« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Seul [Pv Nuage Noir]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Seul [Pv Nuage Noir]   Ven 10 Jan - 16:35


Seul



    J'étais d'humeur mélancolique et il faut dire que cette satanée pluie n'arrangeait pas les choses. J'étais – à la base – partit chasser mais je m'étais fais surprendre par une pluie torrentielle qui m'avait obligé à m'abriter sous les feuilles accueillantes d'un grand chêne.  Pas un brin de soleil en vue, simplement cette masse grise et cotonneuse qui avait subitement envahie le ciel. Je creusais un trou dans la terre pour enterrer le maigre gibier que j'avais attrapé: deux souris. Je n'étais pas fier, mais au moins j'avais une excuse valable: ce temps affreux. Je secouais mon pelage pour enlever les quelques gouttes qui s'y étaient faufilées. En mettant de côté les quelques défauts de la pluie  – enfin qui en étaient mes yeux – j'en aimais bien certain côtés: l'odeur des gouttes labourant la terre et le bruit apaisant des perles d'eau contre le sol. Il m'arrivais de me lever la nuit, et – en restant au pas de ma tanière – de regarder le ciel à son œuvre. Mais j'avais horreur de me faire surprendre par celle ci. Je me sentais seul, même si je ne voulais me lier à d'autre personnes il arrivait parfois que cela se fasse sentir, comme une pique amère qui se plantait dans mon cœur et qui ne voulait en sortir. Jamais je ne laissais paraître ça, mais cela me faisais souffrir. Je frottait ma tête contre le tronc d'arbre humide comme seul réconfort. La nature était ma seule amie et je pouvais facilement apitoyer tous les chats du monde rien qu'avec ma sociabilité. Ma vie était un petit chemin battu qui sillonnait au milieu de la brousse, parfois de grand fossés s'y creusaient ou de grandes collines y apparaissaient mais dans tous les cas c'était seul que j'acheminais ma route. Après m'être apitoyé lâchement sur mon sort, je décidais de me coucher par terre en attendant la fin de l'averse. Je posais délicatement ma tête sur mes pattes et sentis mes paupières s’alourdirent puis doucement ma conscience glissa dans le sommeil.
Revenir en haut Aller en bas

Mon identité.
Relationship :
Rêve Noir
Guerrière du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 5355
● Je suis arrivé(e) ici le : 03/09/2012
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : Mistral Glacé (ex) ; Étoile du Tyran (ex) || AUCUN

