« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'amour ne prévient pas [PV Sunnie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Mon identité.
Relationship :
Papillon de Nuit
Guerrier du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 115
● Je suis arrivé(e) ici le : 23/02/2015
● Age : 15
● Mentor/Apprenti(e) : EN RECHERCHE

MessageSujet: L'amour ne prévient pas [PV Sunnie]   Ven 1 Jan - 16:20



L'amour ne prévient pas.


«« Tout un monde d'amour éclos dans un regard. »»



Une nouvelle journée commençait pour Papillon de Nuit. Après être resté une nuit entière roulé en boule dans son nid, il était temps  de bouger.  Le postérieur bien haut, la queue dressée, s’appuyant sur ses pattes avant tendues, le félin couleur de jais s’étira. Une fois prêt à sortir de la tanière, Papillon de Nuit lança un regard discret autours de lui. La moitié des chats dormant ici était déjà en action. Il fallait qu’il se dépêche.

Une fois à l’extérieur du repaire, le matou émit un léger ronronnement de satisfaction. Chant de la Tourterelle, leur lieutenante, était entourée de plusieurs guerriers. Elle était probablement en train de prévoir les patrouilles de la journée. Papillon de Nuit n’avait aucune envie de la rejoindre. Il n'était pas d'humeur à patrouiller pour l’instant. Il avait juste envie d’être tranquille avec un ami. Enfin... Avec son ami, car il n'en avait qu'un vrai : Etoile du Tyran. Le chef de son Clan avait été, depuis toujours, son confident. Ils avaient grandi ensemble et continuaient, bien que ce soit moins intense qu’à l’époque, de se confier l'un à l’autre. Décidant d’aller lui faire une petite visite surprise, Papillon de Nuit entra en action. Il alla chercher une proie bien fraiche  sur la pile de gibier et s’en alla en direction de l’antre du meneur.

Alors qu’il s’y dirigeait, il aperçut une jeune femelle passer devant lui. Son beau pelage roux pâle, traversé par la brise matinale, brillait de mille feux. Papillon de Nuit tenta de croiser le regard de la jeune chasseuse. Sans succès. Ebloui par sa beauté majestueuse, le matou resta un instant la gueule ouverte. Plus elle vieillissait, plus Plume du Soleil était belle. Abandonnant soudain Etoile du Tyran, le guerrier noir posa l’écureuil au sol avant de se donner quelques coups de langue. Une fois le pelage luisant, il reprit la proie dans la gueule et se précipita vers la rouquine. Il vint se coller à elle puis murmura, articulant du mieux qu'il pu :

«Une petite proie, chère demoiselle ? »

Le guerrier croisa enfin le regard Plume du Soleil. Un vert émeraude envoutant, séduisant le vieux chat, soudain prêt à tout pour se rapprocher d’elle. C’était la première fois qu’il se sentait si attiré par une femelle. Etait-il en train de tomber amoureux pour la première fois ?


© Code by Ed'

__________________________________

~




Petite Papillon, Nuage de Papillon, Papillon de Nuit, Etoile de Papillon

~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Plume du Soleil
Guerrière du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 5813
● Je suis arrivé(e) ici le : 04/03/2012
● Age : 15
● Mentor/Apprenti(e) : X

