« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La rencontre d'une seconde dimension [PV:Lonesome]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: La rencontre d'une seconde dimension [PV:Lonesome]   Dim 10 Nov - 21:29

                        RP [PV:LONESOME] La rencontre d'une seconde dimension










Le soleil à l'horizon s'engoufrait à présent dans la forêt qui devenait soudainement moins acceuillante. Un vent frais mais léger se levait, et la lune commençait à regarder son doux comère partir pour lui laisser place, et les étoiles devenaient de plus en plus brillante comme pour veiller sur le camp qui allait bientôt s'endormir. Les retardataires prenait leurs part de gibier tandis que d'autres se préparaient pour la patrouille ou rentraient l'air fatigué dans leurs tanières. Oeil de lynx regardait le ciel pensant toujours à ces ancêtres qui veillaient et comptaient sur lui pour servir le clan. Aujourd'hui fut une longue journée, il avait assisté, de part sa volonté, à plusieurs patrouilles. Ses menbres lui étaient douleureux, et ne sentait plus pour ainsi dire ses pattes. Cependant il était fier d'avoir bien aidé ses camarades, il trottina vers le tas de gibier l'ésprit apaisé pour prendre un morceau, il avait entendut son ventre grogner avant de se rendre compte qu'il mourrait de fin. Il choisit une pièce de viande avant de la manger en trois bouchées. Se lèchant les babines, il se dirigea vers sa tanière, mais malgré ses muscles endoloris, il avait envie de sortir un peu .


Peu de monde se trouvaient au camp, la lune commençait à monter dans le ciel éclairant ainsi par ses doux rayons le camp, il avertit celui qui était de garde puis sortit. La lumière était filtré par les arbres, mais étonnament il trouva la forêt apaisante. Il n'en fut guère déplut. Il pénétrait vers le coeur de la forêt suivant le sentier qui était plutôt boueux.

Il réfléchissait au clan des étoiles, aux autres chats, au destin de tous, souvent il le faisait d'ailleurs, et souvent il n'en tirait aucune conclusion. C'est vrai, les chat domestique et solitaire ont-ils des ancêtres qui les protègent ? Ou chaques chats à son destin de tracer ? Il ne le savait pas, mais il pensait aussi à l'histoir des clans, tout cela restait pour lui d'éternels secret, comme protégés par une chaine qui les contraignaient à rester inavouable. Oeil de Lynx aimait le mystère qui tournait autour de ceux-ci, mais aimait aussi essayer de les perçaient.

La lune à présent haut dans le ciel n'était voilés par aucun nuages, et la brise fraiche c'était à present arrêter laissant le silence pénétrer dans la forêt. Oeil de lynx était arrivé dans la forêt pétrifié, celle-ci ne lui parrut guère non-chalante et continua sa promenade. Comme si la lumière pâle l'avait guérit, il n'avait plus mal, comme après une nuit de sommeil paisible .


Oeil de Lynx marcha laissant ses pensées vogués là où elles le voulaient mais subitement il entendit un miaulement celui d'un chat.
Mais la voix était bizarre, il parlait à quelqu'un vraissemblablement, Oeil de lynx était perplexe plus il s'approchait de la voix plus il avait l'étrange impréssion qu'il allait être suprit par ça découverte. La voix ne provenait plus qu'à cinq longueur de queue de lui derrière des buissons. Prenant son courage à deux mains, il regarda et vit un chat, d'un aspect majestueux de part son pelage noir avec des yeux bleus perçants, ce qui le figea, fut ce qu'il vit, le chat parlait mais il n'y avait personne, il n'était pas juste en train de penser à voix haute, non il tenait une discussion.

Ce chat avait vraiment des problèmes, mais oeil de Lynx éprouvait une sorte de pitié, non de sympathie de la compréhension, Le jeune guerrier, n'avait jamais vu un chat semblable à celui là, il était comme sortit d'ailleurs, comme d'un autre époque, il était tellement......différent Oeil de Lynx le sentait. Le félins marron clair se décida, il n'en saurait pas d'avantage si il ne lui parlait pas, alors en sortant des buissons, il fit un peu peur au chat qui en le regardant des ces yeux perçant le mit mal à l'aise. Son regard était avide de quelque chose, mais il n'aurait su de quoi, ce chat le regardait comme si le guerrier était un blaireau, mais intensement comme si il pensait à quelque chose alors
d'une voix un peu tremblante il dit :

