« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 «La curiosité est un vilain défaut» avait-elle dit. «Mais elle reste une raison de rencontre» répliqua quelqu'un.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: «La curiosité est un vilain défaut» avait-elle dit. «Mais elle reste une raison de rencontre» répliqua quelqu'un.   Jeu 13 Nov - 3:52


Je me prélassais…oups, excusez-moi. Elle se prélassait –elle faisant référence à cette chatte blanche domestique qui me fait office de sœur bien que je sois morte à ma naissance et continue de vivre à travers elle- au coin du feu de foyer qu’alimentait les Bipèdes près d’elle. Ces derniers la caressaient d’ailleurs. Quelle chance elle avait ! J’aurais vraiment aimé être à sa place à cet instant précis parce que l’affection me manquait cruellement. Oh, elle a ouvert les yeux et s’étire maintenant. Elle sauta par la suite par terre, en ignorant royalement le regard attendri de ses maîtres qui ne firent que rire doucement. Kahsha se dirigea avec nonchalance vers son bol rempli de croquettes et en avala tout cru pour ensuite, après une rapide toilette, s’éclipser à l’extérieur.

La lumière du jour agressa ses yeux qui mirent quelques minutes avant de s’adapter à ce brusque changement d’éclairage, puisque celle de l’intérieur était tamisée étant donné que ce n’était que des lampes qui servaient de source lumineuse. Kahsha miaula, amusée et s’élança dans une course qui lui servait d’échauffement, d’avant-goût de la journée qu’elle se préparait elle-même. Je peux vous prédire, j’en mettrais ma main au feu, qu’elle restera dehors toute la journée, puisque je la connais très bien. Ses yeux se promenèrent alors, lorsqu’elle fit une pause, sur les bâtiments qui l’entouraient. Comme c’est beau! On dirait presque qu’ils touchent les nuages et leurs toits se terminent en pique. De plus…Hé! Laisses-moi terminer mon monologue descriptif sœurette! Comme de fait, elle ne m’entend pas. Tant pis, vous ne saurez pas ce à quoi ressemblent les piques. Elle s’était élancée de nouveau dans une course sans fin.

Peu à peu, les décors se modifièrent sans même qu’elle ne semble le remarquer. J’avais un mauvais pressentiment, elle ne s’arrêtait même pas de courir alors que je savais très bien que son odorat captait des odeurs relativement différentes de celles de la ville. Bon dieu Kahsha… Lorsqu’elle s’arrêtait enfin, elle était devant un arbre gigantesque et fabuleux, mais cet émerveillement fut de courte durée : un craquement de brindille la fit se retrouver, tous les sens en alertes. Par le clan des Étoiles, dans quel pétrin t’es-tu mise?

-Qui est là?
Revenir en haut Aller en bas

Mon identité.
Relationship :
Plume du Soleil
Guerrière du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 5813
● Je suis arrivé(e) ici le : 04/03/2012
● Age : 15
● Mentor/Apprenti(e) : X

MessageSujet: Re: «La curiosité est un vilain défaut» avait-elle dit. «Mais elle reste une raison de rencontre» répliqua quelqu'un.   Mer 19 Nov - 17:24


«La curiosité est un vilain défaut» avait-elle dit. «Mais elle reste une raison de rencontre» répliqua quelqu'un.
|| PV : Plume du Soleil and Kasha



« - Je suis... Entrain de rêver, n'est-ce pas ? Ce n'est pas possible que... Ce n'est pas possible que je puisse te voir. Un simple rêve.. Non.. Est-ce que rencontrer son Père est juste un simple rêve ? Dis le moi.. Réponds moi.. Non.. Ne part pas.. Dis-le moi ! S'il te plait, je veux entendre de ta propre bouche ! Dis moi, que ce n'est pas un simple rêve.. »

Plume du Soleil ouvrit soudainement ses yeux. Sa respiration était rapide et bruyante. Elle transpirait. La rouquine se releva avec difficulté et regardait devant elle, elle regardait la sortie de la tanière. Elle pouvait distinguer des rayons de soleil. Déjà ? Se disait-elle. Elle qui pensait qu'il était tôt le matin. Elle se trompait. La guerrière se glissa hors de la tanière, elle plissa légèrement ses yeux bleus. Elle attendit quelques petites minutes pour que ces mirettes s'habituent à ce léger changement de luminosité. Plume du Soleil sentit des picotements dans sa poitrine. Des fines larmes coulèrent sur ses joues. Ils disparurent que la rouquine eut légèrement tourner sa tête de gauche à droite. Elle se concentra et reprit sa marche. Elle regarda d'un œil absent la pile de gibiers pour se dire ensuite qu'elle n'avait pas faim. Plume du Soleil n'avait la tête à rien. Absolument rien. Aucune motivation. Elle était blasée. Elle ne s'intéressait à rien. D'un pas lent et sûr, elle quitta discrètement le camp. Vers où ? Ça elle ne le savait. Pour le moment elle ne savait pas où ces pattes allaient la mener.

