« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je n'avais jamais vu un si bel endroit... J'en oublie même le froid. [ Pharaon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Je n'avais jamais vu un si bel endroit... J'en oublie même le froid. [ Pharaon   Mar 12 Jan - 18:05


    L'Hiver était rude, même si ce n'était que le début d'une saison froide et dangereuse, il fallait s'y habituer. Il neigeait beaucoup, les proies se faisaient discrètes. Les maladies étaient beaucoup plus présente, comme la mort. Elle enlevait des vies.

    Mais Plume Hivernale était habituée. En effet, elle était native de la forêt, elle connaissait alors tout, elle savait survivre quand il le fallait. elle le savait, c'est tout. Malgré la neige, le vent, les glaces et la pluie, la bicolore savait trouver un endroit ou cheminer, un endroit ou se reposer quand le temps ne lui permettait de sortir. Rusée et Intelligente, deux adjectifs qui mettaient en valeur la jeune guerrière.

    Le vent soufflait fort et Plume Hivernale chancelait à chaque pas, chaque avancées, au risque de s'envoler. C'était l'impression qu'elle avait. Mais pourquoi pas être un oiseau ? Ca n'avait pas l'air si désagréable, bien au contraire... Plume Hivernale débarqaua en face du Grange. Rouge et blanche, ces couelurs vives oubliaient un peu que l'on était en hiver. Et puis, même si la guerrière était à quelques mètres de la Grange, elle percevait l'odeur des rongeurs. Mais pour l'honneur de son Clan, elle ne chasserait pas. Sa loyauté serait trahie. Même pour une seule souris. La jeune chatte péénétra dans la grange et fut émerveillée par l'intérieur de celle-ci. Les petites ouvertures déversait une lumière écarlate sur les murs sombres et froids. Il y avait des mètres et des mètres de paille. Et une bonne cinquantaine de rongeurs. Mais Plume Hivernale résistait, résistait à al tentation malgré sa faim qui lui tenaillait le ventre...



Dernière édition par Plume Hivernale le Mar 12 Jan - 20:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Je n'avais jamais vu un si bel endroit... J'en oublie même le froid. [ Pharaon   Mar 12 Jan - 20:13

Pharaon avait rejoind la ferme gerboise hier soir après avoir racompagné sa compagne dans le clan du tigre. Il en avait profité pour voir sa fille et ses deux fils adoptifs. Tous les trois avaient l'air heureux et il avait un nouveau ami Boule de Tigre ! Mais apparament c'étaient des vrai démons, enfin bon après une courte visite il était reparti dans sa grange ou la nourriture y était abondante. Pharaon avait déjà mangé et s'était donc étendu comme une masse sur le tas de paille le plus haut. Il avait dormi des heures et des heures.

Les rayons du soleil pénetrèrent dans les fenêtre du batiment ce qui annonça une nouvelle journée. Que pouvait-il bien faire aujourd'hui ? Il n'avait aucune idée, dans trois jours le chat gris avait redéz-vous aux quatres chêne, mais il ne savait pas du tout quoi faire en attendant. ce qui était nul pour un solitaire s'était d'être souvent seul. Il avait quelqu'un qu'il aimait de tout son coeur mais malheureusement il ne pouvait pas souvent la voir.
Pharaon décida donc de faire un petit tour. Il sorti de la grange et se dirigea vers le clan du léopard. Il n'y était allé qu'une fois. Cette journée était la plus froide qu'il n'avait jamais connu ! Des stalagtique étaient accrochés sur les branche des arbres et la neige était haute. Le souffle du solitaire se transphormait en bué lorsqu'il respirait. En approchant du clan du léopard la neige commençait à être plus fine, ce qui lui permit de marcher plus facilement. Pendant tout son chemin le chat gris n'avait vu aucune trace dans la neige, aucun bruit, et aucun animal ! C'était assez inquiétant. Des nuages s'approchaient des clans de la forêt, et ils n'avait pas l'air d'être de simple nuages, une tempête allait éclater d'un moment à l'autre. Le solitaire en était sûr ! Il fit donc demi-tour au pas de course pour arriver le plus vite possible à l'abris, de préferance sa ferme. Mais tout d'un coup, alors qu'il était toujours en train de courrit le vent vient le frapper en pleine face et lui fit pousser un miaulement. Ensuite de la neige tombait, Pharaon était obliger de marché la tête tourné à demi et du ralentir le pas. La grange n'était plus très loin ! Heureusement. Son pelage se couvrait de blanc. Avec beaucoup d'éffort il atteingnit la ferme ou le calme regnait. On entendait juste le vent frapper les fenêtres. Le solitaire décida d'aller se recoucher sur la paille le temps que la tempête se calme, si elle le voulait bien.

