« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Just the time to know ♪ {Pv Vif Eclair}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Just the time to know ♪ {Pv Vif Eclair}   Jeu 29 Aoû - 15:07

    Juste the time
    to know. ♪




    «Il ne faut pas chercher à rajouter des années à sa vie,
    mais plutôt essayer de rajouter de la vie à ses années.»

    John Fitzgerald Kennedy.


Je passai à travers une toile d'araignée imprégnée de la rosée matinale, et éternuai. Je secouai la tête, puis levai le museau. Cela faisait un moment que je cherchais quelque chose à me mettre sous la dent. Je ne m'inquiétais pas, car il n'était pas difficile d'apercevoir un rongeur où autres durant la saison chaude. Je frémis. Ou du moins, plus pour longtemps. L'air se rafraîchissait, et les orages se succédaient. Les feuilles sécheront et ne tarderont pas à tomber. Je longeai le long d'un pin et grattait sous la terre. Je remarquai un petit trou, mais l'odeur d'un rongeur était vague. Je fronçai les sourcils, puis relevai la tête. Hum, on dirait que le gibier n'a pas l'air de se laisser abattre. Je sautai sur un rocher et humai l'air. Rien. Rien que l'odeur fraîche de la forêt. Je m'allongeai sur la roche tiède et soupirai. Ces matins comme celui-ci se sont pas très agréables. Je fermai les paupières en savourant les rayons chauds du soleil taper sur mon pelage noir et blanc.

Le chant d'un rouge-gorge me sortit de mon sommeil ; j'ouvris mes yeux pâles et les plissaient aussitôt, ébloui. Je me levai et posai mes pattes dans l'herbe sèche. Ma faim avait laissé place à de la curiosité et l'envie de découvrir le monde. J'avais ma petite idée de où aller. Depuis trop longtemps je n'avais pas franchi un territoire des "clans des chats". J'avais envie d'en apprendre plus sur eux, et puis tant pis s'ils n'étaient pas accueillants. Ce ne m'était pas difficile de les localiser. L'odeur forte du clan du Lion empestait l'air. Guidé par mon flair, je m'arrêtai devant la frontière. Je levai les yeux et inspectai les horizons. Pas de patrouilles, ni de chats errants. Je passai sur le territoire du clan sans hésitation, puis m'élançai, se sachant pas vraiment où aller. Un rire résonna dans mon esprit. Aujourd'hui, je me comportais comme un chaton. Mais bon, cela ne me dérangeai pas. Un peu de jeunesse de temps en temps, malgré mes 28 lunes ! Le paysage changea soudainement ; les chênes laissèrent place à de grands pins majestueux. J'acquiesçais un sourire. J'admirai vraiment les pins, car leur bois est plus léger que le chêne. Leurs aiguilles sont fragiles, et en même tant redoutables. Je trouvais que le pin donnait une bonne image de lui même. Je me frottai à l'écorce d'un des leurs, et urinai au pied. Ahah, ils en auront une belle surprise quand ils verront ça. Je restais songeur. Oui, comme un chaton. Moi, pourtant si sage et à l'écoute, était devenu un simple gamin le temps d'un matin.    
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Just the time to know ♪ {Pv Vif Eclair}   Jeu 29 Aoû - 21:34

