« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une partie de chasse pour contenir une haine dévorante (RP avec Feu de Cendres et éventuellement quelqu'un d'autre, selon la personne qui veux)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Une partie de chasse pour contenir une haine dévorante (RP avec Feu de Cendres et éventuellement quelqu'un d'autre, selon la personne qui veux)   Sam 11 Avr - 23:24

Le soleil brille haut dans le ciel. Il doit être près de midi. Quelques nuages traverse le ciel. Il commence à faire chaud à nouveau. La saison des feuilles nouvelles est la. Je sort du camp en marchant. Feu de Cendres, notre lieutenante, me suis. Je me dirige vers la Prairie. En avançant, j'observe avec un frisson les ravages causés par les monstres sur notre territoire. Des arbres effondrés au sol. Les grosses pierres retournés. La terre éventrer par endroits. Je me demande comment il peut encore avoir du gibier dans les parages après se désastre. Mais l'important, c'est que nous puissions nourrir le Clan.
J'ai choisit la Prairie pour une bonne raison. Elle est éloigner de la frontière avec le Clan du Léopard. Ce maudit Clan du Léopard. Il a commit l'horreur de nommer Lune de Noisette guérisseuse. Elle qui a toujours été admirer, chouchouter, préférer ! On lui trouvait des qualités en tant que guerrière alors que j'étais meilleure qu'elle. Elle avait toujours les félicitations des autres. En me laissant dans l'ombre. Personne ne me voyait, comparé à ma trop brillante sœur.


Je feule d'amertume. C'est moi qui aurait dû briller. Pas elle. C'était moi la plus douée de nous deux. Elle n'aurait jamais dû devenir guérisseuse. Pour moi, elle n'a a pas le prestige. Elle n'aurait jamais dû le devenir. Je la déteste ! je pousse un petit feulement de colère. Heureusement que Feu de Cendres est à quelques longueurs de queues de moi. Pour me changer les idées, je continue a regarder le désastre provoquer par les bipèdes et leurs monstres. La terre est encore retourner. Mais plus on approche de la Prairie, moins on voit d'arbres au sol. Visiblement, ils ne sont pas aller jusque la. Tant mieux. Il y aura du gibier.

Tout est silencieux. On entend pas un bruit. Les oiseaux se taisent. Avant, ils chantaient sans cesse. Maintenant, le calme. L'atmosphère est devenue oppressant. A chaque fois que l'on sort, on a peur de voir surgir un monstre d'entre les fourrés. Je laisse mes pensées vagabonder. Elles me ramènent vers mon arriver dans le Clan du Tigre. J'étais encore bouillante de rage et de fureur. Ils m'ont d'abord prise pour une ennemie. Après avoir parler à leur chef, ils m'ont accepter. Ils étaient méfiant au début. Alors je leur ai raconter les raisons de mon départ. Ils me font confiance. Une question est souvent revenue. Pourquoi le Clan du Tigre ? Parce qu'il était le plus proche et que je n'avait pas envie de traverser la rivière. Ici, j'ai sue trouver un nouveau foyer. de nouveaux camarades. Une nouvelle vie. Pas de sœur trop brillante pour me la pourrir. Le Clan du Tigre a reconnu mes valeurs de guerrière. Je me sens chez moi désormais. Et je n'imagine pas vivre ailleurs qu'ici.

Mes pattes foulent la terre retourner. j'arrive à la Prairie. Tout est calme. Encore. pas un bruit. Pas même celui du gibier. je lève le museau et hume l'air. Je ne sens rien. Les proies se cachent. Elles ont eu peur lors de la venue des monstres. Elles ne veulent plus sortir. Mais il faut bien nourrir le Clan. Nourrir le Clan. Cela me rappelle que ma sœur était incapable de faire sa. Il n'y avait que moi qui le voyait. Elle était incapable de chasser. Et elle a pourtant été nommer guerrière. Puis guérisseuse. Quand je pense qu'elle a appris sa en secret ! Elle aurait pû au moins m'en parler. Ou en parler autour d'elle. mais ils on trop été aveugles. Mais   un jour, ils le payerons. Je me le jure ! Je ne sais pas comment, mais ils le payeront. D'une manière ou d'une autre. Que j'y sois pour quelque chose ou non ! Ils le payeront !

J'hume à nouveau l'air. Rien, pas la moindre trace de gibier. Feu de Cendres essaie aussi de trouver des proies. Elle non plus ne sens rien. Elle est à cent longueurs de queues d'imaginer mes désirs de vengeance. Personne ne le saura jamais. Pourtant, c'est une bien petite chose que la jalousie. mais quand elle prend autant de place dans votre vie, se n'est plus de la jalousie. C'est de la haine. Elle vous dévore de l'intérieur. Vous consume. On ne peut plus y échapper. On est prisonnier à elle. Jusqu'à ce que l'ont doit faire soit accomplie. Même mort, cela nous poursuit. Jusque dans les tréfonds de notre âme. Et personne ne le voit. Et moi, moi, la haine me brûle de l'intérieur. Je veux voir ma sœur déchue. Anéantie. Humiliée. Déshonorée. Chassée. Exilée. Bannie. Devenir une chatte errante que tout le monde méprise. Et encore, se serait une punition trop douce pour se qu'elle m'a fait ! Ce qu'il lui faudrait, c'est l'impuissance. Le sentiment de culpabilité qui la ronge pendant des lunes. Et enfin, le point culminant, sa mort. Dans d'atroces souffrance. Seul cela pourrait me réjouir. C'est se qu'elle mérite !