MessageSujet: Re: L'amour ne prévient pas [PV Sunnie]   Ven 1 Jan - 19:48

L'amour ne prévient pas - feat. Papillon de Nuit
Une matinée bien ennuyante s'annonçait. Je le savais vu que je vivais chaque jour la même routine. Comme à mon habitude, j'étais réveillée depuis que le soleil avait commencé à pointer son "nez". Cependant, je ne m'étais pas levée. Je n'en voyais d'ailleurs pas grands intérêts. En effet, il y a très peu de félins levaient à cette heure-ci et également ne voulait pas que d'autres lui posent dix milles questions du pourquoi et comment elle se levait de bonheur...Pour rien faire et rester dans le camp. Cela pourrait aussi ruiner ma réputation (bon qui est déjà un peu amochée) : les chats un peu trop théoriciens des complots pourraient penser que je m'échappe chaque soirs pour aller voir d'autres chats de Clan opposés, pour entretenir une relation particulière, si vous voyez ce que je veux dire. C'est en me rappelant chaque jours de ces pensées (limite paranoïaque, mais qui pourraient se réaliser) que je ne sors désormais plus du camp et reste à veiller dans la tanière des guerriers. C'est chiant, très chiant, mais je vivais avec ce quotidien depuis un bout de temps, donc j'ai beau râlé, j'appréhendais un peu plus chaque jours. Par ailleurs, un des mes plus grands rêves s'est de pouvoir à nouveaux dormir comme tous les autres, et.. Refaire des rêves. Mais bon, j'ai arrêté de prier le Clan des Étoiles pour cette raison. Si ils ne veulent plus que j'occupe mes nuits avec ces méthodes, et bien tant pis.

L'agitation dans le camp et dans la tanière des guerriers commençaient à s'intensifier. Tant mieux ! Enfin ! J'allais enfin pouvoir me lever et bouger mes membres que je ne sentais plus ! Je me dressais donc et étirai mes pattes avants. Qu'est-ce que cela faisait du bien ! Et je m'étonnais que ce simple fait pouvait me mettre de bonne humeur.. Hmm. Non, juste un petit peu de bonne humeur. Je quittais donc activement la tanière des guerriers. Dehors, je pus distinguer Chant de la Tourterelle, notre lieutenante, désignait les patrouilleurs et leurs donnait des consignes. Je me demandais si je ne ferais pas mieux de les rejoindre, histoire de me divertir. Seulement.. Il y avait quelques chats que je n'arrivais pas à blairer, donc je m'y résignais. Non, je ne savais vraiment pas qu'est-ce que j'allais faire de ma journée, mais je pensais que comme d'habitude, et bien.. Je chasserai. Oui, voilà, aujourd'hui encore, je vais aller chasser ! Mon Clan en avait bien besoin. Mon Clan avant moi, c'est ce que je me répétais souvent.

Tout compte fait, en parlant de proies, je n'avais pas tellement faim ce matin. Je me demandais alors si je ne devais pas juste prendre une mini-proie et la manger histoire de ne pas me faire submerger de questions. Mais quoique je ne pouvais pas juste manger hypocritement. Je décidais donc de laisser ma petite proie à d'autres félins, qui eux le mangeront parce qu'ils en ont besoin. Je réfléchissais à une activité un peu plus constructive qu'une simple chasse. Pour cela, je fis donc les cent pas dans le camp (c'est limite se passait pour une folle). C'est à ce moment là que je croisai la route d'un matou au pelage sombre. Il possédait également des yeux pâles qui me faisaient penser à...Rien. Je reconnus le guerrier qui passait derrière moi. Il s'appelait Papillon de Nuit, et il n'y avait pas besoin de me demander si je le trouvais beau ou pas, de toute manière.. Je m'en fichais, hmm. Je continuais ma route sans y faire attention.

Je me posais cependant sur le sol (très agréable d'ailleurs), exaspéré par mes cent milles pas. Chercher quelque chose de point banal pour une chasse était désespérément une chose compliquée. Je pouvais sentir la douce brise de l'hiver qui ne tardait pas à venir, enfin je pense. Peut-être que je me trompe, bref. Le temps, lui, il ne fallait pas le cacher, il était plutôt beau. Le ciel était d'un bleu pur, et un lourd soleil l’ornait, sans être dérangé par ses petites choses crémeux tous gris. « Papa.. » Murmurais-je, avec une pointe de nostalgie. Mon père me comparait souvent aux temps comme celui-ci. En effet, je suis une chatte possédant un pelage couleur roux clair (comme le soleil) et un regard d'un bleu pur (comme le ciel)... Je me secouais faiblement la tête.. Cela faisait tellement mal quand je pensais à mon papa.. Dire qu'il.. Dire qu'il saurait peut-être devenu lieutenant si il était encore en vie..

