« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre inattendue (PV Erable)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Rencontre inattendue (PV Erable)   Lun 1 Sep - 17:02


Rencontre inattendue

Il était dans une forêt. Un faible halo de lumière l'aidait à se guider. C'était la nuit. Attention, pas une douce nuit fraiche éclairée par la lumière tamisée de la lune. Pas une douce nuit fraiche ou un chat se serait volontiers baladé. Pas une nuit normal. Le vent hurlait si fort que même les arbres avaient du mal à rester droit. Le temps était très humide, comme si il avait pleut à flot pendant des lunes et que le sol était à jamais détrempé. L'air était froid, bien trop froid pour la saison des feuilles vertes. Une atmosphère lugubre et effrayante s'était installée.

Le jeune chat noir évoluait dans la pénombre. Il devait y avoir beaucoup de nuages dans le ciel, car la nuit était opaque et la lune absente. Une sorte de brume de lumière le guidait. L'air glacée givrait ses poumons à chaque inspiration. Pourquoi était-il là? Pourquoi suivait-il cette lumière? Il ne le savait pas. Son esprit était comme spectateur, incapable d'avoir son mot à dire dans le choix de ses actions. Il marchait, c'est tout. Peu à peu, il quittait la forêt et arriva vers la falaise qui bordait la rivière. Cela n'avait aucun sens, car la rivière était à l'opposé de la forêt, mais cette idée s'envola quand soudainement, un autre chat entra dans son champ de vision.

Il le reconnu aussitôt. Des larmes montèrent à ses yeux. Ses yeux, qui étaient les copies conformes des yeux de l'autre félin. Un grand guerrier brun. Tornade Nocturne. Celui-ci ne le vit pas. Le chat noir voulait lui sauter dessus. Il voulait lui dire qu'il aurait voulut le connaitre. Il aurait voulut lui dire de ne pas faire ça. Car oui, il savait très bien pourquoi son homologue était ici. Il n'eut ni le temps, ni les moyens d'agir. Le guerrier brun, qui avant fixait l'horizon d'un air songeur, sauta dans le vide.

Il ne réussit pas à se retenir. Un cri strident lui échappa. Quand il ouvrit les yeux, il était allongé, en sueur, dans sa paillasse. Le guerrier, encore choquer de sa mésaventure, essaya tant bien que mal de se calmer. Inspire...L'air est agréablement tiède. Expire...il était au camp des guerriers du Lion. Tout ceci n'était qu'un rêve. Non, un cauchemar. Toujours le même. Il n'en pouvait plus.

Heureusement, personne n'avait été témoin de la scène. Il devait être assez tard. Le dortoir était désert. Le félin au pelage de jais se leva. Encore une terriblement longue journée s'annonçait. Il se rapprocha de l'entrée du camp et constata que les patrouilles étaient déjà partit. Il allait encore devoir chasser, seul. Il regarda autour de lui, en espérant apercevoir Plume du Soleil. Elle et lui avaient chassé ensemble quelques jours plus tôt, et il voulait plus que tout remettre ça. Cette chatte était ...intrigante. Mais elle n'était pas là. Évidemment, elle est déjà partit chassé... En temps normal, le grand mâle aurait fait sa toilette avant de partir chasser. Mais cette fois-ci, il était trop pressé de partir. De s'évader un peu, lui et sa conscience, d'aller se balader un peu.

Il laissa ses pas le guider. Il ne savait pas où aller de toute façon. Mais ce dont il était sûr, c'est qu'il ne voulait croiser personne. Bien qu'il aurait aimé la compagnie de Plume du Soleil, celle d'un chat "inconnu" lui était indésirable. Le soleil était déjà assez haut dans le ciel. Le temps était magnifique, bien que très chaud. Instinctivement, ses pattes le menèrent à la rivière. Il savait pourquoi. En sautant de la falaise, son père avait sans doute atterrit là-bas. Un frisson le parcourut. Son rêve était bien étrange. Il avait l'espoir fantasque que son père était toujours vivant, et que ces rêves étaient un indice du Clan des Étoiles pour lui faire comprendre. Mais son espoir était vain, et il le savait. Il est mort, c'est tout.

