« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Patience est maitre de vertu. [ PV Consty]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Mon identité.
Relationship :
Feu de Cendres
Lieutenant du Clan du Tigre



Féminin
● Nombre de messages : 2375
● Je suis arrivé(e) ici le : 23/04/2010
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : //

MessageSujet: Patience est maitre de vertu. [ PV Consty]   Ven 17 Avr - 16:31


Patience est maitre de vertu.
PV Constellation d'Hiver.


Espoir. Voilà qui résumait assez bien l'état d'esprit du Clan du Tigre ces dernières lunes. Depuis qu'Etoile d'Epines et moi sommes revenues de l'exploration de notre ancien camp, ce sentiment a commencé à grandir de plus en plus dans nos cœurs. Et pour cause. En revenant de notre expédition, la meneuse avait décidé d'envoyer régulièrement des Patrouilles sur notre ancien territoire afin de réaménager le camp et de s'assurer de la sécurité des lieux. Malheureusement, l'arrivée de la Saison des Neiges a rendu impossible notre départ. Si le gibier se faisait déjà rare à cette saison, qu'en serait-il après le passage des Monstres ? Sans parler des autres difficultés qu'on aurait dû affronter. Non, ce n'était pas le bon moment pour le Clan du Tigre de retrouver ses terres natales.

Seulement aujourd'hui, la Saison des Feuilles Nouvelles était bel et bien de retour. Avec elle, la forêt pourrait enfin guérir après la lente agonie et le long sommeil glacial qu'elle avait subis. Les bourgeons allaient donner naissance à de nouvelles plantes, le soleil allait réchauffer la terre blessée et le gibier reviendra peu à peu, attirés par cette douce saison. Sans parler des nombreuses naissances qui rendront le Clan plus fort. Jamais cette période n'aura autant mérité le titre de renaissance et de renouveau. Si tout se passait bien, dans quelques jours, le Clan du Tigre rentrerait enfin sur ses terres. Il rentrerait chez lui. Mais en attendant, il nous restait encore beaucoup de choses à faire.

Midi approchait. Quelques nuages commençaient à s'amonceler dans le ciel, amenant avec eux une menace de pluie. Une légère brise soufflait. Cependant, il faisait bon et on avait encore du temps avant que l'averse n'éclate. Assise au milieu de la Clairière Oubliée, je venais de désigner les guerriers qui partiraient pour la patrouille de midi et ceux pour la patrouille qui se rendrait sur nos anciennes terres. En balayant le camp de fortune du regard, je remarquais qu'il était presque désert. Les guerriers que je n'avais pas envoyé en patrouille étaient soit avec leurs apprentis, soit dans leur tanière pour se reposer après la surcharge de travail que provoquait notre départ imminent. Seules deux ou trois guerriers et apprentis étaient présents, tandis que les Anciens s'étaient installés au soleil en compagnie de deux de nos Reines. En regardant sur ma droite, je m'aperçus que le tas de gibiers n'était pas très fournit. Or, on aurait besoin du plus de nourriture possible avant notre départ. Je tournai une nouvelle fois mon regard sur la clairière à la recherche de guerriers disponibles. En apercevant le pelage blanc de Constellation d'Hiver, je fonçai vers lui. Je le saluai d'une ondulation de la queue avant de miauler :

«
Ca te dirait de venir chasser avec moi ? »

J'espérais qu'il accepterait. Il y a plusieurs jours que je n'avais eu le temps de parler à mon vieil ami, et sa présence rassurante me manquait. Je jetais un autre coup d'œil dans la clairière. Aucun autre guerrier ne semblait disponible, sachant qu'il devait en restant quelques uns au camp au cas où. * Bon, eh bien, il n'y aura que nous deux dans ce cas. * Pensais-je avant de me retourner vers le matou. Finalement, ce n'était pas plus mal. Ainsi, je pourrais passer un peu de temps seule avec le guerrier immaculé. Etant un peu plus âgé et expérimenté que moi, ça me soulageait de parler de mes doutes et de mes idées avec lui. Mes responsabilités de Lieutenante me paraissait beaucoup plus légère en sa présence.

