur cette pierre tiède et aussi et surtout du moment où je me suis endormie, blottie contre lui épaule contre épaule. Je me souviens de la lumière douce des étoiles et du pâle éclat de la lune alors que je sombrais dans les bras de Morphée pour profiter d'une nuit tranquille et sans cauchemars.

Pendant l'année où nous ne nous étions pas rencontré j'avais traversé les moments les plus pénibles de mon existence. J'avais voulu mourir, je m'étais laissée dépérir au point d'à peine traîner mon cadavre au lieu de marcher. Je ne vivais plus, je survivais à grande peine. Pendant plusieurs saisons j'avais souffert comme il n'était pas permis. Puis grâce à Délivrance, je m'étais relevée. Je frissonne en pensant à ce chat qui m'a sorti de ma léthargie. Je le considère comme mon sauveur et, maintenant que ma tête a pointée hors de l'eau je ressens une violente bouffée de reconnaissance en pensant à lui au lien de l’antipathie du début. Je me souviens de l'étau qui m'enserrait le coeur de le crâne et quand je compare cette souffrance au doux goût de la vie qui pointe sur ma langue je me dis que tourner la page en valait la peine. Tant pis si cela a été des plus douloureux, aujourd'hui je suis contente de l'avoir fait. Sinon qui sait où je serais... loin très loin peut être avec nos ancêtres à contempler l'apprenti albinos. Cela lui aurait-il fait de la peine ? Oui je pense. Quand je vois la joie qui illumine ses prunelles en ce moment même j'en suis même sûre. Il m'aurait pleurer c'est indéniable. Je ne m'en étais jamais rendu compte avant trop accaparer par mon propre sort. Quelle égoïste je suis. Délivrance avait vraiment raison.

« - Caresse de Lune ? Quel joli nom. Félicitation en passant. Toi aussi tu m’avais manqué… Contrairement à toi, je suis toujours un apprenti car je n’ai pas encore de mentor. Sinon, j’espère que tout vas bien dans ton Clan. »

Je frémis. Il a raison j'aime mon nom. Je ne sais pas d'où il vient mais j'en suis fière. Il est le symbole de ma nouvelle vie. Il me prouve que je ne suis pas battue pour rien, que j'ai eu raison de faire tout cela. Depuis le début j'ai bien fait de me battre. Peut être que s'il était encore là aujourd'hui il dirait qu'il est fier de moi. Qui sait. Je ne veux plus y penser alors je repousse cette pensée le plus loin possible. Mais comment ne pas penser à lui, alors qu'ici était sa maison, son repaire et que je suis venue le voir tant de fois ? Je pourrais presque encore sentir son odeur de pin. Clignant des yeux plusieurs fois, comme pour empêcher de couleur des larmes qui ne viendront pas, et secoue la tête avec un peu trop de force. Je préfère plutôt me concentrer sur mon nom. Aujourd'hui je me demande si je vivais encore avec ma mère quel serait mon nom. Quel serait celui de mes soeurs. Je me fige. Mes soeurs .... Nuage d'Eté .... Nuage de Vigne... Mon coeur se serre violemment. Incapable de soutenir son regard je détourne la tête. A ça non plus je ne veux pas y penser. Comment avouer à mon meilleur ami que ma soeur, qui de toute évidence à un lien très spécial avec lui, m'évite royalement ? Ma queue s'affaisse et effleure le sol sans bruit aussi légère que le velours. Mes épaules s'abaisse un peu tandis que je lutte pour ne pas laisser tous ces sentiments négatifs l'emporter. Enfin mon meilleur ami est là et qu'est ce que je fais ? Je me lamente sur moi même ? Quelle idiote je suis. Je suis pitoyable. Je dois vraiment me reprendre. Prenant une grande inspiration je me grandis et, en notant rapidement qu'il a grandit puisqu'il fait ma taille à présent, essaye de calmer le cours tumultueux et désordonné de mes pensées. Je me rends compte que, en réalité, toutes ces souvenirs n'ont duré que quelques secondes à peine. Tout juste le temps qu'il faut pour respirer. Je redresse la tête et plonge à nouveau dans la mer de sang des ses prunelle, aussi profond que je peux désirant m'y perdre. Ressentant les sensations de l'an dernier, je désire plus que tout tout oublier encore une fois, le temps d'une journée.

Repensant seulement à ce qu'il m'a dit je réfléchit quelques minutes et réponds finalement d'une voix naturelle et chaleureuse que j'ai tout le temps quand je m'adresse à lui.

« - J'espère que tu auras un mentor bientôt. »

Je marque une pause, cherchant comme éludé la deuxième partie de sa réplique. J'espère que je n'ai pas fait preuve de trop de compassion, il n'aime pas ça je crois. Une lumière s'allume dans mon esprit.