Le bruissement de l'eau se fit entendre. Cette douce mélodie enchanta le mâle. Peut-être allait-il pouvoir pêcher... Il avait apprit les rudiments de la pêche avec sa mère, mais depuis qu'il était arrivé dans son clan, il n'avait jamais réessayer. C'était l'occasion. Cela l'aidera peut-être à oublier ses malheurs...Le chasseur s’approcha de l'eau. Soudain, il entendit un bruit proche. Et une odeur différente de celle du clan du Lion. Le chat se cacha au pied d'un buisson, se préparant à bondir sur l’intrus en cas de danger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Rencontre inattendue (PV Erable)   Mar 2 Sep - 11:03


Ce matin-là, Nuage d'Erable se leva lentement. Ses muscles étaient encore tout engourdis de sa nuit. L'atmosphère dans la tanière des apprentis était étouffante. La chaleur et le souffle de ses compagnons rendaient l'air lourd. La jeune apprentie réprima un haut-le-cœur et sortit. Elle s'assit dans la poussière et fit sa toilette. Une fois le dernier brin de mousse enlevé de sa fourrure, elle commença à s'étirer. Ces derniers jours, elle s'était entraînée si dur que chacun de ses muscles la faisaient souffrir. Elle s'avança vers le tas de gibier et saisit une grive qui datait de la veille. Elle commença à déplumer la proie, ce qui eut le don de l’exaspérer profondément. Nuage d’Érable détestait avoir des plumes dans la gueule. Surtout quand la proie était mauvaise. Elle finit de manger et cracha rageusement une dernière plume qui lui coinçait la gorge. La novice détestait la chaleur de la saison des feuilles vertes, ou plutôt de la saison des feuilles sèches, pensa-t-elle en voyant l'herbe jaune, semblable à du foin. Il lui fallait un endroit humide, froid, un endroit où elle ne risquait de mourir de chaud. Mais où ? Chez les bipèdes ? Non, trop dangereux. Elle commençait à se dire qu'elle passerait encore une journée à transpirer, quand une idée digne d'une cervelle de souris lui vint à l'esprit. Plus elle y pensait, plus elle trouvait cette idée pas si bête que ça. Le bord de l'eau ! Elle pourrait même se baigner, le contact de l'eau ne la dérangeait pas. Elle allait sortir par le tunnel quand un guerrier l'interpela :
"Hé, où vas-tu ?"
Oh non. Vite une idée ! Elle ne pouvait tout de même pas répondre qu'elle allait barboter comme un poisson.
"Euh, je vais chasser", répondit Nuage d’Érable d'une voix qu'elle voulait assurée, mais qui ne l'était sûrement pas.
Ouuf !
Elle sortit du camp et se mit en route.
Sous ses pattes, la mousse était dure et sèche. Elle décida de chercher une proie, histoire de ne pas rentrer au camp la gueule vide. Une petite musaraigne grignotait une graine au pied d'un chêne. Elle s'avança doucement, faisant soin de ne pas laisser sa queue traîner sur le sol. Elle bondit et acheva sa proie d'un coup de crocs, puis l'enterra au pied de l'arbre. Nuage d'Erable continua sa route tranquillement. Elle quitta son territoire puis se dirigea vers le bord de l'eau, quand elle trébucha sur une racine sortie de terre. Elle s'écrasa sur les fougères et se prit une feuille dans l’œil. Nom d'une crotte de souris, tout le Clan des Etoiles s'est ligué contre moi ou quoi ?! Les yeux plein de larmes, elle se rendit compte qu'elle était arrivée à destination. Elle s'assit sur un gros galet et fit sa toilette pour la deuxième fois de la matinée. La novice regarda les vagues, qui léchaient doucement la rive. Elle commença par se mouiller les pattes et apprécia la fraîcheur de l'eau.
Un bruissement retentit devant elle, l'apprentie leva les oreilles en alerte et huma l'air. Une odeur inconnue lui assaillait le museau. Nuage d'Erable se concentra de toutes ses forces et reconnut l'odeur du Clan du Lion, qui s'approchait de plus en plus. Elle alla s'abriter derrière le rocher sous lequel elle s'était assise à l'instant. Une robuste chat noir aux yeux verts marchait sur la rive. Mélancolie du Merle. Elle l'avait déjà vu lors d'une assemblée. Le guerrier noir flaira les alentours d'un air suspect, puis se mit en position d'attaque. Oh non ! Il m'a vue. La jeune novice ne savait pas quoi faire. L'attaquer ? Non tous les chats avaient le droits de venir là, et en plus, elle se serait faite déchiqueter. Fuir ? Non, il la rattraperait et puis elle passerait pour une lâche. Une seule solution lui restait. Elle sortit de sa cachette, prit le ton le plus enjoué possible et lança :
"Salut ! Moi, c'est Nuage d'Erable, du Clan du Léopard, et euh... et toi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Rencontre inattendue (PV Erable)   Mer 3 Sep - 16:33