"D'où vient tu ? Mais aussi qui es tu ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: La rencontre d'une seconde dimension [PV:Lonesome]   Lun 11 Nov - 20:01

Doucement, lentement, les spectres nocturnes sortaient de leur cachette, la voute céleste éternelle se parsemait d'étoiles semblables à des yeux, scintillant de mille feux, épiant le triste monde. Une douce brise agitait les feuilles des grands arbres qui transperçaient le ciel de leur cime feuillues ou épineuses, se dressant autour du matou noir perdu dans le monde de la nuit, perdu dans les ténèbres. L'astre fantomatique projetait ses doux rayons pâles à travers les arbres, éclairant les sentiers de la forêt, chassant quelques dangers partiels, indiquant le chemin aux êtres vivants avançant dans la pénombre. Apaisante, rassurante, elle avait prit place là-haut, elle veillait sur lui, il en était sur, ah qu'est ce qu'il l'aimait! La lune! Les douces couleurs du crépuscule avaient été aspirées par l'obscurité de la nuit, qui pendant un long moment estomperait, dissimulerait derrière son rideau sombre, les erreurs du jour. Un silence pensant régnait dans l'atmosphère. Un sentiment d'inquiétude planait au-dessus du solitaire qui avançait dans la masse de végétaux lugubres et stressant. Ses pattes s'enfonçant dans le sol boueux et jonché de feuilles mortes, il faisait frais ce soir, il faisait bon. Le calme lui faisait du bien. Il continuait sa quête pour trouver des repères, pour obtenir des histoires, il était en manque, il avait besoin qu'on lui en raconte quelques unes, qu'on l'aide à affronter la réalité, il avait besoin de s'évader par les rêves, pas la pensée. Son mental fragile cherchait une solution contre la souffrance dont il était inconscient. Lonesome ne savait rien, il était perdu dans un monde tellement étrange, il était seul contre les dangers de l'existence, devant avancer sans cesse, devant expliquer sa raison d'être ici. Devant comprendre la vie, devant essayer de la dompter d'en faire ce qu'il voudrait de celle-ci, d'affronté le sinistre destin qui lui était proposé. Ses sentiments étaient bien trop brouillés, il devait absolument garder l'espoir, cette flamme brûlant encore au fond de lui, il devait veiller à ne jamais la laisser s'éteindre, sinon il risquait gros. Ashlen n'était pas revenu lui parler depuis un moment ce qui l'inquiétait un petit peu plus. Il avait besoin de son ami pour vivre, celui-ci ne pouvait pas l'abandonner ainsi, peut être que le félin errant devait trouver un bon sujet de discussion pour attirer son compagnon, il devait absolument faire une découverte, il devait essayé de faire des expériences au plus vite, pour trouver des réponses à ses questions, confirmer ses hypothèses. Il devait absolument créer son chat zombie, sans quoi il ne comprendrait toujours rien. Frissonnant, non pas à cause du froid mais de ses visions glauques il se dépêcha à rejoindre un buisson pour s'allonger, ainsi se reposer un peu, il avait marché longtemps, toute la journée, il était fatigué, ses membres étaient endoloris, les méchantes ombres avaient pris possession de ceux-ci, et pour l'instant elles ne voulaient pas les lâchés, il devrait donc attendre un petit peu avant de recommencé son périple à travers le monde, il devait sortir du brouillard dans lequel il était.
Il fallait toujours faire attention avec les ombres, elles pouvaient être très méchantes, et pour la première fois de toute son existence, le chat doté d'une patte blanche n'avait pas très envie de visiter le monde parallèle des ténèbres, parce que tout simplement il était assez occupé à attendre que Ashlen vienne le voir, son ami lui manquait trop ce qui empoisonnait sa vie, ses journées, il ne pensait qu'à celui-ci et n'arrivait plus à se concentrer. Il avait beau essayer, c'était impossible sans son seul ami à ses côtés. Il espérait que ce soir, l'autre chat lui rendra visite.
Alors Seiko s'assit et attendit, il attendit que celui qu'il aimait vienne lui faire part de nouvelles informations, l'appelant par moment, d'une voix faible, il souffrait et cette fois-ci il en était conscient, il avait besoin d'une source de plaisir, ce plaisir que pourrait lui apporté Ashlen, ce soulagement d'une durée incertaine.

