« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entraînement n°1 [Nuage sans Couleur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Mon identité.
Relationship :
Solstice d'Été
Guerrière du Clan du Tigre



Féminin
● Nombre de messages : 397
● Je suis arrivé(e) ici le : 29/12/2011
● Age : 17
● Mentor/Apprenti(e) : Mentor : Buse des Îles/Apprenti : Pelage de Renard & Nuage sans Couleur

MessageSujet: Entraînement n°1 [Nuage sans Couleur]   Dim 29 Déc - 12:16

Solstice d'Eté avait eut une nuit agitée. Elle n'avait pas réussi à trouver le sommeil, trop impatiente d'être le lendemain. En effet, la veille, on lui avait confié l'apprentissage de Nuage sans Couleurs, son nouvel apprenti. Elle ne s'y attendait pas du tout! Il y avait des guerriers beaucoup plus âgés et expérimentés dans le Clan. Pourquoi elle? Elle n'en savait rien, mais elle était tellement heureuse qu'elle ne se posait plus la question. Maintenant, elle songeait à ce qu'elle pourrait lui faire faire le jour suivant. Chasse? Combat? Découverte des territoires du Tigre? Non. Pas cette dernière option. De toute façon, le Clan ne serait pas prêt à retourner sur leurs anciennes terres avant des lunes et c'était encore dangereux de s'y aventurer seul avec un tout jeune novice. Elle opterait donc pour une visite rapide des Terres Libres puis elle commencerait avec la chasse, très certainement. Elle voulait qu'il soit prêt le plus vite possible à pouvoir chasser seul, avec la mauvaise saison qui était arrivée. Le printemps ne reviendrait que dans trois lunes, il aurait le temps d'apprendre à chasser des proies qui se faisaient rares. Il deviendrait un meilleur chasseur, encore. Elle sourit.

Elle avait entendu beaucoup de choses au sujet de Nuage sans Couleur. Apparemment, c'était un novice discret, qui ne se fondait pas dans le Clan et qui semblait très solitaire. On lui avait même raconté qu'il avait un très mauvais caractère et on lui avait souhaité bonne chance. Elle ne le jugerait pas avant de bien le connaître. Surtout qu'elle pouvait s'imaginer sans mal qu'il soit rejeté et donc renfermé. Elle avait également été informé de son handicap. Solstice d'Eté n'était pas bien informé à ce sujet-là, et elle s'en moquait pas mal. Il était un félin comme les autres. Tant qu'il pouvait marcher, combattre et chasser, elle lui apprendrait tout, comme si elle avait affaire à un chat en bonne santé. Elle soupira. Qu'allait-on penser d'elle? Elle haussa les épaules : peu importe. Elle se leva de sa litière de mousse, fit attention à ne pas réveiller son amour Echo de Minuit qui dormait contre elle, et sortit dehors. Le Camp improvisé dans la Clairière Oubliée était encore calme et le ciel se teintait d'un joli gris bleuté. Les nuages avaient envahis le firmament. Mais la pluie n'arriverait pas avant longtemps. Ouf.

Le temps était idéal pour aller chasser. Ni trop chaud, ni trop froid. Les proies sortiraient certainement pour prendre l'air et se nourrir. C'était leur jour de chance, se dit-elle. Solstice d'Eté s'approcha de la tanière des Apprentis, un peu penaude. Elle se sentait soudain moins enthousiaste. Elle espérait être une bonne mentor pour Nuage sans Couleur. Il avait déjà sept ou huit lunes et n'avait pas eut d'apprentissage, alors elle devait rattraper ça. Elle donnerait tout ce qu'elle avait! Un large sourire se dessina sur son visage. Elle se glissa dans la tanière où les jeunes chats ronflaient encore et découvrit bien vite le corps immaculé de son novice. Il était bien reconnaissable. Sa fourrure blanche sans aucunes taches était de toute beauté. C'était rare d'avoir une unicité pareille. C'était désavantageux en chasse mais pour conquérir le cœur des femelles, ça pouvait être un atout, s'amusa la jeune guerrière. Elle s'approcha doucement de lui et le remua du bout du museau.

- Il est l'heure de se réveillé Nuage sans Couleur. Je t'attendrai dehors pour notre premier entraînement. Prends ton temps, souffla-t-elle d'une voix si chaleureuse qu'elle s'étonna elle-même.

Elle s'empressa ensuite de sortir de la tanière pour ne réveiller personne et se posta à quelques longueurs de queues du tas de gibier. Celui-ci, de bon matin, était quasiment vide. Elle ne mangerait pas. Ce n'était pas bien grave. S'ils attrapaient beaucoup de proies dans la journée, elle grignoterait un morceau. Elle préférait laisser sa part à une reine, un ancien ou un novice. Nuage sans Couleur aurait besoin de manger avant de partir pour sa première journée d'entraînement s'il voulait être efficace et ne pas avoir le ventre qui gargouille. Lorsqu'il arriva à sa hauteur, elle lui proposa de se prendre quelque chose à manger et lui expliqua le programme de la journée.

- Aujourd'hui, j'aimerai t'emmener en territoire libre. Cet endroit, que tu connais peut-être, s'appelle la Forêt Pétrifiée. C'est un bon endroit pour chasser, et nous ne serons pas déranger. En chemin, je te montrerai quelques techniques de chasse.

Elle lui sourit. Elle voulait paraître la plus chaleureuse possible. Et surtout, elle voulait être sincère. Elle attendit qu'il est finit de manger et l'entraîna hors du Camp, en faisant bien attention de ne réveiller personne en parlant trop fort ou en courant. Les chatons devaient encore dormir paisiblement. Eux n'avaient pas conscience du danger que représentait l'hiver. Ils étaient trop occupés à glisser sur les couches de givre et à bondir dans la neige. Mais la plupart des adultes les aimaient pour leur insouciant et leur innocence véritable. Une perle. Solstice d'Eté se dit que Nuage sans Couleur aussi avait dut passer par cette étape. Elle était loin de se douter que le jeune chat avait assisté à la mort de sa mère.

- Très bien. Avant toute chose, je voulais tout de même te dire que j'étais très heureuse d'être ton mentor, Nuage sans Couleur. J'espère qu'on pourra devenir de bons amis et que ton apprentissage se déroulera vite.

__________________________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Nuage Sans Couleur
Ancien membre



Féminin
● Nombre de messages : 838
● Je suis arrivé(e) ici le : 27/01/2012
● Mentor/Apprenti(e) : x

MessageSujet: Re: Entraînement n°1 [Nuage sans Couleur]   Dim 5 Jan - 20:34


P.our une première fois, ce fut une nuit calme et douce, sans agitation et mauvais rêve revenant me hanter. Mon sommeil ne fut pas troublé par une quelconque chose qui aurait put briser le vide dans ma tête lorsque je dormais. Ce fut merveilleux, pour moi et pour ma conscience. J’avais dormi tranquillement sans interruption. C’était un jour magnifique. Avais-je enfin l’occasion de sourire durant la journée qui s’amorçait? Je l’espérais sincèrement. Passer du beau temps était chose rare pour moi, surtout en ce moment, où les temps étaient plus difficiles. Je pouvais rester endormi encore quelques minutes de plus non? C’était le timing parfait. Rester couché avant de commencer une belle journée…
Je sentis quelque chose me toucher sur le côté gauche de mon ventre. Qui était donc la personne qui essayait de me réveiller? À mes souvenirs, je n’avais rien de prévu… n’es-ce pas? J’ouvris tranquillement les yeux, ma vision encore brouillés par le sommeil. J’aperçu une silhouette penché devant moi accompagner par une voix qui m’était familière.