« - Où vais-je.. ? Où est-ce vous m'emmenez, putain ? Vous allez me jeter en plein de la gueule du loup, c'est ça ? »

Quand elle en eut assez de regarder ces pattes, et leva la tête. Aucune expression se dessinait sur son visage. Mais à l'intérieure, elle ressentait de l'étonnement. Mais pourquoi suis-je ici ? Se disait-elle. Elle s'approcha du nouveau décor qui se tressait devant elle. Les Trois Chênes. Ses pattes l'avaient entrainés aux Trois Chênes. Mais pourquoi ? Se questionnait-elle. La rouquine huma l'air. Elle était fraiche et.. Plume du Soleil se crispa et fronça les sourcils. Son sang commença à bouillonner. Ses dents craquèrent légèrement.

« - Cette odeur... Pourquoi ? Qu'est-ce qu'elle venait faire ici ? Je ne me trompe pas... C'est bien cette odeur. Mais pourquoi donc se trouve telle ici ? Quel est l'imbécile.. Qui ose mettre ses pattes ici ? »

Un "Qui est là?" retentit. Plume du Soleil essayait de se calmer. Agir de façon impulsif ne résoudra rien. Je ne peux pas. Se disait-elle tout en soufflant légèrement. Elle sortit les griffes, ses yeux bleus tout comme le ciel montrait sa mauvaise humeur. Comment.. Comment est-ce qu'un chat domestique, puisse venir sur le territoire des Trois Chênes ? Ce sont des territoires libres, je le sais. Mais.. Mais.. Un chat domestique aux Trois Chênes ?? Plume du Soleil se mordit la lèvre pour ne pas pousser un miaulement. Elle ne pouvait pas retenir sa colère. Ce n'était pas dans sa nature. Elle.. Elle ne pouvait pas.

« - Que fait un chat domestique aux Trois Chênes ? Ton petit lit douillet et tes croquettes ne te satisfaisaient plus ? Tu as voulu sortir de ton grand jardin pour voir quelque chose d'encore plus grand ? » Elle fit une pause, pour observer une femelle aux pelages blancs. Elle avait bien la carrure d'un chat domestique. Plume du Soleil se demandait si elle avait du caractère. « - Tu sais que... » Elle huma une nouvelle fois l'heure. « - La curiosité est un vilain défaut ? »

Plume du Soleil avait réussit à retenir sa colère. Elle marmonna alors : Tu es tombée sur la mauvaise personne, en dirait.

__________________________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: «La curiosité est un vilain défaut» avait-elle dit. «Mais elle reste une raison de rencontre» répliqua quelqu'un.   Ven 21 Nov - 3:30


Une femelle ayant la minceur et la silhouette svelte d'une guerrière fit son apparition après le "Qui est là?" que ma sœur, domestique qu'en apparence, pas dans l'âme avait lancé dans le vide apparent. Les yeux de la domestique observa la nouvelle venue d'une fascination qui se devinait facilement. J'admirais Kahsha pour son calme incroyable. Elle ne réagissait même pas, ne tremblait pas du tout, se contentant de s'asseoir, la queue battant joyeusement le sol. Mais comment faisait-elle pour ne même pas trembler devant le danger apparent? Je savais déjà la réponse : sa curiosité. Cette dernière empêchait le danger d'atteindre ma sœur et la poussait aux plus extrêmes excès.

- Que fait un chat domestique aux Trois Chênes ? TON petit lit douillet et tes croquettes ne te satisfaisaient plus ? Tu as voulu sortir de ton grand jardin pour voir quelque chose d'encore plus grand ?

