« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre mouvementée (pv avec Lune de Noisette)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Rencontre mouvementée (pv avec Lune de Noisette)   Dim 12 Avr - 11:14

Je sort du camp pour aller me balader, seule. Les dégâts provoqués par les bipèdes commencent à disparaitre peu à peu. Mais il faudra du temps. Je le voit bien. Je marche lentement vers le champ de fleurs. Au loin, j'entend des oiseaux dans les quelques arbres restant. En dehors de sa, tout est calme. J'avais besoin de sortir du camp. je sors de plus en plus souvent ses derniers temps, prétextant une partie de chasse. Depuis l'autre jour en fait, la prairie. Je n'ai toujours pas abandonner mes plans. Je cherche comment les faire. Je veux commencer par ma sœur. D'abord elle. Il faut juste que je trouve un moyen de la faire souffrir. Le soir, dans mon nid de mousse, je pense sa. Mais je n'ai pas encore trouver. Plus tôt elle souffrira, et mieux je me porterai.

J'arrive au champ de fleurs. Un vent léger souffle sur les brins d'herbes et contraste avec la chaleur du soleil. Il doit être plus de midi. Les fleurs commencent à refleurir dans le champ, qui retrouve peu à peu ses belles couleurs. Je m'assoie dans l'herbe pour réfléchir.  Comment pourrais je la faire souffrir ? L'humilier ne suffit pas. Il en faut plus. L'attaquer non plus. Je veux qu'elle souffre, mais pas physiquement. Je veux qu'elle ai mal moralement. Qu'elle ai très mal. Mais comment m'y prendre ? peut être que si je l'insulte, se serai pas mal. Non, se n'est pas assez du tout. Je sais, je vais l'attaquer sur un sujet qui lui fait mal. Son ancien mentor. Minuit sans Etoiles. Lui qui s'est pris d'affection pour elle, comme un père ! Je ricane toute seule en songeant  cela. Comme un père ? C'est moi qui aurait dû être consoler à la mort de nos parents ! Pas elle. Moi, on m'a laisser dans mon coin, dans la solitude ! Oui, oui, je vais la faire souffrir ainsi, elle va avoir mal !

Je ricane encore toute seule à cette idée. Elle va souffrir. Je dormirais mieux ensuite. Ainsi, je serais un petit peu venger. Il fait toujours chaud, mais le vent adoucis l'air. Je lèche mon pelage noir et blanc, mes yeux doré foncé brillant de mon désir de vengeance. Elle va bientôt payer pour se qu'elle m'a fait ! Je remue lentement ma longue queue fine, la passant doucement sur les brins d'herbes. Il fait bon, c'est agréable. je parcours le champ du regard. Les bipèdes ne sont pas aller jusqu'ici, à la frontière de notre territoire. Le sol est encore intacte. Il reste des arbres et les oiseaux se sont réfugiés ici. Mais ils ne tarderons pas à revenir sur le reste de notre territoire. Les pierres sont encore debout. Je me lève et bondit sur la plus grosse, au somment d'une petite bute de terre. Je suis dos au soleil. J'observe mon ombre sur le sol, remuant toujours lentement la queue. Je me sens forte et puissante. Je relève bien haut le menton. Bientôt, je verrai ma sœur souffrir ! Un sourire narquois se dessine sur mes lèvres. Bientôt !

C'est alors que j'entend les herbes remués. je tend le cou pour essayer de voir le chat qui s'avance ici. J'hume en même temps l'air et je reconnais l'odeur en accentuant le sourire narquois sur mes lèvres. Lune de Noisette. Elle doit être venue ramasser des herbes. Après tout, cette endroit du territoire appartient aux trois Clans. Tout comme les trois chênes. Je vois sa queue qi dépasse d'entre les brins d'herbes. Elle ne m'a pas vue. Elle s'avance et sort la tête de l'herbe verte. Elle lève le museau vers le rocher ou je suis. Elle vient de me voir, à contre jour. Mon ombre est à deux longueurs de queue d'elle. je la dévisage du haut du rocher. Elle ouvre de grands yeux en me voyant. Elle ne bouge plus. Je ricane intérieurement. Finalement, elle va souffrir plus tôt que prévue ! Elle va regretter d'être venue ici, sa, je me le jure !  Je ne bouge pas du rocher, toujours debout dessus. je lui lance d'un air narquois : "Alors, on essaie de chasser les plantes ?" Je suis sûre qu'elle doit enrager. Et je ne vais pas m'arrêter la. Je la raille : "Elles ne sont pas trop dûre à attraper au moins ? Toi qui ne sais même pas chasser !" Pour ponctuer mes moqueries, je ricane en la regardant, le sourire narquois revenant sur mes lèvres. Je me demande comment elle va réagir. En tous cas, je vais bien m'amuser. j'ai bien fait de venir ici, finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Rencontre mouvementée (pv avec Lune de Noisette)   Dim 12 Avr - 11:39