« - Il est l'heure de se réveillé Nuage sans Couleur. Je t'attendrai dehors pour notre premier entraînement. Prends ton temps»

C’était Solstice d’Été, ma mentor. Au son de sa voix si chaleureuse de si bon matin, je me redressai doucement, me rappelant maintenant que moi et Solstice d’Été avions prévu un entraînement aujourd’hui. Hum… finalement, je n’allais pas profiter d’un moment à moi. La chatte se dépêcha de sortir de la tanière des apprentis et elle disparu dans le camp pour éviter de réveiller quelqu’un d’autre. Je poussai un bâillement et m’étira sur toute ma longueur pour que mon corps se réveille à son tour. Après ce petit étirement, je m’assis pour faire une toilette rapide avant de sortir à mon tour. Je plissai les yeux pour m’habituer à la lumière du soleil et alla rejoindre Solstice d’Été qui était posté à côté de la réserve de gibier. Elle me proposa de prendre quelque chose à manger et pendant que je dévorais une souris, elle m’expliqua le programme de la journée.

« - Aujourd'hui, j'aimerai t'emmener en territoire libre. Cet endroit, que tu connais peut-être, s'appelle la Forêt Pétrifiée. C'est un bon endroit pour chasser, et nous ne serons pas déranger. En chemin, je te montrerai quelques techniques de chasse. »

Elle me sourit, sans doute dans le but de développer une bonne relation de confiance avec moi et attendit patiemment que je finisse de manger avant de m’entraîner hors du campement. Ça me chiffonnait un peu que l’endroit où nous allions soit la forêt pétrifiée, car j’avais vécu pas mal de chose là-bas mais je ne fis pas par de ma pensée à ma mentor. Ma joie commençait tout juste à s’envoler…

« - Très bien. Avant toute chose, je voulais tout de même te dire que j'étais très heureuse d'être ton mentor, Nuage sans Couleur. J'espère qu'on pourra devenir de bons amis et que ton apprentissage se déroulera vite »

J’appréciais que Solstice d’Été essaie de sympathiser avec moi mais mon bonheur de tout à l’heure était un peu partit en fumée. C’est sûr que ça faisait longtemps que j’étais un apprenti sans mentor et qu’il fallait bien qu’un jour que je m’entraîne, mais j’aurais aimé que ce ne soit pas maintenant. Je décidai de jouer le jeu pareil.

« - D’accord. Commençons maintenant!»

Ma voix manquait un peu d’enthousiasme, mais j’espérais que Solstice d’Été ne serait pas blessé par ce manque de joie.



__________________________________


Castle of Glass
Bring me home in a blinding dream, through the secrets that I have seen.Wash the sorrow from off my skin and show me how to be whole again.


PRESENTS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Solstice d'Été
Guerrière du Clan du Tigre



Féminin
● Nombre de messages : 397
● Je suis arrivé(e) ici le : 29/12/2011
● Age : 17
● Mentor/Apprenti(e) : Mentor : Buse des Îles/Apprenti : Pelage de Renard & Nuage sans Couleur

MessageSujet: Re: Entraînement n°1 [Nuage sans Couleur]   Mer 8 Jan - 17:41


« - D’accord. Commençons maintenant!»

Solstice d'Eté devina sans mal que son jeune apprenti n'était pas très enthousiaste, ce qui la choqua un peu. C'est vrai que ça faisait un moment qu'il était novice et que c'était son premier entraînement. Dans ce cas, il devait être heureux ... Elle aussi avait vécu la même chose. Elle était restée quelques semaines sans mentor et Buse des Îles, sa mentor, avait était une délivrance de son quotidien. Elle se rappelait encore très bien son premier entraînement. Elle était alors très enthousiaste et elle avait tout donné pour montrer à sa mentor que même si elle avait commencé son apprentissage plus tard, elle était déjà douée. L'entraînement c'était ensuite déroulé sans trop d'imprévus et la féline avait reçu son nom de guerrière il y a peu. La chatte grise était un peu déçu, c'est vrai, que Nuage sans Couleur ne témoigne pas d'enthousiasme. Peut-être était-il d'avantage mature que ses compagnons de tanière et peut-être n'aimait-il tout simplement pas sa mentor. Celle-ci ravala sa déception et afficha un petit sourire embarrassé.

Sans un mot, car elle avait compris que Nuage sans Couleur était quelqu'un d'assez laconique apparemment, elle se dirigea hors du camp. Elle invita d'un mouvement de la queue son novice à la suivre et elle marcha un moment en silence, observant les alentours du regard. Normalement les mentors du Clan du Tigre faisaient visités les Territoires du Tigre au premier entraînement. Mais ces terres n'étaient plus que désolation et il était dangereux de les parcourir seul. La féline soupira. Elle avait hâte de retrouver sa terre natale. Lorsque le camp avait été détruit, elle n'était encore qu'une apprentie qui avait commencé son apprentissage depuis deux ou trois lunes. Pourtant tout lui manquait là bas. Sa forêt. sa rivière, ses Rochers du Soleil. Tout. Mais elle devait rester forte, comme l'étaient tous les guerriers du Clan. Un jour viendrait où la forêt repousserait et où ils quitteraient la Clairière Oubliée pour leur territoire d'origine. Il faudrait reconstruire le camp. Cela prendrait beaucoup de temps. Mais ça en valait la peine.

« - Bien. Nous sommes presque arrivé à la forêt pétrifiée. Pour éviter de faire fuir le gibier là-bas et échangeant des paroles trop audibles, nous allons apprendre les positions de chasse ici. Alors montre-moi ce que tu sais faire. »

Solstice d'Eté s'était arrêté dans une toute petite clairière au milieu des arbres nus. Elle s'assit, se passa un coup de langue sur le poitrail et laissa son novice lui montrer de quoi il était capable. Elle espérait qu'il avait quelques bases mais sinon, elle lui apprendrait tout depuis le début. Sa première journée en tant que mentor commençait. Elle se sentait nerveuse et à la fois heureuse. Elle était enfin une guerrière à part entière.

__________________________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Nuage Sans Couleur
Ancien membre



Féminin
● Nombre de messages : 838
● Je suis arrivé(e) ici le : 27/01/2012
● Mentor/Apprenti(e) : x

MessageSujet: Re: Entraînement n°1 [Nuage sans Couleur]   Sam 11 Jan - 21:06


J.’ai compris à l’expression dans les yeux de Solstice d’Été que mon manque d’enthousiasme l’a affecté et j’en fus sincèrement désolé pour elle. Ce n’était pas de sa faute après tout si je n’étais pas si motivé que ça. Je ne voulais pas être un piètre apprenti aux yeux de mon mentor. Je savais qu’elle ferait de son mieux pour moi, autant qu’elle avait fait des efforts pour Pelage de Renard et la décevoir ne faisait pas partie de mes plans. Je baissai la tête, honteux de moi-même, quand un sourire gêné s’afficha sur les lèvres de Solstice d’Été. Elle devait être plus affecté qu’elle ne voulait le laisser paraitre et je savais ce qu’elle devait ressentir. Avoir l’impression qu’elle était détestée de quelqu’un qu’elle ne voulait pas décevoir… Ça faisait assez mal. Le trajet se déroula en silence, tout les deux étant gêné par ce qui venait de se produire. J’aurais préféré que mon premier entraînement ne se déroule pas dans le poids du silence, mais le mal était déjà fait. La journée devait à peine de commencer, j’aurais sûrement l’occasion de me rattraper aux yeux de mon mentor.