Je vis cette chatte blanche pencher la tête sur le côté et s'humecter les lèvres. Je pouvais percevoir même ses pensées. «Pourquoi autant d'hostilité?» Elle ne reculait pas, ne se relevait pas. La domestique qu'elle était ne bougeait pas d'un poil si ce n'est sa queue qui ramassait la poussière encore et toujours. Kahsha n'était pas en position d'offensive, d'attaque. Aucune expression ne transparaissait dans son visage. En revanche, ses yeux renfermaient une lueur ardente manifestant sa curiosité mordante. Brusquement, sa queue cessa de bouger et un instant, j'eue peur qu'elle tombe dans sa phase "je n'ai aucune pitié". Cependant et heureusement, quelques secondes plus tard, cette partie de son corps reprit ses mouvements réguliers joyeusement signifiant tout simplement qu'elle était amusée, curieuse tandis que la guerrière ajouta quelque chose qui complétait tout bonnement sa dernière tirade restée sans réponse.

-Tu sais que...La curiosité est un vilain défaut?» 

Un petit rire secoua ma sœur qui ne s'était toujours pas relevé. Si la curiosité était un pêché, un défaut, je l'affirme, condamnez ma petite sœur de quelques minutes à la pire des sentences, car constamment, elle pêche. Comme pour signaler à l'autre chatte qu'elle n'était pas ici pour se battre. Elle leva sa patte, l'inspecta méticuleusement, puis la reposa à l'endroit de départ. Je commençais à m'impatienter en même temps que la guerrière de je ne sais trop quel Clan qui manifestait des signes d'agacement. Je ne supportais pas de me demander ce que la chatte au pelage de neige allait répondre à la remarque de l'autre. De l'inconnue. Puis, finalement, parce que je n'attendais que ça, elle prit le temps de fournir une réponse à l'étrangère qui lui faisait face.

-Mais elle reste une raison de rencontre.


Revenir en haut Aller en bas

Mon identité.
Relationship :
Plume du Soleil
Guerrière du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 5813
● Je suis arrivé(e) ici le : 04/03/2012
● Age : 15
● Mentor/Apprenti(e) : X

MessageSujet: Re: «La curiosité est un vilain défaut» avait-elle dit. «Mais elle reste une raison de rencontre» répliqua quelqu'un.   Lun 24 Nov - 8:40


«La curiosité est un vilain défaut» avait-elle dit. «Mais elle reste une raison de rencontre» répliqua quelqu'un.
|| PV : Plume du Soleil and Kasha



« - Que vient faire un chat domestique aux Trois Chênes ? Comment cette femelle osait piétiner sur notre terre la plus précieuse ? Elle s'est perdue ? Hin ! Peu importe. Je n'aurai jamais pitié des chats domestique et de leurs foutus maîtres.. Ils ont volés mon Père ! »

Plume du Soleil observait la femelle au pelage blanc, celle-ci s’essaya. La domestique était calme, elle ne paraissait pas avoir peur de la femelle au pelage roux, elle ne tremblait pas. Plume du Soleil se demandait si elle n'était pas tombée sur quelqu'un de complétement maso. Ou elle est tout simplement idiote, pensa la rouquine. Ces personnes qui n'ont pas peur du danger.. Existent-ils réellement ? Peut-être elle le cachait au fond d'elle. Bien que le caractère de la femelle pouvait l'énerver, elle y éprouva tout de même une pointe d'admiration pour son sang-froid. Plume du Soleil ne pouvait s'empêche de se mordre la gencive. La domestique qu'elle venait de rencontrer leva une de ses pattes. Elle ne veut pas se battre... Réfléchit Plume du Soleil.

« - Ce comportement est tout simplement irritant.. Elle se paye ma tête ou quoi ? Je vais faire en sorte de ma dégager rapidement comme ça elle me laissera me calmer tranquillement.. "Une raison de rencontre" Franchement.. Qui voudrait rencontrer un chat domestique avec un tel comportement ? »

« - Une raison de rencontre ? Tu parles. Pourquoi voudrais-je avoir le privilège de rencontrer un chat domestique ? La femelle montra légèrement ses dents. Plume du Soleil était d'une nature agressive, désagréable. Elle pouvait l'être encore plus avec les chats domestiques. Elle est les chats domestiques. Bien qu'ils n'ont rien fais directement, les bipèdes sont au petits soins avec eux. C'est ça que la femelle déteste chez eux. Les chats domestiques ne savent pas se débrouiller seuls, ils ont toujours besoin de leurs maîtres pour avoir à manger. Plume du Soleil hait les bipèdes de tout son cœur. Ils ont enlevé son père. Elle ne l'a jamais revu depuis. Je n'aime pas les chats domestiques, tout autant que vos foutus maîtres. Elle marqua une légère pause, elle souffla un bon coup. Calme, Plume du Soleil. Trêve de bavardage. Que viens-tu faire ici ? Si tu me dis la vérité, je t'épargnerai... Peut-être.