Après un moment une odeur suspecte vient lui chatouiller les narines, un chat du clan du léopard ! Il se releva d'un coup et regarda l'entrée, une chatte blanche et rousse, elle avait fait face à la tempête et était enfin arrivée à l'abris. Pharaon alla la rejoindre en trois saut. Sa queue était haute pour lui souhaiter la bienvenu et il souriait.

- Salut, ça va ? lui demanda-t-il pour être sûr qu'elle n'avait rien de grave. Tu viens d'ou et tu t'apelle comment ? Si tu veux pendant que tu me raconte je te chasse une sourir ! Elle sont très bonnes et bien grassouillette !

Pharaon était content, une nouvelle visite ! Ouf il n'était plus seul ! Il ferait tout pour que la chatte se sente bien, ça l'aidera dans sa solitude.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Je n'avais jamais vu un si bel endroit... J'en oublie même le froid. [ Pharaon   Mar 12 Jan - 20:32


    Plume Hivernale était toujours aussi fascinée par la Grange. C'était la première fois qu'elle venait ici. Lorsqu'elle entendit uen voix masculine elle poussa un cri de terreur. Puis elle se calma, son coeur battait à cent à l'heure. * T'inquiètes, c'est qu'un petit stress, tout va bien. Calmes-toi. *. Après s'être réellement calmée, la jeune guerrière poussa un soupir de soulagement. Un chat gris avec un regard ambré doux se tenait devant elle. Chasser une souris pour elle ? Mais il avait perdu la têet ou quoi ?! C'était une bonne intention, mais quand même...

    «- Hum, c'ets bien gentil à toi mais je peux chasser seule. Ce serait dégoûtant pour mon Clan si je mangeais une souris alors que ma deuxièle famille meurt de faim à l'heure qu'il est. Solitaire, je en veux pa ste vexer mais je ne peux pas.»

    Miaula la juene guerrière avec une voix douce. Elle avait appelé le matou gris Solitaire. Parce qu'il avait une tête de solitaire et qu'il sentait le solitaire. Sans s'en rendre compte, Plume Hivernale poussa un ronrronnement bruyant avant de se reprendre.

    «- Mon nom est Plume Hivernale ! Guerrière depuis peu et native du Clan du Léopard, je le protégerais jusqu'à en épuiser le sang dans mes veines. Enchantée. Et toi, comment tu t'appelles ? Tu t'appelles pas Solitaire j'éspère ?»

    Se présenta Plume Hivernale avec uen voix enjouée et amusée sur la fin. Elle avait les yeux pétillants. Elle était heureuse et tout alalit bien malgré les éléments qui se déchaînaient à l'exterieur.


[ Désolée pour la petitesse de mon Rp =S ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Je n'avais jamais vu un si bel endroit... J'en oublie même le froid. [ Pharaon   Mar 12 Jan - 23:15

[Ton rp est parfait et tu écris super bien]

Pharaon regarda en direction de la fenêtre lorsqu'un bruit ce fit entendre. C'était juste une branche emporter par la tempête et qui vint s'écraser sur les carreaux.
Le chat gris ne comprendrait jamais les clans. Ils n'étaient pas libre ! Les chats n'avaient pas le droit de manger sans apporter de la nourriure au camp, il ne pouvait pas aller partout, avait des obligations, ça devait être infernale. Mais apparament, le jeune guerrière appréciait. Tant mieux pour elle. Enfin bon, s'il rejoignait un des clan de la forêt les poules auront des dents !
Lorsqu'elle lui dit qu'elle ne voulait pas de souris à cause de son clan il fut étonné. Pourquoi et comment fait-elle pour refuser des si bonnes souris ? De plus qu'elle sera coincé là pas mal de temps avec le temps qu'il faisait.

- Je suis enchanté de te connaître Plume Hivernale, je suis Pharaon, un solitaire en effet. Je suis content que tu sois guerrière, félicitation et je ne doute pas de ta loyauté envers ton clan. Mais tu sais si tu crève de faim tu ne lui serra pas très utile. Il vaut donc mieux manger. Les souris sont en surpopulation !

Pharaon eu un petit rire. Il s'assit en regardant les souris grignoté des grains de paille. Vraiment pourquoi se retenait-elle ? Peut-être arriverait-il a la convaincre

- Tu dis que tu ne veux pas laisser ton clan mourrir de faim pendant que tu manges, mais si tu ne mange pas vous mourrez tous ensemble ! En plus tu es jeune, ce n'est pas en étant affamé que tu vas aider ton clan. De plus tu pourra ramener pleins de souris quand la tempête se sera calmé. Quand tu refuses tu ne me vexe pas mais tu me surprend, résister à ces souris......... ! Ensuite tu sais, si par exemple un clan vous attaque et que vous avez tous faim, vous ne pourriez plus vous défendre alors que si quelques un mange au lieu de personne, vous avez une chance de vous en sortir. Enfin bon, votre façon de voir les choses est très bizarre.