Vif éclair se rattrapa maladroitement aux branches d'un chêne, il fallait qu'il fasse un peu plus attention à ce qu'il faisait, des fois il n'était pas vraiment doué, des fois il se laissait trop absorbé par le monde rêves et oubliait de se concentré sur la dur réalité, il préférait s'enfuir de temps en temps, s'échapper du monde, de la vie qu'il vivait, pour ce plongé dans un autre univers. Ses yeux ambré brillèrent un moment, de la joie, la joie que les rêves existaient, en fait il existaient surement pour soulagé la pensé. Dès fois la vie était si dure qu'il fallait trouvé des moyens pour la rendre plus facile, alors il aimait utilisé ce moyen. Il devait être un peu plus que midi, le soleil brillait dans un ciel bleu parsemé de nuages qui filaient doucement à travers les cieux, laissant leur trainés blanches visibles. Aujourd'hui le guerrier était de bonne humeur et rien ne pouvait brisé celle-ci, aujourd'hui était une bonne journée, il n'avait pas envie de la gâché comme celle d'hier, il fallait bien qu'il soit heureux pour une fois. Il était exister, il avait envie de sauté encore et encore, il avait envie de parcourir tout le territoire du Lion en courant, aujourd'hui il était normal, il n'avait pas de problème, tout était cool, alors il valait mieux en profité. Il avait mangé il n'y a pas longtemps, son ventre était plein, il aurait dut un peu se reposé car ce matin il avait courut partout, l'envie de courir et de se sentir libre l'avait prit, l'avait emporté, il était fatigué, mais n'avait pas envie de s'arrêté. Le félin noir s'assit confortablement sur sa branche, que pouvait-il faire a présent? Il était allé un peu partout. Le matou doté d'une patte marron réfléchit un moment, fixant le sol en contrebas, fixant cette terre humide jonché de feuille sur laquelle reposait la majestueuse forêt. Le chant des oiseaux dans les arbres voisins l'aidait a réfléchir, ça aussi ça lui faisait du bien, le chant des oiseaux. Il n'était pas encore allé aux Grand Pins, peut être pourrait-il y faire un tour avant de rentré, parce que personnellement il n'avait pas envie de rentré tout de suite. Vif Éclair descendit du chêne ou il était perché, puis fila à travers les arbres, ses pattes touchant à peine le sol il ne voulait pas s'arrêté, il se sentait tellement bien, sentant les feuilles qui lui effleurait le pelage, son beau pelage noir et lisse, il faisait régulièrement sa toilette.

Son regard parcourait le paysages, les chênes remplacé peu à peu par de grands pins, qui transperçaient le ciel de leur pointe, fiers ils se dressaient, menaçant, vers les cieux qui accueillait leur cime. Le Pin est un bel arbre, le guerrier aimait beaucoup les Pins, ici c'était son endroit préféré, il y passait beaucoup de temps. Le félin noir ralentit un peu, il commençait a approché, son esprit était libre, vide, c'était bien, comme ça il pourrait le remplir à nouveau, le remplir de belle chose que lui offrait cette journée, ce soir il dormirait bien, courir comme ça faisait tellement de pied. Le membre du clan du Lion s'entrainait souvent à la course, il courait beaucoup et était d'ailleurs très rapide, voici d'ou provenait son nom, il était vif, rapide comme le vent, enfin pas comme le vent, mais rapide quoi. Son coeur était léger, pour une fois, il n'avait pas passé une très bonne lune, il avait été beaucoup dépressif ces derniers tant, à vrai dire, il n'avait pas une vie facile, une vie que tout le monde rêverait d'avoir, c'était plutôt lui qui rêvait d'avoir une vie comme celle des autres. Vif Éclair était triste que c'était à lui que ça arrivait, pourtant il n'avait jamais fait le mal, il avait toujours essayé d'être le plus gentil possible et voila ce qui lui arrivait, il était disons dégouté. Soudain il percuta quelque chose, quelque chose qui ressemblait à un chat, le choc fut fort et il fut un peu sonné, quel imbécile, il ne pouvait même pas regardé devant lui.

(désolé pour les fautes d'ortho, la flemme de relire (: )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Just the time to know ♪ {Pv Vif Eclair}   Mer 4 Sep - 14:34

Perdu dans mes pensées enfantines, je ne remarquais pas le félin inconnue qui avançait vers moi et qui me heurta en plein fouet, sans me prévenir. Je me retournai vivement, et dévisageai le matou au pelage noir charbon. Sans aucun doute, il faisait partit du Clan du Lion. Il l'avait, sa fière allure ; ses muscles taillaient son corps, et de plus, il n'était pas de petite taille. Je croisai son regard, ne serait-ce qu'un instant. Hum. Un corps de guerrier, mais l'âme fragile. Combien avais-je croisé de félins se livrant à eux-même, attendant que la mort les prennent ? Oui, bon, deux ou trois. Ce n'était donc pas la première fois. Ma sagesse les avait guéris, j'en étais presque sûr. Je ne sais pas, rien que leur parler ... Mes paroles sont si réconfortantes ? Les font-elles ouvrir les yeux ? En tout cas, quand je les avais revues quelques lunes plus tard, ils avaient changés. Ils n'étaient plus eux-même. Il faut profiter de la vie, bon sang ! Je baissai les yeux. Et si ... ? Si mon destin avait choisit que je guérisse les âmes perdues, que je leur indique le bon chemin ? Apparemment, c'est ce qu'il me faisait croire, pour le moment. Je plongeai de nouveau dans le regard ambré du visiteur. Il semblait triste. De quoi ? Je n'en savait rien, je ne sais pas lire les pensées. Seulement le regard. Je m'approchai doucement du guerrier, et lui soufflais :

- Celui qui vie avec son passé n'a pas d'avenir.