MessageSujet: Re: Seul [Pv Nuage Noir]   Dim 9 Mar - 0:03



Seule
feat Esprit du Loup

Le règne de la nuit prenait peu à peu fin. Celui du jour et de son sultan, le Soleil, n'allait donc pas tarder à prendre vie, à commencer. Malgré le levé imminent du Soleil, le ciel ne s'éclaircissait pas d'un poil. Depuis le milieu de la nuit, celui-ci avait été envahit par une multitude de nuages sombres qui n'avaient, depuis leur apparition, pas cessé de déverser le liquide qu'ils contenaient sur la forêt, au grand désarroi de ses habitants. Les faibles rayons du soleil qui arrivait à passer à travers les nuages n'atteignaient malheureusement pas le camp du Clan du Lion. Celui-ci était aussi froid que la peau d'un serpent lors de la mauvaise saison. Pour une fois, ce ne fus pas la lumière qui arracha Nuage Noir des bras de Morphée mais l'humidité ambiante et les lourdes gouttelettes qui passaient à travers le toit de la tanière des Apprentis et qui venaient s'écraser sur le joli museau de la chatte. Elle entrouvrit les yeux alors qu'une nouvelle goutte se pressait sur sa truffe. Celle-ci roula le long de son museau rose et finit sa chute dans la litière de mousse de la novice. Nuage Noir soupira bruyamment, au risque de réveiller un de ces camarades. Elle était de mauvaise humeur à présent. Être réveillé ainsi ne lui plaisait pas et ne plaisait sûrement à aucun matou. Pourquoi est-ce qu'il fallait que cela tombe sur elle ? Rageant un peu plus, elle se releva gauchement et quitta rapidement la tanière des Apprentis dans laquelle elle dormait depuis maintenant plus d'une lune. Elle ne manquerait pas d'aller râler pour que l'on répare le toit de cette fichue grotte. Elle ne voulait plus être réveillée de la sorte et elle ne le serait plus. Si personne ne voulait se charger de réparer la tanière alors elle prendrait un peu de son titanesque temps libre pour le faire elle-même. De la sorte, elle obtiendrait ce qu’elle désir, un nid au sec et de plus, elle serait occupée durant au moins un petit moment. A l’extérieur, elle fit mouillée en moins de temps qu’il en faut pour le dire. C’est trempée et de mauvaise humeur qu’elle rejoignit le dessous du promontoire afin de s’abriter de l’intempérie. Elle serait déjà mieux que dans la tanière laissant passer l’eau et mieux que sous la pluie elle-même. Elle ne connaissait rien de mieux pour empêcher la pluie de mouiller son pelage : la pierre était le seul matériau, à sa connaissance, qui ne laissait pas l’eau ruisseler sur les félins. Profitant de ce moment au sec, la féline s’étira gracieusement et délicatement, passant d’une position haute à une position basse afin de haler tous ses muscles endoloris par la nuit qu’elle avait passée et renforcés par la pluie qui avait imbibée sa litière. La femelle grogna rien qu’en repensant à la nuit qu’elle venait de passer. Elle n’avait presque pas fermée l’œil de la nuit à cause de cette satanée pluie qui semblait ne pas vouloir s’arrêter. Nuage Noir perdit sa patience qui n’était déjà pas très grande, pas très développée. Elle chercha du regard une tâche qu’elle pourrait exécuter, quelque chose qu’elle pourrait faire pour se rendre utile au lieu de rester apathique à se protéger de quelques gouttes d’eau. Même en fouillant le camp du regard de fond en comble, elle ne vit rien qu’elle pouvait faire seule et sans autorisation préalable. La jeune Apprentie se demanda si elle devait attendre que quelqu’un se réveille pour lui demander de l’emmener chasser ou que sais-je encore ou bien si elle devait partir sans prévenir personne. Au fond, si elle attendait, elle risquait de traîner dans les pattes d’un Guerrier ou d’une Guerrière plus qu’autre chose. Et puis, tout le monde avait prit l’habitude de la voir indépendante depuis la chute de Mistral Glacé, son mentor. Depuis, celui-ci n’avait put continuer son entraînement si peu commencé et la chatte était contrainte d’errer dans le camp sans pour autant profiter de son mentor comme pouvait le faire les autres Apprentis. La jeune chatte en était particulièrement affectée et s’échappait souvent dans la forêt pour parfaire elle-même son apprentissage, se fiant uniquement à son instinct. Elle prit sa décision en quelques instants : elle partirait seul chasser pour son Clan afin de se rendre utile et pour améliorer ses techniques de traques et de chasses. Sans plus attendre, elle se risqua au dehors de son abri de fortune et fila vers la forêt. Une fois qu’elle eut pénétré dans celle-ci, elle se mit à humer toutes les odeurs qui émanaient de la somptueuse forêt. La plus forte odeur était bien sûr celle de la pluie, mais en se concentrant un peu plus sur les autres parfums, on pouvait discerner les odeurs de quelques proies. Une odeur plus forte, plus importante et plus fraiche que les autres attira l’attention de la belle novice. Elle prit donc la décision de suivre cette odeur qui semblait être la plus prometteuse. Au fond, elle voulait avoir le plus de chance d’attraper du gibier et puisqu’elle n’était déjà pas très douée, autant suivre des pistes fraiches plutôt que des pistes éventées et ayant une infime chance d’aboutir à une proie. La femelle ne se fit pas prier et remonta rapidement la piste mi-silencieusement mi-gauchement. Nuage Noir put enfin entrevoir la proie qu’elle convoitait. Celle-ci grattait la terre humide sûrement à la recherche d’un petit quelque chose à manger. Parfait pour Nuage Noir. Elle s’approcha aussi silencieusement que possible, levant ses pattes pour ne pas chuter dans une pierre et faisant attention où elle mettait les pattes. Elle fléchit sur ses membres puissants et bondit sur la pauvre souris qui n’eu pas le temps de fuir. La jeune novice abattit rapidement la proie qu’elle tenait entre ses pattes boueuses et remercia le Clan des Étoiles pour la vie qu’il venait de donner pour nourrir les vivants. Elle prit rapidement le petit corps sans vie de la souris et la porta le temps de trouver un endroit au sec pour l’enterrer et partir à la recherche d’une autre part de nourriture. Au lieu de trouver ce qu’elle convoitait, elle fit la découverte d’une boule de poil sombre couché au pied d’un majestueux chêne. Prise de panique et de peur, la jeune chatte s’approcha rapidement de la boule de fourrure, en espérant que celle-ci soit toujours vivante. Lorsqu’elle fut assez près pour voir les mouvements respiratoires de la chatte, elle soupira lourdement et posa délicatement sa proie au sec. Le matou qui était allongé au pied de l’arbre semblait dormir. Lorsqu’elle huma l’air, l’odeur caractéristique de son Clan emplit ses narines. Elle connaissait ce félin puisqu’il appartenait visiblement à son Clan, mais comment mettre un nom sur une boule de poils sale ? Et si le matou était blessé ? Et si sous cette apparence sereine se trouvait un Guerrier qui souffrait le martyr ? Cette idée envahit l’esprit et l’âme de la chatte. Prise de panique, elle posa sa patte sur la poitrine du chat et la secoua. Elle tenait à être sûre qu’elle n’assistait pas à la disparition d’un membre de son Clan. Les mots vinrent naturellement :