Le félin noir resta un moment dans sa position. Il n'avait pas rêvé, il y avait bien quelques choses qui avait bougé non loin de lui. Une proie? Non, elle serait partie en courant. Le guerrier reconnu un moment plus tard l'odeur du clan du Léopard. Le guerrier se blâma de ne pas l'avoir identifiée plus tôt. Bien que le fait qu'il était solitaire avant y soir grandement pour quelques choses, il essaya de se convaincre que non. Que son erreur était normale et qu'un autre guerrier de son clan aurait fait de même. Mais il savait que c'est faux. Quand on est un solitaire, toutes odeurs étant différente de a sienne était potentiellement dangereuse. Maintenant, il devait reconnaitre celles des différents clan, mas le manque d'habitude ne l'aidait pas. Il ne sentait ces odeurs que très rarement, car il préférait chasser sur les territoires du Lion normalement. Il y avait bien les assemblées, mais elles étaient trop rare pour que le chat ait un souvenir distinct des odeurs rencontrées. Il jura intérieurement et allait reprendre une position normale, quand une petite féline sortit de derrière un rocher.

C'était une petite chatte rousse. Décidément j'attire les rousses en ce moment se dit le mâle en repensant à Plume du Soleil. Celle-ci état encore jeune et devait être sans doute encore apprentie. Elle avait de beau yeux vert, assez différent des siens, mais tout aussi étincelant. Le guerrier, en la voyant, se demandait quand est-ce qu'il aurait un apprenti. Il en voulait un plus que tout au monde. Avoir un disciple était pour lui le signe d'acceptation dans le clan qu'il attendait depuis maintenant longtemps. Qui sait, peut-être que, dans un éland de chance, ce jour viendrait à arriver? La petite rouquine lança d'un ton peu naturel:

- Salut ! Moi, c'est Nuage d’Érable, du Clan du Léopard, et euh... et toi ?


Ainsi donc elle s'appelait Nuage d’Érable. Elle faisait bel et bien partie du clan du Léopard. Le félin noir bénit le clan des Étoiles pour l'avoir retenu. Qui sait, peut-être lui aurait-il sauté dessus? Peut-être qu'il l'aurait tuée? Cela aurait été catastrophique pour les deux clans. Une guerre aurait sans doute éclatée. Il aurait été un assassin, et... Et je m'emporte dans mes idées, pensa t-il. Qu'était-elle venue faire ici? De la pêche? Le guerrier en doutait, car le savoir de la pêche n'était plus très courant et il n'était probablement plus transmit aux jeunes, du moins pas assez. Peut-être allait-elle simplement chasser? C'était plus probable car le gibier venait souvent se désaltérer, surtout en cette saison désespérément chaude. Ou alors...peut-être était-elle venue se rafraichir aussi? Et puis, pourquoi cette voix si forcée? Le mâle savait reconnaitre un voix franche d'une voix qui ne l'était pas, mais il lui arrivait parfois de se tromper. Avait-elle peur de lui? Ou, au contraire, essayait-elle de l'intimider? Peu importait, finalement. Bien que la curiosité du chat noir était sans limite, il essaya de la mettre en sourdine. Il répondit:

- Je suis Mélancolie du Merle, du Clan du Lion. Que fais-tu ici?

