« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Souffrance à transmettre [PV Enfance]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Mon identité.
Relationship :
Rozenwyn
Chat Solitaire



Féminin
● Nombre de messages : 2465
● Je suis arrivé(e) ici le : 23/04/2009
● Age : 21
● Mentor/Apprenti(e) : //

MessageSujet: Souffrance à transmettre [PV Enfance]   Sam 17 Mai - 22:05


Une souffrance à TransmettrePrivé pour Nuage de l'Enfance


Chapitre I - Trop de Lumière...
L
umière. Trop de lumière, beaucoup de trop de lumière.
La blancheur aveuglante du début d'après-midi perçait à travers mes paupières fines. Je fus contraint de les ouvrir, mais je ne pus les garder ouvert deux minutes, tant la clareté était forte. Je ne pus que me rouler en boule, essayant de masquer le soleil avec ma queue, mais trop tard : j'étais éveillée. Je fis alors mine de m'étirer et émit un son plaitif. J'avais le dos encore raide de ma chasse nocturne. Jamais je n'aurais du parcourir autant de territoire en si peu de temps. La chasse était bonne : la fin du printemps avait fait sortir toutes sortes de proies, à mon grand bonheur ; mais je m'étais trop éloignée, disperçant mes proies de part et d'autres des terres, et me contraignant à faire un immense tour pour toutes les rammener dans mon camp de fortune. Ce dernier se résumait à un amas de feuilles sèches et un petit trou pour mettre une réserve de proies. De fait, cette réserve était pleine, et je pouvais m'octroyer quelques jours de repos : ce qui voulait dire ne rien faire, et ne pas bouger durant ce lapse de temps. Mais le soleil en avait décidé autrement. C'était de ma faute remarque, j'aurai du trouver un endroit plus couvert. Peut-être contruirais-je un petit abri.

J
'avais l'intention de rester ici un petit moment. Les Chutes étaient un endroit tranquille, mais surtout, personne ne venait. Au pire des cas, je n'avais qu'à le jeter dans la cascade. Je n'en étais plus à une victime près. Mon ancien clan avait péri lorsque la maladie avait fait rage, cela faisait tellement longtemps maintenant ! Une vingtaine de lunes peut-être. Ou moins. Ou plus. Je ne savais pas. Je ne voulais pas savoir. Cette bande de traitres, de lâches. Non, je ne voulais plus jamais entendre parler d'eux. De tous les clans. Seul un occupait encore lourdement mes pensées, en un mélange de haine, de sang, de désespoir et d'amour.
Etoile de Fumée, où en étais-tu maintenant ?
Cette question me torturait l'esprit. Par le fait qu'il puisse m'avoir oublier, tout comme le fait qu'il m'aime encore. Je ne l'avais pas revu depuis des lunes également. Et je ne voulais pas le revoir : je ne savais pas alors si je lui sauterai à la gorge ou si je le couvrirai de caresses.
Mon tendre amour.

M
on corps se tendit et je sautais sur mes pas, m'ébrouant pour chasser la poussière, tout comme mes idées noires. Le massacre des chats de clan n'étaient pas au programme cette après-midi. J'irai peut-être chassé un peu plus, juste pour pouvoir me dégourdir. Et peut-être mettre en pratique certaines de ces idées, même si elles ne sont pas appliqués sur les mêmes créatures.

U
n bruit de feuilles, d'une légèreté infime, mais pas encore assez, ce fit entendre. Je tendis l'oreille sans bouger. Qui que cela puisse être, je n'en avais cure. Qu'il soit monstrueux ou non, qu'il soit fort ou non, qu'il soit entraîné ou non, il y aurait toujours la même issu. Pas forcément la mort, mais la souffrance, il ne me restait que cela en moi. Une souffrance que j'éprouvais, et que je pouvais partager. Que je voulais partager ! Sous toutes ses formes, sous tous ses aspects... Elle avait tellement à offrir, à détruire, cette souffrance ! Je fermai les yeux. Je sentais que je m'égarais. Encore. Je me forçai à rester visuellement calme, assise sans bouger. J'attends l'intru. Un petit animal sans défense peut-être ?