Plus nous nous enfonçâmes vers la Forêt Pétrifiée, plus je me sentais mal à l’aise. L’ambiance, les arbres, l’odeur… Tout me rappelait cette fameuse nuit. Des frissons me parcouraient en entier et je mettais tout mon sang-froid pour éviter que la guerrière de mon Clan le remarque. Je ne voulais pas l’embarquer dans des problèmes qui me concernaient moi, et seulement moi. C’était dur en parler et de toute façon, Solstice d’Été ne saurait sans doute pas quoi faire. Et entendre des condoléances de sa part me ferait sans doute plus mal qu’autre chose. Il y a des trucs qui ne valent mieux pas révéler, même si garder le secret finira par vous détruire à l’intérieur. D’un mouvement de la queue, la chasseresse du Tigre m’invita à la suivre et je fis ce qu’elle me demanda sans dire une seule parole. Derrière elle, j’entendis Solstice d’Été soupirer d’un air nostalgique sans s’arrêter. Je ne savais pas à quoi elle pensait mais je ne posai de question non plus. Tout le monde à ses secrets et je préférerais ne pas l’embêter avec ça. Finalement, elle finit par stopper sa marche. Nous étions arrêtés dans une petite clairière au centre d’une forêt morte aux arbres nus. Un frisson me parcourt l’échine. Nous étions prêt de cet endroit. Beaucoup trop prêt à mon goût. J’essayai de me calmer, de me vider l’esprit, juste à l’écoute des paroles de mon mentor avec un succès moyen.

« - Bien. Nous sommes presque arrivés à la Forêt Pétrifiée. Pour éviter de faire fuir le gibier là-bas et échangeant des paroles trop audibles, nous allons apprendre les positions de chasse ici. Alors montre-moi ce que tu sais faire. »

Ce qu’elle me demandait était la base de tout entraînement de chasse mais heureusement pour moi, je pouvais commencer en beauté. Même si nous n’avions pas eu un entraînement comme aujourd’hui, Ombre de Lune, mon ancien mentor, m’avait montré comment faire. J’étais assez doué pour la chasse et ce fut avec une rapidité exemplaire que je descendis mon corps jusqu’à ce que mon ventre touche presque le sol. Je plaquai mes oreilles sur mon crâne et descendit ma queue pour ne pas qu’elle me trahisse. Je me mis à me déplacer comme me l’avait montré Ombre de Lune et bondit sur une petite roche pour un exemple à donner à Solstice d’Été. Le caillou entre mes pattes, je me tournai vers mon mentor.

« - Voilà. Comment tu trouves? Ombre de Lune, mon ancien mentor, m’a déjà montré comment m’y prendre. J’aurai peut-être dû te le dire avant? »

Ça lui aurait évité de me demander de faire quelque chose que je savais déjà. J’étais prêt pour la chasse et cette fois-là, je comptais bien avoir mon titre de guerrier.


__________________________________


Castle of Glass
Bring me home in a blinding dream, through the secrets that I have seen.Wash the sorrow from off my skin and show me how to be whole again.


PRESENTS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Solstice d'Été
Guerrière du Clan du Tigre



Féminin
● Nombre de messages : 397
● Je suis arrivé(e) ici le : 29/12/2011
● Age : 17
● Mentor/Apprenti(e) : Mentor : Buse des Îles/Apprenti : Pelage de Renard & Nuage sans Couleur

MessageSujet: Re: Entraînement n°1 [Nuage sans Couleur]   Dim 12 Jan - 10:36

En quelques secondes, Nuage sans Couleur était accroupit, dans une position de chasse vraiment idéale pour son jeune âge. Peut-être était-ce son ancien mentor qui lui avait appris ça, après tout ... Solstice d'Eté se concentra sur son apprenti et observa le moindre de ses gestes, la moindre imperfection qui pouvait le trahir. L'apprenti avait prit pour cible un petit galet et il rampait vers lui avec assurance. En quelques secondes, le caillou était sous les pattes du jeune chat blanc et la féline grise en resta stupéfaite. Il était vraiment doué! Au moins, ils pourraient vite commencer à chasser pour de vrai et leurs prises nourriraient le Clan. C'était une très bonne chose.

« - Voilà. Comment tu trouves? Ombre de Lune, mon ancien mentor, m’a déjà montré comment m’y prendre. J’aurai peut-être dû te le dire avant? »

Oh ... C'était donc Ombre de Lune qui lui avait appris? Elle espérait qu'il ne lui avait pas non plus appris à se battre, ou à respecter le code du guerrier. Sinon, elle n'aurait plus rien à faire, songea-t-elle mi amusée, mi contrariée. Elle n'aurait plus rien à lui apprendre. Elle avait ressenti tellement de joie à tout apprendre à Pelage de Renard, son ancien apprenti et son petit frère adoptif. Mais elle sentait que ça ne serait pas pareil avec Nuage sans Couleur. Il était différent. Il n'était pas méchant, loin de là. Mais il n'était pas comme les autres novices. Il n'avait pas l'air excité et enthousiaste. Il semblait d'avantage réfléchi et mature. Bien sûr, ça pouvait avoir des avantages. D'ailleurs, ça en avait beaucoup. Mais le félin avait-il connu un jour l'innocence des chatons? Il donnait toujours l'impression d'être né comme il était aujourd'hui.

- C'était vraiment très bien Nuage sans Couleur. Je vois qu'Ombre de Lune a fait du bon boulot, vraiment. Si je devais te donner un seul conseil, c'est de ne pas appuyer trop tes pattes sur le sol. Plutôt de marcher sur la pointe des pattes, pour être plus discret. Sinon, je n'ai rien à dire.

Elle lui sourit avec gentillesse et elle observa les alentours. Ce n'était pas un coin bien joyeux. Les arbres étaient nus, le sol était froid, le ciel gris et les oiseaux .. partis. Solstice d'Eté n'aimait pas trop l'endroit. Mais c'était le seul terrain de chasse potable et isolé que la forêt procurait. Pas grave. Ils feraient avec ce qu'ils avaient. Elle reposa son regard sur Nuage sans Couleur.

- Maintenant, on va continuer un peu notre chemin. J'imagine que tu connais déjà les odeurs des différents animaux qui vivent ici. Alors si tu en repères un, ne me préviens pas. Ca risque de le faire fuir. Fais à ton instinct. Attrape-le.

Elle se leva et se remit en route, silencieuse et observatrice. Toutes les minutes, elle humait l'air pour essayer de trouver une proie. Souris, mulot, musaraigne, écureuil ... Tout ferait l'affaire. De temps en temps, elle jetait un regard derrière elle pour voir si Nuage sans Couleur la suivait toujours. A un moment, alors qu'elle s'arrêtait pour humer une nouvelle fois l'air, elle entendit du bruit. Comme une petite brindille qui craque. Et elle sentit l'odeur d'un mulot. Elle posa son regard sur son novice. C'était à lui maintenant de l'attraper. Elle espérait qu'il y arriverait, bien sûr. Rien n'est plus important pour un mentor que la réussite de son élève.

__________________________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Nuage Sans Couleur
Ancien membre



Féminin
● Nombre de messages : 838
● Je suis arrivé(e) ici le : 27/01/2012
● Mentor/Apprenti(e) : x

MessageSujet: Re: Entraînement n°1 [Nuage sans Couleur]   Dim 26 Jan - 17:27


S.olstice d’Été semblait partagé entre l’amusement et la contrariété après que je lui aie annoncé qu’Ombre de Lune m’a déjà appris les techniques de bases pour la chasse. J’étais un peu gêné, car mon but n’avait pas été de la vexer. J’avais juste pensé que l’avertir avant d’aller plus loin était la meilleure des options disponibles. Je savais très bien que la guerrière était très enthousiasme à l’idée de performer mes talents de chasseur. Lui briser ainsi ce qu’elle voulait m’apprendre était assez méchant venant de ma part. J’allais m’excuser, mais Solstice d’Été reprit immédiatement la parole.