« - Si tu veux je peux t'apprendre quelques trucs. Tu accepterai de passer encore une journée avec moi ? »

| Désolée pour le retard, j'ai essayé de faire un rp digne de toi ! :3 |

__________________________________

« Because, you see, the more things change, the more they stay the same. »

Merci ma Splendide pour ce si beau cadeau. ♥








Je n'oublierai jamais tout ce que vous avez fait pour moi. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-guerredesclans.forumactif.com

Mon identité.
Relationship :
Nuage Sans Couleur
Ancien membre



Féminin
● Nombre de messages : 838
● Je suis arrivé(e) ici le : 27/01/2012
● Mentor/Apprenti(e) : x

MessageSujet: Re: A new day together |. Nuage sans Couleur.   Dim 29 Sep - 2:48


Q.uelle joie de revoir la Caresse de Lune que j’ai connu. Son air triste et nostalgique enfin retirer de son visage, elle a l’air d’avoir une meilleure mine. Une vraie guerrière, comme ce qu’elle est devenue. Elle a enfin une place parmi son Clan, chose que, j’y arriverais certainement jamais. Comment espérer rester dans un Clan sans s’y sentir vraiment à sa place? Ma famille ayant été détruite, je n’espère guère pouvoir un jour revivre les joyeux instants que j’avais vécus. Non. Il ne restait aucune place à la joie. Depuis que le sang avait coulé. Depuis qu’il l’avait déversé. De sa compagne. De son âme sœur. De ma mère. Quel à été le but de cet assassinat? Il ne l’a fait que pour lui-même. Lâche, il avait osé m’ordonner de me débarrasser de sa vie. Penser à ses macabres souvenirs faisait monter en moi une rage que j’avais contenue depuis fort longtemps, attendant avec patience le temps où je pourrais enfin crier vengeance. Je devais conserver ma colère et ma haine. Pour mieux m’en servir lors du combat que je mènerais contre lui. Viendra le jour où je pourrais finalement m’endormir tranquillement, sans me repasser ses évènements en boucle dans ma tête. Je me sentais trop coupable pour reculer devant le but que je me suis donné. Le but que je garde en moi, qui est apparu lorsque je fuyais à travers la dense forêt. Je pouvais de nouveau entendre les cris de mort des corbeaux. Les hurlements de mon père me priant de revenir, me traitant de lâche. Et le silence de ma mère. Indescriptible. Invisible. Mais pourtant présent et douloureux dans mon esprit de jeune chaton. Je me repris immédiatement. Le temps de la vengeance viendrait, j’en étais sûr. Mais ce ne serait pas aujourd’hui. Il fallait attendre. Garder patience. Pour ensuite bondir comme un chasseur et attraper sa proie. Pour ensuite mettre fin à sa vie. Rapide, stratégique et efficace. Trois mots qui en disaient long sur mes pensées. Abattre mon père le plus vite possible, usant d’une bonne stratégie et d’une manière efficace. Je battis des paupières dans l’intention d’alléger toute cette rancune et cette colère. Ce n’était pas encore le moment de réfléchir à ça. Pour l’instant, j’étais avec Caresse de Lune. Ma meilleure amie et ma confidente. Inutile de nous encombrer avec tous nos démons. Je voulais passer une journée avec elle, dans l’harmonie et la joie de deux amis tuant le temps ensemble. Non pas dans l’océan abyssal des pensées noires et des erreurs passées dont le sel nous brûlait la gorge avec les remords que nous ressentions au fond de nos cœurs. Car même si nous nous étions parlé, il restait des zones d’ombres que nous préférions cacher aux yeux de l’autre. Le regard pervenche de Caresse de Lune se détourna de moi, dans un geste de honte évidente. Quel secret ne voulait-elle pas dévoiler? Quelles était le fond de ses pensées? Le lien qui nous unissait était nos ombres, pas notre lumière. Nos malheurs étaient ce qui nous avaient rapproché et avait créé une amitié aussi dure que le roc. Pourquoi avait-elle honte de dire ce à quoi elle songeait? Ce visage honteux disparu à une vitesse hallucinante, comme si rien ne s’était produit. Comme si la honte qu’elle avait ressentie n’était que passagère. J’étais heureux qu’elle ait réussis à surmonter ce qui la mettait mal à l’aise. Entre nous, il n’y avait pas de place pour l’incertitude. Un sourire finit même par réapparaître sur ses lèvres. Elle se sentait certainement de nouveau d’attaque. C’était la Caresse de Lune que j’avais connue. Aussi douce qu’une caresse, aussi mystérieuse que la lune elle-même.

« - J’espère que tu auras un mentor bientôt. »

Elle reprenait son air naturel et doux, comme elle avait l’habitude de faire. Le changement de sujet était peu discret mais je ne tenais pas à rompre ce moment de tranquillité et de paix d’esprit. La vague de compassion qu’elle a eu à mon égard m’a un peu irrité, mais pour une fois que nous ne parlions pas de sujet sombres en rapport à nos passés respectifs. Je préférais beaucoup mieux parler de chose banale. Un mentor hein? J’aimerais bien en avoir un. Mais l’incident passé au sein du Clan ne risque pas d’augmenter mes chances d’en avoir un. Les pertes ont été un grand choc pour tous et depuis la fuite précipitée, je n’avais plus jamais revu Ombre de Lune. Paix à son âme, j’étais sûr qu’au fond, il était plus heureux là où il était. Il allait pouvoir profiter de son sommeil éternel en toute quiétude, sans avoir peur de demain. Caresse de Lune marqua une légère pose, réfléchissant sans doute à ce qu’elle voulait rajouter. Les secondes passèrent et elle se lança finalement dans le fond de ce qu’elle voulait me dire.

« - Si tu veux, je peux t’apprendre quelques trucs. Tu accepterais de passer encore une journée avec moi?  »

Quelle question idiote. Bien sûr que je tenais à passer du temps avec elle. C’était ce qui me manquait le plus : Passer une autre journée avec ma meilleure amie que je n’avais pas revue depuis un an environ. Nous allions certainement reprendre le temps perdu. Les souvenirs de notre dernière journée passer tous les deux, seuls, m’avait fait du bien. Je mis de côtés mes sombres idées et esquissa un doux sourire pour lui répondre.