__________________________________


TELL me not, Sweet,
I am unkind,That from the nunnery
Of thy chaste breast and quiet mind
To war and arms I fly.
TRUE, a new mistress now I chase,
The first foe in the field;
And with a stronger faith embrace
A sword, a horse, a shield.
YET this inconstancy is such
As thou too shalt adore;
I could not love thee, Dear, so much,
Loved I not Honour more.

✪ Clic !

Merci Mon Pillon ! <3:
 

Mon amour ! <3 Je t'aime ! Mon Pillon aussi !!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-guerredesclans.forum-actif.net
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Souffrance à transmettre [PV Enfance]   Dim 18 Mai - 0:02





















 ❝ Souffrance à Transmettre ❞
L'insouciance de l'Enfance fait parfois faire des idioties ~




Quand le jour se leva ce matin, tu étais encore une des première debout. Aujourd'hui, ton mentor t'avais,accordée une journée de repos, mais avec ce soleil rayonnant, tu ne pouvais imaginer rester allongée à dormir comme le font certains feignants.

Bien au contraire, tu avais envie de t'amuser. tes pauses dans ton entrainement étaient rares, et tu profitais pleinement dés que tu en obtenais une.

Après avoir salué les passants, tu sortis joyeusement du camp, en sautillant. Un peu plus loin, tu t'assis pour faire tranquillement ta toilette. Le soleil faisait briller ton pelage de jais, et ne manquait pas de souligner l'éclat de tes yeux vairons.

N'aimant pas rester à ne rien faire, et étant super-active de nature, tu te leva peu de temps après pour reprendre ton vagabondage. Tu cherchais où aller pour être au calme, pour t’entraîner sans être dérangée.
Le premier endroit qui vint à tes pensées furent la cascade.

Ce lieu était apaisant, en plus d'être magnifique à contempler. C'était un lieu de relaxation, mais toi, tu y voyait plus un terrain de jeu. De plus, tu pourrais essayer de comprendre comment les guerriers du clan de la rivière font pour aimer l'eau !

Ayant enfin une idée de l'endroit où tu souhaitais te rendre, tu te mit à courir, comme libérée. Le vent soufflait entre tes oreilles, tes poils étaient plaqués contre tes os sous le coup de la vitesse, et tes pattes touchaient le sol avec un accord parfait.

Si la force n'était pas très adaptée à ta morphologie, la vitesse était un de tes points forts. Avec l’agilité, la vitesse est une des qualités que tu n'as pas beaucoup de mal à maîtriser grâce à ton corps fin et petit.    

Puis, une odeur vint à tes narines. Tu arrêta net ta course et leva la tête. Aucune odeur de clans.

Un solitaire, te dis tu alors. Tu n'en avais jamais croisé jusqu'à maintenant et tu te demandais quel niveau il avait en combat.

Puis, tu secoua la tête. Tu étais l'une des plus rapides, agile, et rusé de ton clan, si il se montrait agressif, tu n'aurais qu'à répliquer, ou partir en courant.

cependant, partir en courant signifiait fuir, et tu n'aimais pas cela, donc non, tu ne partirais pas. De plus, tu ferais honte à ton mentor si tu fuyais.  

Puis, l'odeur se fit de plus en plus présente. Tu te fit aussi discrète que possible, puis, une brindille craqua sous tes fines pattes. Tu soupira. Trop tard, un solitaire est peut être un solitaire, mais ils ne sont pas idiots, il t'a surement repérée.

Tu décida alors de sortir de ta cachette. Tu vis une féline [C'est une pas un ? ^^] blanche comme la neige observer l'endroit où tu étais autrefois cachée. Puis, tu fut stupéfaite devant ces beaux yeux rouges, terrifiants, mais jolis à regarder.

Tu t’avanças de ta démarche la plus convaincante possible.

_Bonjour, je me nomme Nuage de L'Enfance, apprentie du clan du tigre. Je ne veux pas un combat, si tu souhaite être tranquille, je te laisserais.

Dés que tu fut assez proche d'elle, tu remarqua une fois de plus ta monstrueuse petite taille, et à côté de la féline au yeux rouges tu semblais être un chaton.