En tenant ce discours un souvenir remonta à la surface du chat gris au yeux d'ambre. C'était quand il était encore un chaton et que sa mère lui apprenait la vie. Il allait répéter exactement la même chose à Plume Hivernale.

- Ma mère m'avait dit auterfois : La Vie ! La vie tu n'es a qu'une et elle t'appartient, tu en fait donc se que tu veux. Ne te prive donc pas. Dans un sens en se privant on prive les autres aussi car ils doivent aussi se priver. Bref tu comprends ma façon de penser ? Peut-être que c'est moi qui ne comprend pas la votre et qu'elle est mieux mais j'en doute. Bon alors si t'es convaincu t'es parti pour une petite chasse ?

Pharaon regarda la jeune guerrière. C'était la deuxième fois qu'il voyait un chat dans cette grange : elle et Coeur de Plume. Il se demanda si il l'avait convaincu, après tout c'est elle qui décidait pour elle, comme il l'avait dit c'était sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Je n'avais jamais vu un si bel endroit... J'en oublie même le froid. [ Pharaon   Mer 13 Jan - 18:38

[ Merci =D ]


    La jeune guerrière écouta attentivement les paroles sages et réfléchies de Pharaon. Mais elle n'allait pas céder comme ça ! Une lueur de défi s'embrasa dans ses yeux bleus et elle plongea ceux-ci dans le doux regard du solitaire.

    «- Je ne céderais pas !»

    Annonça-t-elle avec un ronrronnement on-ne-peut-plus amusé. Plume Hivernale tourna la tête vers les souris, pensive et envieuse d'en avoir une dans son estomac. Puis elle secoua la tête, confuse. Elle s'assit.

    «- Je ne peux pas...»

    Dit-elle avec tristesse. Ce serait iressepctueux, infidèle, horrible ! Pour elle, cé'tait un crime, une horreur, inimaginable ! Son expression joyeuse se ferma, devenant uen expression douteuse. En même temps, Pharaon avait raison. Si jamais les chats n'étaient pas assez nourris, coemme se défendraient-ils ? Chasseraient-ils ? Et toutes les choses importantes... Puis elle s'approcha de Pharaon.

    «- Après réflexion, je crois que je peux.»

    Dit-elle à contrecoeur, mais, convaincue quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Je n'avais jamais vu un si bel endroit... J'en oublie même le froid. [ Pharaon   Mer 13 Jan - 21:44

Pharaon ronronna pour montrer qu'il appréciait Plume Hivernale et qu'il se sentait en confiance. Il avait de la peine pour la guerrière, se refuser ainsi un repas à cause d'un stupide code du guerrier ! Elle ne s'en rendant pas compte. Si elle refuserait il n'insisterait pas. Pharaon regarda les mgnifiques yeux bleu de la chatte, il n'en avait jamais des aussi beaux ! La tempête rugissait toujours mais le solitaire n'y faisait plus attention depuis longtemps.

Au début la chatte blanche et rousse ne voulait pas céder, elle ne pouvait pas. Ce code du guerrièr pourrissait la vie des chats, comment pouvait-on donner des règles aussi triste !
Puis finalement elle accepta la parti de chasse, Pharaon ronronna de bonheur et frémit des moustaches !

- Au moins, si jamais tu es forcé à dormir ici, demain je ne me reveillerais pas devant un mort, dit-il en ricanant. Je suis content que tu penses à toi. Alors tu es prête pour cette partie de chasse ? Après on pourra monter ou je dort tout le temps tu verras c'est très confortable, et tu me racontera des histoires de clans !

Cette partie de chasse rapellait un souvenir à Pharaon. Un bon souvenir, lorsque sa compagne était venu le voir pour prendre de ses nouvelles et tous les deux avaient chassé. Mais il ne s'était pas bien comporté et il rendit sa compagne triste. Heureusement il se fit vite pardonner. Depuis qu'elle avait mis au monde leur petits ils ne se voyait plus beaucoup et il se demandait comment elle allait.