« Esprit du Loup ? Est-ce que tout va bien ? »

En moins de temps qu’il en faut pour le dire, les yeux de Nuage Noir se transformèrent. Une lueur de frayeur prit une place majeure dans les pupilles de la chatte. Elle n’aimait pas ne pas savoir et pensait toujours au pire avant de penser au meilleur. Elle s’imaginait déjà devoir porter la dépouille du matou au Camp et annoncer à tout le monde qu’elle ne lui était pas venu en aide parce qu’elle était tout simplement inconsciente du danger. La jeune chatte foudroyait le matou sal du regard. Elle s’attendait à tout instant qu’il se lève et qui la rassure mais celui-ci semblait ne pas vouloir se réveiller ou ne pas vouloir sortir de son coma. C’est donc dans la peur que la chatte patienta, attendant le réveil miraculeux d’Esprit du Loup.

© Codage par Waize rien que pour sa Patoune ♥


__________________________________



: . anciennement . :
 

Nuage Noir parle en #000010


Dernière édition par Nuage Noir le Mer 14 Mai - 13:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Seul [Pv Nuage Noir]   Sam 22 Mar - 20:34

Seul
Esprit du Loup & Nuage Noir


Mes pattes touchaient à peine le sol. J'avais l'impression de voler. Un sol de mousse verte s'étendait à perte de vue et mes coussinets s'y complaisaient, bientôt le tendre tapis devint blanc, plus je courrais plus mes pattes s'enfonçaient dans cet espèce de coton, le pire c'est que je ne pouvais m'arrêter. Bientôt je nageais dans ces nuages, m'y enfonçant de plus en plus, poitrine, cou, museau, dans ce néant blanc seule mes deux petites oreilles grises dépassaient ce qui donnait une vue étrange. Puis c'était la chute, mon petit corps fragile dans le grand ciel bleu, j'étais rejetté du ciel, le clan des étoiles refusait-il ma venue ? Un simple guerrier ne pouvait-il recevoir des messages de l'humble clan ?  Un peu froissé je me heurtais violemment au sol. Cette fois l'espace était gris, tapissé d'une matière que l'on ne trouvait pas dans la nature, qui rappait les pattes et les brûlaient. Un grondement sourd se fit entendre un monstre lumineux fonçait, droit sur moi, terrifiant, énorme. Je me lançais alors dans une course effrénée. Je ne jetais qu'un regard à mes pattes recouvertes de sang, doucement tout s’évapora autour de moi.