« - Ça me ferait vraiment plaisir de repasser une belle journée avec toi. J’en profiterais pour voir de quoi tu es capable à présent. »

La tester. Ça pouvait ce révéler amusant. Je ne savais pas quels était ses talents au combats. C’était le meilleur moment pour savoir ses forces et ses faiblesses. J’espérais de pas être trop rouillé. Passer plus d’un mois sans entraînement m’avait rendu moins agile et vite qu’avant. J’avais l’occasion de me reprendre là où j’avais laissé et ce, en compagnie d’une amie irremplaçable.


| Ce n'est pas grave. Je risque de prendre plus de retard, les cours m'obligeant à modifier mon horaire 8D |

__________________________________


Castle of Glass
Bring me home in a blinding dream, through the secrets that I have seen.Wash the sorrow from off my skin and show me how to be whole again.


PRESENTS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Caresse de Lune ♥
Lieutenante du Clan du Léopard



Féminin
● Nombre de messages : 6667
● Je suis arrivé(e) ici le : 23/12/2011
● Age : 17
● Mentor/Apprenti(e) : /

MessageSujet: Re: A new day together |. Nuage sans Couleur.   Mar 24 Déc - 11:00

Soudain ma propre question me sembla idiote, inutile. Ca se voyait, dans ses yeux, sur son visage qu'il en avait envie. Et ce n'était pas seulement parce qu'il me souriait sans se forcer, parce que ses iris sanglantes brillaient d'une lueur de joie pure. C'est parce que au fond de moi, je le sentais. On pourrait presque dire que cette question était rhétorique. On connait la réponse, la formuler est inutile. On ne la prononce que par pure politesse. Comme je voudrais toujours passer du temps avec lui, rester avec moi ne poserait jamais de problème. Je ne savais pas expliquer cette attirance pourtant bien différence que celle que j'avais ressentie. Je n'éprouvais aucun sentiment amoureux pour Nuage Sans Couleur, comme cela avait été le cas avec le premier chat aux iris rouge que j'avais connu. Non. Si je devais le comparer à quelque chose ce serait à un soleil éclatant. Il parvenait à rallumer en moi la flamme de joie qui s'était presque éteinte, à raviver les souvenirs joyeux d'autrefois. Il m'éclairait de sa lumière aveuglante et m'attirait à lui avec sa force gravitationnelle irrésistible. Dire qu'il était mon meilleur ami me semblait trop banal pour définir la relation qui nous unissait. Nous étions des confidents et nous étions liées par la confiance, et le respect que nous nous portions mutuellement. Je ne lui ferais jamais de mal en le forçant à m'avouer quelque chose, et il ferait de même. Nous nous connaissions bien malgré l'unique journée que nous avions passé ensemble. Il faut dire qu'il n'était pas très difficile à lire.

« - Ça me ferait vraiment plaisir de repasser une belle journée avec toi. J’en profiterais pour voir de quoi tu es capable à présent. »

Dans ma poitrine, mon coeur se gonfla de bonheur. Enfin quelqu'un qui m'acceptait comme j'étais, déchirée, trouée de toutes parts, en lambeaux et qui ne cherchait pas à me forcer à sourire. Avec lui je pouvais être celle que je voulais être. Avec lui j'étais libre de baisser ma garde, de souffler un peu. C'était une sorte de refuge, de poteau auquel me raccrocher. Il m'était devenu indispensable et pourtant nous avions été séparé tant de temps... Je n'avais qu'une envie, enfouir ma truffe dans son épaisse fourrure de neige et me laisser aller. J'imaginais déjà sa tête un peu gênée vaguement choquée et je réprimais un sourire. Il n'était pas enclin aux démonstrations d'affection comme il n'avait pas l'habitude de montrer ses émotions. Mais nous étions seuls, deux amis, deux camarades, deux confrères liés par des liens solides et en ma présence, je savais qu'il était déjà plus naturel que d'habitude. Savoir que je le soulageais me réconfortait. Au moins un dans cette forêt qui semblait vouloir bénéficier de ma présence. Ici je sentais remonter, avec un naturel déconcertant, mon insouciance, mon innocence enfouie au plus profond de mon être. Je sentais revenir en moi la partie enfantine de mon caractère, celle qui était capable de rire sans jamais s'arrêter, de courir dans la forêt sans se soucier de quoi que ce soit. Cette partie perdue, disparue renaissait de ses cendres, sous les rayons tièdes du soleil. J'avais l'impression que l'apprenti et moi nous ne nous étions jamais quittés.

Une idée germa dans mon esprit et je souris, amusée. Je laissai mon regard azur parcourir les arbres distraitement, se concentrant sur aucun point précis. J'eus envie de rire mais me retins, laissant seulement mes épaules tressauter à un rythme irrégulier. Ainsi appuyé contre moi, il ne pouvait que le sentir mais je n'en avais que faire. Je tournai mon visage enjoué vers lui et cherchai son regard. Quand il plongea ses prunelles dans les miennes je tendis mes muscles et bondis.
L'impact avec le sol ne fut pas douloureux. J'avais fait attention à ne pas lui faire mal, j'avais rentré mes griffes. C'était du jeu, tout simplement. Le sourire qui barrait mon visage le montrait bien. Pas besoin de mot pour lui dire que je le cherchai un peu, il devait l'avoir très bien compris tout seul. Moi qui voulait me blottir contre lui c'était chose faite. Enfin en ce moment même j'étais plutôt appuyée sur lui, l'immobilisant sans grand mal. Je poussai un ronronnement amusée et un miaulement victorieux franchis mes lèvres. Décidément je ne me reconnaissais plus aujourd'hui. J'étais bien plus heureuse que je ne l'avais jamais été ces dernières saisons. C'était tellement bon de se retrouver, de regagner une partie de soi même qu'on avait oublié. Je ris, d'un son pur, argentin.