Je sort du camp une nouvelle fois. Je dois chercher encore des remèdes? j'en cherche tous le temps. Je renouvelle sans cesse mon stock et je passe beaucoup de temps  prendre soin de ma tanière. Je n'ai pas encore vue nos ancêtres. Sa veux peut être dire qu'il n'y a aucune mauvais nouvelles. Et nous n'allons pas nous plaindre. Je remue la queue et me dirige vers le champ de fleurs,  l'autre bout du territoire. C'est la que l'ont trouve le plus de remèdes. Je lève la tête vers le soleil en marchant. Il est plus de midi et je vois quelques nuages passer dans le ciel. Tous est calme et serein, comme toujours. Pour la première fois depuis la mort de Minuit sans Etoiles, je me sens bien. Je men sens détendue, plus sereine, reposée. Pour la première fis, je n'ai pas penser à lui. N'y rêver de lui, cette nuit. J'ai eu un sommeil sans rêve. Je n'en suis que plus reposée. Et un peu soulagée. Cela veux dire que je n'ai plus ses sauts dans le passé.

J'entend les oiseaux chanter en avançant. Que leur chant est beau. Il ajoute à ma sérénité intérieure. Mes pattes foulent l'herbe et la terre tandis que je me dirige vers le champ de fleurs. J'aime cet endroit, entourer de fleurs et d'herbes qui m'apaisent quand je suis troublé. J'ai toujours été proche des plantes. Leur odeurs m'aident à me calmer et à garder le contrôle de mes émotions. J'espère juste que je ne vais pas croiser un chat ennemi. Même si cet endroit appartient aux trois Clans. Je n'aime pas faire ma récolte sous leurs regards curieux. Cela me gêne et me dérange. Je soupire en avançant et accélère le rythme de mes pas. La terre vole presque derrière mes pattes, mes griffes raclant le sol, suivant ma course vers le champ.

J'y arrive enfin. Le champ de fleurs. Les plantes se courbent légèrement sous le vent qui souffle doucement. La chaleur du soleil est atténuer par ce vent agréable. Vers le milieu du champ, je vois une énorme pierre. Je n'y prête pas attention et pénètre dans les herbes, m'enfonçant jusqu'aux oreilles. L'herbe me chatouille le museau et me fait éternuer. Je regarde autour de moi, cherchant des plantes dont je pourrais avoir besoin. J'avance à petit pas, ma queue bougeant lentement derrière moi, passant au dessus des brins d'herbes. Alors que j'avance, je vois soudain une ombre au sol. Une ombre percher sur un rocher. Je relève la tête et sort des hautes herbes, les yeux lever vers le gros rocher que j'ai vue il y a un instant. Je reconnais le félin percher dessus. Plume Filante. Comment ne l'ais-je pas vue plus tôt ? Ou même sentie ? Je pense que je n'ai pas vraiment fais attention. J'ouvre de grands yeux ronds en la voyant. Elle fais un sourire narquois et me lance : "
Alors, on essaie de chasser les plantes ?"Cela a l'air de l'amuser de se moquer de moi. Chasser les pantes ? Mais qu'elle drôle d'idée. Visiblement, elle s'amuse de ma surprise de la voir la. Elle enchaine et me raille : "Elles ne sont pas trop dûre à attraper au moins ? Toi qui ne sais même pas chasser !" Elle n'a pas totalement tors. Je n'ai jamais été très doué pour la chasse. Mais de la à dire que je ne saurais même pas attraper une stupide herbe. Elle exagère. Je remue la queue, excéder, en la regardant. Je lui répond d'un ton froid : "Et toi, tu ne te lasse jamais de dire des moqueries ? Pourtant, avec le temps, tu aurait du comprendre que cela ne me touche plus... vipère !"L'insulte suprême pour elle. Je suis sûre qu'elle dois enrager. Elle déteste que je l'appelle ainsi. Cela lui rappelle qu'elle cherche à se venger de moi. Mais je ne me laisse pas faire aussi facilement. Elle va voir. Je la regarde. Elle n'a pas bouger du haut du rocher et me regarde. Son expression est indéchiffrable. Je remue la queue lentement et la regarde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Rencontre mouvementée (pv avec Lune de Noisette)   Dim 12 Avr - 15:23

Elle semble indifférente à mes moqueries. Elle va voir se qu'elle va voir. Je ne vais pas me laisser faire. je veux qu'elle souffre et elle va souffrir ! Je vais la lancer sur se sujet qui l'a fait tant souffrir. Elle aura mal, et se sera bien fait pour elle. je pourrais même lui donner quelques coups de griffes... peut être. je vais voir. En tout cas, je vais bien m'amuser. Je remarque qu'elle remue la queue, excédée. Bien, elle est énervée, c'est parfait !