« - Esprit du Loup ? Est-ce que tout va bien ? 

J’agitais les oreilles en signe de mécontentement. Je n'aimais pas que l'on me réveille, surtout lorsque j'avais besoin de connaître la fin de mon rêve. Je notais dans un coin de ma tête que même dans mes rêves j'étais seul, cela ne pouvais qu'être désespérant.  Lorsque j’ouvris les yeux, sortant doucement des vapes du sommeil, je me rendis compte qu'une gracieuse chatte noire se tenais face à moi. Ses deux yeux ambres mes fixaient d'une lueur inquiète. Je soulevais doucement la tête de mes pattes, puis m'étirais. Me rappelant qu'elle m'avait posée une question je répondis :

- Hmm oui.

Puis lui tournant le dos je scrutais le paysage, durant mon cours sommeil la pluie n'avait pas cessée, mon poil était encore humide. Je revins en face d'elle et m'assis.

- Pourquoi es-tu si inquiète?

Au dessus de nos têtes le ciel gronda. La tempête n'était qu'a son début. J'aurais pu me foutre royalement de sa petite personne mais je n'avais nullement l'intention de changer d'abris, et puis me socialiser ne me tuerais pas. Je décidais de prendre ce temps – qui ne serait de ce fait pas perdu - pour m'intéresser pour une fois à un chat qui vivait près de moi, avec qui je cohabitais dans le même clan et que je croisais sûrement tous les jours.

- D'ailleurs que fais-tu ici? Il me semble que tu es... euh apprentie?»

Cela prouvait encore une fois à quel point je ne me souciais peu des chats qui m'entouraient, j'aurais dû savoir quel chat était apprenti, guerrier ou même ancien.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mon identité.
Relationship :
Rêve Noir
Guerrière du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 5355
● Je suis arrivé(e) ici le : 03/09/2012
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : Mistral Glacé (ex) ; Étoile du Tyran (ex) || AUCUN