[Court je trouve, désolée, j’essaierais de faire mieux au prochain :( ]



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

Mon identité.
Relationship :
Rozenwyn
Chat Solitaire



Féminin
● Nombre de messages : 2465
● Je suis arrivé(e) ici le : 23/04/2009
● Age : 21
● Mentor/Apprenti(e) : //

MessageSujet: Re: Souffrance à transmettre [PV Enfance]   Dim 18 Mai - 15:18


Une souffrance à TransmettrePrivé pour Nuage de l'Enfance


Chapitre II - Quand curiosité oblige...
P
eut-être l'inconnu était-il discret, mais il ne le sera jamais assez pour ne pas se faire repérer à la distance où ils étaient l'un de l'autre. Le bruit m'était parvenu dans une premier temps, mais par la suite, je pouvais sentir son odeur. Le vent était tombé suffisament pour que je ne puisse plus me faire d'illusion qu'en a l’intrus : c'était un chat de clan. Cette description était bien en dessous de la réalité, car ce n'était pas seulement un chat de clan, mais surtout un chat du Tigre. Les poils se dressaient sur ma nuque, de colère ou ou d'impatience peut-être ? Je ne connaissais pas cette odeur, ce n'était pas une de mes connaissances, ce qui était étonnant : je connaissais les principaux membres du clan du Tigre, ces guerriers les plus féroces, pour en avoir entraîné quelques uns d'ailleurs.
Qui es-tu mon cher inconnu ?

L
a réponse ne se fit pas attendre : le chat sortit de sa cachette. Je fus encore d'avantage surprise par son apparition. Non que cela m'étonne qu'il sorte de sa cache mais c'était d'avantage sa morphologie qui me poussa à ouvrir les yeux d'étonne. Il ne s'agissait pas un chat, mais d'une chatte. Ou même plutôt d'un chaton. Une apprentie surement,  les chatons ne seraient pas allé aussi loin et les guerriers n'étaient pas aussi petit. Non qu'une grande taille soit toujours favorable, il n'était juste pas possible que l'inconnue soit une guerrière. Mes soupçons se confirmèrent quand elle se présenta ; et un immense sourire épanouie sur mon visage. Elle était audacieuse cette petite, aucun doute la dessus.

C
e fut sa dernière phrase qui déclencha un soupçon d'amusement en moi : « Je ne veux pas un combat, si tu souhaite être tranquille, je te laisserais. » Elle n'était pas sérieuse n'est-ce pas ? Je me demandais comment elle pouvait seulement envisager gagner à un combat. Ou même pourquoi elle en envisageait un. Elle n'était pas à la hauteur. Son courage était un poil attendrissant. Il serait facile de la tuer, mais je n'y songeai pas encore. En faite, si, j'y pensais ; mais je ne considérai pas encore cette éventualité. La curiosité me poussait plutot à en savoir d'avatage. Sur elle. Sur le clan.

« Je ne me battrais pas. La Cascade est un territoire vaste et sans appartenance il me semble. Pourquoi devrais-je me battre pour y rester ? »

J
e réfléchissais distraitement. Elle s'était présentée, c'était à mon tour maintenant. Quel nom devais-je lui donner ? Etoile d'Ambre n'était plus mon nom depuis plusieurs lunes déjà, et je n'avais aucune raison ne prononcer ces mots : il me rappelait sans cesse la douleur qui m'a conduit dans cette nouvelle vie : une vie plus calme sous bien des rapports, mais dont la sage d'esprit n'avait plus leur place.
Après tout, qui suis-je ?
Cette question avait du être posé par tellement de chats que j'en avais la nausée. Je n'étais pas comme eux, j'étais Rozenwyn, une chatte détruite pour le système de clan, si restrictif, et si exigent. Qui n'apportait finalement que la haine et la mort. Mais je faisais erreur : je n'étais pas détruite. J'étais encore là, plus déterminée encore. Mais déterminée à faire quoi ? Je me levais et fis quelques pas vers elle, sans toutefois m'approcher de trop.

« Je suis Rozenwyn, solitaire depuis de nombreuses lunes déjà. Tu es apprentie. Qui est ton menton ? Il n'apprécierait certainement pas de te voir te balader en territoire libre, sans même un camarade pour t'accompagner non ? »

J
'étais bien décider à lui poser le plus de questions possible. Je voulais tout savoir de mon ancien clan à présent. Pour en faire quoi ensuite ? Je me posais moi même la question... pour le haïr encore d’avantage par la suite peut-être.