Lonesome attendit un petit moment, droit, les oreilles levées, guettant le moindre bruit, la moindre ombre, il avait hâte, il savait que son ami viendrait, c'était obligé, son instinct lui soufflait. Alors il continuait à l'appeler, ces paroles portés par la brise. Il continuait à espérer le voir arriver vers lui, il continuait à croire qu'il pourrait parler avec lui. Et c'est ce qu'il se passa, le félin finit par échanger le premier mot avec le solitaire qui commençait à être désespéré. Rien qu'à entendre la voix de celui-ci la joie revint inonder le corps du chat errant qui bondit sur ses pattes et d'ailleurs il lui répondit, engageant une discussion avec lui. Ils se parlèrent de tout, de rien, un immense bonheur était revenu dans le coeur du félin ébène qui sautillait même sur place, tout en miaulant avec son interlocuteur, lui racontant sa journée, les nouvelles expériences qu'il avait prévu pour les jours suivant, il lui dit qu'il n'avait pas à s'inquiéter, que tout irait bien, qu'il ferait plein de découvertes, levant un regard tendre vers le chat qu'il aimait. Mais il ne savait pas que Ashlen n'était que le fruit de son imagination, qu'il avait des problèmes de personnalité et une schizophrénie, pour lui Ashlen existait vraiment, mais pour l'instant il parlait tout seul, personne n'avait intérêt à tomber sur lui, sinon cette personne verrait bien la folie du jeune chat noir aux yeux bleus. Il n'avait plus conscience du temps, il n'avait plus conscience de l'environnement autour de lui, il ne voyait que son ami, que lui, il lui parlait encore et encore, il ne voulait pas que cela s'arrête, il voulait continuer, il ne voulait pas que le plaisir lui échappe une seconde fois, il s'y accrochait. D'ailleurs il était tellement emballé dans son imagination qu'il n'entendit pas que quelqu'un arrivait, un chat, mais peut être pas pour Lonesome. Il se retourna brusquement, AAAAHAAAAAAAAAAAH! C'était un arbre! Il avait volé la peau d'un chat avant de s'enfoncer une pile dans le corps pour pouvoir vivre comme celui-ci. Il devait absolument rester vigilant, avec les arbres-chats il fallait toujours faire attention. Mais cette créature brune avait déjà volé la peau d'un félin, alors il n'avait rien à craindre. Peut être que cependant, l'arbre pourrait lui raconter une histoire! D'ailleurs l'inconnu lui posa une question, mais Seiko était trop absorbé par ses pensées qu'il ne l'avait pas entendu, il restait figé sur place se demandant quoi faire...Oh et puis! Il avait vraiment besoin d'un petit récit pour allé mieux, Ashlen avait disparut, dommage...Il était peureux finalement son ami, lui qui disait avoir énormément de courage, ou peut être ne voulait-il pas que quelqu'un d'autre le voit, histoire de pouvoir continuer l'amitié qu'il tenait avec le solitaire fou. Ouais ce devait être ça...
D'un seul coup le mâle doté resta pendant un long moment immobile, mais d'un seul coup il se jeta sur le nouveau venu le planquant au sol, surexcité, il le relâcha et sautilla joyeux autour de lui en lançant:

-Une histoire! Une histoire! Raconte moi une histoire! S'iiiiiiiiiiiiiiiiiiiil te plait! Une histoire! T'es obligé!

Tout content, le chat errant tournait de plus en plus vite autour de l'inconnu, qui devait surement rien y comprendre, mais Lonesome avait tellement envie d'un récit qu'il s'en fichait s'il avait l'air ridicule de plus il n'avait pas conscience de ceci. Il était tellement impatient, pourtant il avait comme un pré-sentiment que cela n'allait pas être facile....Bon restons positif, l'espoir, de l'espoir! En tout cas le mâle doté d'un collier à pieux (avec lequel il avait faillit s'étranger dix fois) n'était pas prêt de laisser le chat-arbre tranquille, quand il voulait quelque chose il s'y accrochait et là ce serait le cas, pas d'exception.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: La rencontre d'une seconde dimension [PV:Lonesome]   Ven 15 Nov - 20:12