« - C'était vraiment très bien Nuage sans Couleur. Je vois qu'Ombre de Lune a fait du bon boulot, vraiment. Si je devais te donner un seul conseil, c'est de ne pas appuyer trop tes pattes sur le sol. Plutôt de marcher sur la pointe des pattes, pour être plus discret. Sinon, je n'ai rien à dire. »

Mon mentor me sourit avec gentillesse. Elle essayait de faire de son mieux pour m’apprendre de nouvelle chose et juste la voir sourire de cette manière me faisait sentir encore plus mal. Je n’osais pas lui avouer qu’Ombre de Lune m’avait déjà montré quelques techniques de chasse et qu’elle citait les mêmes défauts que lui. Elle détourna finalement son regard pour observer les alentours. À part nous deux, la forêt semblait vide de toute vie. Dison que ça ne m’aidait pas à me sentir mieux. J’avais peur de cet endroit, j’avais peur de décevoir Solstice d’Été. Tout dans cette place ne faisait qu’augmenter mon malaise. Plus le silence durait, plus j’avais du mal à cacher mon inconfort. Pourvu que mon mentor ne remarque rien. Je ne voulais pas qu’elle s’inquiète pour quelque chose qu’elle ne comprenait pas. Je ne voulais pas l’embarquer dans mes problèmes personnels. Lorsque les yeux de Solstice d’Été retournèrent vers moi, je me forçai à garder une expression neutre.

« .- Maintenant, on va continuer un peu notre chemin. J'imagine que tu connais déjà les odeurs des différents animaux qui vivent ici. Alors si tu en repères un, ne me préviens pas. Ca risque de le faire fuir. Fais à ton instinct. Attrape-le.
»


Sur ses paroles, Solstice d’Été se leva et se remit en route. La première étape de l’entraînement allait bientôt commencer. D’abord hésitant à l’idée de m’enfoncer plus profondément dans la forêt de mes cauchemars, je finis par suivre la chatte du Tigre, pour ne pas que je la perde de vue. Silencieuse, elle observait les bois, tout en humant l’air, comme un vrai chasseur. De mon côté, je ne trouvais rien d’autre à faire à part de l’imiter. De temps en temps, Solstice d’Été se retournait vers moi, comme pour s’assurer que je la suivais toujours, puis à un moment, elle s’arrêta une nouvelle fois pour renifler l’air. Puis, un bruit retentit à travers la forêt silencieuse. C’était une brindille… accompagné d’une odeur de rongeur. Mon mentor se tourna pour me regarder. Pas besoin de parole pour deviner ce qu’elle attendait de moi. Je levai le museau en l’air pour savoir précisément où était planqué le rongeur et l’odeur me fit tourner le regard vers un arbre non loin de nous. Sans faire un seul son, je me plaquai contre le sol, faisant bien attention à rester dans l’ombre des arbres pour éviter que l’animal repère ma fourrure blanche, et m’avança doucement. Ce ne fut pas très long avant que je vois le fameux animal. C’était un mulot. Il n’était pas très gros, mais c’était mieux que rien. Le rongeur mangea une petite graine, dos à moi. Il ne semblait pas m’avoir vu ou senti. J’analysai la direction du vent et me positionna de façon à ce que mon odeur ne parvienne pas au nez de l’animal et continuai ma progression. Lorsque je fus assez près du mulot, je me cramponnai avant de bondir sur la proie. Avec ma patte gauche, je le plaquai contre le sol pour l’empêcher de bouger et d’un coup de croc, je lui brisai la nuque avant qu’il ait le temps de pousser un cri. Ce fut rapide et sans douleur. Je ramassai la carcasse de l’animal et retourna sur mes pas pour aller rejoindre Solstice d’Été qui m’observait non-loin.

« - Voilà! Je l’ai attrapé. Comment tu trouves mes techniques de chasse? »


__________________________________


Castle of Glass
Bring me home in a blinding dream, through the secrets that I have seen.Wash the sorrow from off my skin and show me how to be whole again.


PRESENTS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Solstice d'Été
Guerrière du Clan du Tigre



Féminin
● Nombre de messages : 397
● Je suis arrivé(e) ici le : 29/12/2011
● Age : 17
● Mentor/Apprenti(e) : Mentor : Buse des Îles/Apprenti : Pelage de Renard & Nuage sans Couleur

MessageSujet: Re: Entraînement n°1 [Nuage sans Couleur]   Sam 22 Fév - 13:31

Nuage sans Couleur avait un sacré désavantage, remarqua sa mentor lorsque le novice s’approcha du rongeur, en faisant bien attention de rester dans l’ombre. Son pelage était blanc. Blanc comme la neige. Certes magnifique et particulier (rares étaient les chats sauvages à en avoir d’aussi clairs) mais peu pratique pour la chasse. Solstice d'Eté avait beaucoup de respect pour son novice. D'ailleurs, elle avais plus de respect que de compassion. Il avait l'air de bien s'en sortir. Mais peut-être n'était-ce qu'une impression? L'apprenti était mystérieux, c'était l'une des premières choses que la féline avait remarqué. Il parlait peu. Mais étrangement, il n'était pas désagréable, comme on lui avait dit. Peu importe! Elle n'était pas là pour juger du félin. Elle était là pour l'aider à s'améliorer et à devenir un bon Guerrier.

Nuage sans Couleur rampa, sans un bruit. Il avait du talent, c'était sûr. Ou alors, son ancien mentor avait fait du très bon travail avec lui. Il bondit dans les airs et Solstice d'Eté n'entendit pas le cri du rongeur. L'avait-il raté? Mais non! Voilà que le félin blanc revenait vers elle, le mulot dans la gueule. La chatte grise était vraiment impressionnée. Elle lui sourit, heureuse. Bientôt, elle pourrait l'emmener en Patrouille de Chasse avec les autres Guerriers et leur novice. Elle n'avait pratiquement remarqué aucuns défauts. Ce futur Guerrier avait beaucoup de compétences, de patiente et il semblait être réfléchi. Il était peut-être un peu long dans son analyse des différents facteurs de réussite de sa chasse : direction du vent, positionnement du corps ... Mais c'était une bonne chose en soit.

« - Voilà! Je l’ai attrapé. Comment tu trouves mes techniques de chasse? »
- C'était très bien! Tu es un bon chasseur. Lorsque tu auras un peu plus d'expérience, je pense que tu deviendras très important pour le Clan. Est-ce ton mentor qui t'a tout appris? Ou t'es-tu un peu entraîné tout seul? demanda-t-elle.

__________________________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Nuage Sans Couleur
Ancien membre



Féminin
● Nombre de messages : 838
● Je suis arrivé(e) ici le : 27/01/2012
● Mentor/Apprenti(e) : x

MessageSujet: Re: Entraînement n°1 [Nuage sans Couleur]   Mar 4 Mar - 21:37


Lorsque je retournai auprès de mon mentor, celle-ci semblait très impressionnée de mes techniques que j’avais utilisées pour chasser ce mulot. D’ailleurs, elle ne tarda pas à me féliciter pour mon bon travail.