[Pas de soucis, c'est très bien comme ça ! ;) Et oui, c'est une ! ^^ Par contre, j'ai juste remarqué dans un petit bug dans ton rp : tu parles de guerriers du clan de la Rivière, mais n'oublie pas qu'ils n'existent pas encore  ;)]


__________________________________


TELL me not, Sweet,
I am unkind,That from the nunnery
Of thy chaste breast and quiet mind
To war and arms I fly.
TRUE, a new mistress now I chase,
The first foe in the field;
And with a stronger faith embrace
A sword, a horse, a shield.
YET this inconstancy is such
As thou too shalt adore;
I could not love thee, Dear, so much,
Loved I not Honour more.

✪ Clic !

Merci Mon Pillon ! <3:
 

Mon amour ! <3 Je t'aime ! Mon Pillon aussi !!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-guerredesclans.forum-actif.net
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Souffrance à transmettre [PV Enfance]   Lun 19 Mai - 18:58





















 ❝ Souffrance à Transmettre ❞
Je voulais m'amuser, c'est raté ! ~




Tu soupira. Tu plongea ton regard dans les yeux sanguins de la féline, et tu fut déçue. Bien que tu savais les Chats adultes ainsi, elle, ne semblait pas avoir la moindre envie de s'amuser.

Toi qui voulais courir, sautiller partout, profiter de cette journée ensoleillée pour t'amuser, c'était raté.

« Je ne me battrais pas. La Cascade est un territoire vaste et sans appartenance il me semble. Pourquoi devrais-je me battre pour y rester ? »
miaula la femelle aux couleurs des nuages

Aussitôt, tu te maudit d'avoir dit cela. Surement la chatte blanche avait du te prendre pour une prétentieuse, surtout que sa réponse était tellement logique ! Bien sur qu'elles n'allaient pas se battre pour une terre libre.

Tu maudit ton idiotie. Alors que tu t'insultais de noms d'oiseaux dans ta tête, un mouvements couppa tes pensées.

La féline d'une blancheur immaculée se leva et fit un pas vers toi.

« Je suis Rozenwyn, solitaire depuis de nombreuses lunes déjà. Tu es apprentie. Qui est ton mentor ? Il n'apprécierait certainement pas de te voir te balader en territoire libre, sans même un camarade pour t'accompagner non ? » dit cette dernière après s'être arrêtée

Et voila, cela recommençait. Encore une fois, ta petite taille la faisait passer pour faible devant le adultes. Tu fit une mine boudeuse, avant de te repasser les paroles en tête.

"_ Je suis désolée, mais je n'ai pas le droit de divulguer des informations, même insignifiantes, sur notre clan."
dit tu en essayant d'avoir l'air plus adulte que tu ne l'étais

En réalité, cela ne te ressemblais pas du tout. Si tu ne te forçais pas, tu serais déjà en train de sautiller autour d'elle, en lui expliquant tout de ton entrainement, et de ton super mentor. Mais, tu te retint.

"_ Et puis, il m'a donné une journée de repos, et j'ai demandée avant de partir, je ne suis pas idiote... Ou du moins pas à ce point là !"
fit tu pour détendre un peu l'ambiance, quitte à te ridiculiser

Et puis, tu te devais d'être toi même. Tu était une petite peste qui ne se dérangeait pas pour mordre et griffer la moindre personne t’offensant.

Et cela, tu l'assumais, c'étais ton caractère, bien forgé pour ton âge, et tu n'en avais pas honte.

Pendant quelques minutes, un lourd silence pesa, avant que tu prenne l’initiative de le briser.

"_ Comment connais tu cela ? Je veut dire, tu étais dans un clan avant ?"


Bien que tu ne voulais pas être indiscrète, tu n'y pensa qu'après, et espéra que la femelle ne le prendrais pas mal.

Tu baissa les yeux, attendant une réponse.

[Ha oui zut x_x J'avais totalement oubliée x) M'enfin, je voulais faire plus long que ma réponse d'avant, j'ai fait encore plus court ! ToT]




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
 

Souffrance à transmettre [PV Enfance]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: LES ARCHIVES :: BACK TO THE PAST :: Terres Libres & Etoiles-