« - Règle numéro une, rester toujours sur ses gardes. »

| Je suis impardonnable. TwT |

__________________________________

« Because, you see, the more things change, the more they stay the same. »

Merci ma Splendide pour ce si beau cadeau. ♥








Je n'oublierai jamais tout ce que vous avez fait pour moi. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-guerredesclans.forumactif.com

Mon identité.
Relationship :
Nuage Sans Couleur
Ancien membre



Féminin
● Nombre de messages : 838
● Je suis arrivé(e) ici le : 27/01/2012
● Mentor/Apprenti(e) : x

MessageSujet: Re: A new day together |. Nuage sans Couleur.   Sam 11 Jan - 21:28


C.aresse de Lune semblait particulièrement intéresser par cette idée d’entraînement en amis. Elle se mit à sourire, amusée. Je la regardai dans les yeux, heureux de la voir comme ça. Elle était beaucoup plus mignonne lorsqu’elle souriait. Ça faisait changement de son air sombre et triste qui était souvent présent sur son visage. C’était une chatte aux nombreux talents et j’espérais qu’elle serait aussi forte que je le croyais. Vider ma tête de cette façon ne se produisait que très rarement. C’était un moment où je pouvais enfin en profiter. Rester dans le passé était une chose, mais aller de l’avant était un acte d’une personne forte. Oublier était très difficile, surtout lorsque l’on vit des périodes terrifiantes et je ne faisais pas exception à la règle. Caresse de Lune quitta mon regard pour se tourner vers les arbres. À quoi pouvait-elle bien penser? je voyais ses épaules tressauter. Riait-elle ou au contraire, pleurait-elle? Je retirai rapidement la deuxième explication de mon esprit. En ce moment, Caresse de Lune n’avait aucune raison de pleurer. Nous ne parlions pas de choses tristes et elle était visiblement heureuse.

Qu’es-ce qui lui prenait enfin? Elle avait peut-être mal? Hum… Pourtant, elle n’était pas blesser ni rien. Caresse de Lune tourna son visage vers moi, un grand sourire sur le visage et réussit à établir un contact visuel avec moi. Avant même d’avoir put lui demander si tout allait bien, elle tendit les muscles et me bondis dessus. Le sol n’étant pas trop dur, le choc ne me fit pas trop mal. La guerrière continuait à m’immobiliser, visiblement ravie d’avoir réussit son coup. De mon côté, je rageai intérieurement. Je m’étais fait avoir! Elle poussa un miaulement victorieux avant de partir à rire de bon cœur. Un rire doux, chaleureux et sincère.

« - Règle numéro une, rester toujours sur ses gardes.»

Elle conserva son sourire malicieux sur son visage. Ça commençait vraiment à m’agacer. Elle allait voir ce qu’elle allait voir! Je n’allai pas abandonner aussi vite qu’elle le pensait. Je me servis de mes pattes arrière pour la dégager de moi en me servant de son poids pour la faire basculer vers l’avant. Ma stratégie fut une réussite et je me dégageai d’elle. Je me tournai immédiatement vers elle, un grand sourire sur les lèvres en lui disant :

« - Ce n’est pas juste! Tu m’as pris par surprise. Ça ne se reproduira plus. Le vrai combat ne fait que commencer! »Dis-je d’un ton faussement boudeur.

Sans attendre qu’elle ne me réponde, je lui sautai dessus. Le deuxième round venait de commcencer!


__________________________________


Castle of Glass
Bring me home in a blinding dream, through the secrets that I have seen.Wash the sorrow from off my skin and show me how to be whole again.


PRESENTS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Caresse de Lune ♥
Lieutenante du Clan du Léopard



Féminin
● Nombre de messages : 6667
● Je suis arrivé(e) ici le : 23/12/2011
● Age : 17
● Mentor/Apprenti(e) : /

MessageSujet: Re: A new day together |. Nuage sans Couleur.   Mer 12 Mar - 10:00

Je fixe son visage, conservant mon sourire imprimé sur le mien. Je vois dans ses yeux qu'il n'est pas particulièrement heureux de se retrouver le nez dans la poussière ce qui, paradoxalement, me fait sourire encore plus. C'est qu'il est mignon notre petit ours blanc avec son air boudeur. Mais je ne prendrai pas le risque de lui avouer, sinon, meilleure amie ou pas, il va m'arracher les oreilles. Soudain, l'espace d'un quart de seconde, je sens ses pattes puissantes qui s'enfoncent dans mon ventre et, sans vraiment comprendre comment, je me retrouve dans les airs, complètement éjectée de lui et simultanément, mon sourire s'évanouit. Instinctivement, je me retourne, histoire d'arriver sur l'épaule et d'amortir le choc. Dès que celle-ci touche le sol, je roule sur moi même et me redresse d'un bond agile. L'idiot a eu l'excellente idée de se servir de son poids bien plus avantageux que le mien pour un combat. Il est un mâle, moi une femelle et cela lui confère déjà un avantage de force brute mais en plus, sa carrure est déjà assez imposante, bien plus que ma silhouette fine. Cependant, je doute qu'il soit aussi agile et rapide que moi. Je souris à nouveau. Chacun ses points forts et ses points faibles.