Comment j'avais sorti cette phrase ? Je l'ignorai. J'avais l'impression d'être guidé par quelqu'un ; mais qui ? Le clan des Etoiles, cette stupide légende dont les chats des clans croient et les vénères ? Je grimaçais puis gardait le silence. Et pourquoi pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Just the time to know ♪ {Pv Vif Eclair}   Sam 7 Sep - 9:25

- Celui qui vie avec son passé n'a pas d'avenir.

Vif Eclair sursauta, encore un chat qui vit de sa sagesse, comme les rares qu'il avait rencontré, il n'avait pas besoin de citations et de proverbes, il allait bien, il était simplement triste, il vivait le présent et non le passé, car il le savait, le passé est douloureux, il faut savoir retourné dans le passé mais pas y rester, c'est ce qu'il faisait, il était peut être triste mais ce n'était pas très grave. Nerveux il commença à griffer le sol de sa patte marron, il était gêné disons, ce n'était pas super de bousculer quelqu'un en courant, mais les excuses il avait toujours du mal à les dires, les sortir de sa gueule si bien qu'il ne les faisait pas. À chaque fois qu'il essayait, il sentait une sorte de force qui lui bloquait les mots, qui lui faisait mal, alors il renonçait et se faisait des ennemis. Le mental du guerrier tenait à un fils, on lui disait qu'il était "malade" mais malade comment? Quelle maladie? Il n'avait jamais su et ce n'est pas maintenant qu'il saurait, pour l'instant il restait dans le noir, on le disait malade alors il vivait avec. Mais la question restait: était-il vraiment malade?

-Je ne vis pas avec mon passé, je vis avec mes rêves et mes rêves me convienne. Je vis le présent difficile et je ne reviens pas en arrière. Et toi tu t'es déjà sentit triste et malade?

Les mots sortaient seuls, pas une seule excuse, rien, simplement cette phrase qui n'avait pas vraiment de sens, mais c'est une phrase quand même, troublé par une voix froide, une voix calme qui cherche à le resté, une voix qui trahit une peur des autres, une maladie. Les rayons du soleil se déposaient sur sa fourrure noir jais, réchauffant son corps, essayant d'éclaircir ses pensées malades et bizarre. Une légère brise qui l'empêchait de mourir de chaud, une peur, une peur de tout ce qui l'entourait. Puis ce chat, que faisait-il ici? Peu importe, il n'allait pas lui demandé, ça ne servait à rien, ce chat était là, et bah tant pis, il avait qu'à le resté, chassé des intrus n'était pas sa priorité et il n'avait pas envie de le faire, il se sentirait coupable. Il le savait, le clan des étoiles le regardait, ce clan des étoiles auquel il ne croyait pas, il voulait échapper à leur vision, il voulait être libre et non surveillé sans arrêt, il en avait marre. Pourquoi chasserait-il ce chat? Car c'est le code du guerrier? Mais est-ce vraiment juste de chasser un chat qui n'a pas de terrain de chasse? Qui n'a pas de territoire? Qui n'a pas de tanière?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Just the time to know ♪ {Pv Vif Eclair}   Sam 7 Sep - 11:51

Le guerrier sursauta et garda le silence. Je sentais qu'il y avait quelque chose qu'il regrettait, ou de la colère, ou bien ... Je n'arrivai pas vraiment à le déchiffrer. Je baissai la tête pour apercevoir les pattes du matou lacérant le sol herbeux. Quelque chose le gênait-il ? Moi ? Il se pourrait que le combattant soit timide. Il remua les lèvre et me miaula d'un calme :

- Je ne vis pas avec mon passé, je vis avec mes rêves et mes rêves me convienne. Je vis le présent difficile et je ne reviens pas en arrière. Et toi tu t'es déjà sentit triste et malade ?