Le chat voulait en savoir plus. C'est ce perpétuel envie de savoir qu'il aurait volontiers voulut jeter au fond du ruisseau, mais il en était incapable par nature. Il ne s'aimait pas, mais il était comme ça. Pendant un instant, il se mit à la place de la jeune Nuage d’Érable. Il n'avait pas du lui faire une très bonne impression...Le mâle avait comme des remords d'avoir faillit lui sauter dessus (et, qui plus et, d'avoir faillit déclencher une guerre). Il s'approcha doucement d'elle, il se voulait être rassurant, il lui dit:

-Désolé de t'avoir surprise, je croyais que j'étais suivis...moi, je suis venu pêcher.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Rencontre inattendue (PV Erable)   Jeu 4 Sep - 19:18

Nuage d’Érable regardait Mélancolie du Merle avait une certaine appréhension. Comment allait-il réagir ? Peut-être qu'il allait l'attaquer ! Elle passa en revue toutes les techniques de défense qu'elle avait apprise.  Elle se maudit d'avoir eu l'idée stupide de se baigner au moment où un guerrier ennemi se trouvait là. Son interlocuteur ouvrit la gueule et lui répondit :
"-Je suis Mélancolie du Merle", du Clan du Lion. Que fais-tu ici ?

Ainsi donc elle ne s'était pas trompée sur l'identité du matou. Un ancien de son Clan lui avait appris l'histoire du guerrier noir. Son père, Tornade quelque-chose s'était épris d'une chatte errante, apprenant qu'elle avait des petits, elle abandonna son compagnon, qui se suicida. Leur petit grandit quelques temps avec sa mère, puis rejoignit le Clan du Lion. Bref, pas une histoire pour chaton. Le temps de réflexion qu'il fallut à Mélancolie du Merle pour identifier son odeur fit deviné à la novice qu'il ne devait pas avoir rejoint la forêt depuis très longtemps. Est-ce qu'il se sentait vraiment à sa place dans son camp ? S'adapter au code du guerrier et aux coutumes des Clan ne devait pas être simple. Croyait-il au moins au Clan des Étoiles ? Le père de Nuage d’Érable ne faisait pas parti de son Clan. Mais elle était née à la pouponnière. Elle avait grandi au sein du Clan du léopard. La jeune novice s'était toujours sentie à sa place dans la forêt. En était-il de même pour son rival ? Revenant sur terre, elle se rendit compte qu'elle n'avait pas répondu à sa question. La novice ne pouvait tout de même pas avouer à son ennemi ce qu'elle n'avait pas oser dire à son Clan. Voyant qu'elle hésitait Mélancolie du Merle ajouta d'une voix calme et plutôt sympathique :

-"Désolé de t'avoir surprise, je croyais que j'étais suivis...moi, je suis venu pêcher."
Nuage d'Erable était étonné que le matou sache parler sans ce ton méfiant. Et surtout, sans la regarder comme s'il allait lui sauter dessus à chaque instant. Elle répondit d'une voix plus naturelle :
"-Ne t'inquiètes pas, je n'ai pas eu peur". Ce qui n'était qu'à moitié vrai, même si Nuage d’Érable ne l’avouerais jamais. "Et moi aussi j'étais venu pêcher". Oh et puis zut, elle allait lui dire la vérité. "Non en fait j'étais venu me baigner."
Une autre question tout à fait indiscrète lui brûlait la gorge. Elle hésitait à lui la poser. Comme d'habitude, la curiosité l'emporta et, à quoi bon être apprentie si elle ne pouvait pas poser de question ?
"-Te sens-tu chez toi dans la forêt ?
Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre inattendue (PV Erable)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: LES ARCHIVES :: BACK TO THE PAST :: Terres Libres & Etoiles-