«
On devrait peut-être y aller juste à deux ? Les autres ont tellement travailler, ils ont bien mérité un peu de repos ! »



__________________________________


« Les meilleurs moments sont ceux qui arrivent par surprise. » By Pipper Halliwell



Tout mes cadeaux ♥



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Constellation d'Hiver
Guerrier du Clan du Tigre



Masculin
● Nombre de messages : 327
● Je suis arrivé(e) ici le : 25/08/2009
● Age : 22
● Mentor/Apprenti(e) : Etoile d'Ambre (Rozenwyn)/ Nuage de Silex

MessageSujet: Re: Patience est maitre de vertu. [ PV Consty]   Ven 1 Mai - 20:55

La saison des Feuilles Nouvelles. Une bien belle Saison à mon avis. J'aime bien respirer l'air de la forêt, un air de renouveau, une lumière grandissante. Je m'étirai doucement, à l'entrée de ce camp provisoire. Je n'oublierai jamais la raison de notre présence ici. Peut-être que les plus jeunes, qui n'avaient pas vécu ce changement ou qui étaient trop jeunes pour s'en souvenir, n'avaient pas la même mélancolie qui m'animait en ce jour ensoleillé. Mais de mon côté, le véritable Camp du Clan du Tigre me manquait. Les terres du Tigre me manquaient. Les lieux qui m'avaient vu grandir jusqu'à devenir le Guerrier que je suis aujourd'hui. Ceux qui m'ont vu chaton m'aventurer à l'extérieur par ennui. Ceux qui ont accompagné mes premiers pas d'Apprenti, ma première proie chassée. Ceux qui m'ont vu courir comme Guerrier, aux côtés d'un Novice, le mien. Tout d'abord Nuage de Souris, puis Nuage de Silex. Ceux qui cachèrent mes infidélités avec Pelage de Givre, ma chère Compagne, jusqu'à sa mort. Il m'arrive encore parfois de la voir en rêve, de croire l'entendre au détour d'un chemin. De mes petites je n'ai que peu de nouvelles. Je sais que Nuage de Mûre a rejoint sa mère, mais Chanson d'Automne est toujours en vie. Mais elle n'est pas dans la mienne. Elle ne me connaît que trop peu. Aujourd'hui j'ai retenu la leçon. Il ne sert à rien d'essayer d'enfreindre les lois et frayer avec l'ennemi. Même si elle reste ma fille adorée, je ne peux mettre le Clan en danger pour elle. C'est cruel de ma part, mais j'ai trop souffert de la relation de mes parents. Suite à cela, trois événements marquants se sont produits. Le premier fut la fuite de ma mère, notre chef, Etoile d'Ambre. Elle s'en est allée, sans un mot, sans une explication. Son absence creuse un manque en moi, un manque qui ne cesse d'obscurcir mon coeur, jour après jour. Vient ensuite ma rencontre avec mon père. Qui aurait pu dire qu'en suivant des traces inespérées de Maman, je croiserai le chemin du Meneur du Léopard, le grand et célèbre Etoile de Fumée? Personne et surtout pas moi. Je vidai mon sac et il encaissa. Je n'ai plus eu envie de le tuer de mes propres griffes depuis cette discussion. Je ne l'aime pas et je ne suis pas sûr de pouvoir l'aimer de nouveau un jour comme lorsque j'étais chaton, mais je ne le hais plus autant. Je crois qu'il m'indiffère et parfois m'exaspère. La dernière chose et non la moindre qui s'est produite fut l'arrivée de monstres dans notre Camp. Une tragédie qui nous obligea à fuir loin de nos terres natales, perdant par ce fait quelques uns de nos camarades, amis, compagnons...  