Ah. Les choses n'étaient plus les même ainsi. Mais que cherchait-il à me dire ? Les rêves, ses rêves, ne suffisent pas à vivre dans le monde tel qu'il est maintenant. "Je ne reviens pas en arrière" ... Je baissais la tête, je compatis un moment avec lui. Moi aussi je ne revenais pas en arrière, même si le passé est parfois utile. De toute façon, on ne peut pas changer le changé, il est là, ce qui est fait est fait. Point. Passé douloureux ou pas. Je haussai un sourcil, soudainement. Le guerrier ne s'était pas excusé de m’être rentré dedans ! Et les bonnes manières, ils ne les connaissent pas dans leur clan ? Je stoppai ma faible colère ; il devait être trop préoccupé pour penser à quoi que ce soit d'autre. Dans ce cas là, on a pas grand chose à faire. Mais je pouvais toujours essayer. Qui ne tente rien n'a rien !

- Les miracles surviennent lorsque tu accordes autant d’énergie à tes rêves que tu en accordes à tes peurs.

Peu importe la question qui m'était destinée, j'étais là que pour lui. J'allais essayai de le guérir, par de simple mots. En attendant que le félin réfléchisse à mes paroles, j'accordai l'intention à son "et malade ?". Malade ? Je grimaçai des dents. Malade psychiatre ou malade physique ? J'inspectai le corps du matou ; pas de poils tombant, pas de bave dégoulinante - donc pas la rage, heureusement pour moi -, non, il paraissait en excellente santé. Il était donc malade dans la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Just the time to know ♪ {Pv Vif Eclair}   Sam 7 Sep - 19:54

-Les miracles surviennent lorsque tu accordes autant d’énergie à tes rêves que tu en accordes à tes peurs.

Vif Éclair avait déjà essayé de se remettre droit, d'être heureux, de tenter des miracles mais il s'était toujours raté, le monde s'acharnait sur lui, le monde lui faisait mal à lui, il n'aimait pas son passé, il n'aimait pas le futur qu'il pourrait avoir, il était bon d'avoir ses rêves pour continuer à vivre. Ses yeux ambré avait toujours cherché la flamme du bonheur, mais jamais ils ne l'avaient trouvé, toujours il avait été malheureux, seul, triste, et certainement qu'il le resterait, car il était heureux d'être malheureux, quand il était triste il se sentait bien, il se sentait mieux que quand il était heureux. Car la joie ne dure pas longtemps, mais le malheur si, le malheur est beaucoup plus gros, plus grand, plus expressif, le malheur fait très mal, et le mal lui faisait du bien, il aimait la souffrance, il vivait avec sa souffrance, si bien qu'elle était devenue sa meilleure amie maintenant, il était tellement habitué. Il aimait la solitude car il savait que s'était la seule qui ne le quitterait pas, puis elle lui tenait compagnie, il s'adressait à elle, il l'aimait, mais jamais il ne pourrait la supporté, il parlait quand même à plusieurs personne, puis il aimait courir, courir lui faisait tout oublié, courir le soulageait, mais pas éternellement. Le guerrier savait que toute sa vie il connaitrait le manque d'amour, personne ne lui en avait jamais donné, il était devenu dépressif, sa mère l'avait abandonné et il n'avait plus beaucoup de contacte avec ses frères et soeurs, donc il était tout seul sans affection, peut être que c'était ça qui faisait de lui un malade, peut être que sa "maladie" venait de ça:

-Le miracle ne m'intéresse pas, j'aime la solitude car je sais que c'est la seule qui ne me quittera pas.

Il n'avait pas grand chose à dire, il était nerveux, il se sentait tellement gêné de ne pas pouvoir s'excusé, il voulait tellement le faire, si seulement ce chat pouvait comprendre qu'il n'y arrivait pas, si seulement quelqu'un pouvait le comprendre. Le chat au pelage sombre savait que personne ne le comprendrait jamais, il était bizarre et incompréhensible, et les chats bizarre les autres n'aiment pas, quand on est différent on est souvent persécuté, insulté, critiqué, victime de diverse discrimination. Quand on a mal on se cache, lui il se cachait tout le temps, il n'était pas souvent dans le camp, il était toujours à vagabondé sur le territoire du clan du Tonnerre, il voulait découvrir de nouvelle chose, il en avait marre d'y être, de voir toujours le monde pareil, de vivre toujours ce même cauchemar qu'était la vie. La vie était monotone, il faisait toujours les mêmes choses, il faisait toujours pareil, chassé, mangé, patrouillé, se battre et dormir, voila l'emploi du temps de tout les jours. Quoi qu'il en soit, il essayerait de s'excuser, mais pas maintenant, plus tard, car il devait essayé, il devait faire comprendre à cet inconnu qu'il n'y arrivait pas, il n'arrivait même pas à dire qu'il avait un problème, qu'il était malade, qu'il n'arrivait pas à s'excuser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Just the time to know ♪ {Pv Vif Eclair}   Mar 10 Sep - 11:12


Je regardai le félin, prit d'une telle pitié que je que j'en fus surpris moi même. Il était rare que j'ai pitié de quelqu'un ; après tout, il faut de tout pour faire un monde. Amicales, tristes, arrogants, peureux, sages, et encore ...