Pharaon se releva et senti l'air pour détecter les souris, il y en avait beaucoup sufisament pour nourrir un clan. Bientôt la chasse commencera et les souris courront dans tous les sens abandonnant leur nourriture.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Je n'avais jamais vu un si bel endroit... J'en oublie même le froid. [ Pharaon   Jeu 14 Jan - 18:58


    Plume Hivernale aquiesça d'un signe de tête puis elle avança de quelques pas et se tint parfaitement immobile, seules ses mosutaches frémissaient avec les courants d'air et on pouvait entendre son coeur battre tellement le silence était pesant. Plume Hivernale tendit l'oreille et se concentra sur les odeurs de la Grange. Il était difficile de se concentrer avec les odeurs de tout les chats venus ici ! La bicolore frémit lorsqu'elle entendit un rongeur. En effet, des petits gratouillements dans la paille étaient repérables.
    Plume Hivernale était tendue comme una rc : elle attendait le moment propice. Ses muscles se lâchèrent et la guerrière bondit sur une botte de paille, donnat le coup de grâce à un mulot. Elle saisit l'animal frêle entre ses dents et se posa devant Pharaon.

    « - Ceci me suffira, Pharaon. »

    Dit-elle gentiment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Je n'avais jamais vu un si bel endroit... J'en oublie même le froid. [ Pharaon   Ven 15 Jan - 21:02

Pharaon regarda la guerrière chasser. Elle était vraiment bonne. La souris ne l'avait même pas remarqué. Le chat gris n'avait fait auncun geste pour ne pas avertir les rongeurs. Plume Hivernal était meilleur que lui en chasse, mais tant qu'il arrivait chasser ça n'avait aucune importance. Lorqu'elle ramena la souris et se dirigea vers elle Pharaon se releva.

- Tu chasses très bien, les mentors donne une très bonne éducation. Je vais m'en prendre une et on montera en haut pour le manger, c'est assez confortable, plus qu'ici en tout cas.

Pharaon écouta, senti et regardait partout dans la grange. Aucune souris ne pourrait lui échapper. Il entendit une souris sur une échelle, une autre qui grattait la paille, une troisième qui courrait. Il décida d'attraper celle qui se tenait sur l'échelle. Il s'acroupit, le ventre à terre et marchait doucement pour faire le moins de bruits possible. Huereusement les poils sous ses coussinets amortissait le son. Sa queue était tendu horizontalement et il fixait la proie tout en marchant doucement. Lorsqu'il fut le plus proche possible sans être découvert il déplia tout ses muscle et sauta sur la souris comme un serval avant de lui retomber dessus et de la tuer d'un seul coup de dent. S'en était fini pour elle.

Pharaon se retourna vers Plume hivernal et lui fit sgne de la tête de le suivre. Il se dirigea vers le coin de la grange vers la porte d'entrée puis sauta sur une botte de foin, puis une autre et ainsi de suite jusqu'en haut. Lorsqu'il fut arrivé il se coucha et posa sa souris devant ses pattes. De là on pouvait tout voir, en dehors de la grange, et partout dans celle là. C'était le plus haut point.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Je n'avais jamais vu un si bel endroit... J'en oublie même le froid. [ Pharaon   Ven 15 Jan - 21:30


    La jeune guerrière regarda Pharaon s'activer à la chasse. Malgré les petites étourderies de celui-ci, il se débrouillait plutôt bien ! Plume Hivernale vit que Pharaon rejoignait le point le plus culminant de la Grange. La guerrière bicolore se hissa à l'aide de ses griffes sur les bottes de pailles, gagnant de l'altitude à chaque botte franchie. Puis elle se trouvait aux côtés de Pharaon, assise et dressée comme une lionne. La hauteur était époustouflante. Elle croisa le regard ambré du solitaire, puis elle s'installa confortablement sur les bottes de pailles. Elle commença à dépiécer rageusement sa souris morte. Pour elle, c'était un festin, Plume Hivernale était habituée à manger une ou deux fois par jour, il ne fallait pas abuser de gibier en ces temps froids, mais il fallait quand même manger pour ne pas laisser pourrir celui-ci.

    « - Racontons-nous des histoires, dans ce cas. Je vais t'en conter une d'ailleurs. C'est une légende que l'on m'a apprise quand j'étais un chaton, quand je n'arrive pas à dormir, je me la remémore.


    C’est l’histoire de Rusty, un chat domestique, il avait le chat roux comme le feu avec des yeux ambrés. Il était petit, et il voulait partir à la découverte de la forêt, si mystérieuse à ses yeux. Un jour, il s’aventura hors de son jardin et il rejoignit l’orée de la forêt. Il y avait trois chats, trois chats, des chats comme nous. Des sans-colliers. Rusty rejoignit le Clan de ces trois chats. Le Clan du Tonnerre, il y avait Étoile Bleue, Plume Rousse et Griffe de Tigre. On baptisa Rusty, Nuage de Flamme. Le nouveau chat de Clan appris vite.