« - Ce n’est pas juste ! Tu m’as pris par surprise. Ça ne se reproduira plus. Le vrai combat ne fait que commencer ! »

Son ton est boudeur, mais je devine que ce n'est qu'une façade. Dans ses yeux brille, de l'excitation ainsi que l'envie folle de me montrer sa force. Je me tapis au sol, prête à le repousser en cas de nouvelle attaque. Je vois ses yeux chercher la meilleure approche puis soudain, sans que je m'y sois préparée, il me bondit dessus, m'entrainant au sol avec lui comme je l'avais fait précédemment. Nous roulons tous les deux dans la poussière, simulant des attaques féroces. Je bourre son ventre de coups de patte retenus, gardant les griffes rétractées pour ne pas le blesser. Mais de toute évidence de tels coups, s'ils n'étaient pas contenus, le forceraient à reculer en pleine bataille. Je me tortille du mieux que je peux mais son poids est bien trop puissant pour moi et je n'arrive pas à me libérer de son emprise. Je lâche un grognement rageur, cherchant un moyen de m'extirper de là. Ma respiration s'accélère, son pelage épais m'envahit la bouche. C'est ainsi que malgré moi je me retrouve clouée au sol, le pelage souillé de poussière. Je plonge mon regard dans le sien, affichant clairement le mécontentement que j'ai à me retrouver piéger de cette façon. Dire qu'il n'est qu'un apprenti. Fichu histoire de poids !

Le soleil perce à travers les nuages et vient éclairer la clairière, et nos deux corps collé l'un à l'autre par la même occasion. Ainsi plaqué contre lui, j'ai chaud. L'excitation du combat à fait circuler de l’adrénaline dans mes veines et à présent j'ai le souffle court. Je me rends soudain compte que ça fait longtemps que je n'ai pas eu un contact aussi proche avec quelqu'un, et surtout pas avec un mâle. Il faut dire que depuis quelque temps j'ai perdu une grande partie de ma confiance dans la gente masculine. Il n'y plus qu'en lui, en Etoile de Fumée et accessoirement en Délivrance que je crois. Je me dis que si quelqu'un nous voyait de loin, il pourrait croire que nous sommes deux compagnons qui partagent un moment de tendresse. Aussitôt une brève grimace de dégoût - que mon ami pourra sans doute interprété par l'inconfort de ma position - défigure mon visage, très vite contrôlée. Ces moments de tendresse entre compagnon je n'y ai jamais eu droit, et de toute évidence je n'y aurai jamais droit. De toute façon je n'ai pas envie de retomber amoureuse, de qui que ce soit. L'amour n'apporte que des problèmes et des douleurs, j'en suis la preuve vivante. Tôt ou tard il finit par disparaître, par s'évanouir complètement.

Reprenant le contrôle de mes pensées, chassant ces idées anciennes de mon esprit, je me concentre sur une tactique pour me tirer de là. La technique du leurre ? Faire comme si je capitulais, détendre tous mes muscles pour qu'il me libère et que je puisse de nouveau lui sauter à la gorge. Enfin bon, je pense que Nuage sans Couleur est assez intelligent pour de pas se laisser berner par cette technique. Quoi que... connaissant la part de vanité qui est en lui pourquoi pas ? Brusquement, je cesse de me débattre, affichant clairement une position de soumission, montrant qu'il a gagné. Je dénoue mes membres et attends patiemment, me demandant s'il va tomber dans le piège.

__________________________________

« Because, you see, the more things change, the more they stay the same. »

Merci ma Splendide pour ce si beau cadeau. ♥








Je n'oublierai jamais tout ce que vous avez fait pour moi. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-guerredesclans.forumactif.com

Mon identité.
Relationship :
Nuage Sans Couleur
Ancien membre



Féminin
● Nombre de messages : 838
● Je suis arrivé(e) ici le : 27/01/2012
● Mentor/Apprenti(e) : x