Feu de Cendres secoue la tête un peu plus loin. Elle n'a rien trouver. Moi non plus. Rien du tout. Je ne cherche plus. C'est peine perdue. Il n'y a rien. Aucune proies. Toutes se cachent. je vis notre lieutenante remuer la queue et venir lentement vers moi. le temps qu'elle fasse la distance qui nous sépare, je réfléchis. Rapidement. Ensuite, je n'aurai plus qu'à me venger du Clan du Léopard. je ne sais pas comment. Le voir dépérir. Par la maladie. Ou la famine. Ronger par un mal. Anéantie par des deuils. Oui, des deuils. Et encore, c'est trop doucereux ! Se qu'il faut, c'est annihiler ce Clan, de manière terrible. Dans le chaos. La détresse. le malheur. La mort. Oui, c'est une bonne solution. une bonne fin. Pour détruire le Clan du Léopard. Mais il faut réfléchir. Mettre en place un plan. Cela me prendra au moins plusieurs saisons. D'ici la, j'ai le temps de haïr à ma guise ce Clan ! Je serais venger. Et c'est tout se qui compte !
En attendant, le Clan du Léopard mène une vie paisible sur son territoire, avec pleins de gibiers, eux ! Rien qu'à cette idée, j'enrage. Ils ont du gibier alors que nous, nous devons chercher longtemps avant de voir une queue de ne serais-ce qu'une souris ! A cause de ses stupides bipèdes et de leurs monstres puants ! Même si je ne mes pas ma vengeance tout de suite au points, ceci me prendra de nombreuses saisons avant que se ne soit prêt, je pourrais toujours les humilier lors des assemblées ! Je m'amuserai bien de les voir humilier devant le Clan du Lion. Et ma sœur aussi. Surtout elle. Elle qui va payer. Elle qui, par sa faute, ferra souffrir son cher Clan ! Pendant que moi, je serai bien au chaud dans mon nid, dans la tanière des guerriers, dans le camp du Clan du Tigre. Ce sera bien fait pour elle ! Moi au moins, je serai loyale à mes nouveaux camarades, et à ma famille, quand j'en aurai ici ! Pas comme elle ! Jamais je ne serai comme elle. Jamais !


La lieutenant est a coter de moi. je secoue rapidement la tête. Pour me vider la tête. Me concentrer sur la chasse. Même s'il n'y a rien à chasser. Feu de Cendres m'observe en silence. il n'y a aucune proies. Rien. Rien du tout. Qu'allons nous faire ? Le Clan a besoin d'être nourris. Je tourne mon regard doré foncé vers elle. Elle remue la queue. Signe qu'elle est frustrer de ne rien avoir trouver. Moi aussi. Comment allons nous nous nourrir, sans proies ? Peut être que si on va plus loin... on trouvera quelque chose. Il faut espérer. Je suis loyale à mon Clan. je suis prêt à mourir pour protéger mes nouveaux camarades. Je veux les aider du mieux que je le peut. Je veux leur montrer que je suis une bonne guerrière. Au fond, sans cette haine à l'égard de ma sœur et du Clan du Léopard, je ne suis pas méchante. je suis douce avec les chatons, je suis gentilles avec mes camarades. Je ne suis pas vraiment cruel. J'ai un bon fond. Et c'est sa que je veux prouver à Etoile d'Epines et aux autres que je suis gentille et que je suis une bonne guerrière ! Et je suis déterminée pour sa. Alors je vais faire de mon mieux pour ramener du gibier au camp.
Je cligne des yeux en regardant Feu de Cendres. En remuante encore une fois la tète pour bien reprendre mes esprits, je propose : "
On pourrait aller voir plus loin s'il y a du gibier. Il n'y a rien du tout ici, pas la moindre proie." Je désigne l'autre bout de la Prairie de la queue en ajoutant : "La bas, peut être qu'il y aura de quoi nourrir le Clan." Je regarde la lieutenante de mes grands yeux dorés foncé. Je me demande se qu'elle va dire. J'attend sa réponse en remuant la queue lentement, humant l'air de temps en temps pour m'assurer qu'il n'y a pas de gibier à l'endroit ou l'on se trouve.
Revenir en haut Aller en bas
 

Une partie de chasse pour contenir une haine dévorante (RP avec Feu de Cendres et éventuellement quelqu'un d'autre, selon la personne qui veux)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: LES ARCHIVES :: BACK TO THE PAST :: Clan du Tigre-