    » Une prophétie vint hanter les rêves de Petite Feuille, la guérisseuse. ‘’ Seul le feu sauvera notre Clan ‘’, disait-on. Etrange prophétie. Ce n’estqu’après le baptême de Nuage de Flamme pour devenir Cœur de Flamme que le Clan compris que la prophétie parlait de lui. Il devint lieutenant, il vit mourir son Chef et devint chef. Étoile de Flamme, ce nom vient encore endormir les chatons la nuit ! On dit maintenant que les anciens Clans sont sur des Terres lointaines. Mais où ? »

    Raconta Plume Hivernale, en arrachant un bâillement sur la fin.

    « - Et toi Pharaon, n’aurais-tu pas une histoire à me conter ? »

    Demanda la jeune guerrière en esquissant un sourire doux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Je n'avais jamais vu un si bel endroit... J'en oublie même le froid. [ Pharaon   Ven 15 Jan - 22:24

Pharaon écouta l'histoire tout en mangeant sa souris. Elle avait bien repu le solitaire. L'histoire de Plume Hivrenale était très bien raconté, et c'était une très bonne histoire. Il l'aimait bien. Il regardait les yeux bleu de la guerrière et fut content qu'elle mange une souris, elle devait être affamée. Lorsqu'elle eu fini elle lui demanda de raconter une histoire. Le problème c'est qu'il n'en avait pas. Quand on était un solitaire la vie n'avait rien d'exeptionelle. Que pouvait-il bien raconter, de plus il fallait que son histoire soit interressante, et ce n'était pas un compteur. De toute façon ça ne serait pas une réussite.

- C'est une très belle histoire. Je ne suis pas sûr d'en avoir une interressante, je mène une vie tranquille sans rien d'exceptionnel. Eh bien voyons voir....

Pharaon réfléchissait à son histoire en regardant à l'extérieur, la tempête ne s'arrêtait toujours pas. Que pouvais-t-il bien raconter. Sa rencontre avec Coeur de Plume ? Non trop ennuyeux pour la jeune guerrière, la vie étant chaton ? non plus. Ah il avait trouvé ! Mais pas sûr que se soit interressant. On verra bien.

- J'en ai trouvé une. Si elle n'est pas interressante dit-le moi. Comme je ne suis pas dans des clans je ne connais pas de légende, mais je pent te raconter une de mes aventures. Un jour jour je me promenais avec Coeur de Plume et la nuit était vite arrivée. Je l'ai donc raconpagné dans son clan avant de revenir dans la grange. Au retour une tempête apparut, c'était de la pluie avec du vent, on ne voyait rien devant nous et on ne pouvait rien sentir. Heureusement je connaissait le chemin par coeur. Il y avait beaucoup de flaque d'eau et j'était trempé. Je m'approchait de la grange, assez difficilement quand tout à coup j'entendit un long miaulement aigu. Au début je pensait que c'était une allusination, mais si c'était la réalité je ne pouvait pas abandonner un chat qui appelle au secours. Je me dirige donc vers le bruit. Et lorsque j'arrive j'apperçoit deux chatons ! Il y avait un long poil brun rayé et l'autre pareil avec les poils un peu plus court. Tout les deux était maigre. Il fallait les sauver. Je met celui qui est le moins malade à l'abris et j'ammene l'autre ici ( dit-il en montrant le tas de foin ou ils étaient ) puis je retroune chercher l'autre. Ensuite je les leche. Mais il avait un moi et je ne fait pas de lait. Je voulais qu'une chatte ayant du lait vienne et deux chattes sont venu ! Toutes les deux allaiaient ! C'était Vitanie et Etoile d'Ambre. Les deux petits appartenaient au clan du Tigre, Coeur de Plume les a adopté, la mère est morte en les protegeant d'un renard. Maintenant il sont très turbulant.
Elle n'était pas aussi bien que la tienne.


Pharaon avait finit son histoire. Au moins il avait raconté quelque chose. Il regarda la jeune chatte blanche et rousse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Je n'avais jamais vu un si bel endroit... J'en oublie même le froid. [ Pharaon   Ven 15 Jan - 22:39


    Plume Hivernale était assez émue par l'histoire de Pharaon. Comment une histoire peut-être si belle et si triste à la fois. La juene guerrière se surpris à verser une larme. Elle allongea ses pattes avant et posa sa tête sur celel-ci.

    « - C'est une belle histoire. »

    Dit-elle en souriant pour elle-même. Elle en chercha un autre à conter. Que pouvait-elle bien lui raconter. Elle avait appris des poèmes étant plus jeune. Des poèmes de guerres. Des poèmes de sang. Des poèmes d'effroi.