Et nous voici aujourd'hui, toujours au même endroit qui nous abrite en attendant. En attendant quoi? Le retour. C'est ce qui nous maintient encore debout, sur nos quatre pattes. L'espoir. L'espoir de revoir un jour nos terres, de fouler de nos coussinets ces lieux si chers à nos coeurs. Et je crois que nous pouvons espérer. Il y a peu, nos têtes de Clan se sont rendues sur les terres dévastées du Tigre. Depuis, le réaménagement a débuté. Lentement, mais sûrement. Je sais que certains Anciens s'inquiètent de ne pas revoir le Camp avant que le Clan des Étoiles ne les appelle. Mais moi, j'en suis sûr. Tous, nous reverrons ce Camp. Ne reste que le jour à déterminer. De mon côté, la situation s'est aplatie. Je ne suis toujours pas le plus aimé des chats du Clan, mais les hostilités sont moins fortes qu'avant. Comprenez bien qu'être le fils d'Étoile d'Ambre n'aide pas lorsqu'elle décide de partir en combattant sa Lieutenante aujourd'hui Chef. Au contraire. Lui ressembler quasiment comme deux gouttes d'eau, non plus. Et imiter sa voix pour se réconforter du départ d'une mère n'est clairement pas le meilleur moyen de se faire des amis. Mais bon, je m'y suis habitué. Je regardai le Camp provisoire de mon regard aussi doré que celui d'un certain meneur tigré. Je me demandai ce que serait ma tâche du jour. N'ayant pas d'Apprenti à ma charge depuis la disparition de Nuage de Silex, j'étais plus disponible pour les patrouilles. Patrouilles de chasse, patrouilles de frontières, réaménagements du Camp... Tout y passait, mais ça me rendait heureux d'être utile. Puis une légère odeur familière se fit sentir et je me tournai vers Feu de Cendres. Ma Lieutenante, mon amie... L'une des rares que j'avais. Je répondis à son salut d'un mouvement de tête, attendant de savoir ce qu'elle voulait me dire.

« Ca te dirait de venir chasser avec moi ? »

Chasser avec elle? Je jetai un coup d'oeil au tas de gibier pour m'apercevoir qu'en effet, on avait bien besoin de nourriture supplémentaire. Je hochai la tête. Une patrouille de chasse m'allait, surtout en sa compagnie. J'étais au moins sûr qu'elle ne me traiterait pas comme un rebut, qu'elle ne me lancerait pas de regards haineux ou méprisants. D'ailleurs, on en avait parlé, peu après le départ de ma mère. Elle ne haïssait pas ma mère autant que certains du Clan. Comme de mon côté, il me semblait impossible de ne serait ce qu'imaginer avoir un jour la pensée de ne pas l'aimer. Elle est ma maman, mon mentor, tout ce qui me rattache à ce Clan qui est le mien.

« On devrait peut-être y aller juste à deux ? Les autres ont tellement travailler, ils ont bien mérité un peu de repos ! »

J'en sursautai presque. Je jetai de nouveau un regard vers le Camp, dépouillés de félins. Il y en avait bien, mais ils semblaient soit épuisés, soit occupés. Je hochai de nouveau la tête avant de prendre la parole de cette voix que j'aimais tant, même si elle faisait frémir mes camarades. La voix de ma maman. Une voix qui se substituait à la mienne depuis si longtemps que j'en avais oublié comment je m'exprimai avant.

"Tu as raison. Pourtant je suis surpris. Tu te donnes beaucoup au Clan depuis que nous sommes ici et tu sembles encore en pleine forme. C'est surprenant. Ou allons-nous Lieutenante?"

__________________________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Feu de Cendres
Lieutenant du Clan du Tigre



Féminin
● Nombre de messages : 2375
● Je suis arrivé(e) ici le : 23/04/2010
● Age : 18
● Mentor/Apprenti(e) : //

MessageSujet: Re: Patience est maitre de vertu. [ PV Consty]   Lun 11 Mai - 18:26

" Tu as raison. Pourtant je suis surpris. Tu te donnes beaucoup au Clan depuis que nous sommes ici et tu sembles encore en pleine forme. C'est surprenant. Ou allons-nous Lieutenante ? "