Je suppliais le Clan des Étoiles de me faire oublier ces souvenirs.. « Aidez-moi... » Marmonnais-je difficilement dans mes petites moustaches fines. Je sentis une grosse pression sur le côté droit de mon corps. Sur le coup, ma fourrure se hérissa. Je bougeais ma petite tête vers cette "grosse pression" et ce n'était que...

« Une petite proie, chère demoiselle ? »

...Papillon de nuit. Qui venait de me proposer en murmurant dans ma petite oreille, la "petite proie" que je ne voulais pas manger tout à l'heure. Bien que je ne trouvais pas qu'elle était "petite", c'était un écureuil, après tout. J'avais du mal à me calmer, la surprise était bien trop grande. Ce con..Mon cœur battait tellement fort.. Voulant lui montrer un regard peu amical, je croisais son regard.. Qui me fit de nouveau frissonnait. Je ne savais pas pourquoi.. Hmm.. Sans doute parce que j'éprouvais une haine envers lui ?

« ... »

Mais étrangement, je n'arrivais pas à sortir quelques mots.. Ces simples mots de refus... Bon sang, je dois vraiment pas l'apprécier pour ne pas lui répondre, oui, c'était sans aucun doute cela l'explication logique de mon comportement si soudain. Je baissais mon regard pour arrêtait de fixer le sien. Je fixais le sol, et je repensais qu'il était toujours appuyer sur moi. Que c'était gênant...

« Mange la tout seul, ta "petite" proie. Je n'ai pas faim. »

Lui répondis-je, d'une voix à peu près stable, tout en me décalant de quelques centimètres de lui, pour éviter qu'il me colle. J'espérais qu'il eut compris et qu'il me laisse tranquille, ce beau..Enfin je veux ce stupide matou.
acidbrain

__________________________________



Spoiler:
 


Dernière édition par Plume du Soleil le Ven 8 Jan - 14:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Papillon de Nuit
Guerrier du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 115
● Je suis arrivé(e) ici le : 23/02/2015
● Age : 15
● Mentor/Apprenti(e) : EN RECHERCHE

MessageSujet: Re: L'amour ne prévient pas [PV Sunnie]   Sam 2 Jan - 23:52



L'amour ne prévient pas.


«« Tout un monde d'amour éclos dans un regard. »»



Papillon de Nuit était un grand séducteur, bien qu’il n’est pas plus de succès que ça. Il aimait depuis toujours embêter les femelles et les intimider. Cependant ici, il n’avait pas du tout l’impression d’être dans un jeu. Le temps passait bien plus lentement que d’habitude et il avait soudain très chaud.

Il se reprit alors, se disant qu’il n’allait pas se ridiculiser face à une féline. Il se décolla légèrement du pelage de la guerrière et espéra qu’elle accepterait la proie qu’il lui avait apportée. De toute façon, il avait aujourd’hui décidé de rester avec Plume du Soleil, qu’elle le veuille ou non. Et puis, cet effet de bien être qu’il n’avait qu’avec elle, il ne voulait pas le perdre. Essayant de charmer la guerrière, le matou fit un léger sourire que celle-ci ignora. Elle voulait jouer à ce petit jeu ? Papillon de Nuit ne savait pas si elle espérait qu’il s’en aille ou si elle souhaitait faire semblant de ne pas être attiré par lui. Le vétéran voulut s’asseoir près d’elle mais la rouquine ouvrit la gueule pour dire quelque chose, ce qui l'immobilisa.

Papillon de Nuit sentit son cœur ralentir et reprendre sa vitesse normale. Il avait eu une montée de chaleur pour ne je ne sais quelle raison mais c’était fini. Il pouvait redémarrer un jeu de séduction avec la jolie guerrière. Aujourd’hui, il la suivrait partout, la complimenterait et serait galant. Puis demain, tout se serait arrêter et il reprendrait une journée basique de guerrier du Clan du Lion.