MessageSujet: Re: Seul [Pv Nuage Noir]   Jeu 17 Avr - 23:44



Seule
feat Esprit du Loup

La frêle lueur d’inquiétude qui était apparu quelques instants plus tard n’était plus, du moins, elle n’était plus cette petite lueur qu’elle avait été. Elle avait attaqué le reste des yeux de la belle chatte comme une maladie infeste toute une tanière durant une nuit de la Mauvaise Saison. Nuage Noir voyait rouge, elle n’aimait pas être confronté à cette situation. C’était bel et bien la première fois, mais ça n’en restait pas moins désagréable. Elle se rappelait très bien d’il y a un moment déjà, lorsqu’elle s’était retrouvé à une autre situation choquante, mais en tout aspect différente. Elle était partit avec son mentor s’entraîner dans la forêt, elle était censé faire l’anodin tour du territoire, au lieu de quoi, son mentor avait grimpé gauchement sur un arbre et s’était écrasé en un choc contre le sol froid de la forêt. Nuage Noir, bizarrement, avait eut un sang froid extraordinaire et n’avait pas paniquée un seul instant. Elle avait pris son mentor sur son dos et l’avait trainé tant bien que mal jusqu’à ce qu’elle croit une patrouille qui lui était venu en aide en portant la dépouille inanimée du matou cendré. Bien qu’il s’en était sortit, Nuage Noir garderait une trace de cet effroyable jour durant toute sa vie. Depuis ce jour, son mentor n’avait put assumer son entraînement. Elle avait été profondément touchée par cet épisode de sa vie. Depuis, elle errait sans but tantôt dans le camp, tantôt dans la forêt, cherchant à se rendre utile par n’importe quel moyen. Et voilà qu’en essayant de se rendre utile, en partant à la chasse, elle découvrait un corps presque sans vie. Seul le mouvement respiratoire du matou montrait qu’il était bel et bien en vie. Elle avait beau savoir cela, Nuage Noir voyait rouge, rouge partout d’ailleurs. Elle savait bien qu’un chat pouvait encore respirer et rendre le dernier souffle en un instant, elle avait déjà écouté maintes et maintes histoires des anciens traitants de sujets divers et variés de la vie, des clans et de tous autres savoir dont disposaient les anciens. Plusieurs d’entres-eux se plaignaient de la disparition rapide de leurs camarades, rendant ce qu’on appelle le dernier souffle avant eux. Une vague de stress et de peur s’échappa de Nuage Noir lorsqu’elle aperçut les oreilles du matou gris mouillé par la pluie agité les oreilles. Était-ce le vent qui les bougeaient ou bien était-ce un signe volontaire de la part du matou pour signifier qu’il était bien en vie ? La novice au pelage noir redressa la tête et lécha son museau de sorte à l’humidifier et de la sorte, elle sentirait le vent et serait dire si c’était bien lui qui faisait bouger les oreilles d’Esprit du Loup. Tournant la tête à droite, à gauche et de nouveau à droite, la jeune chatte se rendit compte qu’il n’y avait pas de vent, du moins, pas à cet instant précis. Nuage Noir fut soulagée et heureuse lorsque le matou gris releva la tête, révélant des yeux encore ensommeillés. « Voilà qu’est-ce qu’il faisait, » se dit la chatte, « il dormait ! ». La chatte s’en voulut immédiatement d’être si stupide. Et si le matou était venu ici pour dormir tranquillement et qu’elle l’avait dérangé. Elle s’en voudrait alors. Elle espérait de tout son cœur que ce n’était pas le cas et qu’elle n’allait pas avoir le droit à des représailles de la part de ce chat qui semblait pour le coup ne pas avoir aimé ce réveil « forcé ». L’Apprentie noire vit le matou s’étirer et ouvrir la gueule pour parler. Elle se retint de se boucher les oreilles pour ne rien entendre de ce qui allait être dit, mais par politesse et surtout parce qu’elle assumait totalement ses actes, elle ne bougea pas et écouta attentivement le chat :

« Hmm oui. »

Sous ce pseudo grognement, la chatte se retint de faire couler les larmes, elle s’attendait réellement à pire, mais le matou ne semblait pas en avoir fini avec elle. Il ne l’avait pas encore réprimandé pour le réveil, ne lui avait pas encore demandé pourquoi est-ce qu’elle avait cela, ce qu’elle faisait en dehors du camp sans personne et toutes les autres questions habituelles qu’on lui posait si souvent presque systématiquement. Le félin argenté tourna un instant le dos à la chatte au pelage noir charbon et trempé de pluie. Elle s’en sentit profondément affectée. Même s’il ne l’assaillait pas de paroles méchantes et acerbes, le silence et surtout ce geste, de tourner le dos, voulait tout dire pour elle. Le matou lui semblait pourtant calme en apparence, mais au fond, Nuage Noir ne put s’empêcher de deviner une certaine colère au plus profond du félin gris. Nuage Noir dut retenir un sursaut lorsque le matou gris se retourna vers elle et s’approcha. Dans sa tête, elle voulait adoptée la position de défense, celle qu’elle prenait lorsqu’elle était encore une chatonne et que sa mère s’approchait pour la réprimander, elle se retint par fierté, après tout, elle avait grandit et cette position de chaton ne devait plus être adoptée. Le félin gris loup s’approcha et s’assit juste devant le jeune femelle noire toujours aussi inquiète de son sort. Comme pour le seller, il ouvrit la gueule et parla :