Sous ma fourrure, je me sentis rougir. Je baissai les yeux, flattée qu'un vétéran me complimente de la sorte. J'avais beau être Lieutenante de mon Clan, mon estime pour mes ainés était aussi grand que l'admiration des chatons pour les grands guerriers ou les meneurs. Encore aujourd'hui, il m'arrivait de me demander comment Etoile d'Epines avait pu me choisir moi, au lieu de l'un d'eux. Cependant, Constellation d'Hiver ne disait pas tout à fait vrai. Mon esprit était embrumé par mes responsabilités et mes membres commençaient petit à petit à protester contre mes nombreux déplacements. Seules l'arrivée de la bonne saison et la perspective de retourner chez nous dans un avenir proche me donnait l'énergie nécessaire pour continuer à travailler dur. Je relevai la tête vers le matou blanc et essayai de lui répondre avec une certaine contenance pour faire oublier ma gêne de l'instant d'avant.

«
Il le faut bien, non ? Le Clan a besoin qu'on l'aide à traverser cette épreuve. Je ne fais que ce qu'on attend de moi. Pour ce qui est de la chasse, je comptais me rendre à la Forêt Pétrifiée. »

Sur mes mots, je m'élançai vers la sortie du camp de fortune. Mon ami me rejoignit aussitôt, et nous nous dirigeâmes vers la fameuse forêt d'un pas rapide. Sur le chemin, je décidai de garder le silence. J'avais évidemment envie de bavarder avec le guerrier immaculé, mais je préférais attendre qu'on soit arriver à destination avant d'engager la conversation. Marcher et parler en même temps n'était pas dans mes habitudes. Heureusement, depuis le temps que l'on se connaissait, Constellation d'Hiver en était bien conscient et il respecta donc mon mutisme.

Bientôt, nos pattes foulèrent un sol tendre et herbeux tandis que les arbres se densifièrent, nous plongeant dans l'ombre. En effet, ceux-ci étaient tellement grands et tellement nombreux que peu importe l'heure de la journée, la forêt était comme plongée dans un voile de nuit, seulement illuminée par quelques rares rayons de soleil ou de lune qui tentaient de traverser l'épais feuillage. Autres particularités du lieu, la végétation était moins verte qu'ailleurs, tirant davantage sur des couleurs plus sombres. Le vent se levait rarement ici, et le temps ne semblait pas avoir d'emprise sur la forêt. Peu importe la saison, l'atmosphère y restait la même.

Arrivées dans une vaste clairière, nous nous arrêtâmes enfin. Je balayai l'endroit du regard puis entrouvris la gueule afin de mieux humer l'air. Des odeurs de gibiers m'assaillirent aussitôt : c'était l'endroit idéal pour chasser ! Je m'assis auprès de Constellation d'Hiver en enroulant ma queue autour de mes pattes et me tournai enfin vers lui. En plongeant mon regard dans ses yeux dorés, j'eus le souffle coupé. Son pelage blanc contrastant avec le fond sombre de la forêt, il avait l'air d'un fantôme. Il avait l'air d'être sa mère. A la pensée d'Etoile d'Ambre, mon cœur se serra. Je l'avais toujours admiré, même si elle avait changé à la fin. Contrairement à la plupart des membres du Clan, je retenais d'elle la meneuse fantastique qu'elle avait été autrefois, et non la chatte malade qui avait essayé de tuer sa Lieutenante et qui avait abandonné son Clan. Son fils lui ressemblait tant... Et il en souffrait, encore aujourd'hui. Me rendant compte que je le fixais sûrement de la même manière que les autres guerriers, je détournai aussitôt le regard. La dernière chose que je voulais, c'était bien de le mettre mal à l'aise.

«
Excuse-moi. Je n'aurais pas dû te fixer comme ça... »



__________________________________


« Les meilleurs moments sont ceux qui arrivent par surprise. » By Pipper Halliwell



Tout mes cadeaux ♥



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Patience est maitre de vertu. [ PV Consty]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: TERRES LIBRES :: Terres Libres de la Forêt :: La Forêt Petrifiée-