« Mange la tout seul, ta "petite" proie. Je n'ai pas faim. »

Le guerrier sourit avec amusement. Il aimait les femelles avec du caractère comme Plume du Soleil. Mais cela ne lui faisait pas peur, ça lui mettait encore plus l’eau à la bouche. Le vétéran prit alors une bouchée d’écureuil, l’avala puis se lécha les babines, comme pour donner envie à sa camarade. D’un petit signe de la queue, il accompagna les paroles suivantes :

« C’est dommage, cet écureuil est excellent. Tout comme tu es belle. C’est pour te dire… »

Le chat noir essaya de jouer avec son regard mais ce fut sans résultat. Il ne savait pas s’il réussirait à envouter la féline avant la fin de la journée mais il n’était pas prêt de lâcher prise. Pour l’instant, il venait à peine de commencer son petit manège et il était déjà ravi que Plume du Soleil reste à ses côtés.  C’était déjà une petite victoire personnelle.

© Code by Ed'

__________________________________

~




Petite Papillon, Nuage de Papillon, Papillon de Nuit, Etoile de Papillon

~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Plume du Soleil
Guerrière du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 5813
● Je suis arrivé(e) ici le : 04/03/2012
● Age : 15
● Mentor/Apprenti(e) : X

MessageSujet: Re: L'amour ne prévient pas [PV Sunnie]   Ven 8 Jan - 7:26

L'amour ne prévient pas - feat. Papillon de Nuit
Vous l'avez forcément compris, je n'étais pas la chatte la plus sociable du Clan. Je détestais trainer avec les autres. Pourquoi, me demandez-vous ? Disons que je trouve cela le plus souvent ennuyant. J'en avais que faire de leurs histoires, ce n'est pas que je me trouvais plus intéressant qu'eux -je ne le suis pas-, mais quand je les écoutais, cela m'irritait. J'évitais donc la plupart du temps les autres félins. En prétextant que je partais à la chasse, etc. Mais de toute manière, les autres l'avaient bien compris, et c'est souvent eux qui m'ignoraient. C'était pas si mal, j'étais habituée. C'était cela ma vie, mon quotidien.

Et ce n'était pas ce... de Papillon de Nuit qui allait me faire changer d'avis. Je voyais bien ce qu'il voulait. Les types comme lui m'irritait. On les appelle les dragueurs, toujours à courir après toutes les minettes qui croisent. Ils en trouvent une charmante, hop ils vont la voir pour la complimenter, ce servant de belles paroles et d'un regard tombeur. ...Et quelques heures après, ils laissent tomber "leur petite proie" et vont en chercher d'autres.. En gros ils se moquent totalement des sentiments de la femelle qui séduise. Ce genre de mâle..Ne devrait pas exister !

Il était tombé sur la mauvaise personne. Je n'étais pas naïve, et je me doutais bien de ce qu'il cherchait à faire. Je ne me laisserais pas faire. Mon grand, ne compte pas sur moi pour rester avec toi, même pour une petite heure. Il fallait, de toute évidence, que je trouve un plan pour m'enfuir de son chant de vision. Mais je me doutais que ce serait facile. Un prédateur ne laisserait jamais sa proie partir.