« - C’était très bien! Tu es un bon chasseur. » J’acceptai le compliment sans montrer la joie que je ressentais d’avoir put prouver ma valeur à Solstice d’Été. Cependant, ce qu’elle ajouta me mit mal à l’aise :

« - Lorsque tu auras un peu plus d’expérience, je pense que tu deviendras très important pour le Clan. » La guerrière du Clan du Tigre ne pouvait pas savoir que je n’avais aucunement l’intention de rester dans le Clan pour le reste de ma vie. Non, elle l’ignorait complètement. Elle ne savait pas que je vivais seulement pour me venger. Elle ne savait pas que lorsque cela serait fait, je retournais dans la forêt vivre en tant que Solitaire, pas guerrier d’un Clan. Je ne pouvais tout simplement pas vivre auprès d’eux. J’étais différent, différent de tout le monde qui composait ce Clan. Rien ne m’attachait à eux. Aucune famille, aucun ami. Quand j’étais un chaton, j’avais cru pouvoir m’intégrer parmi eux mais en grandissant, je me suis vite rendu compte que leur vie était le parfait opposé de la mienne. Pour eux, le Clan occupait la priorité. Protégé les siens, combattre pour eux… Tout ça, je ne le comprendrais jamais. Ma priorité était de me protéger, moi uniquement et de combattre pour moi-même. Telle était la vie que j’avais apprise de mes parents. J’avais de la difficulté lorsqu’il s’agissait de travailler en équipe. Et ils le savaient très bien. Je jetai un coup d’œil gêné à Solstice d’Été avant de baisser la tête. Comme une excuse. Sauf qu’elle n’avait aucun moyen de comprendre ce que je voulais bien me faire pardonner.

« - Est-ce ton mentor qui t’a tout appris? Ou t’es-tu entraîné tout seul? » Demanda-t-elle. Je ne sais pas si elle avait remarqué le malaise que je ressentais mais par chance, changer de sujet me soulageai un peu. Je m’assurai d’afficher une expression neutre et puis je relevai la tête. Je la regardai dans les yeux et lui répondit d’une voix indifférente, ne montrant aucun signe de ma gêne.

« - Ombre de Lune m’a apprit pas mal de chose mais les bases, ce sont mes parents qu’ils me l’ont montrés… » Ma voix se brisa avant d’avoir put terminer ma phrase. Sur le coup, je m’en suis pas rendus compte, mais je n’avais pas eu l’intention de parler de ma famille à Solstice d’Été. Je baissai les yeux et contemplai mes pattes. Pour ne pas que Solstice d’Été pose des questions, je me pressai d’ajouter :

« - Ce n’est pas important. Qu’es-ce qu’on fait maintenant? » Dis-je d’un ton faussement enjoué.

__________________________________


Castle of Glass
Bring me home in a blinding dream, through the secrets that I have seen.Wash the sorrow from off my skin and show me how to be whole again.


PRESENTS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Solstice d'Été
Guerrière du Clan du Tigre



Féminin
● Nombre de messages : 397
● Je suis arrivé(e) ici le : 29/12/2011
● Age : 17
● Mentor/Apprenti(e) : Mentor : Buse des Îles/Apprenti : Pelage de Renard & Nuage sans Couleur

MessageSujet: Re: Entraînement n°1 [Nuage sans Couleur]   Mar 25 Mar - 15:00

« - Ombre de Lune m’a apprit pas mal de chose mais les bases, ce sont mes parents qu’ils me l’ont montrés… » répondit-il.

Quelle neutralité ... Solstice d'Eté ne comprenait pas bien le jeune félin ... Elle était très sensible aux émotions des autres, et elle sentait que son novice n'allait pas si bien qu'il le laissait paraître. Elle s'inquiéta quelques instants : peut-être ne l'aimait-il pas? Peut-être aurait-il voulu un autre mentor? Non, ce n'était pas ça. Alors quoi? Pourquoi n'était-il pas aussi excité, turbulent, bruyant que les autres novices? Pelage de Renard, son premier apprenti mais également son petit frère adoptif, montrait tellement d'intérêts à tout, comme s'il découvrait une nouvelle fois le monde. Peut-être venait-ce du fait que Nuage sans Couleur avait déjà eut un mentor, et qu'il n'était plus aussi jeunes que les nouveaux apprentis. Soudain, quelque chose frappa la jeune chatte. Il avait bien dit "parents"? Pourtant ... Elle ne connaissait pas les parents du chat blanc. Elle chercha longuement dans ses pensées mais ... non, elle ne connaissait personne. Personne qui aurait put être le père, ou la mère de l'albinos.

« - Ce n’est pas important. Qu’es-ce qu’on fait maintenant? »

Solstice d'Eté jeta un coup d'œil au jeune chat ... Il avait l'air plus enjoué .. mais n'était-ce pas qu'un mensonge? Elle afficha un petit sourire gêné et se leva. Cette forêt .. était sinistre. Vraiment. L'hiver était encore bien là, et ça se sentait dans l'air. La jeune Guerrière n'aimait pas l'endroit. Elle regarda un instant le corps sans vie du mulot, qui gisait sur le sol. Il nourrirait tout au plus deux ou trois chatons en bas âge, mais pas bien plus. Ce serait déjà ça. Elle n'avait pas envie de continuer sur la chasse. De toute façon, il n'y avait presque pas de proies, dans ce fichu bois, à cette saison! Pourquoi se sentait-elle énervée, tout d'un coup? Était-ce la présence de Nuage sans Couleur? Certes, le félin blanc aux yeux couleur sang ne s'entendait pas avec tout le monde, et était souvent très indifférant. D'ailleurs, son tendre compagnon, Echo de Minuit, ne l'aimait pas beaucoup. Mais elle ... Elle ne savait trop quoi penser de lui. Il était trop mystérieux, trop impassible. Ca la rendait un peu agressive. Elle aimait savoir ce qu'on pensait d'elle. Elle grogna intérieurement contre sa bêtise : elle devait se calmer!

- Nous allons retourner aux alentours du Camp. Je pourrai évaluer tes compétences au combat, pour voir ce qu'il me reste à faire.

Normalement, durant le chemin du retour, elle lui aurait demandé de lui récité le Code du Guerrier, comme elle le faisait souvent à Pelage de Renard, mais elle sentait que son novice n'avait pas envie de parler. Elle attrapa le mulot et l'emporta à travers la forêt. Elle n'oublierait pas de clamer l'agilité au combat de son jeune apprenti. Personne ne faisait jamais attention à lui! Elle ne voulait pas qu'il pense qu'elle s'en fichait de lui. Durant tout le trajet, elle fut plongée dans ses pensées. Enfin, elle entendit les miaulements de ses camarades, au Camp. Elle fit un détour et s'installa dans une petite clairière cernée d'arbres, principalement des sapins. Elle enterra rapidement le rongeur et observa son novice. Bien. Ils allaient pouvoir commencer. Elle s'accroupit, en position de combat :

- Bien, attaque-moi! déclara-t-elle avec un enthousiasme qui sonnait faux.

__________________________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Nuage Sans Couleur
Ancien membre



Féminin
● Nombre de messages : 838
● Je suis arrivé(e) ici le : 27/01/2012
● Mentor/Apprenti(e) : x