    « - Il fut un jour où le sang fut versé.
    Un jour ou il y avait beaucoup trop de blessés.
    Les mères pleuraient les défunts,
    Les guérisseurs ne faisaient plus qu'un.
    Il fut un jour où les larmes furent tombées.
    Un jour où la Terre était accblée.
    C'était un jour de guerre et de départs,
    Un jour sans un aurevoir... »

    Récita Plume Hivernale d'une voix rauque et graves. Elle ferma les yuex et alla se blottir contre Pharaon.

    « - Le pire c'est qu'c'est vrai. »

    Lâcha-t-elle en aprlant du poème.



    [ J'ai inventé le poème !! =] T'aime ? ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Je n'avais jamais vu un si bel endroit... J'en oublie même le froid. [ Pharaon   Sam 16 Jan - 13:24

[c'est un super poème, en plus y il a bien les rimes, bravo ! Je suis nul pour les poèmes ]

Plume hivernale laissa échaper une larme lors de son histoire et elle l'avait apprécié. Il fut content, au moins il ne l'avait pas ennuyé. Puis s'était à son tour, elle décida de lui réciter un poème.
Pharaon écouta le poème que connaissait Plume Hivernal, il était terrible. Le chat gris se demandait quand cela c'était passé. Il y a très longtempssans doute.... Pharaon posa la tête à coté de Plume hivernale lorsqu'elle se blotti contre lui. Depuis longtemps il n'avait jamais eu la chaleur d'un chat à coté de lui. Ca faisait du bien ! On se sentait moins seul, au final, peut-être que vivre dans un clan n'était pas si mal que ça. Mais en vivant dansun clan, comme le montrait le poème on avait des liens très forts, si un mourrait notre coeur était déchiré et c'était dur de résisté à cela. "un jour sans un aurevoir", mort pour défendre son clan, et il meurt sans dire aurevoir et dans des circonstance attroces ! Pharaon n'aimait pas pleuré, ce poème le rendit triste mais aucune larme ne sorti.

- C'est un poème vraiment triste et horrible. Ca doit être dur de vivre dans un clan.

Le matou gris regarda Plume Hivernal à coté de lui puis il posa la tête et continua.

- Tu ne voudrais pas me raconter comment marche un clan ?

Pharaon écoutait la tempête et avait le regard dans le vide.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Je n'avais jamais vu un si bel endroit... J'en oublie même le froid. [ Pharaon   Sam 16 Jan - 20:34

[ Merci =3 ]


    Plume Hivernale s'en voulait d'avoir montré l'une des terribles faces d'un Clan. La bicolore poussa un soupir las.

    «- Très bien, mais ce que tu vas entendre là n'est que la pure réalité. Alors, n'aies peur de la voir arriver en face pour qu'elle s'écrase sur toi. »

    Plume Hivernale marqua une pause et chercha le regard de Pharaon, pour essayer de lui transmettre les mots aussi bien que des images.

    «- Tout d'abord, nous avons des croyances. Le Clan des Étoiles, nos morts, nos ancêtres, celui qui nous donne le courage de vivre et de se battre. De continuer à avancer, sans jamais reculer. Croire en lui, avoir foi en lui, pour ne pas tomber. Ensuite, nous avons des noms composés avec des éléments de la nature ou autre. Patte Hivernale quand j'étais petite, Nuage Hivernal quand j'étais une apprentie, Plume Hivernale pour mon nom de guerrière. Et Étoile Hivernale pour un Chef. Nous avons un Code du Guerrier. Et le Clan passe avant tout. Maintenant, tu dois comprendre pourquoi j'ai mis tant de temps à céder pour la souris. Nous battons, nous blessons mais nous évitons de tuer. Voilà, pour résumer ! »

    Expliqua Plume Hivernale, les yeux perdus dans le vague.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Je n'avais jamais vu un si bel endroit... J'en oublie même le froid. [ Pharaon   Dim 17 Jan - 0:01

Pharaon écouta Plume Hivernale sans faire de commentaire. Elle fit un résumé mais qui allait très bien pour le moment. Avec une vie comme cela c'était facile d'avoir de très bonnes relations. Le matou gris s'allongea un peu mieux sur le tas de paille tout en regardant la guerrière dans ses beaux yeux bleu. Son discourt fut rapide.