- Le miracle ne m'intéresse pas, j'aime la solitude car je sais que c'est la seule qui ne me quittera pas.

Je plantai mes griffes dans la terre, non pas de la frustration, mais plutôt comme un échec. Le guerrier trouvait ses justes mots, et cela me décourageait. Comment faire ? Il est au plus bas dans sa tête. Les gens comme ça sont presque inguérissables. C'était à mon tour de m'attrister. Le laisser seul et partir ? Jamais. Je ne pouvais pas, c'était trop impolie. Il avait tant besoin d'aide ! J'étais calme physiquement, mais paniqué intérieurement. Je ne savais que faire. Il ne restait qu'une seule chose, écouter ce qu'il avait à me dire. Je fis une légère grimace et m'assis à une longueur de queue de lui, et lui soufflai :

- Très bien. Je t'écoute ; raconte moi ce que tu as a dire. Qu'est-ce qui ne va pas ?

Des centaines de questions se bousculait dans ma tête. Pourquoi était-il si discret ? Qu'avait-il fait dans son passé ? Pourquoi réagissait-il comme ça ? A-t-il mauvaise réputation dans son clan et a-t-il un mauvais entourage ? Je n'en savait trop rien. Mais j'avais le temps, rien ne m'obbligeai à partir de sitôt. Je m'étais dévoué pour lui, comprendre ce qu'il avait. Et peu être lui proposer une autre voie. On a toujours le choix.
Une mésange chantait d'un air plutôt triste, et quelques nuages voilèrent le soleil. Un vent frai se leva, me faisant frissonner. Ce changement de temps m’inquiétait, il allait sans doute bientôt pleuvoir. J'oubliai ce détail et m'attirai de nouveau l'intention vers le guerrier malade.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Just the time to know ♪ {Pv Vif Eclair}   Jeu 12 Sep - 21:54

Le chat en face de lui ne changeait pas d'expression, toujours une expression neutre, sans sentiment apparent, quelque chose qui perturbait un peu Vif Eclair, il ne savait pas trop quoi penser de cela, il réfléchissait perdu, il ne savait pas ce qu'il devait faire, quand quelqu'un le fixait comme cela, ça lui faisait peur, ça lui donnait envie de repartir, mais il allait resté car il y était obligé, partir et fuir comme cela ne se faisait pas, il n'avait pas le droit de laissé ce chat en plan, comme ça, sans rien faire. Le guerrier passerait pour un lâche, il n'était pas lâche, il était fragile, il n'aimait pas voir quelqu'un avec ces airs, il trouvait ça trop...trop pas gentil. La sensation d'être rejeté, d'être quelqu'un qui n'a pas le droit de parlé a quelqu'un, qui es trop faible pour pouvoir adressé la parole a quelqu'un comme lui. Le chat ne devait pas paniquer, il stressait vraiment pour rien, mas c'était normal, il faisait toujours ça, maintenant il vivait avec ce stress permanent, mais que dire d'autre? Il était un chat dont la vie n'était pas très intéressante, il n'aimait pas parlé de lui, puis il était pas très bon en dialogue, il blessait toujours la personne qu'il ne fallait pas. Il commençait a être désespéré par lui même, car au fond ça n'avait jamais été un chat heureux, toujours malheureux, à caché son malheur, sa dépression, il était étrange, avec ses airs "féroces" on pouvait croire qu'il était très méchant alors quand fait il était très gentil, il était très doux, les apparences sont trompeuses et les autres jugent trop vite, voila pourquoi les autres avaient du mal à lui parlé, le pensant arrogant, agressif, alors que c'était simplement un chat qui avait besoin d'être aimé. Le chat en face de lui s'assit a une longueur de lui, pourquoi? Pourquoi quelqu'un lui parlait-il? La question était surtout: pourquoi ce chat errant lui parlait? Pour lui il lui parlait et pas les autres de son clan? Il trouvait cela bizarre, mais il sentit une pointe de bonheur se développer dans son coeur, il était heureux de pouvoir expliquer tout a quelqu'un, il ne le connaissait même pas, mais il s'en fichait, ce chat n'était pas comme les autres. Le félin noir avait toujours été têtu et compliquer, il n'aimait pas avoir tord, il aimait resté sur son avis, mais dès fois il fallait changé, peut être qu'il resterait toujours pareil, peut être qu'il serait toujours "fou" comme disait les autres:

- Très bien. Je t'écoute ; raconte moi ce que tu as a dire. Qu'est-ce qui ne va pas ?

La Vif Éclair fut franchement beaucoup choqué, enfin ça ne se dit pas mais tout le monde voit un peu l'idée. Son coeur fragile grossit dans sa poitrine et ses oeil s'écarquillèrent, il était vraiment surprit, il ne pensait pas que quelqu'un lui dirait ça un jour, ce chat comprenait, il comprenait tout, il était intelligent, il n'était vraiment pas comme les autres, différent, et le guerrier aimait les chats différents, quelqu'un qui savait réfléchir, qui pensait surement beaucoup, qui connaissait peut être beaucoup de chose, en tout cas il avait l'air de beaucoup s'y connaitre, en fait il n'avait pas l'air méchant, pas comme les autres solitaires qui se jettent sur vous dès que vous commencez à leur parlé, ou a tous ces autres chats qui se prennent pour des boss alors qu'ils sont plus faible, les frimeurs, les arrogants, les narcissiques. Le guerrier n'aimait pas les narcissiques, mais maintenant le monde se détruit, on détruit un monde qui nous a été offert, on devrait avoir honte de ce qu'on fait. Pourtant non, on continu à vivre comme des ignorants, laissant le monde coulé, mais tout seul, qu'est ce qu'on peut faire?

-Ce n'est pas très intéressant. Tout le monde dit que je suis fou, malade, je ne comprends pas ce que j'ai, je me sens malheureux mais heureux d'être malheureux. Je ne connais pas le bonheur, je blesse ceux qu'il ne faut pas blessé. J'ai toujours peur de ce que je fais, je n'aime pas les autres, je reste toujours à l'écart.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Just the time to know ♪ {Pv Vif Eclair}   Ven 13 Sep - 19:19


Je le voyais, je le sentais. Le guerrier qui se trouvais en face de moi soupira de soulagement ; il ne devait pas y avoir grand monde qui s'intéressait à lui. Mais pourquoi ? Qu'avait-il de si rejetant ? Je le trouvais parfait, bon son morale pas vraiment. Il me semblait perdu ... Oui, perdu. Son regard fuyait tout ce qu'il croisait, des tas de questions devaient le perturber. Je croisai son regard et aperçut ses yeux qui brillaient de joie, même si cela ne dura quelques secondes. J'étais triste pour lui, et en même temps heureux. Le guerrier semblait d'accord de dévoiler ce qui n'y allait pas, je pouvais donc l'écouter et le conseiller.

-Ce n'est pas très intéressant. Tout le monde dit que je suis fou, malade, je ne comprends pas ce que j'ai, je me sens malheureux mais heureux d'être malheureux. Je ne connais pas le bonheur, je blesse ceux qu'il ne faut pas blessé. J'ai toujours peur de ce que je fais, je n'aime pas les autres, je reste toujours à l'écart.
Ah bon, "heureux d'être malheureux" ? Je fronçais les sourcils. Qui, dans ce monde, était heureux d'être malheureux ? Non, il se trompait. Il se trouvait juste seul et ne semblait ne pas avoir connue l'amitié, l'amour, la joie, le bonheur. Oh, il l'avait peu être vécu, mais très peu ! Il n'avais pas confiance en lui. Il ne pensais que négatif, et oubliait les choses positives. Il n'aimait pas les autres, ça il ne pouvait pas vraiment le dire. Il fera au moins une rencontre dans sa vie qui lui fera changer les idées, qui lui montrera que les "autres" ne sont pas tous pareilles. Je pris une inspiration, et lui lançai :

- C'est toujours intéressant pour quelqu'un, ce que tu dis. Mais pourquoi n'as-tu pas confiance en toi ? Quel événement à déclenché tout ça ?