Je le fixais avec mon œil droit, d'une discrétion qui m'étonna. Il était plutôt amusé de mon caractère "dégage je ne suis pas d'humeur". Hmm, il m'énerve vraiment, ce matou ! Hmmf. Je le vis encore prendre une bouchée de cet écureuil, que j'avais tantôt refusé. Je n'avais pas faim, alors pourquoi accepter ? Je le voyais se lécher les babines avec plaisir. Il était si bon que ça..? Peut-être que je..Devrais y gouter ? « Non, il n'y a même pas besoin d'hésiter, je n'en mangerai pas un seul bout. »

« C’est dommage, cet écureuil est excellent. Tout comme tu es belle. C’est pour te dire… »

Tiens donc. Les voici, les belles paroles. Je m'y attendais ! Désolée mon vieux, mais je n'étais pas susceptible. Quoique.. Cela me faisait tout de même un peu plaisir.. On me l'avait pas dis depuis un certain bout de temps. Est-ce que je.. Hmmf. Je ne savais pas si je devais le croire, et toutes ses questions m'énervaient ! Est-ce que je peux vraiment faire confiance à quelqu'un comme lui, est-il sincère ? Mon cœur commençait à avoir un rythme irrégulier. J’espérais au plus profond de moi qui était sérieux.. Mais ce raisonnement, je préférais finalement le cacher au fond de moi.. Il était bien trop tôt pour tirer une telle conclusion.

Je me retournais finalement, et tout ce qu'il pouvait voir à présent, c'était mon dos. Je n'étais pas forcément très droite, j'avais un peu mal ces derniers temps. J'espère juste ne pas paraitre trop courbé. J'ai beau ne pas me soucié de ce qu'il pouvait penser, je préférais paraitre à ces yeux, sûrs de moi et froide. ..Ce que je venais de penser était contradictoire, tout compte fait.. Je lui répondis alors, avec le plus grand des calme et le ton le plus sérieux et froid possible (faut bien que je préserve mon image), je me retournais une nouvelle fois dans ça direction et en lui jetant un regard glacial :

« Ô, quelles belles paroles.. Je suppose qu'il ne t'a fallut que quelques secondes pour les trouver.. N'est-ce pas ? L'habitude ? C'est sans nul doute cela, je me trompe ? »

J'étais limite agressive, et mes phrases comptaient également une partie de reproche. Je ne pus lui montrer un sourire hautain pour appuyer mes paroles. J'étais vraiment "dark". Je me sentais confuse après avoir prononcer ces mots. Je devais conclure une bonne fois pour toute, et partir très loin de lui ! Hé.. J'ai une idée. Je sais, la force ne résout rien, mais dans ce cas précis, une petite manipulation ne serait pas de refus pour lui clouer enfin le bec ! Je m'y immédiatement mon plan à exécution : Je fis mine de prendre son écureuil pour le manger, mais je l'agrippais de mes griffes et le jeter vivement sur sa tête, je ne savais trop pas où je visais, mais.. Disons que c'était histoire de le déstabiliser pour le quitter, enfin !

« D-é-s-o-l-é-e. »

Je m'apprêtais à le quitter, quand je sentais une gêne. C'était étrange, j'avais comme l'impression que ça me faisait souffrir de le quitter de la sorte... Je regrettais... Ce que j'avais fais ? « Non...Non, non ! Je ne culpabilise pas ! Il faut que je me dépêche ! » Je le quittais d'un pas lent, qui me surpris. Une part de moi voulait partir très rapidement et rester seule... Une autre voulait faire confiance à ce beau Papillon de Nuit et restait avec lui. Je ne comprenais, cela ne m'étais plus arrivé, depuis.. Hmmf. Quelle partie dois-je vraiment écouter ?


| Désolée du retard ! J'espère que ce rebondissement te plaira, j'ai des idées parfois particulières. xD Mais si ça ne te plait pas, dis le moi en mp. :p |
acidbrain

__________________________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon identité.
Relationship :
Papillon de Nuit
Guerrier du Clan du Lion



Féminin
● Nombre de messages : 115
● Je suis arrivé(e) ici le : 23/02/2015
● Age : 15
● Mentor/Apprenti(e) : EN RECHERCHE

MessageSujet: Re: L'amour ne prévient pas [PV Sunnie]   Jeu 11 Aoû - 18:47

HRP:
 



L'amour ne prévient pas.