- C'est interressant. Ce mode de vie doit être bien, vous avez beaucoup de relation et ne connaissez pas la solitude. Enfin parfois oui, mais pas comme un solitaire. Je connaissait le clan des etoiles on m'en avait déjà parler. Les noms j'avais aussi un peu remarqué. Là ces plus simple. Je comprend pourquoi tu ne voulais pas manger de souris, mais le code ne doit pas être très clair. Le clan passe avant toi, mais tu fais parti du clan. Imagine tout le monde fait comme toi, alors plus personne ne mange. Toi tu dit non je laisse la souris à lui, et lui à l'autre et l'autre toi. Et pourquoi celui-là serait le clan et pas toi. C'est un peu bizarre, le clan est l'ensemble des chats qui vivent dans un même territoire et pourtant il passe avant vous, ça veut rien dire vu que vous etes les clan. Donc ne te sens pas coupable, le code n'est juste pas clair.

Pharaon posa sa tête sur la paille et regarda devant lui, l'entrée de la grange. De la neige s'engouffrai à l'interriere, mais heureusement le vent n'était pas face l'entrés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Je n'avais jamais vu un si bel endroit... J'en oublie même le froid. [ Pharaon   Dim 17 Jan - 10:46


    Une lueur amusée brillait dans les yeux de la jeune guerrière. Il était dur de faire comprendre à un solitaire les droits et les devoirs d'un Clan. Plume Hivernale trouvait que Pharaon avait un peu raison, il y avait de la logique dans ses paroles.

    «- En effet tu a raison pour ce qui est de la chasse. Mais pendant une patrouille de chasse, tu n'as pas le droit de manger. Il y a une priorité pour les Reines, les anciens et les chatons, les autres, chassent un peu pour eux. »

    Miaula la jeune guerrière. Elle bâilla ensuite à s'en décrocher la mâchoire. A travers les nuages et la tempête, elle voyait la lune. Il était tard, elle était fatiguée. Ses paupièrestombaient lourdement sur ses yeux bleus mais elle les maintenait ouverts pour Pharaon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Je n'avais jamais vu un si bel endroit... J'en oublie même le froid. [ Pharaon   Dim 17 Jan - 18:20

Pharaon ecouta l'explication de Plume Hivernale. En effet c'était plus clair. Elle avait l'air heureuse de vivre dans un clan, Coeur de Plume aussi 'ailleurs, cela ne devait pas être aussi horrible qu'il le pensait. Mais il ne pensait pas un jour intégrer un clan. Déjà il fallait être accepter.

- Je comprend mieux. Et toi tu étais en patrouille ?

Il l'a regarda dans les yeux. C'était une chatte qu'il appréciait. Certains guerriers étaient plutôt craintif, ou n'avait rien contre les solitaires, mais elle s'était différet. Elle était plus amicale que les autres. Il remarqua que le jeune guerrière avait sommeille.

- Tu veux dormir ? Tu es fatigué, et demain une longue journée doit sûrement t'attendre.

Pharaon aussi était un peu fatigué, le retour à la grange l'avait bien épuisé. Mais elle l'était beaucoup plus. Après tout il s'était plutôt levé tard aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Je n'avais jamais vu un si bel endroit... J'en oublie même le froid. [ Pharaon   Lun 18 Jan - 12:44

    Les yeux de Plume Hivernale picotaient et si elle les fermait, elle tomberait dans un doux sommeil profond. Elle regarda Pharaon longuement, elle commençait à l'apprécier. La jeune chatte avait du mal à se fier à tout le monde.

    « - Je veux bien dormir. Merci. Je te raconterait d'autres histoires demain matin et je repartirais ensuite chez moi. J'éspère que ça ne te dérange pas. Mais je n'arrive plus à tenir debout. »

    Miaula Plume Hivernale avec fatigue. Elle se roula en boule et posa sa tête sur ses pattes avant et elle ferma les yeux. Aussitôt, elle plongeait dans un sommeil calme, auxx côtés du Solitaire. De Pharaon. Sa respiration se fit plus douce. Elle parraissait si innofensive.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Je n'avais jamais vu un si bel endroit... J'en oublie même le froid. [ Pharaon   Jeu 21 Jan - 18:34

- Up -
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Je n'avais jamais vu un si bel endroit... J'en oublie même le froid. [ Pharaon   Jeu 21 Jan - 22:22

dsl du retard


Plume Hivernal semblait bien fatigué, une bonne nuit lui ferais du bien. Lui aussi commençait à fatigué, ses paupières tombaient mais rien de plus. Heureusement qu'il avait mangé une souris pour se redonner des forces sinon il se serait déjà endormi. Le solitaire était un gros dormeur.

- D'accord, ça ne me dérange pas du tout, moi aussi je commence à fatiguer.