MessageSujet: Re: A new day together |. Nuage sans Couleur.   Sam 22 Mar - 16:32


C.omme tout à l’heure, je me suis fait prendre par surprise, cette fois-là, je m’étais préparé. Je n’allais pas me faire piéger deux fois de suite par mon amie, ça c’était sûr! Mes yeux lançaient des étincelles d’excitation et je tremblais à l’idée de lui prouver ma valeur. Elle allait être surprise! Caresse de Lune se tapis sur le sol, prête à toute éventualités d’attaque de ma part. Sa position était aussi défensive qu’offensive mais sa stratégie ne fonctionnerait pas. Je souris malicieusement, et me mit en position de mon côté aussi. Malgré ma grande carrure, je courrais assez vite pour pouvoir la surprendre dans une attaque surprise. Je me mis tranquillement en marche, analysant ma camarade et la meilleure façon de la surprendre. Je l’observais attentivement, à la recherche de faille. Je ne pouvais pas me risquer à l’attaquer de front, elle me repousserait immédiatement. Tenté une offensive par l’arrière prendrait trop de temps et ça ne marcherait probablement pas sur une guerrière expérimenté comme elle. Que faire? Il ne me restait que l’option de lui bondir dessus sur les côtés mais encore là, faudra que je réagisse assez rapidement. Une seconde de trop et s’en serait finit. Je me cramponnai, prêt à tout et sans hésitation, piqua un sprint vers son côté gauche. Ma vitesse était parfaite. Caresse de Lune n’eut jamais le temps de réagir que je la poussai sur le côté, lui sautai sur elle et nous nous mîmes à rouler dans la poussière. Durant ce temps, j’en profitai pour l’attaquer, les griffes rentrer. De son côté aussi, elle me rua de coup sur le ventre les griffes rentrées pour éviter des blessures quelconques. Malheureusement pour elle, étant donné notre différence de poids, sa technique pour me repousser ne marcha pas. Étant plus lourd qu’elle, il lui fallait utiliser une technique qui lui permettait d’utiliser mon poids à mon désavantage mais entêté, je ne relâchai pas ma prise sur elle. Tandis qu’elle se débattait comme un diable en dessous de moi, je restais accroché à elle. Certaines fois, ses coups étaient assez puissants pour me déstabiliser mais je reprenais toujours l’avantage. En situation réelle, des coups non retenus m’auraient forcé à la lâcher mais durant cet entraînement, je pouvais dominer sans mal Caresse de Lune qui était plus menue que moi. Je n’étais pas le chat le plus massif dans mon Clan mais comparé à elle, je pouvais être assez lourd. Finalement, après des tentatives désespérées, la guerrière du Léopard lâcha un grognement empli de rage. Elle reconnaissait son échec. Elle leva les yeux vers mon, affichant sans retenue son mécontentement. À réponse de son air boudeur, je lui souris malicieusement, fier de mon coup. Les doux rayons de soleils finirent par percer le ciel et éclaira nos deux corps. Mon pelage ainsi que celui de ma camarade étaient tous les deux couverts d’une bonne couche de poussière mais j’étais content de passer une aussi belle journée avec elle. Je reportai mon attention sur Caresse de Lune qui afficha pendant une brève seconde une expression d’inconfort dû à sa position. Au début, j’eus le réflexe de me pousser, mais je me retins à temps. C’était sûrement une stratégie malicieuse de sa part pour me forcer à la dégager pour qu’elle puisse facilement reprendre le dessus. Toujours dans cette position, l’expression de Caresse de Lune se fit plus pensive, certainement dans le but de trouver une idée pour la sortir de là. Puis, le corps de la chatte finit par ce détendre en dessous de moi. Était-ce un signe d’abandon de sa part? Reconnaissait-elle avoir perdu face à moi ou était-ce plutôt une stratégie quelconque? En ce moment, je n’étais sûr de rien mais ma fierté influença ma décision alors je me mis à reculer le sourire aux lèvres.

« - Tu vois Caresse de Lune? J’ai ga… »

Je n’ai jamais eus le temps de finir ma phrase victorieuse. Une ombre passa à une vitesse folle devant mes yeux et sans que j’eus le temps de comprendre ce qui se passait, je me retrouvai à terre avec de la poussière sur le visage. L’effet de la poussière me força à lâcher un petit éternuement et je grognai en sachant que je m’étais fait avoir. Caresse de Lune avait profité de mon relâchement pour me sauter dessus et prendre l’avantage que je lui avais si facilement fournis. J’ai été stupide sur ce coup qui semblait si évident. Mon ego avait eu raison de moi. Dans une situation réelle, cette erreur m’aurait été fatale. C’était maintenant au tour de Caresse de Lune de pouvoir rire de moi.

« - Tss… Tu m’as eu. C’était stupide, j’aurais dû voir venir ce coup-là. »

Je commençai à me débattre sous elle pour lui faire relâcher son emprise sur moi. Je voulais me rattraper là-dessus. Faire preuve d’un si grand manque de jugement n’était plus permis. Prochaine fois, je me ferais ne pas avoir. Peu importe de la manière, je ferais tout mon possible pour m’en sortir victorieux!


__________________________________


Castle of Glass
Bring me home in a blinding dream, through the secrets that I have seen.Wash the sorrow from off my skin and show me how to be whole again.


PRESENTS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Caresse de Lune ♥
Lieutenante du Clan du Léopard



Féminin
● Nombre de messages : 6667
● Je suis arrivé(e) ici le : 23/12/2011
● Age : 17
● Mentor/Apprenti(e) : /

MessageSujet: Re: A new day together |. Nuage sans Couleur.   Mar 3 Juin - 18:12

Je garde mon regard fixé sur son visage, les muscles totalement détendus. Malgré les apparences je reste prête au cas où ma tentative marcherait. Nuage sans Couleur n'est pas particulièrement imbus de lui même mais il possède sa fierté. Après quelques secondes je le sens qui se fait moins lourd et je réprime de justesse un sourire. Il ne faudrait pas que je me trahisse trop tôt, ce serait dommage. Mais à l'intérieur je jubile. Facile, tellement facile. On sent bien qu'il n'a pas encore tout appris. C'est une erreur de débutant, une erreur qui le jour d'une vraie bataille pourrait lui être fatale. Alors au moins aujourd'hui cela lui servira de leçon. S'il lui arrivait quelque chose je serai complètement dévastée. Mine de rien je m'inquiète pour lui. Je ne pourrais jamais lui dire, sinon ils m'arrachera les oreilles. Ni lui, ni moi ne voulons de pitié.C'est pour ça que l'on se comprend. On se confie mais l'autre ne passera pas des heure à nous plaindre. Malgré tout cela il est mon meilleur ami, la dernière chose qu'il me reste de mon enfance alors comment ne pas vouloir veiller sur lui ? Il possède une partie de moi, et il a le don de me faire redevenir la chatonne folle que j'étais. En ce moment, outre le fait que je suis coulée au sol, le museau dans la poussière je me sens bien, heureuse d'être là avec lui, et de pouvoir profiter d'une journée de répit. Il est vrai que nous ne sommes pas du même clan, que nous ne devrions pas nous attacher autant l'un à l'autre... Mais c'est plus fort que moi. Je me sens mieux avec lui qu'avec quiconque. Je ne vais pas me priver de ça sous prétexte qu'il appartient au Clan du Tigre, si ?