Oeil de lynx recula de plusieurs pas lorsque l'étrange chat cria, comme si il venait de voir un fantôme, le jeune guerrier était perplexe, avait-il bien fait de l'approcher ? Il en doutait soudainement. La forêt avant agréable était devenue obscure, le vent se leva soudainement et une brume étrange arriva, serait-ce un avertissement ? il ne savait pas mais décida de ne pas décamper devant certes un phénomène étrange dont, seul, son esprit pouvait l'élucider .
il restait juste immobile ne sachant pas comment agir, il éprouvait une étrange impréssion, comme un préssentiment mais il n'aurait su dire si il était négatif ou bien positif. Alors n'ayant même plus la force de comprendre laissa son ésprit se poser des questions sans pour autant essayer d'y assimiler une réponse. Le comportement du chat était comme irrationel, comme si il n'était qu'encore qu'un chatons incrontolable ne sachant comment diriger sa parole son esprit ou son exprésssion. Il regardait le chat qui tout bonnement restait figé lui aussi mais il paraissait réfléchir et regardant les yeux du chat étrange il fut à moitié terrorisé comme si la rencontre qu'il venait de faire allait être la dernière et que son interlocuteur allait lui sauter dessus. Il ne fit pour autant aucun mouvement de recul malgré l'envie qu'il éprouvait mais le chat en face ne fit rien pendant plusieurs secondes . Oeil de lynx le regardait alors scrupulesement et tomba sur le collier à clous qu'il portait, serait-ce un chat domestique égaré ? Il ne savait point cela pouvait pourtant expliquer de façon logique son attitude cepandant il savait qu'il n'essayait juste de se persuader. Soudain, le regard du chat se tourna brusquement vers lui, le guerrier retient son souffle mais fut pétrifié lorsque l'autre s'écria les yeux luisants, un sourire sur le visage :

-Une histoire! Une histoire! Raconte moi une histoire! S'iiiiiiiiiiiiiiiiiiiil te plait! Une histoire! T'es obligé!

Oeil de lynx ne sut que répondre la réaction du chat était déffinitivement surpprenante et le laissait sans voix plusieurs fois il voulut parler mais aucun sons ne sortit, il etait obnubilé par le matou au pelage noir, alors il prit de longue minutes à se demander si il lui en racontait une ou lui posait une question mais il en arriva à la conclusion que si le chat était comme il le pensait lui en poser une autre ne lui servirait à rien seulement le chat voulait une histoire comment, Oeil de Lynx pouvait en inventer une mais difficilement il n'avait jamais eu de chatons et sinon les histoires que l'on racontait était celle des clans alors le chat ne serait certainement pas intéréssé. D'ailleurs il ne devait même pas se douter que des clans vivait dans la forêt lointaine. En bref il ne savait pas et commençait à marcher sur place devant les yeux pleisn d'éspoir de celui-ci alors il lui demanda :

-Heu...je veux     bien mais quelle sorte d'histoire ?


Oeil de Lynx attendit alors la réaction et la réponse du chat étrange, il verrait ce qu'il ferait en fonction de celle-ci.













[Excuse moi si je n'ai pas beaucoup écrit, je devais me dêpecher et manque d'inspi et aussi peut être pas doué.......excuse-moi]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: La rencontre d'une seconde dimension [PV:Lonesome]   Lun 18 Nov - 20:32