Je vois qu'elle a froncé le museau et qu'elle est vexée, même si elle sait que j'ai raison. Elle me regarde de ses grands yeux et me lance d'un ton froid : "
Et toi, tu ne te lasse jamais de dire des moqueries ? Pourtant, avec le temps, tu aurait du comprendre que cela ne me touche plus... vipère !"J'enrage de l'intérieur. Elle me compare à une vipère. Ses animaux si stupides et en même temps si mortels. Je ne suis pas méchante. Sauf avec elle. J'ai un bon fond. Je bouillonne de colère à l'intérieur. Elle va voir se qu'elle va voir, cette chatte de gouttière ! Je vais la faire payer. Et elle ferra moins la fière après. Elle n'osera même pas se plaindre. Elle va voir se qu'elle va voir.

Je la dévisage d'un air froid, contrôlant le mouvement de ma queue. Je la déteste, je la déteste, je la déteste ! Elle croit réussir à me faire enrager. Et, certes, elle a réussi. Mais pas pour longtemps. Je vais la faire regretter d'être venue ici. Elle va voir se qu'elle va voir. D'abord, les insultes. Puis, quand elle sera bien humilier et très triste, la touche finale. Quelques griffures. Sans gravité. Mais suffisamment pour lui faire mal. Elle reviendra dans son fichu camp avec quelques griffures que ses stupides camarades prendront pour des égratignures. C'est se qu'elle dira ! Elle ne voudra dire à personne notre différent. Personne ne le sait, dans le Clan du Léopard. Elle ne veux pas exposer à ses camarades notre... mauvaise relation entre nous deux. De ce fait, personne ne sait pourquoi je suis partis. Et temps mieux. Ainsi, je suis tranquille.

Elle attend ma réponse à sa moquerie. Elle va voir se qu'elle va voir. Je ricane et la regarde d'un air glacé, méprisant. Je lui réplique : "Sa ne te fait rien que se stupide Minuit sans Etoiles soit mort ? Pourtant je pensais que tu l'aimait beaucoup" Je ricane à nouveau et continue : "Il serait déçue de voir la piètre guérisseuse que tu est devenue !" Je fais semblant de réfléchir en penchant la tête sur le coté et enchaine : "Attend, je crois me souvenir qu'il ma dit un jour qu'il te détestait, il m'a même dit qu'il te trouvait pathétique et que tu était la pire guérisseuse qu'il n'ai jamais eu !" Que c'est drôle de lui dire tout cela. Bien entendu, Minuit sans Etoiles ne m'a jamais rien dit. Mais sa, elle n'a pas besoin de le savoir ! Sa va l'a blesser énormément, j'en suis persuadé. Je vais bien m'amuser. Je m'assoie sur le gros rocher et l'observe. Elle est toujours debout, en bas du talus ou se trouve le rocher. Elle n'a pas bouger. Moi non plus. J'aime lui faire du mal. Je me venge d'elle. Et personne ne le saura.

J'entend au loin des oiseaux chanter dans les arbres. Le vent continue de souffler doucement et lentement, faisant plier les brins d'herbes du champ de fleurs. Les rayons du soleil réchauffent doucement mon pelage noir et blanc. J'agite lentement la queue et j'ai toujours se sourire narquois sur mes lèvres, qui apparait à chaque fois que je la voit. Elle est déjà entrain de payer pour ce qu'elle m'a fait. Je le sais. Mais elle ne le sait sûrement pas. Elle ne s'est pas rendue compte du mal qu'elle me faisait. Comme à chaque fois. En lui faisant cela, je finirai sûrement dans la Forêt Sombre. Je n'irai sûrement jamais au Clan des Etoiles. Je le sais très bien. Mais au fond, je ne suis pas vraiment méchante. Dans mon cœur, je sais que si je n'accomplie pas ma vengeance alors que je suis encore de ce monde, cela me poursuivra jusque dans la mort et me rongera de l'intérieur. Cela me ronge déjà. Continuellement. En permanence. Je suis sous l'emprise de la haine et de mon désir de vengeance. Et pourtant j'arrive à dissimuler tout cela. Au yeux de mon Clan, le meilleur des trois, je suis juste une guerrière voulant faire de son mieux pour son Clan.

Je remue lentement la queue, sortant de mes pensées. Elle n'a pas bouger. Je lèche avec application mon poitrail noir et blanc, mes yeux doré foncé observant Lune de Noisette à la dérobée. J'attend toujours de voir sa réaction. Je suis sûre que je lui est fait mal. Je lèche toujours mon pelage mi long en l'observant du regard. Je suis toujours assise sur le gros rocher, ne bougeant pas. Je lève la tête bien haute en l'observant, relevant le menton, affichant un air de supériorité.
Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre mouvementée (pv avec Lune de Noisette)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: LES ARCHIVES :: BACK TO THE PAST :: Terres Libres & Etoiles-