Plume du Soleil se mit à regarder profondément les yeux de la domestique. Ils étaient d'un verre pâle, d'une couleur émeraude. Ils étaient beaux. Mais étaient-ils plus beaux que les yeux bleus étincelants de la rouquine ? Jugez par vous même.

__________________________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: «La curiosité est un vilain défaut» avait-elle dit. «Mais elle reste une raison de rencontre» répliqua quelqu'un.   Mer 26 Nov - 2:59


Je sentais que Kahsha n'avait pas une seule once de peur. Pourquoi fallait-elle qu'elle agisse de façon aussi inconsciente? J'avais presque envie de crier à ma sœur de partir, s'enfuir, parce que malgré tout, ma position d'esprit me permettait d'en savoir plus qu'elle et je savais que les chats claniques détestaient presque tous les domestiques parce qu'ils avaient une vie douillette et facile quand ils étaient adoptés par des Hommes, des Bipèdes. Je vis la chatte blanche que je connais que trop bien bâiller, signe que l'agressivité de l'autre chatte ne l'atteignait pas, pour rien au monde et elle leva les yeux au ciel. «Pourquoi doit-on être aussi cynique et désagréable?» l'entendis-je penser. Elle ne put continuer sa pensée puisque l'étrangère répondit à sa déclaration d'avant.

«Une raison de rencontre ? Tu parles. Pourquoi voudrais-je avoir le privilège de rencontrer un chat domestique ? Je n'aime pas les chats domestiques, tout autant que vos foutus maîtres. Trêve de bavardage. Que viens-tu faire ici ? Si tu me dis la vérité, je t'épargnerai... Peut-être.»

Elle se leva, s'ébroua et se rassit. Ma sœur lança un regard non-intéressé à cette inconnue et se mit à faire sa toilette. Elle lui tournait le dos et s'en fichait. Cette chatte ignorait complètement que les domestiques avaient des confrontations avec des chiens tous les jours et que bien souvent, c'était Kahsha qui les faisait fuir. Elle avait acquis quelques connaissances en combat lorsqu'elle sauvait les chatons encerclés par des chats assoiffés de sang. Bien sûr, elle s'en tirait avec des blessures, mais jamais rien de grave, alors elle n'hésiterait pas à défendre son honneur si elle avait à se battre et ça, je le savais. Lorsqu'elle eut finit sa toilette et que son pelage luisait de nouveau, elle se regardait. Ma sœur pouvait toujours s'accoupler et fonder une famille parce que ses maîtres ne pouvaient pas l'apporter chez le vétérinaire. Aussitôt qu'il prononçait ce mot, elle gonflait le dos, crachait et s'enfuyait loin de la maison, aux abords de la forêt. Aussi, toutes les courses faîtes la rendaient beaucoup plus mince que les chats qu'elle croisait dans la ville et ça faisait sa fierté. Je la comprenais très bien. Retenant mon souffle que nul entendait, même si je me questionnais sur l'aptitude de la guerrière à percevoir mon odeur à moi, légèrement différente de celle de ma sœur, puisqu'après tout, j'étais bel et bien là, j'attendais la réponse que ma sœur allait servir et elle ne se fit pas prier.

«Parce que..tu t'imagines que tous les chats domestiques sont fainéants? Tu n'accorderas sans doute aucune confiance en mes paroles, mais certains d'entre nous préfèrent les rues de la vie qu'aux foyers dans lesquels nous vivons la nuit. J'ai presque attrapé un oiseau ce matin et je suis certaine que le goût aurait été délicieux. De plus, si tu savais le nombre de chats rêvant de partir à l'aventure loin de l'amour étouffant de leur maître ou la violence destructive de ces mêmes maîtres. Tu nous mets tous dans le même panier alors que certains sont différentes des paresseux se prélassant chez eux toute la journée. Moi, par exemple, je sauve les chatons d'idiots félins les attaquant ou de chiens. Ce que je fais ici? J'explore. J'explore parce que l'odeur de la nature est tellement plus agréable que celle âcre de la ville et tous ces monstres gigantesques qui produisent de la fumée. » 


Revenir en haut Aller en bas
 

«La curiosité est un vilain défaut» avait-elle dit. «Mais elle reste une raison de rencontre» répliqua quelqu'un.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: LES ARCHIVES :: BACK TO THE PAST :: Terres Libres & Etoiles-