J’espérais qu'il me comprenne, car sa réponse me sera fort utile. Il y avait bien une raison à tout ça !  Oui, on ne devient pas comme ça pour le plaisir. Non, non, non ! Il n'est pas vraiment fou, ni malade, il est juste inconscient de ce qu'il dit. J'étais impatient de savoir pourquoi. Chaque mots qu'il prononçait m'intriguais de plus en plus, mon cœur accélérait et des frissons me parcourraient l’échine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Just the time to know ♪ {Pv Vif Eclair}   Sam 14 Sep - 12:36

- C'est toujours intéressant pour quelqu'un, ce que tu dis. Mais pourquoi n'as-tu pas confiance en toi ? Quel événement à déclenché tout ça ?

Tout était compliquer, si compliquer, il ne savait même pas par quoi commencé, il ne savait même pas quoi dire, les nombreux troubles mentaux qui possédaient le jeune guerrier lui empêchait de dire des choses importantes, il commençait à être gêné par cette discussion, plusieurs fois dans sa tanière il avait pensé à devenir solitaire, il n'en pouvait plus de son clan, il voulait s'échapper une bonne fois pour toute, oublier tout ça, mais il savait que ses maladies ne le quitterais pas, elles faisaient partit de lui, elles lui tenaient compagnie. Les autres jugeaient trop vite, si ils regardaient et cherchaient à connaitre le matou noir jais, il comprendrais que celui-ci était doté d'une immense gentillesse, il était compréhensif, bien qu'insociable il avait un très bon coeur. Certes il était seul, seul et triste, mais il n'y pouvait vraiment rien. Il voyait des choses qui n'existaient pas, entendait des bruits qui n'existaient pas, avait peur tout le temps, paranoïas désagréable qui le faisait déconné, plusieurs fois dans la nuit il avait du sortir de sa tanière car il était persuadé qu'on l'espionnait. Vif Eclair était de plus très émotif et sensible, quand on le blessait, là, dans son coeur il avait très mal, beaucoup plus que les autres. Tout son passé avait développer ses troubles psychologique, le guérisseur ne pouvait pas faire grand chose là dessus, c'était perdu. Rien ne pouvait le guérir, alors il rêvait, les rêves le maintenait en vie, mais à force d'avoir des images noires et affreuses dans la tête l'envie d'en finir arrivait vite. La folie n'était pas la plus belle chose qu'il pouvait y avoir, elle restait avec lui, elle ne voulait plus le quitter, il pouvait essayé de lutter contre elle, mais jamais elle ne partirait, en gros elle avait prit possession de son corps, et elle l'aimait, donc elle restait avec lui. Le félin essayait souvent de s'en débarrasser, mais sans succès, c'était très difficile, de plus il n'avait absolument rien pour l'aidé à l'illimité. Son courage baissa de plus en plus et le désespoir le mangeait, c'est pour cela qu'il voulait tout quitter, tout plaquer, il voulait se sentir libre, ici il avait l'impression d'être écraser par quelque chose, par une force sombre qui lui faisait peur. Ses cauchemars il n'ne pouvait plus, la vie était trop dur avec lui, lui et elle se détestait, il coulait, elle remontait. Mais c'était le moment de s'expliquer, comment allait-il dire? C'était si difficile, les mots semblaient mitraillés dès qu'il essayait de franchir sa gueule, il ne pouvait donc rien prononcer, ou si, il pouvait prononcer ce qui n'était pas mitraillé, donc pas beaucoup de chose, aujourd'hui il forcerait, parlé à quelqu'un est une bonne occasion.

-Ma mère m'a abandonné quand j'étais tout petit, je l'es revu mais très peu de temps. Les gens que j'ai rencontré m'ont presque tous brisé, j'ai vu des choses qu'il le fallait pas voir, j'ai vécut des chose qu'il ne fallait pas vivre. A force de tout prendre ça m'a déformé l'esprit, une personne à qui je tenais énormément m'a laisser tombé pour un solitaire, je ne vois jamais mon fils. J'ai différentes maladies que le guérisseur ne peut pas guérir, que je ne peux pas guérir. Les gens ne m'aime pas car je suis différent, que je suis malade, alors que moi j'essaye simplement d'être gentil avec tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
 

Just the time to know ♪ {Pv Vif Eclair}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: LES ARCHIVES :: BACK TO THE PAST :: Clan du Lion-