Finalement il ne fait pas que diminuer son poids sur moi, il se retire complètement un sourire triomphal sur le visage. Il recule de quelques centimètres, ses pattes toujours contre mon dos. Cette fois-ci je souris vraiment ne cherchant plus à me cacher. Mon esprit s'efface pour laisser place à mon instinct et l'adrénaline du combat prend à nouveau place en moi. Furtivement, m'aidant de mon agilité et de ma vitesse, je roule sur moi même et me propulse en avant grâce à mes pattes arrières. Bondissant vers lui, je agrippe à son dos et grâce à mon poids, certes plus léger que le sien mais néanmoins suffisant pour le faire chuter, l'entraîne à nouveau au sol tout en le coupant en plein milieu d'une phrase. Nous roulons à nouveau mais il ne se débat guère et c'est un jeu d'enfant de le couleur à nouveau à terre. Un miaulement victorieux s'échappe de mes lèvres et va résonner entre les arbres de la forêt pétrifiée.

« - Tss… Tu m’as eu. C’était stupide, j’aurais dû voir venir ce coup-là. »

Il commence à se débattre mais j'ai appris de mon erreur et me tiens bien à l'écart de ses puissantes pattes arrières. Ronronnant de joie, j'avance mon museau de son oreille et y susurre d'une voix un tantinet moqueuse, prenant un malin plaisir, un plaisir enfantin et puéril certes mais en ce moment je n'en avais rien à faire, à l'avoir battu :

« - Règle numéro deux, ne jamais faire confiance à l'ennemi. »

Je le dévisage, le regardant se débattre dans le poussière avant de le libérer et de reculer de plusieurs pas, laissant entre lui et moi deux longueur de queue de renard. Je me mets en position de défense l'invitant à venir vers moi. Soudain mon sourire s'efface au même moment où une idée me traverse la tête. Et si un jour, lui et moi devenions ennemi ? Nous ne sommes jamais à l'abri d'une guerre et peut être un jour, Etoile de Fumée livrera bataille contre Etoile d'Epines. Ce jour là, peut être que nous serons obligés de nous battre l'un contre l'autre. Aurai-je la force de sauter à la gorge de mon meilleur ami, de lui griffer le flanc pour le forcer à fuir ? Serai-je capable d'être un tel monstre ? Secouant la tête, je chasse cette idée ainsi que l'air paniqué qui s'est dessiné sur mon visage. Je ne dois pas penser à des choses pareilles... Pas maintenant alors que la journée a si bien commencé.

| Désolée pour le retard. En plus c'est nul. ;_; |

__________________________________

« Because, you see, the more things change, the more they stay the same. »

Merci ma Splendide pour ce si beau cadeau. ♥








Je n'oublierai jamais tout ce que vous avez fait pour moi. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-guerredesclans.forumactif.com

Mon identité.
Relationship :
Nuage Sans Couleur
Ancien membre



Féminin
● Nombre de messages : 838
● Je suis arrivé(e) ici le : 27/01/2012
● Mentor/Apprenti(e) : x

MessageSujet: Re: A new day together |. Nuage sans Couleur.   Ven 13 Juin - 14:14

    Les erreurs, nous en faisons tous. C’est à partir d’elles que nous pouvions avancer, mieux comprendre ce qui nous entourait et distinguer par le fait même les bonnes et les mauvaises actions que l’on pourrait commettre au cours de notre vie. Certes, ils y avaient des lacunes plus importantes qui, lorsque nous les appliquions, pouvait changer notre vie, voire le monde et c’est de celles-là qu’il est question à ce moment précis. J’étais là, à terre, me roulant dans la poussière du sol tentant avec l’énergie du désespoir de repousser celle qui me maintenait dans cette position loin du confort. Je mettais en pratique tous ce que j’avais appris au cours de mon entrainement avec mon ancien mentor, sans que ces techniques ne me sortent du mauvais pas dans lequel je m’étais mis. Par une simple erreur. Un seul geste qui avait fait en sorte que je ne me méfie guère du coup que mon adversaire temporaire avait planifié. Je m’étais laissé aller, croyant sincèrement que j’avais gagné cette guerre. La seule action que j’avais accomplie était ma victoire sur une bataille. Je m’étais fait des illusions sur ma propre force. Et malgré le fait que je sois conscient de ma bêtise, ça me laissait un goût amer de savoir que je n’arrivais même pas à repousser cette ennemie qui était plus petite et légère que moi. Ce deuxième round, elle l’avait gagné avec une facilité déconcertante. Fière, elle ne manquait pas de me faire entendre sa joie que sa victoire avait sur elle. Ses ronronnements victorieux résonnaient dans mes oreilles et pour faire une parodie du mauvais perdant, j’affichais une moue de colère, sans réellement ressentir cette émotion. Au fond, j’étais heureux. Nous passions du bon temps et en extra, j’avais le droit à un entraînement d’une experte.

    - Règle numéro deux, ne jamais faire confiance à l’ennemi.