MessageSujet: Re: Entraînement n°1 [Nuage sans Couleur]   Ven 28 Mar - 23:08


S.uite à ce que je venais de dire, un malaise en profita pour se faufiler entre nous deux, aucun de nous ne sachant quoi dire à l’autre. Mes paroles ne disaient certes rien aux yeux de la guerrière mais embarquer mes parents dans un sujet me faisais toujours le même effet. J’avais ce souvenir, celui avec la plus grande douleur intérieure qui me prenait l’esprit. Ce serment dans mon cœur, ses vielles larmes que j’avais enterré en compagnie de mon passé et par-dessus tout, mon sentiment le plus présent, celui qui hantait mes rêves et rendait visite à mes cauchemars; ma soif de vengeance. J’avais beau me répété que le tuer ne me satisferais pas, que sa mort n’allait pas m’apporter de la joie mais je continuais de vivre en la nourrissant. Je ne vivais que dans ce but. Rien d’autre ne m’importait réellement. Dans un coin de mon esprit, le sourire de Nuage de Vigne s’imposa par elle-même. Enfin, je ne dirais pas que rien au monde pourrait me faire plaisir à part ma revanche mais ça restait l’une des choses les plus importantes pour moi. Je me devais de le faire. C’était ma bouée de sauvetage, la main qui m’empêchait de tomber dans le néant qui m’attendait sous mes pattes et le temps passé en compagnie du Clan retardait davantage cet instant. Le recul n’était pourtant pas permis mais je continuais à repousser le jour où je devrais bien le faire. Je devais prendre une décision, maintenant. La rage bouillonnant dans ma tête, je plantai à maintes reprises mes griffes dans le sol pour essayer de l’évacuer à travers le sol et j’en profitai pour réfléchir au choix que je devais prendre. Ce n’était pas le moment de faire une scène devant Solstice d’Été, car ça me forcerait à lui devoir des explications. Impliquer une autre personne dans mon histoire serait une personne de trop connaissant ce qui m’était arrivé. Je n’avais aucun droit de lui imposer ma triste vie sur les épaules comme un poids supplémentaire. Elle avait d’autres soucis à régler, plus de joie que j’en aurai un jour. Elle n’était pas obliger d’en savoir plus que ce qu’elle savait déjà. Pour elle, je n’étais qu’un pauvre chaton recueillit par le Clan du Tigre et qu’il y a grandi comme si c’était chez lui. Point. L’avant ne la concernait pas. Penser ainsi parait méchant et dur mais au fond, je faisais ce que je croyais qui était le plus juste pour elle, accessoirement, pour moi aussi. Connaissant cette guerrière avec ce que je savais d’elle, Solstice d’Été tenterait par tous les moyens de m’empêcher de quitter le Clan et pour cause de fierté personnelle, je partirais avec la culpabilité de l’avoir laisser derrière. Alors je me dis que freiner l’expansion de notre lien mentor/apprenti ne ferait de mal à personne. C’était la meilleure chose à faire en ce qui nous concerne. Ce sera la même manière de procéder qu’avec Nuage de Vigne. Amour ou non, la chatte du Clan adverse serait considérer comme un obstacle à ma raison de vivre. Certes cruel, cette pensée était la plus sensée que je n’aie jamais eue depuis ma rencontre avec elle. Aucune des deux, mon mentor et Nuage de Vigne, avaient besoin de partager mon malheur et en souffrir lorsque viendra le temps des adieux. Je fermai les yeux et me fis cette promesse. Une décision difficile que je ne comptais pas revenir dessus plus tard. Elle était marquer dans ma tête et elle y resterait jusqu’à ce que j’eus accompli mon devoir. Caresse de Lune, Plume de  Soleil, Nuage de Vigne et maintenant Solstice d’Été. Toutes ses personnes qui au fur et à mesure sont devenus précieuses à mes yeux sont désormais une étape à franchir pour pouvoir me venger en toute tranquillité. Il me faudra un jour briser ces liens qui me rattachent à eux et leur permettre de vivre une vie sans ma présence. Cruel. Ce mot illustrait avec perfection ce que je ressentais mais après des mois d’incertitude et de réflexion, mon choix était désormais fait mais par respect pour mon mentor et tout ce qu’elle a entreprit pour moi, je partirai seulement après avoir obtenu mon titre de guerrier. Ainsi, elle n’aurait pas l’impression d’avoir perdu son temps avec son apprenti. J’ouvris les yeux et me préparai mentalement avant de les lever de nouveau vers Solstice d’Été. À cet instant, je pus enfouir ma culpabilité dans l’ombre de mon cœur et la regarder avec une expression neutre. J’étais redevenu l’ancien Nuage Sans Couleur, celui si blanc mais pourtant si sombre aux yeux rubis mystérieux.

J’étais prêt. Solstice d’Été finit par reprendre la parole, m’annonçant que nous allions retourner aux alentours du camp pour voir comment je me débrouillais au combat et rajouta qu’elle avait envie de voir ce qui lui restait à m’apprendre. J’hochai la tête pour lui montrer que sa décision ne me dérangeait aucunement tout en observant la forêt. Cette forêt qui semblait si anodine aux yeux de tous était pour moi un lieu d’horreur et de misère gravé dans mes souvenirs les plus noirs que je possédais. Ce que me proposait mon mentor était plus un soulagement que de la joie à l’idée de perfectionner mes techniques de guerrier. Elle prit le mulot que j’avais abattu et fit demi-tour, le museau pointé dans la direction du camp. J’imitai ses mouvements et nous nous mîmes en marche vers le chemin de retour. Plus la distance entre le bois se raccourcissait, plus je me sentais léger. S’éloigner de ce lieu maudit me procurait un grand bien. Solstice d’Été ne savait pas à quel point je lui étais reconnaissant. La marche vers le campement me sembla plus courte que l’aller et en moins de temps qu’il faut le dire, nous étions devant l’entrée de l’habitation provisoire du Clan du Tigre. Au lieu d’y entrer, Solstice d’Été m’entraîna dans une petite clairière entourée de conifères non loin de là et s’arrêta au centre, où nous pourrions nous entraîner sans être limité par l’espace. Elle se tourna face à moi et se mit en position d’attaque. Elle me lança le signal de départ, m’invitant à l’attaquer. Sauf que son enthousiasme sonnait faux. Je fis comme si de rien était et me mit en mode offensif. Je lui tournai autour, cherchant une ouverture, essayant d’analyser par simple coup d’œil ses forces et ses faiblesses. Après une analyse rapide, mon constat fut le suivant : Solstice d’Été étant assez menue, j’en déduis que sa principale force était sans doute sa vitesse. Un avantage qui m’handicapait un peu vu ma plus grande stature mais qui n’assurait pas ma défaite pour autant. Si j’avais l’occasion de créer une ouverture dans sa défense, j’en profiterai pour la plaquer au sol et la maintenir ainsi jusqu’à abandon de sa part. Mais toute stratégie a son point faible non? Je devais trouver un plan de secours, jusqu’au cas où Solstice d’Été me réserverait un joker. Étant donner la vitesse que je lui attribuais, il y avait de forte chance qu’elle réussisse à éviter le piège et tourne la situation en sa faveur. Hum… À la limite, j’avais toujours la possibilité de lui porter un coup puissant pour la déstabiliser mais encore là, rien ne garantissait la réussite du plan. Avant toute chose, il fallait que je la teste. C’était la meilleure décision que je pouvais prendre vu la situation. Petite taille n’égalait pas manque de puissance et se laisser tromper par l’apparence de son adversaire serait fatal sur le champ de bataille. Sur ce, j’accélérai ma vitesse de rotation autour de Solstice d’Été, observant de manière pointilleuse sa position avant de bondir vers ce que je considérais comme étant son angle mort, redoublant désormais d’attention à tous ses mouvements, défensifs et offensifs, prêt à établir une stratégie en conséquence. J’allais avoir la chance de goûter à la puissance de ce fier membre du Clan du Tigre.

__________________________________


Castle of Glass
Bring me home in a blinding dream, through the secrets that I have seen.Wash the sorrow from off my skin and show me how to be whole again.


PRESENTS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Solstice d'Été
Guerrière du Clan du Tigre



Féminin
● Nombre de messages : 397
● Je suis arrivé(e) ici le : 29/12/2011
● Age : 17
● Mentor/Apprenti(e) : Mentor : Buse des Îles/Apprenti : Pelage de Renard & Nuage sans Couleur

MessageSujet: Re: Entraînement n°1 [Nuage sans Couleur]   Mer 18 Juin - 14:06

[Désolé pour le retard et la qualité du RP é_è]

Nuage sans Couleur ne perdit pas son temps. Déjà il tournait autour de la chatte tigrée avec vitesse. Son regard était déterminé, et sa concentration évidente. Solstice d'Eté admirait cette qualité que peu d'apprentis possédaient aussi tôt : le réfléchi. Son novice faisait parti de ces privilégiés, elle en était certaine. Il n'était pas comme les autres. Il paraissait plus mature, plus puissant, plus courageux, plus déterminé et plus entraîné. C'était certainement dut à son âge, mais également au fait qu'il ne semblait pas totalement bien intégré au Clan. La chatte grise stoppa ses réflexions là et elle se concentra sur le chat blanc. Celui-ci bondit sur elle. Il était rapide pour sa carrure imposante, mais pas assez pour la tigrée qui était plus entraînée. Grâce à la puissance de ses pattes arrières, Solstice d'Eté bondit le plus haut possible et retomba sur le dos de son novice. Elle planta ses griffes dans le sol pour le maintenir couché.