«« Tout un monde d'amour éclos dans un regard. »»



Papillon de Nuit perçut une lueur nouvelle dans les yeux de Plume du Soleil. Il savait que les compliments ne faisaient jamais mauvais effet à l'égard d'une femelle. C'était une arme plutôt efficace qu'utilisait souvent le guerrier noir pour draguer une féline ou seulement par plaisir de la voir se sentir gênée.

Cette fois-ci, ce n'était pas du tout pareil. Il aimait vraiment beaucoup Plume du Soleil. Tout chez elle lui plaisait et il voulait à tout prix réussir à la charmer. Ce serait quelque chose de difficile, il en était conscient, mais il savait qu'il pouvait le faire. Il fallait qu'il trouve le moyen de se faire passer pour un mâle exemplaire, une image qui ne lui correspondait pourtant pas du tout. Dans son Clan, presque tous savaient que c'était un matou qui passait d'une femelle à l'autre sans beaucoup de regrets. Papillon de Nuit n'avait jamais eu l'impression d'aimer une féline, d'être tombé amoureux, comme on le dit si souvent. Il ne trouvait pas trop l'intérêt de rester avec quelqu'un pour toute la vie. Au bout d'un moment, on se lassait et on se sentait vieillir. Ce n'était pas une façon d'être heureux et Papillon de Nuit avait encore l'impression d'avoir vingt lunes dans sa tête. Son corps suivait d'ailleurs sans beaucoup de soucis. Il n'avait mal nulle part et courrait encore parfaitement bien. Bien sûr, tout cela ne plaisait pas à tout le monde et il n'avait pas une bonne réputation au sein de son Clan. Mais qu'importait, tant que lui-même se sentait bien ainsi ?  

Plume du Soleil elle non plus, ne semblait pas vieille dans sa tête. Elle n'avait pas de compagnon à ce que savait le guerrier noir et par conséquent pas de chatons. Elle était libre à prendre, même si ce n'était que pour quelque temps et Papillon de Nuit était prêt à s'en charger.

« Ô, quelles belles paroles.. Je suppose qu'il ne t'a fallut que quelques secondes pour les trouver.. N'est-ce pas ? L'habitude ? C'est sans nul doute cela, je me trompe ? »

Le guerrier noir comprit alors qu'il aurait du boulot. Plume du Soleil était munie d'une belle carapace et ne semblait en aucun cas vouloir de l'amour de Papillon de Nuit. D'un regard glacial, comme pour en rajouter une couche, elle jeta sa proie, un écureuil, en plein dans la figure du matou. S'ébrouant, Papillon de Nuit fut piqué dans sa fierté. Il n'avait certes pas l'habitude qu'on le rejette, mais d'une façon si injurieuse, on ne lui avait encore jamais fait et ça lui faisait étrangement mal.

« DÉ-SO-LÉE »

Le grand chat fit une toilette rapide au niveau du visage pour ne pas trop sentir l'écureuil. Il se lécha la patte puis se la passa sur la truffe et sur le front. Il espérait qu'il n'avait plus de trace du rongeur et de son odeur. Relevant ensuite la tête, il s'aperçut que Plume du Soleil était en train de s'en aller. Fonçant à toute vitesse, il lui coupa la route de tout son corps et, sincère comme il ne l'avait jamais été, il murmura :

« Je t'en prie, pardonne-moi. Je suis sincère, tu es une femelle particulière et pour une fois, seul mon cœur est en train de parler. »

Il ne tenta aucun rapprochement et attendit là, prêt à ce que la femelle tente de continuer son chemin en l'ignorant. Son cœur battait la chamade, surprenant Papillon de Nuit qui n'avait jamais ressenti tant d'affection pour une guerrière qui lui résistait.


© Code by Ed'

__________________________________

~




Petite Papillon, Nuage de Papillon, Papillon de Nuit, Etoile de Papillon

~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'amour ne prévient pas [PV Sunnie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: TERRITOIRES DU LION :: Le Camp :: Tanière des Guerriers-