« Pourquoi es-tu si inquiète ? »

Le ciel gronda, comme s’il eut été mécontent de la question de matou. Ignorant ce pseudo-signe, le matou continua de parler :

«  D'ailleurs que fais-tu ici? Il me semble que tu es... euh Apprentie ? »

L’attitude de la chatte vis-à-vis du matou changea en un instant. Elle ne savait pas pourquoi, mais l’inquiétude s’était envolé tout aussi rapidement que le poids qu’elle tenait encore il y a quelques instants, lorsqu’elle avait eut peur de la réaction du chat. Après tout, il ne pouvait pas lui faire grand-chose, tout au pire, il aurait put en parler au Chef et celui-ci aurait put la nommer de litières des anciens pendant un certains temps, or, elle s’en occupait déjà tous les jours, par manque d’activités. Autant vous dire que leurs nids étaient propres comme jamais. Revenant à la réalité, la chatte percuta que le matou lui avait posé trois questions. Trois questions auxquelles elle comptait bel et bien répondre. Elle savait tout au fond, qu’il lui poserait ces questions, mais peut-être pas si gentiment. Sans plus réfléchir, elle ouvrit sa gueule et répondit tout aussi naturellement que possible, il n’y avait pas de quoi inventer un baratin pour justifier sa sortie ou quoi que ce soit, étant Apprentie, elle avait le droit de sortir du camp et encore plus parce que personne n’était là pour s’occuper d’elle :

« Et bien pour te répondre sans te mentir, j’étais inquiète pour toi, car vois-tu, tu fais parti intégrante de mon Clan et c’est si inhabituel de voir un félin dormir au creux d’un arbre que j’ai préféré être certaine que tu ne souffrais pas. Pour répondre à tes deux autres questions, je suis bel et bien une Apprentie et ce que je fais là, j’essayais de me changer les idées et ce en chassant. Et toi ? Que faisais-tu ici-là en dehors du camp ? Les litières de la tanière des Guerriers ne sont telles pas plus confortables que cet endroit ? »

Nuage Noir, ayant reprit un peu de confiance en elle et toute peur de la réaction du matou ayant disparu, se redressa un peu et s’assit convenablement en face du matou gris. Elle lui devait le respect puisqu’il était un Guerrier. Au fond, sans le savoir, elle l’admirait déjà pour ce qu’il était : un guerrier. Nuage Noir rêvait, comme la plupart de tous les jeunes félins, qui plus es de jeunes apprentis, de devenir comme lui, du moins de devenir un Guerrier. Cela, elle le rêvait depuis qu’elle était sortit du ventre de sa mère pour prendre connaissance de son milieu naturel. Fixant le Guerrier de façon poli, Nuage Noir enroula sa queue autour de ses pattes et patienta le temps que le jeune Guerrier daigne lui répondre ou non.

© Codage par Waize rien que pour sa Patoune ♥


__________________________________



: . anciennement . :
 

Nuage Noir parle en #000010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Rêve Noir
Guerrière du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 5355
● Je suis arrivé(e) ici le : 03/09/2012
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : Mistral Glacé (ex) ; Étoile du Tyran (ex) || AUCUN

MessageSujet: Re: Seul [Pv Nuage Noir]   Ven 20 Juin - 15:42

Up ?

__________________________________



: . anciennement . :
 

Nuage Noir parle en #000010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Rêve Noir
Guerrière du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 5355
● Je suis arrivé(e) ici le : 03/09/2012
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : Mistral Glacé (ex) ; Étoile du Tyran (ex) || AUCUN

MessageSujet: Re: Seul [Pv Nuage Noir]   Sam 9 Aoû - 15:58

Up ?

__________________________________



: . anciennement . :
 

Nuage Noir parle en #000010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Seul [Pv Nuage Noir]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: LES ARCHIVES :: BACK TO THE PAST :: Terres Libres & Etoiles-