- Pas mal du tout Nuage sans Couleur! Tu m'aurais eut si tu n'avais pas mis autant de temps à te décider sur ce que tu comptais faire. Il faut être plus rapide dans un combat! Réfléchir c'est bien, mais analyser vite et y aller à l'instinct peut s'avérer très utiles également. Je noterai également que tu es très puissant et que tu seras certainement plus habile dans le corps à corps avec un guerrier du même gabarit que toi. Nous devons tout d'abord travailler sur ta vitesse : il n'y a pas de miracle pour ça. Il faut s'entraîner tous les jours. Courir, courir et courir! Pour ce qui est de ta puissance ..

Solstice d'Eté relâcha son novice et se leva. Elle s'ébroua automatiquement et se plaça au milieu de leur nouveau terrain d'entraînement. Ses pattes fermement encrées dans le sol, elle contracta tous ses muscles et se transforma presque en rocher bien solide. Elle jeta un regard à Nuage sans Couleur. Voyons la puissance de son cher novice!

- Attaque-moi de toutes tes forces! Je ne bougerai pas. C'est juste pour voir ta force. Surtout, ne te retiens pas. Plonge sur moi comme sur un rongeur! Aller, maintenant!

Solstice d'Eté serra les crocs. Nuage sans Couleur était musclé et fort, il ne pouvait y avoir de confusion sur sa force physique, elle était réellement là! Elle s'attendait donc à un choc violent. Mais elle devait quand même évaluer la puissance qui sommeillait dans le corps de Nuage sans Couleur.

__________________________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Nuage Sans Couleur
Ancien membre



Féminin
● Nombre de messages : 838
● Je suis arrivé(e) ici le : 27/01/2012
● Mentor/Apprenti(e) : x

MessageSujet: Re: Entraînement n°1 [Nuage sans Couleur]   Ven 20 Juin - 14:22

    Rivaliser avec une guerrière aguerrie était beaucoup plus forçant et réfléchi qu’une simple bataille avec un novice effronté. Du jamais vu après avoir si souvent combattu ses jeunes apprentis qui ne pensaient qu’avec leur force brute. Comparé à eux, les vrais guerriers ne méritaient pas leur titre simplement pour décorer. Elle était forte, vraiment. Un talent que j’acquerrais seulement en dépassant mes limites et ne jamais baisser les bras face à mon adversaire. Plus que ce qu’elle laissait paraître, mon mentor savait comment se battre contre un chat plus puissant dans le physique qu’elle. Ce fut donc sans surprise que la guerrière réussit à contrer mon offensive en sautant dans les airs. Pour bonus, elle eut aussi la brillante idée de me retomber dessus, pour me maintenir au sol et ainsi gagner l’avantage décisif sur moi. En temps réel, un guerrier ennemi ne se serait jamais contenté de planté solidement ses griffes pour me tenir en place. Il m’aurait tué sur le champ, sans l’ombre d’un doute ou d’hésitation. À l’heure qu’il est, je serais mort. Forcé à rester coucher dans cette position de faiblesse, je tentais de voir ce qui avait pu arriver pour que je me trouve dans cette situation peu… confortable. J’ai pourtant été vite dans mon mouvement, alors que s’est-il passé? Solstice d’Été serait telle si bonne qu’elle aurait prévu mon attaque en avance? Sachant pertinemment quand et où j’allais la frapper et ainsi, éviter en conséquence? Pour moi, qui était plutôt du genre à réfléchir avant de bondir, était assez surpris qu’elle ait pu faire une telle chose. Experte en combat hein? Je suppose que c’est pour sa grande faculté à voir dans les mouvements de l’ennemi et agir pour contre attaquer qu’elle a pu obtenir son titre de guerrier à part entière. À moins que ce soit moi qui me surestime et que du coup, je prenne mon mentor de haut étant donné que je me suis fait une mauvaise idée de mon niveau actuel? Une chose est sûre, c’est qu’il me faut m’améliorer si je veux un jour me frotter à mon paternel. Avec cette puissance et ma vitesse, j’avais un avantage certain contre lui mais je connaissais surtout son talent de génie pour deviner et prédire les attaques d’un ennemi. C’est la principale raison pour laquelle moi, ma mère et mon père avions réussi à vivre si longtemps en tant que solitaire dans la forêt, surtout lorsque la saison froide frappait à nos portes. Il avait toujours trouvé le moyen le plus intelligent de nous trouver à manger. Et puis, j’étais un jeune chaton à l’époque. Même si cela faisait plusieurs années que je m’étais enfui, mon père n’était pas si vieux que ça, alors il avait même pu devenir plus fort physiquement qu’avant. Ne jamais se fier au souvenir de force du passé. Tout le monde progressait, c’était inévitable. Le recul est impossible, c’est seulement l’intensité de ton entraînement qui fait un sorte que ton entourage voit les progrès que tu fais.

    - Pas mal du tout Nuage Sans Couleur! Tu m’aurais eu si tu n’avais pas mis autant de temps à te décider sur ce que tu comptais faire. Il faut être plus rapide dans un combat! Réfléchir c’est bien, mais analyser vite et y aller à l’instinct peut s’avérer très utiles également. Je noterai également que tu es très puissant et que tu seras certainement plus habile dans le corps à corps avec un guerrier du même gabarit que toi. Nous devons tout d’abord travailler sur ta vitesse : il n’y a pas de miracle pour ça. Il faut s’entraîner tous les jours. Courir, courir et courir! Pour ce qui est de ta puissance…

    Alors, mon principal problème était mon temps de réaction? Finalement, Solstice d’Été n’était pas l’analyseur de talent que j’ai cru avoir à faire. C’était simplement le fait que je ne me décidais pas assez vite. Ainsi, il fallait que je travaille sur ce point faible. Attaquer rapidement pour ne laisser aucune occasion à l’adversaire d’agir le premier. Dans un combat, je suppose qu’il est très important de ne pas laisser l’ennemi mener le jeu. Même si ton but est de lui faire croire qu’il dirige tout, il est primordial de rester le maître du terrain. Sans cela, il serait impossible aux guerriers de connaître l’issue du combat puisque qu’il en a perdu tout contrôle. Solstice d’Été m’apprenait des trucs bien utiles sur moi-même et cela m’aidait à me donner un niveau. Je n’étais pas assez imbu de moi-même pour me surestimer et je trouvais important de savoir de quoi j’étais capable et de repousser mes limites pour ensuite m’améliorer. Être en compagnie d’un vrai combattant me permettrait d’accomplir des miracles lorsque viendrait le temps de quitter le Clan à la recherche de mon très cher père… Je ne voulais pas rendre triste mon mentor quand je partirais et je ne voulais pas lui donner l’impression d’avoir tout fait ces efforts pour rien. L’idée me trottait dans la tête depuis un certain temps et je me rendais progressivement compte que je m’étais légèrement attaché au Clan au point de ressentir une petite douleur lorsque venait mes plans pour la suite de ma vie. Peut-être devrais-je revenir parmi les membres du Tigre une fois ma vengeance accomplie? Solstice d’Été se retira de sur moi, me faisant ainsi revenir dans la situation de la réalité. Elle se leva, prenant la peine de retirer la poussière sur son pelage et se positionna sur le terrain d’entraînement en son centre, les pattes fermement encrées sur le sol, les muscles contractés. J’en profitais pour oublier ce que j’avais dans la tête et me relevais par la même occasion, me demandant à quoi elle pouvait bien jouer, debout comme ça, tel un rocher qui tente de résister à une tornade.