    Elle avait totalement raison sur ce coup-ci. Ce que j’avais fait était très dangereux pour ma vie si ça se passerait en direct. Libérer ainsi son emprise sur l’ennemi reviendrait à du suicide. Sur le terrain, ce genre d’attitude était à bannir. Je ne répèterais pas cette même erreur deux fois de suite. Caresse de Lune finit par me laisser respirer en se retirant de mon dos. Sachant le combat loin d’être terminée, elle recula d’environ deux queues de renard et se prépara au prochain assaut. Durant ce temps, je me relevai en me secouant pour retirer les mottes de poussière restées collés sur ma fourrure et me retourna immédiatement en face de ma compagne de combat. Ne jamais quitter des yeux son ennemi. Une autre des règles importantes dans un combat. Se laisser distraire pourrait être plus fatal que la confiance aveugle envers un adversaire. Je m’avançai vers elle, en position d’offensive, sans toutefois négliger mon auto-défense en attendant le moment de lui sauter dessus. Cet instant arriva plus vite que la première fois. Caresse de Lune avait la tête ailleurs. N’est-ce pas une occasion qui ne se produirait sans doute pas une deuxième fois? Sans hésitation et avec vitesse, je bondis sur son dos, la forçant grâce à mon poids de la faire tomber par terre. Je fis attention à ne pas réduire mon emprise et lui dit sans cacher mon contentement :

    - Règle numéro trois, ne pas se laisser distraire durant un combat.

    Je souris, fier de mon coup. Allait-elle réussir à se déloger de cette position et à, encore une fois, mener la danse? J’avais hâte de voir ça. Pour moi, un combat, même si c’était un entraînement, méritait que l’on n’y mette toute son énergie et ce, sans jamais abandonné jusqu’à la victoire… ou la défaite.

[c'est pas grave, je n'étais pas très active récemment :/]

__________________________________


Castle of Glass
Bring me home in a blinding dream, through the secrets that I have seen.Wash the sorrow from off my skin and show me how to be whole again.


PRESENTS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Caresse de Lune ♥
Lieutenante du Clan du Léopard



Féminin
● Nombre de messages : 6667
● Je suis arrivé(e) ici le : 23/12/2011
● Age : 17
● Mentor/Apprenti(e) : /

MessageSujet: Re: A new day together |. Nuage sans Couleur.   Lun 1 Sep - 10:59

Avant que j'ai le temps de reprendre totalement mes esprits et de comprendre ce qui m'arrive réellement je me retrouve écrasée au sol, le museau dans la poussière. Secouant la tête pour remettre tout ça à l'endroit, je tente de comprendre ce qui m'est arrivé. Du coin de l'oeil, j'aperçois l'énorme masse de poil blanche qui m'écrase et tout devient clair. Le tricheur, il a profité de mon moment de faiblesse alors que je pensais à quelque chose qui aurait pu être dramatique pour nous deux. Mais à son air insouciant cet affrontement futur ne lui a jamais traversé l'esprit alors je ne vais pas gâcher ce moment avec ce genre de discussion, nous étions trop bien ensemble. Toujours est-il qu'il me maintient fermement au sol ce bougre... « - Règle numéro trois, ne pas se laisser distraire durant un combat. » Poussant un miaulement féroce, je tente de me relever malgré lui presque allongé sur mon dos. Mes griffes raclent le sol, y laissant de profonds sillons. Je trime, puisant dans toutes mes réserves, tendant chacun de mes muscles. Mon pelage se hérisse sous l'effort, et je me mets à transpirer, assombrissant mon pelage par endroit. Mon souffle se fait rauque et mes côtes se creusent profondément. Mais il est gros c'est pas possible autrement. Ne renonçant, repensant à tous les entrainements pour me rendre plus forte que j'ai accomplis il y a de ça une dizaine de lune, à toute l'endurance que j'ai acquise, à la force que j'ai mise à rude épreuve en testant mes limites, je parviens à me soulever de quelques pauvres centimètres, tremblant de tous mes membres. Ce n'est pas assez pour le faire tomber je le sais. Ca je n'en ai pas la force je le reconnais. Mais c'est assez pour que je pivote rapidement, m'écrasant de nouveau au sol mais cette fois-ci sur le dos. Le choc est dur et j'en ai le souffle coupé. Sans prendre le temps de respirer normalement à nouveau - c'est un peu dur vu comme il m'écrase - je bourre son ventre de coups de pattes arrières, repoussant son poitrail avec mes pattes avant. Je le sens basculer en arrière et après un effort presque surhumain, il bascule dans la poussière. Poussant un hurlement de joie, je recule brusquement et fais un bond en arrière, m'éloignant de lui le souffle court. J'en ai presque la tête qui tourne tant je suis fatiguée. Il a un avantage physique c'est clair et net. Si je n'avais pas autant de motivation je serai obligée de m'incliner. Mais cette minuscule victoire, me remplis de joie. C'est enfantin et puéril certes, mais c'est tellement agréable. Et puis à part lui qui, je sais, ne me jugera pas, qui peut me voir ici ? Personne. Alors laissons les doux plaisirs de l'enfance nous bercer l'espace de quelques secondes.

Un grand sourire se dessine sur mes lèvres et je lance en fanfaronnant : « - Règle numéro quatre, ne jamais sous estimer son ennemi. » Soudain je suis prise de nouveau tremblement et je retombe au sol dans un grognement sourd. Mes pattes sont comme en coton et je n'arrive plus à me relever. Cet entrainement m'a véritablement épuisé. Mes muscles me tirent, m'arrachant une brève grimace de douleur. Allez quoi, un peu de courage !

| J'avoue je savais pas trop quoi dire. |

__________________________________

« Because, you see, the more things change, the more they stay the same. »

Merci ma Splendide pour ce si beau cadeau. ♥








Je n'oublierai jamais tout ce que vous avez fait pour moi. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-guerredesclans.forumactif.com
 

A new day together |. Nuage sans Couleur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: TERRES LIBRES :: Terres Libres de la Forêt :: La Forêt Petrifiée-