Il la regarda une dernière fois dans les yeux avant d'aller dans un monde immaginaire. Qui sait si elle n'allait pas apparaitre ? Il l'appréciait beaucoup, elle était gentille et ne cherchait pas la bagarre. Il avait horreur de ça même s'il était plutôt bon.

- Bonnue nuit Plume Hivernale.

Il adorait son nom. Aussitôt il reposa sa tête entre ses pattes entérieur et ferma ses paupière ou le noir l'envahit avec la tempête qui frappait toujours. Une bonne nuit l'attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Je n'avais jamais vu un si bel endroit... J'en oublie même le froid. [ Pharaon   Sam 30 Jan - 8:48

    Plume Hivernale était plongé dans un rêve sans fond, où seul le jour pourrait la ramener à la réalité. Même si Plmue Hivernale faisait plus de cauchemars que de rêves, celle-ci était encore tombée dans une sombre rue sans fin.

    Il était tard. Trop tard. La ville se dressait avec ses maisons, ses gouttières et ses chats errants. Plume Hivernale était là, elle aussi. Perdue dans un monde qu'elle ne connaissais pas. Elle se trouvait sur une plaque d'égoût qaund celle-ci se renversa sur le côté. La jeune chatte tomba en chute libre. Fermant les yeux. Des audeur pestilentielle se dressait au-dessous. La guerrière ouvrit les yeux et elle hurla, sous elle se trouvait une gueule de chien génat grande ouverte. Plume Hivernale s'approchait dangereusement des crocs. Elle leva les yeux et elle vit des chats errants rire sadiquement. Puis les crocs se refermèrent sur elle. Le sang dégoulinait, ses yeux étaient devnus opaques et blafards. La mort, c'est comme une vieille amie que l'on accueille à bras ouverts.

    Plume Hivernale se débattait, elle hurlait de toutes ses forces. Pui selle tommba à la renverse d'une botte de paille. Elle hurlait encore, elle était fièvreuse. N'étais-ce pas son cauchemar ? Pharaon était-il en train de rire ?! Non il dormait.

    « Pharaon ! »

    Hurla Plume Hivernale, elle s'écrasa au sol dans un soupir et s'évanouit.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Je n'avais jamais vu un si bel endroit... J'en oublie même le froid. [ Pharaon   Sam 30 Jan - 10:09

Pharaon dormait paisiblement il rêvait à sa première rencontre avec Coeur de Plume. Un très bon souvenir ! Puis il imagina ses prochain jour en train de montrer cette formidable grange aux chatons du clan du tigres.

Petite Foudre, Petit Diable et Petit Serpent mairchaient à coté de lui en sautant dans tout les sens dans la prairie éclairée par les rayon du soleil. Les fleurs étaient enfin là, les oiseaux chantaient, c'était la plus belle journée de sa vie. Les trois petits chatons étaient heureux. D'un coup Coeur de Plume apparut et les rejoingnit en courant. Son pelage brillaient elle tait magnifique. Un beau pelage gris.
Tous arrivèrent à la ferme gerboise, ou avait vécu Gerboise. Chacun attrapa une souris et la mangea. Mais d'un seul coup il entendit quelqu'un crier son nom ! Ou était ce chat qui demandait à l'aide. Il tournait la tête dans tout les coté mais il n'aperçut rien dans les horizon. Cette voix lui rappela quelqu'un, une joli chatte très sympatique. Il compris enfin ! C'était Plume Hivernal !

D'un seul coup il ouvrit les yeux et se releva aussi vite que l'éclair ! Il regarda partout mais ne voyait rien. Pharaon descendit donc les botte de foin et l'aperçut ! La chatte blanche et rousse était tombé dans l'inconscience ! Que fallait-il faire ? Il n'y connaissait rien en médecine. La tempête ne tarderait pas à s'arrêté mais elle était toujours là et ne pouvait donc pas sortir. Le solitaire courrut à ses coté et la remnua avec sa patte grise. Il l'apelait en esperant la sortir de cet envanouissement.

- Plume Hivernal ! Reveille toi ! PLUME HIVERNAL !


Pharaon commençait à paniquer, que fallait-il qu'il fasse ? Il n'en avait aucune idée et esperait qu'elle se reveille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Je n'avais jamais vu un si bel endroit... J'en oublie même le froid. [ Pharaon   Ven 26 Fév - 18:01

[ Je suis désolée j'ai vraiment plus d'inspi pour ce RP... Vraiment déso"... ]
Revenir en haut Aller en bas
 

Je n'avais jamais vu un si bel endroit... J'en oublie même le froid. [ Pharaon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ La Guerre des Clans ~ :: LES ARCHIVES :: BACK TO THE PAST :: Terres Libres & Etoiles-