    - - Attaque-moi de toutes tes forces! Je ne bougerai pas. C'est juste pour voir ta force. Surtout, ne te retiens pas. Plonge sur moi comme sur un rongeur! Aller, maintenant!

    Je n’étais pas obligé d’être un génie pour savoir que Solstice d’Été avait le visage contracté lui aussi, prêt à recevoir un choc violent. De mon côté, je la regardais, les yeux écarquillés par la surprise de sa demande pour le moins surprenante. Elle se laisserait frapper par moi à puissance max, sans bouger et tout encaisser? Elle ne manquait pas de courage ce mentor! C’était du jamais vu comme demande. Même avec Ombre de Lune, je n’avais jamais tenté quelque chose comme tel! Mais puisque qu’elle le demande… Je m’élançais dans sa direction, faisant garde à ne pas foncer en ligne droite pour lui prouver que je n’étais pas un inconscient et que je me comportais comme dans un vrai champ de bataille, même si je ne faisais que suivre un simple entraînement. Je plaçais toute la force qu’il m’était possible de mettre dans ma patte gauche et la frappa violemment. Sans surprise, je vis Solstice d’Été perdre un peu l’équilibre, sans toutefois tomber comme une masse à terre. Une chose est sûre, elle se termina dans une position différente de celle du début, c’est-à-dire les pattes arrières légèrement reculés pour lui permettre de retrouver son point d’appui et son équilibre.

    - Ça va? Je ne voudrais pas faire mon apprenti gâté mais je préférerais courir dans le but d’améliorer ma vitesse. Je sais bien que mes coups sont forts… mais ce n’est pas que la force brute qui compte dans un combat. Et puis… je suis sûr qu’avec toi, je finirais par devenir un vrai lièvre!

    J’attendis qu’elle se relève d’elle-même, espérant sincèrement qu’elle allait accepter. Ce n’était pas trop mon genre de vouloir lui imposer ce que je voulais faire, c’était elle qui décidait malgré tout. Un refus de sa part de me vexerait pas, mais j’avouais avoir une préférence dans le domaine de l’agilité que dans celui de la force.

__________________________________


Castle of Glass
Bring me home in a blinding dream, through the secrets that I have seen.Wash the sorrow from off my skin and show me how to be whole again.


PRESENTS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Solstice d'Été
Guerrière du Clan du Tigre



Féminin
● Nombre de messages : 397
● Je suis arrivé(e) ici le : 29/12/2011
● Age : 17
● Mentor/Apprenti(e) : Mentor : Buse des Îles/Apprenti : Pelage de Renard & Nuage sans Couleur

MessageSujet: Re: Entraînement n°1 [Nuage sans Couleur]   Mar 22 Juil - 11:14

Nuage sans Couleur sembla assez surpris par la demande de Solstice d'Eté. Mais la jeune chatte savait ce qu'elle faisait. Elle était une femelle, fine et rapide, pas comme les mâles bien robustes! Elle savait qu'elle n'était pas bien forte mais qu'elle pouvait compenser. Si elle voulait tester la force de son apprenti, c'était pour pouvoir adapter l'entraînement. S'il était fort, elle se concentrerait avant tout sur sa vitesse et reviendrait plus tard sur sa robustesse. S'il était moins fort qu'elle l'avait prédit, elle alternerait les deux Il fallait éviter qu'il se muscle trop vite, sinon il deviendrait bien lent! Il fallait équilibrer, trouver le bon équilibre.

Le chat blanc plongea sur la chatte qui se cramponna de toutes ses forces au sol. Le novice frappa avec sa patte gauche. Un coup puissant qui aurait certainement assommé un apprenti ou un très jeune guerrier, sans aucun doute! Comme elle s'en doutait, Nuage sans Couleur était fort. Elle sourit et reprit son équilibre, quittant sa position un peu trop contracté pour une meilleure, assise au sol, elle se sentait déjà mieux! Son apprenti parla avant qu'elle n'est eut le temps de lui exposer son analyse. Elle l'écouta attentivement.

- Ça va? Je ne voudrais pas faire mon apprenti gâté mais je préférerais courir dans le but d’améliorer ma vitesse. Je sais bien que mes coups sont forts… mais ce n’est pas que la force brute qui compte dans un combat. Et puis… je suis sûr qu’avec toi, je finirais par devenir un vrai lièvre!


Solstice d'Eté ne put retenir son sourire. Ce n'était pas vraiment le compliment de Nuage sans Couleur qui la rendait heureuse, mais de voir que déjà un petit lien se créait entre eux! Finalement, le chat blanc n'était pas un monstre! Il était sympathique mais pas comme les autres. Il était gentil à sa manière, et pas avec tout le monde ... Par exemple, lui et Echo de Minuit ne semblait pas les plus complices du monde ... La pauvre guerrière devait avoir comme apprenti l'un des "ennemis" de son amour. Elle gérait plutôt bien pour l'instant. Et puis, elle n'y pouvait rien s'ils ne s'entendaient pas plus que ça! Elle, elle devait se concentrer sur l'entraînement du chat blanc. C'était très important. Elle-même avait eut un entraînement chaotique, elle ne voulait pas que Nuage sans Couleur vive la même chose! Déjà que son mentor n'avait pas put terminer son apprentissage ...

- Oui tu as raison Nuage sans Couleur. Tu es très fort! Tu peux continuer de t'améliorer un peu en proposant des petits combats aux apprentis plus âgés ou du même âge que toi. Je suis même certaine que certains jeunes guerriers seraient heureux de t'aider! Il faudra donc se concentrer sur ta vitesse. Ne t'inquiète pas, tu as encore quelques lunes devant toi pour t'améliorer! La vitesse s'améliore toute notre vie.

La chatte grise fit une pause et observa les environs. La clairière était presque de forme ovale, plutôt grande. C'était parfait, ça faisait comme un parcours de course! La jeune mentor reposa son regard sur Nuage sans Couleur.

- Tu vas te mettre vers ce grand arbre là-bas et faire le tour de la clairière jusqu'à revenir vers lui! Je vais compter combien tu mets de temps, et chaque jour nous verrons ta progression! Puisque tu connais déjà quelques techniques de combat et de chasse, je te proposa de te laisser tes après-midi de libre afin que tu puisses courir. N'oublie pas de te reposer de temps en temps par contre. Aller, c'est parti! Va te mettre en place.

Elle attendit que son novice soit en place et donna le départ. Elle compta dans sa tête le nombre de secondes qu'il mettait. Voyons voir s'il était rapide ...

__________________________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Rêve Noir
Guerrière du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 5355
● Je suis arrivé(e) ici le : 03/09/2012
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : Mistral Glacé (ex) ; Étoile du Tyran (ex) || AUCUN

MessageSujet: Re: Entraînement n°1 [Nuage sans Couleur]   Lun 27 Oct - 22:56


[Je lock et déplace par manque d'activité. Si vous voulez récupérer ce post, envoyez simplement un MP à un administrateur ou à un modérateur.]

__________________________________



: . anciennement . :
 

Nuage Noir parle en #000010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Entraînement n°1 [Nuage sans Couleur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: LES ARCHIVES :: BACK TO THE PAST :: Terres Libres & Etoiles-