Lonesome toujours aussi excité attendait le récit du chat tigré qui semblait comment dire...mal à l'aise. Voila, c'était bel et bien cela, il paressait inquiet d'être avec un fou comme le chat errant, mais disons que celui-ci ne s'en rendait pas compte et avait hâte d'avoir son histoire. L'autre semblait douter, peut être avait-il peur du caractère étrange du solitaire en face de lui, ce qui était probable en effet, ce n'était pas toujours qu'on tombait sur un malade pareil. Peut être le seul même, est-ce que quelqu'un ayant le même mental que lui existait ? Peut être...ou peut être pas. Pourquoi seul ? Pourquoi toujours seul ? Heureusement qu'il ne s'en rendait pas compte, mais un jour, oui un jour peut être cela arriverait, peut être qu'un jour la maladie affreuse qui se baladait dans son corps disparaitrait, et là il se rendrait compte de ses erreurs, il pourrait tout recommencer, il pourrait connaître le goût du bonheur, le vrai bonheur, la vrai vie, le vrai monde. Pour l'instant il devait se contenter de ce qu'il comprenait, sinon il n'avancerait jamais, pourtant ses rêves devenait de plus en plus étrange, il plongeait dans la folie peu à peu, bientôt il se pourrait même plus sortir de sa cachette tellement il aurait peur de l'existence, tellement les hallucinations le tortureraient, tellement les cauchemars s'abattraient sur lui, violemment, sans pitié. Surement un futur proche, la souffrance croissant dans son être, il s'en rendrait compte, oui, dans pas très longtemps.
Un vent vrai balayait les feuilles étalées sur le sol terreux et humide de la forêt, elles tourbillonnaient, effectuant comme une sorte de danse, comme une sorte de spectacle, ce qui procura un sentiment de soulagement au chat au pelage noir ébène qui commençait légèrement à stresser. Il se demandait pourquoi, mais une peur étrange l'enveloppait, il serrait les crocs, jetant de rapide coup d'oeil autour de lui. Les ombres se rapprochaient, elles étaient prêt de lui, elles le mordraient un jour, elles le mangeraient. Il fallait qu'il cesse d'y pensé, il se torturait l'esprit pour rien, à tous les coups, ces spectres étaient encore loin, ils ne viendraient pas tout de suite, enfin c'était à voir. L'arbre-chat finit par demander :

-Heu...je veux     bien mais quelle sorte d'histoire ?

Lonesome réfléchit, hum...Quelle sorte d'histoire ? Tout ! N'importe ! Mais la créature attendait, guettant des ses yeux la moindre réaction du solitaire qui perdu dans ses pensées essayait de formuler une réponse correcte. Comment lui expliquer, il pouvait raconter ce qu'il voulait tant que son récit était intéressant, que c'était quelque chose de nouveau pour le chat errant. Mais quelque chose le dérangeait, il sentait la présence d'Ashlen, son ami n'était pas loin, il sentait la personnalité de l'autre se joindre à la sienne, grimaçant, il laboura la terre, laissant de grosses traces de griffes, ne voulant pas que sa seule compagnie vienne gâché sa bonne humeur, qu'il vienne encore le contrôler, le hanter, le manipuler, surtout que pour le moment il se débrouillait bien, il gérait la situation, de plus Ashlen lui ferait faire des mauvaises choses, comme d'habitude et cela il ne voulait pas. Surtout que la créature brune ne l'avait pas attaqué pour l'instant. Le félin doté d'une patte blanche lança au nouveau venu toujours avec un ton joyeux, oubliant son ami et les ombres :

-N'importe ! Tout ! Tant que je ne connais pas ! Tant que cela est intéressant ! Raconte moi ! Ou peut être peux-tu me raconter comment tu as réussit à volé la peau d'un chat et t'enfoncé la pile dans le cœur ! Oh oui ! Raconte moi cela !

Faisant toujours les mêmes yeux doux, enfonçant son regard bleu dans celui de l'inconnu, une grimace figée sur son visage. Son cœur battant rapidement, il ne voulait pas essuyer un refus, il avait tellement hâte, tellement envie. Alors pourquoi gâcherait-on ses envies, ses ambitions, sa joie, pour une fois que quelqu'un acceptait de lui parler, pour une fois que quelqu'un ne fuyait pas en courant, peut être que la créature pourrait aussi avoir de la patience, du moins assez pour le supporter.



(Arrête de te décourager, moi aussi j'ai pas écrit beaucoup, sorry, j'ai beaucoup de rp ;) )
Revenir en haut Aller en bas

Mon identité.
Relationship :
Rêve Noir
Guerrière du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 5355
● Je suis arrivé(e) ici le : 03/09/2012
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : Mistral Glacé (ex) ; Étoile du Tyran (ex) || AUCUN

MessageSujet: Re: La rencontre d'une seconde dimension [PV:Lonesome]   Lun 27 Oct - 22:56


[Je lock et déplace par manque d'activité. Si vous voulez récupérer ce post, envoyez simplement un MP à un administrateur ou à un modérateur.]

__________________________________



: . anciennement . :
 

Nuage Noir parle en #000010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La rencontre d'une seconde dimension [PV:Lonesome]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: LES ARCHIVES :: BACK TO THE PAST :: Terres Libres & Etoiles-